France Culture le lundi 18 décembre 2017

 

Vous me croirez si vous le voulez mais France Culture m’a invité à parler du cholestérol le lundi 18 décembre… Entre 16:00 et 17:00.

Soyez avec moi et posez vos questions car [tel est l'objet principal de ce message], les auditeurs peuvent avoir la parole.

Si vous le faîtes, soyez assez malin pour poser une question qui n’aille pas dans mon sens mais au contraire me permette de répondre à des pauvres victimes des statines qui n’en croiraient pas leurs oreilles. Je vous fais confiance !

Il leur aura donc fallu 12 ans – depuis la parution de mon premier livre en français sur le sujet (et donc accessible aux gens très cultivés des chaînes publiques culturelles) – pour s’apercevoir qu’il y avait autre chose que Pâté Macaroni et la « Voix de son Maître » sur le cholestérol et les statines.

Bon, la messe n’est pas dite puisqu’il y a peu ARTE m’avait envoyé le billet d’avion pour voler à Strasbourg et dialoguer avec un professeur de cardiologie pour finalement annuler au dernier moment… Probablement qu’une Société Savante ou une Académie s’était interposée…

Tout est encore possible d’ici lundi…

Mais comme les étranges nouvelles ne viennent jamais seules, j’ai eu la grande surprise d’être contacté par un délicieux journaliste du Quotidien du Médecin qui s’interrogeait sur cette incongruité qu’on puisse avoir de l’athérosclérose avec un vilain mauvais cholestérol bas ou normal ; et qui s’étonnait encore plus (vraiment délicieux cet athlète) que les auteurs de cette étude publiée dans un grand journal de cardiologie américain concluent en préconisant des traitements anticholestérol encore plus forts puisque même bas le cholestérol était encore toxique.

Ça ne s’invente pas…

 

 

 

 

 

 

 

 

141 réflexions au sujet de « France Culture le lundi 18 décembre 2017 »

  1. Minoque

    Pour une fois ce sont les complotistes qui étaient de l’autre côté du miroir… Le cardio de la Pitié a récité la même leçon si mal apprise, Sylvain Duval l’a d’ailleurs confirmé. Le journaliste en a perdu son latin complètement déstabilisé ! Ben voui c’est grave ! Il est grand temps de se réveiller !
    Anne Georget et vous vous avez été sobres et percutants ! Est-ce parce que nous sommes au parfum depuis un bail ? Peut-être mais dans tous les cas on peut espérer une redistribution des cartes ! Je le souhaite vraiment pour tous les statinophobes qui doivent sérieusement penser à se désintoxiquer !

    Répondre
  2. Inoxydable

    Bravo docteur à vous ainsi qu’à Sylvain Duval et Anne Georget ; C’était clair et convainquant et l’estocade que vous avez porté sur les anti Pcsk9 a décrédibilisé complètement ce Pr Helft, perroquet savant qui selon moi,  » n’a pas de figure » comme on dit du côté de Marseille pour affirmer ses inepties ! En outre, toujours de bon conseils en minutage serré pour la maladie du mode de vie et comment la combattre. Merci

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Inoxydable

      L’estocade portait sur les anti-CETP, pas sur les anti-PCSK9 !

      En théorie, les anti-CETP, c’était beaucoup mieux pour confirmer les théories foireuses sur la nocivité du cholestérol !

      Le fiasco de ces molécules est tellement dramatique que les industriels s’enfuient (jurant qu’on ne les reprendra plus) et que le monde cardiologique fait « comme si » il n’avait rien vu et rien entendu…
      Terrible !

      Répondre
      1. phil
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        pas de repentance, pas de regret, pas d’aveu… Est-ce bien étonnant, puisque ce sont les mêmes escrocs qui ont fait la faute qui maintenant « réagissent » ? Ils sont donc cohérents : escrocs jusqu’au bout.

        Vous imaginez Cymes dire qu’il s’est gouré ? Il perdrait la face, sa chaîne aussi et il se ferait virer, faut pas déconner

        Répondre
      2. Inoxydable
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Désolé docteur. j’ai écouté l’ émission en replay d’après un lien indiqué par les commentateurs au milieu r du brouhaha familial ( fils, 2 belles filles et tout petits), le son baissé et mutilé par des acouphènes, mon cerveau à enregistré les anti… que j’ai ainsi mal retranscrits. Mais bon je suis à fond avec vous et encore merci.

        Répondre
  3. Perplexe

    Bonjour,

    Après avoir lu quelques billets ici, regardé le reportage d’Arte, écouté à l’instant l’émission d’hier et discuté avec trois médecins (pas toujours en consultation !), je suis un peu perdu sur la question suivante : quels sont les cas où les statines présentent un intérêt en prévention primaire (s’il y en a !) ?

    Selon les sources, les différentes réponses que j’ai entendu (ou ce que j’en comprends) sont :
    - non
    - oui en cas d’hypercholestérolémie familiale
    - oui si le taux de LDL est supérieur à un certain seuil, ou le ratio LDL/HDL

    Ou questions connexes : la réponse figure-t-elle dans un de vos livres (lequel?) ? Ou avez-vous un confrère à me conseiller sur Paris avec qui je pourrai parler de mon cas ?

    Merci !

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Perplexe

      Vous pouvez commencer par le plus simple : « L’horrible vérité sur les médicaments anticholestérol« .
      Une soirée de lecture et vous êtes au top !
      On peut faire plus et encore mieux après ça !

      Répondre
  4. Jossie

    Bonjour,
    Connaissez–vous la maladie « bouche-mains-pieds » ? C’est une maladie infantile aussi qualifiée de « 6ème maladie » dont j’ai appris l’existence ce matin, moi, infirmière de 61 ans, ayant élevé 3 enfants qui ont entre 41 et 31 ans qui ont fait la rougeole, la rubéole, les oreillons, … la roséole ? non. La roséole a disparu sans vaccin et bien avant le premier vaccin anti-rougeoleux.
    La nature a horreur du vide, parait-il.

    Répondre
    1. Jossie
      En réponse à : Jossie

      Ceci dit, j’ai écouté le podcast de l’émission. Je vous ai trouvé très convaincant, Dr de Logeril, mais il faut admettre que vous n’aviez pas pas d’opposant. L’absence de débat contradictoire vous permet, pour une fois, de dire ce que vous voulez sans être coupé ou réduit au silence mais c’est aussi la voie que vos détracteurs utiliseront pour démolir vos arguments.

      Répondre
  5. reliquet

    Yo Maître!

    Alors c’était comment Paris, tellement plus au Nord que le lieu de votre résidence habituelle, pas trop eu plus froid?

    Excellente émission, bravo. Mais comme vous m’avez habitué depuis longtemps à la perfection, je vais me blaser bientôt… Donc permettez-moi de parler de quelqu’un d’autre que de vous.

    Le gars Benoît (aimsibisé de haute lutte en 11/2017, j’ai dû le menacer) a encore frappé (1). Il a lu le tract de l’INSERM sur la vaccination obligatoire géante (2, page 5) et en a retiré un certain nombre de conclusions dont une mastaudontesque, l’INSERM ne craint absolument pas d’inventer des statistiques totalement connes pour réanimer la crainte d’une diphtérie destructrice de la civilisation indo-européenne.

    « Les époux se doivent mutuels secours et assistances » certes, mais un contrat de mariage entre le Sieur Levy et la Dame Buzyn oblige-t-il que tout l’INSERM cesse en bloc de penser scientifiquement et avec honnêteté?

    Il se trouve que suite à l’article « En finir avec le DTP » Nexus n°113 le Conseil National de l’Ordre des Médecins a demandé à mon Départemental d’instruire une plainte à mon encontre pour violation de l’article 13. (3)

    Ainsi à lire l’INSERM page 5 il faut 80% de vaccinés contre la diphtérie pour protéger tous les autres, putain mais comment dire? c’est absolument aussi fatalement crétin que de dire qu’il faut obtenir 80% d’abonnés au Chasseur Français pour obtenir qu’aucun village de l’Héxagone ne finira inondé en fin d’Automne. L’article 13 va leur revenir en boomerang dans leurs gu…

    Ceci ne représente pas une maladresse de langage ni une mauvaise traduction ou un concept mal énoncé; il s’agit vraiment d’une tentative parfaitement honteuse de mensonge d’Etat commis sur ordre pour alimenter une peur séculaire devenue sans objet et du coup persister à vendre un vaccin aussi fondamentalement ringard et inutile que le vaccin de la variole ou encore que le BCG!

    Comment ça on me sent agacé?

    Ouais, le père Noël n’est pas encore passé me livrer ma caisse de Pardons aux Fumiers, c’est ma mère qui l’a commandé pour moi alors que j’en voulais même pas donc je suis pas obligé de l’ouvrir dès que je la reçevrai, si?

    (1) http://michel.delorgeril.info/conferences/france-culture-le-lundi-18-decembre2017/comment-page-3#comment-36791

    (2) http://presse.inserm.fr/wp-content/uploads/2017/12/PPInsermVaccins2018.pdf

    (3) ARtIClE 13 (artiCLE r.4127-13 Du CSP)
    Lorsque le médecin participe à une action d’information du public de
    caractère éducatif et sanitaire, quel qu’en soit le moyen de diffusion, il doit
    ne faire état que de données confirmées, faire preuve de prudence et avoir
    le souci des répercussions de ses propos auprès du public. il doit se garder
    à cette occasion de toute attitude publicitaire, soit personnelle, soit en
    faveur des organismes où il exerce ou auxquels il prête son concours, soit
    en faveur d’une cause qui ne soit pas d’intérêt général.

    Répondre
    1. MT
      En réponse à : reliquet

      C’est scandaleux.
      Mais fallait s’y attendre, le Dr Bouet ne nous avait-il pas prévenus? Pan pan sur le cucul des dissidents!
      Que peut-on faire pour vous à part vous remercier pour votre témérité mon cher Reliquet??

      Répondre
    2. Emilio
      En réponse à : reliquet

      Buzyn avait besoin des médecins pour la mise en place du nouveau système de contrainte vaccinal.

      Maintenant que c’est fait, la chasse aux sorcières va pouvoir s’amplifier.

      Notre gouvernement va probablement utiliser à fond la carte du DIVISER POUR MIEUX RÉGNER et favoriser à mort la chasse aux « antivaccins ». Il faut toujours qu’il y ait des « gentils » contre des « méchants ». Les « gentils » se sentent valorisé et n’ont plus aucune retenue pour s’en prendre aux « méchants » qui sont effectivement minoritaire…

      J’aurais envie de jouer la stratégie exactement inverse. Les « provaccins » ne sont pas des ennemis des « antis ». Normalement, tout le monde devrait se retrouver sur la défense des enfants…

      L’obligation vaccinale donne les clefs de nos vies aux labos, une telle menace devrait mobiliser TOUT LE MONDE, même les plus farouches défenseurs des vaccins.

      C’est pour ça aussi que les propos de Joyeux m’agace. C’est curieux de se dire que Floret (hypocrite ou pas ça n’est pas la question) à pu dire dans les médias qu’il s’opposait à l’obligation vaccinale alors que Joyeux s’est contenté de militer pour le « retour du DTP sans aluminium ».

      Si des individus défendent farouchement les vaccins, alors ceux-ci devrait militer contre l’obligation vaccinale simplement parce que la conservation de leur pouvoir de refuser un produit qu’ils estiment défectueux est LEUR MEILLEUR GARANTIE de conserver leur pouvoir de faire pression sur les labos pour qu’ils proposent des vaccins avec le meilleur rapport bénéfice/risque …

      Le pouvoir le plus fondamental du consommateur / citoyen pour contraindre une entreprise à réviser la conception de ses produits, c’est sa liberté de ne PAS acheter ce produit. L’obligation vaccinale supprime ce contre-pouvoir élémentaire. L’obligation vaccinale menace la santé de TOUS, enfants ou adultes, favorables ou pas aux vaccins.

      Répondre
    3. President de la ligue antivaccinale
      En réponse à : reliquet

      L’Ordre a pour fonction de faire respecter l’ordre établi
      Son pouvoir est discrétionnaire et il n’a que faire de votre argumentation ,de la science et de la vérité
      C’est notre police politique!

      Répondre
  6. David

    Bonjour Docteur,
    Tout d’abord merci et félicitations pour votre prestation et celle des 2 autres intervenants, quel plaisir de vous écouter, tous les 3, en ordre serré et manifestement coordonné. Et soutien total à votre décision d’imposer vos conditions (les mouches ont changé d’âne !).
    Je me permets de vous poser une question (à vous et à tous ceux qui pourraient y répondre) : suite à l’excellente réplique de Sylvain Duval concernant les conflits d’intérêt de Gérard Helft, je navigue actuellement sur le site http://www.transparence.sante.gouv.fr afin « d’étudier le cas » du cardiologue de ma mère qui lui prescrit des statines (Inégy) depuis près de 15 ans suite à un infarctus. Chacun peut le faire, c’est très instructif !
    Ma question : dans la catégorie convention, aucun montant n’est indiqué (pour aucune des conventions) alors que – sauf erreur de ma part – la loi l’impose depuis le 1er avril 2017. Dois-je comprendre que ce montant est en fait redispatché dans les 2 autres catégories (avantages et rémunérations) ou s’agit-il d’un « oubli » du fait que cette obligation soit très récente ?
    D’avance merci et bon courage.
    David
    PS : Par amusement, je vous ai aussi pisté sur ce site et, horreur, aucun conflit d’intérêt vous concernant ;o)

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : David

      La transparence est un progrès mais c’est très insuffisant…
      C’est une sorte de « cache-sexe » pour faire croire qu’on vit dans un monde transparent…
      La réalité des faits c’est autre chose !
      Mais en lisant à travers les lignes de ce qui n’est pas dit (sans esprit complotiste aucun), vous comprenez l’état de lieux !

      Répondre
      1. aminevite
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Je confirme l’intérêt de consulter cette base de données.
        Les confrères qui sont 100% fermés à mes remarques sur les statines sont TOUS régulièrement et fréquemment « en lien » avec les Labos.

        Répondre
        1. loïc
          En réponse à : aminevite

          base de données très intéressante en effet, mais je rajouterais juste les bémols :
          - elle n’est pas à jour (perso, j’ai été incapable de trouver mon jeune médecin traitant )
          - Les champs RPPS pas toujours renseignés
          - Les adresses « INCONNU », « CABINET » ne facilite pas lors des homonymes
          - Très souvent plantogène (504 Gateway Time-out The server didn’t respond in time. )
          - etc…

          Bref, l’idée est bonne, mais malheureusement cette base n’étant pas ouverte il n’est pas possible dans faire un service (application) plus moderne en terme utilisation.
          https://www.etalab.gouv.fr/la-base-transparence-sante-sur-data-gouv-fr

          Répondre
      2. David
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Bonsoir Docteur,
        Merci pour votre réponse et merci également à ceux qui ont apporté leur contribution.
        J’imagine effectivement sans peine que le système est perfectible, tant il est vrai que la plupart des lois sont faites (et probablement pensées à l’origine) pour être contournées … du moins par les mêmes.
        Pour autant, dans le cas de « mon » cardiologue, la base m’a – surprenamment – permis d’observer que son « profil » ressemblait trait pour trait à celui de Gérard Helft :
        - sur la période de recueil des données (2012 à 2017), quasiment le même montant d’avantages reçus.
        - quasiment le même nombre de conventions signées avec les industriels.
        - parmi leurs 4 meilleurs « donateurs », 3 vendent des déodorants pour les pieds … nan, je blague, ils vendent des statines !
        Un tel mimétisme, c’est estoupouflant ! (j’en perds mes mots).
        A nouveau merci pour votre combat (de la part d’un AIMSIBIEN convaincu … désolé, je mélange un peu les sujets)
        David

        Répondre
        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : David

          Ils sont tous pareils, c’est effectivement étonnant, mais la réalité…
          Se tenant tous « par la barbichette… », aucun ne moufte…
          Ainsi vont les 35 ans de commercialisation du Médiator sans qu’aucun ne moufte…

          Répondre
  7. Charles

    Ai apprécié l’emission!

    Le coup de la presciption hors amm, je ne le connaissais pas…

    Pourquoi, lorsqu’il est question de la diete Méditerranéenne, dont tout le monde vante les mérites, ne mentionne t on pas le role essentiel de MdL dans icelle.

    En effet pour les auditeurs plus jeunes, cet exploit mériterait d’être cité.

    Répondre
    1. aminevite
      En réponse à : Charles

      Qui se soucie de l’AMM?
      La réglementation ne sert à rien le médecin fait ce qu’il veut avec les statines sans AUCUNE remarque de la Caisse.Quand j’évoque cette règle je suis traité de « donneur de leçons »…
      Je n’ai connu aucun de mes confrères sanctionné pour prescription hors AMM.
      J’attends avec impatience le déroulement du procès du Médiator où la majorité des prescriptions ont été faites hors AMM (comme pour les statines…).

      Répondre
      1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
        En réponse à : aminevite

        N’attendez rien de tels procès !
        Le proverbe chinois dit : « quand personne ne respecte la Loi, il n’y a plus de Loi« …

        Nous l’avons vu avec le sang contaminé : aucun « prescripteur » n’a été poursuivi… Il eût fallu poursuivre toute la faculté !
        Seuls 3 lampions du CTS, et deux ministres ; ce qui était parfaitement injuste… Que comprenait Fabius de cette histoire ?

        Répondre
  8. Martine

    Suite à ma visite chez le cardiologue je lui ai indiqué que les statines qu’il me prescrivait je ne les prenais pas, alors je lui ai indiqué leurs effets secondaires et les conflits d’intérêts des médecins avec les labos, il m’a répondu « N’écoutez pas les médias, nous nous avons les preuves scientifiques que ce produit est nécessaire, des études le prouvent !!, et puis le cardiologue dont vous me parlez (vous docteur de Lorgeril) personne ne le connait et il est le seul à dire le contraire de la communauté scientifique !! »
    Qu’en pensez vous ? Incroyable la réponse de ce jeune cardiologue !!

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Martine

      J’ai l’habitude !
      S’il ne me connait pas, ile ne connait pas la diète méditerranéenne, le paradoxe français, les oméga-3, les polyphénols, etc…
      On ne peut rien faire faire pour lui… Peine perdue !

      Répondre
    2. Bernard Bel
      En réponse à : Martine

      Quand un cardiologue me dit : « Toutes les études prouvent que… » je lui réponds : « Montrez-moi au moins une étude qui prouve ce que vous dites ! » Ça crée un temps de silence et j’ajoute : « Car je peux vous en montrer des dizaines qui prouvent le contraire. » Et j’ai sous la main une version papier d’articles de mon site que je dépose sur son bureau.

      Je lui rappelle alors que le Code de déontologie médicale l’oblige à soigner en s’appuyant sur « les données actuelles de la science ». Parfois il proteste qu’il a fait des études de médecine, mais je réponds que depuis qu’il a obtenu son diplôme les publications continuent. Quel temps consacre-t-il à les lire ?

      Ça devient un peu tendu quand il réalise que la documentation scientifique est mon métier… Le dernier que j’ai consulté a fini par déclarer, un peu platement, que la relation de soin devrait être basée sur la confiance. Or, si je ne lui faisais pas confiance, il ne pourrait pas me soigner. J’avais envie de répondre que je n’ai pas besoin de « soin » (au sens de prescription de médicaments) mais seulement de diagnostics : épreuve d’effort, échographie etc. Mais j’ai simplement répondu que je lui faisais entièrement confiance chaque fois que ce qu’il avance est en accord avec les dernières données de la science.

      Je n’ai pas grand espoir d’une évolution rapide des mentalités. Michel de Lorgeril l’a dit à la conférence de l’AIMSIB samedi dernier : ils ne sont pas prêts à admettre qu’ils se trompent depuis des années (et empoisonnent leurs patients). Mais je crois qu’on les aura à l’usure si de plus en plus patients ruent dans les brancards. En périnatalité, où je milite depuis 15 ans, les pratiques de maternité se sont nettement améliorées sous la pression des associations et collectifs « d’usagers ».

      Répondre
      1. aminevite
        En réponse à : Bernard Bel

        Un de mes patients m’a avoué aujourd’hui que son généraliste disait que j’étais le seul médecin a dire que les statines ne servaient à rien…
        J’ai donné à ce patient le nom du Dr De Lorgeril et j’ai répondu que je préfère dans TOUS les cas être le seul à avoir raison plutôt que de figurer parmi les milliers à avoir tort!

        Répondre
    3. phil
      En réponse à : Martine

      C’est pour ça (histoire de ne pas se fâcher) qu’on s’est habitué à jouer les cons en disant simplement : « Désolé mais ces médocs me rendent malade, je les ai tous essayé » ( car il faut anticiper le : « Mais il y en a d’autres »… )

      Si quelqu’un a une meilleure méthode je suis preneur. Ah oui, éviter toute allusion à MDL, ça peut provoquer 1 infarctus

      Répondre
Commentaires : page 4 sur 4«1234

Répondre à Bernard Bel Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez également vous abonner sans commenter.