L’essai IMPROVE-IT : un coup pour rien… révélateur de l’époque, quand même !

 

IMPROVE-IT [je résume pour ceux qui ont un peu décroché...] est un énorme essai clinique de l’industriel MERCK visant à tester si l’addition de son anticholestérol l’ézétimibe à sa statine (génériquée depuis plusieurs années) la simvastatine apportait un bénéfice clinique chez des patients qui avaient survécu à un premier infarctus.

J’en ai déjà parlé dans un article précédent qui était excellent à mon avis [voir CHOLESTEROL ET STATINES : DELIQUESCENCE DES ELITES] mais certains m’ont demandé une petite addition ; la voilà !

L’hypothèse alternative [à celle-ci qui était très marketing : ézétimibe+simvastatine est-il mieux que simva toute seule ?] était : est-ce qu’une diminution supplémentaire du cholestérol par rapport à celle obtenue avec une bonne dose de statine est utile ?

Il fallait beaucoup de patients car la simvastatine est en principe [ce n'est pas vrai, mais ils le disent depuis si longtemps...] très efficace ; et l’addition d’un autre médicament ou une diminution additionnelle mineure du cholestérol avaient très peu de chance d’avoir un quelconque effet bénéfique et, dans ce cas, il faut un échantillon important pour « faire parler » la statistique… mais (oups) ces combinaisons sont potentiellement très toxiques…

La réalisation de l’essai va souffrir de plusieurs défauts rédhibitoires :

1) en 2008 (environ une année après le début de l’essai), l’ézétimibe a été accusée de provoquer des cancers sur la base d’un autre essai dit SEAS. Pour l’innocenter (et continuer l’essai), on va désaveugler IMPROVE-IT et clamer haut et fort qu’après une année il n’y avait pas plus de cancers dans le groupe recevant l’ézétimibe. Ce sont les aventures délicieuses de Sir Richard Peto d’Oxford. Tout ça, aussi ridicule soit-il, peut être retrouvé dans la littérature médicale haut-de-gamme qui caractérise notre triste époque. Bref, après seulement une année, IMPROVE-IT est devenu un essai ouvert avec en conséquence une crédibilité fort douteuse.

2) l’essai a été prolongé au-delà de 5 ans [durée de suivi moyen généralement admise comme optimale pour réussir à démontrer une hypothèse sans tomber dans dans l'obscure difficulté de ladite "régression à la moyenne"] jusqu’à 7 ans ; je l’ai déjà raconté ; on connaissait le biais (la triche pour dire les choses vraiment) de l‘arrêt prématuré ; avec IMPROVE-IT, on aura désormais  l’arrêt retardé qui est aussi une façon de tricher ou une violation avérée de ce qu’on appelle l’hypothèse primaire. Bref, on multiple les analyses en prolongeant l’essai avec l’espoir qu’enfin quelque chose arrive. Pauvre science, triste époque !

Je n’ai pas su très bien compter [de toute façon, je ne crois pas un mot de ce qu'ils écrivent] sur ce que les auteurs (ceux qui signent, pas les fantômes qui écrivent…) nous racontent mais j’ai l’impression qu’ils ont procédé à une douzaine d’analyses intérimaires pour finalement arrêter un essai qui depuis 2008 n’était plus conduit en double aveugle. Si je fais abstraction de cet aspect pourtant crucial, je vais exiger une signification statistique (après correction dite de Bonferroni) <0.005 correspondant grosso modo à 0.05 divisé par 12 (le nombre d’analyses intérimaires)… Je ne rentre pas dans les détails…

Les auteurs (et les médias complices) présentent dans un récent article du New England Journal of Medicine (un bréviaire corrompu qui se félicite de l’être…) leurs données comme une confirmation de leurs hypothèses.

En fait, le résultat final et calamiteux est simple : il n’y a pas de différence entre les deux groupes sur la mortalité totale et la mortalité cardiovasculaire, les seuls critères de jugement recevables (et encore…) vu les défauts de l’essai. Pourtant, ils disent que quelques complications pourraient avoir été évitées de façon proportionnelle à la diminution du cholestérol dans un groupe par rapport à l’autre… Si l’on est un peu exigeant sur le plan statistique (voir ci-dessus), il ne se passe rien du tout dans cet essai.

Je ne suis pas le seul à le penser, les commentaires enregistrés ici ou là le montrent sans ambiguïté.

Ce qui n’est pas étonnant puisque le cholestérol est innocent ; et que les médicaments anticholestérol sont inefficaces pour nous protéger des maladies cardiovasculaires. Ce que IMPROVE-IT finalement confirme.

Malgré les évidentes tentatives de tricher… « Ah ! pardon, je n’ai pas fait exprès » diront-ils le jour du jugement !

Plus étonnant, et très inquiétant, c’est l’absence de différence concernant les effets adverses et la toxicité.

Deux médicaments anticholestérol (versus un seul) ; sept ans de suivi, et pas de différence entre les deux groupes ?

Hum ! Vous avez dit « Bizarre », tiens c’est bizarre…

Peut-être que sur cette période, la toxicité de la statine fut telle que l’addition de l’ézétimibe n’y changea rien ?

Hum !

Au vu du reste, je crois urgent d’avoir un accès libre aux données brutes de cet essai !

Pas d’illusion à se faire, c’est un secret industriel !

 

 

 

 

 

 

 

 

66 réflexions au sujet de « L’essai IMPROVE-IT : un coup pour rien… révélateur de l’époque, quand même ! »

  1. Olive verte

    Bonjour,

    il est beaucoup question depuis quelques jours sur quelques forums de ça : http://www.medscape.com/viewarticle/846189, en bref, deux étude – hors essai randomisé ! – très rassurantes visiblement pour les statinophiles, sur les liens mortalité par cancer / statines. Je n’ai pas réussi à trouver un lien accessible pour le résumé des deux études citées, pour les lire plus en détail. Quelqu’un a des liens à ce sujet ?

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Olive verte

      TARATATA !
      Depuis quelques temps, les experts en statines ont glissé de la question « statines et risque de cancers » où les nouvelles sont très mauvaises (pour eux) à la question « statines et risque de décès une fois que le cancer est diagnostiqué » où ils ont l’impression de trouver un terrain plus favorable…
      Ce n’est pas nouveau ; les études donnent des résultats variables en fonction de nombreux facteurs pris en compte ; ce n’est pas sérieux ; si vous insistez un tout petit peu, je vous fais un petit topo sue cette question…
      Un tout petit peu et plus car je suis très occupé mais ça me fera plaisir ; et aussi pour avoir des réactions…

  2. Celine

    Bonjour,
    J’ai 44 ans, je ne fume pas, ne prends pas la pillule, fais du sport minimum 3 fois par semaine et mange plutôt sainement. J’ai 3 g de cholesterol et comme je ne supporte pas les statines, et ayant lu votre livre sur le cholesterol je n’ai pas insisté sur les statines. Mais je suis tout de même inquiète alors j’ai tenté un tas de remèdes : le son d’avoine, l’ail, la lécithine de soja. La seule chose qui semble faire varier mon taux de cholestérol c’est la saison ! Pouvez vous m’indiquer ce que vous pensez de cela http://www.technionfrance.org/TechTalk/may15/story8.htm ou si c’est juste une façon de vendre du jus de grenade et des dattes (ce qui n’est pas désagréable). Merci

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Celine

      Ceci n’est pas une consultation.
      Ce que je pense ?
      C’est que le seul modèle alimentaire qui ait fait ses preuves est le modèle méditerranéen.
      Urgent de lire « Le nouveau régime méditerranéen »
      Sinon, les 3 gr et les dattes, je m’en fous (en tant que cardiologue) ; sauf que avec 3 gr votre risque d’avoir un cancer est beaucoup moins élevé que si vous aviez 1 gr ; ce n’est pas négligeable !
      Ce n’était pas une consultation.

      1. U. Ucelli
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Ah mais c’est que tout le monde ne connait pas le régime mediterranéen . POur beaucoup c’est huile d’olive .
        A part ça il m’a été rapporté qu’une entreprise avait fait venir des diététicienne pour la formation générale de ses employés et cadres. Belle initiative. Louable.
        Mais voilà qu’il leur a été dit que les graines de LIN contiennent de l’arsenic !
        Toutes les diététiciennes ne sont pas du niveau Salen , je sais et j’en ai entendu et vu (même à la téé c’est dire) dire de grosses grosses bêtises. On ne lit pas De Lorgeril à l’école de diététique.

        Bon j’ai recherché sur Medline, j’ai demandé au Pr Google. QUe des affirmations péremptoires sans références….

        ???

  3. Reliquet

    Statines et cancer!

    Avec Statines et Alzheimer, les deux seuls sujets sur lesquels régulièrement mes patients soulèvent plus qu’une paupière.

    Depuis CARE, LIPID, et PROSPER (oui, je lis vos livres) y aurait- il encore plus accablant, encore plus… fleur d’égout?

    Si oui, vous tenez sûrement la teneur d’un article grand public propre à créer une belle « Australienne » comme celle que Critic nous a raconté. Bon, j’avoue, j’ai un peu hâte…

    (PS: méfiez vous néanmoins comme de la peste de la branche disciplinaire du conseil de l’Ordre des Médecins du Languedoc Roussillon, ils sont comme des braises depuis l’affaire Joyeux)

    1. Reliquet
      En réponse à : Reliquet

      Sur vidal.fr, il y a un petit forum sur la triste fin de l’Olmesartan. Dont tout le monde se fout.

      Tout en changeant de pseudo, j’ai laissé un commentaire définitif. Orienté, naturellement. Mais classe, j’espère!

      Jeu de l’été; quel est mon nouveau nom?

        1. Reliquet
          En réponse à : Ricomart

          Rico mon Ami!

          J’espère que tu n’as pas trop réfléchi pour trouver!

          J’ai un cadeau pour toi, un vrai, au format numérique pour que tu puisses en profiter dans 30 ».

          Tu te souviens que tu réclamais un « bréviaire » pour tes déplacements, du concis efficace qui te permette de retomber sur tes pattes méditerranéennes quel que soit l’hôtel qui a le malheur de ta visite?

          Et bien figure-toi qu’en fouillant dans les vieux papiers numériques de qui tu te doutes, je me suis aperçu que c’était en ligne depuis … Il a quel âge ton fil, déjà?

          (Bonne lecture, bleuis-le toi-même, un jeune comme moi ça se déplace en ipad et ça n’a pas la fonction)

          Bécot et fricadelle mediterranéenne.

          http://www.creze.net/cretois/cretois.htm

          1. Ricomart
            En réponse à : Reliquet

            Salut,
            Y’avait » Reliquat », compte tenu de ton goût pour les chiffres, mais je trouvais cela petit… et tu me parais beaucoup plus grand, alors…
            Pour le truc à bleuiture active, je connaissais déjà. Non, non ! Le truc fun serait, en format poche, un vrai bréviaire où l’essentiel et le précis pourraient se joindre, du complet et du pointu, du vrai boulot quoi, pas un résumé ou un ersatz de conseils pour emmerdeur actif. Quant aux hôteliers et aux restaurateurs, je préfère me taire car à côté les médiatiques c’est des drôles.

            Santé et bains méditerranéens

  4. phil

    au philosophe cardiomindfullness :

    comment savez-vous que Dieu n’existe pas puisqu’il n’en existe aucune définition légitime ? (au sens scientifique du terme)

    c’était pour faire avancer le schmilblick

    1. RicoMart
      En réponse à : phil

      Et pour toi mon Filou, à la manière kantienne, dieu est plutôt immanent ou plutôt transcendant ?

      Santé et méditation méditerranéennes

      1. cardiomindfullness
        En réponse à : cardiomindfullness

        Relisez moi aussi. Je n’ai jamais dit que dieu n’existe pas. J’ai dit qu’il n’a ni existence ni inexistence. Ce n’est pas la même chose. « Pensez-y-bien  » comme disait Miyamoto Musashi à ses élèves.

        1. Reliquet
          En réponse à : cardiomindfullness

          Bonjour Cardiomind,
          Je connais pas ton copain d’extrême orient, mais moi je pourrais facilement te dire si Dieu existe ou pas, comment il est dans la vie, tout ça, mais si justement tu recherchais un bouquin pour cet été?
          Je t’aurais cramé (ça va être la saison) ton envie de lire « la formule de Dieu » de Jose Rodrigues Dos Santos. Traité en polar, dommage, mais qui pourrait te laisser assis sur ton stétho quand même.

          1. Inoxydable
            En réponse à : Reliquet

            J’ai lu ce livre il y a deux ans. C’est nul est parfaitement orienté façon athée en demandant toutefois pardon à sa mère à la fin dont il dit respecter sa croyance… Je préfère des études bien plus sérieuses sur des revus comme Archéologia ou même « Les cahiers de de S&V, n°131 d’Août 2012 et d’autres livres encore. Bof, j’ai survolé le suivant,  » l’ultime secret du Christ »"pas intéressant à mon humble avis et pourtant je ne suis pas hermétique à ce genre de livre..

          2. cardiomindfullness
            En réponse à : Reliquet

            Celui qui sait avec certitude si Dieu existe ou pas c’est surement qu’il a pris des statines (et pendant longtemps).
            J’avais entendu parler du bouquin de dos Santos et il était même sur ma « to read list » (avec une centaine d’autres) ; mais le commentaire d’inoxydable douche un peu mon enthousiasme. Il est long ce livre ?
            Bon sinon j’avoue que je suis très taquin sur le sujet. En pratique « Dieu » recouvre un concept propre à chacun des 7 milliards d’êtres humains sur cette terre. Alors en discuter entre individus c’est comme essayer de savoir si nous voyons tous les couleurs de la même façon.
            Evidemment on ne peut pas faire appel à Dieu dans la démarche scientifique. ce serait de la pensée magique comme disent les psy. Mais ça n’exclut pas une spiritualité théiste ou non. La science n’est pas non plus le seul moyen d’explorer la réalité.

  5. Reliquet

    Cher Inox,
    Deux ans à ton âge, c’est très long. Ton souvenir doit s’estomper.
    A moins que tu ne sois pas sensible à la magie des mathématiques? Le coup de la théologie universelle qui trouve sa solution dans les chiffres, ça n’a pas un minimum de splendeur?
    Et tu oses dire que tu t’es emmerdé alors que tu nous avoues avoir quand même acheté ( et donc que survolé) le tome 2 ????
    Conclusion: Inox= bêcheur

    1. Inoxydable
      En réponse à : Reliquet

      Cher Freluquet (Oups… j’ai Relooké le pseudo). Pardonnez moi de vous voussoyer, le tutoiement n’est pas facile chez moi sauf pour des intimes, la faute à un vernis d’éducation à l’ancienne ( qui se craquelle parfois…), fils de « prolo » je n’en ai pas eu beaucoup mais celle-ci je l’ai!
      Cependant, je reconnais que mon souvenir s’estompe, mais ce n’est pas l’âge mais la médiocrité et le style de l’auteur qui me chagrinait : Il redit souvent les mêmes choses mais sous des présentations différentes un peu la manière des Sermons ou Prêches des Curés (qu’il a l’air de ne pas beaucoup aimer … et c’est son droit) . C’est pourquoi mes souvenirs, sauf en ce qui concerne sa médiocrité , se sont effacés d’autant que contrairement à ce que vous prétendez, je n’ai JAMAIS acheté un de ses livres ( j’aurais regretté le moindre Drachme dépensé…) j’ai emprunté un des ses livres à la Bibliothèque municipale et survolé l’autre dans le même établissement. je ne sais d’ailleurs plus dans quel ordre, lequel j’ai lu et lequel j’ai survolé. C’est pourquoi je n’ai pas pu être plus exact dans mon appréciation, ne pouvant y revenir dessus. Je donnais juste un avis de lecture, excusez moi de m’être mêlé de vos échanges, je pensais ce blog ouvert.
      Mais vous avez raison, je ne suis pas sensible à la magie des mathématiques, je pense l’avoir assez dit sur ce Blog, j’arrive même à me tromper avec une calculette, mais certains experts ( en Cardiologie y arrivent aussi!); Toutefois d’autres, des génies, ont essayé de mettre Dieu en équation sans y réussir, alors…
      Pour finir, je revendique le fait d’être un bon « bêcheur », étant beaucoup plus à l’aise avec un bêche qu’avec un stéthoscope ou un alambic (encore que je me souviens une époque durant laquelle j’aidais mon père à préparer quelque distillats de fruits que famille et amis appréciaient après un repas.) En ce sens, je continuerai à cultiver mon jardin sans me soucier outre mesure de tomber parfois sur un cailloux que je rejetterai sur un tas.

  6. diebolt-segond

    Bonjour à vous,
    Je ne savais pas trop où poser ma question, pardonnez-moi de m’introduire dans ce fil, il faut dire que l’écheveau est bien rempli alors j’attrape celui-ci : Docteur, je ne comprends pas au sujet du kardégic pourquoi il n’est pas commercialisé en cachet enrobé, puisqu’il semble que cela soit beaucoup mieux toléré et protecteur ainsi ? Quel autre forme d’aspirine est mieux tolérée par l’organisme et quel médicament en contenant protège mieux des effets secondaires nocifs ? Je suis obligée parait-il d’en prendre (kardégic 160) et j’essaye désespérément de trouver autre-chose.
    Ne me proposez pas d’acheter et de lire vos livres car si je le pouvais je le ferais sans aucun doute, je fais partie de ces seniors qui se sont retrouvés au chômage, puis étant donné leur âge n’ont pas retrouvé de travail et qui arrivés en fin de droit mais avec tous leurs trimestres mais pas l’âge de partir à la retraite, finissent avec 480,00 euros par mois pour vivre. J’essaye donc en priorité de manger le moins salement possible.
    Donc ayant une A.O.M.I on m’a posé un stent (fémorale). J’ai commencé à prendre des statines (premier médicament de toute ma vie !) et fort heureusement vous êtes arrivé. Mais je continue à prendre du kardégic, par peur sans doute, j’ai eu une sténose à 60% qui l’année dernière est passée à 50% (bizarre bizarre!!)cette année elle sera peut-être à 40%!! mon cholestérol est correct et on s’en fout. Je n’ai aucun problème cardiaque et comme je vous l’ai dit j’essaye de manger le mieux possible (je suis provençale d’origine) et j’aime les produits simples. J’ai tenté sur votre site de trouver réponse à ma question pour éviter de vous ennuyer, mais j’ai fait chou blanc. Merci de me guider, dois-je continuer à prendre de l’aspirine et sous quelle forme ?
    Merci d’être là et d’avoir cette intelligence et ce courage de dire les choses.

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : diebolt-segond

      Ceci n’est pas une consultation.
      Premièrement, si vous ne pouvez acheter mes livres, volez-les ! Vous vous souvenez de Hara-kiri Hebdo ? Ah la belle époque ! Autre alternative, faites-vous le acheter par la bibliothèque municipale la plus proche, c’est rare qu’ils refusent, c’est pas du porno…

      Deuxièmement, l’aspirine (le kardegic) est toxique quel que soit la présentation et quel que soit la dose ; mais ça peut être utile quelque temps après un stenting. Un peu de patience, ou bien si vous le supportez mal, vous pouvez demander à votre médecin de vous prescrire du plavix…

      En principe, en suivant très bien la diète méditerranéenne plus tous les conseils de mode de vie que vous trouverez dans le livre « Prévention de l’infarctus et de l’AVC » obtenu via votre bibliothèque, on peut stopper ces médicaments après moins d’une année… si tout va bien.

      Ceci n’était pas une consultation.

      1. diebolt-segond
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Bonjour à vous,
        Quelle bonne idée de m’adresser à la bibliothèque municipale ! quand à les voler hum! hum! quoi que « une pauvre vieille n’attire pas l’attention… » je plaisante !
        Merci infiniment de vos bons conseils et surtout d’avoir pris le temps de me répondre.
        Je vais de ce pas commander à la biblio. votre livre et en janvier 2016 âge tant attendu de ma retraite je les achèterais.
        Bonne continuation Docteur, bon vent comme vous aimez à le dire.

      2. cardiomindfullness
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Juste pour compléter l’avis du Maitre et parce que les stents je connais.
        Il existe de l’aspirine en comprimé : Aspirine Protect 100mg. Ce n’est ni mieux ni moins bien que le Kardégic mais les patients trouvent souvent les sachets malcommodes. Il n’est pas nécessaire de prendre 160 mg ; 100 ou même 75 mg suffisent pour l’effet antiagrégant (fluidifiant). Sinon le Plavix (Clopidogrel) c’est très bien aussi.
        Je n’avais pas pensé au coup de la bibliothèque municipale mais je retiens car votre situation financière n’est malheureusement pas unique.
        J’insiste à mon tour sur le mode de vie : diète méditerranéenne, pas de tabac et marche à pied régulière (très important dans l’AOMI)

        Ah CHORON … un des seuls Professeurs à ne pas avoir eu de conflit d’intérêt avec les labos

        1. diebolt-segond
          En réponse à : cardiomindfullness

          Merci « cardiomindfullness » de vos conseils. Puisque vous dites maîtriser un peu les stents et cette maladie l’AOMI comprenez-vous que après mon opération, lors d’un contôle, l’ angiologue diagnostique une sténose fémorale superficielle en amont du stent de 60% par echodoppler, un an plus tard un autre angiologue signale cette fois-ci une présence de sténose de 50% en amont du stent ? Ma petite connaissance du problème me dit qu’une sténose ne se résorbe pas….ce serait merveilleux ! on m’a dit que j’avais bien compensé, sans plus…poser des questions et recevoir des réponses relève du parcours du combattant comme d’habitude ! on laisse les gens dans l’ignorance c’est plus pratique.
          Voici une « pensée » de Choron que j’aime bien : « c’est terrible d’allonger la vie en prolongeant seulement la vieillesse »…à méditer quand-même !

          1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : diebolt-segond

            Évaluée par Écho-Doppler, 50 et 60% c’est du pareil au même ; vous ne devriez pas vous inquiéter sur des chiffres ; si on vous avez dit 70, c’eût été la même chose ; ce qui importe (entre autres choses bien plus concrètes que des chiffres) ce sont les symptômes…
            Bon vent, matelot

          2. cardiomindfullness
            En réponse à : diebolt-segond

            La réponse de MDL ci-dessous est frappée au coin du bon sens. Ce qui est hallucinant c’est le nombre de médecins qui ont perdu de vue que l’on soigne des patients, pas des sténoses ni des taux de cholestérol ni des chiffres de tension.
            On vous balance des chiffres de sténose sans vous préciser qu’il y a beaucoup de variabilité et de subjectivité dans les examens échographiques. 50 ou 60 % c’est kif kif.
            Merci pour le partage de la citation de Choron.

  7. phil

    aux philosophes cardiomindfullness et Ricomart (fichtre ils se sont multipliés ! ) :

    j’ai mal m’expliquer, répétons comme à la maternelle (hélas dans ce domaine c’est la norme) :

    Il n’existe AUCUNE définition de Dieu valable (aussi la majuscule est-elle de trop) au sens philosophique/logique ou cartésien du terme

    Il n’existe que des a priori, des dogmes, des supputations, de la poésie et des affirmations simplistes (niveau maternelle) et gratuites.

    Il est donc sans objet de parler de dieu car on ne sait même pas de quoi on parle.

    Sauf bien entendu (unique exception) pour dire qu’on ne sait pas de quoi on parle

    1. phil
      En réponse à : phil

      « Définissez-moi d’abord ce que vous entendez par Dieu et je vous dirai si j’y crois. »
      (Albert Einstein / 1879-1955)

      1. cardiomindfullness
        En réponse à : phil

        Fichtre ! il va falloir un fil dédié à la philosophie. Je ne sais pas si MDL sera d’accord dans la mesure où cela sort un peu du cadre de la diète méditerranéenne, des statines et de la prévention cardiovasculaire. Même si tout est dans tout et vice versa …
        Une petite lecture pour Ricomart et phil « Pourquoi le monde n’existe pas » de Markus GABRIEL.

        1. Inoxydable
          En réponse à : cardiomindfullness

          Je ne sais pas ce que dit Markus GABRIEL, pas le temps de le lire, mais à propos du « Monde » regardez le feuilleton TV « Fringe » ; Délirant mais très intéressant et très bien joué. Ca repose; au début je rejetais, maintenant j’accroche. Bonne lecture tout de même.

        2. RicoMart
          En réponse à : cardiomindfullness

          Salut Cardiofulmine,

          Je vais être bref, car je n’ai pas envie d’y laisser mes oreilles, je n’ai pas lu Gabriel, juste quelques commentaires, ce qui est trop peu, et ai seulement retenu qu’il voyait de « la réalité de l’époque dans les séries télé  » , ce qui pour un iconoclaste des anciens peut faire sourire, sachant qu’une série n’est jamais qu’une représentation de la réalité et non la réalité ! L’image est peut être en dehors de son champ de compétence ?
          À lire.

          Amicalement.

  8. Dominique ALHERITIERE

    Bonsoir,
    On ne parle jamais de l’ezetimibe prise seule et qui abaisse de façon sensible le taux de colestérol. Qu’en est-il ? Est-ce à banir comme les statines ?
    Des milliers de gens prennent de l’ezetimibe et des articles élogieux ont été publiés récemment. Vous vous devez de donner un avis sur ce nouveau non-statine.
    Merci de votre travail admirable

Commentaires : page 2 sur 2«12

Les commentaires sont fermés.