L'heure du grand nettoyage de printemps ?

TITRE d’un article mis en vedette dans un récent numéro (celui de 24/12/2012) d’un célèbre journal américain The New Yorker :  “Cleaning Up Science”, avec comme sous-titre : “Six ways to”.
Pour les amateurs voici le lien vers le document original et pour ceux qui exigeraient une traduction, “clean up” veut dire “nettoyer”.
On pense donc dans ce grand journal “grand public” de New York (capitale du Monde civilisé) qu’il est temps, voire urgent, de procéder à un vrai nettoyage des milieux scientifiques et mettre au rebut un certain nombre de productions honteuses !

Faire le tri ne sera pas facile ! Bon !
L’auteur, un scientifique qui pratique plutôt du côté des sciences sociales, semble très fâché, il évite courtoisement de citer des noms mais on comprend quand même que les frasques d’un rédacteur “en vogue” du journal [un certain Jonah Lehrer pour ceux qui aiment enquêter un peu derrière moi, ce que j’encourage évidemment, plus on est de fous …] fût la goûte qui fit déborder le vase …
Fraud and misconduct everywhere …” avec aux USA [faut le faire !] un Blog totalement dédié aux “rétractions” de nos notabilités universitaires … ce serait réjouissant si ce n’était désespérant !
L’auteur de ce pamphlet lui-même me paraît toutefois un peu naïf, au moins quand il parle des scandales médicaux à répétition qui secouent l’Amérique médicale, et encore ne s’intéresse t-il point à nos petits scandales à nous !
Chacun ses merdes” disent les jeunes !
A mon avis, c’est un peu tôt en saison, pour se lancer dans le grand nettoyage de printemps, Janvier c’est encore le plein hiver … et pour l’intellect, nous vivons effectivement un vrai hiver nucléaire !
Les 6 propositions de notre distingué auteur sont intéressantes quoique tout-à-fait insuffisantes au moins en médecine, et à mon avis, pour retrouver confiance et sérénité !
Il propose de : 1) modifier les règles d’octroi des crédits de recherche ; 2) d’encourager les investigateurs à publier aussi bien les résultats négatifs que positifs ; 3) d’accepter l’idée qu’une étude isolée ne suffit pas ; 4) de promouvoir les méta-analyses [c’est là qu’à mon avis, il atteint les limites de sa crédulité] ; 5) de créer un vrai code déontologique ; 6) de créer un corps de “policiers” (cops) de la science !
A propos du point 6 : no comment! Very funny! Je suis volontaire !
Bon ! ça bouge, le “grand corps malade” bouge … un peu … c’est encourageant !
Voyons la suite, ce printemps !

46 Replies to “L'heure du grand nettoyage de printemps ?”

  1. En ce moment une pétition mondiale est lancée pour la publication de TOUS les essais cliniques, c’est-à-dire y compris ceux qui sont négatifs. Une opération transparence des essais en somme.
    L’argument de la pétition :
    “Des milliers d’essais cliniques n’ont pas communiqué leurs résultats, certains n’ont même pas été enregistrés.
    Les informations sur ce qui a été fait et ce qui a été trouvé dans ces essais pourraient être perdues à jamais pour les médecins et les chercheurs, conduisant à des mauvaises décisions de traitement, des occasions manquées pour un bon remède, et les essais sont réitérés.
    Tous les essais passés et présents devraient être enregistrés, ainsi que les méthodes et les résultats complets rapportés.
    Nous appelons les gouvernements, les régulateurs et les organismes de recherche à mettre en œuvre des mesures visant à atteindre cet objectif.”
    le site web de la pétition : http://www.alltrials.net/ à signer !

  2. J’ai crée une "cause" facebook.

    Il suffit de taper "de Lorgeril" dans l’onglet "trouver des personnes, des lieux ou d’autres choses".
    Vous trouverez alors une "page" facebook que j’ai nommée "Soutien au Dr de Lorgeril : Le Cholesterol est Innocent" (Dr, dites moi si le titre vous convient).

    Cliquez sur "J’aime" pour affirmer votre soutien.

    Plus on sera nombreux, plus nous pourrons faire du bruit.

    Alors tous sur Facebook, et cliquez bien sur "J’Aime"

  3. La Théorie du chaos
    (issue d’une réflexion personnelle)

    L’état (c’est à dire des hommes politiques soumis au suffrage universel) ont passé un deal avec les labos pharmaceutiques.

    "On vous previent à l’avance, dans X années, on arrête de rembourser les médicaments qui sont sur la liste Y (vous avez vu les journaux, l’état n’a plus de sous); d’ici là, on vous laisse engranger un peu d’argent; avec, vous financerez les plans sociaux nécéssaires au dégraissage de Big Pharma; prenez bien soin de licencier les gens petit à petit, et étalez le dans le temps afin que cela ne fasse pas la une des journaux, on a déjà l’industrie automobile qui nous cause des problèmes… "

    C’est comme cela que les labos continuent d’empoisonner des millions de gens pour financer les plans sociaux (Astra Zeneca en est à son 3ème PSE en 4 ans; 170 licenciements par an font moins de bruit que 500 d’un coup; il en est de même chez MSD, Sanofi, Pfizer…)

    Le livre de Even et Debré n’est finalement qu’une anticipation de tout cela. Et s’ils avaient eu en mains la liste Y ? (J’épère que les Statines sont dedans !)

    J’ai le sentiment que c’est en 2013 ou 2014 que cela arrivera.

    Dommage que la consolation financière du licenciement des uns engendre un empoisonnement des autres…

    Le rapport bénéfice (se faire élire une seconde fois en empoisonnant des gens) / risque (rater la prochaine élection en disant la vérité mais en licenciant d’un coup beaucoup de monde), existe également en politique!

  4. Mon PS sur le Dr Castaigne n’était pas très opportun, maladroit et de mauvais gout.

    Mille excuses.

    Bien sincèrement

  5. Je viens de faire un post sur Facebook, pour faire de la pub à la théorie du Dr de Lorgeril.
    (En diffusant le lien du blog, et en cliquant sur "J’aime")

    Si on s’y met à plusieurs, on peut toucher pas mal de monde.

    En avant, matelots … la santé publique est en jeu !

    PS : les chimiothérapeutes, bandits de grands chemins, ne savent surement pas se servir d’Internet et encore moins de Facebook (trop occupés à facturer leurs honoraires avant qu’il n’y en ait plus…); alors à l’abordage !

  6. @@Lorgeril Michel!
    n’ayant pu me rendre au XII Congrès cette semaine quelqu’un as t-il des nouvelles de la conférence d’Alain Carpentier ?

  7. @linamarie213 :

    Le son de riz contient beaucoup de substances intéressantes, mais le profile en acides gras n’est pas favorable (trop d’oméga-6)

    En avons-nous vraiment besoin si on adopte une dite méditerranéenne ? NON !

    En avons-nous vraiment besoin pour baisser le cholestérol ? NON car le cholestérol est innocent !
    Donc, c’est un gadget apparemment ! Désolé !

  8. @Jacques Evrard :

    Les resultats de Benveniste non-reproductible… ca c’est la version "officielle".
    Curieusement plein de laboratoire avait ete a meme de les reproduire…
    Ce que je voulais signaler c’est que beaucoup de personne prefere suivre les directions "globales" plutot que de se poser de vrais questions… cela parait rassurant, il y a toujours cette peur de l’inconnue… J’ai voulu faire le rapprochement car je trouve que le Dr Lorgeril est un secoueur d’idee recues… Le cholesterol aujourd’hui comme l’homeopathie hier.
    Et encore… au vu de la maniere dont est decrite encore l’homeopathie, cad d’une maniere purement chimique, j’ai un doute sur les changements de perception qu’aura le cholesterol d’ici 10 ans… mais je suis un pessimiste..
    Et je m’excuse si je vous ai vexe ou aggresse… il est difficile de rediger de maniere courte sans prendre de malheureux raccourci…

  9. On parle beaucoup de la levure de riz rouge mais pas de l’huile de son de riz. J’en prends régulièrement (LIPORYZ). Est-ce dangereux ?
    Merci pour votre réponse

  10. @Caution :

    MERCI beaucoup !

    D’ici peu, je n’aurais plus qu’à valider les infos fournis par les visiteurs de ce blog !

    Pour ceux qui auraient des doutes quand au nouveau vent de contestation, je leur fais observer que dans son numéro daté du samedi 12 janvier 2013, le journal LE MONDE publie deux articles sur les folie médicamenteuses actuelles dont un éditorial ["Médicaments : en finir avec le laisser-faire" à propos des pilules de 3ème et 4ème génération] et une enquête ["Benzodiazépines : une overdose française"] !

    On peut se demander qui est vraiment derrière l’éditorial car nous connaissons de longue date les principaux rédacteurs de la rubrique "santé" du Journal et il est difficile de dire qu’ils [S. Cabut et P. Benkimoun, par exemple] n’ont pas été des propagandistes éhontés …

    Serait-on en train de "retourner sa veste" ? Discrètement ?

    Dépêchez-vous les gars, ça chauuuuuuuffe !

  11. Pour celles et ceux qui prendraient du Valsartan ou Tareg, attention des études importantes viennent d’être rétractées : http://retractionwatch.wordpress.co… (en anglais)

    L’auteur est un important cardiologue japonais et un des auteurs de l’étude de Kyoto (Kyoto Heart Study).
    D’autres rétractations pourraient suivre, d’autres études étant sous investigation.

  12. @de Lorgeril Michel :

    heu pour l’arrosage c’est déjà consommé pour le reste pas de délation publique mais je peux prouver tout ce que j’annonce (ordonnances et prises de sang) … J’ai trouvé que je n’étais pas synthétique, je n’ai pas fait de couplet CRESTOR et sur les douleurs musculaires qui elles sont plus longues à partir.

    merci

    Bien cordialement
    6PO

  13. @galadriann :

    Vous vous méprenez totalement sur moi.
    Les travaux de Benveniste m’avaient passionné à la fin des années 1980s.
    Malheureusement, ses résultats ne sont pas reproductibles.
    Quant à la médaille de Gernez, c’était en 2009, si mes souvenirs sont bons, et je vois mal en quoi elle indiquerait un "aller à contre-courant".

    Mais puisque vous avez clôturé le "débat", qu’est-ce que ça peut faire …

  14. @jonard :

    Question nettoyage, on pourrait utiliser un gros aspirateur industriel pour ce genre de numéro …

    Ce serait si simple d’admettre qu’on a quelques conflits d’intérêt, z’en ont tous !

    Même moi, Tonnerre de Brest, et que j’aimerais même en avoir un peu plus, ma chère tendre m’a même demandé pourquoi monsieur Poutine ne m’avait pas encore téléphoné …

  15. @sispeo :

    MERCI de ce fantastique témoignage qui devrait être publié immédiatement en citant les noms des médecins qui vous ont empoisonné pendant toutes ces années !

    Déclaration en pharmacovigilance opportune !

    La GRANDE  bonne nouvelle, c’est que le diabète ait régressé aussi vite, ça fait du bien !

    Vous êtes désormais sur un bon cap, ça s’arrose !

  16. Forte édifiante, cette réponse, je vais garder le modèle de lettre pour les cas ou je voudrais répondre sans répondre…

  17. Bonjour,

    Je souhaitai juste apporter mon témoignage, la bonne cinquantaine j’étais traité depuis une trentaine d’année contre le cholestérol, aussi loin que je me rappelle LIPANTHYL, TAHOR et CRESTOR, avec des taux importants de transaminase, gamma GT ce qui ma valu de la part des différents toubibs des sous entendu quant à ma consommation d’alcool.
    Depuis la prise du dieu CRESTOR ma voilà en plus diabétique et ayant de l’urée, mon généraliste (heu mon spécialiste en médecine générale) me prescrit donc un glucophage trois fois par jour, a part me rendre malade cela ne sert pas à grand chose, donc diabétologue spécialiste dans les troubles du métabolisme et comme on ne change pas une équipe qui gagne nouveau glucophage et JUNAVIA et m’informe qu’une troisième molécule sera sans doute indispensable.
    Au bout d’un mois de cette plaisanterie et toujours devant l’ intolérance à ces médicaments, j’ose, honte à moi, demander si ce soudain diabète ne pouvait pas être en relation avec CRESTOR (j’ai juste lu la notice), là je dois dire que le NON très affirmatif du diabéto spécialiste bla bla, fut pour moi salvateur.
    Un tour sur le net, lecture d’un certain nombre de de sites donc l’un certain DT MdL, lecture de son dernier livre et décision d’abandonner CRESTOR et diminution en parallélise du traitement diabétique (oui je ne fait pas confiance), après trois mois contrôle du diabète….. plus rien , grande décision j’arrête tout, trois mois après prise de sang complète là le choque tous les indicateurs OK même les GAMMA alors que je bois plus qu’avant (traitement médical quasi quotidien du DT MdL) , plus de diabète , gamma GT etc.
    Juste un cholestérol à 2,8 (c’est grave docteur) .
    Cela m’a rappeler du KNOCK «  un patient bien portant…..) en complément d’information, diète méditerranéenne + sport , j’ai enlevé aussi tout les laitages au lait de vache et ne prends que des laitage au lait de brebis/chèvre et que des céréales complètes (ou semis).
    Bien évidemment des écarts au resto ou chez les amis.
    Bon voilà un long témoignage qui vaut ce qu’il vaut.

  18. @Sylvain :

    En 2006, Sylvie Simon publiait deja "La nouvelle dicature medico-scientifique"… effrayant..

  19. @Jacques Evrard : Votre commentaire m’a fait sourire… avez-vous pris la peine de lire leurs travaux ? certains justement ne considerent-ils pas le Dr Lorgeril comme douteux ? Peut-etre pour les memes raisons dont vous traitez ces chercheurs de douteux… Aller a contre-courant.

    Le Dr Gernez a reçu la Grande Médaille d’Or
    de la Société d’Encouragement au Progrès,
    au Sénat, à Paris en 2012…

    Je vous rappelle et nous cloturerons la le debat que un certain Montaignier (Prix nobel de medecine tout de meme) avait clame que Benveniste avait raison… douteux ?

  20. @Sylvain : Oups ! Désolé Sylvain, j’ai fait un post concernant la même lettre ouverte du Grand Professeur Khayat… mais je n’avais pas vu que vous aviez déjà parlé de cela ! Désolé ! Nous avons les mêmes sources en tout cas !

    Amicalement,

    Alain

  21. @de Lorgeril Michel :

    Pour compléter et renforcer ce que vous pouvez penser du prof. Kahyat, les lecteurs trouveront en téléchargement, la réponse de ce médecin à la lettre ouverte de Form-indep concernant le dépistage mammographique du cancer du sein… Sa réponse, très brève… est éloquente… !

    A lire ! C’est vite fait !! (rires !)

    http://www.formindep.org/La-reponse

  22. @phil443 :

    Prenez le temps de lire son livre "le vrai régime anti-cancer" [surtout ne l’achetez pas !] et vous constaterez que votre éminence est plutôt "grise", pour ne pas dire (plus méchamment) qu’il ne réussirait même pas en 1ère année du diplôme de diététicien …

    Et c’est ça qui instruit les jeunes médecins, Bonté divine !

  23. Un professeur éminemment respectable (à mon humble avis), le Dr Kahyat, nous parle dans Paris Match d’une méga étude sur 300.000 personnes "démontrant" l’effet anti-cancéreux des statines. Mais il émet des réserves de for bon aloi…

    http://www.parismatch.com/Actu-Matc

  24. Pour ne plus être naïf sur le sujet des essais cliniques, je vous conseille le dernier livre de Ben GOLDACRE : "Bad Pharma".

    C’est en anglais mais c’est le livre le plus complet sur le décorticage des essais cliniques, des publications et à propos des fraudes multiples que se permettent les laboratoires pharmaceutiques.

    Le livre est abondamment référencé avec des articles publiés et même des méta-analyses d’articles publiés montrant que les cas de fraudes sont nombreux et s’accumulent.

    Un excellent livre, qui cite souvent le cas des statines, mais qui parcourt tous les médicaments et les pratiques qui posent problème.

    Avertissement : le côté "déprimant" de ce livre est qu’il montre bien que le système global est vicié, abusé au quotidien et que les régulateurs couvrent ceux qu’ils devraient encadrer.

  25. @MC :

    Mais d’où sort ce site glauque Slate fr.?

    C’est effrayant, n’importe qui – et sans aucune référence – peut balancer n’importe quoi sur le Net, il y aura des naïfs pour répercuter ces pseudo-informations

    voilà ce que ce site raconte, tout simplement lisez !:

    http://www.slate.fr/story/57319/cho

  26. Cette année va être très mauvaise pour les statines.
    D’abord c’est dans Viva, le magazine de la Mutualité familiale du mois de décembre qu’il y a toute une page sous le titre "Cholestérol, est-il nécessaire de prendre des statines?".Il y est fait beaucoup allusion à Michel de Lorgeril qui parraine cette page et même il est question de son régime méditerranéen.
    Par ailleurs, il y a deux articles dans le site Santé et nutrition deux énormes articles qui s’appuient sue le travail de Michel de Lorgeril.
    Cela va être son année.

  27. @innoxydable :

    La question de la surveillance me tracasse aussi; ceci dit il existe déjà des pistes, comme les conférences de consensus, auxquelles on pourrait adjoindre un tirage au sort annuel des participants au panel, suivi l’année suivante de leur reddition des comptes devant le panel nouvellement tiré au sort, un peu sur le modèle de la démocratie athénienne (pléonasme).
    Le but étant de faire tourner le plus vite possible les surveillants, eux-mêmes surveillés par le panel suivant.
    Il ne s’agit pas de nommer (par qui d’abord ?) des personnalités indéboulonnables, avec toutes les dérives que nous connaissons.
    Et je suis d’accord que le panel devrait avoir un pouvoir de saisine et d’investigation. Le panachage experts/public concerné est une possibilité mais on peut aussi envisager que le panel soit tiré au sort parmi l’ensemble des chercheurs, quelle que soit leur hiérarchie.
    Et les débats devraient être intégralement publics, avec possibilité de révocation de tel ou tel au moyen d’un vote.
    Je vous recommande de lire Hansen et Manin, les idées -éprouvées- sont là, et sans chercher à copier littéralement l’Antiquité, on peut s’inspirer des systèmes de démocratie délibérative (il en existe aux États-Unis (localement), en Suisse, au Danemark, au Venezuela, quelques expériences localisées en France aussi).

  28. Il est temps que les "faiseurs" d’informations, ceux qui tiennent le crachoir en permanence, se fassent secouer un peut les grelots, que les "scientifiques" de bonne/mauvaise foi qui argumentent des études biaisée "à l’insu de leur plein gré" se fassent remettre les pendules à l’heure!
    Mais en ce qui concerne des "Policiers" de la science, je reste sceptique: En effet je connais très bien ce milieu et l’état d’esprit des diverses "police des Polices" ou des Gendarmes; ils sont loin d’être exempt de pressions de toutes sortes, Police vient de "Politique" et en ce sens quelqu’un tire toujours les ficelles pour le profit de ceux qui détiennent le pouvoir et il faut avoir, cela existe, l’âme chevillée au corps et les reins solides pour résister et faire son travail le plus honnêtement possible. C’est pourquoi je songe plutôt à un organisme complètement indépendant comprenant outre des sommités scientifiques indépendantes des laboratoires pharmaceutiques, quelques "candides" de divers milieux ( en bonne santé ou non…)qui après s’être fait communiquer les résultats des études et les avoir vérifiées au maximum du possible auront comme seul pouvoir réel de faire insérer dans la presse (celle que vous avez cité par ex)leurs observations et mises en garde. Ne pas laisser cet organisme être chapeauté par une instance d’état (HAS ou autre..de même cuvée) Ah! J’oubliais : L’idéal serait de donner un pouvoir coercitif à cet organisme et à ces membres ou enquêteurs désignés pour saisir sans préavis et non pas se faire remettre les dossiers d’études après en avoir informé leurs auteurs, car on voit trop souvent dans le milieu médical par ex. des dossiers remis à des enquêteurs après avoir été au minimum expurgé sinon falsifié pour éluder toute responsabilité médicale. Croyez moi je sais de quoi je parle.
    Mais je rêve…
    Sur ce , bonne Année 2013, et bonne santé avant tout à tous.

  29. @superwebcrawler :

    Attention !
    J’ai mis des réserves, et elles ne sont pas négligeables :
    1) nos rapports respectifs aux médias, j’ai la très grande fierté de dire que n’étant point coopératif (j’peux pas, désolé, c’est consubstantiel), je suis tout à fait détesté par la plupart (notamment les journalistes du Monde, du Figaro, de Libé, du Point et même du Dauphiné Libéré dit "le daubé" entre situationnistes); on a les ennemis qu’on mérite, ils préfèrent les autres, et c’est incompatible …

    2) scientifiquement, nous ne sommes pas du même monde, et pas de la même époque …

    Ceci étant dit, je maintiens, à deux ça pourrait faire mal, et ça s’est déjà produit une fois … je sais ce qu’il en ait …

    Affaire à suivre ! On risque de s’amuser en 2013 !

  30. @de Lorgeril Michel :

    Je suis content de ce que vous clarifiez ici ! Lors d’un précédent échange, votre position à ce sujet semblait moins claire…

    Comme vous dites, l’union fait la force et un peu de "com" est parfois utile pour faire passer "la bonne science".

    Bon vent, Amiral (On ne peut pas faire mieux ! C’est le plus haut grade !! 🙂 ).

  31. @de Lorgeril Michel : j’avais un doute et je suis + que ravi et rassuré de votre mise au point, car l’union fait la force, et pire encore: il est absolument impossible à un homme seul de gagner la moindre bataille !…

  32. @phil443 :

    Philippe Even est un monsieur remarquable et tout-à-fait respectable.

    Son livre (avec Debré) est excellent quoique je ne partage pas tout ce qui est écrit ! Notamment à propos du cholestérol !

    Nous nous connaissons, nous nous apprécions (en tous cas moi), et même si nous n’avons pas la même approche (vis à vis des médias et aussi scientifiquement) je pense que nous sommes complémentaires, et en couple probablement imbattables …

    Affaire à suivre !

  33. @jm51 :

    ouaip, mais j’ai l’impression que nos 2 héros ne s’aiment guère, ou est-ce que je me trompe-je ?

    surtout en cas de plagia…

  34. Ce matin, Jean-Jacques Bourdin recevait le Professeur Even au sujet des pilules de 3ème génération.
    En fin d’interview il lui a parlé de la sortie d’un livre sur le cholestérol qui affirme pour reprendre le titre d’un de vos livres que le "cholestérol est innocent", que celui-ci allait faire l’effet d’une bombe.
    J’ai immédiatement envoyé un mail à JJ Bourdin pour lui demander de vous recevoir à ce sujet.
    J’espère qu’enfin vous allez être reçu sur le plateau de ces médias qui vous ont jusqu’à présent "snobé".
    J’espère aussi que le Professeur Even entrera en contact avec vous, à plusieurs et surtout compte tenu de votre combat qui est beaucoup plus ancien que le sien, vous aurez plus de répliques face aux labos et à l’industrie pharmaceutiques .
    Le grand nettoyage commence plus tôt que prévu !

  35. @galadriann :

    Je ne vois absolument aucun rapport entre les personnages plutôt douteux que vous mentionnez et Michel de Lorgeril !

  36. Il y a de bonnes choses dans ces propositions. Le code de déontologie n’est pas anecdotique quand on se place du point de vue des Etats-Unis, qui sanctionne bien plus durement les mensonges "verbaux" que la réelle action dommageable, la preuve par le pauvre Jonah Lerner, seulement coupable d’avoir inventé une fausse citation de Bob Dylan. Mais c’est un mensonge (très grave aux Etats-Unis, on peut aller en prison pour ça) et de plus il était très médiatique (donc très exposé). Que l’arbre ne vous cache pas la forêt, chers amis américains !
    La non-pénalisation des études négatives en revanche me parait cruciale pour la suite (du coup la question de l’octroi des crédits de recherche disparait en bonne partie).
    La question de la validation (et de la surveillance) des études reste ouverte : comment fait-on, qui va le faire, qui va surveiller les surveillants ?
    La vraie bonne nouvelle est qu’on arrive à un moment décisif pour les études cliniques et surtout qu’on s’en rend compte et que cela commence à se diffuser dans la population générale.
    Je serais curieux d’observer les réactions de médecins, généralistes de préférence, sur ce blog, il doit bien y en avoir. Pas facile d’être pris en le marteau (de Big Pharma et Bad Science) et l’enclume qui se dessine (le public de plus en plus averti).

    Et bien sûr bonne année et bonne santé à toutes et à tous !

  37. Et qui va surveiller nos "gendarmes" ?
    N’est-ce pas deja le probleme dans nos contrees ou tout actes/recherches/publications passent par l’approbation de nos "saints hommes" qui decident donc de ce qui est bien ou non ? Dieu seul donc peut juger in fine ? Le probleme est malheureusement beaucoup plus complexe necessitant des controles aupres des personnes controleuses elle-meme … mais où s’arreter ?
    L’idee d’un renouveau scientifique est plus qu’urgente… certains l’ont tente deja … qui a entendu parler du Dr Gernez ?? Benveniste ? Lorgeril ? le Dr Lorgeril est la et j’espere bien qu’il restera …

    Bonne annee…

  38. je ne vois que 2 bonnes nouvelles ici: qu’il s’agisse d’une revue à grand tirage et qu’on mette un policier derrière chaque scientifique, parce que la peur du gendarme, etc…

    maintenant on voit bien qu’on est à l’époque des vœux, parce que question faisabilité, il y aura à redire:)

Comments are closed.