les vidéos des 3 dernières conférences en 2008

Cliquer sur une des vidéos, pour la visionner… (… il restait la 3eme à faire 😉 … et cela a été fait !

23 Replies to “les vidéos des 3 dernières conférences en 2008”

  1. Cher Peter,

    Mes livres sont disponibles partout (même traduits en japonais) et vous pouvez vous les procurez via Amazon. Jusqu’à preuve du contraire, la vitamine C (en comprimés) n’a pas d’effet sur le risque cardiovasculaire, s’il vous plaît oubliez les LDL, ça pollue l’esprit et vous empêche de raisonner global. mais ça ne veut pas dire qu’un régime riche en vitamine C (la diète méditerranéenne) ne soit pas une bouée salvatrice pour beaucoup ! Amicalement

  2. Cher Peter,

    votre question est : le stress peut-il influencer la concentrations en LDL ? Réponse : bien sûr et de façons variées (donc trop long à énumérer sur un blog) et je vous donne seulement deux exemples faciles à comprendre. Le stress est associé (chez beaucoup) à des taux élevés d’hormones du stress tels les stéroides qui peuvent augmenter les LDL mais ça dépendra aussi d’autres facteurs et pas seulement hormonaux ; et au total chez certains on peut voir exactement le contraire, c’est-à-dire une diminution des LDL. Deuxièmement et surtout, le stress entraîne des comportements de mode de vie plus ou moins aberrants, notamment sur le plan alimentaire, qui peuvent secondairement avoir des effets sur les LDL. Amicalement

  3. Cher Doc,

    Encore moi !

    Tout d’abord, votre livre est-il disponible à Montréal ?

    Autre question ?
    La vitamine C en prévention de multiples symptômes peut-elle aider à éviter la détérioration de certaines artères et par voie de conséquence, peut-elle diminuer ou éviter de faire monter le (LDL) ?

    TH.PI

  4. Cher DOC,

    Enfin des réponse même si elles sont en filigranes, me conviennent parfaitement.

    Le cholestérol fait peur; Il est souvent associé à la mort. Il ne faut pas paniquer. Nous devons principalement accepter ce qui vous arrive et non projeter NOS ANGOISSES sur la société. Malheureusement, le tort de notre société informatisée, nous offre tellement de possibilités d’informations qu’elle dilue les bonnes au détriment des mauvaises. Sans vous parler du lobby de l’industrie pharmaceutique auxquels répondent certains MT.
    Exception ou non, ma grand-mère a 96 ans. Depuis des années elle a un taux élevé de LDL…ELLE EST TOUJOURS EN VIE.

    Enfin, ma question.
    Mis à part vos livres, que je vais m’empresser de consulter,
    est-il prouvé oui ou non et une bonne fois pour toute. Le
    stress peut-il influencer celui-ci (LDL) même à long terme ?

  5. Cxher Marquiss, En principe, j’annonce mes conférences un peu à l’avance justement pour que des visiteurs fortuits de ce blog puissent se saisir de l’opportunité de me serrer la pince. Rien de prévu au Canada dans l’immédiat, mon dernier passage a laissé quelques cicatrices, et la prochaine fois, ce sera pire ! Amitiés

  6. Salut Michel !…merci encore une fois de répondre. Croyez-vous revenir au québec prochainement et si oui quand; vous seriez le bienvenue dans mon humble demeure et si vous n’avez pas le temps et bien ya t-il un endroit où vous faites une conférence à ce sujet ?

  7. Salut Marquiss,

    Les gens du peuple sont souvent plus intelligents que les gens “éduqués” et fermés, définition du “bourgeois” de notre époque de capitalisme agonisant. Donc, relisez mieux et vous comprendrez qu’on s’en fout du cholestérol, ON S’EN FOUT ! Donc, 7.2 ON S’EN FOUT ! Ce qui compte, c’est le reste. Quand on a compris le reste, ON S’EN FOUT du cholestérol ! Amtiés

  8. Salut Mrs. De Lorgeril . Merci de répondre..Je n’ai pas lu votre livre sur internet mais j’ai lu avec le livre en main propre et contrairement à vos prospos j’utilise l’ordinateur très rarement.Ce qui ma pousser à le faire c ‘est depuis que je vous ai vue à la télé en janvier dernier et ceci est mon premier blog.Mon désir serait de m’assoir avec vous à une table accompagné d’une bonne coupe de vin rouge et parlé franchement comme on parle à un ami et partager nos connaissances. Mais dans ce cas vous m’apprenderiez d’avantage que je pourrais le faire; et cette rencontre serait un peu égoiste de ma part mais au moin c’est moi qui paie le vin.Je vais surement me procurer votre deuxième livre sur le cholestérol mais il faut pas oublier Mrs de Lorgeril que je suis quelqu’un du peuple et que je n’ai pas d’instruction dans le domaine médical . Je crois bien que le fait de poser des questions dénote un vrai intéret et est aussi par le fait même une marque d’intelligence. Un livre ces bien et je vous remercie énormément de l’avoir fait mais en ce qui me concerne parlé avec l’autre m’influence encore plus.Bref croyer vous quand même pouvoir me dire si 7.2 est haut comme niveau de cholestérol ?…Bonne journée ! P.S. C’est le Marquisss

  9. Madame la Marquiss,

    Je veux bien vous aider mais il faut que vous commenciez par vous aider vous-même, bref vous en prendre en charge, comme une grande personne. Je ne peux pas répondre à vos questions car il y faut un livre, et moi j’en ai fait deux ! Sans compter les articles scientifiques. Si vous avez la flemme de vous y mettre sérieusement, et préférez vous empoisonner, sans vous protéger, je ne puis rien faire pour vous. Certainement pas copier mes livres sur ce blog ! Mais vous n’êtes pas seule dans cet état léthargique car votre médecin aussi a la flemme, et il préfère à votre très grand détriment répéter comme un perroquet ce que l’industrie pharmaceutique lui dit ! Votre solution ? Définitivement, c’est LIRE, j’ai écrit pour VOUS, j’ai essayé de faire simple parce que je sais que vous préférez les écrans (y compris les écrans de fumée) plutôt que le bon vieux livre ! Un mot de réponse concernant vos questions : tout est faux, voire ridicule dans les idées que vous vous faites sur le cholestérol et les artères ! Allez, au boulot ! Vous allez vous amuser avec moi !

  10. Bonjour Michel..J’ai lu avec beaucoup de sérieux votre livre " dit à votre médecin…"livre sur le cholestérol ,suite à l’émission Du coeur au ventre avec Pinard au québec.Mon taux de cholestérol varie entre 6.8 et 7.2 et mon médecin veux me faire prendre des médicaments chose que je refuse jusqu’à ce jour mais j’avoue qu’il faut être têtu car le monde médical qui m’entoure me donne pas raison et moi je n’ai pas l’intelligence de la réplique à ce sujet.Bref j’ai besoin de vos conseils si je veux tenir le coup. Est-ce que 7.2 est un niveau de cholestérol haut, que doit ton penser au niveau des artères qu’on dit quelle peut avoir une brisure interne à cause de la rigidité de celle-ci causé par le cholestérol et que dire du médicament anti-cholestérol sur ces effets secondaires néfastes à long terme sont-ils néfastes et si oui pouvez-vous m’en nommer ? Je sais beaucoup de questions de ma part mais j’attend votre réponse avec impatience…Merci à l’avance

  11. Chère Chantale,

    Comme vous pouvez l’imaginez, je ne fais pas de consultation par blog interposé. D’autre part, si vous voulez être éclairée, il est préférable d’avoir votre propre lanterne plutôt que d’espérer la torche du voisin ! Courage, il faut vous mettre à lire ! Et vous prendre en main ! Ne vous plaignez pas trop pourtant, il y a de bons livres pour vous informer objectivement, ce ne fut pas toujours le cas ! Je parle des miens évidemment (lisez les deux sur le cholestérol), il n’y en a pas d’autres à recommander à ce sujet ; désolé de faire de l’auto-publicité ! A bientôt pour répondre à des questions plus précises !

  12. Bonjour M. De Lorgeril,

    Besoin d etre éclaircie en cette société de consommation… J ai 36 ans et, on m a annoncé un taux de cholestérol très élevé de 7.. Je déteste les médicaments et, par chance, ai trouvé votre livre sur la propagande. Cependant, j ai évidemment crainte d etre a risque du coté cardio-vasculaire. J aimerais avoir votre opinion sur ma situation. Dois-je continuer a m écouter et ne pas prendre de médicaments (qui m ont rendus malade apres 1 semaine…) ou, suis-je a risque étant donné mon jeune âge??? svp… éclairez-moi, je vous en serais très reconnaissante..

    merci à vous.

  13. Cher Bruce, Merci de votre message. Si vous aimez le poisson, mangez en tant que vous voulez à condition d’être sûr qu’il soit de bonne qualité et pas contaminé avec des pesticides ou des métaux lourds. D’un point de vue gastronomique, nous on trouve que deux ou trois fois par semaine, c’est très bien ! Mais un aliment particulier ne fait pas le printemps ! Ce qui compte c’est le modèle alimentaire global et de ce point de vue, nous on recommande le diète méditerranéenne ! Oubliez la niacine, il n’y a pas de bonne science à ce propos, que du marketing ! Bonne route !

  14. Bonjours DR de Lorgeil,

    premierement felicitation pour la tres bonne information et etre autemp courageux de dire la verite et surtout vous etes un outis incroyable pour de la tres bonne education. Je suis du Nouveau Brunswick, Canada..ici les Docteurs sont ..pour la pluspart tres contre, une bonne alimentation et ne crois pas dans la nutrition .ce qui fait tres difficile a travailler avec les gens dans mon domaine de nutrition…mais pour mois j’ai deux questions…premierent nous avons du bons poisson ici dans les maritimes ….une portion de poisson 3 a 5 fois par semain est trop ou suffisant pour les problemes de coeur

    et la niacine est dit de réduire de presque 30 pour cent le taux de récidive des crises cardiaques.

    quelle est votre opinion

    aussi j’ai just commander vos livres…

    merci

    Bruce

  15. Cher André, J’ai bien lu votre message. Vous comprendrez toutefois que c’est un peu court pour donner un quelconque conseil. Je ne me risque pas à faire à faire de la médecine par blog interposé ! Mais avez-vous vraiment besoin de mes conseils pour prendre une décision ? Si votre cholestérol élevé est vraiment une hypercholestérolémie familiale (c’est pas sûr et sur la base de ce que vous dites je ne me prononcerai pas évidemment). Si vous avez dépassé la cinquantaine et que vous êtes indemne de tout accident cardiaque, vous entreriez alors (je suis au mode conditionnel) dans la catégorie des hypercholestérolémies familiales bénignes, telles que je les décrit dans mon livre sur l’innocence du cholestérol. A vous de jouer. Bon courage !

  16. Bonjour Docteur , je suis traité depuis 25 ans ( lipantil, lipanor, zocor, crestor ) pour du cholestérol familial ( 3,5 à 4,5 grs sans traitement ) . Je veux arrêter les statines évidemment à la lumière de vos explications . Pensez vous que c’est possible dans mon cas ? Mon médecin traitant est hermétique en ce qui concerne vos études 5 (à ma grande peine ), comment procéder? Merci et remerciements Andre

  17. Chère Donalda, Nous préparons effectivement une version anglaise du livre “cholestérol, mensonges et propagande”. Les lecteurs anglophones le mériteraient bien ; mais les éditeurs des deux côtés de l’Atlantique tardent à se mettre d’accord … Il faudrait accélérer le processus, c’est certain. Dites moi si vous avez une idée. Commercialement, ce serait une très bonne affaire à mon avis ! Amicalement

  18. cher Docteur,

    Est-ce que votre livre va sortir en version anglaise, et si c’est le cas, quand peut-on attendre de l’avoir disponible?

    Merci,

    Donalda

  19. Cher Paul, Après 15 ans de statines, nous constatons vous et moi que vos coronaires sont malades quand même et qu’en plus vous avez un cancer de la prostate à 67 ans.

    Vous comprenez que de cette situation on peut avoir deux lectures totalement opposées en fonction de la théorie scientifique (du paradigme auquel on adhère, dirait un épistémologiste) que l’on défend. Pierre (défenseur opiniâtre des statines) pourrait conclure que votre cholestérol était encore trop élévé pendant ces 15 ans (malgré la statine) et qu’il aurait fallu doubler la dose pour avoir un cholestérol encore plus bas pour protégér les coronaires et prévenir le cancer … Mais Paul (qui a lu les livres et articles scientifiques de de Lorgeril) peut aussi bien dire que vous avez été “empoisonné” pour rien concernant les coronaires et qu’en plus on vous a “allumé” un cancer de la prostate qui sans la statine serait resté dormant … Ainsi va la science ! Pour répondre à votre question sur les androgènes et le cholestérol (question très théorique à mon avis), je ne me risquerais pas à vous donner un conseil ou un avis car je n’ai aucune donnée scientifique solide pour le faire, hélas ! Mais au point où nous en sommes, j’appliquerais la règle basique de la médecine pratique : moins on en fait et mieux c’est ! De toute façon, j’ai confiance en vous, vous êtes en train de prendre votre santé en mains, il était temps ! Bonne chance

  20. après une dizaine d’années de diverses statines pour traiter une hypercholestérolhémie aynt débouché dernièrement sur une angor pectoris dûe à une obturation du 1/3 distal des 4 artères coronaires, j’ai développé un cancer de la prostate traité par radiothérapie…
    Vous convenz que le cholesterol est à l’origine des androgenes qui sont responsables de la gravité du cancer de la prostate…Alors on diminue le cholesterol aussi pour cette raison ?

  21. cher Docteur
    je vous remercie de votre réponse. Pour ma part je suis à la lettre vos recommandations (legumes fruits vin sport) sans aucun problème mais j’ai retenu ce que vous dites du déficit (à cause des méthodes modernes de culture) en oligo-éléments des fruits et légumes. Comment savoir si ce que l’on absorbe est suffisant. D’ou la tentation de se tourner vers les complements omega3 et autres, ce qui je vous l’accorde est bien dommage.

  22. Cher Gérard, La question des oméga-3, ceux présents dans les aliments versus ceux apportés par des capsules d’huile de poisson, est souvent mal présentée. Ces molécules sont-elles potentiellement des médicaments ? Si la capsule est assimilable à un médicament, un concentré de molécules. Si on part du principe que les oméga-3 sont des nutriments (et pas des médicaments) indispensables constituants de nos cellules, il est crucial de ne pas en manquer. C’est la question importante ! Il est hautement préférable, dans ce contexte, de rester le plus naturel possible et d’essayer d’avoir sa quantité quotidienne nécessaire via sa consommation quotidienne d’aliments qui en contiennent. Hélas, hélas, voilà déjà une question bien difficile pour beaucoup de mangeurs. Pour un médecin conscient des niveaux intellectuels très variables de ses patients (ce n’est pas une question d’intelligence le plus souvent mais de culture générale), et compte tenu de circonstances cliniques très dangereuses (un déficit en oméga-3 augmente le risque de mourir subitement lors d’une attaque cardiaque), il est donc souvent nécessaire pour un médecin qui souhaite protéger la vie de ses patients d’utiliser l’arme de la capsule. Avec une capsule, il est sûr de ce que son patient va absorber ! La médecine, c’est pas plus difficile que ça, mais on pourrait dire bien d’autres choses sur ces questions. Amicalement

  23. lorsque vous parlez des omega3 vous ne parlez que des omega3 naturels; que pensez vous des compléments alimentaires omega3 (huile de poison).

Comments are closed.