Onze vaccins obligatoires plutôt que 3 ?

 
Madame la Ministre,
Avec tout le respect que nous devons à votre titre ministériel et à votre expérience professionnelle, je me permets par la présente de vous alerter sur la gravité de la décision que vous êtes susceptible de prendre à propos de l’obligation vaccinale : onze plutôt que trois !
Nous apprenons par les médias que  vous seriez personnellement favorable à ces nouvelles obligations.
Question évidente pour un médecin praticien : pourquoi onze ? Pourquoi pas 10 ou 9 ou 6 ?
Quelles sont les justifications médicales, acceptables pour un scientifique, de décider onze plutôt que 9 ou 6 ?
Nous savons que vous êtes sous la pression de la décision du Conseil d’État (Février 2017) qui enjoignait à votre Administration, dans un délai de six mois, [et sauf à ce que la législation évolue en élargissant le champ des vaccinations obligatoires] “de prendre des mesures ou de saisir les autorités compétentes pour permettre de rendre disponibles des vaccins correspondant aux seules obligations de vaccination prévues par le code de la santé publique” c’est-à-dire les 3 vaccins contenus dans le DTP.
Il semblerait que ce délai de 6 mois n’ait pas suffi pour résoudre ces questions très matérielles de production industrielle des vaccins et que, en conséquence, vous soyez contrainte de modifier la législation en faveur d’un élargissement (à onze ?) des obligations vaccinales.
Ce serait modifier la législation (avec des conséquences sanitaires majeures) sans autre raison que de se conformer à des impératifs juridiques et administratifs ?
Pensez-vous que les citoyens de notre beau pays soient prêts à laisser injecter à leurs proches (et à eux-mêmes) des substances douteuses sans autre justification qu’administrative ?
Madame la Ministre, nous savons (et si les citoyens français ne le savent pas encore, ils le sauront rapidement) qu’il n’y a pas de justifications médicales et scientifiques  à cet élargissement des obligations vaccinales.
Il existe une controverse médicale et scientifique de longue date [et qui s’exacerbe ces dernières années] sur les vaccins, sur le rapport bénéfice/risque pour dire les choses simplement.
Madame la Ministre, contrairement aux allégations de certains supposés experts (dont l’indépendance doit être vérifiée conformément à la nouvelle Loi de moralisation), la concertation citoyenne sur les vaccinations mise en place par la Ministre précédente n’a pas permis un examen objectif et approfondi de la question vaccinale, tel que l’exige la communauté scientifique indépendante ; et la question du rapport bénéfice/risque reste en suspens.
Dans ces conditions, il est humainement (et éthiquement) impossible de vouloir imposer à des familles l’obligation de laisser injecter à leurs bébés des substances qu’elles estiment suspectes ; impossible aussi de vouloir imposer à des médecins l’obligation d’injecter des substances supposées suspectes aux bébés de leur patientèle.
Que ces substances soient réellement suspectes (voire toxiques pour certains d’entre nous que nous ne savons pas identifier) n’est pas la question actuellement quoiqu’elle mérite d’être posée et discutée par de vrais experts vraiment indépendants ; en prenant le temps d’examiner l’ensemble du dossier y compris dans ses aspects historiques.
Que des scientifiques, des médecins et des familles les estiment “suspectes” devrait suffire à immédiatement suspendre tout élargissement de l’obligation vaccinale. D’abord ne pas nuire et donc prudence et attentisme.
Qu’il y ait eu en France au cours de la dernière décennie un décès par an environ supposément de rougeole ne peut servir de prétexte à rendre obligatoire la vaccination (entre autres) contre l’hépatite B (chez le nourrisson) dont la transmission est (presque) exclusivement liée à des rapports sexuels contagieux ou à des contacts périlleux avec des produits sanguins, par exemple chez les toxicomanes utilisant des aiguilles…
Un décès (supposé) dû à la rougeole par an (probablement dans un contexte d’immuno-supression) d’un côté et un peu moins d’un million de bébés vaccinés (avec 11 substances douteuses) chaque année de l’autre côté…
Que certains (médecins et familles) acceptent ces injections massives et répétées à des bébés les yeux fermés n’est pas non plus le meilleur argument en faveur de l’élargissement.
La seule et vraie question, Madame la Ministre, c’est l’acceptation par les citoyens de ces injections. Beaucoup d’entre eux n’en veulent pas et exigent que leurs enfants en soient protégés.
Vous ne pouvez le faire sous la contrainte, évidemment, et par conséquent les nouvelles obligations vont être à l’origine de graves troubles sociaux.
J’en appelle à votre intelligence et votre bienveillante humanité : si vous devez [c’est inéluctable] choisir entre “abolir les obligations existantes” ou “élargir les obligations à onze”, vous devez choisir courageusement la première option !
Certes, vous allez ainsi vous attirer l’hostilité de quelques académiciens, des quelques énarques de votre Ministère (qui ont de façon calamiteuse géré la question des vaccins et depuis longtemps) et de l’industrie des vaccins. Il faudra résister, et nous vous soutiendrons, car le résultat final est déjà connu : l’élargissement vaccinal ne passera pas !
Car ceux qui n’en veulent pas n’en veulent vraiment pas ; et aucune police ni aucun chantage abject (en termes de scolarité et de socialisation de leurs progénitures) ne les fera plier !
Madame la Ministre, nous vous le demandons solennellement, renoncez à votre projet, préservez les Libertés !
 
 
 
 
 

133 Replies to “Onze vaccins obligatoires plutôt que 3 ?”

  1. Merci beaucoup pour toute cette information, qu’on nous cache bien !

    1. Quand le Spectacle, vu par tonton Guy, se fait charmeur, il cache le plus important de ce que vous devez comprendre…
      Le Spectacle sert à ça : masquer, cacher, maquiller !

      1. Plus les médias parlent d’un sujet, moins c’est grave, et inversement.

  2. En Marche pour la Liberté Vaccinale est un mouvement citoyen, indépendant et apolitique, qui milite autour de trois axes :
    Respecter la liberté de choix thérapeutique en matière de vaccination
    Reconnaître et solutionner les problèmes de sécurité des vaccins
    Reconnaître les victimes d’accidents post-vaccinaux et créer un fond d’indemnisation
    Nous sommes tous citoyens, donc tous concernés. Il est essentiel de rester solidaires et mobilisés pour notre liberté.
    Rendez-vous le 9 septembre à Grenoble pour une grande journée citoyenne en faveur de la Liberté de choix

    1. De manière très générale…. la déclaration de symptômes que vous rencontrez, quand vous ‘consommez’ des médicaments se heurte, c’est devenu la généralité (et ça, je ne le constate que depuis quelques années) au déni (souvent arrogant) du médecin ! C’est devenu la douloureuse règle 🙁 et le patient se retrouve abandonné avec son symptôme bien réel, et son problème totalement nié.
      C’est une vraie maltraitance, oui !
      Evidemment surtout pour les effets secondaires graves, mais même… pour les effets secondaires de moindre impact, c’est vraiment douloureux!
      Et ça participe à augmenter le ratio bénéfice/risque de manière artificielle 🙁 tiens donc !!!

  3. Les italiens comptent beaucoup sur nous maintenant.
    Je me souviens à Rome qu’un de mes professeur de droit pénal des affaires me disait qu’il avait “tellement d’admiration pour les français, ce peuple épris de liberté qui a été capable de faire la révolution”…

    1. Je pense effectivement que nous français (avec notre Nouveau Napoléon) avons une responsabilité décisive pour défendre les peuples d’Europe…
      En pur langage d’interne en psychiatrie : “pas le moment de (se) débander” ! Oooooooooooooops !

    2. Si les Italiens comptent sur nous, ils vont être déçus ! 60% d’abstention, je l’ai déjà dit ici, cela signifie que nous avons baissé les bras, non pas une quelconque révolution. Et cette désaffiliation est définitive, ne pas penser qu’il pourrait y avoir un retour en arrière. Les gens ne veulent plus savoir, comme l’ami plombier de MdL. Quand un expert parle, ils regardent ailleurs. Ils préfèrent regarder Real Madrit-Juventus Turin que le débat présidentiel.

  4. En Italie c’est la mobilisation totale contre les 12 valences (la varicelle en plus pour eux !!!), les italiens descendent dans les rues tous les jours et en soirée dans toutes les grandes villes italiennes.
    Aucun écho de ces manifestations dans la presse française…
    Les entendre scander “liberté, liberté” avec des bougies et des lanternes, ça prend aux tripes.
    Hier à Rome, c’est carrément le président honoraire de la cour de cassation italienne, Ferdinando Imposimato, 81 ans, qui était aussi avec eux sur la place Montecitorio.
    Très connu et respecté en Italie il s’est particulièrement illustré comme juge anti-mafia. Il a dénoncé un décret anticonstitutionnel, liberticide et même criminel pointant notamment les conflits d’intérêt du directeur de cabinet de la ministre de la santé qui siège carrément au conseil d’administration de GSK.
    Pour ceux qui comprennent l’italien, je vous conseille la lecture de la presse italienne…j’ai, entre autre, eu la chance d’étudier le droit à Rome et j’ai beaucoup de peine pour mes amis italiens.

    1. Notre “Collège National…” ne dit pas que des choses intelligentes. Z’aiment bien les statines par exemple…
      M’enfin, ils peuvent bien parfois se réveiller de leur léthargique soumission au conventionnel !

  5. La cour de luxembourg vient de reconnaître le lien vaccin hépatite B et sclérose en plaque.

  6. Je pense que l’on est tous en train de se faire escroquer par le DRONE Buzyn.
    Pendant tout le temps que l’on passe à se scandaliser sur les onze vaccins obligatoires mis en avant par le drone … on ne le passe pas à examiner la loi préparée par Marisol Touraine puisque l’on ignore toujours le contenu de cette loi.
    L’URGENCE EST QUE LA MINISTRE COMMUNIQUE LE DÉTAIL DE CETTE LOI DANS LES PLUS BREFS DELAIS.
    Le respect de l’avis du conseil d’État daté du 8 février nécessite peut-être simplement de rendre Infanrix Hexa obligatoire, pas de voter la loi préparée par Marisol Touraine… mais la ministre pourrait bien tenter de passer en force sur cette loi en utilisant l’avis du conseil d’État.

  7. Il semble bien que cette loi s’inspire du précédent de la loi sur l’Etat d’urgence que l’on prolonge “exceptionnellement” pour devenir permanent…

  8. Il faut peut être voir (ou revoir) l’intégralité de cette vidéo pour comprendre quel genre d’individu est derrière le rapport Fischer qui est censé avoir servi de base à l’élaboration d’une loi sur laquelle nous ne savons RIEN en réalité :
    https://youtu.be/uQxCk0TcPIY

    1. Les manifestations sont sans doute nécessaire, mais vraiment je m’interroge sur la volonté réelle derrière ce message “on va rendre 11 vaccins obligatoires” que tout le monde a l’air de reprendre sans s’interroger serieusement sur l’authenticité du “drone” balancé par Agnès Buzyn …
      Mon inquiétude est directement liée à la présence dans le rapport Fischer d’une volonté de faire évoluer la liste des vaccins obligatoires sans le vote du parlement + la volonté de mettre en place une exigibilité des preuves de vaccination lors de l’accueil en collectivité…
      Buzyn a la possibilité de reculer sur l’obligation vaccinale d’un côté, mais d’aller au plus loin sur l’exigibilité. Ça lui permettra de se faire passer pour quelqu’un de magnanime (qui pourra même rassurer ET calmer les “antivaccinalistes” de MG) sauf que “de fait” tous les vaccins pourraient potentiellement devenir obligatoires dans le cas où l’exigibilite est renforcée…
      Obligations vaccinale et exigibilité sont la même chose.
      Le rapport Fischer proposait réellement la mise en place d’un système complet de contrainte vaccinal.
      Il faudrait surtout manifester pour exiger de connaître le détail de la loi préparée par Marisol Touraine avec un délai suffisant avant son éventuelle présentation au parlement… ou alors il faudrait manifester pour EXIGER LA NON-ADOPTION DE CETTE LOI.
      Ça pue …

  9. “Alain Fischer Pas de lien d’intérêt avec l’industrie du vaccin”
    Hum hum…

    1. Très clairement il y a des experts en communication derrière tout cela.
      L’idée c’est à l’évidence de montrer qu’il y un TOTAL consensus sur le sujet de la vaccination dans la communauté scientifique.
      A dessein le fait qu’il existe plusieurs vaccins avec des indications et des contextes différents est systématiquement éludé.
      Ensuite la psychose est instrumentalisée en brandissant de possibles épidémies (très classique dans le secteur, c’est un ressort psychologique qui est très efficace sur les parents et qu’ils ont à l’évidence très bien documenté).
      La question des scandales, des liens d’intérêt et de la corruption est passée sous silence et la réponse toujours la même : théorie du complot.
      Ce sont à peu près toujours les mêmes éléments de langage.
      Le terrain est occupé aussi sous forme de “community management” sur les forums, sur les pages Facebook, les commentaires d’articles de presse…., il y a des profils récurrents (toujours les mêmes) qui interviennent systématiquement pour placer et replacer sans cesse les mêmes éléments de langage, les mêmes raccourcis intellectuels à coup de copier/coller j’imagine….Ils rendent les gens fous enfin ceux qui essaient d’argumenter avec eux. C’est à la fois fascinant et effrayant quand on prend la mesure du phénomène.

      1. Théorie du complot ?
        Nous avons entendu ça aussi ça avec d’autres sujets…
        Le premier qui rit…
        Cela dit, tout le monde ne rit pas ; et les ministres démissionnent beaucoup ces jours-ci…
        On ne va pas les plaindre mais…

      2. Cette tribune est effectivement un cas d’école de la propagande vaccinale… son indigence est telle qu’il devrait servir de référence pour lister les arguments à utiliser pour contrer cette propagande.
        Ben oui, ceux qui n’ont pas envie que leurs gosses reçoivent DE FORCE des vaccins préconisés par des experts en conflits d’intérêts flagrant sont FORCÉMENT victimes d’une théorie du complot.
        C’est évident voyons.

    2. Pr Alain Fischer a été lauréat en 2013 d’un prix de 100.000 € de la part de Sanofi-Aventis…

      1. Sans compter ce qu’il ne dit pas…
        De toute façon, à ces niveaux et si proche d’être pensionné de l’état, ce ne sont pas les conflits d’intérêt financiers qui comptent le plus ; ce sont les autres…
        Merci de lire mes textes absolument remarquables sur l’expertise indépendante…

        1. Article de Marc Girard concernant l’incroyable tribune des Fischer & Co dans le journal Le Monde :
          http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article381#nh4
          Les propagandistes provaccins n’ont retenu AUCUNE leçon, même de façade, de leur pitoyable chantage à la peur de 2009 au moment de la “pandémie H1N1”.
          Tribune du monde : http://mobile.lemonde.fr/sciences/article/2017/06/01/vaccins-science-ou-rumeurs-il-faut-choisir_5137277_1650684.html
          2017 est le moment de la revanche pour ceux qui se sont ridiculisés en 2009.
          Discuter “science” avec les Fischer & Co est inutile puisque ces gens ne font que scander des slogans publicitaires.

          1. L’astuce n’est pas de discuter avec ces gens-là ; mais de faire semblant de discuter avec eux pour que les autres (à côté, dans l’ombre, qui ne comprennent pas grand chose à moins de leur expliquer) comprennent !
            Ce sont ces autres-là qu’il faut atteindre en parlant à ces gens-là…

        2. @ Bon Dr MdL
          Ooooh, mais comme vous avez raison, Dr MdL… de déplorer (implicitement) qu’on ne loue pas assez (ces derniers temps ) l’utilité de vos textes “absolument remarquables” (et ouiiii!) sur … beaucoup de sujets (dont l’expertise médicale indépendante n’est qu’un des fort nombreux exemples)!
          Merci et bravo, à ce propos, pour votre saison 5 sur les vaccins, oui, “remarquable”, c’est le mot juste ! J’imprime…
          Car quand la pédagogie est, à ce point, alliée à la compétence, et ben, ça pourrait bien convaincre de nombreux sceptiques et réveiller des somnambules, ça !
          Mais encore faut-il, oui, qu’il y ait cette rencontre-là….?
          Alors, oui, on a grand besoin de compétences en communication pour porter le message auprès u public et des “décideurs”.
          Et il faudrait aussi à nos côtés des Mediapart et des François Ruffin (non, mais, c’est juste une image, un terme générique pour caractériser les rebelles intelligents, pas -pas trop- extrémistes!, impartiaux et justes, et ultra-persévérants et -performants, quand ils/elles portent une cause).
          Bon, d’accord, j’écris à François Ruffin, mais c’est bien parce que je sens votre insistance (très implicite, sûr, mais je l’entends clairement, quand même …) 😀
          Ah, heureusement qu’on peut encore rigoler un p’tit peu (mais ce serait bien que cela puisse durer…?).

          1. Ruffin bien sûr et aussi (surtout) Merluchon et ses amis car ces personnes très honorables sont des “alerteurs-emmerdeurs” (plutôt que des gouverneurs ; et on ne peut pas être les deux en même temps) donc des gens très utiles dans une démocratie !
            Allez-y !
            De la part d’un “alerteur-emmerdeur”…

          2. @ Dr MdL
            Yeeeeesssss! J’osais pas trop pour Mélenchon (il a déçu tant de gens récemment)…
            Ruffin est tellement plus…. (comment dire)… et aussi, il est tellement moins…. (???). Ruffin est tellement plus fréquentable… en Somme :-D) !

          3. Ruffin est tellement plus… sexy ! C’est ce que voulez dire ?
            Ça se voit que vous en connaissez pas rico ; sans parler de moi… quand j’étais plus jeune… Oops!

          4. @ Dr MdL
            Pas du tout ce que je voulais dire!
            Savez-vous, bon Dr Michel (c’est assez récent, certes!!!) qu’il y a des filles qui réfléchissent en d’autres termes que ‘sexy’ ou pas 🙂 ?
            Je ne doute pas que ET Rico ET vous-même satisfassiez pleinement au critère, mais bon… ici, mon/notre intérêt est autre.
            Donc, vous m’incitez à expliciter, concernant Ruffin….
            J’essayais juste de dire (mais j’aurais aimé ne pas…) que Ruffin n’a pas choisi une circo facile à gagner, lui!
            Que Ruffin n’a pas attendu d’être élu et payé par nos deniers, pour militer de mille façons, lui!
            Que Ruffin a dit pour qui il voterait (et ne voterait PAS entre les deux tours de la présidentielle), lui!
            Que Ruffin incarne, à sa manière, un autre certain renouveau en politique (qui vous est cher à vous aussi, n’est-ce-pas?), lui!.
            Que la bienveillance et l’impartialité (important et rare, ça!) sont dans le camps de Ruffin, plus que de tout autre élu dans son nouveau groupe de “fourmis” à l’Assemblée.
            Accessoirement,… que Ruffin n’a pas besoin d’hologramme : il se déplace en vrai vers chaque électeur, vers chaque élu, vers chaque combat social ou cause à défendre, lui!
            Qu’enfin, il est peut-être moins orateur, mais autrement moins ‘urticant’ que…. d’autres…
            Mais bon,… puisque vous insistez autant, c’est d’accord, j’écrirai aussi, malgré tout, et parce qu’il le vaut bien quand même, à Mélenchon,… d’autant que maintenant, son parcours (très désintéressé…, faut y croire :-/ ?) nous l’a amené en terres Provençales voisines (incroyable, n’est-ce-pas?).

          5. @ Dr MdL
            Et vous m’en faites oublier l’essentiel… le meilleur pour ma fin… Ruffin veut réveiller les gens!!!
            Il y a plutôt réussi… et dans sa circonscription.. et avec son documentaire ‘Merci Patron’… et avec son journal… et malgré des moyens minimalistes…
            Y dit que certes, l’argent-qui-fait-loi-et-esclavagise-les-travailleurs sont des ennemis à combattre, mais que l’ennemi n°1, c’est l’indifférence générale.
            Je trouve cela très respectable… et il me semble que c’est là aussi notre ennemi le plus redoutable, ici… et dans bien des causes que nous soutenons par ailleurs, n’est-il-pas ? …
            Alors, si avec ça, vous n’êtes pas convaincu… moi, c’est bien simple, je n’vous comprends plus du tout 🙂 …

      2. Il est aussi directeur de l’institut “Imagine” et il n’y a pas besoin de chercher beaucoup pour trouver certaines sources de financement…

        1. Faut bien occuper les chercheurs de l’INSERM entre leurs repas…
          Dure la vie de chercheur en science de la vie !
          Et donner l’opportunité à des généreux sponsors de faire des cadeaux à ces pauvres bougres de chercheurs ; ça évite qu’ils se dévorent entre eux… Oups !

  10. Pourquoi ne pas co-signer et diffuser une tribune commune avec d’autres médecins …? Pour faire contre-poids à celle co-signée par Fischer, Sansonetti et diffusée par Le Monde…
    Le nombre vous protégera.

      1. http://www.lemonde.fr/sciences/article/2017/06/01/vaccins-science-ou-rumeurs-il-faut-choisir_5137277_1650684.html
        Ce qui s’est passé pour notre fils il y a 12 ans ne passe pas, je faisais tellement confiance…
        Depuis 12 ans, j’effectue une veille quasi permanente sur le sujet avec mes modestes moyens et connaissances. Ma généraliste me dit que j’ai plus lu/cherché/recoupé les infos qu’elle !
        Cela dit étant juriste je peux quand même aider sur certains aspects…
        Bien à vous

          1. Je suis allée sur le site, je finalise mon adhésion ce soir (je dois penser à travailler aussi !!!). Heureuse de vous avoir trouvé !

        1. Ils écrivent : “Nous pensons qu’un sujet aussi vital que la prévention vaccinale des maladies infectieuses justifie une présentation plus équilibrée et moins désinvolte.
          Ah ça ! Bon Dieu !
          Le premier qui rit, c’est lui qui…

  11. Quelques textes qu’il faut connaître qui pourront (peut-être) nous servir comme argument contre l’obligation vaccinale.
    Code de Nuremberg (10 points) : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Code_de_Nuremberg
    Convention d’Oviedo : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Convention_d%27Oviedo
    Loi Kouchner : Aucun acte médical, ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne, et ce consentement peut être retiré à tout moment.
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006072665&idArticle=LEGIARTI000006685767
    Par contre, je ne sais pas comment il faut prendre cette partie de la loi Kouchner : “Le consentement du mineur ou du majeur sous tutelle doit être systématiquement recherché s’il est apte à exprimer sa volonté et à participer à la décision. Dans le cas où le refus d’un traitement par la personne titulaire de l’autorité parentale ou par le tuteur risque d’entraîner des conséquences graves pour la santé du mineur ou du majeur sous tutelle, le médecin délivre les soins indispensables.”
    La loi Kouchner considère-t-elle le refus de vaccination d’un parent pour son enfant comme quelque-chose capable “d’entraîner des conséquences graves pour la santé du mineur” ?
    Article 3 de la charte européenne des droits fondamentaux :
    http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=CELEX%3A12012P%2FTXT

  12. 2005 : mon fils aîné reçoit dés 2 mois et demi un cocktail de deux vaccins : 6 valences au total. Dés les deuxièmes injections : eczéma généralisé surinfecté sur tout le corps, effondrement de toutes ses classes d’anticorps, dénutrition…aujourd’hui pollyallergique et asthmatique c’est un client à vie.
    Avocate de formation avec un conjoint ingénieur nous ne sommes pas stupides…
    Médecins levez-vous courageusement en masse car cela vous concerne aussi en tant que parents le cas échéant et en tant que professionnels soucieux de faire votre métier avec éthique et conscience !
    Ce qui est en train de se passer aujourd’hui est absolument gravissime.

    1. Ben tiens la coïncidence,
      Il se trouve justement que je vais passer à Neuilly S/S le 24 Juin!
      Alors c’est d’accord!

    1. Pour le 3. il faut corriger “… ce DONT le contraire nous a été démontré”
      C’est mon seul reproche à ce texte que je trouve plutôt bien tourné. Il est important de bien se référer à une approche rationnelle et scientifique. Le lobby pro-vaccin cherche à faire passer les opposants pour des obscurantistes adeptes de pratiques plus ou moins ésotériques. Pourtant c’est bien le doute sur les vaccins qui est étayé par les données de la science, et inversement l’intérêt de la vaccination qui reste peu (pas ?) démontré. Celui qui doute des vaccins est bien plus rationnel que celui qui y croit.

      1. Nooooonnnn ! c’est pas Français !
        dans ce cas l’ami faut changer la tournure … le contraire nous ayant été démontré …
        on a besoin de juristes, de politiques, de pinailleurs, de… relecteurs

        1. Il faut des experts en communication aussi. De l’autre côté ils sont très bien “staffés”…

  13. Agnès Buzyn(ess)
    En effet elle déclare avoir été directement rémunérée pour diverses activités par le laboratoire Genzyme, désormais filiale de Sanofi, de 1998 à 2011 ! Et ce n’est pas tout, entre 2005 et 2011 elle était aussi rémunérée par les laboratoires Bristol Meyers-Squibb et Novartis. Ces deux laboratoires ainsi que Pierre Fabre et Schering-Plough (filiale de Merck) ont aussi financé entre 2005 et 2011 l’association Robert Debré que dirigeait Agnès Buzyn

  14. Merci Monsieur, merci, nous parents avons tellement besoin d’être soutenus par les médecins et les chercheurs dans notre refus de cette vaccination non réfléchie et qui semble dangereuse, même si souvent nous sommes démunis pour comprendre, car le sujet est trop tabou pour permettre des débats sereins et intelligibles de part et d’autre. Donc merci, merci, nous nous sentons moins seuls.

  15. Et le vaccin contre la rougeole : un gain pour la santé individuelle ou publique ? ou bien un risque majoré de contracter la rougeole pendant l’âge adulte ?
    Dans la maison de la croyance, on va bientôt éradiquer la rougeole grâce au vaccin. Sauf que les faits sont têtus comme des boeufs : en 2005 la rougeole est passée en déclaration obligatoire (DO) et en 24 mois d’analyse des DO voici les résultats : ‘Parmi les 34 cas confirmés pour lequel le statut vaccinal était connu, un (3 %) avait reçu deux doses de vaccin antirougeoleux et neuf (26 %) avaient reçu une dose’ (BEH 25/12/2007 n°51/52)

  16. Je viens de laisser le commentaire suivant à la suite de l’article de CMT :
    https://docteurdu16.blogspot.fr/2017/06/cmt-conclusion-est-il-legitime-de.html
    @CMT : Etes-vous sûr que la caractéristique la plus importante de la loi préparée par Marisol Touraine est que l’obligation vaccinale soit étendue à 11 vaccins ?
    Si je me fie à certains éléments présents dans le rapport Fischer qui est censé avoir servi de référence pour élaborer cette loi, l’extension des obligations vaccinales à 11 vaccins me semble anecdotique. En effet, cette information est la seule qui a filtré concernant le contenu de cette loi … et elle a filtré en même temps que celle consistant à prétendre que cette extension serait TEMPORAIRE.
    Je pense en réalité que cette extension des obligations sert surtout à cacher d’autres éléments présents dans le rapport Fischer :
    – EXTENSION des obligations vaccinales avec une mise à jour PERIODIQUE qui se ferait sur « avis du CTV du HAS » (page 30 du rapport : Le futur comité technique des vaccinations de la Haute Autorité de Santé aurait à examiner le statut, obligatoire ou non, de nouveaux vaccins, la liste des vaccins obligatoires n’ayant ni caractère automatique, ni statut pérenne)
    – VACCINATIONS EN MILIEU SCOLAIRE (page 33 du rapport, en parlant de la vaccination contre les papillomavirus : l’école paraît le lieu PRIVILEGIE pour promouvoir l’information, mais aussi SANS doute la vaccination)
    – EXIGIBILITE des preuves de vaccinations avant l’admission en collectivité (Page 31 : selon ce scénario, tout enfant entrant en collectivité (crèches, garde collective, école …) devrait avoir été vacciné selon le calendrier vaccinal en vigueur, le contrôle étant assuré lors de l’inscription)
    – CARNET DE VACCINATION ELECTRONIQUE (PAGE 22 : la généralisation de l’utilisation du CVE permettra de servir de base à la création d’un REGISTRE DE VACCINATION composante indispensable du système d’information et intégrant un recueil exhaustif de l’activité de vaccination nationale en temps réel)
    – INSCRIPTION de la vaccination pédiatrique dans la ROSP (Rémunération sur Objectif de Santé Publique, page 20 et 21 du rapport : l’ajout d’un objectif vaccinal pédiatrique va dans le sens de l’incitation à la pratique de la vaccination)
    Il me semble que ce rapport propose en réalité que TOUS les vaccins puissent potentiellement devenir obligatoire … Ce que le rapport Fischer semble suggérer, c’est surtout que LA LISTE DES VACCINS OBLIGATOIRES EVOLUE SANS QUE LE PARLEMENT SOIT CONSULTE. Ce que ce rapport suggère est d’adapter la possibilité de faire évoluer l’obligation vaccinale selon LES DECISIONS DES EXPERTS (mise à jour périodique). Cette idée est cohérente avec l’idée mainte fois revendiquée par Marisol Touraine de supprimer la distinction entre les vaccins “obligatoires” et “recommandés”.
    Je pense que lorsque Marisol Touraine communique sur la possibilité de rendre obligatoire 11 vaccins, c’est surtout pour orienter les critiques sur une FAUSSE PISTE. C’est juste de la propagande …
    Le rapport Fischer suggère de mettre en place un SYSTEME COMPLET DE CONTRAINTE VACCINALE. En réalité l’idée de simplement étendre l’obligation vaccinale a 11 vaccins ne sert qu’à RASSURER les opposants, tout comme l’idée que cette mesure serait TEMPORAIRE (entre 5 et 10 ans). Il fallait une carotte (un espoir) concernant la possibilité que l’obligation vaccinale soit levée … la propagande a donc créée cette carotte.
    Ce que le rapport Fischer propose, c’est surtout une incroyable association :
    – Campagne de vaccination scolaire
    – Mise à jour périodique de la liste des vaccins obligatoires selon les décisions du “CTV du HAS”
    – Carnet de vaccination électronique
    – Exigibilité des preuves de vaccination avant l’entrée en collectivité (ce qui est presque la même chose que l’obligation vaccinale).
    La situation est donc BEAUCOUP PLUS GRAVE que simplement faire passer les vaccins obligatoires de 3 à 11, tout en confondant volontairement vaccins et valences …

  17. Cessons de geindre tous.
    Que le plus éminent d’entre nous s’inscrive à En Marche &, dans sa cellule du parti, qu’il propose un Plan Microbiote qu’il fera aisément remonter, savant reconnu qu’il est, jusqu’au sommet de l’Etat.
    A savoir, par un moyen ou un autre (que dès aujourd’hui on commence d’envisager) rendre à tous les Français une flore intestinale d’Indien d’Amazonie, ce qui fera tomber comme des fruits mûrs toutes les maladies dites de civilisation & la pléthore de métiers qui les accompagne; ainsi que, remisé en 2ème priorité, le Plan Vaccins.
    Alors nous verrons bien si Emmanuel Macron est bien la marionnette de l’industrie qu’au départ on le soupçonnait d’être. (on pourra de même le juger, par ex., sur la fission nucléaire liquide qu’il connaît).
    — Si toutefois le plus éminent d’entre nous est bien convaincu des vertus protectrices d’un tapis microbien intestinal parfaitement dosé.

    1. Très intéressant ce que vous dîtes là seulement le monde fonctionne avec comme priorité la rentabilité financière la plus immédiate possible et…après on verra pour les conséquences.Et si les conséquences sont fâcheuses et bien on s’arrangera pour gagner ENCORE du fric en traitant les conséquences.En un mot comme en 100: on gagne de l’argent en rendant les gens malades puis on en gagne à nouveau en les soignant. Ainsi tourne la roue financière!

      1. “…puis on gagne à nouveau en les soignant” Oui, mais sans guérir car certaines séquelles sont à vie et très handicapantes.
        De plus, c’est l’Etat qui prendra en charge tous les remboursements de ces ” soins ” ou de ces indemnités. Evidemment, c’est normal, car s’il oblige cette vaccination excessive, les labos se frotteront les mains: “C’est pas nous, c’est l’Etat qui a obligé”. S’en suivent 10 à 15 ans de procédures judiciaires.
        Par ces temps de canicule, je fais encore monter la température de quelques degrés!!!

        1. @ Gerard
          … et probablement mille et unes répercussions, maux, troubles, malaises, faiblesses et problèmes reliés aux vaccins, qui ne sont pas (ou pas encore?) identifiés à ce jour.
          Comment a-t-on pu imaginer aller solliciter le système immunitaire de nourrissons de cette façon, sans que cela ait des conséquences réelles, drastiques et présentes sur des tas et des tas de fonctions ? (et on ne parle même pas des nanos, Al et autres métaux lourds ou résidus de formaldéhyde présent dans quasiment tous les vaccins :-/ ).
          Hhhhhhh… l’humain est d’une prétention face à la Nature…. absolument i-nou-ïe !!!
          Mais chuuuut, en effet, on va dire que c’est ésotérique, sectaire et que c’est la une dangereuse façon d’envisager les choses (phase 2 de l’échelle d’I.Aberkane, courage, plus qu’une étape!).

          1. Oui mais pourtant, des gens comme CMT du docteur du 16 restent très septiques sur tous ces “potentiels” effets secondaires liés aux vaccins.
            Elle parle des effets secondaires répertoriés donc reconnus mais pour le reste, elle n’y croit pas.
            Elle a décrété que l’étude américaine comparant enfants vaccinés contre enfants non vaccinés était grosso modo “à mettre à la poubelle” car probablement conduite par des antivaccinalistes américains et non acceptable scientifiquement.
            Je ne saurais dire la valeur de cette étude mais je reste sur mes gardes.
            Sous prétexte que nous n’avons pas de preuves scientifiques, nous ne devons pas élucubrer mais encore faudrait-il chercher pour trouver!
            On se doit d’admettre notre grande ignorance en matière de santé humaine et de vaccination.
            Je n’assure pas que les vaccins soient responsables de tous les maux de la terre mais notre façon de vacciner en masse des enfants en bonne santé me fait de plus en plus froid dans le dos.
            Enfin, je vais prochainement inscrire mon enfant en petite section et je ne sais pas comment gérer la chose puisqu’il n’est pas vacciné. Soit je ment (facile, je suis docteur), c’est le plus simple mais du coup, j’ai l’impression de rentrer dans le moule et de courber l’échine (de me plier au système), c’est insupportable. Soit je leur dis franchement qu’il n’est pas vacciné et là, je rentre en guerre et j’ai pas le temps pour ça. Surtout que je vois bien que tous les enfants autour de moi sont vaccinés et que les parents globalement s’en foutent!
            Quelle galère.

          2. MT : “Soit je leur dis franchement qu’il n’est pas vacciné et là, je rentre en guerre et j’ai pas le temps pour ça. Surtout que je vois bien que tous les enfants autour de moi sont vaccinés et que les parents globalement s’en foutent!
            Quelle galère.”
            Détrompez vous les parents globalement s’en foutent de moins en moins sauf qu’on raisonne comme vous. On a pas le temps de rentrer en guerre donc on se débrouille…Mais là on est arrivé à un stade où il faut passer manifestement passer à autre chose.

          3. @ MT
            Oui, mais…. ce n’est pas parce que CMT est dubitative sur la nocivité “généraliste” des vaccins que je partage ses convictions. Là, on en est à des convictions, plus que de la démonstration scientifique rigoureuse. A lire la saison 5 de la série ‘vaccins’ de notre bon Dr Michel de L….. déjà, je trouve que les doutes que nous pouvons avoir se trouvent confortés….
            Autre chose (j’espère sincèrement ne pas abuser, parce que mon intention est pure bienveillance et j’aimerais être bien comprise et surtout pas vexante…)…. que j’hésite à vous dire depuis plusieurs posts, déjà. Vu le nombre de fois où vous vous interrogez sur ce blog sur ce que vous allez faire (entre vacciner le carnet de santé de votre enfant et résister explicitement…), et bien, … je crois vraiment que (quel que soit le peu de temps que vous avez à y consacrer)… que vous me semblez fin prête pour entrer en résistance 🙂 !!!
            Il y a fort à parier que d’autres parents d’élèves démunis et/ou incertains et/ou qui se sentent bien seuls sur ces questions, vont vous rejoindre… c’est presqu’inéluctable ! L’actualité le veut ; la défiance grandissante à l’égard des vaccins et de l’industrie pharmaceutique en général, voire des lobbies en général est une force à exploiter ; et c’est “maintenant” que cela se passe.
            Bon courage, en tous cas, quelles que soient vos décisions…
            @ Capucine
            Culpabiliser?… Oui, mais… non… (je sais que c’est facile à dire)… Comment auriez-vous pu imaginer?. Déjà bien qu’il y ait eu cette prise de conscience, pour vos deux plus jeunes enfants… Culpabiliser apporte peu de solutions. Et puis, (observation très personnelle, mais si souvent vérifiée) : les enfants fragiles et toujours malades sont souvent des adultes en bonne santé. Et votre prise de conscience évitera peut-être les rappels de vaccination et autres erreurs à venir, y compris pour votre enfant aîné…
            Et bon courage à vous également.

    1. Lentement mais surement on va vers un soft totalitarisme qui veut désigner les non vaccinés comme des pestiférés ! Ça ne vous rappelle rien? On va nous imposer la race pure des vaccinés!
      QUELLE HONTE.

  18. Cette histoire des 10 rougeoles ‘ mortelles ´ , sur 8 ans, est des plus suspectes.
    La mort de ces enfants peut avoir une autre origine, masquée par un rougeole.
    S’agissant de chiffres bien faibles, il me semblent être dans le bruit des erreurs d’affectation, sans parler des erreurs de saisie informatique.
    Depuis Jupiter, je me méfie… (Jupiter, je parle de l’essai clinique, pas de celui qui avait pourtant raté sa période d’essai…)

  19. Un vaccin censé protéger les nourrissons des infections invasives à pneumocoques a été largement prescrit dès sa sortie (2001), bien au delà des indications de l’AMM. Quatre ou cinq ans plus tard les infections pneumococciques invasives étaient toujours là mais les souches bactériennes étaient toutes extra-vaccinales (source : BEH). L’usage extensif du vaccin avait provoqué des résistances (exactement comme pour les antibiotiques). Le fabriquant, au lieu de retirer son produit qui n’avait plus de raison d’être remboursé, a rebondit en ajoutant 5 autres valences à son vaccin qui passait ainsi de 7 à 13 serotypes le 31 mai 2010. Comment peut-on croire que cette fois-ci il n’y ait pas de résistance et que ce vaccin protège encore les nourrissons en 2017 ? Réponse dans la pub pleine page 16 du ‘Généraliste’ du 16 juin 2017 : ’Vaccination contre la pneumonie à pneumocoque à SV*’ suivi du nom de la spécialité 13.
    Les avocats, conscients de l’inefficacité de ce vaccin après 7 années de commercialisation en l’absence de mise à jour des sérotypes, ont conseillé le fabriquant de préciser qu’il n’était efficace que pour les sérotypes de 2010. Oui car SV signifie selon la petite note en bas de page ‘sérotypes vaccinaux’, et pas les autres sous-entendu.
    Les antibiotiques n’ont plus la cote (parce qu’ils créent des résistances où parce qu’ils ne sont plus rentables à développer ?). Mais les vaccins qui créent les mêmes résistances ont de plus en plus la cote. Science ou idéologie ?
    Autre fait troublant : les vaccins sont ‘listés’, impossible de s’en procurer en pharmacie sans ordonnance. La pub à la télé est interdite pour tous les produits listés. Mais les vaccins ne sont pas des produits comme les autres, ils sont idéologiques, bons pour notre santé, ‘étudiés pour’, disait Fernand Raynaud, même en l’absence de fait documenté. C’est l’intention qui compte ?

      1. BEH 23/12/2008 n°51-52 :’Dans le LCR, 42,8 % des sérotypes isolés chez l’enfant sont présents dans le vaccin heptavalent ‘
        BEH 6/2/2007 N°5: La vaccination des enfants de moins de 2 ans par le vaccin antipneumococcique conjugué heptavalent (Pn7) a été introduite en France en janvier 2003.
        Méthodes – L’impact du Pn7 a été évalué sur l’incidence des infections invasives à pneumocoques estimée par les données du réseau de laboratoires Epibac.
        Résultats – Une baisse de l’incidence des méningites et des bactériémies à pneumocoques chez les enfants de moins de 2 ans est observée en 2005 en comparaison de la période 1998-2002, pré-vaccinale. Chez les enfants de moins de 2 ans l’incidence des infections invasives à pneumocoques était de 41 cas/100 000 par an en 1998-2002 et de 28 cas/100 000 en 2005, soit une diminution de 31 %. Dans le même temps le Centre national de référence des pneumocoques montre que la part relative des sérotypes de pneumocoque couverts par le Pn7 a baissé parmi les méningites à pneumocoques chez les enfants de moins de 2 ans. Parallèlement l’incidence des bactériémies à pneumocoques a augmenté modérément chez les plus de 2 ans.
        Conclusion – La baisse observée est très en faveur d’un impact positif du Pn7 chez les enfants de moins de 2 ans. L’évolution de l’incidence des infections invasives à pneumocoques et des sérotypes circulant en France doit être analysée avec précision dans les années qui viennent.

  20. Donc si je suis le raisonnement, dans un premier temps ils vont vouloir vacciner tous les enfants et nourrissons puis faire un rattrapage chez nos adolescents dans un deuxième temps,et par la suite imposer à toute la population un certain nombre de ces “nouveaux vaccins obligatoires”et ainsi atteindre l’objectif de vacciner toute la population.
    Je me suis demandé si par ce biais ils n’allaient pas en réalité sous de faux prétextes nous innoculer la fameuse puce rfid dont peux veulent réaliser qu’elle fait bien parti des projets politiques et dont le stock est sous le coude de nos politicards depuis N.S.

  21. Cher docteur,
    Merci pour tout ce que vous faites. Chez nous (LUX) la situation est plus ou moins pareille. Si vous refusez d’être vacciné, le médecin refuse de vous traiter. C’est arrivé à ma petite fille qui a 4 ans maintenant….
    Continuez votre chemin. Je vous supporte autant que je peux dans mon pays.
    Merci encore
    Romain

    1. Je pense que la route est toute tracée et le point d’aboutissement inéluctable ; à moins qu’il y ait quelque part dans la nouvelle administration quelques esprits intelligents et cultivés…

  22. Un homme a eu raison sur toute la ligne concernant l’enchaînement des événements qui a mené à la “réflexion” de Agnès Buzyn sur cette possibilité “d’étendre l’obligation vaccinale à 11 vaccins”, il s’agit de Marc Girard:
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article315
    Agnès Buzyn doit démissionner précisément parce qu’elle tient des propos qui vont dans le sens opposé à l’esprit de la “loi de moralisation de la vie publique” :
    http://sante-secu-social.npa2009.org/Mediapart-CONFLITS-D-INTERETS-Les-petits-arrangements-de-la-nouvelle-presidente
    Voici 2 articles qui permettent de mieux cerner la nouvelle ministre :
    http://docteurdu16.blogspot.fr/2016/03/le-professeur-agnes-buzyn-nommee.html?m=1
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article378
    Si Manuma n’a pas nommé Véran ou Salomon au ministère de la santé, c’est peut-être parce qu’il avait besoin d’une spécialiste de la “gestion de crise” au ministère de la santé. Buzyn a travaillé pour la HAS et a surtout été directeur générale se l’autorité de sûreté nucléaire, 2 secteurs qui n’ont presque rien à voir … à part qu’il faut gérer des crises ?
    On sait maintenant quelle est la crise pour laquelle madame Buzyn était compétente…
    Buzyn DÉMISSION

    1. @ Emilio
      Merci Emilio, voilà de l’info plus éclairante sur Agnès B. … que la religion de ses parents :-/
      Compliqué de demander la démission de quelqu’un qui ”réfléchit” …
      Si on devine ses intentions… on sera taxé de procès d’intention… et il sera difficile de mobiliser les foules….
      Mais quand elle aura réfléchi… il sera trop tard !
      Nous sommes -encore une fois- otage de ces pratiques de voyou.e.s…

  23. On ne peut que se réjouir de cette lettre pertinente, convaincante et même respectueuse ! Bravo et merci mille fois.
    En attendant, nous sommes d’accord pour les vaccinations”basiques” comme diphtérie/tétanos/polio. Mais comment faire pour se procurer des vaccins sans aluminium ? Merci de nous éclairer !

    1. Merci de ne pas signer !
      Vous éclairer ?
      La question que vous posez est justement celle à laquelle doit répondre la Ministre. Et elle est bien embêtée, la pauvre !
      Le Conseil d’État exige que son Administration fournisse (ou fasse en sorte que soient fournis) les trois vaccins obligatoires.
      Mais les industriels lui ont répondu : “on ne peut pas fournir, désolé !”
      Vrai ou faux, peu importe ! Si on ne peut pas fournir, on ne peut pas “obliger” ! Vous comprenez ?
      A moins de substituer l’obligation de trois par une autre obligation, par exemple celle de onze !
      Vous avez compris le piège ?
      Je pensais avoir été clair..

  24. Il faut réclamer la DÉMISSION de Agnès Buzyn, des suites judiciaires doivent être données aux “coup de force” de Alain Fischer et de Agnès Buzyn. Ces gens attaquent la liberté la plus FONDAMENTALE des familles (et notamment des enfants) français. On envoie en prison des gens qui volent des scooters ou dealent du haschich alors il me semble que des gens qui veulent vacciner de force les individus DOIVENT être inquiétés par la justice … l’obligation vaccinale est une violence collective. Ceux qui veulent promouvoir cette violence devrait être traitée à égalité avec ceux qui battent les mômes des autres…
    Des lois sont censée protéger les individus des traitements forcés (loi Kouchner, convention d’Oviedo, article 3 de la charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne, lois de Nuremberg). Ces lois sont-elles tellement inutiles que Agnès Buzyn à le droit de proposer que l’on étende la possibilité de vacciner de force les individus ??? Il faudrait le vérifier…

  25. Reaction rapide!
    Bon…je suis sur smartphone, je fais court
    1 deces par rougeole par an . 800 000 bebes par an… cela fait un NTT de … 800 000; et compte tenu des couts directs et indirect, 10 millions d’euros par vie ´sauvée ´ ( si, bien sur, la rougeole avait été pour s^ur la seule cause du deces)
    Il y a bien mieux a faire avec 10 millions !
    Bravo! Voici que la France est maintenant En Marche!
    Dommage que ce soit la marche arrière…

  26. Bonjour Maître,
    (Il paraît que cette locution gonfle. Je m’en fous, elle marque avec respect le chercheur qui m’a réveillé en 2014. Donc je la garde. Je la redirai souvent du coup).
    Il est formide votre billet, 6, 4, 9 ou 37 valences, c’est vrai au fait, pourquoi… le 11?
    Quand je dis 37 vous imaginez que je délire mais souvenez-vous de la guerre du Golfe et choisissez la saison que vous voulez, mais les GI’s des deux époques étaient bombardés de myriades de cibles immunitaires abominables, jusqu’à… totalement détruire leurs systèmes immunitaires et neurologiques.
    Ca s’est appelé le Syndrome de la Guerre du Golfe, on a évoqué l’uranium appauvri contenu dans les ogives d’obus pour expliquer la chose sauf que problème, les troupes de réserve qui n’ont jamais quitté le sol américain et qui n’ont jamais été exposé à ces munitions de guerre ont quand même déclenché les mêmes symptômes que leurs frères d’armes sur le front, alors?
    Relire Toxic Story de R. Gherardi, le moment où il explique qu’il attend un jour un car d’ anglais de l’opération Desert Storm dans son service pour biopsies musculaires. Les Militaires ont tous compris le principe de l’examen, tous avaient traversé le Channel pour rencontrer Le Pr Romain Gherardi, ils ne le font pas que pour eux, mais pour tous leurs frères d’armes de l’armée Britannique, malade de maladies pour lesquelles ils n’ont pas pu être entrainés.
    Et? l’armée britannique a fait rebrousser chemin au car alors qui avait déjà passé le Chanel, c’est pas beau ça?
    Relire Toxic story, je vous dis!

    1. Il y a une manipulation avec ces 11 vaccins obligatoires… tout comme quand la ministre explique que la mesure sera temporaire durant 5 à 10 ans.
      La loi préparée par Marisol Touraine est censée avoir été faite sur la base des préconisations du rapport Fischer dans lequel il y a surtout beaucoup d’autres informations. Il ne faut surtout pas occulter ce point fondamentale. Le contenu de cette loi est inaccessible. Marisol Touraine ne s’est pas lancée dans une opération de propagande aussi longue avec Sandrine Hurel, Fischer pour simplement conclure “on va étendre l’obligation vaccinale à 11 vaccins pendant 5 à 10 ans”.
      Ce qui devrait nous inquiéter n’est pas l’information distribuée de manière méprisante par Buzyn (qui s’appelle de la propagande) … C’est plutôt celle que l’on nous donnera le plus tard possible lorsque la loi sera présentée qui devrait nous intéresser.
      J’ai longuement suivi les détails du rapport Fischer, j’ai pu apprécier le niveau de perversité de ceux qui ont été impliqués dans cette opération. Marc Girard nous avait averti… je vous invite tous et toutes à relire ses articles en mettant son ego dans sa poche.
      Avec ces fausses informations distribuée par Buzyn, je crains que l’on veuille nous DÉCRÉDIBILISER par rapport au jour où le VRAI CONTENU DE CE RAPPORT SERA DÉVOILÉ, tout comme en va tenter de décrédibiliser totalement l’action de l’IPSN quand la ministre expliquera qu’elle a dû voter cette loi à cause de l’avis du consein d’État…
      Les gens qui sont derrière cette mascarade sont des pros de la manipulation… pas nous.

  27. Merci pour votre texte, je le fais passer à mes contacts, c’est tout ce que je peux faire à mon niveau malheureusement.
    Et ici un billet de Jérémy Alonso sur la nouvelle ministre de la santé :
    http://www.dur-a-avaler.com/agnes-buzyn-ministre-sante-ancienne-conseillere-industrie-pharmaceutique/
    Jabeau parle de “la maison des croyances”, malheureusement je crois qu’elle y est bien installée, et elle a la “légitimité” de Professeure en plus…

  28. Une des études les plus effrayantes est celle ci:
    Selon une étude de GEIER
    D et GEIER M parue en juin 2005, le risque
    d’attraper une maladie auto-immunitaire pour
    des adultes recevant le vaccin anti-hépatite B
    produit par génie génétique était, par rapport au
    risque pour des adultes n’ayant pas reçu ce
    vaccin,
    -multiplié par 18 pour l’arthrite
    rhumatoïde,
    – par 14 pour la névrite optique,
    – par 9,1 pour le lupus érythémateux disséminé,
    – par 7,2 pour l’alopécie,
    -par 5,2 pour la sclérose en plaques,
    -par 2,6 pour la vasculite,
    – par 2,3 pour la thrombocytopénie.
    Cela n’empêche pas le
    Comité consultatif mondial de la sécurité
    vaccinale de l’OMS d’affirmer dans un
    publication d’octobre 2009, que « l’excellent
    profil d’innocuité du vaccin anti-hépatite B »,
    permet de vacciner avec ce vaccin les femmes
    enceintes et celles qui allaitent, ainsi que les
    prématurés et les personnes séropositives pour
    le SIDA. Dans cette même publication l’OMS dit
    que « tous les nourrissons devraient recevoir
    leur première dose de vaccin anti-hépatite B dès
    que possible après la naissance, de préférence
    dans les 24 heures ». Rappelons, si besoin en
    est, que l’hépatite B se transmet uniquement par
    voie sanguine ou par voie sexuelle.
    Autoimmunity 38(4):295-301 · June 2005 -PDF accessible
    https://www.researchgate.net/publication/7558011_A_case-control_study_of_serious_autoimmune_adverse_events_following_hepatitis_B_immunization

  29. Rien n’est laissé au hasard,je réaffirme:
    Si elle a été choisie(Agnès B) c’est pour favoriser
    -les conflits d’interets
    -le lobby vaccinal
    -bigpharma
    Michel de Lorgeril
    En réponse à : Expert vaccinal
    Votre commentaire laisserait penser que quelques comploteurs quelque part…
    Attention de ne pas tomber dans la paranoïa…

      1. Votre lettre est formidable !
        Oui aussi sur l’Aimsib !
        Relais et soutiens en force !
        Ça ne peut pas passer !

  30. Merci Docteur !
    Comme vous l’ expliquez, la vaccination contre l’ hépatite B chez les bébés est une hérésie .
    Je me pose une question depuis longtemps : il semble suffire de nommer vaccin un produit pour qu’ il soit a priori considéré comme un bienfait .
    Y-a-t-il des essais , des études pour “ce vaccin” comme pour tout médicament ?

    1. Bonne question !
      C’est l’aspect scientifique de la question vaccinale. Compliqué !
      Curieusement on n’exige pas des vaccins les mêmes “preuves” d’efficacité (utilité) que pour les nouveaux médicaments.
      Et l’exigence d’innocuité (ou de description minimale des effets dits secondaires) est considérée souvent comme “excessive”.
      Un exemple simple : quand j’étais jeune médecin, nous n’aurions jamais vacciné une femme enceinte. Aujourd’hui dans de nombreux pays, on lance des campagnes massives de vaccination des femmes enceintes. par quel mystère, une hérésie d’hier est devenue “banalité” aujourd’hui ?
      Un autre exemple : un vaccin peut être utile voire salvateur dans certaines circonstances ; mais onze vaccins avec injections rapprochées (parfois plusieurs dans la même seringue) chez des bébés dont le système immunitaire est immature, est-ce rationnel ? Surtout, est-ce que nous avons des tests fiables démontrant l’utilité et l’innocuité ?
      Cela dit, le fabriquant est censé prendre toutes les précautions techniques pour que le vaccin ne soit pas “dangereux” : que le virus vivant qu’on injecte soit vraiment “atténué”, qu’il n’y ait pas trop de déchets inutiles dans le produit final (par exemple des restes de la substance toxique utilisée pour atténuer le virus sauvage) etc…
      L’Histoire de la vaccinologie (de nombreux vaccins ont été retirés discrètement du marché) montre que ces précautions ne sont pas toujours suffisantes…

  31. Ce texte est parfait. Vraiment, bravo!
    Il faut le faire passer à nos députés non?
    Je fais passer à tout mon carnet d’adresse.
    c’est de COM dont on a besoin et je n’y connais rien!

  32. Je vous rejoins totalement.. il est inadmissible d’imposer des vaccins dont on sait pour certains quels sont les risques , à une population non informée de façon indépendante des lobbys..
    Que va t on nous faire , nous médecins si l’on refuse de vacciner avec ces 11 valences? brûlés sur le bûcher? c’est déjà le cas, élever la moindre objection ou le moindre questionnement sur les vaccinations, c’est blasphémer .. La vaccination à tout va, est devenu une religion…. Il va falloir que la population se bouge et refuse en bloc , les médecins seuls ne pourront lutter..
    Je pense que je vais me fendre d’une lettre à mme Buzyn qui décidément semble pleine de conflits d’intérêt …. On nous prépare le meilleur des mondes , ceux qui refuseront les vaccins , les statines, le séquençage de leur ADN etc … seront les sauvages de Huxley.. ( un visionnaire ) . Bien amicalement.

    1. Si vous êtes médecin, ne restez pas seule ; regroupez-vous (étape 1) et rejoignez l’AIMSIB (étape 2) : si vous êtes groupé , comme la tortue des légions romaines, on ne peut rien contre vous !
      Étape 3 : ne jamais mentir, ne jamais être illégale, ne jamais “faire semblant” : un médecin ne répond qu’à sa conscience et le secret médical le protège !
      Étape 4 : vous expliquez à vos patients et c’est eux qui décident !
      Quand la moitié d’une école maternelle aura refusé les onze, que fera le Recteur ?
      Regroupez-vous ! Unis vous ne risquez rien ! Unis vous triompherez de la barbarie !

      1. ah oui je vous rejoindrais bien ( comme mon ami Michel Georget ) mais j’ai déjà fort à faire au CRIIGEN…..
        Je m’aide – au cabinet- beaucoup des livres sur mon étagère… dont je conseille la lecture ( parfois je prête quand je suis sûre qu’ils seront ramenés) : celui de Michel sur la vaccination et je me permets beaucoup de conseiller les vôtres..
        mais il est vrai que cela devient pesant d’être médecin.. avec parfois l’obligation de faire contre ce que l’on sait ( par exemple des patients qui tiennent à leur “statines” malgré les effets parce que le cardiologue est leur “dieu”…)…
        connaissez vous le blog de notre confrère http://docteurdu16.blogspot.fr/2017/05/cmt-est-il-legitime-de-rendre_24.html ( de 2 à 7 ).. pas facile à lire pour les patients et long mais complet )

          1. Elle est formidable mais elle rentre, malgré elle, dans la polémique habituelle (“antivax” bla bla bla) par peur d’être assimilée aux “antivaccinalistes” et elle perd à mon sens en crédibilité. C’est vraiment dommage! Elle ferme le débat à des gens très intéressants en pensant qu’ils veulent la “récupérer” dans leur camps; Insiste mainte et mainte fois sur le fait qu’elle n’est pas DU TOUT opposée aux vaccins… très bizarre comme réaction!
            Vous n’avez pas ce problème car vous ne justifiez pas vos prises de position et c’est beaucoup plus sain… C’est clair.

        1. “Les leaders d’opinion sollicités par les laboratoires pour participer à ces boards, et rémunérés pour cela plusieurs milliers d’euros par demi journée, sont persuadés qu’on les sollicite pour leurs compétences. En fait, ces boards, sont des outils pour tenir en laisse et contrôler ces leaders d’opinion bien malléables, adapter les stratégies marketing en fonction de leurs réactions, et pour éluder et étouffer toutes les questions qui sont vraiment pertinentes.”
          Ce qui est dit là est mot pour mot ce que m’avait confié un délégué médical de l’INDUSTRIE Pharmaceutique il y a quelques années. Les délégués médicaux vont sur le terrain dans les cabinets médicaux uniquement vérifier la compliance des prescripteurs et appliquer le principe nazi du mensonge répété 10 000 fois qui devient une vérité.
          Mais, bon sang, quand les médecins vont-ils sortir (comme WOODY ALLEN) du sortilège du Scorpion (expert) de Jade?

  33. Merci docteur ! Je diffuse.
    C’est une épidémie de vaccins obligatoire (épidémie) qui se propage à travers l’Europe ? Italie, France, suivant sur la liste ?

    1. Comme je l’ai expliqué dans la saison 4 (sur les illusions de la vaccinologie), le vaccin c’est la médecine moderne ; celle qui utilise des anticorps monoclonaux et donc des vaccins…
      On a inventé un vaccin contre le cancer de l’utérus ; mais, en fait, c’est le principe immunitaire qu’on veut ériger en modèle de médecine personnalisée…

  34. Dehors, Il y a les faits, à la vue de tout le monde, il n’y qu’à se baisser pour les saisir. et les échanges sont les bienvenus. Avec les faits on peut faire humblement des interprétations à confronter à celles des autres.
    A l’intérieur de la maison des croyances, il y a la pensée unique, car les débats y sont interdits ou truqués. Les gens de l’intérieur de la maison des croyances, se disent scientifiques alors qu’il font exactement l’inverse de ce que font tous les scientifiques : au lieu de partir des faits robustes (comme des boeufs) et de suivre avec une théorie (comme la charrue) ils partent d’une théorie intouchable et tentent par tous les moyens de suivre avec des faits sélectionné et interprétés ad hoc.
    C’est mettre la charrue avant les boeufs !

    1. @ Bon Dr MdL
      Merci pour cette lettre, tout y est, trop bien exprimé, juste parfaite comme d’hab’ !
      Est-ce que nous pourrions utiliser votre chouette lettre pour aider Mme la Ministre Agnès B. à .. réfléchir un peu mieux ?
      Ecrire à Mme Agnès B. un “vrai” courrier (postal, je veux dire, du vrai papier, que ce soit concret et pas que virtuel), lui expliquant (succinctement, promis 😉 ET avec une infinie bienveillance,… comme toujours 🙂 … oups…) pourquoi nous préférerions que l’obligation vaccinale soit levée (chacun.e a compris des choses différentes et les exprime à sa manière) ET joindre copie de votre super-lettre (en vous citant, bien sûr, pas de plagiat, non plus) ?
      Parce que sinon, je sens bien que votre superbe lettre va nous faire bien plaisir à nous qui fréquentons ce blog, mais l’intéressée ignorera combien nous sommes nombreux à être d’accord avec ça et avec Vous?
      Et de toutes façons, j’aimerais d’une façon ou d’une autre, appuyer ce que vous écrivez… parce que rester à me morfondre, c’est aussi dur que la canicule sans clim’ à Aix (et ça se cumule qui plus est…) …
      D’autres meilleures idées qu’un courrier Mme Agnès B., à nous suggérer ???
      Je voudrais aussi imprimer et diffuser ladite lettre à tous mes proches, mais ça, comme d’hab’… je suis sûre que j’aurais votre bénédiction sur ce point?
      Je rêve que des millions de français.es interpellent à Agnès B. directement, pour protester et lui faire prendre la mesure de l’erreur (horreur? oui aussi!) qu’elle s’apprête à commettre… mais quand je vois que les pétitions les plus consensuelles sur les vaccins peinent à dépasser le million, je rejoins Emilio (certes seulement pendant quelques minutes, mais enfin…) : je me sens dé-cou-ra-gée :-/

        1. Yes ! Merciiiiii!
          Qui, pour inonder la boite aux lettres de Madame la Ministre de missives (cordiales) ?
          Ministère des Solidarités et de la Santé
          14, avenue Duquesne
          75350 PARIS 07 SP
          Je ne vous mets pas l’adresse de M. F. Ruffin, ici, si ? Ce serait de la provoc’ et… Madame Minoque, on se contacte en MP sur cette joyeuse question ? 😀

        2. Tout est faux dans la « question des vaccinations », exactement comme dans toute question ouvertement posée dans la société actuelle ; et pour les mêmes motifs : l’économie — c’est-à-dire l’illusion pseudo-économique — l’a apportée, et le spectacle l’a traitée.
          On ne discute que de sottises.

        3. quand , à quel moment de leur vie certains médecins prendront conscience comme les initiés qui l ont déjà fait que les vaccins sont une plaie pour l humanité . Mr de Lorgeril nous sommes nombreux a entreprendre des actions pour vous soutenir .
          lancez une pétition s il vous plait . j en ai assez de ces médecins qui vous traitent d illuminé par rapport au problème des statines ,aller jusqu à nier les études américaines qui prouvent que les statines n empêchent pas les gens de mourir ( référence à vos livres ) . Franchement trop c est trop , sommes nous devenus des moutons pour nous laisser traiter de la sorte .
          maïthé je crois à un monde meilleur et respectueux , donnons -nous les moyens pour le bien-être des futurs générations

        4. Il faut mobiliser les médecins qui doivent être aux cotés de leurs patients. J’en connais beaucoup y compris à titre personnel qui ont peur de s’exprimer. C’est intolérable, où allons nous ?
          En Italie, l’ordre menace ou radie tous ceux qui élèvent la voix pour faire entendre qu’ils jugent excessif les 12 valences obligatoires (dont la varicelle) sans contre indication avec des amendes de 7 000 € par valence manquante + retrait possible de l’autorité parentale et bien sur exclusions des crèches, des écoles…
          Il faut arrêter d’avoir peur de se lever contre les injustices car sinon demain c’est un enfer qui nous attend collectivement.

      1. à diffuser via les réseaux sociaux comme je viens de le faire pour ma part

    2. @PM
      Merci pour votre alerte sur ce sondage.
      54% Non /46% Oui… 17h20 et 10500 votants.
      Mais les lecteurs abonnés du Figaro, sont-ils représentatifs de la population française?
      Et est-ce que ces sondages là ont la moindre valeur et fiabilité? Qui vote au juste ? Je viens moi-même de faire voter quelqu’un qui a fort peu de convictions en la matière…. et quel est le contrôle technique sur les votes ??? la confiance accordée aux journalistes est souvent limitée (à juste titre…), donc prudence…
      ???
      A suivre….

      1. @PM
        Très exactement le même pourcentage (tiens… bizarre) de
        54% Non /46% Oui… ce samedi matin!!!!
        … Alors qu’il y a près du double de votants (18743) qu’hier.
        Bizarre…

Comments are closed.