Ministère, crédibilité, confiance : le niveau zéro est atteint !

 

Les nouvelles se suivent et se ressemblent (statines, Médiator, vaccins, Depakine, traitement hormonal, thyroïde, mammographie…) ; des actrices s’en mêlent ; des pétitions se multiplient ; des médecins réfractaires témoignent ; déni des autorités face aux évidences ; nullité scientifique ; médias complices dans la désinformation ; inhumanité flagrante des supposés responsables ; mascarade autour des conflits d’intérêt au plus haut niveau de l’état ; sondages catastrophiques ; en deux mots et deux seuls : divorce consommé entre les citoyens et les responsables de la santé du pays !

Ça ne va pas s’arranger et c’était prévisible…

Impératif d’agir et vite ; car les dérapages de toutes sortes s’annoncent catastrophiques ; et il ne faudra pas dire que c’est la faute des lanceurs d’alerte ou des réseaux sociaux ! Vous aurez été prévenus ; et depuis longtemps !

On a atteint le niveau zéro : tout le monde descend !

Plus bas, ce sont les sous-sols, les garages et les poubelles…

L’heure de grandes décisions approchent : faire le ménage ici comme on l’a supposément fait ailleurs !

URGENT, Monsieur le Président ! Ici il faut vraiment le faire !

Un impératif : trancher le cordon ombilical qui relie le Ministère de la Santé aux industries des produits de santé ; ça va faire mal, ce sera hémorragique;  mais il faut le faire…

Car il faut des arbitrages et l’actuel Ministère de la Santé et des industries de produits de santé ne peut assurer cette fonction essentielle dans un état démocratique…

Une fois ça fait, il faudra profondément réformer tout le système actuel ; car plus personne n’y croit et ça n’est pas bon pour la Liberté, l’Égalité et la Fraternité.

Et on fera beaucoup d’économies ; très bon pour le budget !

Et la santé du bon Peuple de France sera améliorée !

Attention, faute de pain, il ne faut pas lui donner des brioches !

Alea jacta est !

 

 

 

 

121 réflexions au sujet de « Ministère, crédibilité, confiance : le niveau zéro est atteint ! »

  1. Charles

    Avec Levotyrox, Merck s’est offert, a peu de frais un essai en vrai grandeur.

    Bras d’intervention : La France
    Groupe de controle: le reste de l’europe

    Pourquoi la Province France de l’Empire Euro-Allemand? Outre le fait qu’elle a perdu son ame pour n’etre plus qu’un corps vegetatif, c’est le seul ´pays ´ ou le generique n’est pas disponible, et, ou donc l’essai peut se poursuivre, sans risque de voir les ´patients ´ prendre la poudre d’escampette

    Comme prévu…

    Répondre
    1. papynou34
      En réponse à : Charles

      C’est pour cela que les frontaliers vont acheter leur Levotyrox à l’etranger….. C’est la recommendation d’un médecin hier sur RTL à une heure de grande écoute!!!

      Répondre
  2. papynou34

    Pensez vous que l’actuel président de la république va entrer en croisade contre la finance? Il a tellement d’additions et soustractions à faire…. Qu’en est il dans les autres pays européens?

    Répondre
  3. Inoxydable

    « URGENT, Monsieur le Président ! Ici il faut vraiment le faire !

    Un impératif : trancher le cordon ombilical qui relie le Ministère de la Santé aux industries des produits de santé ; ça va faire mal, ce sera hémorragique; mais il faut le faire… »
    Pour une fois je vais être bref : QUI SE RESSEMBLE S’ASSEMBLE !

    Répondre
  4. Dario Caterina

    European Society of Cardiology (ESC) 2017 par Medscape.
    L’actualité des lipides à l’ESC 2 / Pr Gabriel Steg, M. John Chapman.
    Congrès de l’European Society of Cardiology (ESC) 2017 à Barcelone.

    Bonjour M.De Lorgeril,
    Voici deux spécialistes qui font le point sur les problèmes des lipides et des anti cholestérol.
    C’est très récent. Je suis persuadé que tous les utilisateurs assidus de votre site (dont je fais partie) souhaiteront connaître votre point de vue éclairé.
    Merci pour votre action.
    Louis.

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Dario Caterina

      Ces deux gentilles personnes ne sont pas des spécialistes : le 1er ignore tout des lipides et du cholestérol en particulier ; et le 2ème n’est ni médecin ni physiologiste ni épidémiologiste ; vous perdez votre temps à les écouter…
      Si vous voulez un bref commentaire, donnez-moi l’adresse : je n’ai pas le temps de chercher

      Répondre
  5. Stéphane

    La tendance de ce gouvernement est au contraire d’aller vers plus de libéralisme, entendons par là plus de soumission de la politique à la finance. Soit ça marche, l’économie s’améliore et la colère retombe, soit, ce qui est le plus prévisible, ça échoue, comme en Italie avec Renzi, et là, on ne sait plus où on va.

    Sur la brioche, j’avais déjà posté ce lien :
    https://twitter.com/_Stalker_69_/status/900796079448485888

    Répondre
  6. phil

    Marc Girard se plaignait de la mollesse des lanceurs d’alerte, et voilà, c’est parti…

    A noter (mais cela n’engage que moi) que cette « liberté de parole » est nouvelle, serait-ce – a contrario – signe de confiance en notre nouveau gouvernement ?

    Répondre
  7. Orbes

    Bonjour
    Elle prend du levothyrox depuis 15 ans.
    Depuis 2 mois syndrôme d’hypothyroïdie ( tableau identique au sevrage avant exploration avec iode etc..)
    2 medecins de son environnement professionnel lui indiquent la forme liquide.

    Dans le Q du Medecin: la ministre en charge de la santé de ses concitoyens declare que les troubles sont passagers, et que les Etat Unis utilisent cette formule depuis 10 ans.
    Circulez il n’y a rien à voir.
    Nous arrivons a un point de non retour. Pire que l’incompetence c’est l’esprit de lucre qui dirige le ministere de la Santé.
    Jupiter devrait se transformer en Hercule pour nettoyer les écuries d’Augias

    Répondre
    1. Orbes
      En réponse à : Orbes

      Complement d’info sur un excipient de neo levothyrox
      http://www.additifs-alimentaires.net/E572.php
      Il est a retenir que cet additif E572 est  » ‘réducteur de l’efficacité des compléments alimentaires et des comprimés et gélules pharmaceutiques dans lesquels il est inséré (vraisemblablement par effet mécanique de recouvrement) [29,32,24,25,28] ainsi que d’atteintes au système immunitaire [29,32,25,…]. » et qu’il n’est pas inclus dans les autorisations europeennes .
      A suivre

      Répondre
          1. bwe
            En réponse à : Charles

            Et si l’origine du problème était plutôt à rechercher dans le packaging de ce médicament. Est-ce que le stéarate de magnésium réagirait avec l’emballage (aluminium, plastique) pour former un complexe qui serait de ces réactions allergiques et autres ?

      1. Francoise D.
        En réponse à : Orbes

        @ Orbes
         » … et qu’il n’est pas inclus dans les autorisations européennes.  » dites-vous.
        Est-ce que cela veut dire que le levo nouveau contient un additif prohibé en Europe ? Ou est-ce que je n’ai pas compris correctement ???

        Répondre
      2. Francoise D.
        En réponse à : Orbes

        Dans tous les cas… Cela traduit bien le fait que les études de biodisponibilté, de bio-équivalence de levo-ancien et levo-nouveau, et toussa ont été bâclées… au minimum.. pour ne pas dire davantage… ou même pas réalisées ?
        Qui peut se procurer les résultats et les conditions de l’essai (… IF any ?) et comment ?

        Répondre
    2. Stéphane
      En réponse à : Orbes

      Les centres de pharmacovigilance sont débordés par l’affaire du Levothyrox , et ce n’est pas fini, car les vaccins arrivent :

       » La situation actuelle met également en exergue les limites du Portail internet de déclaration. Créé à l’initiative de l’ancienne ministre de la Santé Marisol Touraine pour un coût de deux millions d’euros, celui-ci constitue un fourre-tout et donne la possibilité de déclarer en ligne tout effet secondaire de médicaments et de dispositifs médicaux. Les déclarations d’effets du Levothyrox risquent d’occulter les effets graves d’autres médicaments.

      Malgré tout, l’ANSM prévoit encore de réduire le nombre des centres de pharmacovigilance. Pourtant, à partir du 1er janvier 2018 et l’entrée en vigueur des onze vaccins obligatoires, les déclarations d’effets indésirables vont surement exploser. Les autorités sanitaires semblent ne pas avoir appris les leçons des précédentes crises. « 

      Répondre
  8. Corentin

    Re-Bonjour :)

    Je viens de voir ceci:

    http://www.ouest-france.fr/sante/cholesterol-les-statines-reduisent-bien-la-mortalite-prematuree-5229976

    L’article date d’aujourd’hui (07/09/2017)

    L’énergie du désespoir…

    Auriez-vous un commentaire sur cette « nouvelle étude publiée mercredi dans la revue américaine Circulation »… (http://circ.ahajournals.org/content/early/2017/08/22/CIRCULATIONAHA.117.027966)

    « Vingt ans de suivi

    L’enquête, réalisée notamment par des chercheurs de l’Imperial College School of Public Health de Londres, est la plus longue jamais effectuée sur un anticholestérol. Basée sur des données recueillies pendant vingt ans… »

    Lol.

    Et bien sûr elle démontre « que la prise régulière de statines a réduit de 28 % le risque de mortalité chez des hommes sans maladie cardio-vasculaire apparente mais avec un taux élevé de cholestérol. »

    Ils ne sont pas encore morts, ils bougent encore…

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Corentin

      Cette étude publiée dans le revue officielle de la Société Américaine de Cardiologie (AHA), cosignée par de « prestigieux » auteurs et que personne dans la Nomenklatura Universitaire ici et ailleurs ne conteste est un magnifique témoignage… de ce que nous savions déjà : ils ne comprennent rien aux sciences médicales, en particulier à l’essai clinique, pierre angulaire des science médicales car seul moyen de démontrer des causalités.

      Ci-dessous la réponse que j’ai faite récemment, désolé une partie est en anglais ; mais si vous voulez un peu plus et en français procurez-vous mes livres…

      « Such a study is just stupid and non scientific.
      As you know, when you decide to test a medical drug, you must organise a randomised trial (RCT).
      Any RCT is based on a primary hypothesis. What is it?
      It is the calculation of the sample size and duration of follow-up needed to test a given reduction of the risk of a well defined endpoint.
      The primary hypothesis is like a horse race protocole. Before starting, the jockeys must know the starting and the finish lines in the hippodrome and the number of laps to go.
      Once the finish line has been crossed by the winner, the race is over, the horses should go and rest… And the public go to the the counter to get the winnings of their bet…
      Imagine that some jockeys decide to keep on running… until the next day or week.
      Why not ? Would you take them seriously?
      The only diffrence between the horse race and a RCT is that in principle there are several horses whereas in a RCT there are two groups only, one being the placebo.
      Please put Woscop in the trash…
      Except if you need some (non scientific) data for your students’ thesis… oops!
      This is the today medical science!
      Best Michel
      « 

      Répondre
      1. aminevite
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Bravo pour votre réponse claire et pertinente à cette publication dans « Circulation » dont on peut dire maintenant « Circulez il n’y a rien à voir! »
        J’ai une interrogation à vous soumettre concernant un cas clinique:
        patiente de 80 ans qui sous Inegy passe en 3 ans d’un rétrécissement aortique peu serré à un RAo serré avec calcifications+++.Rôle favorisant d’INEGY?..Connaissez-vous des cas similaires?
        Merci++

        Répondre
        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : aminevite

          Que les statines calcifient les artères, c’est parfaitement démontré !
          Peu de données concernant la valve aortique.
          Avec l’ézétimibe, on nous cache tout on nous dit rien ; en conséquence, je m’abstiens, désolé…

          Répondre
          1. aminevite
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            La Lp(a) semble très associée aux calcifications valvulaires aortiques et on sait de toute façon que les statines n’y peuvent rien (étude SEAS).
            Cependant quand je vois les conclusions des pro-statines (ici Canada,Mednet):
            « L’étude SEAS visait à vérifier l’hypothèse voulant qu’un traitement hypolipidémiant intensif réduise le risque d’une issue clinique défavorable chez des patients présentant un rétrécissement aortique léger ou modéré. Cet essai mené à double insu avec placebo n’a pas réussi à faire ressortir un bénéfice global significatif, même si, comme on s’y attendait, l’association simvastatine-ézétimibe a abaissé le taux de LDL de plus 60 % et le taux d’événements ischémiques de 22 % par rapport au placebo. En réponse à la crainte que ce résultat n’entraîne un certain relâchement de la part des médecins, plusieurs experts ont souligné la solidité des taux cibles actuels et l’importance de les atteindre, notamment à l’aide d’un traitement d’association lorsqu’une statine seule ne suffit pas. »
            je me dis qu’ils ont probablement caché les mauvais résultats sur les RAo et notamment sur la progression des lésions…
            P.S: j’adore le critère « évènement ischémique » s’il n’existait pas je crois que jamais les statines n’auraient été admises…

  9. Julien

    Si je puis me permettre, Je suis en total désaccord avec le poncif suivant lequel plus de libéralisme, c’est plus de finance.

    Je vais résumer l’affaire de façon suivante:

    - à quoi sert la finance? À financer

    -à financer quoi? Des emprunts

    -des emprunts de qui?

    -pour ce qui nous intéresse ici, de l’Etat

    -pourquoi l’Etat emprunte? Parce qu’il n’a plus d’argent

    -pourquoi l’Etat n’a plus d’argent? À cause de dépenses publiques que personne n’est en mesure de payer. Le système des retraites par repartitioin est une pyramide de ponzi.

    Le meilleur allié du « monde de la finance » est donc un État interventionniste (non libéral) qui a besoin d’emprunter pour financer ses dépenses.

    La dépense publique est à 57% du PIB, Le taux de prélèvement obligatoire est à 46%, on a plus de 20% de l’emploi qui est de l’emploi public et l’industrie pharmaceutique se les fait en or parce que l’ETAT rembourse bon nombre de médocs inutiles voire néfastes (en empruntant, voire plus haut).

    Comprenez bien, les grands vilains patrons et les grands méchants financiers n’aiment PAS le libéralisme, pour deux raisons:

    -un veritable État libéral n’a aucun pouvoir sur l’économie donc il ne sert à rien de le corrompre et on ne peut pas se faire de l’argent sur son dos (le notre en réalité)
    -les grands patrons n’aiment pas la concurrence

    En France, on ne vit pas dans un monde à la Nozick, Hayek ou Friedman les copains, je vous le garantis.

    Répondre
    1. Stéphane
      En réponse à : Julien

      Il est vrai que dans un système totalement libéral, il n’y aurait pas de sécurité sociale. Mais un tel système n’existe même pas aux Etats-Unis, le pays le plus libéral au monde. Cela dit, il est bien vrai aussi que la poule aux oeufs d’or des labos pourrait bientôt mourir, puisque maintenant, la BCE rachète les créances de la CADES, ce qui veut dire que notre système de sécu est tenu à bout de bras par de la monnaie de singe.

      Répondre
    2. herve_02
      En réponse à : Julien

      non, ils adorent par contre le neo-libéralisme qui est le libéralisme dissymétrique : libéral pour les entreprises et dirigiste pour le reste.

      - Les entreprises ont le droit de piller le vivant (libéralisme) mais on protège leurs intérêts par l’acceptation de brevets iniques (dirigisme).
      - On laisse couler tous les scandales sanitaires majeurs par des non lieu avec quelques lampistes punis mais on pourchasse les agriculteurs bio.
      - On laisse passer la mise sur le marché de médicaments/vaccins sans études sérieuses (libéralisme) mais on protège les labos contre les poursuites (dirigisme).

      Les exemples sont pléthores, les grands de ce monde détestent l’état, sauf lorsqu’il met des militaires devant leurs portes pour les protéger de la juste colères des peuples.

      Pour l’exemple de la part importante de l’impôt et des emplois fonctionnarisés, c’est une forme de ‘socialisation’ des taches non rentables.Moi je laisserais bien aux entreprises le soin d’entretenir les routes, sur leurs deniers (et non avec les impôts des particuliers – tva en tête), mais à brève échéance nous nous retrouverions avec des chemins en terre, idem pour la santé et l’éducation (mais ne vous inquiétez pas, cela arrive), l’état se désengage nous allons arriver dans un bonheur libéral avec les riches vivant bien et les pauvres crevant bien aussi. Jusqu’au jour ou les pauvres couperont des têtes…. L’histoire est un éternel recommencement.

      Répondre
    3. Jean-Marc REHBY
      En réponse à : Julien

      Désolé mais vous faites une erreur de diagnostic dès le départ.
      Le problème est que les états la France l’Europe etc ont rendu leur banque centrale indépendante mais curieusement pas les Etats Unis !!??. Donc les états ne peuvent plus battre monnaie selon leurs besoins
      ils ont donc laisser les banques le faire, et ils leur empruntent de l’argent donc la dette!!
      Faire « tourner la planche à billets  » comme disaient les crétins et gérer un pays en bon père de famille style Pinay and co !! Un pays n’est pas une famille .
      En fait créer de la monnaie pour un état crée de l’inflation 4,5,6% peut-être et ça les banques privées et la finance n’aiment pas du tout c’est à leur détriment mais ô combien à l’avantage du citoyen moyen qui emprunte et qui vit à crédit.
      Donc la main mise de la finance commence là quand les politiques obtus ont laissé l’économie et les économistes diriger tout le système alors que l’économie n’est qu’un outil. Loin d’être une science incapable de modéliser quoique ce soit.
      Quand on pense que les théories économiques qui sont à la mode sont basées sur la théorie des jeux oui des JEUX!! on croit rêver DSK en est un grand spécialiste.
      Je vous suggère de lire le bouquin de KEENE économiste australien  » l’illusion économique » très ardu mais ô combien instructif.
      Lire aussi les bouquins de Bernard Maris
      Bon vent

      Répondre
    1. phil
      En réponse à : JM51

      sans doute, mais ce qui est important, c’est de voir que + de 50% des commentaires montrent 1 grand scepticisme (dont les « internes »), ce qui signifie que ces grands articles « vendeurs » ne fonctionnent plus, ET les pros ET les profanes connaissent désormais la polémique et n’acceptent plus l’Intox, on n’a pas travaillé pour rien…

      Mais pas possible d’influer sur les irréductibles congelés (ceux-là on les connait, on ne les bougera pas), qui parlent aussi des « lobbys anti vaccins », ce qui n’a aucun sens : les lobbys c’est fait pour vendre, les anti vaccins, bien évidemment, ne vendent rien

      Répondre
      1. Inoxydable
        En réponse à : phil

        @ Phil .Super votre dernière phrase, je voulais déjà la placer mais j’ai oublié. C’est exactement ça!
        Qu’ont à vendre ceux qui sont cotre les vaccins ou ceux qui ont été victime des effets secondaires? Rien à part quelque rares personnes au talent d’écrivain. Les anti-vaccins ou plutôt les anti obligation vaccinale n’ont aucun lobby , ni en France, ni en Europe, tout juste quelques associations et pétitionnaires ( les mêmes souvent) qui ont bien du mal à se faire entendre et exister, alors pour ce qui est d’un bénéfice financier, on repassera.
        Cela n’égalera jamais ceux d’un groupe pharmaceutique promouvant les vaccins, les statines les « Levothyrox » à propos duquel médoc le questionnaire sur le « Quotidien du médecins demande : » Vos patients sous Lévothyrox se sont-ils plaints depuis le changement de formule ?
        Réponse graphique et tout – OUI 69,1 % – NON 25,5 % , NSP 5,4 %. C’est parlant non, venant de cette publication.

        Répondre
          1. Minoque
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Un changement de littérature entre deux pavés vous distrairait assurément ainsi qu’à vos lecteur.trices… Ce serait aussi bien qu’une visiteuse médicale :-)
            C’est vendredi tout est permis :-) Et puis tout est si triste !
            Bon week-end à vous Amiral

Commentaires : page 1 sur 41234»

Répondre à JM51 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez également vous abonner sans commenter.