STATINES : CHANGEMENT D'HUMEUR ?

 
Il se pourrait que le sentiment de peur associé à l’usage (ou au non-usage) des statines soit en train de changer de camp…
Auparavant (pas si longtemps), le médecin avait peur qu’on lui reproche de ne pas avoir prescrit la statine salvatrice. “On” pouvait être un patient, une famille, un confrère, un avocat, voire un juge.
Le patient avait peur de sa maladie, ou peur de “tomber” malade, et aussi peur de ne pas prendre (ou pas assez, ou pas assez vite) la bonne statine qui sauve la vie.
Aujourd’hui (et encore plus demain), le médecin se demande si on ne va pas lui reprocher d’avoir indument prescrit une statine à son patient. Le reproche pouvant aller de la dose prescrite (sans parler de la “supposée” meilleure statine par rapport aux autres) à la personne ou au patient auquel il a prescrit ce qui s’avère être de plus en plus un médicament inutile et toxique. Certains médecins donc commencent à avoir peur qu’on leur reproche une mauvaise pratique. Le “on” est le même que celui décrit plus haut.
Ils n’ont peut-être pas tort.
Les patients et les familles les plus clairvoyantes commencent à comprendre qu’effectivement ces médicaments sont inutiles et aussi toxiques. Ils ont donc peur de subir – et pour certains d’avoir  subi depuis longtemps – les effets de ces poisons : mon diabète, ma cataracte, mon Parkinson, ma dépression ou mon cancer ne seraient-ils pas la conséquence des statines que je consomme (parfois) depuis si longtemps ?
Jusqu’à récemment, les médecins pouvaient courageusement s’abriter derrière deux barricades défensives qu’ils pensaient imprenables : l’ignorance (ou l’absence d’information claire) et les “déclarations-recommandations” des Autorités sanitaires, ici ou ailleurs.
De leurs côtés, les patients et leurs familles pouvaient essayer de se rassurer sur la base des encouragements lénifiants de leurs médecins (eux-même trompés) ou en lisant les idioties marketings propagés par certains médias connivents, faute d’information claire et lisible par ailleurs.
Ces temps sont révolus.
Avec la publication du rapport sur “L’Horrible vérité sur les médicaments anticholestérol” (aisément accessible via les Éditions Thierry Souccar), plus personne ne pourra dire qu’il n’est pas informé ou qu’aucune information simplement et clairement présentée n’est pas accessible.
Qu’on me comprenne bien : je ne suis pas en train de faire de la marchandisation de mon livre, contrairement aux apparences.
Ce que je veux faire comprendre, c’est que désormais l’information existe, disponible à petit prix, et que nul ne pourra dire qu’il ne savait pas ou qu’il ne pouvait pas savoir.
C’est  vrai pour le médecin qui n’est pas autorisé (Code de santé Publique) à prescrire un médicament pour lequel il ne dispose pas d’une information claire sur le rapport bénéfice/risque. Le médecin a l’obligation de s’informer ; en particulier sur ce rapport bénéfice/risque.
Est-ce que les Autorités Sanitaires, ici en France, apportent aux médecins une information claire sur le rapport bénéfice/risque des statines ?
Le dernier rapport consistant (rationnellement élaboré par des “supposés” experts supposés indépendants) sur les statines de l’Agence du médicament (à l’époque c’était l’Afssaps) date de 2005 (élaboré donc entre 2003 et 2004 probablement) ; donc avant la tragédie du Vioxx et les Nouvelles recommandations sur les essais cliniques.
Le dernier rapport consistant (rationnellement élaboré par ….) sur les statines de la Haute Autorité de Santé (HAS) date de 2010 (élaboré donc entre 2008 et 2009) ; donc 5 années avant que les (prétendument) plus hautes autorités scientifiques sur les statines [le CTSU d’Oxford, le CTT et la Cochrane collaboration) aient avoué leur ignorance sur les effets toxiques des statines.
Le temps du laisser-faire est révolu. C’est vrai pour les médecins, c’est vrai pour les patients. Certains vont s’essayer à des actions juridiques.
La peur est en train de changer de camp ! Elle n’a pas tort !
Il est urgent de réfléchir collectivement et sereinement. Près de 350,000 signataires de notre pétition sont de cet avis.
Ils représentent des millions de gens concernés et inquiets, qui pourraient se laisser envahir par une certaine forme de colère.
 
 
 
 
 

104 Replies to “STATINES : CHANGEMENT D'HUMEUR ?”

    1. MERCI beaucoup.
      Et bravo !
      Voilà un “petit” pas dans la bonne direction !
      Dommage que le député n’ait pas précisé que les experts souhaités devaient être indépendants de l’industrie

      1. C’est même un peu plus gênant puisque la demande est : “… la nécessité de réunir un comité d’experts de l’industrie pharmaceutique pour réexaminer les données scientifiques existantes et revoir les recommandations officielles sur le cholestérol… ” Donc, même en cas de réponse positive, c’est à un comité d’experts non indépendants auquel nous aurons affaire !

        1. Avis de l’industrie pharmaceutique qui viendra confirmer l’avis de l’industrie pharmaceutique, une tautologie chère au spectacle !

          1. Ce député Alain Genest a publié en 1999 un livre qui s’en prends aux sectes, voir http://www.decitre.fr/livres/sectes-9782843820281.html
            Je n’ai pas lu ce livre, ni même étudié ce sujet des “sectes”. Toujours est-il que je déteste voir la liberté individuelle réduite au rang de “si vous ne faîtes pas comme tout le monde, c’est que vous êtes dans une secte”. C’est en particulier le genre de reproche que l’on pourrait faire à toutes personnes n’étant pas automatiquement favorable à la vaccination pourtant tellement indiscutable… Pas confiance dans ce “Monsieur”. Pas sûr que ce soit un lapsus ?
            Je tiens énormément à la LIBERTE INDIVIDUELLE … Pas confiance dans ce monsieur qui a travaillé au service de l’Etat sur un sujet dont l’objectif était de nier toute réflexion individuelle afin de promouvoir l’objectif d’Etat.
            Les sectes, ça existe. On les reconnait notamment parce qu’elles réclament de l’argent pour des services dont l’intérêt ne peut pas être mesuré scientifiquement.
            La définition paraît flou ? Il ne faudrait pas être trop précis parce que ça pourrait donner l’impression d’éliminer beaucoup de monde. Il ne fadrait pas non plus être trop large parce que ça pourrait donner l’impression de collaborer avec trop de monde.
            Pas confiance dans ce monsieur Alain Gest député.

          2. Merci de votre réflexion et de votre information. Vous avez peut-être raison.
            Mais les sectes, ce n’est pas notre sujet, quoique ce soit un sujet très intéressant et polémique…
            Je suis étonné que quelques “conventionnels” ne m’aient pas encore accusé de travailler pour une secte…
            On m’a déjà accusé d’être négationniste
            Bon ! Ne soyons pas parano ! Z’allons voir ce que ça donne…

        2. C’est exactement ce que j’avais remarqué… “en comité d’experts de l’industrie pharmaceutique”; Quelle blague !

      2. Bonjour Docteur,
        La demande de correction a été faite. On attend le résultat.
        Mais même dans cet état de la question, ils ne peuvent plus dire “je ne savais pas”.
        Bien amicalement

    2. Merci du lien ! Attendons… fébrilement ! Si ça pouvait porter un peu cette demande !

      1. Dans l’euphorie j’ai lu trop vite !
        Un coup d’épée dans l’eau ! On prend les mêmes et on recommence !
        Je continue la lutte avec mes petits moyens … Ça paiera peut-être un jour !

        1. Bonjour,
          J’aime bien les contemplateurs optimistes! Un coup d’épée dans l’eau peut faire des vagues. Vous avez un député dans votre circonscription. Ecrivez-lui. Demandez-lui de poser la bonne question qui ne sera pas un coup d’épée dans l’eau.
          Cordialement

          1. Ne croyez pas que je ne suis que contemplative ! Optimiste oui sans doute quoique de moins en moins n’ayant pas les mêmes résultats que vous dans mes démarches !
            Désolée si je vous ai froissé, ce n’était vraiment pas mon intention bien au contraire ! Vous avez réussi là où j’échoue lamentablement.

          2. Nos échecs d’aujourd’hui sont nos succès de demain ; qui n’en meurt pas en sort plus fort…
            Vous en connaissez d’autres comme ça je suis sûr…
            C’est peut-être la principale leçon à transmettre à la jeunesse !
            Quant aux échecs, faites-moi confiance, je sais de quoi je parle : vive la Liberté !

  1. http://www.telegraph.co.uk/news/10693895/Statins-have-virtually-no-side-effects-study-finds.html
    http://www.theguardian.com/society/2015/oct/29/flu-vaccinations-appear-less-effective-for-people-taking-statins
    http://www.independant.co.uk/life-style/health-news/mediterranean-diet-could-be-as-effective-as-statins-in-reducing-risk-of-cardiovascular-disease-10490144.html
    http://www.thetimes.co.uk/tto/health/news/article4599237.ece
    Ici a Londres peut importe la tendance politique du journal traditionnel c’est un coup blanc un coup noir un coup gris (= statines oui mais) comme vous pouvez le constater dans l’echantillon au hasard ci dessus.
    Interessants cependants les commentaires des lecteurs du premier lien, pres de 500 commentaires la plupart de patients et quasi tous d’un sarcasme cinglant a l’egard des auteurs de l’etude/article.
    Il me semble que c’est la formule grand nombre de patients sous statines (au RU 7 millions) + internet generalise parmi les seniors = ils communiquent entre eux et realisent qu’ils ne sont pas les seuls, et qu’on les a bernes qui va faire bouger les choses.
    Helas le resultat c’est la desillusion totale de la medecine et des medecins.
    Il faut dire que les generalistes ne font qu’obeir (a mon avis ) a des ordres d’en haut (le comite NICE qui en anglais veut dire “gentil” c’est de l’humour anglais) sans initiative ni esprit critique.Future medecine francaise?
    peu de patients ici se rendent compte que le but de la NHS n’est pas de les soigner mais de traiter leurs symptomes uniquement.
    Et mon experience c’est que le medecin traitant s’attache plus a bloquer plutot que favoriser l’acces aux soins…jusqu’au moment ou il est devant une extreme urgence.
    Un des commentaires m’a particulierement arretee: le medecin d’un patient lui a affirme ne pas avoir le droit de lui prescrire une autre statine que la simvastatine car c’est la moins chere.Ce n’est qu’en cas d’effets secondaires signales par le patient qu’il est autorise a prescrire une autre statine “mieux mais plus chere”, et de nouveau seulement si le patient se plaint une nouvelle fois qu’il pourra prescrire “la meilleure statine mais la plus chere”
    un article a recemment denonce et nomme 8 du comite de 12 personnes de NICE comme etant lie peu ou prou a des labos pharma.

    1. OUI, le National Health Institute (NHI) British c’est pas terrible non plus ; et en conflit avec les syndicats et “associations” (au sens large) de généralistes anglais… Ce qui est mieux.
      Cela dit, le NICE vient de recommander la non-commercialisation des anti-PVSK9 ; sans doute pas (de façon avouée) pour des raisons sanitaires ; mais du fait de leurs prix exorbitants !
      Société marchande = société du spectacle

      1. Bonjour Docteur. A propos du 2è lien indiqué par “Londoner”, j’ai lu dernièrement un article à propos du virus de la grippe qui serait protégé par une épaisse enveloppe de cholestérol. Se pourrait -il que dans un virus atténué ce cholestérol ( protecteur comme chez nous ) soit anéanti par l’action des statines le rendant bien plus vulnérable même aux défenses immunitaires amoindries d’ une personne âgée ? D’où l’inéfficacité du vaccin, si on peut se fier à l’honnêteté du lien précité…

        1. Vous avez des idées et des hypothèses intéressantes (auxquelles je ne peux répondre très spontanément, faute de connaissance approfondie sur le sujet…)
          Cela dit, je ne vous recommande pas de postuler pour un contrat de recherche via une quelconque Agence nationale ou internationale ; avec de si bonnes idées, vous n’avez aucune chance d’obtenir la moitié d’un penny…

          1. Ha ha ha ! Bien fait pour moi, ou autant pour moi comme dise,t les militaires…

          2. Bonjour Docteur. Juste une petite précisions à propos de mon commentaire présomptueux. Je me suis laissé emporté par une idée à la lecture de l’article dont j’ai retrouvé trace sur Wikipédia, extrait :
            « Une étude du National Institute of Health américain, publié dans Nature Chemical Biology début 2008, indique que « le virus de la grippe est enveloppé d’une couche de molécules grasses qui durcit et le protège quand les températures baissent. Cette enveloppe, constituée de cholestérol, fond une fois que le virus a pénétré dans l’appareil respiratoire de sa victime, il peut alors infecter une cellule et se reproduire. Lorsqu’il fait trop chaud la couche protectrice ne résiste pas et le virus meurt, à moins d’être à l’intérieur d’un organisme, ce qui explique sa propension à sévir en hiver. »
            Ma constatation était que le CHOLESTEROL était protecteur partout, même chez les virus notamment celui de la grippe quand il fait bien froid, c’est ce que je voulais signaler et je me suis laissé emporter par naïvement par mon enthousiasme. Merci d’être indulgent.

          3. Voici la référence de l’article (abstract Pub Med)pour vous éviter de trop chercher:
            Polozov IV, Bezrukov L et al. « Progressive ordering with decreasing temperature of the phospholipids of influenza virus » Nat Chem Biol. 2008;4(4):248-55. PMID 18311130 [archive

      2. exactement, c’est le prix en premier lieu.D’ailleurs je suis bien plus cynique que vous en ce qui concerne les generalistes.S’ils se sont revoltes et n’ont pas encaisse la directive de statines generalisees c’est surtout parce que leur facture serait beaucoup plus elevee et qu’ils se retrouveraient avec moins dans la poche , et non par souci de leurs malades.
        car ici si j’ai bien compris les cabinets medicaux fonctionnent selon un systeme – deliberement?- bien pervers:
        chaque etablissement est dote d’un budget fixe en debut d’annee duquel doivent etre tires tous les frais: honoraires, entretien et charges, loyer, examens medicaux, consultations hospitalieres etc…
        sont recompenses les cabinets “responsables” qui ne depassent pas ledit budget.donc moins on en fait pour les malades plus il en reste pour le personnel.
        En parallele, les generalistes recoivent des “bons points” menant a des primes chaque fois qu’ils depistent une maladie grave telle que diabete, defaillance renale , cancer…
        alors en resume ils sont penalises pour faire des examens trop nombreux par precaution, mais recompenses lorsque les choses ont trop traine jusqu’a la catastrophe…
        Faut il s’etonner si l’esperance de vie au royaume uni a deja commence de reculer chaque anne depuis 4 ans??
        c’est difficile de le determiner, il y a tant de facteurs et il y aurait long a dire sur cette societe et gouvernement britanniques, mais a mon avis le manque de soins reels y est pour beaucoup.
        cependant ce n’est pas l’avis de l’article dans lequel j’ai pris cette info: selon l’auteur, c’est probablement parce que les petits vieux oublient de faire faire leur vaccin contre la grippe!
        et mieux (ou plutot pire) il le present comme une BONNE nouvelle, car plus de vieillards qui meurent avant leur heure, plus de fonds de retraite dans les caisses de l’etat a partager entre ceux qui restent!!!!

    1. Pour le moment, l’article au complet n’est pas disponible ; au moins pour moi… même via Internet.
      Sans doute semaine prochaine.
      Cette diffusion prématurée (et sans doute partielle) vers les médias fait sans doute partie d’un plan de communication.
      Ça donne du temps aux zélateurs habituels des statines pour préparer leur propre com.
      A ce que je comprends, pour le moment, ce type d’études ne devraient même pas être publiées tant elles transmettent de la confusion…
      Mais attendons le document complet avant de bavarder !

  2. Bonjour Docteur,
    Un ami député vient de poser une question au ministre des affaires sociales au sujet de votre demande de réexamen de la situation.
    Je vous transmets la question posée qui reprend les termes de la pétition en courriel privé.
    Donc la ministre est saisie de la question.
    Bien amicalement

    1. Bravo !
      Les choses bougent !
      J’espère que ce député saura faire partager autour de lui, c’est-à-dire “transmettre”!
      En effet, ne pas transmettre serait être coupable de « non assistance à personne en péril » ; ça se juge (et se jugera) au criminel… et je ne plaisante pas !

  3. Sur une note positive, j’ai eu droit a un remplaceant bien jeunot.
    Il me renouvelle mon ordonnance bilan : je vous mets comme d’habitude?
    – oui mais pas la peine de faire le bilan lipidique !
    – pourquoi donc ?
    – je sais que je n’ai pas hypercholester…familiale, mon cholesterolest ce qu’il est, et, je ne reprendrai plus jamais ces merdes de statines!
    – …
    – vous voulez que je detaille ?
    – non, vous avez raison, évitons tout stress inutile
    Ma premiere ordonnance sans EAL, et, peut -etre mon prochain médecin traitant

  4. Cher Docteur
    Merci tout d’abord d’avoir bien voulu valider mon premier texte.
    Suite à certaines observation d’internautes, je souhaiterais ajouter quelques commentaires et donner des précisions sur ma méthode anti statines.
    Pour me situer très brièvement, je suis un retraité septuagénaire, en conflit avec un médecin pro statines
    Je souhaiterais revenir sur la garanties “protection juridique”. Actuellement, cette extension est prévue sur presque tous les contrats “multirisque habitation” ou peut faire l’objet d’un contrat spécifique auprès de Compagnies spécialisées.Chacun pourra vérifier dans son dossier, si cette garantie est prévue.
    Il est indiqué le plus souvent la définition suivante : “en cas de litige avec un tiers, la compagnie apporte une assistance juridique ou une assistance judiciaire s’il s’avère nécessaire de porter l’affaire en justice.
    La compagnie fait représenter son Client devant les tribunaux et contribue aux frais de procès et aux frais et honoraires des mandataires (avocat, huissier, expert, avoué)
    Maintenant je voudrais vous présenter un scénario complètement imaginaire et je l’espère exagéré:
    Monsieur X a 50 ans, Marié 3 enfants, chef d’entreprise avec de gros revenus.
    Il a commencé à prendre des statines il y a 10 ans, en prévention primaire, simplement parce que son médecin traitant avait constaté un taux de cholestérol un peu trop élevé.
    Il ne souffrait d’aucune autre pathologie, n’avait aucun facteur de risque, et pratiquait régulièrement des activités sportives, avec une excellente hygiène de vie. Après 5 ans, il a commencé à ressentir des douleurs musculaires et tendineuses. Son médecin lui a conseillé de continuer le traitement. Son état s’est aggravé, l’obligeant à renoncer complètement à ses activités sportives. Ses déplacements dans la vie courante devenant difficiles. Il a pris l’initiative d’arrêter le traitement et bien que son état se soit amélioré il reste handicapé. Dernièrement des analyses montrent qu’il aurait un diabète de type 2.
    Après s’être documenté sur la toxicité des statines, il a acquis la conviction que tous ses problèmes de santé, viennent de ce médicament.
    Compte tenu de la gravité de la situation, il décide de mettre en cause son médecin.
    Il fait parvenir à sa compagnie d’assurance un dossier complet avec des articles et des ouvrages rédigés par des Médecins et Chercheurs indépendants qui ont fait ressortir l’horrible vérité sur les médicaments anti cholestérol.
    La dite Compagnie accepte de défendre les intérêts de Monsieur X et missionne un Avocat qui met en cause son médecin.
    A réception, le médecin fait une déclaration de sinistre auprès de sa compagnie au titre de sa responsabilité civile professionnelle.
    Monsieur X, avec l’aide d’expert conseil, chiffre son préjudice à … 2 000 000 d’Euros considérant qu’à 50 ans sa santé est détruite et que l’avenir de sa famille est maintenant en danger. (s’ajoute le préjudice morale et le prétium doloris)
    Après de longues discussions entre les deux parties, la Compagnie d’assurance du médecin propose un réglement à l’amiable afin d’éviter les risques d’un procès perdu. Elle redoute que d’autres plaignants présentent une réclamation ayant le même objet et qu’ils puissent s’appuyer sur une précédente décision de justice.
    L’avocat du plaignant refuse la transaction et l’affaire est présentée au tribunal. Le médecin perd le procès. La compagnie paie l’indemnité et les dépens. Circonstances aggravantes, le prescripteur était en situation de conflits d’intérets.
    Ensuite, la compagnie prendra les décisions suivantes – résiliation du contrat du médecin responsable-les cotisations de tous les médecins seront multipliées par 10 – émission d’avenant prévoyant une franchise de 50 000 Euros sur tous les sinistres “statines”- suppression de la garantie pour les prochaines prescriptions de statines-
    Certains médias sont alertés
    -vent de panique parmi les sociétés savantes – les médecins prescripteurs se posent des questions existentielles- la sécurité sociale envisage de ne plus rembourser les statines – la ministre de la santé, alertée depuis longtemps sur la gravité du problème présente sa démission.
    C’est une bien triste histoire qui n’est peut être pas éloignée d’une réalité à venir ?
    Pour rester dans le concret, et pour continuer l’action je propose aux personnes intéressées de réfléchir sur un projet de lettre déclaration que chacun pourrait envoyer à sa compagnie d’assurance au titre de la garantie “protection juridique”(j’ai quelques idées, j’attends les vôtres)
    Pour conclure, enfin !
    La seule solution est d’obliger les prescripteurs à soigner sans statines et sans PCSK9. Cela va se faire dans la douleur, car dire à un patient qu’il prend du poison depuis 5,10 ou 20 ans n’est pas chose facile
    Il me semble que la méthode est bonne, pour deux raisons :
    les médecins ne peuvent se passer d’une garantie “responsabilité civile professionnelle”
    et si les compagnies d’assurance reçoivent des centaines de mise en cause, elles ne pourront plus couvrir le risque.
    P.S. n’oubliez pas qu’en France, on compte 20 000 décès par an à cause des médicaments.
    Pour diminuer cet horrible chiffre, agissez.

    1. @ BLD. Je trouve votre scénario formidable , mais il faut avoir un dossier médical en béton pour se lancer Voyez l’ affaire du Médiator il rejoint l’idée, je ne sais plus trop comment celle-ci se termine car j’ai l’impression que bientôt ce seront les victimes qui devront indemniser les Médecins coupables “d’aveuglement thérapeutique” ainsi que SERVIER pour préjudice moral… toutefois je cogite (cogito ergo sum ) sur une idée d’association de patients victimes des statines et autres anti-cholestérol afin de constituer une base solide pour une future action collective en justice lorsque cela sera possible.
      Il vaut mieux être plusieurs pour se battre.
      Pour cela il faut établir un statut de l’association, le but recherché, établir un bureau, et la déclarer un préfecture etc… je vais essayer de soumettre un projet au Dr MDL avec bien plus de détails et de précisions ( conseillés, avocat, collège de médecins, liste inviolable et confidentielle des patients membres etc..)
      Mais bien sûr, cela n’empêchera pas d’agir “d’ester en justice ” comme on dit, à titre individuel.
      Laissez moi un peu de temps, Bien que retraité, j’ai beaucoup d’obligations ( et plaisirs”) familiales en ce moments qui me dévorent mon temps. Amicalement.

  5. Bonjour,
    Pas d’actions de groupe en France en matière médicale. Mais une association de patients et de médecins peut agir en justice.
    En matière de liens d’intérêts les décrets d’application de la loi “Bertrand” ont vidé cette loi de son contenu.
    Lien d’intérêt est pour moi un doux euphémisme. Parlons de corruption.
    Bien cordialement

  6. Cher Docteur
    Une question me préoccupe :
    Comment vont réagir les Compagnies d’assurance à partir de la situation suivante ;
    – En France, 200 000 médecins sont assurés en “responsabilité civile professionnelle”
    – 7 millions de patients sont intoxiqués par des statines et une grosse proportions subit des effets secondaires graves.
    – Si 10 % se décident à demander réparation à leur médecin, en alertant leur compagnie d’assurance qui généralement couvre la protection juridique, cela fera 700 000 dossiers sinistres.
    Le risque devenant inassurable, 3 solutions sont possibles :
    – augmenter considérablement les cotisations des médecins
    – prévoir une énorme franchise à la charge du praticien condamné
    – ne plus assurer les prescripteurs de statines
    Cela pourrait changer les données du problème ?
    Sincères salutations

      1. @ Charles, BLD au Maître,
        L’analyse de BLD me paraît juste mais fragmentaire, car les Conseils des médecins attaqués auront vite fait de se retourner contre l’Etat, qui probablement se retournera contre l’EMA, qui incriminera la FDA, etc…
        À mon sens, point n’est besoin de savoir COMMENT, mais déjà, À PARTIR DE QUAND cela pourrait finir.
        La technique de Phil, très longuement exposée par lui dans les moindres détails à l’intérieur de ses deux billets du 25 Novembre, pourrait fournir une bonne base tactique… Même si ce n’est pas la seule!

        1. pour ceux qui n’auraient pas compris , le billet raffiné de phil c’était
          “on va leur faire exploser la gueule”
          juridiquement contestable je l’avoue mais à la mode

    1. je ne voudrais pas vous faire de la peine mais c’est le même genre de raisonnement que : si 350.000 signataires de la pétition donnent 1 Euro cela fait 350.000 Euros pour entamer une procédure juridique
      Sur le papier c’est génial, mais dans la réalité vous n’arriverez pas à collecter grand chose car on se heurte à la pratique (ou à la réalité).
      Principe de réalité : combien de patients sont prêts à se fâcher avec leur médecin traitant ou cardiologue ? Moi je dis presque personne, c’est ça le réel.
      Deuzio : où avez-vous vu que les compagnies d’assurance “couvrent la protection juridique” ? On voit que vous ne les connaissez pas !

      1. PS erreur de ma part : vous parlez de la protection juridique des médecins (et non des patients), Ok sur ce point, mais cela ne change rien à mon raisonnement de base

        1. Mais je pense que juridiquement les médecins généralistes et même les cardiologues sont inattaquables, ils n’ont fait que suivre les recommandations des sociétés savantes (oups!) et de “grands experts” donc ils seront relaxés par la justices.
          L’angle juridique d’attaque est plutôt les experts avec conflits d’intérêt gros comme le bras et les labos pour falsification des données.

          1. je suis pessimiste sur cette affaire à cause d’un phénomène (attention diffamation ! ) qu’on appelle collusion. Oui “j’ai confiance en la justice de mon pays” (rire) mais selon que vous soyez riche etc…
            Or my doctor is rich, ou + exactement le lobby qui le soutient est puissant, et dans ces condtions la “collusion” (attention diffamation) entre la justice et la médecine est à craindre, et la nuance entre médecin sponsorisés et non sponsorisés est difficile à définir…

      2. Bonjour Phil, Je ne me suis fâché ni avec mon cardio ni avec mon médecin traitant et pourtant je leur ai dit “l’horrible vérité” je ne prends pas les statines qu’ils me prescrivent !

        1. bravo, soit vous avez de la psychologie, soit ils sont intelligents, dans les 2 cas ça fait 2 choses rares

          1. Pas psy pour deux sous, mais je suis kiné et j’ai travaillé avec eux, maintenant avec la retraite je peux me permettre… Bonne journée

    1. Salut Em’,
      La ROSP, pour un généraliste bien servile, peut lui rapporter un 13e mois, banal chez les Salariés mais révolutionnaire chez nous. J’ai touché un temps de belle sommes…
      Jusqu’au jour où les conneries abominables contenues dans certains item font tellement frémir que certains d’entre nous préfèrent se démunir et attendre que ça se passe.
      – On impose de vacciner contre la grippe des quantités de vieux en pleine santé au motif de leur âge, avec un vaccin dont on ne maîtrise pas les effets cumulatifs à long terme et qui en plus a été jugé efficace à 0% par les Canadiens l’année dernière, en toute connaissance de cause des Autorités compétentes puisque le virus avait préalablement muté par rapport aux souches injectées…
      – On impose de démolir tous les diabétiques par triple adjonction obligatoire d’ Aspirine, IEC ( anti hypertenseur qui fait beaucoup tousser) ET STATINES QUELS QUE SOIENT LES TENSIONS ARTÉRIELLES, NIVEAUX DE CHOLESTÉROL ET DE DIABÈTE SOUS PEINE DE SANCTION FINANCIÈRE…
      Tu sais quoi, qui va pas t’étonner: Ben financièrement, je suis sanctionné.

      1. Je ne sais pas si tu as lu mes dernières interventions mais j’insiste beaucoup sur le cadre législatif réglementant la prescription médicale ainsi que les conditions de remboursement.
        Normal que les médecins soient vent debout contre le tiers-payant, la loi santé etc … parce qu’on est en train de faire de vous des soldats au service de Big Pharma. Il est notamment prévu que vous soyez littéralement placés sous surveillance (en même temps que vos patient) au travers du DMP. Nos politiques attaquent l’indépendance de la médecine comme jamais auparavant… vous devez leur rendre la monnaie de leur pièce.
        Je suis allé voir qqun à l’hôpital aujourd’hui, et il y avait une affiche publicitaire pour le DMP …
        Le grand public ignore l’existence de cette ROSP. Moi, je suis prêt à payer de ma poche le surcoût engendré par les sanctions financières liées au non-respect de cette ROSP afin de maintenir un revenu identique voir supérieur de mon médecin traitant. Simplement, je veux être certain qu’il n’est pas sous influence. A mon avis, il y aurait beaucoup de gens prêts à suivre ces médecins s’ils se regroupaient dans un réseau spécifique.
        Je n’ai aucune victime d’infarctus dans mon entourage proche, par contre, j’ai des diabétiques. Ce qu’on leur fait est épouvantable !

        1. J’ai en son temps refusé par lettre recommandée avec AR de participer à cette mascarade de RSOP qui s’appelait alors “paiement à la performance” rien que ça.
          Je ne touche aucune prime et j’en suis bien content. Quand j’ai appris que moins de 3% des médecins avaient refusé je suis tombé de ma chaise!

      2. J’ai offert à plusieurs amis-confrères ou confrères et néanmoins amis (comme on dit entre nous) le livre de MDL “cholestérol mensonges et propagande” un s’est déclaré troublé mais continue à prescrire en prévention secondaire, un autre a fait un infarctus et ne veut pas arrêter mais son mode de vie est pourri, un troisième m’a dit “pourquoi ce qu’il dit est plus crédible que ce que disent tous les spécialistes, qui a raison?” mais il a signé la pétition pour “un comité d’experts indépendants.”

  7. Bonjour Docteur de Lorgéril,
    Après arrêt des médicaments antich. depuis janvier…Visite ce matin en Endocrinologie au CHU de Nantes avec le professeur Krempf pour HF à 59 ans..
    Résumé des résultats d’analyse présentés : CH : 4.2g/l; LDL 3.18g/l; HDL 0.85g/l; apo A1 : 1.7g/l; apo B: 1.9g/l; TGO ASAT 0.59µkat/l; TGP ALAT 1.13 ; Lipase 0.56; GGT 1.22; Phosphates alcalines 2.28.
    avec en plus hypothyroidie (hashimoto) ; Artérosclérose (évolutive depuis 10ans) dans les coronaires, les carotides et fémorales- Electrocardiogramme et test à l’effort ok – des antécédents du côté paternel qui est passé par la pose d’un stent, le “nettoyage” d’une carotide et doit subir une nouvelle opération pour sa valve aortique calcifiée (débit 4.40m) à 83 ans et traité pour son CH depuis très très longtemps et encore sous statine et kardégic…
    Je ressors du rdv avec une ordonnance de Liptruset 10/10, un bilan de recherche génétique avec prise de sang dans la foulée et bilan familiale avec une conseillère en génétique, une prescription pour un Coroscanner .
    Voili voilà, que pensez vous de tout cela sachant que pour le Liptruzet…hum!…
    Merci merci !
    PS- Pour ce qui concerne le Pr Krempf, découvert sur le net ses conflits d’intérêt avec de nombreux labos!…
    Par contre le dépistage génétique me semble une chose sérieuse et intéressante.

    1. Ceci n’est pas une consultation.
      Mais un simple commentaire de bon sens…
      Sur la base de documents furtifs (je ne les ai pas en mains) et de votre témoignage, encore plus aléatoire.
      Mon raisonnement est donc “théorique” et vous devez vous référer à votre médecin traitant pour toute décision utile. A votre médecin généraliste référent, bien sûr, car c’est lui en dernier ressort qui est responsable. Apportez-lui mon livre sur “L’Horrible vérité…” ; ça l’aidera lui…
      Votre papa. 83 ans et toujours là. Oups !
      Voilà une hypercholestérolémie familiale qui me parait bien bénigne…
      Bien des patients décédés d’infarctus à 50 ans avec un cholestérol à 1 g/L seraient content d’être dans la situation de votre papa.
      Je suppose qu’on vous fait croire que s’il est encore bien là, c’est grâce aux statines… malgré l’absence de données scientifiques qui puissent le confirmer.
      Vous. Une athérosclérose dite “évolutive” avec un est d’effort et un ECG OK ? Voilà beaucoup de bruits pour rien… et surtout beaucoup d’images inutiles et couteuses pour l’Assurance-Maladie.
      Je suis plus inquiet pour cette hypothyroïdie. Contrairement à un taux de cholestérol, c’est une vraie pathologie. Je me demande si elle est bien “compensée” car elle peut expliquer à la fois le cholestérol (qui de toutes les façons est innocent) et d’éventuelles (à vérifier) plaques d’athérosclérose…
      Je ne vois pas l’intérêt de faire un test génétique ni un coroscanner. On ne doit faire des examens complémentaires que lorsqu’ils sont susceptibles d’ouvrir une perspective thérapeutique nouvelle pour le patient…
      Dans le cas contraire (peut-être ici), l’Assurance-maladie va contribuer (avec mes impôts) à financer de la mauvaise recherche totalement inutile pour le patient concerné… Des tests génétiques ? Il eût fallu les faire il y a 20 ans AVANT de poser le diagnostic de HF… A quoi ça sert aujourd’hui puisque le diagnostic… Hum !
      Ceci n’était pas une consultation.

      1. Je vous remercie d’avoir bien voulu prendre le temps de me répondre de façon aussi claire. Bien sûr que le Pr.K. m’a dit que mon père était encore là grâce aux statines! (un des frères de mon père 79 ans vient de faire une hémoragie cérébrale lui aussi sous crestor et une des soeur 65ans, sous Inégy, un cancer du sein “in situ”…)- Mais à moi , qui sait ce qui pourrait bien m’arriver si je ne me décidais pas à prendre son Liptruzet!…Je dois vous dire que et ma soeur et mon frère ont plus ou moins les mêmes TX de CH. mais sans arthérosclérose! et que nos enfants sont également atteints …tous sans traitement anti CH. Peut être que les analyses génétiques pourraient bien servir à mes enfants que bien sûr le Pr.K aimerait voir en consultation pour les mêmes test…
        Pour ce qui est de mon Haschimoto, T3L 2.4pg/ml; T4L 11.8pg/ml; TSH 1.38mUI/l; Anticorps anti-thyroglobuline 282.90UI/ml; Anticorps ant-thyroperoxydase 231.40UI/ml. ET vit.B12 373pg/ml; B9 9.4ng/ml; fibrinogène 3.37g/l- Tout cela sous lévothyrox 87.5µg qui me semble être le bon dosage…il est possible que d’autres traitements puissent plus naturels puissent apporter un mieux?..J’ai acheté le livre de Benoit Claeys”en finir avec l’hypothhyroidie”?….
        Un grand MERCI pour votre aide si précieuse qui aussi nous conforte dans notre façon de nous prendre en charge!…

  8. Bonjour cher Docteur, Ceci n’est pas une demande de consultation.
    Deux questions qui me tarabustent depuis que j’ai reçu ma dernière analyse sanguine.
    Pensez-vous que les statines puissent avoir une quelconque implication néfaste dans le fonctionnement de la thyroïde ?
    Ensuite mon mari et moi-même observons depuis 4/5 mois environ, le mieux possible, progressivement et avec nos moyens, le régime méditerranéen. Mais à la lecture des nos résultats sanguins, je ne comprend plus. Mon mari était en ce qui concerne la biochimie triglycérides/ LDL légèrement au-dessus les valeurs de références, rien à dire. Après ces 5 mois tous ses marqueurs sont repassés dans le vert, avec la glycémie qui a baissée également. Moi par contre c’est tout le contraire alors que bien entendu nous consommons exactement la même chose, tous mes marqueurs sont dans le rouge. Enfin je dis rouge mais ce n’est pas cela qui m’inquiète (1,89 de LDL au lieu de 1,77 on s’en fout), non ce qui me turlupine (changeons d’expression !) c’est pourquoi mon organisme ne réagit pas favorablement à ce régime ? Ou alors j’ai rien compris ! il me semble avoir bien assimilé que le cholestérol est innocent mais ces résultats cacophoniques (6,30 de rapport Ch. total/HDL par exemple) c’est disproportionné, non ? M’enfin j’me pose toujours des questions sans doute idiotes et vous allez me remettre dans le droit chemin, je n’en doute pas !!
    Mais la thyroïde cela m’intrigue !

    1. Concernant la réaction de votre physiologie, différente chez vous et votre époux, cela nous indique que les paramètres mesurés ne sont pas importants. Ce qui compte c’est le mode de vie, et pas des modifications de chiffres plus ou moins rationnels. Arrêtez, s’il vous plaît de faire des mesures inutiles qui coûtent trop à l’Assurance-Maladie.
      Les statines sont associées à une augmentation du risque de cancer de la thyroïde. Voyez notre livre “L’Horrible vérité…” pour les références bibliographiques.
      Cela indique que les statines ont un effet significatif sur la thyroïde…

      1. Cela fait plusieurs années que je ne demande plus le dosage du cholestérol et des triglycérides dans les bilans sanguins évidemment la plupart des patients ” et mon cholestérol” donc explications ils ne le demandent plus ils ont compris, mais c’est chronophage plus long à expliquer qu’à écrire sur l’ordonnance!
        Certains le demandent d’eux même au labo mais je refuse de le noter à postériori!
        Bien fait z’avez qu’à m’écouter à quoi ça sert que je me décarcasse à expliquer pendant 15 ou 20 mn non mais!!!!

      2. Je ne demande jamais mon dosage de cholestérol à mon médecin, c’est lui qui systématiquement me balance l’ordonnance. Comprenez bien, j’ai une athérosclérose sévère, je suis en ALD avec 2 prises de sang par an, je n’en fait qu’une et encore mon médecin se demande à quoi il sert puisque je refuse les statines et ne fait qu’une prise de sang sur 2. Faut surveiller la glycémie et la thyroïde depuis les statines. Je dois également aller voir l’angiologue et le cardio. ECG et test d’effort une fois par an également, ce que je ne fait pas non plus, une année sur 2 suffit, quand on n’a pas de symptôme inquiétant . Donc je ne suis pas une “sécuphage”.
        Dans mon coin trouver un médecin traitant est un parcours du combattant, j’en ai “usé” 3, un qui était habité par les statines de la tête aux pieds et qui m’a empoisonnée durant 15 mois, l’autre est parti à la retraite et le suivant est parti ailleurs. Donc je n’ai plus le choix à moins de parcourir 60 kms !!!!
        Comprenez docteur, qu’il n’est pas facile pour nous de s’y retrouver dans ce “merdier” médical où on ne peut même pas faire confiance à son médecin, parce-que l’on n’a pas le choix. Mon nouveau médecin traitant m’a répondu lorsque je lui ai dit que je ne prenais plus de statines : “bon, c’est vous qui choisissez mais vous savez à quoi vous attendre…”. Parler de vos recherches et constats sur la toxicité des statines est inutile et balayé d’un revers de main. Alors on fait quoi ? On ne va plus voir de médecin parce qu’ils ne comprennent rien, on fait semblant ?
        Une fois que le mal est fait, c’et sûr qu’on n’a plus envie d’y retourner.
        Le mode de vie oui bien entendu, c’est lui qui va nous remettre plus ou moins sur pied, mais en attendant on y a laissé des plumes et c’était pas des plumes pour faire beau.

        1. J’aime bien la façon dont vous écrivez, le style, le ton… Bravo.
          A mon avis, vous avez une sorte de “don littéraire”. Y avez-vous pensé ?

          1. Une grande dame, décédée aujourd’hui, et qui avait tenu une correspondance avec Monsieur Mendès France de 1965 à 1982 (Recueil publié en 2004) m’avait parlé comme vous, aimant le style de nos échanges épistolaires.
            Puis le temps a passé…
            Sa dédicace sur le livre “Lettres à une militante” est : ” Toute vraie rencontre est un miracle”. C’est beau n’est-ce-pas ? Et vrai.
            Merci de ce beau compliment. J’y pense en fait depuis toujours.

  9. Bonjour à tous, personne n’est contre une bonne nouvelle ?
    Ce qui suit est une partie du mail que la Présidente du FORMINDEP, Anne Chailleu, m’a envoyé ce matin. On rappelle que cette Association milite activement pour débarrasser toute influence financière de la formation, entre autres, des Médecins. Tout le monde peut devenir membre s’il est à jour de sa cotisation dont le montant est ridicule. (Formindep.org) Bonne lecture.
    “Je vous remercie de votre implication. Le Formindep n’a pas été inactif sur le sujet du cholestérol,
    puisque la jurisprudence que nous avons établie auprès du Conseil d’Etat
    permet d’invalider les recommandations officielles en matière d’hypercholestérolémie.
    Ces recommandations de la HAS sont actuellement en cours de réécriture, et nous allons suivre de près ce processus.
    Il est à craindre en effet que ces recommandations soient réécrites non dans le but d’épargner les patients, mais de faire
    de la place à la nouvelle classe des anti-PCSK9, mis sur le marché sans aucun indice de bénéfice en terme de morbi-mortalité,
    ainsi que l’écrit noir sur blanc l’Agence Européenne du Médicament.
    Le Formindep travaille sur ce sujet, dans le cadre de son objet associatif, qui est de dénoncer les conflits d’intérêts et leur impact sanitaire.” …/…
    On n’est pas seul…

    1. peux-tu trouver les infos ou “l’Agence Européenne du Médicament” ( savais même pas que ça existait, qui le savait, qui le sait ? ) critique la politique de la HAS ?
      ça pourrait être intéressant, mais entre nous je n’y crois pas…

      1. [ L’EMA siège à Londres et est dotée d’un secrétariat d’environ 440 personnes depuis 2007…. Elle comprend en 2013 sept comités scientifiques :
        Comité des médicaments à usage humain (CHMP)
        Comité d’évaluation des risques en pharmacovigilance (PRAC)
        Comité des médicaments à usage vétérinaire (CVMP)
        Comité pour les médicaments orphelins (COMP)
        Comité pour les médicaments à base de plantes (en) (HMPC)
        Comité pédiatrique (PDCO)
        Comité pour les thérapies avancées (CAT) ]
        encore une usine à gaz qui set à rien et que je finance avec mes impôts ?

    2. jurisprudence aupres du Conseil d’Etat…
      Nouvel angle d’attaque, dont je n’avais jamais entendu parler…
      De quoi s’agit -il ?

      1. Bonjour cher Charles,
        Ça n’est pas la première fois que nous nous croisons sur ce terrain juridique, ce pourrait-il que vous en soyez?
        (Un professionnel de la profession, s’entend)

        1. Je suis une victime
          J’ai pu faire la preuve et la documenter que mon crestor 5 mg causait drs effets secondaires. Le plus facile a demontrer, car il est visible et partagé par tous, ceux et celles qui aiment a en faire bon usage, est l’incapacité erectile. Quelques jours de crestor et l’effet apparait; 2-3 semaines d’arret et il disparait: ca se voit comme le nez au milieu de la figure…
          On peut repeter la manip plusieurs fois pour confirmer: c’est consternant
          Et le cardilogue de dire: c’est comme ca, il faut ce qu.il faut…
          L’impuissance ou … la mort…
          En tant que victime je souhaite Justice. ; pas reparation ( cet effet la est heureusement reversible), mais eviter qu’on empoisonne légalement autrui, en toute impunité
          que le tribunal soit d’instance, d’assise, ou mediatique ou scientifique, il m’importe peu. L’hystérie collective sur le CHO est ce que j’ écrit : une hystérie. Elle est pathologique, nuisible: il faut la combattre

  10. les effets de ces poisons : mon diabète, ma cataracte, mon Parkinson, ma dépression ou mon cancer ne seraient-ils pas la conséquence des statines que je consomme (parfois) depuis si longtemps ?
    Cet angle d’attaque est tres bien trouvé : touché , coulé
    Mon syndrome dystrophique post dominical, n’est il pas du aux statines?
    Vite… Qu’on invente un medicament pour attenuer les effets secondaires des statines…
    Vite… Une start up… Une levée de capitaux

  11. J’allais en effet l’écrire. Il ne suffit pas de supprimer les statines, il faut changer son comportement ( alimentation, sport…) Mais Mr REHBY , qui a de l’expérience, l’a dit mieux que moi.
    Rien de tel que de vérifier sur le terrain.
    Malheureusement, les médecins n’ont pas le temps de faire des statistiques.
    Idem pour les enseignants….
    On ne croit pas les hommes de terrain.
    Dommage parce que la vérité est là AUSSI

  12. Petite anecdote il y a une quinzaine d’années une patiente fait un infarctus à 56/57 ans fumeuse alimentation du ch’nord saindoux cochon frites etc.. sédentaire travail de bureau, habitant à 5 mn à pieds de son boulot.
    Traitement complet habituel avec bien sûr statine que je prescrivais à l’époque convaincu de leur efficacité en post infarctus (mea culpa) mais à l’époque …..
    Elle- Au bout d’une semaine votre truc (pravastatine) c’est de la saloperie je suis sûre que c’est ça qui me colle des douleurs épouvantables dans les jambes c’est pas le Bbloquant j’en prenais avant sans problème.
    Moi-ben oui ça existe vous l’arrêtez un mois ou deux et après je vous en donnerai une autre ( désolé y’a prescription.)
    Elle -pas question et puis d’abord ma mère et ma grand mère sont morte à 63 ans d’une crise cardiaque alors moi ce sera pareil.
    Elle n’a jamais pris de statine, a arrêté de fumer, tous les ans elle fait ses 20 séances de réadaptation des cardiaques, s’est mise à la marche une heure et demie à deux heures par jour, je lui ai parlé et lui ai expliqué à l’époque le régime crétois (comme on disait et je ne connaissais pas encore MDL) d’autant qu’un de ses amis crétois tenait un restaurant grec et lui a expliqué cette fameuse alimentation.
    15 ans plus tard à 72 ans elle a bon pied bon oeil elle pête la forme et n’a jamais récidivé de sa pathologie cardiaque.
    Elle est pas belle la vie!!!

    1. Ouais !
      Bon docteur, bon patient !
      Bon patient, bon docteur !
      Les uns apprennent des autres !
      Vous n’êtes pas le seul à apprendre de vos patients.
      Faut savoir les écouter, Vingt Dieux !

      1. Oh oui!
        Quand un patient me dit docteur je vais vous dire une bêtise, j’aime bien parce que 95 fois sur 100 avec ses mots, il va me donner le diagnostic sur un plateau.

      2. enfin !! c’est tellement réconfortant ! Merci pour ce témoignage!

  13. Pour aller plus loin voici les liens:
    Les recommandations de l’ASSAPS (version courte):
    PRISE EN CHARGE THERAPEUTIQUE DU PATIENT DYSLIPIDÉMIQUE
    http://www.soc-nephrologie.org/PDF/enephro/recommandations/Afssaps/2005/dyslipemie_reco.pdf
    ou
    http://tinyurl.com/o4eeh8t
    L’argumentaire relatif aux recommandations de l’ASSAPS (version longue):
    http://www.soc-nephrologie.org/PDF/enephro/recommandations/Afssaps/2005/dyslipemie_argu.pdf
    ou
    http://tinyurl.com/ptcuu2e
    On y lit (restez assis…)
    Les objectifs thérapeutiques résultent d’un accord professionnel en l’absence d’essais de prévention comparant une cible thérapeutique à une autre.

      1. Vous y etes cité :
        “Un régime méditerranéen (Lyon Diet Heart Study) vs régime habituel, a également réduit significativement le risque cardiovasculaire chez 605 patients, avec un suivi de 46 mois [108, 109]. Ce régime a réduit de 72% le risque de survenue d’infarctus du myocarde non mortel et de décès d’origine cardiaque (1,24 % vs 4,07%) [RR : 0,28 (IC 95% : 0,15-0,53)], et de 56% le risque de décès de toutes causes (0,95 % vs 1,74%) [RR : 0,44 (IC 95% : 0,21-0,94)] ”
        La conclusion :
        “- En prévention primaire, le risque cardiovasculaire dépend du nombre de facteurs de risques associés : il convient donc d’évaluer le risque cardiovasculaire global en dénombrant les facteurs de risque, de traiter la dyslipidémie par un régime hygiéno-diététique pendant 3 mois au minimum, qui après ce délai, sera associé au traitement médicamenteux si l’objectif thérapeutique n’est pas atteint. En prévention secondaire, le risque cardiovasculaire est d’emblée élevé : il convient donc de traiter systématiquement par une statine, sauf cas particuliers, tous les patients ayant des antécédents coronaires, d’AVC, ou d’artériopathie des membres inférieurs ou un diabète à haut risque. Il convient également d’instituer le traitement le plus tôt possible.
        – La diététique, classiquement parent pauvre du traitement hypolipémiant, doit être reconsidérée comme une thérapeutique à part entière : traitement efficace et peu coûteux, constituant en prévention primaire, la première étape indispensable de la prise en charge thérapeutique d’une dyslipidémie, ses points d’impact sont multiples et ses bénéfices vont bien au-delà de l’évolution des simples chiffres biologiques. En prévention secondaire, la diététique est également le complément indispensable du traitement médicamenteux. ”
        Et voila poser le probleme de la responsabilité des patients…
        Un petit cachet par jour, c’est tellement plus rapide et facile à prendre que s’astreindre à cuisiner méditérranéen, surtout pour un cht’i ou un alsacien.
        Et pour le médecin qui prescrit, c’est tellement plus rapide à écrire une ordonnance qu’a expliquer une diète.
        Là, il y a du travail à expliquer ce cheminement surtout dans un monde de plus en plus speed ou on se dépêche d’engloutir de la malbouffe pour vite regarder les émissions de télé-réalité!!!
        Alors entre des vendeurs d’illusion et des incapables à se prendre en main, on est pas sorti de l’eau!!!!!!

        1. Un autre problème problème avec ces “simplets” [et qui résume le tout], c’est qu’ils assimilent le risque cardiovasculaire au risque dyslipidémique… et qu’ils comprennent la prévention via un “régime hygiéno-diététique” ; plus cons tu meurs… Bon, je m’énerve !

          1. Et oui, on ne combat plus le risque cardiovasculaire, mais le cholesterol!! Que dis je pas le cholesterol mais le LDL.
            LDL va devenir un monstre comme Frankenstein ou Dracula!!!!!

          2. C’est déjà comme ça depuis longtemps.
            Quand le gouvernement (fédéral) américain décida dans les années 50s du siècle dernier (le 20ème) de mettre en place un Programme de prévention (ou d’aide à la prévention) des maladies cardiovasculaire, il l’appela “National Cholesterol Education Programme” ou NCEP ; en d’autres termes, les imbéciles d’ici reprennent en chœur les formulations des crétins de là-bas… On n’est pas sorti de l’auberge… mais ça on le sait depuis longtemps…

  14. Super magnifiquement parfait!
    Votre billet me fait penser au haka des All Blacks:
    Ça assure pas qu’on va leur mettre une pile, ça dit juste qu’en face ils sont juste certains de dérouiller sévère !
    Zut, et moi qui ne suis jamais encore tatoué, par peur de la douleur sûrement, puis-je représenter un soutien crédible? On chope plus le SIDA quand même, avec leurs aiguilles ?
    Ka mate ka mate, kaaaaa hora, kaaaa hora…..

      1. C’est tres malpoli Phil, une réponse pareille, mais globalement il faut bien se rendre à l’évidence:
        – Nous partageons la même vision de la problématique exposée.
        (J’ai pas mis de L à exposé, pour faire plus le gars qui sait écrire correctement mais j’avais envie de tenter le jeu de mot. Sur le blog de Danchin par exemple, un pauvre vanne comme ça sortirait immédiatement, mais ici, dans un établissement de ce niveau, on doit respecter le standing en vigueur)
        PS: il est mort, Ricomart?

          1. Vous voulez rire, Maître?
            Vous n’avez pas l’air de vous rendre compte, mais tenir un blog, c’est vraiment du boulot. Et y’a des gars qui sont naturellement pas fait pour ça…
            ( j’ai quand même vérifié avant de vous répondre)

        1. Il est en tournée et si tu lis bien, il parle de vin avec son nouvel ami Nagui El Maghrebi, mais toi tu préfères séduire Aubépine…
          Et puis, le docteur JMR est absolument passionnant ces jours-ci. Toi, Doc Reliquet raconte-nous tes aventures. Nous les patients sommes impatients de mieux vous connaître…
          Bon, c’est vrai que Phil, dit 443, il a un vocabulaire impressionnant ! Imagine, t’es sur son canapé et d’un coup il parle comme un loulou… Tu fais quoi toi ? Moi, je pars en courant sans payer !

        2. j’ai fait une faute de français, c’est : on va leur exploser la gueule
          je m’excuse
          Non ND n’a pas de blog, il n’a pas le temps, il travaille, lui…
          c’était de l’humour

  15. Bonsoir Docteur. je crois que je être obliger de préparer sérieusement mon dossier médical pour parer à toute éventualité ! 10 ans de Statines ça ne m’a pas totalement brisé mais très sérieusement effrité , attaqué l’inox….

  16. Petit compte rendu de ma première visite chez un nouveau médecin traitant en raison d’un changement de région d’habitation. Il s’agit d’une jeune femme médecin exerçant dans un cabinet médical de 5 ou 6 médecins dans un bourg de 4000 habitants, en Vendée.
    Après toutes les questions en rapport avec mes antécédents médicaux est arrivé le moment où je lui ai dit avoir arrêté un traitement de statines en 2012 qui n’a suscité aucune réaction de sa part.
    A t-elle lu votre livre ? A t-elle eu des infos sur la pétition ? Tout cela circule t-il entre médecins ?
    Je n’ai pas engagé de discussion sur le sujet mais j’aurai l’occasion de le faire lors d’un prochain rendez vous.
    En tous les cas, je suis très heureux d’avoir fait le choix de ce médecin tout à fait par hasard qui respecte mon choix quant à l’arrêt de ce traitement.
    Un vent nouveau souffle effectivement sur les statines.

  17. Magnifique !! il est temps de transformer l’essai et d’en finir une bonne fois avec ces poisons.
    Amicalement

    1. Bonjour Docteur De Lorgeril, bien sûr je me réjouis de ce que vous nous annoncez , mais sur quelle base vous appuyez vous pour nous donner ce sentiment ?
      Bien à vous.
      Philippe F

      1. Pour le moment, c’est (comme disent les gens instruits) du feeling ; je vois du monde (comme disent les gens qui “sortent” un peu) et certains s’organisent tandis que d’autres ont la trouille…

  18. “Ils représentent des millions de gens concernés et inquiets, qui pourraient se laisse envahir par une certaine forme de colère.”
    Doux euphémisme…

Comments are closed.