Conférence de Larnaca (Chypres)

Je serai du 11 au 14 Novembre 2008 à Larnaca pour la réunion annuelle du consortium Européen IDEFICS auquel j’appartiens comme principal investigateur du groupe français.

J’y présenterai une conférence sur Le cholestérol, les médicaments anti-cholestérol et les capacités cognitives, notamment chez les enfants.

En effet, le consortium a été créé pour développer un programme de recherche sur l’obésité infantile.
Des experts anglo-saxons proposent désormais de traiter avec des médicaments anti-cholestérol (les statines) les enfants en surpoids qui présentent un cholestérol élévé.
Cette stratégie est dangereuse pour le développement cognitif de ces enfants, et aucune donnée scientifique sérieuse ne vient à l’appui de cette stratégie pour la prévention des maladies cardiovasculaires de l’adulte.

6 réflexions au sujet de « Conférence de Larnaca (Chypres) »

  1. yarapamapo

    J’emploie un médicaments pour contré le cholestérol depuis 2 ans maintenant et je peux vous contrairement a ce que vous dites j’ai eu des effets en moins de 6 mois . Je suis parti de 7 et je maintient 2 aujourd’hui si je n’avais pas fait descendre mon aux de cholestérol et aujourd’hui je ne serai plus là pour en parler .J’aifait deux crise d’angine car j’avais deux artère bouché a 80% et il fallait les débloqué et vite tous ça a cause d’un cholestérol trop élevé . Dire que les médicaments ne servent à rien ! Je ne crois pas du tout à vos supposés recherches à la con.

  2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article

    Mon cher yarapamapo, Rien, ni personne ne vous oblige à cesser vos médicaments pour mettre votre cholestérol à 2. Oubliez vite tout ce que vous avez entendu chez Pinard ! Et surtout ne lisez pas mes livres qui pourraient perturber vos saintes certitudes. Mais, cher yarapamapo, sont-ce les vôtres ? Etes-vous sûr que ni vous ni votre prescripteur n’a été victime d’un bourrage de crâne ? Bien des victimes de Bernard Madoff (ou des vendeurs de subprimes) étaient bien certains qu’ils faisaient de bonnes affaires ! Bon courage ! Et surtout ne réfléchissez pas ! De toute façon, vous n’aurez bientôt plus de cholestérol dans le cerveau et vous n’aurez même plus la possibilité de vous poser la moindre question !

  3. yarapamapo

    J’ai réécouter l’émission et je trouve que vous prenez pour quelqu’un au dessus des autres plus intelligent et donc les autres sont des imbéciles et des moins que rien et surtout vous voulez vendre vos livres vous ne parlez que de ça , donc vous n’êtes pas mieux que les autres vous voulez faire du fric vous aussi comme toutes les compagnies
    Où est donc la morale que vous prêché tant

  4. Serge Toutant

    C’est pas drôle de rire des gens mais ça l’est de rire de la bêtise humaine. yarapamapo a déjà vendu sa peau et il ne le sait pas. Pour ma part, je n’oublierais pas ce que j’ai entendu chez Pinard même que j’ai ré-écouter l’émission sur le site de Radio-Canada pour encore mieux approfondir ma démarche sur la compréhension de mon cas. J’ai compris l’inutilité des statines un mois après être sorti de l’hôpital. Après m’être réveiller du choc d’avoir vécu un infarctus à 49 ans, j’ai voulu me réveiller rapidement de la terreur d’avoir à prendre 6 médicaments en plus des injections liés au démarrage de la prise du Coumadin. J’ai eu la chance de rencontrer un médecin qui me voyait prêt à ce que je me prenne en main. À sa recommandation, j’ai arrêté de prendre le Lipitor. J’ai ré-écouter l’émission de Pinard par ce que je vous trouve sympathique et que, aussi, je voulais bien entendre ce que vous disiez sur les artères. Je suis encore sur ma faim parce que tout ce j’ai trouvé c’est que les polyphénols du chocolat ont des bienfaits sur les parois des artères. Du reste, j’ai compris que je n’avait pas les facteurs de risque d’un cas de mort subite même si l’occlusion de l’artère était aigu (IVA 100% proximale). J’ai eu un malaise inhabituel et 24 heures plus tard je suis allé à l’urgence pour me retrouver à l’unité coronarienne sous surveillance. Heureusement, c’est là que j’étais quand j’ai eu un malaise aigu et qu’ils ont décidé de faire l’angiographie puis l’angioplastie. J’en ai profiter pour faire une FV per coronaro réanimé après deux chocs. Avant le deuxième choc le médecin m’a demander de respirer très fort. J’avais l’impression de m’être endormis et que j’avais intérêt à me réveiller si je voulais rester en vie. Et j’ai senti le deuxième choc… Si vous saviez comment je suis heureux d’être vivant. Pour le reste je crois que je vais aller écrire un roman. Mais avant de partir, pourriez-vous m’indiquer quelques lectures pour ce qui m’intéresse actuellement ? Puisque je ne suis pas mort subitement et je que ne souhaite pas mourir d’insuffisance cardiaque, comment puis-je prendre soin de mes petits tuyaux ?

  5. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article

    Cher Serge, Certes vous avez eu beaucoup de chances ! Mais attention, la chance tourne ! Il va donc falloir lire mes livres. C’est un peu long, mais vous verrez, j’essaie d’amuser mes lecteurs. Aspasia et les autres grecs vous feront rire ! Bon courage et si vous avez des questions, il y a aussi le mail. Bon courage !

  6. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article

    Cher yarapamapo, Vous avez raison d’être suspicieux. On nous raconte tant de bêtises ! Et on ne cesse de nous dire qu’il faut que nous fassions confiance aux experts. Certains (certains beaucoup plus intelligents et riches que moi) ont fait confiance à Bernard Madoff, par exemple. Qu’est-ce qui peut nous aider à faire la part des balivernes et des vérités vérifiables ? Je vais me permettre, bien que vous me detestiez (maudits français !), de vous rajouter une petite dose de suffisance. Je fais de la recherche médicale (sur la prévention des maladies cardiovasculaires) depuis plus de 30 ans et avec différentes équipes (notamment Montréal) et j’ai publié de nombreux articles scientifiques qui sont aujourd’hui reconnus comme des références ! Presque tous, lors de leur parution, ont fait leur petit scandale ! Cela concernait le rôle protecteur de l’alcool, puis du vin, puis des oméga-3 d’origine végétale, puis de la « fameuse » diète méditerranéenne, puis des polyphénols, etc … Je n’ai jamais eu, jusqu’à présent, à retirer un seul mot de mes déclarations « subversives ». Et ceux qui me critiquaient ont tous disparus ! Je ne sais pas où ils sont ! Ce que je veux dire, ce n’est pas que j’ai toujours raison, c’est que seul le temps est juge en science ! Quand ça résiste au temps, c’est que c’est bon ! Mais direz-vous, je ne vais pas ettendre 30 ans pour savoir deLorgeril est fou. Vous avez raison, il faut donc vous appuyer sur d’autres choses qu’une simple déclaration. Le passé du déclarateur prend là toute son importance, de même que sa liberté et son indépendance vis à vis du marketing ! OK ?


Les commentaires sont fermés.