Rendez-vous du mois de Janvier 2016 dans ma région

 

Si vous avez envie de bavarder ; et à condition que vous apportiez un bon vin récréatif, on peut se retrouver :

- le 26 Janvier à la Bibliothèque Grand Pré de Meylan (c’est en France, près de la Mairie et du Collège des Buclos) à 20:00.

Sujet : La nouvelle diète méditerranéenne pour protéger sa santé ET la planète.

- le 28 Janvier à Die (au Sud de Grenoble) au Salon de l’Écologie au Quotidien à 17:00. Pas de panique. Certes, c’est plein d’écologistes vêtus de fourrures de bisons ; mais il y a une buvette où on devrait servir quelques breuvages revigorants. Attention : ébriété interdite ! Chez ces gens-là disait le grand Jacques, on boit modérément.

Sujet : La nouvelle diète méditerranéenne pour protéger sa santé ET la planète.

- le 30 Janvier à Claix (Sud de Grenoble) à la Mairie (je crois) vers 10:00 (attention c’est bien le matin, donc on est à jeun !). Je serai accompagné de Claude Aubert (un expert en agroécologie, un vrai ; ça ne rigole pas à Claix…) et ensemble nous parlerons des légumineuses ; les aspects nutritionnels et agricoles ; et ça c’est rigolo …

A bientôt

 

 

 

 

25 réflexions au sujet de « Rendez-vous du mois de Janvier 2016 dans ma région »

  1. Inoxydable

    Bonsoir Docteur. Bon sang ! Aucune des dates ne correspond à mon déplacement à Grenoble, c’est ce weekend pour aider mon fils à déménager dans la ville. Je me proposais d’y rester jusqu’à lundi mais je ne peux pas plus…. Je me tâtes pour savoir si je ne vais pas faire un arrêt à La Tronche, au CHU, avant de repartir, mais pour y garer un camping car … no possibility ou Verboten. Sont pas hospitaliers dans le coin (sans jeu de mots)

    1. JO
      En réponse à : Inoxydable

      Ah ! Claude Aubert un de mes confrères , une référence,on ne peut pas dire qu’il ait varié dans sa trajectoire, il ne me connait pas, mais j’ai pour lui une grande admiration.
      J’ai pourtant fait un stage avec lui (il était aussi stagiaire ) sur l’agriculture biodynamique chez Claude et Dominique M ,cela devait être dans le milieu des années 70 .J’ai toujours gardé depuis ce temps là une corne de vache , destinée à faire de la bouse de corne .
      J’étais à l’inauguration de terre vivante.
      Et par la suite, on a apporté à terre- vivante des chèvres du massif central…..elles y sont restées quelques temps.
      J’ai lu un grand nombre de ses publications, mais bien sûr pas toutes les 4 saisons.
      Alors là si j’avais pu être avec vous j’aurai volontiers été vous écouter ensemble…

    2. Inoxydable
      En réponse à : Inoxydable

      Suite et fin pour ceux que ça intéresse : J’ai dû faire une bonne quinzaine de déménagements dans ma vie, sous tous les temps mais jamais sous un blizzard de neige ! Mais enfin j’ai survécu malgré lé stress, le cœur est solide malgré tout. Et j’ai regagné mes pénates dès que possible…

  2. Jeff (Gourdon)

    Et le sud ouest, c’est quand? On pourrait parler d’agriculture, de « bons » vins, de mode de vie, et revisiter le paradoxe Français qui aurait du s’appeler l’évidence Gasconne.
    Bien amicalement.

      1. Jeff (Gourdon)
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Quelques indications peut-être pour savoir où creuser? (dans la vie il y a deux catégories, ceux qui creusent et ceux qui ont un revolver, toi, tu creuses.) :-)

        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : Jeff (Gourdon)

          L’avenir est imprévisible surtout en termes de prédictibilité disait un humoriste dont j’ai oublié le nom et la phrase exacte…
          Désolé, je ne m’y risquerais pas ; mais j’entends un grondement…

          1. phil
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            moi j’en connais une belle : « On ne peut prévoir les choses qu’après qu’elles sont arrivées ».

            Il parait que c’est d’Eugène Ionesco, que j’ai tjrs confondu avec l’Unesco, c’est pour vous dire si je le connais bien…

            c’était notre minute de récréation

      2. LAFFITTE Lionel
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Bravo pour l’orientation agroécologique. Je suis moi-même, infarctusé (4 infarctus en moins de 5 ans), en train de me préparer à m’orienter vers la mise en place, chez moi (j’ai 3 à 4000 m2 utilisables), à un changement radical de mon mode de vie, en créant un jardin en permaculture, avec pour objectis :
        - produire une nourriture hyper saine
        - avoir une activité utile et saine
        - obtenir une certaine autonomie alimentaire (ce qui réduira drastiquement mon budget nourritue)
        - et, peut-être, à terme revendre une partie de ma production (AMAP, etc.)
        La permaculture : un projet de vie utile et sain.

  3. Minoque35

    Une bonne nouvelle enfin ! Le Professeur Seralini a obtenu une grande victoire juridique contre la cabale des OGM dirigée par Monsato. Il est dit que des implications se feront sentir dans le monde entier. La voix de la science et de la raison a fini par être victorieuse.
    Résister aux diffamations finissent bien par payer un jour ou l’autre !
    C’est de bon augure tout ça…

  4. Reliquet

    Bonjour Maître,

    C’est vrai qu’il est éclairant l’article de votre ami de Nagoya cité par Caution le 15 janvier, il m’a bien plu! Ça va faire enrager les cons, c’est fatal.

    Puisqu’on en parle, j’ai musardé sur Medscape cet AM et je suis tombé sur une causerie où l’on interroge un lipidologue du nom de Giral, sur les hypertriglyceridémies.

    Voici in extenso la bouillie de réponse apportée à la question: les omega3 font-ils baisser les TG:

    Dr. Giral : Les oméga-3 font baisser les triglycérides quand le taux de triglycérides est à peine élevé. Maintenant, imaginez que si vous avalez les 2 ou 3 g d’huile de poisson – parce que c’est ce que sont les les oméga-3 — cela va se superposer à l’augmentation des triglycérides. Et donc cela n’a là encore aucun intérêt dans ce type d’indications que sont les hypertriglycéridémies sévères.

    C’est moi ou c’est Jean-Claude Vandame qui lui a rédigé sa réponse?

    Et les Oméga 3 qui sont de l’huile de poisson, le lipidologue, il se l’est fait tout seul, son diplôme, ou quoi?

    Mais dites, ce Monsieur, c’est pas le gars qui avait jugé plus prudent de se retrancher sur le plateau de France 5 pour pas vous rencontrer le jour de l’émission sur les Statines?

    Aaaah! C’est bon de rire, parfois la presse médicale ça faut plus rigoler que la lecture du Journal de Mickey.

      1. Inoxydable
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Bonjour Docteur/s : Mais Jean-Claude Vandame est loin d’être idiot ! Tout ce qu’il fait est du cinéma, c’est son gagne pain, il ne doit pas quitter le devant de la scène, quitte à se faire remarquer par des phrases débiles. C’est la seule analogie qu’on peut faire avec ce brillant lipidologue qui me fait penser à ce qu’avait dit il y quelques années à la TV un médecin spécialiste de la question et dont je ne me souviens pas du nom : » Manger beaucoup de beurre est sans danger , même si on en mange trop, une plaquette de beurre d’un coup, cela ne vous donnera rien d’autre que la « chiasse ».
        il était sans doute du même niveau intellectuel…

        1. RicoMart
          En réponse à : Inoxydable

          Comme le fait remarquer l’affreux Pierre-François Lacenaire dans ses mémoires – que Prévert et Carné nous racontent avec une certaine fidélité dans  » Les enfants du paradis –  » Je fais un sale métier, mais j’ai une excuse, je le fais salement  » … ce qui laisse à notre VanDamned une certaine latitude. Une chose est certaine, et je pense que vous la partagerez avec moi, Jean-Claude n’est pas médecin, mais il est certains médecins… qui font du karaté !
          Santé et Tai Chi méditerranéens

          1. Inoxydable
            En réponse à : RicoMart

            D’accord avec vous, mais il y a beaucoup de médecins qui sont en train de « rater le car « (car raté … hi hi ) de la vérité sur le s statines et le cholestérol et de la pétition en cours… ( c’est lourd, je sais; mais j’ai pas pu m’en empêcher)

  5. Emilie

    Bonjour,
    désolée car la question qui va suivre n’a rien à voir avec l’article, mais je n’ai pas trouvé une meilleure place…
    Comme oméga 6 et oméga 3 se « concurrencent » au moment de leur absorption par l’organisme, vaut-il mieux les manger à des moments distants, pour que chaque type d’acide gras soit mieux absorbé, ou cela ne change rien ?
    Merci !

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Emilie

      Il sera difficile de les séparer pendant vos repas sauf à consommer des matières grasses très riches en oméga-3 (huile de lin) ou en oméga-6 (huile de tournesol par exemple) ; ce que nous déconseillons.
      Régime méditerranéen s’il-vous plait ! Non négociable : Dans votre intérêt !

      1. Emilie
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Merci pour cette réponse !
        Quand vous dites « …consommer des matières grasses très riches en oméga-3 (huile de lin) ou en oméga-6 (huile de tournesol par exemple) ; ce que nous déconseillons »,
        vous voulez dire que vous déconseillez la consommation des huiles très riches en o-3 ou en o-6,
        ou ça concerne juste les huiles riches en o-6 ?
        Merci

  6. Julien

    Bonjour,
    je viens de prendre connaissance que je souffre d’une rectocolite hémorragique.
    Pouvez-vous me confirmer qu’une supplémentation en oméga 3 peut m’aider à être moins gêné ?
    Y a-t-il des aliments spécifiques à éviter ?
    Et peut-être un gastroentérologue informé de vos recherches et de vos trouvailles : ) ?
    Merci,

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Julien

      Désolé pour cette RCH !
      Je ne peux pas vous indiquer un gastroentérologue, vous le comprenez.
      Deux points :
      1) les effets bénéfiques des oméga-3 n’ont pas été confirmés ; mais je n’ai pas fait une revue extensive de la littérature ; cela dit, vous pouvez essayer au moins à petites doses et en utilisant un mix d’oméga-3 végétal et marins (Mixalpha* par exemple)
      2) il faut adopter la diète méditerranéenne en urgence car cette pathologie est très rare dans ces conditions. Vous trouverez vous-mêmes à l’usage si certains aliments ne vous conviennent pas…
      Bon courage
      PS : si vous avez d’autres questions, dites-moi et nous travaillerons ensemble.

      1. reliquet
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Bonjour Maître,

        On pourrait quand même lui parler du test de Coca, c’est même vous qui nous l’avez appris!

        Ça peut sérieusement lui changer la vie, rapport qualité prix imbattable…

  7. jean-chris

    bonjour,

    la semaine prochaine près de chez moi, une conférence sur « vivre sainement au 21 ieme siècle » par un docteur laurent chevallier spécialiste de nutrition…quelqu’un connait? une bonne référence?

    jean-christophe


Les commentaires sont fermés.