JOYEUX NOËL ET BONNE ANNEE 2013

Michel de Lorgeril

25 décembre 2012

Michel de Lorgeril

A TOUS LES VISITEURS, RÉGULIERS OU IMPROMPTUS, DE CE BLOG, NOUS VOUS SOUHAITONS LE MIEUX ET MÊME ENCORE PLUS !

14 réflexions au sujet de « JOYEUX NOËL ET BONNE ANNEE 2013 »

  1. louis

    Bonjour,
    Je m’étonne de ne plus voir un lien vers le blog qui traitait de l’hypercholestérolémie familiale ?
    Peut-être n’avez vous encore terminé l’actualisation ?
    Dans ce cas, excusez mon impatience.
    Cordialement,
    Louis

  2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article

    @louis :

    "Un lien vers un blog qui …" dites-vous ?

    Je ne comprends pas de quoi vous parlez !

    Soyez plus précis !

  3. louis

    Bonjour M.De lorgeril,
    Pour vous donner des précisions au sujet de mon courriel, il s’agit d’un lien qui existait dans la liste de droite de votre site au sujet de « faut-il soigner l’hypercholestérolémie familiale ». Je vous y avais envoyé 2 courriels pour vous questionner sur certains aspects de mon taux de cholestérol élevé…
    Je profite de l’occasion pour vous interroger de nouveau à ce sujet. Je viens de recevoir le résultat d’une analyse de sang.

    J’ai cessé la prise de statine il y a exactement un an de cela.
    Cholestérol global de 436 mg/l.
    Avant l’arrêt, mon taux de testostérone était dans la moyenne, 635.
    Actuellement — comme avant la première prise de statine —, il est de 1327 avec un taux bio disponible de 608.54. Un taux de prolactine nettement au-dessus de la norme 647. Apo a1 – 1.50, Apo b – 2.30. Protéine élevée dans les urines 0.18.
    Bref, je n’ignore pas que vous ne consultez pas en ligne, j’indique ces éléments comme information.
    Je souhaiterais votre avis, à savoir si l’effet positif d’une augmentation du taux de testostérone — si tant est qu’une augmentation soit positive et sans effet néfaste — certainement dû à l’arrêt de la statine, n’est pas en contradiction avec le taux de prolactine qui nuit à la libido.
    La prolactine doit, si je ne m’abuse, avoir l’effet de diminuer la testostérone ainsi que la libido ? Que faire pour mettre de l’ordre dans ce désordre ?
    Cordialement
    Louis.

  4. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article

    @louis :

    Nous sommes tous différents !

    Et il y a de grandes variations d’un sujet à l’autre, il faut le respecter …

    L’ordre (que vous souhaitez), c’est votre physiologie à vous, respectez-la, vous êtes comme ça, tant mieux ou tant pis, mais surtout n’essayez pas avec des médicaments de "normaliser" des chiffres qui n’ont pas beaucoup de sens en l’absence de symptôme …

    Bref, suivez nos conseils de mode de vie, comme indiqués dans notre livre "Prévenir l’infarctus" et laissez dérouler … Ne vous prenez pas pour Dieu !

    Bon vent, matelot !

Commentaires : page 2 sur 2«12

Les commentaires sont fermés.