France Culture le lundi 18 décembre 2017

 

Vous me croirez si vous le voulez mais France Culture m’a invité à parler du cholestérol le lundi 18 décembre… Entre 16:00 et 17:00.

Soyez avec moi et posez vos questions car [tel est l'objet principal de ce message], les auditeurs peuvent avoir la parole.

Si vous le faîtes, soyez assez malin pour poser une question qui n’aille pas dans mon sens mais au contraire me permette de répondre à des pauvres victimes des statines qui n’en croiraient pas leurs oreilles. Je vous fais confiance !

Il leur aura donc fallu 12 ans – depuis la parution de mon premier livre en français sur le sujet (et donc accessible aux gens très cultivés des chaînes publiques culturelles) – pour s’apercevoir qu’il y avait autre chose que Pâté Macaroni et la « Voix de son Maître » sur le cholestérol et les statines.

Bon, la messe n’est pas dite puisqu’il y a peu ARTE m’avait envoyé le billet d’avion pour voler à Strasbourg et dialoguer avec un professeur de cardiologie pour finalement annuler au dernier moment… Probablement qu’une Société Savante ou une Académie s’était interposée…

Tout est encore possible d’ici lundi…

Mais comme les étranges nouvelles ne viennent jamais seules, j’ai eu la grande surprise d’être contacté par un délicieux journaliste du Quotidien du Médecin qui s’interrogeait sur cette incongruité qu’on puisse avoir de l’athérosclérose avec un vilain mauvais cholestérol bas ou normal ; et qui s’étonnait encore plus (vraiment délicieux cet athlète) que les auteurs de cette étude publiée dans un grand journal de cardiologie américain concluent en préconisant des traitements anticholestérol encore plus forts puisque même bas le cholestérol était encore toxique.

Ça ne s’invente pas…

 

 

 

 

 

 

 

 

144 réflexions au sujet de « France Culture le lundi 18 décembre 2017 »

  1. Charles

    Auriez vous trouvé des alliés objectifs parmi les producteurs de foie gras (qui doivent trouver que l’hystérie anti cholesterol ne fait pas leurs affaires de fin d’année) ?

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Charles

      J’avions pas pensé à celle-là ; quoique je doute que les foie gras (de canards engraissés au maïs) fassent monter le cholestérol.
      Vous avez des données ?

      1. Jean-Marc REHBY
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Pas étonnant l’étonnement du petiot comme avait dit Fucius qui était loin d’être con  » quand le sage montre la lune l’imbécile regarde le doigt ! »

        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : Jean-Marc REHBY

          Pas sûr !
          Autrefois quand ils étaient gavés « naturellement » certes…
          Mais maintenant ils sont gavés aux oméga-6, toxiques pour le foie ; ça donne (ou ça favorise) la « Non-alcoholic steatohepatitis( NASH pour les experts…
          Molo sur le foie gras les amis ; et demandez au producteur avec quoi il a gavé la pauvre bête…

  2. Diététicienne

    cette incongruité qu’on puisse avoir de l’athérosclérose avec un vilain mauvais cholestérol bas ou normal ; et qui s’étonnait encore plus (vraiment délicieux cet athlète) que les auteurs de cette étude publiée dans un grand journal de cardiologie américain concluent en préconisant des traitements anticholestérol encore plus forts puisque même bas le cholestérol était encore toxique.

    C’est sûr que être mort est un moyen terriblement efficace pour empêcher la progression de l’athérosclérose !
    Mais dans ce cas, il y a des moyens d’y parvenir sans faire souffrir les gens AUSSI LONGUEMENT (qu’en les intoxiquants aux statines ou autres nouveautés)…
    mais c’est vrai que c’est moins bénéfique côté « poule aux œufs d’or » !

  3. Minoque

    Oui ! Comme demander pkoi Dupagne préconise tout de même les statines en prévention secondaire car il est prouvé ? qu’elles améliorent nettement les risques de récidive sans que l’on sache pourquoi et puisque il est avéré maintenant que le CHO n’est en rien responsable !
    Si vous voulez aider ces pauvres victimes des statines qui commencent enfin à intégrer ce qui est démontré dans le doc. d’Arte mais qui ont aussi retenu la conclusion de Dupagne !
    C’est ce que j’en déduis pour en avoir encore discuté dernièrement lors d’une soirée entre amis j’ai biché a little parce que de vous avoir vu ou revu à la TV ils ont aussi pensé à moi depuis le temps que je les saoule avec ça et qu’ils commencent enfin à penser que vous avez raison !

      1. souris7
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Le mieux est d’informer tous ceux qu’on n’a pas réussi à convaincre. Si c’est eux qui posent les questions, ce sera bien plus utile, mais là encore, je ne suis pas sûre d’arriver à les convaincre.

        Pourtant, s’ils commençaient par lire les notices. Une mise en garde spéciale pour les plus de 70 ans devrait faire hésiter les prescripteurs de statines.

        Dernièrement, nous avons rencontré le médecin de l’EHPAD où mon père va deux fois par semaine. Avec ma mère, nous l’avons trouvé absolument charmant, à l’écoute et compréhensif. Notre entretien téléphonique avait pourtant mal commencé. Je lui avais expliqué que si ma mère acceptait de le récupérer à 14h au lieu d’attendre son retour à 17h30 (c’est toujours l’après-midi qu’il tentait de s’évader), c’était justement pour éviter la camisole chimique.Il est stipulé que le zyprexa (10 mg/jour) est déconseillé aux personnes âgées atteintes de démence en raison d’un risque accru d’effets secondaires graves (infarctus, AVC et j’en passe). Mon père a eu il y a 25 ans un triple pontage coronarien.Nous avons accepté de rencontrer un gériatre pour trouver un traitement adapté.
        On a insisté auprès de ma mère pour qu’elle amène le médicament afin de lui donner au déjeuner.
        Ma mère a été ferme, après avoir lu la notice, il n’était pas question de lui donner.
        « Mais il ne faut pas lire les notices », lui dit-on, sourire aux lèvres. Mais alors qui les lit ces fichues notices ?
        N’aurait-on pas pu éviter le drame de la Dépakine si ces notices avaient été prises au sérieux ?
        La semaine dernière, mon père n’a fait que dormir, durant la journée et la nuit. Durant les quelques moments d’éveil, il a dévoré tout ce qu’il trouvait et pleuré. Cette semaine, ma mère ne l’a pas envoyé. Il était enrhumé, ce qui peut expliquer sa somnolence, mais pas sa gloutonnerie avec prise de poids rapide, ni sa tristesse . Tout ça a disparu au bout de 3 jours.
        J’ai forcément des doutes. Est-ce une coïncidence ? Toute l’équipe est absolument formidable et je sais qu’ils pensent agir pour le bien de ma mère. Comme il n’y a plus rien à faire pour lui, il faut soulager l’aidant en dépit de l’inconscience de sa fille.Mon père ne peut plus communiquer avec nous par la parole ou difficilement, mais ses gestes sont tendres et ses yeux restent coquins et rieurs.Est-ce égoïste de ma part de vouloir préserver ce qu’ il est encore un peu ?

        Un peu long, pour expliquer que je ne sais pas convaincre et que je me sens parfois un peu comme Don Quichotte, mais je ne peux rien lâcher, c’est plus fort que moi.

        RDV au congrès le 13 janvier !

  4. loïc

    Bonjour,

    Avez-vous déjà vu de vos lectures et recherches scientifiques sur le sujet, une corrélation entre la prise de statine et l’apparition d’une Non-Dissociation de la vitamine B12 de ses Protéines Porteuses (NDB12PP) ?

    Merci.

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : loïc

      C’est une question compliquée (relation avec le métabolisme des méthyles et des acides aminés soufrés) à laquelle je ne peux répondre en 1 minutes.
      Désolé.
      Si vous avez des éléments plus précis de votre côté, ça m’aiderait à aller plus vite. Merci

      1. loïc
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Désolé je serais malheureusement incapable d’affiner ma question, n’ayant aucune compétence dans le domaine médical. C’est juste que suite à la détection d’une anémie par carence en vitamine B12 , je suis supplémenté en B12 par voie intramusculaire (1 piqure / mois à vie).

        Ce n’est pas, semble-t-il, la maladie de Biermer, car mes « anticorps anti cellules pariétales(ACCP) » sont négatifs. Je me renseigne, car une des causes envisageables est une interaction médicamenteuse négative, et que depuis 3 ans mon médecin me prescrit de la Simvastatine (20mg/j) pour problème de cholestérol trop élevé. C’est depuis cette période que mon dosage de VGM a commencé à augmenter régulièrement sur mes prises de sang (maintenant, je sais bien que corrélation n’est pas causalité).

        (note: la cobalamine j’en absorbe n’étant pas du tout végane, mais mon estomac semble être en grève si j’ai bien compris ;-) )

        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : loïc

          Dès que j’ai un moment, j’y travaille. C’est un sujet intéressant.
          Rappelez-le moi si j’oublie.
          La statine étant inutile et toxique, s’il vous prenez l’idée de l’arrêter avec l’accord de votre médecin traitant, je serais heureux de savoir ce que devient votre anémie.
          Merci d’avance d’instruire les instructeurs !

          Ceci n’était pas une consultation.

  5. cardiomindfullness

    « Subclinical atherosclerosis » vachement pratique comme concept. Je sais pas vous mais moi avec le temps je souffre de « subclinical aging ». En tout cas c’est très grave puisque tous ces patients seront morts d’ici la fin du siècle.
    J’aurais pas imaginé qu’on nous ressorte aussi béatement le coup du « cholestérol qui bouche les artères ». La bonne nouvelle c’est que devant cet article, un journal aussi conformiste que le QdM contacte le dérangeant De Lorgeril. Ca prouve que certaines graines commencent à germer.
    A cet égard ne soyez pas trop durs avec Dupagne. Je crois qu’il a de bonnes intentions. Et puis si tous les médecins suivaient son avis, la consommation de statines serait divisée par 3 ou 4. Ce serait déjà un progrès énorme si on reste pragmatique, un premier pallier.

      1. cardiomindfullness
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        C’est pas le qualificatif qui me vient à l’esprit en premier…
        Mes proches qui ne sont pas très concernés par les problématiques cholestérol / statines m’ont fait remarquer que pour parler du régime méditerranéen il n’avait pas un physique très crédible contrairement à De Lorgeril. Mais bon, soyons bienveillants.

          1. cardiomindfullness
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Flatté de la proposition. Mais en principe, le 13 janvier, je serais occupé à déboucher des coronaires en phase aiguë d’infarctus. Pourtant une discussion constructive sur ORBITA m’aurait intéressé. Limites de cette étude, mise en perspective avec COURAGE, ce qu’il faut attendre de l’angioplastie et surtout ce qu’il ne faut pas en attendre selon l’indication…

  6. phil

    A propos de ce RDV du 18 décembre ainsi que de cet article de l’American college of cardiology, je n’ai jamais trouvé de meilleur argument que celui de Dwight Lundell, auteur de 5000 pontages, et que les Américains (of cardiology) ne sauraient donc ignorer.

    Voici ce que dit Dwight (entre amis on s’appelle par son prénom) :

    [… Ils vont continuer à croire que les médicaments pour diminuer le cholestérol vont traiter avec succès et prévenir les maladies cardiaques, en dépit du fait qu’une étude publiée dans l’American Heart Journal (Janvier 2009) analysant 137 000 patients admis dans des hôpitaux aux Etats-Unis avec une crise cardiaque a démontré que près de 75% avait un taux de cholestérol « normal ». ]

    « Normal » ici signifie « Bas ».

    Comme cet argument – quoique massue – ne porte pas, j’en ai conclu, depuis, que je m’adressais à des sourds qui ne voulaient pas entendre, bon à savoir avant de les rencontrer, afin de ne pas perdre ses nerfs…

    1. Jean-Marc REHBY
      En réponse à : phil

      Quand la folie des statines est apparue après 4S le Pr SHUMWAY ( pas un manche quand même puis qu’il a mis au point la greffe cardiaque et les pontages aorto coronaires et s’est fait grillé par le siud af BARNARD qui est devenu une rock star et qui a été formé par Shumway!!!)
      Shumway avait déclaré dans un congrès : » j’ai disséqué des milliers de coronaires et je n’y ai jamais vu de cholestérol !!) évidemment personne ne l’a écouté ça aurait évité bien des problèmes mais il n’était pas prescripteur et n’intéressait donc pas big pharma qui arrosait les braves cardio

      1. phil
        En réponse à : Jean-Marc REHBY

        je l’ignorais (évidemment), bien que toute cette affaire me revienne à l’esprit. Shumway était plus connu et influent que Lundell, et pourtant !

        Et pourtant c’est comme s’il avait pissé dans 1 violon…

        Nous avons souvent tendance à être naïfs, armés de notre seule bonne foi, mais que pèse t-elle face à une pègre ?

  7. Corentin

    C’est sûrement la fameuse étude dont ils parlent ici:

    http://www.europe1.fr/sante/la-moitie-des-40-54-ans-en-apparente-bonne-sante-ont-de-latherosclerose-3518096

    « étude menée depuis 2010″, « étude publiée lundi »…

    « Le cholestérol, principale cause. » Mais oui, bien sûr…

    «  »Nous devrions être plus restrictifs » sur les taux ». Je propose zéro. C’est assez restrictif vous croyez?

    « stratégies plus agressives pour réduire le cholestérol LDL » C’est la guerre! Soyons « agressifs »… C’est cela, oui…

    « Cela pourrait signifier d’étendre l’usage des statines, des anti-cholestérol, à un nombre beaucoup plus grand de la population. » Ben voyons!

    « Les personnes âgées généralement affectées » Les pôvres…. ils sont sais doute plus dociles pour gober sans discuter leurs cachets…

    Je serai à l’écoute lundi. Ça tombe bien, je ne bosse pas ce jour-là… :)

      1. Corentin
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Ouai…

        Ces grands chercheurs nous disent:

        «  »Nous devons de ce fait définir de nouveaux marqueurs d’athérosclérose à des stades précoces chez des personnes apparemment en bonne santé », déclare Leticia Fernandez-Friera, médecin au Centro Nacional de Investigaciones Cardiovasculares Carlos III (CNIC) et principale auteure de l’étude, à Europe 1.

        Avec ces recherches, les auteurs souhaitent élargir la prévention. Celle-ci doit se concentrer sur des individus ne présentant pas de problèmes de santé particuliers et non plus seulement à des victimes d’infarctus ou un AVC. »

        Ils sont fous ces espagnols…

        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : Corentin

          Pas plus fous que les nôtres : pareil aux mêmes ; vous comprenez à qui (ou plutôt « à quoi ») nous avons affaire ?
          On est prié de rester polis !
          Si vous aviez encore des doutes concernant le niveau des vaccinalistes, vous avez ici un échantillon : ce sont les mêmes !

        2. Jean-Marc
          En réponse à : Corentin

          « se concentrer sur des individus ne présentant pas de problèmes de santé particuliers »
          Evidemment, on ne fait pas de chiffre avec des gens en bonne santé ! Il faut bien leur vendre un peut de peur pour qu’ils achètent du médoc…

        3. MARCEL
          En réponse à : Corentin

          Le CNIC, Centro Nacional de Investigaciones Cardiovasculares Carlos III, a pour directeur le Dr, Valentín Fuster. Très connu en Espagne dans le domaine de la Cardiologie. On le voit de temps à autre à la TV où il prodigue ses conseils éclairés. Il est aussi l’auteur de nombreuses publications dans la presse écrite. C’est, évidemment, un statinophile forcené qui prédit les pires ennuis, de santé bien sur, à qui refuserait d’avaler les statines. Bref un philantrope pur jus.

          Je vous joins le lien du CNIC.

          https://www.cnic.es/es/sobre-cnic/organigrama

    1. souris7
      En réponse à : Corentin

      Il ne risque pas de vous contrecarrer avec cette étude: »Les participants ne fumaient pas, présentaient un poids et un taux de cholestérol normal et ne souffraient pas de diabète ». « Après avoir pris en compte l’âge et le sexe des sujets de l’étude, le mauvais cholestérol, même à des taux considérés normaux, apparaît comme le principal facteur. »
      J’adore le « apparaît ». Cette étude apporte la preuve que le cholestérol n’est pas responsable, puisque même à des taux normaux, les plaques sont présentes. C’est extraordinaire de réaliser, qu’avec l’âge nos artères s’altèrent. Même les plus abrutis savent que le cholestérol est indispensable à la vie. Si les statines étaient vraiment efficaces pour réduire les plaques, il suffirait de montrer les artères avant statines et après avec un rajeunissement de vos artères débarrassées des méchants amas. On a des dessins oui, mais je n’ai jamais vu de belles coronarographies. Qu’est-ce qu’ils attendent? A-t-on le droit de prendre à ce point les gens pour des imbéciles? Cette étude est du pain béni pour vous. Je ne pourrai entendre que la fin, mais je vais en parler autour de moi.

    2. Emilio
      En réponse à : Corentin

      Tiens c’est marrant cette étude.

      Sur ce genre de base, le médecin qui a dosé mon cholestérol (2,4g/L de cholestérol total) il y a un paquet d’année m’aurait peut être prescrit des statines.

      A la place, il a juste rien dit, tant mieux pour moi.

      Mais il y a largement pire côté Jean-Yves Nau depuis un paquet de temps déjà :

      http://m.slate.fr/story/57319/cholesterol-statines-accident-cardiovasculaire

      Quand on lit ce genre de prose … y-at-il des gens qui comprennent pourquoi je suis autant inquiet pour les droits de patients dans le cas où l’on laisse se développer en dehors de tout contrôle le Dossier Médical Partagé (ou Personnel je ne sais jamais) ?

      Marc Girard parle d’une menace d’extension des obligations de traitements au delà de la seule question vaccinale. Le DMP sera l’outil qui permettra de culpabiliser un patient victime d’un accident cardio-vasculaire vis-à-vis d’un taux de cholestérol non contrôlé par une statine

Commentaires : page 1 sur 41234»

Les commentaires sont fermés.