Les déconneurs du Monde, nouveau porte-parole du Ministère des vaccinations

 

On m’a fait passer un nouvel opus des brillants rédacteurs du sublime site des « déconneurs » du très sérieux journal du soir, ledit Le Monde.

Je n’oserais jamais, doux jésus, oser penser que notre prestigieuse Ministre de la santé pourrait mentir !

Hélas, c’est plus grave !

L’étonnant c’est ce vil empressement de certains médias bien intentionnés (mais très acculturés) à se projeter porte-parole du Ministère des Produits de Santé !

Le besoin serait-il aussi pressant ?

Combien la pige, Docteur Adrien Sénécat ?

Le plus étonnant, pour le vulgaire intellectuel que je suis, c’est de constater qu’un rédacteur puisse dans la même pige être à la fois aussi affirmatif comme porte-parole, aussi péremptoire pour nous expliquer et aussi admiratif de la complexité.

Effectivement, Professeur Sénécat, les choses pourraient s’avérer plus complexes que prévu, y compris au niveau juridique ; tout dépend qui sera le futur plaignant…

Si l’Honorable Académicien Sénécat avait un peu vécu, il saurait qu’en matière médico-légale, la prudence s’impose ; et on ne peut que féliciter la députée Michèle Rivasi de s’inquiéter a priori des prochaines démarches de la milice vaccinaliste qui se met en place.

On peu espérer que le milicien Sénécat n’est pas la même personne que l’Académicien Sénécat qui, depuis quelques temps, nous enseigne l’épidémiologie ; et maintenant nous « déconne » le Code Pénal…

Dans nos sociétés libérales (qu’on en pense du bien ou du mal), et au-delà des péripéties quotidiennes ou annuelles, la réalité c’est que les miliciens finissent toujours mal et que les peuples intelligents retrouvent toujours les libertés dont on les prive.

Ministre ou miliciens, la réalité va se rappeler à vous ; plus vite que vous ne le croyez !

 

 

 

 

 

 

71 réflexions au sujet de « Les déconneurs du Monde, nouveau porte-parole du Ministère des vaccinations »

  1. aubepine

    Nous pourrions, d’une certaine façon, y voir une mise en garde … de la part
    d’un certain AUGUSTIN en 430 :

    A force de tout voir, on finit par tout supporter
    A force de tout supporter, on finit par tout tolérer
    A force de tout tolérer, on finit par tout accepter
    A force de tout accepter, on finit par tout approuver

    En tout cas, une belle réflexion!

    Répondre
  2. Jossie

    Bonjour à tous,

    Je ne sais pas dans quelle mesure l’info que je vais vous délivrer vous sera utile, à vous, Dr de Lorgeril ou à un de vos lecteurs. Je vais vous parler du BCG.
    Pourquoi le BCG ? Il ne fait pas partie des 11 vaccins et il n’est pas obligatoire !
    C’est que le BCG est, pour moi, le parangon du vaccin dont la communauté scientifique connait depuis des décennies (depuis le début, en fait) son inutilité et sa dangerosité et a néanmoins encouragé sa diffusion voire son obligation.
    J’ai découvert ce fait lorsque je me suis inscrite, en 1979, dans une école d’infirmières à Bruxelles. Lors de la visite médicale, on pratiquait une Intradermo à la tuberculine, préalable à la vaccination des élèves séronégatifs (A l’époque, on vaccinait les « travailleurs à risque », maintenant, on ne le fait plus).
    J’avais moi-même échappée à cette vaccination jusqu’à l’année du Bac, mon père étant farouchement opposé à ce vaccin. J’ai dû me résigner, en cachette du parternel, sinon, pas de BCG, pas de Bac ! Déjà, la coercition s’appliquait aux études.
    Ce jour-là, j’ai demandé au médecin scolaire pourquoi on ne pratiquait pas le BCG sur toute la population Belge comme on le faisait en France. Le médecin m’a répondu que ce vaccin était connu pour n’avoir que très peu d’efficacité sur la forme pulmonaire, la plus fréquente et une assez bonne efficacité sur des formes rares, qui sont la tuberculose miliaire et la méningite tuberculeuse mais, surtout, qu’il privait d’un moyen de dépistage simple et peu coûteux : le test à la tuberculine.
    C’est ce jour-là que j’ai commencé à douter des vaccinations.
    Pourtant, il a fallu encore presque 30 ans à la France pour remettre en cause et supprimer cette obligation et de nombreux pays vaccinent encore largement voire obligatoirement !

    Pour appuyer mes dires, voici un site officiel sur la tuberculose. Ne ratez pas l’atlas mondial du BCG en fin d’article. http://www.fares.be/fr/tbc-infos-pour-professionnels-vaccin-bcg/

    Répondre
Commentaires : page 2 sur 2«12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez également vous abonner sans commenter.