Cholestérol et statines: Ils pètent les plombs les Helvètes !

Au secours, Guillaume Tell, ils sont devenus fous !

Même nos cousins Helvètes ne savent plus où ils habitent !

Suite au passage du film d’Anne Georget ["Cholestérol, le grand bluff"] ce lundi 26 Septembre sur la radio télévision Suisse, on se questionne outre Jura…

On peut aller voir ça, c’est amusant : http://www.rts.ch/info/sciences-tech/8044639-cholesterol-la-controverse-ou-chacun-defend-son-bout-de-gras.html

Le film passera sur ARTE en Octobre, un peu de patience !

J’apparais sur le film plusieurs fois, et notamment pour expliquer de quoi est faite une plaque d’athérosclérose ; j’explique notamment que les quantités de cholestérol y sont infinitésimales ; par opposition aux dépôts de calcium qui peuvent être importants ; ces dépôts calciques dans les artères sont :

1- prédictifs du risque de complications cardiovasculaires ;

2- augmentés par la prise de statines. CQFD disaient les intellos, autrefois, quand cet espèce en voie de disparition  s’exprimait encore un peu, parfois…

C’est moi (sur la photo ci-dessus) que j’explique  (oups !) tout ça gentiment ; et la réaction très scientifique des autorités (médicales) locales, c’est ça :

Sympas ! Dialogue utile entre gens bien élevés, donc…

D’autres, certes, sont plus modérés ; et l’ambiance générale semble être qu’il soit urgent de se questionner… Grand progrès chez les Helvètes !

C’est déjà beaucoup. La conclusion de la journaliste, citant le grand professeur genevois, est intéressante :

Deux informations importantes dans ce court extrait :

1- les patients du professeur sont des « vilains » ; ils n’ont pas confiance en lui ; ils ont raison, à mon humble avis, puisque…

2- … selon lui (ci-dessus), « les statines ne font de mal à personne »

Là, il risque, le subtile professeur, quelques réactions violentes de quelques victimes !

La suite au prochain numéro. On ne va pas s’ennuyer !

 

 

 

 

 

 

57 réflexions au sujet de « Cholestérol et statines: Ils pètent les plombs les Helvètes ! »

  1. Spertini

    Bonjour,

    Sportif vétéran de haut niveau ayant toujours eu une alimentation saine, j’ai fait contre toute attente un infarctus il y a 2 ans.
    Je n’ai pas d’ischémie et bien sûr j’ai eu droit aux médicaments classiques dont le Crestor (10mg)

    J’ai 2 questions:

    1- Est-ce que le Crestor présente les mêmes dangers quelque soit son dosage

    2- Est-ce qu’il est envisageable de supprimer le Crestor en prévention secondaire

    Merci

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Spertini

      Question 2 : il est avéré que le Crestor est inefficace en prévention secondaire (3 essais publiés)
      Question 1 : plus la posologie est élevée et plus la toxicité augmente

      Urgent de lire « Cholestérol, mensonge et propagande » puis (ou avant car plus facile) « L’horrible vérité… »

      Vite ; ça pourrait vous sauver la vie !

      1. Spertini
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Merci pour cette réponse.
        S’agissant des autres médicaments, Bisocé, Kardégic et Ramipril, je suppose qu’il faut les conserver?
        Merci

Commentaires : page 2 sur 2«12

Les commentaires sont fermés.