un livre : The Omega-3 answer

comme un des lecteurs nous a demandé une référence vers un livre…


… en voilà un autre, en anglais cette fois-ci : désolé pour ce petit retard, bien que la période des fêtes soit déjà passée -;)

Le livre : the Omega-3 answer est publié aux Editions Alpen

20 Replies to “un livre : The Omega-3 answer”

  1. @Sylvain :

    Beaucoup de confusion actuellement à propos des oméga-3, je vous fais un petit billet "explicatif" dans la foulée !

    Bon vent !

  2. Merci de vos réponses 🙂
    Récemment dans le monde, j’ai lu un article qui citait une étude publiée mercredi 12 septembre dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), qui ne montre pas de bénéfices dans la prise d’omega 3 sur beaucoup de points, même sur ceux qui semblaient être acquis (risque cardio-vasculaire). Une autre étude il y a quelques années (de Raitt) était même allé plus loin en montrant potentiellement un risque lié à la prise d’omega 3, sur certains types de pathologies cardio-vasculaires.

    C’est à plus rien y comprendre !
    J’imagine que vous devez avoir un avis sur ces deux études ?

    Et plus globalement, et au vu de toutes ces études contradictoires, y’a t’il un intérêt ou au contraire un risque à chercher à augmenter la prise d’oméga 3 pour les personnes n’ayant pas à priori de pb de santé notamment cardio-vasculaires ?

  3. @Sylvain : 

    L’huile de colza industrielle (la Lesieur, par exemple) ne pose pas de problème si elle est bien utilisée (voir mon dernier livre "Prévenir l’infarctus").

    Les margarines de colza sont OK (saint-Hubert oméga-3 par exemple, pas écouter la propagande publicitaire que l’industriel diffuse pour augmenter ses ventes) mais pas faire chauffer.

    Un peu de beurre, c’est OK sauf si on a déjà de gros problèmes cardiaques, voir mon livre …

    Le livre sur les oméga-3 est publié par les éditions Alpen, contactez-les j’ai l’impression qu’ils ont changé de distributeur …

  4. Bonjour,
    A propos des huiles et margarines, qui sont très présentes dans notre alimentation (sous une forme ou sous une autre), il y a beaucoup de conseils contradictoires donnés ; impossible de s’y retrouver, mais je vais me limiter à 3 questions :

    L’huile de colza : J’ai entendu dire qu’elle était très rentable pour l’industrie (et donc sur-valorisée dans le marketing des industries agro-alimentaires). Certains disent qu’elle serait nocive, surtout lorsque celle qui est raffinée car je cite "cela oxyderait les acides gras polyinsaturés qui augmenteraient les radicaux libres chez l’homme".
    Avez-vous un avis sur cette affirmation, et est-ce que l’huile de colza vierge est du coup sans aucun danger ?

    Le beurre : on a l’impression aujourd’hui que c’est le diable en personne (ou plutôt en barquette ). Est-ce vraiment nocif pour le cœur et notamment quid de son rapport oméga 6 / 3 ?

    Margarines : l’idéal est donc une margarine avec 1 bon rapport oméga 6 / 3, avec des huiles non hydrogénées (type St Hubert Oméga 3 par ex), c’est bien cela ?

    Merci d’avance pour vos réponses et merci de faire partager vos connaissances !

    PS : votre livre sur les oméga 3 n’est plus disponible dans les grands circuits de distribution (fnac, amazon,…).
    Y’a t’il un autre moyen de se le procurer ?

  5. @MC :  C’est potentiellement intéressant mais reste très théorique !
    A prendre "avec des pincettes" !
    Amicalement

  6. @de Lorgeril Michel : bonjour,

    Mais les travaux d’une équipe franco-anglo-japonaise, menée par le professeur Philippe Froguel du laboratoire Génomique et maladies métaboliques*,
    viennent de mettre en évidence, pour la première fois, leur rôle-clé dans la régulation du poids et du métabolisme.
    C’est d’ailleurs en étudiant une mutation génétique néfaste, qui leur enlève cette propriété bénéfique,
    que les chercheurs expliquent sur le site de la prestigieuse revue Nature les effets des oméga-3 sur la sensation de satiété,
    et donc sur la limitation de la prise de nourriture.

    • CNRS/Université Lille 2/Institut Pasteur de Lille, Fédération de recherche EGID et Imperial College London

    est-ce que les "découvreurs" sont sérieux ? vu d’où il viennent ?

  7. @MC : 

    De quelle chronique voulez-vous parler ?
    Merci d’être plus précis.
    Amicalement

  8. @jean :
    P
    ourquoi pas ?
    Mais difficile à manipuler (s’abîme vite car fragile) et difficile à cuisiner (pas de goût intéressant) pour le gastronome …
    Au total, pas terrible !

  9. Cher docteur,
    l’huile de lin (bio) vous semble-t-elle, en raison de sa richesse en oméga3, environ 50% de sa composition, une source intéressante pour satisfaire les apports quotidiens ?
    d’avance merci.

  10. Chère Anne,

    Vous êtes bien mignonne, sans doute, mais un peu paresseuse je crois : vous me demanderiez de faire votre travail ? Amicalement

  11. bonjour docteur
    je suis étudiante en pharmacie à marseille
    je dois effectuer un rapport sur le risque cardiovasculaire et la composition des aliments en acides gras.
    j’étudie trois type de produits l’huile isio4 margarine primevère et le beurre saint hubert
    auriez vous des références ?
    cordialement
    anne

  12. >Cher André,

    Je n’ai pas lu le livre de Marcel Aricks, désolé, mais ce que j’en devine à travers la publicité sur le web, il a visiblement compris beaucoup de choses ! Tout attribuer aux “trans” est sans doute simplificateur, mais je vais le lire dès que j’ai un peu de temps. Amitiés

  13. Bonjour Docteur , connaissez vous les travaux de Marcel Arickx , et qu’en pensez-vous ? J’ai trouvé son livre très intéressant , vu du côté chimie ( vitamines ,minéraux ..). Bien à vous

  14. Cher Docteur,

    vous faites bien de préciser. En effet, j’achète l’huile de noix en petites bouteilles opaques et je garde mes huiles au froid.
    L’huile de noix est plutôt pour mettre un peu de goût dans une salade d’endives avec quelques croutons, quelques morceaux de pommes et du roquefort.
    Avec un verre de vin rouge, un Pinot noir par exemple, voilà de quoi ravir mes papilles !

    A propos de lumière, l’éditeur Thierry Souccar vient de sortir un livre sur la vitamine D (Soleil, mensonge et propagande).
    Je l’ai commandé et je vous en ferai un résumé, si vous n’avez pas le temps de le lire.

    Cordialement

    Sylvain

  15. cher sylvain,

    D’accord sur tout sauf sur l’huile de noix : à n’utiliser que de façon passagère et jamais plus de six mois après sa fabrication ! A conserver au froid et à l’abri de la lumière. Elle est fragile !

  16. Les compléments alimentaires revendiquent une teneur en oméga-3 et un bon rapport n6/n3.

    Aujourd’hui, une vendeuse d’Aliscience est venue nous présenter leur dernier complément nutritionnel oral (CNO) : Nutri Energie.

    A noter : un décret de décembre 2009 va permettre le remboursement de compléments alimentaires.
    C’est certes un progrès et cela va dans le sens d’un bon chiffre d’affaires de l’industrie.

    Pendant ce temps, l’huile de colza est toujours non remboursée et son prix augmente. De même que les sardines à l’huile de colza dont le prix de cesse de grimper vertigineusement…

    Que conseillent les diététiciens de Lesieur et beaucoup de gens mal informés ? De "varier les huiles".
    C’est un très mauvais conseil !
    Mieux vaut restreindre son choix d’huiles et se limiter à colza, noix, voire olive pour les cuissons intenses.

    Certaines personnes pensent encore qu’on peut faire cuire le tournesol mais pas le colza. C’est l’inverse !

  17. Cher ccmiens,

    Vous êtes d’une incroyable réactivité ! Probable que ça passe par un autre éditeur. de toute façon, nous préparons deux nouvelles versions actualisées 2010. Amicalement

  18. Bonjour Docteur,
    On ne trouve pas cette référence en anglais sur le site de l’éditeur.
    Est-ce une nouvelle version du livre "le pouvoir des Omega 3" ?
    Bien amicalement

Comments are closed.