Question vaccinale : dialogue impossible, absence d'arbitre, mais passagers clandestins…

 
Pourquoi les protagonistes de la question vaccinale n’arrivent pas à se parler avec sérénité ?
C’est quoi la question vaccinale à ce jour ?
En résumant de façon un peu grossière, on peut dire :
1) les vaccins sont-ils utiles (efficaces) ?
2) on peut décliner la question précédente en deux parties : utiles à l’échelon individuel ? Utiles à l’échelon sociétal ?
3) les vaccins sont-ils toxiques ? Un peu ou beaucoup ? Rarement ou fréquemment ?
4) quel est le vrai rapport bénéfice/risque à l’échelon individuel et à l’échelon sociétal ?
Pourquoi ces questions (apparemment) simples ne peuvent être discutées ?
Le blocage est en France mais aussi, selon des collègues américains et italiens récemment consultés, dans d’autres pays développés.
Le blocage s’explique, à mon avis, parce que deux camps irréductibles s’opposent : les pro et les anti !
Les deux camps ont parfaitement conscience de leurs faiblesses (médicales et scientifiques) respectives ; et en conséquence refusent de participer à une analyse froide et objective de ces questions.
Qui sont ces deux camps ?
A ma droite, le camp académique (médecins et experts en tout genre) et administratif (voire politique) pour lequel : la vaccination ne se discute pas… Ce qui n’est rien d’autre qu’un aveu de faiblesse. Pour un scientifique (surtout en médecine), rien ne doit échapper à l’analyse objectives des faits ; ce qui nécessite des discussions approfondies, qui ne sont pas souhaitées par les protagonistes d’une vaccination obligatoire et élargie !
A ma gauche, le camp des résistants issus de la société civile dans leur grande majorité. Ici on trouve beaucoup de victimes (supposées ou réelles) de la vaccination ; réunies de façon générale en association et qui luttent pour faire reconnaître les dommages qu’ils pensent avoir subis. Faire reconnaître pour eux signifie “faire la lumière” ; ce qui nécessite à nouveau des analyses et interprétation des faits ; et donc des discussions. Forts des témoignages multiples venant des victimes ou des familles des victimes, les résistants sont de façon générale contre la vaccination obligatoire de masse. On peut les comprendre ; on doit les écouter car, les médecins le savent, (c’est un exemple fréquent dans le milieu des résistants), quand une maman pense que la maladie de son bébé est survenue à la suite d’une vaccination, il est impossible de lui dire qu’elle a tort ; il n’y a pas de meilleur témoignage que celui des parents d’une victime !
Mais un témoignage n’est pas une donnée scientifique robuste ; selon la science médicale moderne.
Et ces familles se retrouvent généralement face à un déni académique et administratif ! Ce qui ajoute à leur douleur ; et peut engendrer de la colère, on les comprend.
A l’inverse, l’examen objectif des données épidémiologiques et biologiques présentées comme favorables à la vaccination sont généralement faibles ; selon la science médicale moderne.
Si on appliquait à la vaccination (efficacité et innocuité) les mêmes critères élaborés pour autoriser une autorisation de mise sur le marché (AMM) d’un médicament (essai randomisé en double aveugle avec une hypothèse primaire clairement énoncée), en général les vaccins n’obtiendraient pas d’AMM.
Et voilà pourquoi les deux camps, en opposition, ne se parlent pas. Ils connaissent leurs faiblesses respectives et savent que l’autre camp les connait aussi. Dialogue impossible !
Il faudrait, pour sortir de cette situation (potentiellement explosive), un arbitrage.
Cet arbitrage ne peut être que scientifique et totalement indépendant.
Il faut que les arbitres soient “titulaires” d’une véritable expertise (au moins partielle dans un domaine que la vaccination implique : épidémiologie d’intervention, statistiques, art de l’essai clinique, immunologie, infectiologie, bactériologie, virologie, vaccination, etc…)
Quand on dit “indépendance” de l’expertise, cela signifie qu’il est crucial de débarquer un passager clandestin de la problématique vaccinale : l’industrie du vaccin ; c’est-à-dire l’industrie des médicaments ; ce sont les mêmes et on les connait trop bien !
Certes, on ne peut disposer de vaccins que si des industriels fabriquent des vaccins !
Certes, ces industriels ne peuvent s’impliquer (vis-à-vis de leurs actionnaires) que si des profits substantiels peuvent être espérés de cette implication industrielle…
Tout le monde a compris que nous sommes face à des défis difficiles.
D’où l’importance d’un arbitrage scientifique et médicale totalement indépendants : priorité absolue à l’évaluation scientifique du rapport bénéfice/risque de chaque vaccin !
Sans cette évaluation, la confiance ne sera pas rétablie et la controverse perdurera ; et des comportements (supposés) illégaux se multiplieront du côté des candidats à la vaccination (ou de leurs parents) comme du côté des médecins vaccinants. Ce serait catastrophique.
Merci de remettre la lumière !
Je conclue : à mon avis, cette question vaccinale doit être discutée par les politiques (sur le plan du principe) à la veille des élections présidentielle et législative en France.
Vos opinions sont bienvenues.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

240 Replies to “Question vaccinale : dialogue impossible, absence d'arbitre, mais passagers clandestins…”

      1. Bonjour cher professeur.
        Je ne sais pas si ce méssage vous parviendra, mais sachez que je suis heureux de faire votre connaissance .
        Je suis aussi un fiel de Pr Joyeux .
        C’ est un vrais plaisir de lire vos articles .
        Je voudrais vous poser une question concernant certaines difficultés que j’ai eu avec plusieurs de mes médecins , cardio , gastro et aussi avec mon généraliste avec qui j’é”tais depuis plus de 10 ans et qui n’ a pas été capable de détecter mes problèmes de coeur il y a quatre ans alors que je lui avais pourtant bien indiqué que j’ avais des grandes fatigues au bout d’une marche de 50 m et de monter un étage .
        Excusez moi de prendre un peu de votre temps .
        En fin de compte c’est moi ,il y a 7 mois qui avais décidé de prendre un rdv pour faire une épreuve d’effort . Suite à cette épreuve , pose de 2 stents actifs sur 7 cm .le 10 decembre 2016 .
        Janvier 2017 suite à des douleurs dans le dos ; andoscopie , ulcere de 2cm et œsophagiten
        classe C.
        je préviens l’ensemble de mes trois médecin que le Duoplavin 75mg est en contrindication avec l’ulcere et mon œsophagite . Saignements et hémorragies.
        Réponse de mes trois médecins , pas grave , il faut soigner au plus urgent .
        J’ ai passé des heures et des heures sur plusieurs sites scientifiques concernant les IPP et les Anti agrégants plaquettaires .
        L’ensemble des sites consulté met en avance que les IPP inhibent de 40/100 voir plus les médicaments que je prend pour le cœur “Ains ”
        Voir aussi que les IPP à long termes engendre un manque de vitamine B12 et risque donc de ostéoporose.
        Curieusement, sur les notices des médicament , il y a bien de noté que prendre sur de longue période les Ipp peut occasionner des risque de fractures des os , sans préciser que c’est la vitamine B12 voir la vitamine C qui est annulé par les IPP . Les labos se foutent du monde de ne pas dire exactement pourquoi il y a risque de fractures des os.
        De plus, ces médecins qui prescrivent , oublie alors de prescrire ces vitamines B12 et C sur de longue période.
        D’ après vous est ‘il possible de déposer une plainte contre mes trois toubibs qui m’ont prescris le Duoplavin 75mg ?
        Je prend alors actuellement du clopidogrel 75mg,
        je dois aussi vous signaler que depuis 10 ans je fais de l’hypertension, ce qui n’arrange rien , soigné avec Loxen LP 50mg que j’alterne Amolipine 1Omg que je trouve un peu juste pour moi .
        Si je ne prend pas ces médicament régulièrement j’ arrive très rapidement à 16/17/18 de tension.
        Je viens aussi de découvrir que de prendre beaucoup de légume , ce que je fais depuis deux ans , est producteur de vitamine K , coagulant , alors que justement les ‘ Ains’ essayent au contraire de les inhiber.
        Alors c’est un peu le bordel pour bien me soigner non ?
        Question , importante pour moi , j’ai 71 ans et j’ai encore , même pour mon age beaucoup de projets. Suis un papy très actif avec de l’avenir .
        Avez vous une connaissance du côté de Montpellier capable de bien me soigner ?
        Des toubibs comme vous , il n’y en a pas beaucoup .
        Bien cordialement

        1. Ceci n’est pas une consultation.
          Je ne peux évidemment pas répondre à l’ensemble de vos questions via un Blog. N’ayant pas votre dossier complet en mains, je pourrais en outre vous induire en erreur en vous disant des généralités.
          D’ici la fin de l’année, je participerai (sur Grenoble ; il faudra vous déplacer) à la création d’une clinique de médecine intégrative ; je vous recevrai en consultation à ce moment-là.
          J’annoncerai notre naissance et notre adresse sur ce blog en temps utile…
          D’ici là je vous souhaite le meilleur possible.
          Un conseil d’ami : procurez-vous en urgence notre livre “Prévenir l’infarctus et l’AVC” ; ça pourrait vous sauver la vie !
          Bon vent, matelot !

  1. Lorsque la presse homosexuelle relaie la propagande vaccinale :
    https://tetu.com/2017/05/11/vaccins-gay-demander-a-medecin/
    Récemment, le Gardasil a été recommandé pour les hommes HSH jusqu’à 26 ans :
    http://www.lemonde.fr/sciences/article/2017/05/01/papillomavirus-le-vaccin-propose-aux-jeunes-gays_5120462_1650684.html
    Dernière étape avant que le Gardasil, vaccin contre les papillomavirus (plus particulièrement le Gardasil 9) ne soit recommandé pour tous les garçons, peut-être au prétexte que c’est trop dur de savoir par avance quels seront les adolescents qui basculeront du côté obscure de la force !
    Parce que comment on fait pour déterminer si un gamin de 10 ans va devenir un futur HSH ??? Pis c’est quoi ce terme HSH ??? Ca sert juste à éviter de dire le mot “gay” qui résonne avec une connotation négative dans la population ?
    Certains pays vaccinent déjà l’ensemble des garçons et c’est recommandé par le rapport Fischer, en même temps que les campagnes de vaccinations scolaires, qui ont été tellement efficaces dans les autres pays …
    http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-vaccination-anticipee-contre-le-papillomavirus-l-exemple-australien_10197.html
    Mais qu’est-ce que ça pue …

  2. Oups ! Rectificatif :
    Il faudrait une pétition qui demander de LEVER l’obligation vaccinale. Il faudrait aussi que cette pétition rappelle à Macron qu’il a promis de rassembler le peuple français et que ceci est incompatible avec l’idée de vacciner de force les enfants.

    1. C est sur qu’avec le projet de légiférer par ordonnances, y a pas mieux que de s’asseoir sur la démocratie pour rassembler les citoyens d’un pays. Une sorte de 49.3 a la nouvelle sauce …
      Ça augure de fructueuses concertations sur tous les sujets !!
      Mais bon, il parait que ca plait, alors …

      1. Vilaine calomnie !
        Les ordonnances nécessitent l’accord préalable de l’Assemblée.
        D’autre part, si c’est pour nationaliser (et universaliser) l’Assurance-chômage et la formation professionnelle, les ordonnances sont urgentes et bienvenues ; et l’opposition obligée des syndicats (qui sont particulièrement inefficaces dans les deux cas, par comparaison avec nos amis scandinaves ; vive L’Europe !) va encore plus les décrédibiliser… Misère !
        Privez-les de leur fouet ; ça leur évitera l’auto-destruction…

        1. Inconsequence manifeste !
          Il est assez dangereux d’avoir une consideration selective des pratiques democratiques selon qu’elles sont utilisees pour faire passer des mesures avec lesquelles on est d’accord ou pas. Aurez vous le meme avis lorsque (si ca se produit) l’obligation vaccinale sera promulgee et etendue par ordonnances ?
          De mon point de vue, il y a des pratiques parfaitement legales mais qui sont assez “borderline” du point de vue democratique : le 49.3, la legislation par ordonnance, l’etat d’urgence, etc … Notre democratie souffre deja d’un serieux probleme de representativite des elus mais lorsque ceux ci rajoutent encore une couche entre les citoyens et l’exercice du pouvoir en delegant le pouvoir legislatif a l’executif, ca devient vraiment n’importe quoi. La democratie, c’est aussi la separation des pouvoirs.

          1. Inconséquence manifeste ?
            La démocratie (de nos jours) c’est la formation d’une Assemblée représentative ; c’est en cours…
            A nous d’agir sur nos représentants pour faire abolir l’obligation vaccinale : la démocratie ce n’est pas “attendre” passivement…
            Vous avez adhéré à l’AIMSIB ?
            Vous avez payé votre cotisation ? Vous vous êtes exprimé sur le site de l’AIMSIB ? Vous êtes prêt à quoi pour faire entendre vos idées ?
            Pensez-vous pouvoir faire leçon à l’auteur de ces lignes ?
            La démocratie ce n’est pas seulement voter et déléguer c’est agir ! TOUS LES JOURS ! L’exemple par l’action ! Merde alors !

  3. C’est surtout l’interview de Salomon, qui n’est désormais plus accessible à ceux qui ne sont pas abonnés à JIM, qui évoque ce qui peut arriver par la suite …
    Ne pas oublier que la décision du conseil d’Etat de mettre en conformité avant 6 mois les obligations vaccinales et la disponibilité des vaccins date du 8 février. Il est donc possible que le futur ministre de la santé revienne sur la question vaccin avant le 8 août (s’il veulent se conformer au délai de 6 mois).
    C’est vraiment malin et vicieux …
    Au final, peut-être que l’obligation vaccinale pour Infanrix Hexa (Hexyon ou Vaxélis) sera votée, mais présenté au député comme une mesure “technique” avant d’aider les pôôvres qui n’ont pas de sous pour payer les vaccins. On va rendre obligatoire pour que ce soit gratuit ! En jurant que ce n’est pas avec le but de maximiser les ventes de vaccins, et en revenant sans cesse sur cette idée que les français sont les “champions du monde de la défiance à la vaccination”, avant de justifier pourquoi la politique vaccinale française doit être aussi autoritaire, et aussi différente de celle de nos voisins européens (qui pour la plupart n’ont pas ou peu d’obligations vaccinales). Ben oui, la seule manière de faire passer l’obligation vaccinale géante sera de la présenter de manière soignée, comme une mesure de gauche à visée altruiste, alors que la seule constatation concrète est que celle-ci est une vaccination DE FORCE des enfants…
    Salomon prépare le terrain avec cette interview … il ne faudra pas faire peser la responsabilité de cette horreur sur les députés. Par contre, il est possible que les vaccinateurs les plus féroces (ceux que l’on a entendu en janvier-février) fasse peser la responsabilité de l’obligation vaccinale géante sur l’action de l’IPSN.
    Il faut détourner l’attention des vrais sujets (vaccination forcée des enfants) pour mettre en valeur l’anecdote (gratuité des vaccins).
    C’est épouvantable …

    1. Emilio, prenez votre sabre et votre goupillon, plutôt que votre mouchoir.
      Pinocchio nous a montré que l’Histoire n’est jamais dite à l’avance…

      1. L’histoire n’avancera pas (ou n’avancera guère) tant que les élections législatives n’ont pas eu lieu.

    1. Si c’est vrai, nous voilà reparti…
      Mais il y a eu tellement de désinformation…
      Et puis Pinocchio a l’art de se corriger très vite…
      Z’allons voir !

    2. Ca vous étonne?
      J’essaie de me mettre la tête dans le sable (mais c’est dur de tenir!) pour ne pas penser aux 5 années qui nous attendent, misère, misère… Si seulement Coluche était encore là pour me faire rire!

      1. Finalement, c’est peut-être ça le secret de la longévité des entreprises pharmaceutiques malgré les scandales qui viennent périodiquement nous rappeler la manière dont elles réalisent leur profits : Elles savent que le temps fera son office …
        Je suis le sujet de la surveillance de masse depuis très longtemps. Je fais appel à votre mémoire !
        Il y a quelques temps, les écoutes téléphoniques de Mitterrand étaient un scandale, le réseau Echelon était un scandale, les révélations de Snowden étaient un scandale … etc et désormais beaucoup de gens se sont mis à trouver que la surveillance de masse, c’est vachement bien pour lutter contre les vilains terroristes.
        Vous vous opposez comme moi à l’obligation vaccinale ? Ben demain, on va vous faire passer pour une réac’ ringarde … L’obligation vaccinale c’est moderne, vous n’étiez pas au courant ? Pis en prime, ça vous apporte la sécurité puisque l’Etat vous protège !
        C’est marqué dans le programme de Macron que l’Etat doit être protecteur. Faîtes confiance aux experts … ceux qui remettent en cause leurs avis ne sont que des vilains conspirationnistes bien sûr.

  4. Infanrix Hexa est désormais en rupture, comme il y a quelques mois, sans que l’on sache pourquoi, afin que les gens ne soient pas inquiets concernant la nature de l’éventuel problème de fabrication qui pourrait être à l’origine de cette situation, et qui auraient pu affecter les lots déjà distribués, voir la réputation de ce vaccin :
    http://www.glaxosmithkline.ch/media/556915/supply_gsk-vaccines_f.pdf
    Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, Sanofi (avec son vaccin Hexyon apparemment non-autorisé en Suisse) va pouvoir se frotter les mains.

    1. Si, on sait pourquoi.
      La bataille pour les prises de positions stratégiques fait rage en Asie, s’agissant des polyvaccins.
      GSK se sait totalement capable de perdre des parts de marchés capitales pour son développement financier ultérieur, peu lui en chaud de ces marchés instables européens quand des océans de produits supposés vaccinaux (encore moins surveillés que dans les pays développés) sont déversables sur des gouvernements crédules et demandeurs.
      Tout ça doit nous rappeler la stratégie des grands cigarettiers du monde, vilipendés à l’Ouest et qui se sont formidablement retournés vers le Sud pour dérouler leurs plans de charges.
      (Se souvenir des cigarettes Alain Delon)
      GSK ne peut pas perdre le marché Asiatique, donc la totalité de sa production (moins 200 doses, rires) part chez les vrais acheteurs futurs. Moins chiants, moins procéduriers, moins dangereux!
      Niquer Sanofi en Asie et leur laisser l’ étron européen tout en écrasant le concurrent local tout en décuplant son bénéfice…
      Phil vous le dira, c’est un métier…

      1. C’est beau le commerce
        Ce que je me demande, c’est le détail du contenu de la stratégie mondiale des géants du vaccin.
        Celle-ci inclue-t-elle de laver les cerveaux de manière à faire passer l’obligation vaccinale comme une norme à atteindre ?

  5. @ MDL
    C’était pour Emilio!
    J’ai bien compris votre position sur Macron et je ne cherche à convaincre personne!
    Je ne suis pas d’accord avec vous mais peu importe; j’ai mon idée sur Macron depuis belle lurette et je ne prend pas cet article au pied de la lettre (d’ailleurs, j’ai honte mais je l’ai parcouru très vite… peut-être qu’il faut que je relise plus attentivement, si je change d’avis je ferai mon mea culpa)
    Enfin, le sujet politique est un sujet trop délicat à partager, mieux vaut en rester aux statines ou au sujet des vaccins…

    1. Moi non plus, je n’ai pas eu le courage de tout lire, mais il y a quelques vérités évidentes notamment sur la liberté de la presse. Cela fait bien longtemps qu’elle n’est plus un contre pouvoir.Avez vous eu des échos sur les grandes chaînes de l’émission : “Cholestérol, le grand bluff” qui a fait une audience des plus spectaculaires ? Phil parle de théorie du complot, mais n’oubliez qu’aux yeux de certains, nous sommes de dangereux illuminés qui osons remettre en question le dogme du cholestérol qui bouche les artères . C’est pourtant écrit dans tous les livres de biologie et c’est ce qu’on enseigne en faculté.
      Alors oui, restons critiques à l’égard de toute tentative de manipulation, mais n’hésitons pas non plus à relire” la loi travail” avant de faire un choix.Bon week end et bon vote.

    2. Macron est libéral, mais en réalité, nous sommes tous des exploiteurs en même temps que nous sommes des exploités.
      On achète des smartphones ou des textiles fabriqués dans des pays où les personnes sont payées une misère … peut-être même que nous avons des actions de Sanofi de manière indirecte (c’est notamment le cas de tous ceux qui ont des Sicav ou FCP en assurance-vie indexées sur le CAC40) … etc.
      Le libéralisme économique est le modèle sur lequel repose la société, si ce n’est pas l’argent qui gouverne le monde, alors ce sont les pot-de-vin … donc au final c’est quand même l’argent. Ou alors on administre intégralement la vie des individus et on leur retire leur liberté également, mais d’une autre manière !
      Ce que je ne comprend pas avec Macron, c’est les raisons qui font qu’un individu nommé ministre de l’économie le 26 août 2014 se retrouve candidat à la présidence de la république 32 mois plus tard, alors même qu’il n’a jamais été élu, qu’il est très jeune, qu’il est inexpérimenté, nous fait régulièrement des bourdes, qu’il est incapable de trancher la moindre question, qu’il paraît l’héritier direct d’un gouvernement social-libéral que la population ne soutient plus … etc. Macron a eu un parcours incroyable, a été effectivement très soutenu par les médias dès lors qu’il a créé son parti, c’est indéniable.
      Ce qui me sidère, c’est que les sondages lui donne 24% alors même que son parti est nouveau. Ce qui me sidère, c’est que les hommes politiques les plus contesté (qui font un faible nombre de voix) et les plus passéiste ont rejoint son mouvement (Valls, Bayrou, De Villepin, Hue, Madelin … etc). Comment pourrait-il faire 24 % dans ces conditions ?!? J’ai conscience que les affaires qui ont affectés Fillon vont engendrer des reports de voix vers sa candidature, de même que l’élection d’un candidat socialiste qui abandonne la sociale-démocratie hollandiste, mais au point de l’amener à 24 %, vraiment ?
      Ce type est aussi un OVNI parce qu’il prétend gouverner en dehors des partis, pile “au milieu”. Les seuls partis ont une prétention proche sont le Modem et l’UDI, qui font traditionnellement de faibles scores aux élections. Et donc subitement … les gens se mettraient à adorer ce genre d’attitude juste pour les beaux yeux de Macron ?!? Grâce à des sondages réalisés sur des échantillons de 1 000 personnes alors même que les personnes inscrites sur les listes électorales sont 47 000 000 soit plus de 40 000 fois plus ?!?
      J’ai VRAIMENT beaucoup de mal à comprendre comment cet homme a pu être propulsé aussi vite pour candidater à la présidence de la république … Ca me semble irréel. Lorsque Salomon décide de reprendre la propagande vaccinale qui a précédée les préconisations Fischer (en expliquant notamment que la politique vaccinale française doit être exceptionnelle parce que les français sont les “champions du monde de la défiance à la vaccination”), ça finit de me convaincre définitivement de ne pas voter (en tout cas pas au premier tour) pour lui. Je préfère Michèle Rivasi qui soutient Benoît Hamon, que je ressent comme beaucoup plus bienveillant que Macron. Par ailleurs, Hamon veut défendre la neutralité du net et le logiciel libre. Donc mon choix est fait …
      Peut-être est-ce complotiste de penser que les sondages disent n’importe quoi sur Macron, Mélenchon et Hamon, dont les scores annoncés pour cet élection sont sans rapport avec ceux réalisés il y a 16 mois au moment de l’élection régionale … je dois être complotiste alors, mais je m’en fous !

      1. Le fait de dire que les français méritent l’obligation vaccinale parce qu’ils sont les “champions du monde de la défiance à la vaccination” ça équivaut à dire que les français sont infiniment plus demeurés que leurs voisins et donc qu’il leur faut “un traitement spécial”, que l’on appliquerait juste pour eux.
        Pas normal que les gentils français ne s’extasie pas devant l’immunisation tout azimut ! Pas normal que les gentils français n’ait pas une confiance aveugle dans des laboratoires et une innovation médicale dont ils seraient les précurseurs … notamment grâce aux travaux de Pasteur ! On glorifie le soi-disant sauvetage par Pasteur de Joseph Meister, mais tout le monde a oublié le cas Jules Rouyer …
        Dire que les français sont plus débiles que les habitants des pays voisins, ça ne serait pas antipatriotique ça ?

      2. Je reprends vos termes :
        1- “Ce que je ne comprend pas avec Macron, c’est les raisons qui…”
        2- “Ce qui me sidère, c’est que les sondages...”
        3- “Ce type est aussi un OVNI parce qu’il prétend gouverner…”
        4- “J’ai VRAIMENT beaucoup de mal à comprendre comment cet homme…”
        C’est bien vous n’est-ce pas ? Pas de trahison de ma part !
        Et maintenant, réfléchissez un peu, et avec humilité : ce type est bien de chez nous, c’est un bobo-compatible, pas un extrémiste ! Il dit des choses que vous trouvez “fades” et vous pensez qu’il est incapable de trancher… C’est un point de vue que je ne partage pas, mais peu importe…
        Elevons-nous quelques instants au-dessus du champ de bataille sans présumer du résultat final : ce type a réussi en quelques mois à bouleverser un champ politique gangréné par une multitude d’enfoirés (et d’enfoirées) ; il a réussi à s’insérer et aussi à redistribuer les cartes (enfin !) là où tant d’autres ont bravement échoué au cours des 30 dernières années ; et ils étaient loin d’être cons ces autres-là…
        Je conclue: j’ignore en grandes partie [quoique je suppute un peu…] ce que l’animal va vraiment faire s’il est élu ; mais je suis sûr qu’il est la plus grande intelligence politique qu’on ait eu depuis longtemps. Bravo l’artiste !
        Moi, vieil homme qui suit la politique depuis 55 ans, je vous le dis, chers frères, des comme ça y en a pas beaucoup par siècle…
        Et son art le plus fin, à mon avis, c’est d’avoir su s’entourer très vite de gens admirables… Ce n’est pas donné à tout le monde !

        1. En gros, la forme est assurément habile mais le fond est inexistant. Quand on recrute de l extrême gauche à la droite libérale la plus dure, c est qu’il ne reste plus grand chose dans les convictions hormis un arrivisme éhonté. Le grand nettoyage par le vide en quelque sorte.
          Si on rajoute à cela les liens avec les intérêts privés de la finance qui se sont manifestes pendant ses responsabilités publiques, ca fait un sacré cocktail.

          1. Les convictions en politique ?
            Dans quel monde vivez-vous ?
            Les convictions d’Erdogan, de Trump, de Poutine, de Chavez ?
            Mitterrand était-il de droite ou de gauche ? Chirac de droite ou de gauche ?
            Faudrait voir à atterrir, camarade, le vieux monde vous rattrape ; j’ai peur que vous ne “courassiez” point assez vite ; “élections piège à cons”, certes, mais vu les cons qui agissent, on peut choisir d’être assez con pour vouloir choisir son “con à soi”, peut-être moins con que d’autres…

          2. Les convictions en politique, c’est beau ça, ça serait comme demander ses convictions à un marchand ! Il faut ne jamais l’avoir exercé pour ignorer l’ivresse que procure le pouvoir, un peu comme avoir toujours été pauvre pour ignorer le plaisir d’être riche. Non, non, il vaut rmieux réduire ces addictions que sont le pouvoir et l’argent !

          3. Sacré Emilio, mais France Inter, comme tout le service soi-disant public, c’est la caisse de résonance du PS (lequel s’est en partie rallié à Macron mais sont pas au courant).
            Et c’est moi qui paie ça avec mes impôts…
            10H43 heure réelle, le jour le + long, le + désagréable c’est les mitrailleuses derrière les bunkers

          4. PS (Post Scriptum) : 75% des PS se sont ralliés à Macron en se bouchant le nez, de même que 75% de la droite s’est ralliée à Fillon en se bouchant le nez, quel autre choix leur a t-on laissé ??

        2. C’est ce qu’on disait de de Gaulle, qu’il savait s’entourer. Contrairement à Emilio, j’ai trouvé la percée de Macron parfaitement “rationnelle” et je peux le prouver. Il est le creuset où se rassemblent à la fois la gauche déçue non communiste et le “Centre”, ce marais qui est tout et n’importe quoi mais qui fait du monde… Cet homme est donc 1 Centriste, il fédère l’essentiel des forces du pays. Encore fallait il qu’il plusse, qu’il séduise, qu’il convainque, et ça c’est une affaire d’homme et pas de calcul, et il a plu ! Il m’a même séduit moi, qui suis 1 libéral façon puzzle, c’est pour dire…
          Cela dit si la période est sinistre pour la gauche, elle ne l’est pas moins pour la droite. Vivement demain soir que ce cauchemar se termine et qu’on sache à quelle sauce on va se faire bouffer. Comme disait le supplicier le + dur ce n’est pas la mort, c’est l’attente…

          1. Je plussoie sur le fait que vivement CE soir que ce cauchemard se termine (dixit Phil)
            Le risque que l’on se déchire après CE soir 20H à l’AIMSIB et sur ce blog est grand !
            Il ne faudra pas compter sur moi pour faire la guerre à qui que ce soit en dehors de ceux qui veulent imposer statines, vaccins et antidépresseurs … Rien à foutre des politiciens ! Mais là, on est juste le jour du vote donc quand même …
            Je fais la guerre aux partisans de l’obligation vaccinale, pas aux gens favorables aux vaccins.
            Pis comme il n’y a plus rien à dire jusqu’à demain 20h, rions un coup avec Pierre-Emmanuel Barré (ça parle de Macron, désolé !) :
            https://www.youtube.com/watch?v=UYxdhrWop2Y
            https://www.youtube.com/watch?v=GKeKasXNCpY

        3. Gouverner au centre des courants de pensées demontre une intelligence à l’analyse et à la synthese.
          Les extremes sont des comportements passionnels sinon névrotiques.
          Malraux disait qu’un homme est grand quand il laisse la trace de ses “griffes”.
          A mon humble avis EM marquera son passage dans l’Histoire,,,,,, si les electeurs le designent, oeuf corse.

          1. Gouverner au centre demontre l adage de “bouffer a tous les rateliers”. Et on ne peut faire cela que par la vacuite de son projet. D ailleurs ses lieutenants le disaient explicitement : il ne faut surtout pas devoiler le programme, sinon on va perdre des voix.
            Comment accorder la moindre confiance a une personne dont le projet est de cacher ses intentions pour froisser le moins de personnes possible ?

          2. Gouverner au centre démontre l’adage de « bouffer a tous les râteliers » : désolé, camarade, la vacuité je la lis plutôt dans ce genre de phrases [c’est ce que vous venez d’écrire], paresse de l’esprit ou blocage idéologique ?

          3. Le problème à mon sens, c’est la définition des extrêmes!
            L’ultralibéralisme, ça n’est pas excessif quand même?
            Ca n’est pas parce qu’une pensée est dominante qu’elle n’est pas extrême. Même si les gentils médias qui pensent pour nous sont là pour nous le faire oublier et avec grand succès semble t’il puisque Macron est formidable… Les médias auront bien bossé, pour ça, on pourra (ou pas?) les en remercier!
            Qu’il n’y ait pas un candidat idéal, certes!
            Mais de là à qualifier Macron de grand homme?

    3. Voici le programme de Macron pour la santé des Français :
      “PLUS POUR LA SANTÉ
      Nous mettrons en place la prise en charge à 100%
      des lunettes et des prothèses auditives et dentaires
      d’ici 2022, en lien avec les mutuelles et l’ensemble des professionnels de santé.
      Nous consacrerons 5 milliards d’euros de notre Plan
      d’investissement à la santé, notamment à la transformation de notre
      médecine de ville et de nos hôpitaux.
      Nous créerons un service sanitaire. 40 000 étudiants en santé
      consacreront 3 mois à des actions de prévention dans les écoles et les entreprises.
      Nous renforcerons le droit à l’oubli pour les personnes
      ayant été malades. Au moment de souscrire un emprunt ou un contrat
      d’assurance, les malades de cancers et de l’hépatite C n’auront plus à le mentionner
      dès 5 ans après leur rémission (contre 10 ans aujourd’hui). Nous l’étendrons aussi
      à de nouvelles maladies.
      Nous doublerons le nombre de maisons de santé.
      Pour lutter contre les déserts médicaux, ces maisons regrouperont des médecins, des
      infirmières, des orthophonistes, des kinésithérapeutes, des professionnels du sport…”
      …ouf ! je pourrai m’acheter des lunettes d’ici 2022 😉
      Extrait du programme:
      https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme
      A quoi bon servent les sondages (et le vote utile) 😉
      https://www.youtube.com/watch?v=dxOGEWc910o
      Explications par l’expérience de S. Asch:
      https://www.youtube.com/watch?v=pAIAGTGt0Pc

        1. “D ailleurs ses lieutenants le disaient explicitement : il ne faut surtout pas devoiler le programme, sinon on va perdre des voix.”
          L’utilisation de ce type d’argument classifie l’utilisateur: BOF ou BEAUF! Z’avez le choix.

        2. En effet, j’ai des doutes, sous forme de faisceau d’indices.
          D’abord, en tant que Ministre de l’économie sous Hollande, l’économie de la France n’a pas été et n’est pas au “beau fixe”.
          Ensuite, des liens qu’il a avec la Haute Finance. Pensez à un humble serviteur de Big Pharma au Ministère de la santé ou à l’Agence des médicaments, cela m’apporte toujours de la méfiance.
          Ensuite, le discours “creux” (comme son programme) qu’il utilise ou a utilisé durant sa campagne pour ne froisser personne. C’est-à-dire qu’il ne change rien sur le fond. Le fonctionnement économique, écologique, politique et social de notre belle société du spectacle qui promeut le totalitarisme marchand (petite pensée pour tonton Guy).
          Ensuite, des signes annonciateurs du candidats du pouvoir médiatique et de la finance (qui n’ont pas les mêmes intérêts que l’ensemble des citoyens): il est le “chou-chou” des médias (il est le personnage qui passe majoritairement dans l’ensemble du monde médiatique, journaux, magazines, télé,…) et de la bourse (les marchés ouvriront à la hausse ce lundi).
          Pour finir, les soutiens qu’il a reçu de personnages qui ont alimenté la crise économique, écologique et sociale actuelle. Ce qui ne me réjouit pas du tout 🙁
          Alors oui, c’est vrai, j’aurai droit à une paire de lunette offerte d’ici 2022…

          1. Bon ben il ne nous reste plus qu’à sortir les amandes & olives et regarder le spectacle de l’écart (du gouffre ?) entre ce qu’imaginait MdL (en lisant entre les lignes des propos de Macron) et la réalité des décisions qui seront prises…
            Heureusement que le pouvoir politique n’est pas le seul pouvoir que nous ayons 🙂

          2. Vous ne devriez pas (perdre votre temps à) lire les écrits de ce Charles-là ; plutôt les écrits du florentin cités par ricomart, notre soldat !

          3. @ diététicienne : en dehors de toute forme de polémique (pour une fois), peut-on discuter le fait que la France est réformer ?
            Pour cela il faut 1 remède de cheval, 1 homme de fer (si possible pas Staline), une volonté de fer, de l’eau ferrugineuse…
            Macron a tout ça mais on ne le laissera pas fer, car les forces de mort veillent.
            Vive la France

          4. Quand on a dit qu’il fallait des reformes, on est pas plus avance. La desastreuse habitude des elements de langage a fait du concept de reforme une chose positive “en soi”. Mais c’est complement ridicule. C’est le contenu de la reforme qui lui donne sa valeur.
            Quand un politique dit : je vais faire plein de reformes, on applaudit. Meme quand on n’a pas la moindre idee de quelles reformes il parle. De quelle reforme parle t’on ici ?
            Quand un candidat batit sa victoire sur le faire d’en dire le moins possible de son programme et le plus tard possible pour rassembler, cela ne m’inspire que de l’aversion. La novlangue de la politique est vraiment une catastrophe.

  6. Bonjour
    Je suis généraliste harcelé par le Conseil de l’Ordre des médecins local pour traiter le diabète de « type 2 et 3 » ( Alzheimer) causé par les Statines. avec de la metformine et le LDN (low dose of naltrexone ) , soutenu par un argumentaire en AMM et hors AMM par la HAS. huile de noix de coco, vitamine C et l eau de Badoit.
    Mon exercice ayant évolué fortement suite à la lecture de vos ouvrages et de Laurent SCHWARTZ
    Je suis poursuivi de façon obscurantiste en disciplinaire local voir le site anonymisé pour ne pas etre accusé de faire de la Publicité ( il n y a que M.SIEMES qui a le droit)http://aviciel.free.fr/ldn/
    ce que coûte de traiter le diabète de type 2 et 3 ( Alzheimer) causé par les Statines ou le stilnox. avec de la metformine et le LDN (low dose of naltrexone ) , autorisés en AMM et hors AMM par la HAS.
    http://aviciel.free.fr/ldn/
    Question politique j’aimerai bien avoir Bernard Debré ministre de la Santé, de FILLON lui qui a été ennuyé par le CO, à condition qu’il s’en souvienne !
    Cordialement

    1. Vous n’aurez pas Debré comme ministre de la santé, c’est à peu près sûr ; et, quel que soit la sympathie qu’il nous inspire, cela est préférable car ses déclarations sur la vaccination sont assez désuètes…
      Quand à votre plainte, je ne comprends pas très bien ce que l’on vous reproche, je confesse ; votre missive est trop schématique…
      Bon courage !

      1. en raison de prescription d’eau de Badoit selon un protocole précis, l’acide L-ascorbique à 10 grammes par jour, de glucophage à petite dose 500 mg/j pour UN syndrome métabolique donc diabétique qualifié de hors AMM, ainsi que (LDN) Low dose of naltrexone un trentième de la dose journalière recommandée 4 mg /150 mg, qualifié de hors AMM, un traitement courant aux États-Unis et en Angleterre. apres l’arret des statine chez une alzheimer qu a recupérée de 16 à 30 en 3 semaine de mms, et de son parkinson
        charlatanisme, données acquises de la science, ttt non éprouves et exercice illégale de la pharmacie puisqu’on montre avec mon épouse comment mélanger 1 cp dans 10 ml d’eau et prendre 0.5 a 1 ml et pour les alzheimer je met une étiquette sur le flacon avec mon telephone pour l’IDE. et J’ai delivré un sachet de vitamine C gratuitement a une patiente, et j’ai fait reference a un Iranien BATMANGhELIDJ pour le protocole d’eau de Badoit

      2. et surtout parceque j’ai arreté la statine qui a provoqué une psychose à une patiente de la cinquantaine qui avait 3.5 g de chol, et une hypothyroïdie frustre que j’ai soigné avec une petite quantité d’Euthyral
        Il me font passer en “insuffisance pro devant 3 confrères pour dire si je suis dangereux ou dérangé !

  7. @MT – vous êtes branché(e) sur agoravox, c’est grave docteur…
    “Le Nouvel Observateur4, Conspiracy Watch5,6,7,8 ainsi que le site web français d’information StreetPress9 qualifient Agoravox de « site complotiste » en raison de sa propension à héberger des tribunes et articles développant diverses théories conspirationnistes relatives au 11 septembre 2001, à la mort de Coluche, à l’assassinat de Hervé Gourdel ou au « complot sioniste10 », entre autres exemples.”
    sans parler de Roger Garaudy… Après être passé sur agoravox, il faut vite aller se laver les mains…

    1. @Phil
      Non, je ne suis pas branchée sur agoravox en particulier mais j’y ai déjà trouvé ponctuellement des infos fort intéressantes. Je préfère Politis, le canard enchainé ou le monde diplomatique même si je me suis un peu lassée ces dernières années.
      Le lien m’a été envoyé par une personne avec qui je partage pas mal d’idées et qui n’est pas branchée en particulier sur des sites “complotistes”.
      Je n’ai jamais dit d’ailleurs que je prenais pour argent comptant tout ce qui y était dit. Faut que je relise attentivement pour voir si vraiment c’est de la conspiration!
      Mais j’avoue avoir bcp de mal avec ce terme “complotiste”. Car avec les médias branchés “pensée unique” (et ils le sont presque tous), on est vite catalogués comme “complotistes”. Comme quand on remet en question les statines ou les vaccins d’ailleurs!
      Je me méfie du Monde, le nouvel obs et autres…, n’en parlons pas! Vos références ne sont pas les miennes!… Je n’ai aucune théorie sur le 11 septembre mais vous ne savez pas plus que moi ce qu’il s’est vraiment passé (de même que pour cette histoire de vaccin et d’autisme) donc un peu de modestie et halte aux grands-mots!
      Bref, pas forcément envie d’entrer dans une discussion politique sur le forum, même si c’est moi qui ai posté ce lien: mea culpa, c’était un clin d’oeil pour Emilio… C’était un peu par jeu, j’avais résisté jusque-là puisque je ne me suis que très peu (voire pas) exprimée sur la question politique. Et Dieu sait que beaucoup d’entre vous y ont pris part (plus que de raison?)… C’était le lâcher-prise juste avant les élections!
      Les discussions politiques, c’est toujours la galère… J’arrête!

    2. Agoravox est une plateforme ouverte qui reçoit des articles très divers. Les uns sont très intéressants et documentés et d autres sont plus fantaisistes.
      Très honnêtement, certaines publications de médecines qualifiées de bienveillantes pourraient être qualifiées de la même façon. On y trouve des chose êtres intéressantes comme du maraboutisme le plus insensé.
      Les medias dominants sont devenus aussi sectaires que la médecine académique dans le traitement de l information et les tentatives autoritaires de censure de l information que sont les pseudo fact checking et autre decodex ne servent qu’ à installer une ligne de pensée unique. En médecine c est le même mouvement qui fait traiter Michel de criminel. Je ne me souhaite pas m associer à ces groupes la.

      1. Akira pardon mais vous êtes 1 peu naïf ! Il existe en théorie des “plateformes ouvertes”, mais ensuite il y a l’évolution des choses, et notamment le fait qu’on trouve certaines choses sur certains site qui ne devraient pas y être… Il y a bien sûr une “modération”, mais justement elle ne modère que dans un seul sens.
        Je réponds en même temps à MT qui a juste “reproduit un article” (mais allant néanmoins dans le sens de sa pensée) que les mots “complotiste” ou “révisionniste” (Roger Garaudy) ont un sens. Il ne faut pas dire “Je ne sais pas ce que ça veut dire…” ça veut dire quelque chose et non, franchement de très glauque, et agoravox aime ça…
        Quant au nouvel Obs et au Monde, moi je lis VA (Valeurs actuelles), no comment
        allez bises.
        Et bon scrutin les amis

  8. Interview de Jérôme Salomon, l’un des 2 conseillers santé de Macron sur la question vaccinale (l’autre conseiller étant Olivier Veran).
    Pour moi c’est extrêmement clair, Macron suivra bien les préconisations du rapport Fischer, comme je l’avais anticipé. Mais il ne faut pas le dire clairement juste avant une élection présidentielle évidemment.
    Macron, l’homme raisonnable, qui a nommé un premier conseiller (Mourad) lié avec Servier qui a dû démissionner. Cet homme va assumer de vacciner les enfants DE FORCE !
    Youpiiii ! Il va nous faire une “révolution de la prévention” dis-donc !
    Interview :
    r : Etes-vous favorable, comme l’a suggéré la concertation sur la vaccination, à un élargissement des obligations vaccinales afin d’améliorer la couverture des Français et de restaurer leur confiance ?
    Professeur Jérôme Salomon : C’est un sujet très complexe qui nécessite de nombreux développements. Emmanuel Macron est conscient de plusieurs enjeux. D’abord les enjeux mondiaux et les obligations internationales de la France. Nous sommes par ailleurs frappés par l’hétérogénéité européenne. Or, Emmanuel Macron plaide souvent pour une politique européenne concertée. Nous sommes en outre frappés par la faiblesse de la couverture vaccinale en France (notamment face à la grippe), par le niveau de défiance qui est très élevé et par le fait que nous sommes le seul pays au monde à avoir autant de polémiques. La concertation du professeur Fisher était très intéressante en termes d’échange.
    Emmanuel Macron n’a pas encore pris de position définitive sur l’obligation vaccinale
    Nous prônons la révolution de la prévention, ce qui suppose un signal très fort sur la politique vaccinale. Cette politique vaccinale ne peut cependant reposer que sur l’absence de lien avec l’industrie pharmaceutique, sur des arguments scientifiques et de santé publique, et sur une politique qui reste stable dans le temps. La mobilité du calendrier vaccinale est en effet très perturbante pour les populations. Aujourd’hui, il faut qu’Emmanuel Macron précise sa position entre levée de l’obligation (ce qui comporte des risques en matière de couverture vaccinale) ou extension de l’obligation.
    Notre réflexion veut tenir compte du fait que tous les vaccins sont différents en termes d’efficacité, de cible, etc. Il faut également une totale indépendance des experts, ce à quoi nous sommes très attentifs. Il est en outre nécessaire d’être beaucoup plus transparent avec la population qui aujourd’hui est perdue, sur la sécurité, sur la pédagogie du risque avec la différence bénéfice/risque collectif et bénéfice/risque individuel, sur le fait que quand on a un vaccin obligatoire il est pris en charge en terme d’imputabilité, alors que ce n’est pas le cas quand il n’est pas obligatoire. Il faut une pédagogie plus importante également sur l’aléa thérapeutique. Il existe en outre un enjeu concernant la disponibilité des vaccins, nous sommes en effet frappés par de nombreuses ruptures de stocks. Et sur le prix des vaccins. Tout cela doit donc être pris en charge. Il faut aussi une réflexion sociologique pour comprendre pourquoi il y a autant de réticences psychologiques en France.
    Nous sommes donc en faveur d’une logique de prévention et d’une politique vaccinale très courageuse qui repose sur l’éducation, la prévention, la transparence et un grand débat national qui doit être poursuivi dans le temps sur la pédagogie du risque, sur les incertitudes scientifiques. Il ne faut pas que les gens aient l’impression que ça se décide dans un coin. Nous sommes très favorables à la liberté des acteurs de se positionner. Nous sommes tout à fait conscients que les gens sont capables de comprendre, qu’on peut leur dire ce qu’on sait et ce que n’on se sait pas, qu’on doit les associer à la réflexion pour éviter tous les débats qu’on a connus.
    Source : http://www.jim.fr/en_direct/pro_societe/e-docs/les_rendez_vous_presidentiels_du_jim_emmanuel_macron_veut_preparer_la_revolution_de_la_prevention__164985/document_actu_pro.phtml

    1. Merci de nous transmettre ces informations.
      Ça aide !
      Je reprends quelques phrases clés que vous citez vous-mêmes ci-dessus :
      1- “Emmanuel Macron n’a pas encore pris de position définitive sur l’obligation vaccinale
      2- “Cette politique vaccinale ne peut cependant reposer que sur l’absence de lien avec l’industrie pharmaceutique, sur des arguments scientifiques et de santé publique
      3- “il faut qu’Emmanuel Macron précise sa position entre levée de l’obligation (ce qui comporte des risques en matière de couverture vaccinale) ou extension de l’obligation
      4- “Il ne faut pas que les gens aient l’impression que ça se décide dans un coin. Nous sommes très favorables à la liberté des acteurs de se positionner“.
      Comme d’habitude avec cet animal politique, on trouve tout et son contraire
      Mais, en disant tout et aussi le contraire, il nous montre (lui et ses conseillers) qu’ils ont effectivement toutes les cartes en mains ; contrairement à d’autres crétins et crétines péremptoires…
      Ils leur restent, si on comprend bien, à prendre des décisions ! Ah !
      En fait, s’ils ont vraiment compris les problèmes (et ne sont pas des perroquets ; ce qui reste à prouver), leurs décisions vont obligatoirement dans notre sens ou sont déjà prises ou toutes prêtes…
      Ou bien ça penche très fort du côté qui me semble intelligent ; sans vraiment le dire… pour ne pas faire fuir l’électeur hésitant de droite ou de gauche…
      Du grand Art ! Vraiment très malins, voire Machiavéliques…

      1. C’est bien ca le programme du poisson gras : L’absence totale de programme pour ratisser le plus large possible. Ceux qui se font prendre seront bien decu l’election passee.
        L’absence de ligne directrice forte n’est pas du tout un signe d’ouverture au consensus mais de la pure strategie politique qui revele un unique but : arriver au pouvoir quelque soient les idee defendues. Et voter pour un tel opportunisme me semble tres dangereux.

      2. pour être élu il faut les voix des pro vaccination + des anti-vaccination, des pro Fessenheim et des anti Fessenheim, des libéraux et des gauchos… En maniant bien le vocabulaire, on doit pouvoir tous se les mettre dans la poche, c’est 1 métier…
        And the winner is : !!!!
        insoutenable suspens

        1. je rappelle (peux pas me retenir, incontinence) que Madame le Pen est INELIGIBLE, dans n’importe quel cas de figure du Kamasutra

        2. Y en a donc qui ont compris que tous les politiciens sont des menteurs…
          Si tu ne mens pas, si tu ne trahis pas, tu fais un autre métier…
          de Gaule, Roosevelt, Churchill étaient de fantastiques menteurs, et sont admirés…
          Si tu ne veux pas “admirer” les menteurs et les traitres [c’est quand même un grand Jeu tout ça qui fait rire le Bon Dieu…], tu ne votes pas (selon le grand principe : “Élections pièges à con”) et après tu fermes ta gueule…
          Si tu as la “bobette”, tu ne te plains pas ; si tu as le “bobet”, tu ne te plains pas… Le français moyen a compris : 1/4 des électeurs vont voter pour un mec qui se fait payer des costards à 10,000€ ; quoique, selon le principe de “chacun ses goûts”, je préfèrerais me faire payer autre chose… Cela dit, le costard en question il est supposé (dit-il) nous rééduquer tellement on est con… l’est pas con cet animal-là ; tous les mêmes… faudra pas se plaindre…

      3. Je pense au contraire que ce que dit Salomon est EXTRÊMEMENT inquiétant. En fait, je n’ai aucun doute sur le fait qu’il milite pour l’application des préconisations du rapport Fischer, simplement il ne peut pas le dire parce que ça peut poser problème, en période électorale, d’annoncer à la population qu’il va falloir trouver normal que les petits français soient vaccinés de force.
        Ce que dit Salomon est extrêmement grave … C’est beaucoup plus grave que de se faire offrir des costumes à 10 000€ ou de payer son épouse avec l’argent public pendant des décennies. Salomon trouve qu’un rapport qui propose de vacciner DE FORCE les enfants est “très intéressant en terme d’échange”. Salomon attaque de cette manière la liberté la plus fondamentale des gens et soutient l’idée que le corps des gens soient un territoire sur lequel les pouvoirs publics auraient le droit d’agir y compris CONTRE la volonté de ces personnes, alors même que ce sont des enfants coupables d’aucune faute. Pour moi, Salomon soutient un crime imprescriptible, et la France est un laboratoire (un futur alibi ?) pour étendre ou mettre en place une obligation vaccinale dans d’autres pays.
        Salomon répète presque mot pour mot la propagande qui a précédée la publication du rapport Fischer le 30 novembre.
        Fischer a cité l’exemple californien lors de la présentation des résultats de la concertation. Maintenant, il pourra peut pas aussi citer l’Alberta (Canada) : http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1028869/conseil-scolaire-catholique-edmonton-vaccins-obligatoires-etudiants-sante
        Il faut demander la levée de l’obligation vaccinale en France. Il faut se référer à la loi Kouchner, à la convention d’Oviedo, à la charte 3 des droits fondamentaux de l’union européenne, peut être aux lois émises après le procès de Nuremberg et … au bon sens le plus basique, celui que même Daniel Floret parvient à comprendre ! Je ne suis pas juriste … ça c’est le cas d’un Mr jean-Pierre Joseph qui est extrêmement averti sur la question vaccinale.
        Il faut demander la levée de l’obligation vaccinale.

    2. @ MdL

      Comme d’habitude avec cet animal politique, on trouve tout et son contraire…
      Mais, en disant tout et aussi le contraire, il nous montre (lui et ses conseillers) qu’ils ont effectivement toutes les cartes en mains

      Quelle extrapolation… pas très scientifique ça !
      Dire “tout et son contraire” me semble juste une preuve de démagogie bien informée de ce qu’est le biais d’attention sélective… rien de plus !

    3. D’accord avec vous.
      Macron est un libéral, faut pas se leurrer, on connait la chanson, il ne va pas nous faire la révolution. Et avec lui, effectivement, on gagnerait très probablement une extension de l’obligation vaccinale (car ils n’ont pas le choix, on a rendu les petits français tellement sceptiques à force de bourdes que pour qu’ils continuent de se vacciner, va falloir les forcer). Tu parles de transparence et d’indépendance!…
      Allez, j’arrête je vais m’énerver…

        1. y a un truc de cycliste (pas sûr que ça fonctionne), c’est que le type qui est en tête durant toute l’étape se fait “sucer la roue”, conclusion à 100 M. de l’arrivée il en peut plus et il explose…

          1. Vous ne croyez pas si bien dire !
            La méthodologie des sondages, c’est absolument FASCINANT je vous assure, presque autant que la méthodologie pour faire croire à la vaccination ou à la statinisation …
            Vous voulez un sondage sérieux? En voici un qui a été fait il y a 16 mois :
            http://mobile.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Regionales/elecresult__regionales-2015/(path)/regionales-2015/index.html
            Si je me fie à ce sondage, Mélenchon et Macron n’ont guère de chances de figurer au second tour … par contre il est quasi certains que le magnifique visage jovial de la mère Le Pen apparaîtra dimanche soir à 20h.

        2. Sinon, je me pose une autre question sur Macron :
          Il confond Henri Joyeux et Henri Joseph. Il confond Poutou et Asselineau (z’ont dû apprécier un max). Il raconte que la Guyane est une île …
          Macron serait-il sous statine !??

          1. Un lapsus par ci par là; c’est peu vu l’épreuve (physique et psychique) demandée à ces candidats.
            Dans cette ligne de pensée, je les trouve TOUS assez formidables, moi qui suis épuisé après deux heures de conférence…

          2. Je laisse passer, de façon exceptionnelle car c’est bassement de la politique nulle, pour deux raisons :
            1) ne pas donner l’impression que je suis un peu “fermé” sur mes impressions… et que je milite pour une église ; contrairement à l’imbécile qui a écrit ça…
            2) bien montrer les “idioties” qui circulent sur Internet ; c’est ainsi que se façonnent les idées fausses et folles qui conditionnent 7 millions à bouffer de la statine et d’autres à vacciner leurs bébés les yeux fermés…
            Hélas !

          3. Ce couple en a decidement gros sur la patate contre ce candidat. Son compagnon (Frederic Lordon) a signe deux billets assez rudes sur le meme sujet. Amoureux de la langue francaise, vous apprecierez certainement le style finement ciselle du sieur Fredreric.
            Par contre, les scuds y volent en escadrilles … c’est assez saignant.

          4. A mon avis cette ONG SumOfUs n’a rien compris au principe juridique (et éventuellement moral) du lien d’intérêt qui peut éventuellement être conflictuel ; faut dire que ce n’est pas facile ; vous devriez leur recommander la lecture des belles pages à ce sujet de notre ami Marc Girard [http://www.rolandsimion.org/] ou écouter mes propres propos au Sénat l’année dernière…
            L’autre jour, m’étant aimablement fait rembourser un teeshirt de jogging (peu importe la raison) par le Directeur de mon magasin de sport très proche (qui m’avait reconnu…), je me suis dit que j’étais la victime évidente de mes liens d’intérêt… Vous me comprenez ?

          5. C est votre interpretation qui est (comme pour chacun d entre nous) biaisee par des inclinaisons a priori. De mon point de vue, cette analyse va droit au but des dangers de certains candidats.
            Lorsqu un secretaire de l Elysee fait pression pour ne pas faire aboutir des dispositions legislatives defavorables a ses anciens amployeurs, ce n est pas le liens d interet mais le conflit qui est directement caracterise.

  9. Ça demande UN PEU de concentration, pas “peu” de concentration. Je hais les écritures intuitives.

    1. ouais mais elle est sur 1 siège éjectable la vieille, et elle est pas pilote d’essai

    2. Oui, c’est presque parfait mais un peu trop long à mon goût (les gens sont pressés, quand un texte est long ils s’arrêtent avant la fin… certaines idées sont redondantes).
      Mais comment relayer ça pour toucher le plus grand nombre? Car c’est bien ça le problème!

      1. Il faut aussi que ceux qui veulent véritablement s’informer sur la vaccination fassent certains efforts … La vaccination est un sujet complexe, qui demande de passer un certain temps à lire Georget ou à fréquenter ce blog. On ne va pas se mentir …
        Donc l’article est long mais il n’est pas un slogan politique débile. C’est une revendication argumentée. Ce n’est pas Twitter ce n’est pas Facebook, ce n’est pas BFM TV, c’est un article de presse qui concerne un sujet complexe qui représente un dogme indeboulonnable, ça demande peu de concentration.
        J’ai vu Michèle Rivasi en chair et en os cette semaine, parce qu’elle est venue soutenir le candidat Benoît Hamon en meeting dans ma ville. Mme Rivasi est la plus crédible des députées européennes qui veut mettre la moralisation de la vie publique au coeur des priorités de la présidence à venir.
        Il n’y a que 2 politiques que je suis prêt à suivre sans réserve sur cette question de “moralisation” de la vie (et santé) publique : Mme Rivasi et Mr Rader. Dommage que l’on entende pas Mr Rader.
        Revenons à nos moutons. Pour toucher le plus grand nombre, il faut sans doute juste … oublier le sujet vaccin jusqu’à l’élection d’un nouveau président et d’une nouvelle majorité politique.
        Si la question de l’obligation vaccinale était évoquée à une date aussi proche de l’élection, ça pourrait être dangereux pour la liberté vaccinale. Donc autant faire le dos rond et attendre juin.

  10. Si vraiment Véran appelle “révolution de la prévention” une action préventive equivalente à celle que vous décrivez, il n’y a aucun problème.
    Mais je me méfie de quelqu’un qui vient d’un cabinet qui a mis en place le paquet de cigarette neutre et les codes couleurs sur les aliments vendus en grande surface. La tendance est à la “prévention” dans le sens de dépistage (mammographie & co), ça peut aussi être la détection des “hypercholestérolémie familiale”, des vaccinations obligatoires élargies etc … êtes- vous sûr que ce n’est pas de cela que parle Véran dans sa “révolution de la prévention” ?
    J’ai moi-même dans mon entourage des personnes âgées qui prennent beaucoup de médicaments. Des jeunes parents qui emmènent leur enfant chez le médecin dès qu’il tousse ou a de la fièvre… comment savoir si leur médecin a les yeux ouverts ? Sur les vaccinations en particulier.
    Ce que je voulais dire en parlant de Macron (que je ne considère pas moi-même comme un agent quelconque) c’est qu’il suscite vraiment une forte méfiance (c’est un euphémisme !). Il a certaines particularité que l’on ne retrouve chez aucun autre candidat, ce qui fait de lui un véritable OVNI.
    Les seuls sondages qui vaillent sont les résultats des précédentes élections… et que réutilisent certainement les sondeurs pour “ajuster” les résultats de leur sondage, parce que l’échantillon sondé est à chaque fois beaucoup trop faible pour être crédible. En l’occurrence, il paraît compliqué d’estimer la part de vote représenté par Macron puisque c’est la première fois que le leader de “En Marche !” se présente à une élection. Il n’y a donc aucun historique permettant d’ajuster sérieusement ces résultats.
    C’est ça que je trouve terrible et dont il faut avoir conscience : les sondeurs pourraient, lors de chaque élection à venir, prévoir des résultats identiques à ceux des élections précédentes que personne ne verrait la différence… puisqu’il sera toujours temps, s’il y a un écart fort entre le résultat réel et celui annoncé de trouver une “explication alternative” qui justifiera l’erreur des sondeurs.
    Sauf que pour “En marche !”, il n’y a pas d’historique. Comme tous les candidats se tiennent dans un mouchoir de poche, on pourrait supposer que ca permet “préventivement” de préparer des explications alternatives au fait que les sondages vont forcément se tromper puisque … personne ne sais sérieusement qui seront les 2 finalistes.
    De toute façon, la conclusion est proche.

    1. De ce que j’ai compris de Véran (que vous auriez dû lire ; car on ne juge pas sans analyse objective…) c’est qu’il veut surtout revaloriser (sonnant et trébuchant) le travail des professions de santé (pas que les médecins) qui est de la vraie prévention ; c’est-à-dire s’occuper (instruire, coacher, etc) vraiment des gens. A 23€ et 10 minutes la consultation, on ne peut rien faire [c’est un pro qui vous parle !] ; je dois être payé au temps passé pas à l’acte !
      Si la bande à Macron a décidé de faire ça vraiment, n’hésitez pas ! Votez pour, car c’est une vraie révolution de santé publique. Je n’ai pas dit “votez Macron” ; j’ai dit “votez pour un paiement au temps passé”…
      Question : peut-on espérer qu’ils le fassent vraiment ?
      Réponse : oui ; c’est ce que font déjà mes collègues helvètes… Juste une transposition. Faut des jeunes pour oser. Moyenne d’âge Macron+Véran = 38 ans.
      Vive la Jeunesse !
      C’est un vieux loup de mer qui parle… pas un marin d’eau douce ni un idéologue… Ça y est je m’énerve tout seul ; sont cons ces vieux, ne les écoutez pas ; suivez les jeunes, ils ont toujours raison puisque ce sont eux-aussi les experts et juges de notre futur, les vieux ne seront plus là pour les déjuger… Oups !

      1. C’est sur ! Vive les jeunes !
        D’ailleurs Marion Marechal, elle a 27 ans, c’est encore mieux.
        Un ancien chantait : Le temps ne fait rien a l’affaire. Je ne saurais pas mieux dire.

        1. Il n’y a pas que l’âge, cher ami, il y a aussi les ascendances ; et votre exemple est parfait ; je savais que comme scientifique, vous appréciez l’analyse multifactorielle…

      2. Je voterai sans doute de cette manière-la au second tour. Au premier tour, je voterai pour un autre candidat que je considère davantage bienveillant que Macron et dans lequel j’ai davantage confiance, tant sur les questions de santé publique que sur les autres thèmes, il n’est pas vieux et a la voix de James Bond (sisi je vous assure) dans les films en VF …
        Je ne me ferai pas dicter ma conduite par les sondages, ni par les commentaires des “experts” en politique qui interviennent sur les plateaux tv.

  11. J’ai dans mon entourage des gens qui détestent vraiment Macron… Ce n’est pas mon cas.
    Certaines personnes ne comprennent pas qu’un type comme lui ait pu se retrouver candidat à la présidentielle alors qu’il n’a jamais été élu, a été banquier avant de devenir politique. Ils ne comprennent pas qu’il ait pu trahir l’homme qui lui a permis d’avoir une telle notoriété. Macron attire vraiment le rejet, voir la haine de la part de certaines personnes avec qui j’ai discuté. Certains pensent même que c’est un sous-marin travaillant pour les banques. Pas sûr que la “dynamique” pour Macron soit si forte que ça.
    Je n’ai pas lu tout l’article Egora parce que je ne me sens pas concerné par le détail de ce que propose Véran (n’étant pas médecin et peu compétent pour comprendre les subtilités de son propos). Je constate simplement que la “première priorité” est la “révolution de la prévention”, comme s’il n’y avait pas encore suffisamment de dépistage inutile, de vaccins inutiles, de prises de médicaments inutiles par les personnes âgées … Il nous parle ROSP etc.
    Par ailleurs, il n’est pas sûr DU TOUT que Macron soit présent au second tour ! Les sondages, c’est comme les études cliniques sur les statines, ça n’a pas l’air crédible …
    On fait des sondages sur 995 personnes inscrites sur les listes électorales. Et on donne des résultats ne reprenant même pas les votes blancs + abstentionnistes (30 % ? 35 %), alors que ces personnes sont (par définition) inscrites sur les listes électorales. Il y a 47 millions d’électeurs inscrits sur les listes électorales pour la présidentielle 2017, et les sondeurs de Elabe prétendent être capable de faire des calculs suffisamment pertinents (avec leur fameuse “méthode des quotas”) pour déclarer UNE opinion suffisamment significative pour extrapoler celle de 44 000 personnes (47 000 000 / 995).
    Pour le sondage de Harris Interactive, c’est un échantillon de 6 274 personnes, soit 1 opinion suffisamment pertinente pour en extrapoler 7491.
    Si je me fie à leur méthodologie, il n’est pas sûr DU TOUT que Macron soit au second tour. J’ai beaucoup de difficultés à avoir de l’enthousiasme pour ce candidat. J’ai beaucoup de difficultés à prendre au sérieux les sondages.

    1. Attention, Emilio, vous ignorez visiblement ce que nous voyons dans les hôpitaux et les cabinets médicaux.
      Il n’y a pas trop de prévention car il n’y a pas de “bonne” prévention ; donner des médicaments n’est pas de la prévention ; et c’est ça qui se fait trop souvent : on considère qu’un chiffre élevé de cholestérol ou de pression artérielle c’est déjà une maladie ; et donc on traite avec des médicaments !
      C’est juste un exemple ; je pourrais en prendre d’autres.
      Les médecins arrivent trop souvent trop tard quand le mal est fait alors qu’on aurait pu empêcher, protéger !
      Vous appelez ça de la prévention mais c’en n’est pas ; c’est ça qu’on leur a appris et ils le font ; mais ce n’est pas de la prévention.
      Nous assistons à un vrai mouvement de prévention dans la “société civile” déjà bien épaulée par de nombreux médecins qui vivent les yeux ouverts et ne renouvellent pas les ordonnances de façon automatique.
      Il faut réorganiser la prévention avec une vision nouvelle de la vie des gens et de leurs conditions d’existence. La prévention, c’est le mode de vie quotidien, évidemment pas des médicaments !
      Ne demandez pas son avis au PDG de Sanofi !
      Je vous laisse à vos raisonnements sur Macron (agent caché des banquiers… Oups !) et les statistiques des sondeurs ; on risquerait d’énerver des visiteurs qui partagent ou pas votre vision… C’est inutile.
      Soyons préventifs et prévenants avec nos amis ; j’irai discuter de ça tout à l’heure au Café du Commerce…

    2. c’est une élection hors norme, la moitié des gens ne savent pas, soit ne veulent pas dire pour qui ils votent. Dans ces conditions les sondages n’ont plus de sens, et les chroniqueurs rappellent de + en + le nombre d’élections où tout s’est joué au dernier moment…

      1. Les gens ne savent pas, peut-être (pas sûr) ; mais la fourmilière elle sait ; c’est ça la Démocratie !
        Je dis “pas sûr” parce que si vous me demandez aujourd’hui pour qui je voterais, je vous dirais illico un nom.
        Mais si vous me demandez si je suis prêt à changer, je dirais oui, car jusqu’au dernier moment, je me méfie des politiciens, tous des menteurs, c’est professionnel !

      2. Peut être que les “élections qui se jouent au dernier moment” viennent du fait que le Brexit correspondait à un événement sans historique capable d’indiquer une tendance. Que Trump était tellement hors norme qu’aucun historique ne pouvait donner la moindre indication sur le résultat final.
        Peut être que “l’élection qui se joue au dernier moment” est juste un enfumage des sondeurs pour garder leur clientèle et éviter de devoir avouer qu’en fait ils ne savent ABSOLUMENT RIEN sur ce que va être le résultat final, notamment s’ils n’ont aucun historique stable leur permettant d’orienter les résultats possibles du vote à venir.
        Pour cette élection présidentielle “hors norme”, il y a l’ovni Macron, plusieurs candidats à l’extrême-droite ou antieuropeen, un PS qui n’est plus social-libéral, un candidat Front de Gauche (et même un Poutou) extrêmement combatif et crédible … etc.
        Oui, c’est hors-norme. C’est très exactement ce qui me fait penser que PERSONNE ne peut prétendre savoir sérieusement qui seront les 2 finalistes.

        1. et voilou, moi j’étais si sûr de mon fait il y a 2 mois que j’ai parié une bouteille de champ, perdu !
          quand les sondeurs en viennent à calculer “l’indice de stabilité” des intentions de vote (et pourquoi pas l’indice de stabilité de l’indice ? ), on se dit qu’à pile ou face on a + de chance de gagner au tirage…

    3. 100% d’accord avec vous Emilio.
      Je ne me suis pas exprimée sur la question politique jusqu’ici et j’ai bien compris que MDL avait mis le holà (ce que je comprend!) mais comme vous abordez le sujet en rapport avec la santé je me permet…
      Les sondages sont bidons, il est hors de question que je suive leurs prédictions pour voter. Le vote utile, j’en ai ma claque. On vote pour une personne, un programme, il faut arrêter de se laisser manipuler.
      Je n’ai aucune confiance ni aucun enthousiasme pour Macron. J’avais déjà lu B.Guennebaud qui disait que l’élargissement de la couverture vaccinale en accord avec la loi Fisher était dans son programme et je cherchais justement à vérifier l’information même si Mr Guennebaud n’a pas l’habitude d’élucubrer sans sources. Donc vous tombez à pique!
      Quand je lis dans le projet de Véran que les rémunérations des médecins pourront passer par les ROSP, je me dis que ça commence mal… Même si j’entends ce que dit MDL, mon instinct me dit que ça sent le cramé…
      C’est quand même dingue qu’il n’y en ait pas un pour envisager la liberté vaccinale car comme vous le dites, on ne leur demande pas de se positionner contre les vaccins. L’argument le plus simple serait évidemment de parler de modernité, de liberté et d’uniformisation des pratiques au sein de l’union européenne, point barre.
      Entre nous, j’ai entendu Mr Joyeux dire qu’effectivement, l’obligation vaccinale était d’un autre temps et qu’on devrait laisser le choix aux gens. Mais on sent qu’il ne maitrise absolument pas le sujet, c’est limite un peu navrant! Il s’est surtout focalisé sur le gardasil ou la survaccination chez les nourrissons (et c’est déjà mieux que rien on va dire?) C’était sur le site de Déborrah, l’émission est vraiment super, Notamment Daniel Floret s’empêtre à force d’être à court d’arguments, c’est assez drôle…
      https://www.prevention-sante.eu/medecine/la-vaccination-pour-ou-contre

      1. J’ai écouté l’émission Prévention Santé en intégralité … C’est intéressant d’entendre Mr Floret expliquer qu’il n’est pas fabricant de vaccin alors qu’on lui pose des questions basiques. Il répète un discours parfaitement convenu (les études sont nombreuses et disent … les accidents sont des coincidences etc). J’essaie d’imaginer des parents dont l’enfant est victime d’effets secondaires graves après une vaccination et à qui le médecin dit “boh, vous savez c’est une coincidence puisque les études sont très rassurantes”. Il y a vraiment de quoi avoir envie de se taper la tête sur les murs …
        Mais au moins, je reconnais à Mr Floret d’avoir eu les couilles de participer à cette émission sans raccrocher le combiné. Par ailleurs, il semble sincèrement opposé à l’obligation vaccinale. C’est d’ailleurs plutôt intéressant … comment peut-on considérer que demander la levée de l’obligation vaccinale est extrémiste puisque même Floret semble la demander ?
        Quand à Henri Joyeux, il me désespère … je ne veux plus en entendre parler tant qu’il n’aura pas dit clairement, sans ambiguïté, que l’important n’est pas le “retour du DTP sans aluminium” mais la LEVEE DE L’OBLIGATION VACCINALE + une réglementation stricte concernant le respect de cette liberté (c’est le reste des mesures totalitaires comme l’exigibilité des preuves de vaccinations avant entrée en collectivité et le carnet de vaccination électronique centralisé auprès de l’assurance maladie).
        En attendant, voici la dernière “coincidence” en date :
        http://www.lematindz.net/news/23977-nourhane-est-decedee-ses-parents-accusent-le-vaccin-contre-la-rubeole.html
        Oui, je suis cynique …

        1. Concernant notre ami Henri, vous pourriez peut-être comprendre (vu les frais d’un appel au Conseil d’État…) qu’il fasse “pédale douce” pendant un moment ; le jour où vous vous serez autant exposé que lui à la vindicte vous pourrez faire la leçon… OK ? Compréhension tactique plus que Bienveillance ici. Élémentaire, mon cher Watson…

          1. Oui, je pense effectivement que c’est chaud… C’est pour ça que je ne le blâme pas vraiment même si ça semble incohérent à mon sens et que c’est insatisfaisant.

          2. Je ne remet absolument pas en cause les risques qu’il prend. Pas du tout. Il est courageux, il n’y a aucun problème. Il prends des risques énormes, il n’y a pas de problème.
            Ce que je ne lui pardonne pas, c’est le fait d’avoir persisté dans sa demande de “retour du DTP sans aluminium” après les conclusions du rapport Fischer.
            L’enjeu avait changé de manière totalement radicale, et il n’a pas pris en compte cette élément pourtant fondamental… Il suffisait juste qu’il indique dans sa pétition que “puisque le ministère est non seulement sourd à notre demande, mais se montre en plus méprisant vis-à-vis des questions entièrement justifiée des parents en proposant d’élargir l’obligation vaccinale, nous demandons désormais la levée de l’obligation vaccinale”.
            C’était pourtant tellement simple …
            Mais c’est la même chose pour les autres associations… qui n’ont pas non plus pris la mesure de la situation et ont continué à militer pour leur petite chapelle. La pétition Joyeux pollue le débat sur la levée de l’obligation vaccinale, parce qu’elle focalise l’attention sur un faux problème. Il n’y a pas plus de nécessité de rétablir DTP que d’injecter Infanrix Hexa.
            En Nouvelle-Calédonie (c’est en France pour l’instant … au moins jusqu’en 2018) on a voté une loi pour rendre obligatoire Prévenar ! Le mouvement de fond est clairement d’élargir l’obligation vaccinale.
            Le problème est celui-ci, pas un autre. Je ne dirai jamais autre chose, c’est exclu.
            Si ça vous dérange que je dise ce que je pense de la pétition Joyeux, je n’interviendrai plus sur cette question “vaccin” jusqu’à ce que les 6 mois après que le délai pour répondre l’injonction du Conseil d’Etat soient expirés (mi-août). Ca ne m’apporte pas de plaisir de toute manière.

  12. Quand je parle du vote blanc, j’ai oublié de dire vote blanc + abstention.

  13. Il ne s’agit pas pour un candidat de prendre position “contre” la vaccination … Il s’agit simplement de prendre position pour la liberté vaccinale. Les médecins sont, paraît-il, 9 sur 10 à soutenir l’obligation. Ils sont représenté par le CSMF qui demande l’application immédiate des préconisations Fischer. SI un candidat prenait position contre l’obligation vaccinale, ça pourrait donc les fâcher ! Mais pour les autres, prendre position contre l’obligation vaccinale devrait plutôt RAPPORTER des voix.
    Il ne s’agit pas d’empêcher ceux qui veulent vacciner de le faire, il s’agit de permettre à ceux qui ne le veulent pas de ne pas le faire ! Même ceux qui sont favorable à la vaccination, (sauf dans le cas où ils sont atteints d’un ego anormalement élevé) devrait le comprendre. Ce sont bien TOUS les enfants qui sont concernés, quelque soit la position de leur parent sur la vaccination. Qu’on laisse la liberté aux gens de se faire vacciner ou pas et que l’on s’attaque non pas à justifier (ou pas) certaines prescriptions médicales, mais plutôt aux CONFLITS d’INTERETS. Je ne vois pas comment le fait de prendre position pour l’honnêteté et la liberté retirerait des voix à un candidat centriste ou de gauche (pour ceux de droite qui aiment bien quand ça file droit, ça peut être différent …).
    Je pense que la vox populi, si elle avait conscience de la menace que le rapport Fischer fait peser sur leurs enfants, aimerait entendre un candidat qui leur rend leur liberté vaccinale ! C’est une position très claire et très simple. Un simple décret permet de lever l’obligation. C’est beaucoup plus simple que de demander à Sanofi de recréer une ligne de production pour un DTP sans aluminium que quelques centaines de parents demanderaient chaque année, non ? Demander la liberté vaccinale ne remet même pas en cause le bien-fondé des vaccins commercialisés par les laboratoires pharmaceutiques. Après l’avis du conseil d’état du 8 février, je vous assure que ça commence à réellement sentir MAUVAIS de continuer à militer pour le “retour du DTP sans aluminium”. Le seul candidat qui a parlé vaccination (en parlant de de Joyeux et en ne se déclarant pas opposé aux obligations vaccinales) durant cette campagne est Dupont-Aignan, notamment sur France Inter. Il s’est fait accusé d’être un complotiste ! [1] Une des manipulations envisageables pour justifier l’obligation vaccinale géante pourrait être, outre l’obligation de répondre à l’injonction du conseil d’état avant mi-août, de promouvoir la gratuité des vaccins pour aider les pôôôvres.
    Ce qui est sidérant, c’est qu’à part vous (puisque vous vous êtes exprimé plusieurs fois pour la liberté vaccinale) ni le Formindep, ni Joyeux, ni Revahb, ni E3M, ni Dupagne … etc n’ont osé demandé la liberté vaccinale, alors que selon toute vraisemblance, leurs revendication respectives (sauf celle de Joyeux ?) avancerait de manière décisive. Ceux qui demandent la liberté vaccinale comme la LNPLV sont inaudibles malheureusement, de même que Michele Rivasi. Marc Girard reste relativement anonyme de même que Georget ou Docteurdu16. Par contre, Joyeux n’est décidément pas anonyme du tout ! La liberté vaccinale représente pourtant la majorité des situations dans les pays européens. C’est sidérant que le torche-cul Fischer n’ait pas davantage provoqué de réaction que ça pour réclamer la liberté vaccinale. Mais ça je l’ai déjà dit trop de fois …
    Bref …
    Les sondages nous expliquent que les finalistes seront Le Pen, Macron, avec Fillon et Mélenchon en embuscade.
    Quelle est la crédibilité des sondages ? C’est une question EXTREMEMENT intéressante … Par exemple ::
    http://www.bfmtv.com/politique/sondage-les-ecarts-se-resserrent-entre-macron-le-pen-fillon-et-melenchon-1136702.html
    Plus que les résultats, c’est cette note qui m’intéresse :
    “Echantillon de 1.041 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Au sein de cet échantillon, a été extrait un sous-échantillon de 995 personnes inscrites sur les listes électorales pour l’établissement des intentions de vote. La représentativité de l’échantillon national a été assurée selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes: sexe, âge et profession du répondant après stratification par la région de résidence et la catégorie d’agglomération. Interrogation par questionnaire auto administré sur Internet le 5 avril 2017. La notice de ce sondage peut être consultée sur le site internet de la Commission des sondages: http://www.commission-des-sondages.fr”
    En clair, on extrapole les votes de 995 personnes pour en déduire celui de 44,6 millions de français inscrits sur les listes électorales en France (au 1er mars 2015 site officiel du ministère de l’intérieur). Le rapport est de 1 / 44824 (c’est à dire que l’on extrapole le vote de 1 personnes sondées à celui de 44824 votants !).
    A aucun moment, on ne parle du vote blanc, alors que l’on sait que celui-ci sera trèèèèèès majoritaire. Donc à combien de personne doit se réduire le nombre de vote exprimé parmis les 995 ???
    Si vous voulez savoir ce qu’est la “méthode des quotas”, c’est enfantin à comprendre : http://www.definitions-marketing.com/definition/methode-des-quotas/
    Ca c’était sur BFM TV… sur RTL, la note du sondage indique même que “L’enquête a été réalisée en ligne le 5 avril auprès de 995 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur de 1,4 à 3,1 points. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat, elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.”
    Marge d’erreur de 1,4 à 3,1 points ?!?!? On dirait bien que les sondeurs sont aussi rigoureux dans leurs études que les laboratoires pharmaceutiques !
    IL NE FAUT PAS ECOUTER CES SONDAGES, leur méthode est trop restrictive pour que leurs résultats soient crédibles
    Et si le jour de l’élection, le résultat est à des années-lumières de celui du sondage, il sera toujours utile de bonimenter en disant que “oui, mais si le résultat n’est pas celui des sondages, c’est parce que les gens ont changés d’avis entre temps, ou parce que la veille il s’est passé tel évènement etc”. Après tout, on avait, en son temps expliqué l’accession de Le Pen au second tour en 2002 par l’agression de Paul Voise [2]
    C’est du bidon ces sondages. Les instituts de sondage doivent en faire le plus possible avec un échantillon le plus faible possible pour le produire le plus vite possible avec un coût minimum. Ca paraît être simplement du business.
    Je voterai sans me préoccuper des sondages !
    Effectivement, nous aurons le président que nous méritons, mais je n’aurai pas de regrets.
    [1] https://www.youtube.com/watch?v=xLC69pGLGoo (Patrick Cohen c’est le frère de Robert ???)
    [2] http://www.liberation.fr/societe/2013/01/08/deces-de-paul-voise-symbole-malgre-lui-de-l-insecurite-en-2002_872459

    1. Il faut préparer la prochaine bataille ; chercher les moyens d’être entendu ; il est pas mal votre Dupont machin quand il défend Notre ami Joyeux mais il est favorable à l’obligation vaccinale ; il n’a rien compris !
      L’obligation vaccinale n’est pas tenable longtemps pour de simples raisons humanitaires et civilisationnelles : on ne peut contraindre !
      Je pense qu’on le fera comprendre mais il va falloir trouver le ton juste ; c’est un Art !
      Si c’est Macron, on peut deviner qui sera son Ministre de la santé, le nommé Olivier Véran https://www.egora.fr/actus-pro/politique/25358-programme-sante-de-macron-on-va-faire-du-travail-d-orfevre Si on ne peut s’aligner ou approuver à 100%, je trouve le ton général intelligent, et comme médecin, je pense qu’il y a là de quoi faire…

  14. Pour rire, quand Jean-Yves Nau rassure tout le monde sur le fait que Macron n’est pas un supporter de H.Joyeux… : https://jeanyvesnau.com/2017/03/31/emmanuel-macron-fait-marche-arriere-apres-quelques-confusions-sur-les-vaccinations/
    Le conseiller principal de Macron en matière de santé s’appelle Olivier Véran, sa fiche Wikipédia indique qu’il a été chargé par Marisol Touraine en 2016 du comité de réforme du mode de financement des établissements de santé. Il succède à Jean-Jacques Mourad, qui a dû se retirer après que ses conflits d’intérêts avec le laboratoire Servier ait été mis en lumière lorsque le Formindep s’est intéressé à son cas : http://www.liberation.fr/elections-presidentielle-legislatives-2017/2017/03/07/soupconne-de-conflit-d-interets-un-expert-sante-de-macron-demissionne_1554036
    Olivier Véran jouant les pompiers (sans que son nom soit d’ailleurs mentionné dans le communiqué de En Marche !) après les propos de Macron qui a confondu Henri Joyeux et Henri Joseph : https://en-marche.fr/article/communique-fausse-polemique-professeur-joyeux-la-reunion . Après s’être intéressé à Mourad, il faudrait maintenant s’intéresser à Véran et à Jérôme Salomon, l’autre “proche” …
    Il faudrait interroger Salomon et Véran pour savoir ce qu’il pense des conclusions totalitaires du rapport Fischer …

    1. C’est très amusant tout ça… et montre à quel point un politicien ne peut qu’être un menteur et/ou un traitre…
      Quel que soit sa belle gueule !
      En fonction des vents dominants et du niveau de la marée, il est obligé de s’aligner sur les étoiles ; au risque de ne pas être élu ou réélu ; et dès lors ne plus exister ; et donc laisser la place à d’autres potentiellement pire…
      Machiavel avait déjà tout dit !
      Veran habite à 5 minutes de chez moi ; c’est drôle ; sans doute un ami des professeurs de cardiologie grenoblois qui ont porté plainte contre moi ; mais en vain… J’y reviendrai en temps utile….
      Bon, qu’est-ce qu’on fait ?
      Réponse : on continue le combat !
      Soyons rationnels une seconde : vu le niveau de désinformation du corps médical et de la population à propos de la question vaccinale, un candidat qui prendrait position “contre” la vaccination serait immédiatement condamné par la vox populi ! Et il se tirerait une balle dans les deux pieds !
      Même chose avec les statines : tous les retraités de France penseraient qu’on veut faire des économie sur leur dos…
      Et l’industrie pharmaceutique (dont on a tant besoin) serait dans les fauteuils d’orchestre.
      Donc aucun candidat ne prendra des positions fermes sur des questions critiques de santé publique, y compris sur les conflits d’intérêt et le rôle accablant de l’industrie pharmaceutique (dont on a tant besoin) dans la crise financière de la santé publique.
      Aucun n’est clair à cet égard ; et c’est normal !
      Ils veulent être élus ; et on a donc intérêt à ce que le plus malléable soit élu : celui (ou celle) dont on peut penser qu’il saura s’entourer de gens capables d’écouter…
      Mais il ne faut pas se plaindre qu’ils n’écoutent pas si nous, de notre côté, ne sommes pas audibles, ou capables de nous faire entendre.
      Bref, nous aurons ce que nous mériterons ; mais, à mon humble avis, parmi les trois inéluctables (et médiocres) finalistes potentiels, il y en a au moins deux desquels il ne faut rien espérer ; c’est facile à vérifier !
      Il faudra donc se faire entendre des conseillers de Macron si, par bonheur, c’est lui… car c’est définitivement le moins pire !

      1. @MdL
        Ce que dit aussi Niccolò le florentin est : “Je dis donc que dans les États héréditaires et accoutumés à la lignée de leur prince, il y a beaucoup moins de difficultés à les conserver que dans les nouveaux, parce qu’il suffit seulement de ne pas altérer l’ordre établi par ses prédécesseurs, et puis de temporiser avec les événements : de façon que, s’il est d’une habilité ordinaire, un tel prince toujours se maintiendra dans son État, s’il ne survient une force extraordinaire et excessive qui l’en prive” , ce qui nous laisse supposer que l’élu, quel qu’il soit, ne changera la donne que sous une forte pression publique relayée par une forte publicité, que ni les professionnels ni les médias ne soutiendront. C’est vrai, nous devrions plus souvent lire l’italien !

  15. Je me désole de ne pouvoir commenter (pas professionnelle de santé) les inepties que je vois passer sur certains billets du Quotidien des médecins.
    Je crois même que je vais me désabonner.
    Aujourd’hui, un certain Pr Deschamp exhorte les candidats à la présidentielle à relancer la vaccination HPV.
    http://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2017/03/16/le-pr-descamps-appelle-les-presidentiables-relancer-la-vaccination-hpv_845696?xtor=EPR-1-%5BNL_derniere_heure%5D-20170316#comment-form-wrapper
    Comme pour les candidats aux élections, je me pose cette question de façon lancinante : Pr Deschamps est-il de bonne foi? c’est-à-dire ‘seulement’ crétin? … ou malhonnête (ce qui, à mon sens, est une circonstance quand même très-très aggravante, bien que les dégâts puissent être similaires) ?

    1. Rectificatif : Pr Philippe Descamps…. (c’est ma machine qui fait une crise d’indépendance…)

    2. Qu’on laisse les gens tranquilles …
      Le gardasil avait été prescrit à ma nièce, j’ai dû (à l’époque) le récupérer dans le frigo de ma soeur. Ça avait provoqué quelques remous mais ce n’est pas grave !

  16. Sur le Christ, la morale, le marxisme, le stalinisme, le capitalisme et tutti quanti, je voudrais citer un extrait du livre phare d’Henri Laborit, l’éloge de la fuite :
    “Je m’en voudrais de demander au Christ de calmer mon angoisse. Nous n’avons rien fait pour calmer la sienne. Je lui demande simplement d’accepter d’être tel que je l’imagine, c’est-à-dire tel qu’aucun homme n’a jamais été et non comme l’Histoire a essayé de me l’imposer. Je crois qu’il est seulement celui qui comprend, au sens étymologique du terme. Un catéchisme a-t-il jamais compris quelque chose? Beaucoup de chrétiens aujourd’hui se rallient à la doctrine marxiste. Beaucoup de chrétiens en
    effet se rendent compte de ce que depuis les temps anciens des premiers martyrs, l’établissement ecclésiastique a signé des concordats successifs avec le pouvoir lorsqu’il n’a pas pu l’exercer lui-même.
    Il s’est rallié aux dominants de toutes les époques, alors que le Christ s’est promené à travers le monde en ralliant autour de lui les faibles et les dominés. Le discours logique des Églises est simple : le royaume du Christ n’étant pas de ce monde, n’essayons pas de changer quoi que ce soit aux échelles de dominances terrestres et préparons celles de l’au-delà. On se demande même pourquoi dans ce cas le Christ s’est incarné : rien à faire avec la carne, travaillons pour le pur esprit, ce qui laisse aux pharisiens et aux sanhédrins de toutes les époques le champ libre pour exercer leur pouvoir par l’exploitation et la torture. Sachons souffrir, cela nous sera rendu au centuple dans l’autre monde. On nous conseille ainsi l’Imitation de Jésus-Christ, alors qu’un autre discours logique pourrait tout aussi bien aboutir à cette idée évidente que la vie et la mort du Christ sont l’exemple de ce dont est capable tout pouvoir établi, donc un exemple à ne pas renouveler. En conséquence, les paroles et la mort du Christ nous pousseraient essentiellement à lutter contre ces riches qui entreront au ciel plus difficilement qu’un chameau ne passerait par le chas d’une aiguille et à tout faire pour que ces justes qui détiennent la vérité et le pouvoir disparaissent à jamais de la collectivité humaine. Les chrétiens marxistes ont trouvé dans Marx la description de certains mécanismes aboutissant à l’exploitation de l’homme par l’homme et ils ne
    peuvent faire autrement qu’être séduits par la similitude des objectifs poursuivis. Mais immédiatement on les accuse de désacraliser le sacré, de politiser le transcendantal, de ramener sur terre ce qui se trouvait fort bien dans l’au-delà parce qu’il n’y gênait personne. Certains chrétiens même, en paroles, brandissant l’étendard d’un gauchisme à la mode, des trémolos dans la voix et sans pour autant quitter un monde où ils se trouvent fort bien, car leur avancement hiérarchique n’est nullement compromis, se donnent des allures de grands mystiques contemporains, de saint Jean de la Croix du moteur à explosion, et font la leçon à ces chrétiens marxistes qui seraient en train de détruire ces bonnes églises du passé, où les marchands chassés du temple sont revenus dare-dare, dès que le Christ eut le dos tourné, croître et proliférer. Nous connaissons leurs arguments : le marxisme (qui les gêne beaucoup vraiment) est une idéologie dépassée, qui n’a débouché que sur le stalinisme, et le mépris total de la personnalité humaine (ce disant, c’est à la leur qu’ils pensent car il serait dommage de la mépriser). Notez au passage que l’idéologie chrétienne a elle-même débouché sur l’Inquisition, les guerres de religion, les croisades, et la main-forte prêtée à l’établissement de tous les impérialismes quels qu’ils soient. Ils ne savent sans doute pas que les dogmes d’où qu’ils viennent sont toujours interprétés par des hommes, inconscients de leurs pulsions dominatrices, de leur besoin narcissique de se faire valoir, et surtout inconscients de l’apprentissage des socio-cultures qui imprègne jusqu’à la dernière des molécules de leur système nerveux.”

    1. Bon Dieu !
      C’est beau tout ça !
      Prenez-en de la graine, tous vous autres analphabètes…
      Question : qu’est-ce qui donne à philosopher ces temps-ci ?

      1. Je pense qu’un tonton Henri vaut bien un tonton Guy ! Même ordre d’idées (constat similaire), tous 2 anti-conformistes (ou plus). Une analyse qui part du fonctionnement du cerveau humain (suivant les connaissances de son époque, qui restent, dans l’idée à retenir, d’application) vers le fonctionnement de notre société.
        -> la nouvelle grille (Henri Laborit) <-

  17. Si Jésus revenait (Dieu nous en garde, hein ; c’est juste une hypothèse de travail, pour une étude dite “de sensibilité” 😉 ),… Jésus, donc, ne lutterait pas de toutes ses forces contre le système capitaliste?
    Il est vrai que je n’ai pas pris de ses nouvelles depuis très longtemps; on s’est un peu fâché à cause d’une toxique histoire de culpabilité et de supercherie… enfin bref…
    Mais il aurait donc beaucoup changé, quand même?… il se renierait totalement, même?… Quoi?!?!! Il aurait épousé les standards de notre époque qu’il trouve merveilleuse, car elle fait la part belle aux mensonges, aux volte-faces, aux intérêts personnels et à la corruption?… Oooh, il tenterait même de se glisser dans le rang des riches,… refusant de payer l’impôt,… sans aucun égard pour les plus pauvres? Non?!
    Et quoi donc, encore?… Il ferait porter la croix par quelqu’un d’autre, un nécessiteux précaire,… en ayant pris soin de rémunérer le salaire du CDD en fin du mois,… quand l’autre aurait été déjà crucifié? Ca alors!!!
    Mes amis-ies, en vérité, je vous partage, avec un accablement certain, mon sentiment face à cette brutale nouvelle : si même Jésus a cédé à la mystification du capitalisme, cette fois-ci, on est vraiment foutus-ues : on arrivera à rien moraliser du tout 🙁 !

    1. Pourquoi tant de haine pour le système Kapitaliste ; qui est programmé pour mourir… une sorte d’apoptose…
      Keynes (John Maynard), le matador bien connu, prévoyait des funérailles pour 2030…
      C’est pas si loin !

      1. Ouaip … je suis pas sur que Keynes ait anticipe la forme qu’a pris le capitalisme actuel … et en particulier la place totalement deraisonnable qu’y occupe la finance par rapport a l’economie reelle.

      2. @MdL
        Zéro N pour le système kapitaliste, mais beaucoup de défiance à l’égard des abus qu’il engendre (permet?)…
        L’apoptose… oui, mais quand il y a un bug dans la programmation, la cellule ne meurt pas du tout, et même… pire…!
        Bon, ce qu’on va faire, alors, c’est un débriefing de tout ça, ensemble, le 31 décembre 2030… voir où on en est à ce moment-là… enfin…. si et seulement, par miracle, on n’a pas fait encore sauter notre jolie planète ou du moins toute vie qui l’habite, d’ici là, bien sûr?

      3. @MdL
        Oh mince, j’ai pas mis mon post dans la bonne rubrique 🙁 … déjà que c’est très labyrinthique et que je suis en hors-sujet permanent… Ca aurait dû aller dans la moralisation de la vie (et santé) publique, évidemment… Très désolée.

      4. Jésus a chassé les marchands du Temple et il n’aimait pas les hypocrites, il demandait de rendre à César ce qui appartenait à César. Donc, les histoires de gros sous, ça il n’aimait pas ! Nos hommes politiques peuvent-ils en dire autant ? (pour parodier un une publicité de marchand d’eau “bulleuse”)

        1. Voilà, aux prochaines élections Européennes, vous saurez faire un choix approprié ; ça ne sert à rien d’envoyer des saboteurs et des menteurs à Bruxelles ; on a besoin de vrais experts…

    2. non mais il ferait une étude de marché sur son ordinateur, puis il se dirait que la capitalisme nourrit aussi les ouvriers… alors oui, pas con, il réfléchirait à 2 fois…
      autres temps autres moeurs, ne faisons pas parler les morts, au moins à cause de ça
      vous n’avez pas remarqué? : en ce moment tout le monde est “gaulliste”, même ceux qui le crucifiaient il y a 50 ans, faut pas faire parler les morts…

      1. Je suis quand même intrigué : mais quel chagrin Jésus vous a donc fait ? Culpabilité et supercherie ? J’ai rien compris, je veux savoir ! Vous a -t-il roulé dans la farine, vendu un truc périmé ? Dites…

        1. @Phil
          Rhooo, Phil … Vous imaginez que je commence à parler de Jésus «pour de vrai» et à me plaindre de lui et de ses lieutenants… pas seulement pour rire, sur ce blog…? Mais… mais… mais… ce serait… la guerre assurée (pire qu’avec nos politiques, sûr !).
          ‘Roulé dans la farine, vendu un truc périmé’ … Pas si mal décrit 😉 …

      2. @ Phil : “puis il se dirait que la capitalisme nourrit aussi les ouvriers… alors oui, pas con, il réfléchirait à 2 fois…” Moi je dirais plutôt que le capitalisme SE nourrit de l’ouvrier.
        Je suis certain que vous êtes un bon “financier” vous l’avez d’ailleurs dit ici, mais allez voir sur ce site, un blog qui s’appelle NOSTALGIA. Vous y lirez des récits , des témoignages sur le travail dans les mines de la Moselle-Est, sur leur vie en général et particulier et qui peuvent faire pleurer ou rire. Peu de politique dans ces récits mais la vie racontée parfois par certains témoins survivants de cette époque où les capitalistes ont assis leur fortunes en exploitant dans de conditions inhumaines des ouvriers et ouvrières dont certains crèvent encore aujourd’hui de la silicose pendant que leur anciens “patrons” n’avaient pour autres risques que le cancer à force fumer leurs cigares et les maladies cardio vasculaires dues à la grosse bouffe.
        pourquoi je parle de cela ? J’ai un grand père qui y a travaillé et qui y est mort en 1950 de la silicose à l’âge de 50 ans et l’un de ses fils (mon parrain) également à 5O ans de maladies liées à l’épuisement et l’alcool – Il croyait sortir de sa condition en travaillant le plus possible et en construisant de ses mains une maison pour sa famille, maison qu’il n’a jamais vraiment pu terminer complètement-.
        Qu’a fait le “capital” pour lui ?

        1. Il croyait sortir de sa condition en travaillant le plus possible…
          Il avait raison ! C’était un héros et un martyr ; il a contribué à notre présent…
          C’était mieux que d’être SDF ! Admirons !
          Et maintenant, on fait quoi ? On se lamente ?
          C’est pour ça que les jeunes ont toujours raison : ils ne regardent pas en arrière… Poussons-les en avant plutôt que de gémir aux temps où on n’avait même pas des antibiotiques !
          Cigare ou pas cigare ! Telle est la condition humaine !
          Interlude : au 12ème siècle, un de mes ancêtres est mort de la peste (à Tunis et en compagnie du bon Louis IX) en allant combattre les arabes…
          Certains le voient comme un martyr et un héros ; d’autres comme un couillon…
          Bref, on a fait des progrès depuis les mines de sel… Comparez avec les mines chinoises d’aujourd’hui…
          Réjouissons-nous, mes frères !

          1. Ah Docteur, comme vous avez raison : “C’est pour ça que les jeunes ont toujours raison : ils ne regardent pas en arrière… Poussons-les en avant plutôt que de gémir aux temps où on n’avait même pas des antibiotiques !”
            Mais justement, il y en a qui regardent trop en arrière sur ce blog. Regardons plutôt en avant mais regardons comme il faut sans nous laissez enfumer par le matraquage télévisuel à sens unique.
            Heureusement que de temps en temps il y a des nouvelles réjouissantes (peut-être sent on le vent tourner ) le trèèèès médiatique Dr J.M Cohen vient d’être :
            ” Il ne pourra plus exercer pendant un an. Le Conseil d’Etat a confirmé la suspension du Dr Jean-Michel Cohen, en rejetant son pourvoi en cassation mercredi, a-t-on appris ce vendredi. Le nutritionniste est mis en cause pour le caractère publicitaire de sa collaboration avec le site internet “Savoir maigrir”.
            Il est également condamné à verser 2 000 euros au titre des frais engagés par l’Ordre des médecins. Médecin très médiatique et auteur de nombreux livres sur les régimes et l’alimentation, il avait été condamné par l’Ordre des médecins, en novembre 2015, à deux ans d’interdiction d’exercice de la médecine, dont un an avec sursis. Une décision contre laquelle il s’était donc pourvu en cassation.
            “Un médecin doit se garder de toute attitude publicitaire”
            A quand le tour du Dr Cymiesque pour ses pitreries télévisuelles ?

          2. Cher Docteur, n’ayez pas honte de St-Louis et des croisades, regardez ce lien, F.O Giesbert invité dans “On n’est pas couché du 4 mars dernier :
            https://youtu.be/mjDvTgDxheM
            plutôt intéressant à mon sens.

          3. FOG est dithyrambique à propos des satines et très insultant avec les contestataires ; merci FOG grand expert en statines ; vous ne devriez pas écouter ce genre de porteur de “costards luxueux” ; crédibilité proche de zéro ; mais si vous avez le temps de vérifier, c’est vous qui voyez !
            Quant au mythique Saint-Louis, aussi réaliste historiquement que le “vase de Soissons” ; vous voyez ce que je veux dire?
            Ou bien “Charles Martel à Poitiers” ou encore “la pucelle d’Orléans”, ce genre de conneries… Ça y est je m’énerve…
            Saint-Louis donc fut un grand antisémite (rien ne l’y obligeait) et aurait mieux fait de laisser mon ancêtre tranquille ; comme vous le savez, nous étions “obligés” de suivre les Rois… même en Palestine… tout ça pour nous ramener les rats, leurs puces et la peste noire ; et ça c’est de la vraie Histoire ! Pas du mythe 3ème république…

        2. il est sympa de pouvoir parler – sans acrimonie – avec des opinions différentes, alors j’apprécie. Je connais les 2 “visions”, celle qui dit que sans patrons il n’y aurait pas de travail (pensez-vous que c’est faux ? ), et celle qui dit que sans les ouvriers ils n’y aurait pas de patrons…
          Tout dépend d’où l’on se place, si vous avez une mentalité d’entrepreneur (heureusement ça existe, il se crée en France 40.000 entreprise par an, ça fait autant d’entrepreneurs), vous constaterez que vous êtes persécuté par l’Etat et l’administration qui vous empêchent de vivre et finissent souvent par vous tuer. Même un boulanger le sait (c’est très dur d’être petit patron, boulanger ou bistrotier dans un pays comme le notre). Si vous vous placez du côté des ouvriers/employés (numériquement le + important, d’où les résultats des élections), vous ne verrez que votre impuissance vis-à-vis des décideurs,(dénommés aussi exploiteurs)…
          Il y a donc 2 optiques différentes, j’essaie de comprendre la votre mais j’ai du mal à la partager et surtout j’en redoute les conséquences. Si l’on respectait à la lettre les programmes (économiques) des 52% de candidates à la présidentielle dont j’ai déjà parlé, on serait foutu en moins de 2 ans. Peut-on laisser faire ça sans réagir ?
          ça porte le nom de populisme, c’est calculé (pour rapporter des voix) et ça fédère. Et c’est numériquement important (comme l’anti-américanisme qui relève de la même mécanique), ce n’est pas pour autant que ce soit – dans l’intérêt mêmes des “travailleurs”, la meilleure voie à emprunter…

          1. Là on glisse doucement vers du politiquement “incorrect” ; et le stalinien de service va venir brailler sous nos fenêtres ; et si ce n’est pas un stalinien, ce sera un jokey-amoureux de sa pouliche…
            Epargnez-moi de devoir censurer, par pitié…
            Et vive la Jeunesse ! A mort les “gros vieux cons” comme disait notre maître Cavanna… Tous contre un mur ; comme en 36 à Barcelone, les curés et le nonnettes avec ! Bon Dieu !

          2. “il est sympa de pouvoir parler – sans acrimonie – avec des opinions différentes,”
            En traitant son interlocuteur de revisionniste ? Quelle singuliere conception de la discussion !!

      3. @phil
        Phil! Vous me parlez encore?… alors que je fais (évidemment, naturellement) partie des 52% que vous entendiez fuir? Formidable !….
        Mais non, je ne fais pas parler les morts, je me désole juste de voir que… même Jésus a viré de bord (non,… justement… pas Debord 🙂 !).
        Mais… c’est un mot de vous qui m’a fait pensé ça – qu’il s’était converti : vous laissiez entendre qu’il n’avait rien contre notre système (de dingues) actuel … ou alors, c’était juste pour qu’on s’amuse un peu plutôt que de s’engueuler (en période électorale, c’est duuur!)… Bref, j’ai oublié l’intention primaire…?
        D’ailleurs, admettez qu’il n’est pas tellement mort, votre Jésus. Entre sa résurrection (carrément! … est-on encore mort, quand on ressuscite? faudrait veiller à clarifier son statut, lui…non?) et le fait que tant de gens le font parler, chacun à sa manière (et à ses compte et intérêt), depuis plus de 2000 ans… on a connu mort plus discret.

          1. @Phil
            Moi, je ne présente aucune dangerosité…
            Mais vous avez quelques tropismes (positifs, très positifs, trooop positifs!!!) bien dangereux vers certains personnages publics ou idées (le terme ‘tropisme’ peut-il s’appliquer pour une idée que dis-je un dogme, plutôt?) ! Pour rester soft ici (et éviter le sujet ultra-sensible des élections),…. par ex. cette vision de l’Amérique face au monde… assez particulière, faut avouer!…..
            Lutter un peu contre… même tout en douceur (la méditation peut-être,… ?), ne f’rait pas de mal, hein?

          2. lutter contre l’amour ?
            qui n’est jamais soft, j’aime bien cette réplique de film ( Depardieu dans Christophe collomb à qui l’on conseille de se modérer ) : la passion, mais c’est justement ce qui ne se contrôle pas !

  18. Nouvelle offensive de la PROPAGANDE vis-à-vis de soi-disant épidémies gravissimes de rougeole en Roumanie :
    https://www.mesvaccins.net/web/news/10432-alerte-aux-epidemies-de-rougeole-en-europe
    Cette propagande a lieu précisément au moment où la Roumanie s’apprête à voter une nouvelle loi sur la vaccination :
    http://lepetitjournal.com/bucarest/accueil/breves/273385-vaccins-nouveau-projet-de-loi-pour-obliger-les-parents-a-vacciner-leurs-enfants
    Autres articles de propagande concernant la rougeole :
    http://www.ledevoir.com/societe/sante/493815/sante-epidemie-de-rougeole-la-nouvelle-menace
    Sur la campagne de vaccination scolaire en Algérie :
    http://lanationarabe-dz.com/?p=1223
    Tremblez brave gens … la rougeole menace ! Un peu comme la rougeole a menacé les gens à Disneyland de manière à ce que soit voté la loi SB277 en Californie : https://www.slate.fr/story/103751/apres-epidemies-californie-interdit-refus-vaccin-croyances

    1. C’est sûr que des affirmations comme celle-là [“La rougeole, maladie très contagieuse, reste l’une des principales causes de décès chez les jeunes enfants dans le monde”] témoigne d’une forme de naïveté … confondante !

  19. C’est une certitude que vous ne serez pas le seul … mais serez-vous la majorité ?
    Parce qu’en démocratie, c’est la majorité qui impose son choix à la minorité.
    En l’occurrence, l’obligation vaccinale existe en France pour DTP depuis des décennies. Même s’il y a eu la pétition de l’IPSN demandant le retour du DTP, l’utilisation de Infanrix Hexa a eu lieu sans encombre pour l’écrasante majorité des familles.
    Ceux qui veulent généraliser l’obligation vaccinale ont choisis notre pays parce qu’on dispose d’obligations vaccinales pré-existantes “relativement” acceptées. Ils savent qu’il y aura quelques réticences au début, mais ils espèrent que le temps fera son oeuvre et que les familles s’habitueront à l’idée de devoir être vaccinées y compris contre leur volonté. Après tout, ce fut le cas pour la vaccination DTP …
    Par ailleurs, les médias (qui raconte les trucs nécessaires pour rassurer les imbéciles) ont raconté que l’on voulait étendre l’obligation vaccinale de 3 à 11 vaccins (grâce à une confusion volontaire entre VACCINS et VALENCES), qu’il y aurait une “clause d’exemption” (alors que celle-ci semble poser un problème juridique et que l’hypothèse sans la clause est davantage mise en avant) et que la vaccination obligatoire ne concernerait que les enfants.
    Pourtant il est noté dans le rapport page 33 (préconisations pour les adultes) :
    “Le calendrier vaccinal prévoit à l’âge adulte certains rappels de vaccination et après 65 ans la vaccination contre la grippe saisonnière et le zona. Comme indiqué plus haut, la couverture vaccinale obtenue n’est pas satisfaisante. Pour y répondre, Le comité préconise la mise en place de l’ensemble des recommandations décrites dans les chapitres précédents dans le cadre d’un engagement des autorités de santé en faveur de la vaccination et la dispense du reste à charge de l’achat des vaccins.”
    Totalitaire je vous dis … m’enfin si vraiment une obligation vaccinale anti-grippale était votée un jour (Sansonetti, Le Figaro et d’autres ont fait qq sorties médiatiques sur ce sujet au moment de l’épisode décès à Lyon chez Korian) je pense qu’on rigolerais plus qu’autre chose.
    En attendant, ils ont vraiment craqué en Algérie (en supposant que les informations de cet article soient authentiques) :
    http://www.algerie-focus.com/2017/03/sante-campagne-de-vaccination-suscite-panique/

    1. Vous dites : “Parce qu’en démocratie, c’est la majorité qui impose son choix à la minorité”
      Ce n’est pas sûr !
      Tout dépend de quoi on parle :
      1) si c’est pour élire un représentant, il lui suffit d’une voix de plus que son concurrent. Mais il devient le représentant de tous et pas seulement de ceux qui ont voté pour lui.
      S’il n’a pas compris ça, il s’expose à de graves ennuis et rapidement, proportionnels aux % de ceux qui ont voté pour l’autre…
      2) si c’est pour prendre une décision qui implique (et impacte) toute une communauté, le jeu est différent. Vous ne pouvez pas imposer quelque chose (par exemple un nouvel aéroport) si vous n’avez pas une trèèèèèèèèèèès forte majorité en faveur ; au moins 80 ou 90% des votants à un référendum par exemple.
      Si vous avez un 52% en faveur, ça veut dire qu’un citoyen sur deux est contre le projet. Vous vous exposez à de gros ennuis si vous vous obstinez. Si vous avez 40% contre, voire 30% ou même 20% c’est de la folie de s’obstiner…
      Z’avez qu’à pas faire un référendum… Oups !
      La démocratie ne consiste pas à imposer !
      Le marquis de Tocqueville disait que…

      1. Vous avez raison sur le fait que certaines décisions ont besoin d’une forte majorité pour etre admise. Mais parfois, c’est aussi le temps (accompagné d’une incitation ciblée) qui permet d’imposer l’inacceptable (à une minorité). Je pourrais citer des quantités d’exemples …
        J’ai parfois l’impression que les gens sont prêts à abandonner leurs libertés les plus fondamentales aux profits des “experts” et autorités publiques.
        C’est ça qui représente le coeur de mon inquiétude. Il y a heureusement quelques résistants … mais globalement, les opinions qui sortent concrètement d’une certaine norme se font de plus en plus rares (et je considère les opinions type extrême-droite ou extrême-gauche inscrites dans cette “norme”).
        Qui se souvient de la déclaration de Le Lay sur le “temps de cerveau disponible” ?
        https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Temps_de_cerveau_humain_disponible
        A l’époque de la généralisation des smartphones (reliés a internet), tablettes, chaînes TV multiples … etc quel est le “temps de cerveau disponible” précisément consacré à essayer de comprendre le monde de manière un peu approfondie et documentée ?
        Comme le dit Chevalier, les gens aiment l’autorité et détestent le doute. A force d’être éduqués à croire que le “risque zéro” peut être atteint, ils finissent par penser que seuls les experts peuvent prendre soin d’eux correctement. On infantilise la population parce que ça arrange les intérêts économiques des uns et des autres.
        https://michel.delorgeril.info/ethique-et-transparence/moralisation-de-la-vie-et-de-la-sante-publique/comment-page-2#comment-30614
        Bref dans une société où ceux qui se préoccupe de la défense de leur liberté sont minoritaires, la démocratie existe-elle encore réellement ?

    2. En démocratie, on n’impose pas, mais en totalitarisme marchand (démocratie de façade de magasin, juste pour mettre à l’aise le consommateur idéalement naif ou ignorant, j’exagère), cela va de soit. Tonton Guy avait déjà tout compris.

    1. Bonne question !
      Si on vaccine mon bébé (ou un de mes enfants) contre mon gré (ou sans me prévenir) je me fâche et je ne serais (conditionnel) pas le seul…

  20. Il y a actuellement une campagne de vaccination scolaire conte la rougeole en Algérie. Apparemment, il y a déjà eu des accidents :
    http://dia-algerie.com/polemique-vaccin-4-eleves-ont-ete-evacues-a-lhopital-apres-complications/
    Le commentaire de Dahmoune à la suite de l’article est intéressant :
    “Depuis hier, on nous chante une autre chanson;
    Dans l’établissement scolaire ou est scolarisé mon petit fils, en première année, on nous demande de formaliser notre demande de ne pas vacciner nos enfants par la remise d’un acte légalisé.
    Ils rejettent la responsabilité de vacciner ou pas sur le dos des parents.
    Un acte incompréhensif et inacceptable. Une honte”.
    La mise en place de vaccination en milieu scolaire est préconisée dans le rapport Fischer, plus particulièrement pour le GARDASIL, dont le rapport préconise également la vaccination des garçons. Si vraiment ils décident de rendre obligatoire CE vaccin en particulier et décident de vacciner à l’école en l’absence des parents, il va y avoir des problèmes multiples.
    Je me demande quels sont les dispositifs juridiques actuellement examinés par les services de Marisol Touraine. Je me demande si la phrase “Aucun acte médical, ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne, et ce consentement peut être retiré à tout moment.” est gênante pour ceux qui seraient tentés d’imposer une extension des obligations vaccinale.

  21. Achtung, Maître,
    Vous avez attrapé plein de Filochistes dans votre blog! Voilà ce que c’est d’ouvrir vos colonnes à tous les vents, après on s’étonne d’ héberger des choses inavouables…
    Dites, pendant que je vous tiens, il est drôlement bien le programme du 13 et 14 Mai à Saint Malo, double intervention de votre part, félicitation, mais qui a eu la riche idée de me refiler la parole le Dimanche soir, tous mes soupçons se portent sur vous naturellement?
    C’est dommage, on aurait pu donner la parole à Idriss Aberkane, on aurait entendu une mouche voler, ou à Gérard Filoche, là on aurait plutôt entendu des chaises voler. Mais moi, je peux faire voler quoi?
    Je sais! puisque tous les officiels seront rentrés chez eux et que mon niveau de surveillance de salle sera nul j’ organiserai une petite quête, “Pour les œuvres de Michel de Lorgeril”, on fera comme d’habitude 70-30, si on s’est pas fait arrêter à Gap avec du Sacha Inchi pourquoi on se ferait gauler à Saint Malo avec du boniment?

      1. Tut, Tut, Messieurs ! Il y a aussi à St Malo un excellent trafic d’argile isomarine, dont je vous recommande les vertus drainantes, pour vieux genoux arthrosiques de corsaires en tous genres. Remarquons au passage que corsaire est indifféremment une ou un, ce qui ne devrait pas déplaire à certaines qui n’auront pas le loisir de doubler la voyelle finale. Quoique CORSAIREE qu’un corps serre ? Filou calmez-vous !

  22. Ici un abonné de Filoche sur youtube et sur son blog…
    Decouvert suite a videp youtube du Dr G. Delepine ( le mari…), concernant le trou de la secu et son possible sauvetage. Filoche donne un autre eclairage sur la Secu, son histoire, son financement.
    Son analyse de la gauche francaise, soit env. 1 lecteur de ce blog sur 2, s’est révélé tres pertinente ces derniers temps!
    Detail amusant et medical… Il a permis, en des temps révolus, a un couple de femmes, d’avoir une petite fille… Methode narurelle et assumée, qui permet de remettre en perspective un autre débat, sur la PMA (procreation ´medicale ´ ´assistée ´) …
    La perspective sociale n’est pas a exclure de l’intention medicale

  23. Pardonnez-moi Maître,
    Mais je souhaiterais vous reparler de notre Confrère le Dr François Epineuze une dernière fois. Après je me le re-range dans les édredons de mon sub’… Promis!
    Il fait partie des quatre rencontres professionnelles qui ont totalement transformées ma vie. Quinton, lui, Guez… ben merde alors, je ne me souviens pas de mon quatrième gars formidable…
    François Epineuze est globalement de mon âge, il était phlébologue à Paris. Terrassé par une hernie discale lombaire hyperalgique, il se morphinait d’importance afin de supporter la douleur inhérente à son travail de couillon libéral. Un jour un vieux médecin lui parle de Quinton, il se perfuse honteusement dans son coin et miracle, Epineuze se soulage, Epineuze s’améliore, puis Epineuze guérit.
    François Epineuze le phlébologue ne peut pas tellement garder ce secret pour lui, il s’en fait un second métier. Le voilà phlébologue-rhumatologue, qui se met à détruire systématiquement toutes les hernies discales parisiennes en moins d’un trimestre de traitement. Son aura incandescente rayonnera jusqu’aux Palais de la République tous proches puisque notre Premier Ministre de l’Epoque, François Fillon (????), souffrant d’abominables lombalgies, avait pris rendez-vous chez lui. Après quelques actrices de premiers plans en arrêt de travail pour les mêmes raisons et qui retrouvaient le chemin des plateaux, il lui fallait soigner la République.
    François Epineuze, emporté par son succès et son désir de toujours plus donner ne percevra plus les limites horaires physiologiques à respecter et déclenchera un gigantesque AVC qui le laissera largement hémiparésique et totalement aphasique. Il sera sauvé par l’amour d’une de ses fans qui lui redonnera la station verticale et le goût de vivre.
    Il devra en plus subir pendant sa convalescence un dépôt de plainte relayée par l’Ordre des Médecins de la Seine concernant un acte de phlébologie pour lequel il ne se défendra évidemment jamais, et pour cause, et le Docteur François Epineuze sera donc radié du Tableau de l’Ordre des Médecins sans plus ample procès.
    François Epineuze m’a remis debout, m’a fait réfléchir à Quinton en particulier et à tous les savoirs oubliés en général, Guez m’a appris l’hydrotomie et l’optimisation de la méthode et Mdl m’a donné envie de me remettre au travail.
    Il était un temps où la Médecine n’était qu’une affaire de Compagnonnage, où le futur Docteur en Médecine aspirait tous les savoirs et s’en faisait une fragile Religion.
    Qu’il s’employait à perfectionner ou alors à détruire pour mieux la remplacer, en fonction des nouvelles données de la Vraie Science.
    Pas de chapelle, pas de querelle, que de l’étude.
    C’était mieux avant.
    J’en reveux!

  24. @Phil
    Allez, encore pour vous faire rire (sans doute), toujours à mes dépends (me rends bien compte que c’est un peu risible 🙂 )… (on en dépense hein de l’énergie, tous et toutes, pour vous redonner le sourire!)
    J’étais dans le même état que vous, il y a quelques semaines, quand Gérard Filoche n’a pas pu se présenter à la primaire dite ‘de la gauche’. Eteinte, en dépression, anéantie je fus… quand je pensai à la perte inestimable -en terme de débat et de bousculades de l’escroquerie légale-, dont son absence nous priverait.
    Ca n’a duré que 4 heures… Après, j’ai convoqué de nombreuses pratiques, yogique et autre méditation, pour refaire surface,… mais je comprends un peu dans quel état vous devez être. Et quand j’ai pas (trop) le moral, j’écoute un peu de G.Filoche (il est mon JJCale à moi, souvent 😉 … et noooon, il n’y a pas QUE la musique qui redonne le moral!!!)
    Courage, Phil… 😉 !

    1. c’est moi qui devient schizoïde… Ô merci merci, 2 heures de vélo et ça repart, c’est les hormones là, je sais pas quoi, j’oublie toujours, les hormones du bonheur… sérotonine

    1. Tjrs là pour toi mon Reliquet
      Sûr que pour apprécier Filoche faut être en pré-dépression nerveuse. PMD ? arrête de te vanter, tu es juste 1 amateur heureusement pour toi pas éclairé (dans ce domaine c’est préférable)

        1. PMD = Psychose Maniaque Dépressive, Dr Reliquet a encore bcp de W à faire pour y arriver…

    2. Merci Dr Reliquet <3 !!!! Trop bien !!! Fan de Gérard Filoche (Sinon, c'est quand, Dr MdL que vous faites installe un bouton 'pouce en l'air' pour vous épargner des articles aussi vides de contenu que le mien ?)

        1. après une sieste crapuleuse, oui c’est bon. Françoise : Filoche c’est le KGB avec du bide en plus… Dr Reliquet – avec tout ce qu’il bosse au noir – il rigole…

          1. Quelle tristesse (pour rester poli) de lire ces propos degradants ici …

          2. Erratum pardon, j’ai mis en dessous 1 commentaire à Françoise, c’était pour Inox…

        2. @Dr_MdL
          Oh nooooon, “on” ne s’en fout pas de Gérard Filoche… malgré ses excès!!! Il est à la fraude fiscale ou même plus généralement à la dénonciation des escroqueries (légales ou non) ce que VOUS êtes, bon Dr MdL, à la fraude au ‘cholestérol’ : une référence et “même pas peur”! Et oui, qu’on l’aime ou pas, c’est vrai quand même! C’est vous dire si “on” ne s’en fout pas (en tous cas, moi, je…)!
          Sinon… si, j’avoue que je fraude un peu parfois… Pour ma recherche…, il m’arrive d’acheter des trucs ou des machins ou parfois même des bidules que je ne me fais pas rembourser ensuite par notre chère administration. Trop compliqué, trop épuisant, pfff, allez, allez, encore une fois… tant pis!!! Et puis, hé oh, dites : avec les salaires mirobolants que nous paie notre cher CNRS, je peux de temps en temps amputer ledit salaire de quelques kopeks voire roubles pour financer ma recherche, non ? … Je fraude donc parfois… sur le budget familial, mais chuuuut, faudrait pas que ça se sache trop, non plus…. j’aimerais bien éviter qu’une enquête ensuite ne me force à avouer les montants impliqués pour financer ma recherche sur des fonds perso… fonctionnaire indigne, va! Pourvu, pourvu que la prescription de 12 ans (votée récemment pour la fraude fiscale, mais passée assez inaperçue, finalement, non?) s’applique à ce cas particulier….

          1. PS : la définition d’une PME c’est moins de 250 salariés, et d’une TPE c’est moins de 10 salariés. Une PME peut donc être une “grosse boite”, une TPE est familiale, et en dessous on trouve même l’entreprise unipersonnelle.
            Cessez donc de focaliser sur le ” CAC40″, le vrai gisement d’emplois est au-dessus, et ce sont ces gens-là que l’administration empêche de bosser

        3. Bon jour Docteur. Ah çà, c’est du propre ! C’est la méthode des politiques (comme celui indiqué par Phil et que se noie dans le tonneau des Danaïdes…) et à ce propos Phil, vous parliez dans un autre commentaire de la paperasse qui submerge les Patrons ( ou décideurs si vous voulez) , mais enfin depuis quand un patron de grosse boite s’occupe t’il de la paperasse ? Il laisse ce soin à ses subalternes comptables ou ses Directeurs administratifs pour tricher le plus possible avec l’impôt, dissimuler les plus possible les bénefs; ( la Suisse c’est pratique…) se faire octroyer des aides indues pour des problèmes ou des droits fictifs, j’en passe et en oublie d’autres subterfuges. Comment je le sais ? C’est du témoignage direct, du vécu, vous en parlerai un jour si vous voulez.

          1. En fait je ne parle que des “TPE” (soit des millions d’emplois, dont font partie les médecins non fonctionnaires) seul exemple que je connaisse de l’intérieur.
            Lorsque les étrangers viennent ici ou travaillent avec nous, ils sont estomaqués par le labyrinthe de notre “millefeuille”. France pays de paperasses et de tracasseries administratives.
            A chaque alternance tout le monde promet de le réduire, et à chaque alternance il augmente… ça fait 40 ans que je vois ça
            L’énergie vitale s’y dissout, mais personne n’ose tailler dans le vif car ça supprime des emplois.

          2. Il n’y a pas que les “alternances” qui augmentent le millefeuilles…
            Chaque nouvelle couche est souvent le résultat d’une médiocre fraude ou aussi d’une évolution inattendue dans un domaine particulier.
            Il faudrait effacer les étapes (stades) antérieures mais l’administration n’a jamais tort et donc ne se corrige jamais…
            Prenons un exemple simple. Il faudrait “moraliser” d’urgence les pratiques dites de santé dite publique…
            Vous me comprenez ?
            Mélange de fraudes, de malveillances, de malpratiques mais aussi d’évolution technique, voire scientifique généralement honnête…
            Pour “suivre” ces “évolutions”, on créé de nouvelles règlementations, avec plein de bonnes attentions.
            Et nous sommes nous-mêmes demandeurs ; et après on se ^plaint…
            Je vous laisse à vos réflexions…
            Un dernier point quand même : les français se moquent d’eux-mêmes ; c’est très sain, bravo !
            Ayant travaillé dans d’autres pays supposés libéraux, je me permets l’observation suivante : c’est souvent pire ailleurs et les Autorités d’ailleurs sont d’une très grande sévérité : Amérique du nord notamment USA (sont très méchants là-bas ; voyez be pôvre DSK… jamais en France, ce ne serait arrivé !) ; bref; d’un certain point de vue, la France est un pays laxiste quoique très règlementé… Ah ! le beau pays que voilà qui règlemente beaucoup mais… viole les règles avec une désespérante constance.
            C’est nous ça !
            N’ayons pas honte ! C’est ici en France à mon avis qu’on est le mieux !

          3. @ Phil : ” Lorsque les étrangers viennent ici ou travaillent avec nous, ils sont estomaqués par le labyrinthe de notre « millefeuille ». France pays de paperasses et de tracasseries administratives.”
            Je suppose que vous voulez parler des innombrables travailleurs clandestios ou non déclaré travaillant des le bâtiment, l’agriculture et que l’administration adéquate peine tant à contrôler par manque d’effectif et de réelle volonté.
            Le CAC40, m’en tamponne le coquillard avec un tibia de grenouille, je ne joue pas dans cette cours… malsaine.

          4. Inox comme d’habitude vous n’avez rien compris (ou faites exprès de ne rien comprendre), visiblement vous n’êtes pas “international”,. Ayant la chance ou malchance d’avoir de la famille sur tous les continents (la diaspora), je les ai toujours vu débarquer en France, hallucinés par la complexité de notre législation En particulier les anglo-saxons, mais pas seulement eux… Bien sûr on trouve pire (Chine, pays dits “en voie de développement” et corrompus, Afrique du Nord, la liste est longue où c’est 10 x + difficile qu’ici d’avancer, mais ce ne sont pas des pays “avancés”).
            Nous avons donc bien du chemin à faire mais le pb est résolu : comme personne ne veut le faire, nous en resterons là.

  25. Mr Jacques Bessin (UNACS) a eu le micro durant quelques secondes lors des questions qui ont suivie la présentation des mesures totalitaires, vis à vis des petits français qui ont simplement besoin qu’on leur foute la paix, proposée par Fischer (prénom Alain), le grand manitou académicien de cette mascarade :
    https://youtu.be/l51c6Ba5gMk

  26. Le débat sur les vaccins est soigneusement encadré, c’est pour cette raison que je parle d’un “syndrome de Stockholm” lorsqu’une personne prête à critiquer ouvertement (LA vaccination ou certains vaccins ?) les vaccins débutent son argumentaire par “je ne suis pas opposé aux vaccins”.
    Imagine-t-on sur ce blog un Dr De Lorgeril débattre du taux de cholestérol à partir duquel il faudrait prescrire des statines ?
    L’obligation vaccinale prend la population française en otage. Le rapport Fischer prend les gens en otage. On autorise des Mr Vié le Sage à se demander s’il peut accueillir des enfants non vaccinés dans sa salle d’attente.
    Débuter un propos sur les vaccins par “je suis favorable aux vaccins même si je les critique” est une manière grossière d’avouer que l’on ne dispose pas de sa totalité de parole.
    Non aux prises d’otage …

    1. Je lis vos interventions avec beaucoup d’intérêts Emilio, mais sur celle-ci je ne suis pas d’accord avec vous.
      Je fais partie des gens (à mon niveau) qui critique ouvertement la vaccination, mais qui n’est pas par essence contre la vaccination.
      Je suis par contre particulièrement remonté contre le manque de données fiables pour (quasi) tous les vaccins, le manque de recul pour certains, et la société spectacle et mercantile autour. C’est ces points-là qui me rendent extrêmement vaccino-méfiant. (et dans le doute je m’abstiens…)
      D’ailleurs “ne pas être contre” n’est en aucun cas un synonyme de “favorable à”.

      1. Ouais.
        Faut travailler ; y a que ça, le boulot (comme les nains de Blanche Neige), pour sortir de l’ignorance et de l’idéologie ; en plus c’est amusant… Enfin, moi ça m’amuse… pas sûr que ça amuse le DG Financier de Sanofi… Oups !

        1. Un échange (lors d’un repas par exemple) entre vous et le DG financier de Sanofi pourrait être favorable à l’humanité !
          Imaginez un DG peut-être besogneux réaliser que ses collègues qui viennent leur demander des sous continuellement se moque ouvertement de lui.
          Imaginez un DG réaliser que son employeur, sur lequel j’ai moins envie de cracher que sur les “experts” qui préconisent vaccins ou statines pour toute la population, a un modèle économique qui n’est favorable ni aux actionnaires, ni aux patients ?
          Vous pourriez avoir donné l’envie à ce comptable hors pair de monnayer ses compétences autre part …

      2. Merci pour votre intérêt Math78
        Simplement, je n’accepte pas ce logiciel “la vaccination est utile et ceux qui critiquerait cette évidence sont victimes d’une théorie du complot”.
        On cherche à manipuler les gens en leur imposant ce point de départ obligatoire à toute réflexion sur la vaccination.
        Le seul point de départ à adopter est celui de MdL sur cet article : Est-ce qu’il ne serait pas possible qu’on ait menti à la population depuis l’époque Jenner / Pasteur ?
        Ceux qui fréquentent ce blog sont désormais (j’imagine) informé qu’il est possible de mentir d’une manière incroyable sur le “cholestérol qui bouche les artères”. Ils ont même analysés les détails du mécanisme de ce mensonge …
        Avec les vaccins, il faut encore monter d’un cran dans notre acceptation d’avoir été manipulé. L’ego souffre. Pour ce qui me concerne, il a souffert il y a plusieurs années lorsque j’ai lu “vaccins, mensonge et propagande” parce qu’on m’avait prescrit un rappel de vaccin, c’était peu de temps après la lecture de “cholestérol, mensonge et propagande”, autre livre remarquable qui m’a permis de découvrir comment on pouvait biaiser une étude clinique.
        Je suis convaincu que le débat débutera réellement le jour où les “antivaccins” n’auront plus peur d’être estampillée de cette manière-là.
        Le débat tel qu’il est présenté par les médias, par le ministère de la santé et par Fischer, c’est “comment faut-il faire pour restaurer la confiance dans la vaccination ?”. L’IPSN, E3M, Revahb, le Formindep, Mr Raoult sont TOUS inscrits dans ce schéma imposé par les “experts”. Du coup, on parle de l’aluminium, encore et toujours …
        Il faut à tout prix sortir de ce schéma. Il n’y a pas des “antivaccins” qui auraient des leçons à recevoir de la part de “professeurs” ayant la science infuse …
        Je ne vois pas pourquoi les termes du débat concernant la vaccination devrait être différent de ceux qui concernent les statines.

        1. Ouais ! Sur le fond, ouais !
          Mais, … la falaise de l’ignorance est tellement haute aujourd’hui avec la question vaccinale qu’il est impossible de l’escalader en une fois ; faut imaginer des étapes… Laisser les équipiers souffler ! Laisser le premier de cordée examiner son prochain arrêt-plate-forme… Retalquer les mains…

        2. e”Le débat tel qu’il est présenté par les médias, par le ministère de la santé et par Fischer, c’est « comment faut-il faire pour restaurer la confiance dans la vaccination ? ».”
          Certes, mais le tien semble etre : Comment instaurer la defiance dans la vaccination ?
          L attitude d’une demande de plus (et de meilleures) etudes avec un principe de precaution me semble plus raisonnable.
          Personnellement, je ne demande pas la defiance, je demande des etudes. Et celles qui sont mises en avant pour critiquer les vaccins me paraissent a peu pres aussi faibles que celles du camps d en face.
          Dur dur …

          1. J’espere ne pas sembler lui manquer de respect. On peut ne pas partager l’integralite d’une position (et le dire) en gardant tout le respect 🙂
            C’est important d’accepter que l’autre ne pense pas comme soi meme.

          2. @Akira
            Ouais… mais en attendant ces etudes (improbables qu’on en voit des masses de sitot d’ailleurs….) que nous appelons de nos voeux… on fait quoi ??? :-((((

          3. Je comprends ta modération…
            Le problème est qu’un rapport a été publié le 30 novembre 2016, et celui-ci propose de rendre obligatoire l’ensemble des vaccins inscrits au calendrier vaccinal (et non pas 11 vaccins comme ce qu’ont affirmé la plupart des médias).
            Ce n’est pas acceptable. Ce rapport fait peser une menace extrêmement lourde de totalitarisme médical sur les jeunes français. C’est aux familles de décider s’il faut vacciner ou pas, ce n’est pas aux experts payés par les labos d’imposer à 16 millions de français de moins de 20 ans des vaccinations obligatoires dont la liste évoluerait en fonction des nouveaux vaccins commercialisés.
            Mr Fischer menace la population française de vaccinations forcée, c’est inacceptable.
            Si l’on veut éviter que les gens aient de la “défiance” envers la vaccination, alors on lève l’obligation vaccinale et surtout on laisse les petits français et leur famille tranquille.

          4. @Emilio :
            Sur cette question d obligation vaccinale, je suis tout a fait de ton avis. C est choquant et tres grave !!

          5. Ah mon avis tu devrais lire Georget et regarder la vidéo “incroyable confidence d’un vaccinologue” si tu as envie de pouvoir aborder le sujet vaccin en étant informé de manière réellement impartiale.
            Sache que j’estime aborder cette question avec un esprit totalement cartésien. Pour moi, ce qui est fou, c’est plutôt de monter en épingle un cas de diphtérie en Espagne pour accuser les antivaccins d’être responsables de ce décès. Ce qui est fou, c’est d’avoir envie d’imposer l’obligation vaccinale (ce qui représente une violence institutionelle … qui concerne des enfants ou des personnels de santé coupables d’aucune faute) pour des maladies infectieuses soit disparue, soit bénignes, et parfois sur lesquels on a peu d’information (comme sur le lien entre papillomavirus et cancer du col de l’utérus). Ce qui est fou c’est de décréter qu’il faut vacciner des nourrissons de 2 mois contre l’hépatite B. Ce qui est complètement dingue, c’est d’imposer “de fait” Infanrix Hexa alors que seul DTP est obligatoire.
            Ce qui est dingue (mais totalement) c’est que tout le monde accepte que le débat sur les vaccins soit focalisé sur “comment restaurer la confiance dans la vaccination ?” en faisant COMME SI la question de l’efficacité DES vaccins (le terme DES parce qu’on généralise comme s’il était interdit de distinguer chaque vaccin) n’avait pas à être debattu.
            Ce qui est dingue (et d’une violence inouïe) c’est que des gens trouvent normal d’élargir l’obligation vaccinale à tous les vaccins.
            Tu revendiques un esprit cartésien et rationnel ? Lis Georget.

          6. En tout cas, je peux te dire que ma position a deja pas mal evoluee sur le sujet grace a vos diverses interventions.
            chi va piano, va sano e va lontano

    2. Tout à fait exact
      Exemples
      Pr Joyeux
      Wakefield
      RF Kennedy
      Yeoshua Schoenfeldt (auteur de Autoimunite et vaccins)’ (5O milllions de maladies autoimmunes au USA)
      On peut ajouter “les vaccins ont éradiqué la Variole”, “les maladie infectieuses” ou “ont été un progrès majeur dans la lutte des maladies infectieuses”
      Il faut commencer par dire du bien du bilan des vaccins pour ensuite, contradictoirement en dire beaucoup de mal
      Personellement je préfère dire en préambule ” Massacre des inncocents” après avoir lu durant 1 an toute la litterature sur le sujet
      Certains experts disent ” crime contre l’humanité”

  27. Si vous avez regardé la vidéo, vous avez peut être vu à quelle point l’échange entre Mme Le Callenec et la ministre de la santé se passe bien.
    C’est pour cette raison que je me méfie d’une action visant à demander aux candidats à la présidentielle (ou à leur porte-parole) de se prononcer sur l’obligation vaccinale.
    On ne sait pas comment peut se comporter la population. Aucun élément n’indique à ce jour qu’elle est favorable à la liberté vaccinale.
    J’ai eu la possibilité d’envoyer un document réclamant la liberté vaccinale à 2 députés LR il y a peu, et finalement je ne l’ai pas fait.
    La population a l’air d’accepter sans problème d’incroyables mesures liberticides, ça me fout la trouille.
    Je préfère que l’information cible les gens dont le quotidien serait modifié par une extension des obligations vaccinales.

  28. Petit rappel sur l’état actuel concernant l’évolution de ces “vaccinations obligatoires”. Voici ce que disait Marisol Touraine suite à une question de Mme Le Callenec (députée LR soutien de François Fillon) :
    http://www.dailymotion.com/video/x5bxav7_question-de-mme-isabelle-le-callennec-a-mme-marisol-touraine_news
    Ce gouvernement ne votera pas l’élargissement des obligations vaccinales. La “patate chaude” est transmise au gouvernement suivant (Macron ? Un fan de l’entreprise et des partenariat public – privé. Le Pen ? Hamon ?). La ministre devrait présenter d’ici qq jours ses conclusions, en incluant notamment la “faisabilité juridique” des préconisations du rapport Fischer.
    Grâce à l’avis du conseil d’état, le gouvernement a 6 mois pour mettre en conformité l’obligation vaccinale et la disponibilité des vaccins obligatoires.

  29. Qui dit arbitrage dit que la partie perdante accepte d’avoir perdu…
    Or, on est dans une situation à la Trump qui n’accepte l’arbitrage des électeurs qu’à condition d’être le vainqueur…
    Un article récent du monde expliquait qu’apprentissage vaux mieux qu’éducation… Mieux vaut apprendre aux gens comment resister que de les éduquer sur le sujet; et quand la resistance sera autre que marginale, les parties auront poids egal et un arbitrage est envisageable

  30. Bonjour,
    J’applaudis évidemment vivement cette requête visible, émanent du reconnu Dr De Lorgeril. Mais je me demande, à la lecture du dernier billet de Marc Girard à ce sujet, qui va bien pouvoir entendre et se saisir de cette question dans ce foutu pays de fous, où sont bafoués avec tant de facilité la science,la santé et le droit des personnes, et le bon sens de base. On a certes collectivement la médecine qu’on mérite, mais là tout s’est tellement emballé !
    Ne lâchez rien !
    Bien cordialement.
    Le lien de MG : http://www.rolandsimion.org/spip.php?article376

  31. J e vous conseille de lire l’article ci joint montrant le degré effroyable de corruption du système de santé US
    Gràce à Trump et Kennedy ,çà a l’air de bouger
    C’est la panique chez bigpharma!
    LES BREVETS DES VACCINS
    Par Ginger Taylor, MS, 17 janvier 2017 (Extraits)
    Examen de la déclaration de Robert F. Kennedy Jr. qui explique que le CDC (Centre Officiel Américain de Contrôle et de Prévention des Maladies) «possède plus de 20 brevets de vaccins ».
    Brevets de vaccins: les Centres de Contrôle des Maladies américains (CDC) en possèdent une vingtaine et sont en conflits d’intérêts
    R.F. Kennedy se trouve en territoire très sûr quand il révèle que le CDC possède plus de 20 brevets qui créent de vastes conflits d’intérêts non divulgués sur la sécurité des vaccins.
    La semaine dernière le nouveau Président élu a invité Robert F. Kennedy Jr. à un entretien qui pourrait mener à la création d’une commission dirigée par R.F. Kennedy Jr. sur la sécurité des vaccins.
    La couverture médiatique de la réunion a été très large, mais aussi déchaînée.
    L’industrie des vaccins et ses valets ne veulent pas que leur corruption soit étalée dans un forum officiel. Ils ont manifesté leur fureur à l’égard de M. Trump et de M. Kennedy.
    Au cours de la semaine dernière, nous avons assisté à de nombreuses publications sur Kennedy et ses allégations relatives à la sécurité des vaccins et à la corruption. Ce qui est intéressant à ce sujet, est ceci: Kennedy a été engagé dans la lutte contre le mercure depuis très longtemps. Il a aussi enquêté depuis plus de dix ans sur les plaintes des parents dont les enfants furent victimes des vaccins. Ces articles ont eu comme effet de braquer les projecteurs sur la corruption quand il fut découvert que le programme de vaccinations endommageait la santé de nos enfants.
    Ces anciens éléments d’information ont finalement fait leur chemin du fait que l’attention des médias a soudainement été réveillée par la déclaration de M. Kennedy qui affirmait que « Le CDC possédait plus de 20 brevets de vaccins ».
    Ma recherche sur la sécurité des vaccins et la corruption a commencé peu de temps après que la santé de mon fils ait été endommagée par les vaccins en 2003.
    J’ai entendu cette allégation circuler depuis que j’ai commencé à plaider dans ce domaine, mais je n’ai jamais vu de preuve de cette affirmation.
    En 2003, Mark Benjamin, journaliste de l’UPI, a rédigé une étude approfondie sur les conflits d’intérêts (CDC) dans le domaine des vaccins intitulée « UPI Investigates : The vaccine conflict ». Nous voulons remercier M. Benjamin pour avoir porté à l’attention du public les brevets et COIs détenus par les membres du Comité consultatif sur les pratiques vaccinales du CDC, y compris les revendications de plus en plus absurdes de Paul Offit. Dans cet article, Offit affirme que le fait de détenir des brevets de vaccins et être financé par Merck pour l’achat et la distribution des vaccins aux médecins, (son livre exalte les vertus des vaccins) ne compromet en rien son objectif comme membre du comité et qui détermine ce qui est, ou qui n’est pas une bonne pratique vaccinale.
    […] M. Kennedy a répété sa déclaration le mois dernier dans une interview à EcoWatch en précisant : « Le CDC est une filiale de l’industrie pharmaceutique. L’Agence possède plus de 20 brevets de vaccins. Elle achète et vend chaque année des vaccins pour 4,1 milliards de dollars » Encore une fois, aucune source.
    J’ai passé suffisamment de temps sur la question pour savoir que les déclarations sur les vaccins doivent être vérifiées et revérifiées. Et comme il s’agit d’une affirmation très ancienne que je voudrais pouvoir confirmer, j’ai décidé de poursuivre mes recherches.
    J’ai la chance d’avoir comme partenaire pour le plaidoyer un parent qui s’est occupé d’autisme, Max Blaxill, expert en propriété intellectuelle qui a été employé par des sociétés de milliardaires pour gérer leurs brevets. Blaxill est l’homme qui a découvert que le HHS (U.S. Department of Health and Human Services), par le biais du NIH (National Institute of Health), possède des brevets sur tous les vaccins contre le HPV, et reçoit un pourcentage sur les bénéfices faits sur chaque dose de Gardasil ou de Cervarix administrée n’importe où dans le monde. Il a publié cette étonnante révélation dans un exposé en trois parties intitulé : « Une licence pour tuer ? Partie 1 : Comment un partenariat public-privé a fait du gouvernement le partenaire pour le Gardasil de Merck »
    Lorsque j’ai contacté Blaxill pour lui demander comment pouvoir faire une recherche sur les brevets, il a eu la gentillesse de la faire pour moi. Il a trouvé 57 brevets américains dans lesquels le CDC était présenté comme cessionnaire.
    Après un examen rapide des brevets, j’ai constaté qu’un brevet n’était pas applicable à la vaccination, mais simplement référencé comme étant un article sur la vaccination. Cela nous laisse 56 brevets du CDC à examiner.
    Voici ce que j’ai trouvé :
    Il existe des brevets du CDC applicables aux vaccins contre la Grippe, le Rotavirus, l’Hépatite A, le HIV, l’Anthrax, la Rage, la Dengue, le Virus du Nil occidental, le Streptocoque du groupe A, le Pneumocoque, le Méningocoque, le RSV, la Gastro-entérite, l’Encéphalite japonaise, le SRAS, la Fièvre de la vallée du Rift, et le Chlamydophila pneumoniae.
    Il existe un brevet CDC pour les « vaccins à base d’acides nucléiques pour la prévention de l’infection par le flavivirus qui a des applications dans les vaccins contre le Zika, le virus du Nil occidental, la Dengue, le virus de l’Encéphalite à tiques, la Fièvre jaune, le virus Palm Creek et le virus Parramatta.
    Le CDC possède également plusieurs brevets concernant l’administration de divers « plans » pour l’administration de « vaccins » sous forme d’aérosols.
    Le CDC possède un brevet pour les adjuvants utilisés dans certains vaccins pour enfants prématurés et jeunes bébés…
    (La lite des brevets continue)
    Cela ressemble-t-il à un organisme de santé publique qui fait des recommandations « indépendantes » pour les vaccins ou s’agirait-il d’une compagnie privée dotée d’un portefeuille impressionnant auprès de laquelle on pourrait chercher des possibilités d’investissements ?
    Le CDC est réputé être un organisme gouvernemental indépendant qui fait des recommandations au public sur les vaccins uniquement pour le bien du public. Le CDC est aussi chargé de vérifier la sécurité des vaccins par l’intermédiaire de son Bureau sur la sécurité des vaccins. (Immunization Safety Office).
    Il est à noter qu’ils disent fièrement qu’ils rendent compte à l’ACIP – le même comité dans lequel Paul Offit a servi de manière tristement connue, comme si ce rapport ajoutait, d’une manière ou d’une autre une légitimité à leur travail sur la sécurité des vaccins. Le même comité que le Congrès a excusé pour sa longue histoire de conflits d’intérêts.
    Nulle part sur le site du CDC, je ne peux trouver la divulgation du fait que l’Agence est un partenaire à but lucratif des fabricants de vaccins et pour qui il est censé assurer le suivi de la sécurité.
    M. Kennedy se trouve dans une position très sûre quand il signale que le CDC a plus de 20 brevets qui créent de vastes conflits d’intérêts non divulgués au sujet de la sécurité des vaccins. Mais il sous-estime le problème de plus de la moitié.
    Ce bref examen des brevets actuels détenus par le CDC mérite une étude approfondie afin de pouvoir déterminer exactement quelles sont actuellement les relations financières avec les fabricants de vaccins et quelles sont les répercussions actuelles de ces sources de revenus sur les postes qui ont trait à la sécurité vaccinale. Il faut, en outre, examiner de près les relations financières entre le CDC et les fabricants de vaccins auxquels il fait actuellement la cour afin d’inclure l’exploitation potentielle de nouveaux brevets pour un gain financier. Ce ne sont là que quelques lignes d’enquête, parmi des centaines, qui doivent être examinées et pourquoi la Commission RFK sur la sécurité des vaccins doit être mise en œuvre.
    Il n’est pas étonnant que l’industrie des vaccins (et ne nous trompons pas, le CDC EST l’industrie des vaccins) et, c’est pourquoi leurs médias se battent avec une telle fureur pour empêcher la commission RFK de se former.
    Heureusement, M. Kennedy a déjà déclaré qu’il combattrait cette corruption qui touche à la santé de nos enfants jusqu’à son dernier souffle. Il semble également que le nouveau Président ne s’occupe guère de ce que les Pharmas et les grands médias lui lancent comme critiques. Les abus et la corruption dans le programme de vaccinations durent depuis plus de 20 ans. Si ce programme est bien examiné, il pourrait pour le moins entraîner des réformes qui réduiraient considérablement les bénéfices de l’industrie.
    Cette industrie des vaccins est actuellement une industrie de 30 milliards de dollars par année. Des organisations comme l’Organisation Mondiale de la Santé ont insisté sur l’augmentation des investissements, projetant que l’industrie des vaccins deviendra une industrie de 100 milliards de dollars par année d’ici 2025. Il est évident que le CDC et ses partenaires commerciaux ont besoin du public non seulement pour les 69 doses de vaccins recommandées pour les enfants, mais aussi pour s’orienter vers les 100 doses de vaccins recommandés pour le nouveau programme destiné aux adultes. Ces gens seraient aussi prêts à injecter aux familles les 271 vaccins supplémentaires qui sont actuellement en développement dans le pipeline.
    Ce boom financier ne pourra pas se produire si la corruption dans l’industrie, comme les énormes dommages non évalués sur la santé des enfants (et maintenant adultes) sont mis en pleine lumière pour que le public puisse enfin voir. L’industrie de 30 milliards de dollars par an risque de devenir une industrie de moins de 10 milliards de dollars…
    Nous devons continuer à faire pression sur l’administration Trump pour que la sécurité vaccinale soit réexaminée et réformée, comme aussi le droit universel de pouvoir renoncer à tous les vaccins sans qu’il y ait la moindre contrainte. […]
    Source : Greenmedinfo.com

      1. Ahaaa? Trump ne serait-il pas aussi “trumpette” que ça, Mais plutôt “Triumphant” Lui faut bien un Kennedy pour l’aider mais lorsqu’on demande de l’aide à quelqu’un autant que ce ne soit pas un imbécile… Certains diront que…mais Trump n’est pas mon Président.
        Bonne santé anti vaccinale ( et anti statinienne ) à tous, pour ne pas dire méditerranéenne.
        P.S Dr Variole : Bravo pour votre commentaire et ces informations.

        1. semble tout le contraire d’un imbécile, et Démocrate comme tout Kennedy qui se respecte, j’ai cherché sa bio : 3 enfants d’une 1ère femme, 4 de la seconde qui s’est suicidée il y a 2 ans… Quelle somptueuse famille tragique, mais coriace… s’il succombait aux balles des assassins, il aurait encore 7 successeurs…
          On trouve chez Trump ( ce n’est pas de la politique, c’est du factuel ) la même qualité que chez de Gaulle : il sait s’entourer

          1. C’est sur !
            – un ancien de Sachs au Tresor
            – un climato-sceptique convaincu a l’agence de protection de l’environnement
            – steve bannon au conseilde la securite nationale
            – un lobbyist du petrole a l energie

          2. ma parole, mais c’est de la haine…
            Bienveillance on t’a dit
            Tu aimeras tes ennemis comme tu te détestes toi-même- (suis pas sûr que ce sont les mots exacts)
            Au sérieux jamais tu ne te prendras
            En toutes circonstances humour tu auras
            Et jamais oublier que toi mortel tu n’oublieras
            yes

          3. Bien Padawan Akira ! Moderato Cantabile , sens la Force qui est en toi !

          4. @Phil
            Pour une fois, je le trouve bien modéré notre Akirira. Constater les états de service de ceux qui font partis de l’orchestre de Trumpet’ n’a rien de haineux ! Et quand les origines musicales du Band sont fort diverses, on peut s’attendre à quelques… Canards ! Et des canards, y’en a plein la mare.

  32. Je viens de réécouter cette émission :
    https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-21-avril-2015
    Avec Michel Rivasi et François Bricaire.
    Je pense qu’un psychiatre (sérieux) devrait se pencher sur cette émission … les auditeurs semblent schizophrènes. Ils savent parfaitement (et l’exprime sans problème) que les “vaccinateurs” se moquent d’eux ouvertement, et pourtant ils n’osent pas dire qu’ils sont CONTRE les vaccins.
    Ça me fait penser au syndrome de stockolm :
    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Stockholm

    1. Sans vouloir pendre un ton “politicien”, je me permets de vous dire, très cher ami, la chose suivante : si on est “contre” quelque chose (opposé définitivement à cette chose), on ne peut pratiquement plus parler avec les autres.
      La discussion n’est possible que s’il y a un terrain neutre sur lequel on peut s’accorder un minimum.
      Par exemple, on peut discuter de l’obligation : extension, abolition, phase de transition, etc… Bref, il y a matière à discussion.
      Si on est “contre” les vaccins, il n’y a plus rien à discuter ; on perd son temps ; la seule chose qu’on puisse faire c’est exposer les raisons d’être “contre” et l’autre n’a rien à dire sinon qu’il n’est pas d’accord avec vos raisons… Autant le lire, discuter est temps perdu !

      1. Il y a vraiment un problème sur la manière dont ce sujet est abordé par les médias.
        Un rapport vient de proposer d’appliquer de force un traitement médical à 16 millions d’enfants de moins de 20 ans. Et pendant ce temps-là, on discute sur le sexe des anges …
        Il n’y a absolument aucune preuve que la vaccination ait été utile un jour, mais on aborde ce sujet en considérant comme point de départ à tout débat que … les vaccins sont efficaces et il faut démontrer que ce n’est pas le cas. Avant d’aborder cette question, il est presque obligatoire de se justifier en expliquant que “même si on critique les vaccins, on y est malgré tout favorable”.
        Il y a vraiment une particularité à la manière dont ce sujet est abordé.

        1. C’est souvent le cas lors des évolutions sociétales majeures ou des sauts historiques…
          Y compris par des géants…
          Rappelez-vous, de Gaule allant dire aux pieds noirs qu’il les avait compris ; et puis…
          Probable que c’était comme ça qu’il fallait faire pour éviter la guerre civile : on dit le contraire (sans le dire vraiment) de ce que l’on va vraiment faire…

      2. Mon propos précédent concernait l’émission de France Inter.
        Vous-même abordez la question de la vaccination sous un angle correcte (ce blog est d’ailleurs presque le seul endroit où ce sujet est évoqué de la “bonne” manière), cad sous un angle réellement NEUTRE.
        J’avais vraiment été choqué par un Mr Jean Pilet, qui avait participé à la conférence de présentation des conclusions du rapport Fischer, et qui trouvait que ces conclusions étaient vaaaaaacheeemeeennt biens parce qu’il avait été évoqué la possibilité de mettre en place une “clause d’exemption”.
        Il faut lire le rapport brut, sans le filtre des médias qui ont raconté n’importe quoi. La “clause d’exemption” n’est qu’une bonne blague destinée à rassurer les imbéciles.

      3. Ce qui plombe les discours et les débats depuis longtemps, c’est cette phrase générique :
        “Je ne suis pas antivaccinaliste”…

      4. Le “pour” et le “contre” est contre-productif.
        Il faut ouvrir le débat sur une vraie base scientifique, la science dure, la vraie. Elle existe.

          1. J’écrivais cela, car à la lecture de cette discussion, notamment les interventions du “Dr Variole”, il semblerait qu’il y ait des données scientifiques…

          2. Des données scientifiques ?
            Sûr qu’il y en a !
            Comme pour les statines !
            Mais qu’est-ce qu’elles valent une fois passées à la moulinette ?
            C’est ça la Société du Spectacle de tonton Guy : on fait semblant de faire ; et la réalité est l’exact contraire de ce que l’on dit !

  33. Oui, oui, on est face à un mur, comme chaque fois qu’il y a déni. On est aussi dans le déni pour les patients souffrant physiquement d’une borréliose et étiquetés ‘psy’, ce sont les associations de patients lymés qui viennent de débloquer officiellement la situation (http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/cp_premier_copil_lyme_18012017_alv2.pdf).
    Il y avait eu le déni de certains spécialistes lorsque Campylobacter Pylori (saprophyte) est devenu Helicobacter Pylori (cancérigène), il y aura bientôt le déni du rôle exact joué par Propionibacterium Acnes dans les douleurs invalidantes d’épaule ou de sciatique…
    Et pendant ce temps-là, il y a des malades qui crient leur souffrance sans être entendus par les soi-disant experts médicaux. C’est ça qui est inacceptable.

    1. @ Jabeau :vous avez éveillé ma curiosité avec ce “propionibactérium Acnes” dans les douleurs invalidantes de l’épaule. Voici ce que j’ai trouvé qui me fait comprendre pourquoi certaines personnes opérées pour une rupture de la coiffe des rotateurs ont toujours mal. Le lien suivant en PDF montre que ce problème a été étudié et est connu :
      LE PROPIONIBACTERIUM ACNES EN … – descorthopedie.org
      http://www.descorthopedie.org/memoire/chemama · Fichier PDF
      La connaissez vous ?

      1. de l’épaule… et des hernies discales ! le problème émerge depuis 15 ans avec de chiffres qui donne le vertige, 40 % des lombalgiques améliorés par les antibiotiques et 42 % de propionibactérium retrouvés dans les disques pathologiques. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23404353
        En googlant ‘back pain propionibacterium’, une centaine de références apparaissent qui disent la même chose. Idem avec les mots clés ‘shoulder pain propioniobacterium’.
        Les biofilms sont à la mode, les borélies en profitent, les propionibacterium aussi… on les trouve sur les prothèses d’épaules qui suppurent, on réagit en parlant de contamination cutanée, alors que tout pousse à croire que le propionibacterium était là avant la chirurgie, et que c’était lui le responsable de l’arthropathie scapulaire qui a conduit le patient… chez le chirurgien !

        1. C’est curieux (mais très intéressant) cette affaire…
          Une bactérie (plutôt cutanée ; mais ce serai étonnant qu’elle ne soit pas aussi dans nos intestins) aurait pu s’installer dans certaines articulations ?
          Elle aurait pu migrer de nos intestins via la circulation sanguine ?
          peut-être pas toutes les lombalgies, mais certaines …
          Why not?
          Au travail ! Faut vérifier !

          1. Oh! putain, la piste bactérienne des hernies discales?
            Alors tout s’éclairerait… Pourquoi la réhydratation d’un rachis au sérum d’eau de mer marche mieux qu’au sérum physiologique à quantité égale?
            On sait que l’eau de mer est formidablement bactéricide sur de nombreux germes, Staph et Streptocoques en tête au point que mon mentor originel, Francois Epineuze, disait que désinfecter la peau à l’alcool avant de piquer consistait limite à perdre son temps.
            Il ne reste plus qu’à tester Propionibacterium au contact du sérum de Quinton, mon petit doigt me dit que….
            https://www.youtube.com/watch?v=McUfEwSYFNM

  34. C’est peut-être une bonne idée de contacter des politiques, mais ce n’est pas sûr.
    En effet, on est pas à l’abri que cette action soit contre-productive . Marc Girard avait prédit que le fait de déposer une Question Prioritaire de Constitutionnalité sur l’obligation vaccinale (auprès du tribunal correctionnel d’Auxerre pour la famille Larère en octobre 2014) serait contre-productive, de même que la pétition de l’IPSN demandant le “retour du DTP sans aluminium”.
    La problème est que si certains s’agitent de manière “institutionnelle” contre l’obligation vaccinale, cela ne permet pas d’avoir d’information réelle sur l’opinion publique concernant ces obligations. C’est d’autant plus inquiétant que la propagande médiatique est intense actuellement sur ce sujet (avec ces fameux 41% de défiiiiaaance des français envers la vaccination).
    Le problème d’une action institutionnelle contre l’obligation vaccinale, c’est que si celle-ci va particulièrement loin et que la réponse est favorable à l’obligation vaccinale, alors on l’entérine pour longtemps ! Ce fut le cas lorsque l’on a appris que le conseil constitutionnel décidait que :
    “Les articles L. 3111-1, L. 3111-2 et L. 3111-3 du code de la santé publique sont conformes à la Constitution” (Décision n° 2015-458 QPC du 20 mars 2015).
    Peut-être faut-il contacter certains députés “ouverts” sur cette question, en particulier ceux qui ne sont pas médecins, et qui se sont auparavant impliqués dans les défenses de certaines libertés (ça existe en particulier du côté des députés EELV comme Mr Roumégas, Mme Rivasi, Mme Attard). Je me méfierait des députés PS tendance libéral (en particulier ceux réclamant un partenariat public-privé pour l’orientation des politiques de santé publiques), des députés Les Républicains.
    La question des obligations vaccinales n’est pas d’être pour ou contre les vaccins, il s’agit vraiment de savoir si l’on est prêt à accepter que quelques dizaines d’experts imposent de manière légale les obligations vaccinales à 65 millions de français (dont 16 millions de moins de 20 ans), avec une vérification avant l’accueil en collectivité, une modification de la liste des vaccins obligatoires au bon vouloir du “CTV du HAS”, des campagnes de vaccinations scolaires …. etc.
    A mon avis, il faut surtout avertir les agents administratifs, scolaires, médicaux, municipal … etc que leur quotidien va devenir très difficile dans le cas où une futur majorité décidait d’élargir ces obligations vaccinales. Il faut avertir aussi les parents (y compris ceux qui sont favorables aux vaccins) qu’une menace très grave pèse sur leur liberté la plus fondamentale de refuser un traitement médical. C’est inadmissible de vouloir fliquer la population française de cette manière-là. Si les agents chargés d’appliquer cette obligation vaccinale élargie (parce que les familles sont résolument trop angoissé) refusent de s’engager, le projet capotera peut-être. Une pétition correctement formulée (contre l’obligation vaccinale) et suivie par les associations médicales et autres (honnêtes) experts opposés à l’obligation vaccinale aura l’avantage d’informer les gens sur cette menace. Mais il faudra peut-être le faire en temps utile, c’est à dire après les élections présidentielles … car on sait comment ça se passe avec les politiques : ils promettent et reviennent sur leurs décisions une fois élu non ? L’exemple de Marisol Touraine est éclatant pour illustrer la manière dont nos politiques, une fois arrivé au pouvoir, retournent intégralement leur veste sans la moindre gêne.
    Cette histoire d’obligation vaccinale est proprement sidérante …

  35. Dépassionner le débat pour y introduire plus de réflexion scientifique est effectivement la priorité.
    Je pense que la question des vaccins est vraiment particulière.
    Les vaccins sont une des grandes gloires de la médecine, pour les patients et pour les gens du corps médical.
    Ils ont été mis au point à une époque où les épidémies sévissaient et tuaient massivement.
    Cette peur de la maladie infectieuse nous a été retransmise de génération en génération et je pense que c’est une peur irrationnelle. Les gens ont tendance à raisonner aujourd’hui comme si les risques étaient les mêmes que pendant la guerre de 14-18…
    Les parents pensent protéger leurs enfants.
    Bref, dans l’inconscient collectif, vacciner est un acte salvateur et bienveillant.
    Ca dépasse à mon sens la seule question scientifique!
    On a totalement banalisé l’acte de vacciner, l’article de Marc Girard sur les pharmaciens qui seraient amener à vacciner l’illustre très bien…
    Mais pour avoir déjà discuté de ce sujet avec des médecins “pro-vaccin”, si on leur parle des effets indésirables en citant des exemples, la réponse est: un exemple ne suffit pas à en faire une généralité ou relation n’est pas causalité. Par contre, ces mêmes personnes vont vous dire pour argumenter la vaccination: j’ai vu des infirmières mourir de l’hépatite B avant que le vaccin soit mis sur le marché, je peux vous dire que la vaccination est un progrès. Pourquoi ces quelques infirmières touchées par l’hépatite B seraient plus à importantes que ces personnes ayant fait une complication à la suite d’une vaccination? Ils disent aussi: “donner-moi des preuves que les vaccins sont inefficaces ou dangereux”. Mais je leur dis: “donnez-moi des preuves qu’ils sont efficaces, nécessaires et non toxiques!”
    Fin de la discussion.
    Enfin, je note (et là je parle de MOI) que j’ai du mal à parler de ce sujet avec des gens qui ne pensent pas comme moi. J’appréhende d’emblée la réaction de la personne et je me sens sur la défensive!
    Je pense à cette bienveillance dont parle bcp MDL ces derniers temps. Je pense qu’il est très important de laisser l’autre s’exprimer sans se braquer. Mais c’est dur! Faut que je prenne des cours de COM!
    Pour terminer, je ne pense pas, contrairement à Emilio, que la discussion soit empêchée par l’obligation vaccinale (même si ça n’arrange rien et que ça amène les gens à se radicaliser encore plus!). La plupart des pays d’Europe n’ont pas d’obligation vaccinale et je ne pense pas que le dialogue soit plus ouvert?
    Par contre, les méthodes de l’industrie pharmaceutique et des politiques pour vacciner toujours plus les gens (de gré ou de force) sont intolérables et effectivement amènent les gens à se positionner de façon radicale contre la vaccination. C’est une réaction je dirais naturelle pour rétablir l’équilibre…

    1. J’approuve à 100%. Merci !
      A une nuance près : j’ai essayé de voir (merci de procéder de votre côté) si l’introduction du vaccin contre l’hépatite B avait eu un impact sur les graves complications (y compris fatales et transplantation de foie) hépatiques de cette infection sur le personnel soignant.
      J’ai constaté la très faible prévalence de ces affections AVANT la vaccination ; et ainsi qu’il était impossible de dire que le vaccin avait eu un effet protecteur réel, c’est-à-dire statistiquement significatif ; d’autant plus (j’étais hospitalo-universitaire à cette période) que la vaccination a été associée à une intense phase d’éducation des personnels pour se protéger… Vaccination ou éducation ?

      1. Pour l’hépatite B, je me suis mal faite comprendre. J’ai eu une discussion avec un médecin qui argumentait sur le fait qu’il avait vu des infirmières mourir de l’hépatite B et que de ce fait, le vaccin contre l’hépatite B était à son sens un succès. Je lui ai demandé s’il avait des données épidémiologiques concernant l’hépatite B avant et après vaccination, il n’a pas su me répondre et ça l’a agacé…
        Je ne pense pas que le vaccin contre l’hépatite B soit un succès.
        Je crois même (mais je n’en suis pas sûre) que c’est un désastre sanitaire
        Michel Georget pense comme vous il me semble…

        1. Décidément les fausses manoeuvres s’accumulent je disais donc:
          Forcément mon cher confrère ils ont utilisé la SIMVASTATine alors ça pouvait pas marcher !!
          ILs eussent utilisé la rosuvastatine alias CRESTOR et c’eut été un vrai miracle ils sont pas futés les caballeros ! Même que comme “l’ami” RITDKER ils auraient arrêté l’essai à mi-course…. oups !!

        2. ” des infirmières mourir ” je suis un peu sceptique, pendant ma longue carrière hospitalière je n’ai vu qu’un cas chez une aide soignante.
          Après quel est le niveau de la couverture vaccinale chez les soignants??
          Dans les pays scandinaves ils ont refusé de suivre les recommandations de l’OMS de vacciner toute la population car les soignants et les personnes étaient bien vaccinés et la prévalence de l’hépatite B était très faible comme en France d’ailleurs!
          Je précise qu’en tant que médecin je suis vacciné bien sûr.

  36. Si le dialogue est impossible, c’est parce que l’un des 2 camps (celui des “provaccins”) menace l’autre camp de lui imposer de force son opinion (au travers des obligations vaccinales). Certains (pas tous) provaccins menacent d’appliquer des traitements de force aux enfants des “antis” et aux “antis” eux-même… Cela ne peut que conduire à la violence.
    Il faut lever l’obligation vaccinale !

  37. Vous avez une très bonne analyse de la situation et du problème ainsi que de la solution d’arbitrage proposée. Il reste à trouver des relais pour diffuser cette analyse à nos politiques !

    1. Bonjour Maître,
      Et alors, du Statinocirque on ne nous alerte plus? Pas étonnant que l’on se sente forcé à parler politique et anus au final, sujets connexes, parce qu’ils trompent nos ennuis…
      Sur l’essai Espagnol STARS par exemple (STARS, HOPE, JUPITER, ILLUMINATE, ils savent si bien titrer) qui visait à démontrer tout l’intérêt de la statinisation précoce des AVC ischémiques après thrombolyse, je peux?
      Le résultat c’est nib, zob, nada, houalou sur toute la ligne, peu de balle, Gros Chou Blanc évidemment. Vous savez qu’ils m’inquiètent au final? Avant ils mentaient maladroitement, c’était énervant mais assez plaisant quand même, maintenant ils avouent sans barguigner.
      Détail néanmoins satisfaisant, la trouille initiale qui gênait leur étude con était que les statinés de frais se mettent à saigner goret de façon significativement supérieure pendant les 90 jours de leur étude. Les auteurs ont donc parfaitement perçu le surcroit d’AVC hémorragique sous statines, donc c’est la liesse en Ibèrie, tout le monde hémorragise pareil!
      En Médecine générale à la frontière belge on sait bien que pour qu’une membrane de cellule se charge en oméga-3 et modifie ses caractéristiques électriques, il faut 90 à 120 jours et pour qu’elle perde son cholestérol et devienne fragile donc déchirable, pareil. Quelle riche idée, l’étude à 90 jours! Ca y est, je les retrouve!
      Vu la manière dont ils se couchent quant à leur défaite face au critère primaire de leur travail (respect du thème précédent) je me suis brusquement posé la question; Et s’ils étaient honnêtes, moi qui du coup me moquerais injustement de leurs abnégations scientifiques?
      Ouf! C’est pas moi, c’est eux. Au final ils me rassurent, ils annoncent que s’ils n’ont pas pu conclure ce n’est pas parce que les statines ne changent rien au pronostic des AVC thrombolysés à 90 jours, mais parce qu’ils n’avaient pas assez recruté de patients volontaires pour nous le démontrer.
      Maître? Deux enseignements;
      1- Ils sont toujours là, trente ans plus tard. Habitués à perdre, certes, mais toujours obstinément à la recherche du plomb statinien qui deviendra de l’or rallongeur de cash.
      2- Ingurgiter de la paella entre potes de boulot en se mouillant de sangria tout en regardant un match du Milan AC, ça peut paraître suave, mais au final ça fait comme de la Budweiser et des hot-dogs devant du base-ball, que de la tension anale inconsciente, pas plus…

      1. Merci beaucoup !
        Je ne suis pas sûr qu’il faille se féliciter [et j’admire votre prudence et votre humilité] de la science “bidonnée” qui nous et présentée là…
        On pourrait, pour défendre notre “église”, conclure qu’ils n’ont rien vu et donc que… bla bla. Triomphe facile qui nous déshonorerait ; ne sombrons pas dans la facilité ; nous ne sommes pas de cette eau-là…
        Cela dit, on ne doit pas [soyons médecins et non plus “obsessive scientists” ; pragmatiques et non “mentally rigid”] négliger qu’ils ne voient rien du tout de positif et qu’il est fort douteux qu’en doublant l’échantillon, ils puissent espérer dégager quelque chose de bénéfique avec leur statine…
        Prétexter que l’essai est “underpowered” pour ne pas conclure que l’essai est négatif est risible ; mais permet de publier dans une bonne revue… Dans le cas contraire, les éditeurs leur auraient dit que… faut pas fâcher les sponsors…

    2. A tous ceux qui s’interessent au problème vaccinal ,je conseille de visiter le site peu connu
      http://www.whale.to/
      où sont recueillis tous les articles importants sur les dangers vaccinaux, l’histoire de la vaccination et les avis des grands medecins(honnetes) sur la question,depuis 150 ans

Comments are closed.

Merci d'avance, pour le 240 +1 eme commentaire.