Conférence à Lyon le vendredi 22 mai

J’ai oublié de prévenir ; j’ai un peu trop ces jours-ci…

Ça se passe dans le cadre des journées du 50ème anniversaire de la MTRL, une sympathique mutuelle de la région Rhône-Alpes.

J’ai 40 minutes pour parler du « Nouveau régime méditerranéen » après une introduction du grand Pr Henri Joyeux dont je partage bien des convictions.

Vous pouvez retrouver le programme sur Internet.

L’accès aux Journées est gratuit mais il faut s’inscrire ; c’est préférable je pense car ils attendent environ 300 personnes par jour.

Il y a aussi une exposition, mais je ne sais pas ce qu’il y a dans cette expo…

Ça se passe en plein centre de Lyon (accès facile par métro) à la Manufacture des Tabacs (sans rire…), amphithéâtre B, c’est aussi l’Université Jean Moulin Lyon 3… et ce n’est pas loin de l’Hôpital Édouard Herriot et du Centre International Anticancer de l’OMS.

Alors si vous n’avez rien à faire ce matin-là, passez nous dire bonjour !

 

 

 

12 réflexions au sujet de « Conférence à Lyon le vendredi 22 mai »

  1. Inoxydable

    Bonjour Docteur. 40 mns ? Mais ça sera encore plus court qu’à Marseille… Mais plus log qu’à la radio. Je vous fais confiance pour débattre de l’essentiel et convaincre la multitude. Bon courage.

  2. JO

    Zut encore une fois je ne pourrai pas venir vous saluer, trop court, j’attendrai la prochaine occasion, pour laquelle j’apporterai un petit vin des côtes roannaises, fort peu connu mais bien sympathique….une autre fois, plus tard bonne journée.

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : JM51

      Vous noterez qu’une étude de suivi massivement biaisée (pas de tirage au sort, etc…) devient sous la plume de ce rédacteur analphabète une démonstration que les hypolipémiants diminuent le risque d’AVC…
      Ainsi vont mensonges et propagande…
      Cet imbécile a t-il au moins été rémunéré pour ça?

      1. Jean-Marc REHBY
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        De plus en plus fort
        Une place pour les statines dans le traitement du cancer de la prostate ?
        Les relations entre statines et cancer de la prostate (KP) sont l’objet d’une abondante littérature depuis quelques années. De nombreuses études observationnelles et une méta-analyse récente sont en faveur d’une diminution significative du risque de KP avancé, de récidive et de mortalité spécifique chez les utilisateurs de statines, mais ceci n’a pas été confirmé par les études cas-témoins et les suivis de cohortes.
        Une équipe du Dana-Farber Cancer Institute a souhaité aller plus loin en combinant une étude in vitro des effets des statines sur les cellules de KP et une étude rétrospective sur des
        patients traités par déprivation androgénique pour KP avancé.
        Le travail in vitro a permis en substance de montrer que les statines interféraient avec la captation de la DHEAS (sulfate de déhydroépiandrostérone) par une inhibition compétitive au niveau du transporteur organique SLCO2B1.
        Ce travail a donc mis en évidence un nouveau mécanisme possible pouvant expliquer un ralentissement de l’évolution du KP à un stade avancé sous l’action des statines qui viendrait s’ajouter à d’autres modes d’action évoqués dans des études précédentes (effet inhibiteur de la synthèse des stéroïdes, anti-inflammatoire, anti-angiogenése, inducteur d’apoptose…).
        Une réduction possible du risque de progression
        L’étude clinique rétrospective a inclus 926 patients ayant été traités par déprivation androgénique pour un KP suivis pendant une durée médiane de 5,8 ans ; 31 % de ces malades étaient sous statines lors de l’initiation de la déprivation. Le délai médian avant progression de la maladie (définie par l’élévation du taux de PSA) s’est révélé significativement plus long chez les sujets sous statines (27,5 mois) que chez les non utilisateurs (17,4 mois) (p < 0,001). Le risque de progression du KP durant la déprivation est ainsi apparu diminué de 17 % sous statines. Cette association favorable est demeurée significative après ajustements par divers facteurs pronostiques prédéfinis et a été confirmée chez les patients avec et sans métastases.
        Comme toutes les études observationnelles rétrospectives, celle-ci doit bien sûr être interprétée avec circonspection en raison des biais inhérents à ce type de travaux et notamment aux facteurs de confusions qui ont pu persister malgré les ajustements.
        Pour conclure définitivement sur l'intérêt thérapeutique des statines chez ce type de patient, il nous faut attendre les résultats des nombreuses études prospectives en cours ou projetées attendus dans les prochaines années.
        Dr Céline Dupin
        Harshman L et coll.: Statin use at the time of initiation of androgen deprivation therapy and time to progression

        Elle est pas belle la vie!!!

    1. Inoxydable
      En réponse à : JM51

      Bonsoir JM51. Je ne sais pas qui est l’auteur de l’article (Yves Razir) ni quelles sont ses compétences, mais bien qu’il fasse quelque publicité pour un livre du Dr De Lorgeril, je pense qu’il a dû mal lire ses livres ou même ses observations sur ce Blog : A propos de graisses saturées, il est bien expliqué et démontré que c’est dans les populations qui en consomment le moins qu’il y a le moins de problèmes cardio vasculaires et de cancers…Alors , puisqu’il dénoncent quelques mensonges des industriels influent sur les études faites sur le Cholestérol, pour qui roule t’ il lui même ?
      L’huile de Palme, de Coco, pourquoi pas de coton innocente ??? Ce n’est pas ce que j’ai cru comprendre en parcourant les publications sur ces huiles, bon je ne suis qu’un lecteur qui s’intéresse à ses problèmes de santé, mais je pense qu’en la matière je suis aussi compétent que lui…

  3. JM51

    Bonjour « inoxydable ». Moi non plus je ne connais pas l’auteur et je ne suis, comme vous, qu’un lecteur qui s’intéresse sur tout ce dont j’ai connaissance au sujet de ce blog. Cela démontre à quel point un patient « lambda » peut être vite désorienté face à tous ces articles contradictoires en ce domaine et que les réponses apportées par le Docteur MDL mettent les pendules à l’heure.

  4. RicoMart

    Messieurs,
    Je partage votre circonspection à la lecture de cet article sur le site santé.nutrition@ bobo.com . Avez-vous eu la curiosité de parcourir les autres articles ? Très urbain ! Du contemporain où la naïveté le dispute à la confusion. Pas étonnant qu’on y fasse l’éloge contradictoire de MDL (lire aussi Aime Des Ailes), car comme avant-gardiste on ne fait pas mieux, donc on récupère. Oui, notre monde, lorsqu’il ne comprend pas quelque chose, il l’intègre en lui faisant dire n’importe quoi, principe de récupération. Demain, lorsque le dernier statinophile se sera suicidé après avoir ingurgité une dose massive de stat’ de son invention, pour nous en démontrer l’innocuité, MDL sera fait Chevalier de la Légion d’Honneur, enfin sera du moins proposé à cet honneur par le plus gros groupe pharmaceutique mondial ! Car, ce jour là, la diète méditerranéenne sera vendue en kit de survie en pharmacie.

    Santé et délire méditerranéens.

  5. PROVO

    Bonjour Mr De Lorgeril, ce message n’est pas lié à la conférence du 22 mai, j’essaye d’entrer en contact avec vous. Je vous lis depuis des années et applique la majorité de vos conseils (vie harmonieuse et saine: exercice physique marche et nutrition tres proche DM. J’ai 59,5 ans
    je viens de faire une coronarographie suite symptômes angine de poitrine par moment.
    Coro gauche;OK____Coro droite bouchée mais réseau collatéral (je suis à votre disposition
    Bien sur en sortie d’hôpital on me demande de prendre des médicaments(Kardégic,crestor,cardentiel
    actuellement je ne prends que coversyl 5 mg pour la tension
    J’en suis à culpabiliser car autour de moi , on pense que je ne veux pas me soigner.
    je souhaiterais un échange.
    Si non possible avez vous un cabinet ?, ou un nom de cardiologue non « adepte systematique » des médicaments dans le NORD (59)

    Par avance merci

    1. Inoxydable
      En réponse à : PROVO

      Bonjour « PROVO ». Je ne me permettrais pas de vous répondre à la place du Dr. De Lorgeril. Mais pour avoir le même problème que vous (coro droite bouchée totalement, collatérales O.K ) moins de symptômes cependant , pas de tension, j’ai toujours fait du sport (Muscu, footing un peu, idem vélo, marche etc..) j’ai été empoisonné pendant près de 10 ans avec les Statines et autres médocs et ma santé s’est détériorée (F.A au bout de 9 ans!!!). Depuis la lecture du livre « prévenir l’infarctus et les A.V.C) j’applique les conseils donnés par le Dr De Lorgeril, je ne prend d’ailleurs plus aucun médicament depuis maintenant 3 ans. Je fais plus d’exercice physique qu’avant, je reconnais me complémenter un peu et je VAIS BIEN. Tous mes marqueurs sanguins sont au beau fixe, l’electro, l’épreuve d’effor,t pas grand chose à signaler de plus que l’an dernier. j’ai eu hier 67 ans et je compte bien ponctionner ma Caisse de Retraite pendant quelques décennies encore dans le meilleur confort possible. Alors courage, et suivez bien les conseils du livre, et de ce blog qu’il donne en complément. Bonne santé méditerranéenne.


Les commentaires sont fermés.