L'espérance de vie de nos cousins américains diminue en 2016

 
Mauvaises nouvelles des USA. Ce que nous annoncions déjà il y a une année se confirme aujourd’hui : l’espérance de vie aux USA diminue !
C’est officiel et publié par le U.S. DEPARTMENT OF HEALTH AND HUMAN SERVICES.
20180106_A
Qu’est-ce que cela signifie ? Je recopie un fragment du rapport qui de façon désinvolte note une diminution de 0,1 année (les deux sexes confondus) et de 0,2 pour les hommes.
Que ces dames ne se réjouissent pas trop vite : le déclin est toujours précédé d’un plateau et nos chères compagnes des bons et mauvais jours ne vont pas tarder à décliner aussi.
20180106_B
Quelle interprétation ?
Alors que depuis des siècles, l’espérance de vie dans les populations occidentales augmentait régulièrement, depuis environ 15 ans nous avons vu d’abord une inflexion des courbes, puis l’atteinte d’un plateau et finalement un déclin.
Les mouvements sont lents dans ce type de statistiques humaines ; mais les tendances sont lourdes ; elles ne s’inversent pas du jour au lendemain. Dit autrement, ce que nous observons maintenant c’est probablement l’amorce d’un déclin qui va s’accélérer dans les années à venir.
Oserais-je dire qu’au vu des 15 dernières années, il est inéluctable que l’espérance de vie de américains diminuent pour de longues années. Les fonds de pension peuvent se réjouir mais pas  les gérants des assurances sur la vie.
Les calculs sur lesquels est basée l’évolution des cotisations de retraite peuvent être revus.
Tout cela est loin d’être drôle. D’abord parce que les statistiques françaises sont comparables avec un léger décalage. Nous avons eu l’inflexion et le plateau, il nous reste à constater le déclin. Inéluctable car les tendances sont lourdes.
Une autre mauvaise nouvelle, si je puis me permettre, c’est que la cause de ce déclin n’est pas clairement identifiée. Les décès de cause cardiovasculaire ou par cancers (qui représentent la grande partie des causes de décès dans nos pays) continuent de diminuer certes plus lentement mais quand même. Cela signifie que les nouvelles causes de décès sont d’origines multiples sans qu’une particulière soit identifiable, comme (par contraste) on l’avait vu avec l’épidémie de SIDA quoique sans impact majeur sur l’espérance de vie générale.
Cela signifie que c’est l’état de santé générale de la population qui est altérée. Je ne me permettrais pas d’autres hypothèses pour le moment.
Une évolution semblable est intervenue dans les années 70s du siècle passée en Union Soviétique. Quand l’inflexion des courbes a été confirmée, les autorités soviétiques ont cessé de publier leurs chiffres avant même que le plateau soit atteint. Les moins myopes des épidémiologistes de l’époque soupçonnaient que l’état de santé de la population soviétique était en voie de dégradation rapide ; mais nous n’avions pas prévu que les choses iraient aussi vite : moins de 20 ans plus tard l’Union Soviétique s’effondrait…
Il est probable que les choses iront de même dans les pays occidentaux (USA puis Europe) dans un proche future.
Nous pouvons nous attendre à des graves perturbations sociales dans la (ou les) décennie(s) qui viennent car l’espérance de vie est aussi un marqueur de satisfaction des populations. Quand plus rien ne va au point de voir décliner l’espérance de vie, la fin des réjouissances approche.
Je ne suis pas de ces “collapsologues” qui chaque année annoncent fin du monde ; mais certaines données doivent donner à réfléchir : à force de jouer avec le climat, la santé des mers et océans, la radioactivité, le cholestérol et la vaccinologie exubérante, nous allons en payer le prix !
Désolé de ces très mauvaises nouvelles !
 
 
 
 
 
 

142 Replies to “L'espérance de vie de nos cousins américains diminue en 2016”

  1. Evidemment le post précédent n’apporte rien ! … puisque, Docteur, vous avez déjà donné l’information! …

  2. C’est un phénomène pour le moins alarmant que pointent du doigt des chercheurs américains. Pour la troisième année consécutive, l’espérance de vie aux Etats-Unis recule. La consommation de drogues (notamment des opiacées), d’alcool et les suicides contribuent à cette baisse inquiétante.
    Du jamais vu. L’espérance de vie aux États-Unis continue de baisser. En 1960, les Américains avaient une espérance de vie plus élevée (de plus de 2 ans) que la moyenne des pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Dans les années 80, ils ont commencé à perdre du terrain passant sous la moyenne. Aujourd’hui, cette espérance de vie est inférieure d’un an et demi ! Ainsi au classement mondial, les Etats-Unis pointent à la 35e place. A titre de comparaison, un enfant qui y naîtrait aujourd’hui pourrait espérer vivre 79 ans, contre 82 ans en France.
    Un récent rapport des Centers for Disease Control and Prevention (principale agence gouvernementale américaine en matière de protection de la santé publique) montre que le pays de l’Oncle Sam accumule les retards en matière de soins (grossesses adolescentes, VIH/SIDA, obésité, diabète, maladies cardiovasculaires…).
    C’est l’une des explications de cette perte de vitesse. Mais ce n’est pas tout. Des chercheurs de l’Université de Virginie, dans le British Medical Journal (BMJ) avancent d’autres arguments. « Les Américains continuent d’adopter des comportements à risque (obésité, toxicomanie et possession d’armes à feu), vivent dans des villes conçues pour les voitures plutôt que pour les piétons ou les cyclistes, connaissent peu de soutien social et manquent d’une couverture universelle. »
    Drogues et suicides…
    Les auteurs délivrent ainsi des statistiques préoccupantes : entre 2000 et 2014, le taux de surdoses mortelles de drogue a augmenté de 137%. Et rien qu’en 2015, plus de 64 000 Américains sont morts d’une overdose (deux décès sur trois impliquaient des opiacés).
    Entre 1999 et 2014, le taux de suicide a augmenté de 24%, touchant de manière « disproportionnée » les Américains blancs âgés de 25 à 59 ans, ceux ayant un niveau d’éducation limité et les femmes. En cause, la perte de vitesse de l’économie locale, l’isolement social…
    Pour les chercheurs, « les États-Unis sont un pays riche mais cette richesse n’est pas inclusive. Ceux qui en auraient besoin ont un accès limité aux services sociaux, à la santé, à la prévention… » Et de conclure, « les récentes lois intensifient le fardeau économique sur la classe moyenne et affaiblissent l’accès aux programmes de soins ».
    Tiré de “Destination santé” ! …

  3. L’épicière d’un petit village avait un perroquet, “Coco”, qui parlait.
    > > > > > Tous les matins elle sortait sa cage et la mettait devant son étal de fruits et légumes.
    > > > > >
    > > > > > Un jour, Djamel Debouze, qui passait par là, s’arrête devant la cage du perroquet Coco se met à crier :
    “A mort, les Arabes. A mort les Arabes”.
    > > > > >
    > > > > > Interloqué, n’en croyant pas ses oreilles, Djamel passe son chemin, mais le lendemain, pour en avoir le coeur net, il repasse devant l’épicerie, s’arrête de nouveau devant la cage et, de nouveau, le perroquet :
    > > > > > “A mort les Arabes. A mort les Arabes”.
    > > > > >
    > > > > > Djamel, furieux, entre dans le magasin et menace l’épicière :
    > > > > > Je repasserai demain et si ton perroquet me dit encore “A mort les Arabes”, je lui coupe le cou.
    > > > > > La pauvre femme, qui tenait beaucoup à son Coco, se demande comment faire pour Lui éviter de se faire zigouiller.
    > > > > > Mon Dieu, venez-moi en aide !
    Subitement, il lui vient une idée :
    > > > > > Mr le Curé a aussi un perroquet !
    > > > > > Je vais lui demander de faire l’échange avec le mien pour quelques jours.
    > > > > >
    > > > > > Le lendemain, Djamel repasse devant la cage du perroquet… rien, il ne dit rien ! Etonné, il poursuit son chemin, fait demi-tour, repasse devant la cage, toujours rien ! Pas un mot ! Complètement indifférent.
    > > > > > Alors Djamel se dit, je vais le provoquer
    > > > > > Pour le faire réagir.
    > > > > > Il se met à lui chuchoter :
    > > > > > “A mort les Arabes ! A mort les Arabes !
    > > > > > A mort les Arabes !
    > > > > > Alors le perroquet se tourne vers lui
    > > > > > Et lui répond :
    ” Que Dieu vous entende,
    > > > > > mon enfant ! ”
    NON EMPREINT DE RACISME !

  4. On a trouvé sur la notice d’un thermomètre médical : ne pas avaler, ne pas faire bouillir
    Au cas où vous auriez besoin de nouvelles preuves que la stupidité repousse sans cesse ses limites, jetez donc un œil à ceci, relevé sur des notices d’emploi !
    On ne nous prendrait pas un peu pour des idiots ? Mais non, mais non !
    Sur un savon DOVE :
    Utiliser comme un savon normal »
    (C’est à dire?)
    Sur un pudding Marks & Spencer :
    “Le produit sera chaud après avoir été réchauffé »
    (ça, si tu l’avais pas dit…!)
    Sur le paquet d’un fer ROWENTA
    « Ne pas repasser les vêtements à même le corps »
    (Pourtant cela ferait gagner pas mal de temps, non ?)
    Sur un somnifère Nytol :
    « Attention ce produit peut entraîner un état de somnolence »
    (Et je le prends pourquoi, rappelez-moi ?)
    Sur un sèche-cheveux SEARS : On peut lire
    Ne pas utiliser en dormant »
    (Sans commentaire)
    Sur un sachet de FRITOS :
    « Grand concours, nombreux prix. Gratuit sans obligation d’achat.
    « Détails à l’intérieur du paquet »
    (Concours spécial pour couillons !?)
    Sur un sirop pour la toux pour enfant :
    ” Ne pas conduire ou utiliser de machine-outil après absorption »
    (Je pense que l’on pourrait réduire énormément le taux des accidents sur les chantiers si on arrivait à réduire le nombre d’enfants de 5 ans qui conduisent un tractopelle alors qu’ils sont malades !)
    Sur la plupart des guirlandes lumineuses de Noël :
    « Pour usage intérieur et extérieur uniquement »
    (Oui, mais par rapport à quoi ?)
    Sur un robot de cuisine japonais :
    « Ne doit pas être utilisé pour un autre usage »
    (Là, il va falloir m’aider avec celle-là. Parce que franchement je suis assez dubitative ………..?)
    Sur un paquet de cacahuètes Steinsbury :
    « Avertissement : contient des cacahuètes »
    (Non ! ….. sérieux ?)
    Sur un paquet de biscuits apéritif American Airlines :
    « Instructions : 1. Ouvrir paquet. 2. Manger biscuit
    “Moi, Tarzan. Toi, Jane.. Nous voyager avec Virgin Express !! )
    Sur un tiramisu Tesco’s :
    ” A consommer avant … Voir ci-dessous », et en dessous, juste à côté de la date limite de consommation : « Ne pas retourner »
    (Trop tard, j’ai tout renversé ?)
    Et la meilleure pour la fin:
    Sur une tronçonneuse suédoise :
    ” Ne pas essayer d’arrêter la chaîne avec les mains ou les parties génitales »
    (Parce qu’il y a eu beaucoup de cas ??? )
    (Si ce n’est pas une erreur de traduction, ils sont balaises ces suédois !!! )

    1. Bon Dieu !
      Heureusement que vous nous avez prévenu…
      Princesse et moi-même allions justement démarrer la tronçonneuse ; pour couper nos parts de beurre matinal…
      Merci pour tout !

    2. La raison vient probablement de là : les procès US aberrants aux dédommagements exorbitants :
      Quelques perles :
      En 1994, un jury du Nouveau-Mexique accorda 2,9 millions de dollars de dommage et intérêts à Stella Liebeck, 81 ans, souffrant de brûlures au troisième degré sur les jambes, le sexe et les fesses après s’être renversé une tasse de café McDonald sur elle.
      Ce cas inspira un “Prix Stella” annuel récompensant les procès US les plus délirants.
      Janvier 2000. Un jury populaire du Texas accorda 780.000 dollars a Kathleen Robertson pour s’être foulée la cheville en trébuchant sur un enfant en bas-age courant entre les rayons d’un supermarché. Les propriétaires du magasin furent considérablement surpris par le verdict, rappelant que le jeune trouble-fête était le fils de Mme Robertson.
      Juin 1998. Carl Truman, 19 ans, de Los Angeles, gagna 74.000 dollars plus frais médicaux lorsque son voisin roula sur sa main avec sa Honda Accord.
      Mr Truman n’avait apparemment pas remarqué la présence de son voisin au volant alors qu’il lui volait ses enjoliveurs.
      Octobre 1998. Terrence Dickson, Pennsylvanie, quittait la maison qu’il venait de cambrioler en passant par le garage.
      Incapable de ressortir, en raison du mauvais fonctionnement de la commande automatique de la porte du garage, il ne put réintégrer la maison, le porte reliant la maison au garage s’étant fermée à clé lorsqu’il l’avait claquée. Les occupants de la maison étaient en vacances.
      Mr Dickson se retrouva enfermé dans le garage pendant 8 jours. Il survécu grâce à un casier de Pepsi et un grand sac de nourriture pour chien déshydratée.
      Il poursuivit les propriétaires de la maison en justice, clamant la torture morale engendrée par la situation.
      Le jury lui octroya un demi million de dollars.
      Novembre 2000, Merv Grazinski, d’Oklahoma City acheta un mobile home Winnebago flambant neuf de 10 mètres de long.
      Lors de son retour chez lui, s’étant engagé sur l’autoroute, il lança le véhicule à 110 km/h puis quitta le siège du conducteur pour se préparer un café à l’arrière.
      Evidemment, le mobile home quitta la route et s’écrasa plus loin après une série de tonneaux.
      Mr Grazinski poursuivit Winnebago pour ne l’avoir pas prévenu, via le guide de l’utilisateur, qu’il ne pouvait pas faire ça.
      Il gagna 1.750.000 dollars plus un nouveau mobile home (Winnebago fit en plus changer son guide d’utilisation au cas ou d’autres parfaits crétins achèteraient leurs véhicules)

  5. > > > > > Ah! la beauté de la langue Française !!!!
    > > > > >
    > > > > > Quelle est la différence entre une pioche, un pull et une semaine ?
    > > > > > La pioche a un manche, le pull a deux manches et la semaine a dimanche
    > > > > >
    > > > > > Quelle est la différence entre un internaute et son épouse dépensière ?
    > > > > > Pendant qu’ il clique, elle claque.
    > > > > >
    > > > > > Quelle est la différence entre les oiseaux et les banquiers suisses ?
    > > > > > Les oiseaux font leurs nids et les banquiers suisses nient leurs fonds.
    > > > > >
    > > > > > Quelle est la différence entre le temps et l’ éternité ?
    > Si je prenais le temps de te l’ expliquer, il faudrait une éternité pour que tu la comprennes.
    > > > > >
    > > > > > Quelle est la différence entre Paris, un ours blanc et Virginie ?
    > > > > > Paris est métropole, l’ ours blanc est maître au pôle et Virginie aimait trop Paul…
    > > > > >
    > > > > > Quelle est la différence entre une girouette et un horloger ?
    > La girouette montre les vents et l’ horloger vend les montres.
    > > > > >
    > > > > > Quelle est la différence entre un enfant qui fait des bêtises et un sapin de Noël ?
    > > > > > Aucune ! Les deux se font enguirlander.
    > > > > >
    > > > > > Quelle est la différence entre un homme et une calculatrice ?
    > > > > > On peut toujours compter sur une calculatrice.
    > > > > >
    > > > > > Quelle est la différence entre une poule et un chapon ?
    > > > > > Une poule, cha’pond ; un chapon, cha’pond pas…
    > > > > >
    > > > > > Quelle est la différence entre la lettre A et le clocher de l’ église ?
    > > > > > La lettre A, c’ est la voyelle et le clocher, c’ est là qu’ on sonne.
    > > > > >
    > > > > > Quelle est la différence entre un cendrier et une théière ?
    > > > > > Le cendrier c’ est pour des cendres, la théière c’ est pour mon thé…
    > > > > >
    > > > > > Attends, c’est pas tout ! ! !
    > > > > > Pourquoi dit-on qu’il y a un
    > > > > > Embarras de voitures
    > > > > > quand il y en a trop,
    > > > > > et
    > > > > > Embarras d’ argent
    > > > > > quand il n’ y en a pas assez ?
    > > > > >
    > > > > > Pourquoi parle-t-on des quatre coins de la Terre,
    > > > > > alors qu’elle est ronde ?
    > > > > >
    > > > > > Quand un homme se meurt,
    > > > > > on dit qu’il s’éteint;
    > > > > > Quand il est mort,
    > > > > > on l’appelle « feu » ?!
    > > > > > Pourquoi appelle-t-on
    > > > > > « coup de grâce »
    > > > > > le coup qui tue ?
    > > > > >
    > > > > > On remercie un employé
    > > > > > quand on n’est pas content de ses services.
    > > > > >
    > > > > > Pourquoi dit-on d’un pauvre malheureux, ruiné
    > > > > > et qui n’a même plus un lit dans lequel se coucher, qu’il est dans de beaux draps ?
    > > > > >
    > > > > > Comment distinguer le locataire du propriétaire
    > > > > > lorsque ces deux personnes vous disent à la fois :
    > > > > > « Je viens de louer un appartement » ?
    > > > > >
    > > > > > Pourquoi un bruit transpire-t-il avant d’avoir couru?
    > > > > >
    > > > > > Pourquoi lave-t-on une injure
    > > > > > et
    > > > > > essuie-t-on un affront ?
    > > > > >
    > > > > >
    > > > > > On passe souvent des nuits blanches
    > > > > > quand on a des idées noires.
    > > > > >
    > > > > >
    > > > > > Pourquoi, lorsqu’on veut avoir de l’argent devant soi,
    > > > > > faut-il en mettre de côté ?
    Pour ménager ses arrières !!!
    > > >
    > > > > >
    > > > > > Pourquoi,
    > > > > > lorsque vous ne partagez pas l’avis de quelqu’un,
    > > > > > dit-on que “les avis sont partagés ” ?!
    > > >
    > > > > >
    > > > > > Et pour en terminer,
    > > > > > réjouissons-nous que ce soient les meilleurs crus
    > > > > > qui donnent les plus fortes cuites !

  6. Bonjour!!
    Je m’insurge contre cette “espérance de vie”!!! c’est vraiment une fausse donnée pour savoir si une population va bien ou pas, et pourquoi??
    Parce que ce n’est qu’un calcul statistique!!!!!
    Vous vous y voyez des personnes en mauvaise santé, mais on peut aussi y voir une augmentation des décès dans les plus jeunes années de vie, comme la mort subite du nourrisson par exemple ou les morts par armes à feu, ou les morts par la police!!!
    Le problème c’est que tout le monde prend ce calcul pour une espérance de vie des gens vivants, mais ce n’est pas le cas du tout et ça fausse absolument tout
    Si sur une population donnée, 50% des bébés meurent à la naissance, et les 50 autres vivent centenaires, vous n’aurez qu’une espérance de vie de 50 ans, c’est ridicule n’est ce pas, mais c’est ça le calcul de l’espérance de vie qu’on nous fourgue à toutes les sauces
    D’ailleurs il n’y a pas bien longtemps, les historiens ont mis le doigt dessus en expliquant qu’au moyen âge des gens pouvaient vivre vieux, jusqu’à 70 ou 80 ans et que ce n’était pas correct de dire que l’espérance de vie était court à cette époque. Tout cela parce que les gens, vous y compris, pensent que cette espérance de vie est un maximum que les gens atteignent et ce n’est pas vrai!!!
    Je ne sais pas s’il existe une “espérance de vie des vivants” mais les chiffres que vous avez pris (expectancy at birth) sont justement ceux que je dénonce!!
    Bref, je ne vous en veux pas au contraire, vous apportez beaucoup d’informations importantes, mais ne vous laissez pas avoir par les chiffres, à qui ont peut faire dire n’importe quoi, ça fausse tout!!

    1. Vous avez raison.
      Ce n’est qu’un calcul statistique et le chiffre brut n’a pas beaucoup de sens.
      Inversement, ça fait plus 80 ans (environ) qu’avec les mêmes calculs, on évalue l’état de santé des populations. C’est la comparaison dans le temps qui est intéressante.
      Et cet indicateur se dégrade de façon tragique aux USA (et aussi en France) ce qui est de très mauvaise augure !

      1. Oui d’accord, mais est-ce la population adulte qui a des problèmes, ou bien les enfants?
        Avec tous ces vaccins, il me semble avoir lu que les décès chez les bébés américains était un des plus important dans tout l’occident et donc de facto tous ces décès diminuent drastiquement l’espérance de vie comme elle est calculée.
        Je ne dis pas qu’il n’y a pas de problèmes de santé en général dans la population, mais à cause de tous ces paramètres on ne peut absolument rien dire avec certitude

      2. Récemment j’ai entendu dire que l’espérance de vie augmente pour les hommes en France (de 1 an il me semble) et baisse pour les femmes à peu près d’autant, donc globalement on stagnerait, je vais tenter de chercher les chiffres, même si dans ce domaine je serais plutôt de l’avis de Churchill : je ne crois qu’aux statistiques que j’ai falsifié moi-même…

        1. “Dans son scénario dit « central » de projection démographique, l’Insee applique aux années futures les évolutions actuelles. Pour 2070, dans cette hypothèse, l’espérance de vie à la naissance atteindrait 93 ans pour les femmes et 90 ans pour les hommes. Depuis le début des années 2010 cependant, les progrès semblent moins rapides chez les femmes : leur espérance de vie a augmenté d’une demi-année entre 2012 et 2017, moitié moins qu’entre 2002 et 2007. Il est cependant beaucoup trop tôt pour en tirer des conclusions sur une possible stagnation plus durable de l’espérance de vie. Les progrès de la longévité tiendront à l’avenir pour partie à ceux de la médecine, à sa capacité à ralentir les effets du vieillissement et à réparer les organes dont les fonctions se détériorent. Pour beaucoup, ces progrès résulteront de l’évolution des pratiques tout au long de la vie et de l’impact de la pénibilité du travail, le nombre d’heures travaillées et surtout les conditions du travail”…

  7. Dioxyde de titane, de silicium, oxyde de fer et de zinc et noir de carbone… Les nanoparticules sont de plus en plus présentes dans notre environnement. Surtout depuis que l’industrie s’est emparée de ces matériaux de taille infinitésimale. L’UFC Que Choisir a constaté après analyse de 16 produits d’usage courant, que tous contenaient des nanoparticules. Mais que seuls 3 les mentionnaient dans leurs ingrédients.
    L’association UFC que Choisir ne décolère pas. Dans la totalité des 16 produits alimentaires et cosmétiques de consommation courante analysés, la présence d’une ou plusieurs nanoparticules a été détectée. Et malgré l’obligation imposée aux fabricants par la réglementation de faire figurer clairement la mention [nano] sur l’emballage, seules les listes d’ingrédients de 3 produits l’indiquent.
    « Utilisés entre autres pour leur fonction colorante ou anti-agglomérante, les nanomatériaux sont de plus en plus présents, quoi qu’en disent les emballages, dans les produits de consommation courante », souligne l’association de consommateurs. Pour preuve, les produits qu’elle a choisi d’analyser sont loin d’être des produits méconnus. Parmi ceux ne mentionnant pas leurs ingrédients nano, à noter les M&M’s Peanuts, le déodorant Sanex Natur 48h ou le Dentifrice Aquafresh triple protection + blancheur.
    « Pire, pour pas moins de 6 produits, les additifs/ingrédients sont intégralement sous forme nanométrique sans que le consommateur n’ait l’information de leur présence ! », s’indigne UFC Que Choisir. « Il s’agit de la Soupe Poule au pot de Casino (déshydratée), des épices Ducros Mélange malin italien, du Cappuccino (préparation instantanée) Maxwell House, de la crème solaire Lavera 100 % minérale SPF 30, du stick à lèvres nourrissant Avène Cold cream, ou encore du gloss effet 3D – 33 brun poetic de Bourjois. »
    Nanoparticules, maxi-incertitudes scientifiques
    Le doute sur l’impact sanitaire et environnemental des nanoparticules est important. En effet, les connaissances scientifiques les concernant sont encore très réduites. L’UFC Que Choisir souligne le risque de pénétration dans l’organisme favorisé par la taille infime de ces matériaux. Mais également le passage potentiel des barrières de notre organisme. Enfin, la taille nanométrique modifie les propriétés physico-chimiques de ces matériaux. Exemple, « l’aluminium, habituellement inerte, devient explosif à la taille nanométrique ».
    Compte tenu de ces incertitudes autour de l’impact sanitaire et environnemental des nanos, « il n’est pas admissible que leur présence soit plus longtemps dissimulée, d’autant que l’obligation légale d’étiquetage date de…. 2013 pour les cosmétiques et 2014 pour l’alimentaire », conclut l’association de consommateurs. Elle annonce déposer 9 plaintes contre des fabricants de produits alimentaires et de cosmétiques*, pour non-respect de l’obligation légale de signalement sur l’emballage.
    *GROUPE CASINO (soupe) ; JDE (Maxwell Cappuccino) ; MARS CHOCOLAT France (M&M’s) ; MC CORMICK (Ducros Mélange Malin Italien) ; COLGATE-PALMOLIVE (déodorant Sanex) ; LAVERA Gmbh & Co. KG (crème solaire) ; AVENE (stick 0 lèvres nourrissant) ; COTY (Gloss de chez Bourjois) et GlaxoSmithKline (dentifrice Aquafresh)
    Tiré de Destination santé.

  8. Je vous suis depuis bientôt 2 ans que je vous ai découvert. Je ne commente jamais parce que je n’ai pas beaucoup de connaissances médicales mais votre site m’apporte beaucoup d’infos sur des sujets qui me posaient questions.
    J’ai 72 ans, je ne prends aucun médicaments, je mange depuis mon enfance à la façon diète méditerranéenne (je remercie ma mère), j’ai toujours cuisiné, rarement acheté des produits préparés, malgré mes semaines de plus de 60h (pour une paye de 39h), c’est une question d’organisation. Et ma fille est comme moi !…ça ne veut pas dire que je n’ai pas été malade dans ma vie (appendicite avec péritonite, pneumonie, fièvre Q,opération de la totale et vésicule biliaire, phlegmon!)
    Je poste parce que j’ai découvert un article qui complète le vôtre sur l’espérance de vie des américains et je voulais vous le signaler
    http://lesakerfrancophone.fr/genocide-par-prescriptions-medicales
    Je plains le peuple américain qui est maintenu dans une grande ignorance!

    1. Merci, c’est bien vu !
      Je ne connais pas ce site (ni les tendances idéologiques sous-jacentes) mais le contenu de l’article rejoint grosso modo mes analyses et impressions…
      Attention, tout ce qui arrive à nos frères américains (noirs, blancs ou bronzés) nous concernent ; car les mêmes tendances sont à l’œuvre chez nous… Eux ils déclinent, nous on est au plateau juste avant le déclin…
      Et avec les “tendances actuelles”, ça ne peut pas s’améliorer !
      Faut réagir ! Ne pas rester seul; se réunir : adhérez à l’AIMSIB !

  9. D’après V. Cupillard dans son livre sur les huiles, “les huiles raffinées ont subi une quantité d’opérations chimiques et physiques : après avoir été broyées et pressées à forte température, on leur ajoute un solvant puis des acides et des phosphates pour la phase de démucilagination. Le goût de l’huile après un tel traitement n’étant pas particulièrement agréable, on utilise de la soude pour le neutraliser. L’huile est ensuite décolorée à l’aide de terres activées ou de charbon actif puis désodorisée par chauffage sous vide allant jusqu’à 200°C. Ce dernier traitement permet de prolonger sa durée de conservation. Les huiles sont enfin quelquefois recolorées chimiquement et bien souvent supplémentées en vitamine E de synthèse.
    Dans les huiles industrielles, il ne reste donc plus rien de vivant ni de naturel” !!!
    Personnellement, je pense que vous pouvez prendre n’importe quelle huile raffinée pour vos fritures. Il n’y en a pas une pour relever l’autre. Ce sont toutes de la “mierda”.

    1. En effet, ce n’est pas très ragoûtant ! On trouve des huiles bio désodorisées simplement à la vapeur, tournesol et colza, mais il n’est pas facile de trouver cette dernière, hormis sur internet.

  10. Exerçant la médecine générale depuis bientôt 45 ans (et oui je suis un vieux toubib !) j’ai eu l’occasion de voir l’évolution de la maladie d’Alzheimer.
    Pendant les 15 ou 20 premières années très peu d’A. des démences vasculaires, alcooliques, séniles oui mais pas d’A. L’aspect clinique et évolutif est radicalement différent.
    Depuis 20 ans environ des Alzheimer tout plein???
    Je suis convaincu que l’environnement est responsable de cela et que si on faisait des recherches sur les cerveaux des malades (morts bien sûr) on trouverait des tas de saloperies chimiques métaux lourds et autres joyeusetés.
    Mais trop risqué pour notre société et son fonctionnement non???

    1. Je suis agacée lorsque j’entends que c’est le vieillissement de la population qui est responsable de l’explosion des démences. Métaux lourds sans doute, mais aussi une augmentation conséquente des médicaments prescrits sans oublier bien sûr les statines. Les plus hydrophobes passent mieux la barrière hémato-encéphaliques, mais les hydrophiles doivent passer aussi, je le crains.
      Les personnes atteintes de démences sont exclues des études sur l’arrêt des statines pour les personnes âgées. On se demande bien pourquoi. Ont-ils peur de constater des améliorations?
      Les sources d’empoisonnement sont tellement multiples, même les amalgames dentaires. Au secours!

  11. Bonjour docteur, j’ai une question cornélienne à vous poser. Que faut-il préférer pour notre santé, des produits bio sans omega 3 ou des produits non-bio avec omega 3 ? Récemment, une grande chaîne de supermarchés où je me sers nous propose du beurre, du lait, du jambon, etc. bleu-blanc-coeur. Le problème est que ces produits ne sont pas bio. On trouve hélas encore très difficilement la même gamme bleu-blanc-coeur en bio, à part une marque d’oeufs française célèbre pour ses pâtes.
    Ces produits ne contiennent pas d’antibiotiques, mais pour le reste, les animaux sont nourris avec des aliments contenant des pesticides, herbicides (glyphosate) et autres “joyeusetés”, comme vous dites. En revanche, ils ont un bien meilleur ratio omega 3 / omega 6 que les produits bio équivalents. Qu’est-ce qui est le mieux ? Eviter les omega 6 ou les pesticides ?
    Tant que j’y suis, j’ai une autre question. Il existe une huile de tournesol pour la friture “haut oléique”, contenant de 75 % à 90 % d’omega 9, similaire donc à l’huile d’olive. L’huile de colza même raffinée dégage une odeur désagréable à la friture. Je me demandais si cette huile de tournesol ne pourrait pas convenir en remplacement pour la friture uniquement, même à la poêle ? Une marque d’huile célèbre vient par ailleurs de sortir une huile pour friture composée de 40 % de colza et 60 % de tournesol “haut oléique”. Elle contient donc des omega 3 et 9, et très peu d’omega 6. Cette huile n’aurait-elle pas un intérêt équivalent à la colza pure, l’odeur en moins, et éventuellement, la fragilité à la friture en moins aussi ?
    Merci.

    1. L’huile de tournesol pour la friture « haut oléique » : poubelle !
      Les autres aussi !
      Olive et colza bio c’est le mieux !
      Mais c’est dur pour le porte-monnaie ; et on peut aimer ni l’une ni l’autre : dans ce cas nous recommandons le colza raffiné !
      Pour la question des oméga-3, il faut préférer le bio ; mais ça peut être difficile et il faut faire des concessions.
      Tout cela est bien expliqué dans notre livre “Le nouveau régime méditerranéen” ; et bien d’autres choses encore !

      1. Merci pour vos réponses.
        J’opte donc pour le beurre bio, en attendant que la filière bleu-blanc-coeur se convertisse entièrement au bio.
        Au sujet de l’huile de tournesol, je posais la question surtout pour les “fritures profondes”, que je sais vous déconseillez dans votre livre (mais j’aime bien en faire un peu de temps en temps, essentiellement pour des frites à la belge, en 2 bains à la friteuse). Pourrais-je savoir pourquoi cette huile de tournesol “haut oléique” est mauvaise ? Voici ce qui est dit à son sujet :
        Propriétés
        Du fait de sa haute teneur en Oméga 9 elle a des propriétés similaires à celles de l’huile d’olive, dont un rôle protecteur au niveau cardio-vasculaire.
        Utilisation
        L’huile de Tournesol oléique a une meilleure tenue aux températures élevées, type fritures, du fait que les Oméga 9 sont moins sensibles à l’oxydation que les Oméga 6. Elle peut donc être utilisée pour tous types
        de cuisson et est une bonne alternative à l’huile d’olive.
        Je pensais que le tournesol n’était pas mauvais, en dehors de sa teneur beaucoup trop élevée en Omega 6 (de même que les huiles de carthame, maïs, pépin de raisin…). Je passe sur son mode de production intensif, parce que c’est sensiblement le même que celui du colza. Sinon, j’opterais à 100% pour le colza raffiné. Mais résiste-t-il à plusieurs fritures, autrement dit, peut-on le réutiliser ? Il me semble que oui, sans en être sûr.

        1. ils disent : “haute teneur en Oméga 9 elle a des propriétés similaires à celles de l’huile d’olive, dont un rôle protecteur au niveau cardio-vasculaire”
          Zont rien compris ces zombies ; le gras de viande aussi est riche en oméga-9…
          Le secret de l’huile d’olive, ce sont ses polyphénols…
          Vous m’avez épuisé…

      2. En complément à mon message précédent, voici une analyse d’une huile de tournesol “haut oléique” :
        Lipides 100 g
        Acides gras saturés 8 g
        Acides gras monoinsaturés 84 g
        Acides gras polyinsaturés 8 g
        – dont acide linoléique (oméga 6) 8 g
        – dont acide linolénique (oméga 3) 0,3 g

          1. La Fleur de colza d’une célèbre marque annonce aussi sur la bouteille que le colza utilisé a été sélectionné pour sa richesse en omega 3. Cependant, elle ne passe pas de 60% d’omega 3 à 8%, comme c’est le cas ici avec les omega 6.
            Je doute qu’on puisse éviter quelques manipulations génétiques avec ces marques-là, si on veut de l’huile raffinée.
            Je délaisse le tournesol “haut oléique”, vous m’avez convaincu avec cet argument.

    2. Récemment, une grande chaîne de supermarchés où je me sers nous propose du beurre, du lait, du jambon, etc. bleu-blanc-coeur. (…)
      En revanche, ils ont un bien meilleur ratio omega 3 / omega 6 que les produits bio équivalents.

      Les industriels adorent mettre en avant les « ratios » de leurs produits, mais concrètement l’apport en grammes d’oméga-3 de ces beurre, lait et jambon Bleu-Blanc-Coeur, ce n’est pas vraiment grand chose !
      A mes yeux, c’est vraiment plus un argument marketing qu’autre chose pour ces produits (pour les œufs, c’est différent).
      Le mieux c’est quand même d’aller chercher les oméga-3 dans les aliments où ils sont naturellement présents en quantités notables… mais je ne vais pas répéter le maître de céans !
      Bonne DM 🙂

      1. Ah d’accord, il y en a plus dans le jaune d’oeuf que dans le beurre ou la viande (grasse) ? Parce qu’il y a cette histoire des Crétois qui mangeaient des escargots riches en omega 3, mais peu de poissons.
        Bon, pour l’instant, à l’inverse des Crétois, je compte surtout sur les poissons bleus pour trouver mes omega 3 “animaux”. Mais je m’interrogeais sur l’opportunité de cette filière, en dehors des oeufs.

    1. Hum !
      La diète cétogène en ce moment, on vous la sert à toutes les sauces ; ça devient lassant !
      Votre article date de 2006 et nous sommes en 2018 ! Toujours pas de confirmation. Comme quoi…

      1. D’accord avec vous, on passe en phase exploitation commerciale. Il suffit de regarder les sites et coachs divers fleurir. Cela se sent aussi sur les produits et l’alimentaire commercialisés.
        Mais bon, vu que les labos pharmaceutiques n’ont pas pour vocation de vendre du “gras”, la recherche aura du mal à trouver des subsides pour avancer. Je l’ai pratiqué pour perdre du poids, je dois avouer que c’est troublant au niveau amélioration des fonctions cognitives.
        Enfin, ce n’est que mon expérience propre et je ne généralise surtout pas.

        1. Concernant l’amélioration des fonctions cognitives, vous n’êtes pas le seul à le dire!
          Je n’ai personnellement aucune expérience ni aucun avis sur cette question fort intéressante mais j’écoute les témoignages…
          Après, il faut faire la part des choses car effet de mode il y a! C’est certain!

          1. J’ai essayé de quantifier, ce n’est pas tres evident et loin d’avoir une rigueur scientifique. Je suis joueur de petanque tres moyen mais assidu. Je me suis aperçu que mon jeu s’etait amelioré. J’ai donc essayé de mettre en place une sorte de test. En etant en cetose, pendant 5 jours, j’ai fait des sceances de 20 tirs par jour, resultat, 7,2 boules sur 10 touchées, puis je suis sorti de cetose et j’ai refait le meme test, resultat 4,7 touchés. Je suis aussi un fervent adepte du Sudoku, la aussi je me suis amelioré. Alors oui, il y a toutes les etudes scientifiques avec de joli P factor et j’en passe, et il y a la realité quotidienne. Les premieres vont chercher dans le detail, les secondes font juste des constats. Une question s’impose, la recherche ferait elle perdre la notion de globalité? Parce qu’apres tous ces resultats, il faut reconstituer le puzzle, et là, c’est une autre histoire. Cela me rappelle une citation, attribuée a Einstein : “La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne… et personne ne sait pourquoi !”

      2. Cher docteur; En fait, rien ne vaut la D.M en prévention et au long cours, et parfois en curatif, même souvent; Mais en ce qui concerne la diète cétogène, certains en font leur choux “gras” en le conseillant en régime constant. En fait, pour moi, il s’agit d’un régime curatif ou de soins notamment du cancer comme indiqué sur le site du Dr Laurent Schwartz ” Guérir du cancer” qui fait la partie majeure de son traitement métabolique. Nous l’avons vu et entendu au premier congrès de l’AIMSIB et, convaincu de la justesse de ses travaux, je suis abonné à sa lettre d’information et à l’association qu’il vient de créer car en effet, car l’avancée que représentent les recherches sur la relation entre le cancer, le métabolisme de la cellule, la mitochondrie, le sucre sous toutes ses formes lui a permis d’établir un traitement simple, bon marché et surtout efficace.
        Mais ces traitements, si de nombreux témoignages montrent l’espoir qu’ils représentent, les médecins ne peuvent les appliquer faute de reconnaissance officielle.
        Un premier succès a été obtenu : l’Institut du Cerveau et de la Moelle, dans le cadre de l’hôpital de la Salpêtrière accepte de faire des essais thérapeutiques sur un type de cancer : le cancer primaire du cerveau ou glioblastome pour lequel il n’existe pas de traitement.
        Pour cela il faut de l’argent : ces essais ne peuvent être financés par l’argent public.
        C’est pourquoi, ayant connu dans ma vie deux personnes atteintes et mortes de mal incurable jusqu’à présent, je le soutiens comme je soutiens l’AIMSIB par dons, dans la mesure de mes moyens.
        A noter que selon de nombreux témoignages, son traitement ainsi que celui d’autres médecins ayant la même approche, se trouve être efficace dans d’autres cancers.
        je précise que la diète cétogène mime le jeûne avec moins de contraintes.

      3. Combien d’années entre l’étude de Lyon et les recommandations du régime méditerranéen?
        Il faut tout d’abord aller à l’encontre d’idées reçues et comment trouver des financements pour valider des études qui n’apporteront pas de bénéfices immédiats? Depuis peu, on admet que les neurones se renouvellent à tout âge, pourtant cette découverte daterait de 1970.
        Je viens de lire “Guérir d’Alzheimer comprendre et agir à temps”du Dr Michaël Nehls. Il propose une détoxication, une remédiation aux carences par un changement de mode de vie . Le régime alimentaire préconisé est très proche du régime méditerranéen mais il insiste sur la réduction drastique de glucides simples ou rapidement assimilables. Il parle d’une résistance neuronale à l’insuline. Vous aviez évoqué dans ce blog , un diabète de type 3. Quelle est aujourd’hui votre position?
        La phase intensive décrite sur 6 mois doit être encadrée par un médecin (risque de surdosage) et il vise une thérapie systémique avec le soutien donc de tous les proches.
        J’essaie d’appliquer ses conseils pour mon père, mais je me heurte à de nombreuses incompréhensions. Il faut que je le laisse tranquille, il a bien le droit de se faire plaisir, surtout à Noël. Nous l’avons trouvé prostré, sanglotant et incapable de se déplacer seul, alors que les jours précédents, nous avions fait de longues balades sans signe de fatigue, ni essoufflements.
        Je n’en tire évidemment aucune conclusion et comme j’ai envie d’avoir raison, je manque forcément d’objectivité. Il existe un autre carburant pour les neurones que le glucose, qui sont les corps cétoniques, pourquoi ne pas essayer? Comme mon père est à un stade avancé de la maladie, on n’attend pas de guérison, mais au moins rendre la vie plus agréable et repousser la mise en institution. J’ai déjà dû me battre pour qu’on ne lui donne pas de neuroleptiques qui X par 3 le risque d’AVC et par 2 le risque de crise cardiaque. Certains établissements proposent des séances de relaxation, ce qui fonctionne bien mieux qu’une chimie destinée aux malades psychiatriques. Merci pour votre réponse.

        1. Je n’ai pas de position.
          Je ne travaille pas sur le diabète de type 3.
          Ce dont je suis sûr, c’est qu’il faut essayer d’évier toutes les formes de résistance à l’insuline.

      4. Bonjour,
        La diète cétogène revient très (trop ?) souvent sur le devant de la scène, et il y a des raisons :
        1°) Quels étudiant(e)s se retrouvent parmi les premiers de la classe ou de l’amphi (y compris en fac de médecine) ? Ceux ou celles qui présentent une anorexie mentale. Avec leur haleine pomme de reinette et leur réussite scolaire, il est clair que le cerveau adore utiliser les corps cétoniques.
        2°) J’ai eu le témoignage de plusieurs diabétiques de type 1 qui constatent de meilleures performances cérébrales (le travail se fait plus vite) lorsqu’ils sont en légère hypo, corps cétoniques + .
        3°) L’émission d’Arte dont le replay vient d’être signalé sur ce blog parle d’expression de gènes différents en acido-cétose, et en fait un argument de thérapeutique anti-cancer. Les mangeuses de pain ont un cancer du sein plus souvent que les autres disent les études épidémiologiques.
        4°) L’exemple des animaux qui restent à jeun la majorité du temps dans leur vraie vie sauvage, leur performances diminue-t-elle ou augmente-t-elle en acido-cétose ? Les oiseaux migrateurs migrent en utilisant les triglycérides de leur foie gras, Les lionnes courent plus vite à jeun…
        5°) La lipolyse fourni en permanence des acides gras libres dans le flux sanguin, sauf en cas d’élévation de la glycémie, car la première action de l’insuline est d’inhiber notre lipolyse spontanée.
        Les exemples ne manquent pas qui valorisent l’énergie fournie par les corps gras. Vivons avec un taux d’insuline bas le plus souvent possible, et nous vivrons mieux (et vieux).

    1. Merci.
      Je vous rejoins : Alzheimer ce n’est pas simple et c’est loin d’être compris.
      Mais nous avons déjà des “parades”, au moins une : adopter une diète méditerranéenne “bio” le plus tôt possible dans l’existence.
      Si on n’est pas certain d’être totalement protégé, on sait qu’on retarde considérablement les ennuis !

      1. Bonjour/bonsoir,
        Que pensez vous de l’aspect neuroprotecteur de certains cannabinoïdes ?
        En traitement et pourquoi pas peut etre même en prévention de maladies neurodégénératives.
        Il y a quelques études sur le sujet mais je n’ai malheureusement pas le niveau pour les interpréter, par ex :
        https://www.nature.com/articles/npjamd201612
        https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28717968
        https://www.alchimiaweb.com/blogfr/wp-content/uploads/2014/03/Phytocannabinoides_non_psychoactifs-libre.pdf

        1. Tout est très intéressant. Merci beaucoup.
          Mais si vous donnez généreusement cette information, c’est pour, en retour, être encouragé à consommer ces substances (un peu) addictives, vous vous êtes trompé d’adresse : jamais, Jésus notre maitre à penser m’en est témoin, je n’encouragerai quiconque à cela… oops !
          Ce n’était pas une consultation.

          1. Bonjour,
            Loin de moi d’inviter quiconque a consommer une drogue psychoactive.
            Mais si on peut parler des bienfaits d’une consommation raisonnée d’un neurotoxique plutôt addictif (l’alcool), on doit pouvoir parler des bienfaits du cannabis…
            d’autant qu’on peut consommer cette plante sans avoir forcement d’effets psychoactifs, en ayant par exemple des variétés a haut taux de CBD et peu de THC. (et bien sur sans la fumer ! en l’ingérant)
            Les bienfaits des cannabinoids sans effets indésirables (a ma connaissance)
            En tout cas pour le médical, j’aime la position de Sanjay Gupta (neurochirurgien, “specialiste” medical de CNN) qui a déclaré quelque chose comme
            “on a été terriblement et systématiquement induit en erreur pendant 70 ans aux USA, et je suis désolé pour le role que j’ai joué dans tout ca.
            je m’excuse car je n’avais pas regardé assez sérieusement, jusqu’a maintenant je n’avais pas regardé assez loin.
            jen ‘ai pas lu les études des petits laboratoires d’autres pays qui font de remarquables recherches, j’étais trop méprisant du chœur bruyant des patients légitimes dont les symptômes se sont améliorés sur le cannabis”
            un excellent docu sur le sujet : https://www.youtube.com/watch?v=_N4Vf5sJ5dM

  12. J’écoutais récemment sur une radio une demande de Thierry Lhermitte pour faire des dons pour la FRM (Fondation Recherche Médicale) pour soutenir les recherches de Nathalie Cartier sur la maladie d’Alzheimer. En regardant sur le site de la FRM on voit que Nathalie Cartier est directrice de recherche INSERM au CEA SACLAY. Son hypothèse sur le déclenchement de l’Alzheimer est que le métabolisme du cholesterol est perturbé dans le cerveau (en excès dans les membranes des neurones ?) et, pour ce que j’ai compris, par déficit d’une enzyme cérébrale CYP46 A1 impliquée dans le métabolisme du cholestérol cérébral. Validée chez la souris la correction de ce déficit par thérapie génique (injection intra cérébrale d’un virus inactivé apportant le gène du CYP46 )corrigerait l’excès de cholestérol cérébral et l’évolution de la maladie d’Alzheimer. Une révolution et il reste à valider chez l’humain, d’où l”appel aux dons.
    Je me pose des questions sur cette nouvelle étiologie de l’Alzheimer, sa pathogénie induite par un trouble du métabolisme du cholestérol intra cérébral, son traitement. Le capitaine MDL peut il apporter des éclaircissements sur ce qui apparait contradictoire avec le rôle bénéfique du cholestérol cérébral décrit dans l’horrible vérité sur les médicaments anticholestérol.

    1. Effectivement et de longue date, certains biologistes pensent (espèrent) que dans la maladie d’Alzheimer il y a un excès de cholestérol cérébral…
      Ils ont donné des statines (évidemment) en espérant obtenir des bénéfices mais c’est le contraire qu’ils ont obtenu sans qu’ils osent encore le dire… l’avouer !
      Que le cholestérol soit “troublée” dans le cerveau des Alzheimer (rien de quantitatif dans ce cas) est une autre histoire. En effet, en perturbant le métabolisme du cholestérol dans le cerveau avec les statines, on observe effectivement des troubles (notamment de la mémoire) qui évoquent un début d’Alzheimer.
      On a aussi constaté que certains profils génétiques (isoforme epsilon 4 de l’apoprotéine E par exemple en faisant simple) étaient associés à des tendances à avoir un cholestérol circulant élevé et un risque plus élevé d’Alzheimer très précoce (à partir de la quarantaine).
      De là à bricoler des gènes chez des humains…
      Si vous ne savez pas quoi faire de votre argent, subventionnez l’AIMSIB. Merci d’avance ! Mais n’attendez aucun retour commercial c’est interdit par les statuts de l’association. Sont un peu cuculs les aimsibiens, ils pourraient faire du fric avec tout ce qu’ils savent faire …

  13. Bonjour Inox
    Je lis aujourd’hui ( désolé) seulement vos messages bon courage parce que rupture du tendon c’est supergalère.
    Vous êtes sous statine??? ( ouaf ouaf???) ou auriez vous pris par lazard un antibio de la famille des quinolones genre TAVBANIC une tuerie ?
    Bonne année quand même et désolé de ne pas vous avoir rencontré à Lyon.

    1. Bonjour Jean-Marc Rehby. merci pour vos encouragements. Pour répondre à votre question, je ne prends plus Statines depuis courant 2012, en tous cas depuis que je sévis sur ce blog, mais, malgré le fait que la tendinite des la coiffe des rotateurs qui m’a minée durant les dix ans de statines ait commencé à s’ atténuer fortement au bout de 2-3 semaines d’arrêt, elle a mis presque un an à disparaître ( je confesse que j’ai toujours continué mon entraînement musculaire des épaules mais en privilégiant les exercices qui ne me faisaient pas mal) j’ai toutefois conservé à ce niveau une sensibilité qui me faisaient me masser les épaules tous le jours avec soulagement. Mais je n’ai jamais eu de problème tendineux ailleurs, je n’ai jamais eu d’entorse ou de foulure au genoux ou aux pieds bien que comme tout le monde je suis tordu les chevilles quelque fois; je n’ai ni arthrose ni autre handicap à ce niveau.
      En ce qui concerne les antibiotiques, ayant eu la grippe, la vraie, celle qui vous met KO, vous empêche de vous lever et vous donne des douleurs articulaires de partout et un fièvre carabinée ( je précise que je n’ai pas eu de grippe depuis 40 ou 50 ans, m’en souviens même plus) j’ai eu le malheur de prendre un nuit du paracétamol pour arrêter le tocsin dans ma tête et faire baisser un peu la fièvre. Grave erreur , j’ai réussi à faire remonter ma glycémie et la nuit suivant, j’ai laissé aller la fièvre jusqu’au délire. Le matin, je me sentais beaucoup mieux, gros de la grippe était passé mais je commençais à tousser, les bronches encombrées etc…Voulant éviter une surinfection j’ai pris de mon chef de l’amoxocycline durant 4 js. Ca a stoppé la bronchite mais m’a fait tousser sec durant 3 semaines toux irritante jusqu’à Noël.
      Voilà mon expérience de grippe personnelle et j’ai même oublié les conseils qu’il m’arrive de donner aux autres ( tisane de feuille de Cassis). Enfin résultat des courses après mon opération, ma glycémie matinale a fortement augmentée sur tout durant les fêtes…chocolat et autres aidant) mais depuis deux jours, avec un régime draconien ça à l’air de se stabiliser entre 111 et 118. Pourvu que ça dure.
      Alors anti bio fautif ?

      1. Je me suis mal exprimé à la fin : Durant les Fêtes de Noël et je Jour de l’An, je me suis un peu laissé aller sur les bon repas et les douceurs . Glycémie augmentée mais pas énorme, un peu contrôlée ou un peu amoindrie en faisant gaffe ces derniers jours; Mais, suite à ma chute du 5 janvier et de l’opération du lundi 8 avec Anticoagulants et deux prises d’anti inflammatoires ( j’ai viré ceux-ci) ma glycémie matinale avait fortement augmenté, 148/158 et même un pic à 170. j’ai donc pris le taureau par les cornes depuis samedi avec un jeune partiel le soir, et ces deux derniers soupers, potages. Ca à Fonctionnée. Inutiles de dire que je contrôle ma “bouffe” par une D.M un peu plus stricte.
        Je n’ai qu’un regret, ne pas avoir pu venir au congrès et vous revoir tous. A une autre fois peut-être.
        Voilà, j

      2. Euh, petite erreur, c’était un générique du CLAMOXYL dont j’ai jeté la boite. Ne suis plus sûr du nom.
        Argg…

  14. @ Dreamer
    Je suis content que vous parliez des IgG anti-protéines ou anti-aliments (gluten, caséine, amande, blanc d’oeuf de poule….) parce que c’est le quotidien de mon exercice.
    Je me passionne pour la souffrance ostéo-articulaire depuis longtemps parce que je me la suis un petit peu trop longtemps infligée personnellement sans correctement réagir. Pourquoi certains squelettes de Quadras ressemblent déjà à ceux de certains Sexagénaires malchanceux ? Pourquoi en plus il existe de fréquents troubles digestifs et neuro-psychiques quasi-systématiquement associés? Je suis connu dans mon bled pour ça. J’aime bien fouiller et comme tout le monde j’adore trouver.
    Donc je cherche constamment des IgG anti-bouffe chez beaucoup de monde et régulièrement je tombe sur des pépites énormes, d’ailleurs en général plus les gens souffrent anormalement ( trop de douleurs, ou trop d’articulations touchées) et plus on fait bingo.
    Au hit parade des produits les plus dévastateurs de vies articulaires heureuses, les protéines du blé et le gluten à stricte égalité avec tout ce qui vit dans les produits laitiers mais sans oublier le blanc d’oeuf de poule, là, C’est dit ! Le problème c’est l’interprétation des données car il existe des faux négatifs (des gens qui se connaissent intolérants à certains produits mais qui ne « matchent » pas en IgG) des positifs légers voire moyens, on serait plus heureux sans consultant certains jours… Mais quand le résultat vous montre une débauche abominable d’Ig G c’est la liesse, la souffrance est déjà derrière le patient ! Jamais de faux « trop positifs », jamais!
    Mais mieux, mais pire. Je prétends que tous les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante…), de maladies dysimmunitaires bizarres (Haschimoto, sclérodermies…), de néoplasiques coliques ou hématologiques ET LEURS DESCENDANCES DIRECTES devraient obligatoirement se soumettre à un dépistage de ce type, associé à une recherche d’Ac anti-candida albicans. On ne gagne pas à tous les coups certes mais je ne connais aucun jeu de hasard (?) qui récompense autant…
    Certaines douleurs chroniques pourraient se régler en quelques minutes alors? Comme des tétanos-maladies en deux jours? Eh ouais, bien possible…

    1. c’est pareil pour mon chien, 1 jour il est là, 1 jour pas, je le teste ici, les IGG c’est les invalides de la grande guerre ?

      1. je ne suis pas professionnel de santé, mais très concerné par le sujet des intolérances alimentaires (je vomis pendant des heures quand j’ai avalé du lait de vache – et ce depuis ma naissance), souffrant de surcroît de psoriasis accompagné de rhumatisme psoriasique.
        Ce que j’en ai retenu (corrigez moi si je me trompe) :
        – une intolérance alimentaire est soit d’origine enzymatique, soit immunitaire
        – les “vraies” allergies ont des effets immédiats via des anti corps IgE
        – les intolérances à effet retard d’origine immunitaire mettent en jeu des IgG
        – il existe différentes classes d’IgG, de demie-vies comprises entre 8 et une vingtaine de jours, il n’est donc pas surprenant de voir ces anti corps passer sous la barre des 40UI/ml si l’aliment n’a pas été consommé récemment
        – à partir de 40UI/ml, il y a une montée de cytokine qui initie un début de réaction allergique
        – la fiabilité du test : rien ne dit que le réactif sur lequel on vient doser les IgG correspond exactement à la protéine qui fait réagir le malade, ce qui expliquerait des faux négatifs, au moins sur la recherche d’IgG.
        Je suis suivi par une toubib en micronutrition, je lui ai demandé ce qu’elle voyait passer le plus souvent (elle fait doser en routine le rapport cu/zn, histamine et kryptopyrolles). D’après elle le top des problèmes est :
        – IgG sur les produits laitiers, en particulier les caséines
        – IgG sur blanc d’oeuf (albumine ?)
        – IgG sur céréales diverses (blé / orge / seigle / maïs)
        – carences en zinc

      2. Je précise que je suis sous glutamine car il semble qu’il y ait consensus sur le fait que cet acide aminé soit le truc de base pour réparer la paroi intesinale

    2. Salut Vincent
      Ayant vu apparaître vers mes 30/35 ans une intolérance ai lait que je buvais jusque là avec délice je me suis bien sûr intéressé à la question.
      Mais je ne dose rien, ne fais pas faire de bilan compliqué avec tous les inconvénients possibles.
      Je suis pragmatique et clinique :
      1/ vous arrêter le lait, comme la muqueuse intestinale est renouvelée en 5 oui cinq jours les troubles ont disparus en 15 jours maxi. C’est le lactose qu’on ne sait plus digérer car plus de lactase chez environ 70/75% de la population de notre cher et vieux pays, contre moins de 25% en Scandinavie. Donc ils boivent beaucoup de lait et ont le taux le plus élevé d’ostéoporose et de fractures ( cherchez l’erreur !!!)
      2/ si ça suffit on en reste là sinon on supprime le gluten!
      Et je me fais copieusement engueuler parce que je n’ai pas proposé ça avant tant les gens sont améliorés.
      Et je confirme troubles intestinaux, inflammations diverses etc
      Ne pas oublier aussi les sucres FODMAPS.
      Bon vent matelots !!
      Et tous à l’AIMSIB on finira bien par les avoir !

      1. pour reposer la muqueuse intestinale, rien de mieux que le jeûne, mais faut de la volonté et personne n’en a (surtout en France, pays où la bouffe est une religion, sans compter le pinard.)
        Pour le lactose faut pas en faire 1 fromage, c’est (là-aussi) “quantitatif”: il se digère bien à condition de baisser la dose : on “mouille” le lait, on rajoute 50% d’eau, on voit presque pas la différence ! Bon enfin je dis ça je dis rien, je sais bien que je prêche dans le désert…

        1. @Phil
          Tu dis ça ou tu dis rien et ben dis alors plutôt rien, c’est comme les patients qui m’expliquent qu’ils boivent trois litres de picrate par jour mais étendu d’eau, qu’est-ce que ça peut bien me f… qu’ils mettent de l’eau dans leurs pinards s’ils en boivent trois litres?
          Et puis le lactose et les sécrétions résiduelles, individuelles en lactase certes, mais quid de l’intolérance à la caséine et à la lactalbumine, mmh?
          Le gars qui sécrète un peu de lactase va digérer un fond de beurre dans un plat mais pas l’intolérant à la caséine qui lui va souffrir de sortes de tensions anales inconscientes très douloureuses, you see what I mean my Philou? 🙂 🙂 🙂

          1. Absolument Dr Reliquet!
            Lactose et caséine, that is not the same problem.
            Les vrais intolérants le savent, eux!

          2. privé de dessert, mais pas de désert
            Quand même : tu as tort de négliger le “quantitatif”, et tu es de mauvaise foi avec ton picrate, en fait tu “résistes au jeûne”, j’ai bien compris, mais qu’est-ce qu’on va faire avec tous ces gastronomes gloutons ?

  15. > > > > > > > > >>> Ah! les gamins !
    > > > > > > > > >>>
    > > > > > > > > >>> Un petit garçon est venu passer la journée chez son papy.
    > > > > > > > > >>> Après déjeuner, celui-ci s’installe dans son fauteuil et allume sa pipe.
    > > > > > > > > >>> Alors le gosse s’approche et lui demande :
    > > > > > > > > >>> – Papy ! Prête-moi ta pipe !
    > > > > > > > > >>> – Non, ce n’est pas pour les enfants !
    > > > > > > > > >>> – Papy, sil te plaît, prête moi ta pipe !
    > > > > > > > > >>> – Non, les enfants ne fument pas !
    > > > > > > > > >>> – Mais je ne fumerai pas, je te le jure. C’est juste pour la tenir !
    > > > > > > > > >>> – Tu me promets ? Bon, alors la voilà, fais-y attention !!!
    > > > > > > > > >>> Le petit garçon prend la pipe, la jette par terre, et l’écrase à coups de talon.
    > > > > > > > > >>>
    > > > > > > > > >>> Stupéfait le grand-père crie :
    > > > > > > > > >>> – Mais qu’est-ce qui te prend ? Pourquoi as-tu fait ça, petit galopin ???
    > > > > > > > > >>>
    > > > > > > > > >>> Et le gosse répond :
    > > > > > > > > >>> – C’est parce que papa dit toujours :
    > > > > > > > > >>>
    > > > > > > > > >>> – Quand papy cassera sa pipe,
    > > > > > > > > >>> je t’achèterai un ordinateur et on s’achètera une belle voiture !!!
    > > > > > > > > >>>
    > > > > > > > > >>> FAITES DES GOSSES !
    > > > > > > > > >>>
    > > > > > > > > >>>
    > > > > > > > > >>>

      1. Vous êtes une source constante de joyeux étonnement, bon Dr MdeL!!!
        Ainsi donc : vous avouez implicitement…! …. Et bien : apprendre que vous fumez la pipe (occasionnellement, quand même… j’imagine… car il y a pratique plus méditerranéenne, n’est-ce-pas), c’est… wouaaaah!!!!
        Gardez ladite pipe bien précieusement et, donc, très éloignée de vos enfants et petits-enfants… sait-on jamais… C’est que nous avons encore grand besoin de vous, nous autres 🙂

    1. Vous prendrez bien un petit vaccin pour la grippe…….A quand l’obligation?

      1. Comme dirait Emilio, on est prié de “se présenter avec une tenue correcte” ; robes longues et cacher les gros mollets du plouc prolétaire !

  16. En ce qui concerne la diminution de l’espérance de vie aux USA.
    Il y a bien 20 ans j’avais lu un article sur une expérience réalisée sur la reproduction des rats.
    Les rats étaient en cage et se reproduisaient au fil des années.
    Au bout d’un moment la cage était saturée.
    Plus de reproduction.
    Me souviens pas si il y avait une diminution des naissances.
    Me souviens pas non plus si la diminution des naissances venaient d’un manque de spermato comme il est possible d’observer dans le monde occidental, suite à diverses lectures sur le net ou d’un changement de la qualité de la nourriture donnée au rats.
    Nourriture trafiquée de type supers marché de la grande distribution donné au peuple.
    Avec l’expérience, je pense que ces ” mauvaises ou bonnes ” conclusions arriverons en France avec 15 ans de retard.
    A surveiller en Amérique latine ou Coca Cola à doublé la quantité de sucre dans ses bouteilles. Voir si dans quelques années la courbes de mortalité vas s’inverser aussi.
    Ou alors , refaire le coup de la panne d’électricité aux USA qui à donné le Bayby Boom;
    http://www.slate.fr/lien/68933/baby-boom-ouragan-sandy
    Le réchauffement climatique vas inverser la courbes des, non naissances, il me semble, pour compenser celle des mortalités.
    Dans tous les cas , l’homme est amené à disparaitre.
    Quand le cancer n’ a plus rien à bouffer, il disparait aussi.
    Bonne Année 2018 quand même.

  17. Bonjour Docteur et meilleurs vœux
    Je suis suivi pour une TA capricieuse qui se situe aux alentours de 140/90 avec des pics à160/10 de temps en temps ( au domicile)malgré la prise d’1/2 ISOBAR par jour et lors de ma dernière visite chez le cardio elle est montée à 210/105 et redescendue à 175/96 au bout d’une 1/2 heure.Je suis suivi également pour une dilatation de l’aorte thoracique ( ascendante), décelée en 2009 à 42 mm qui a légèrement augmenté à 48mm aujourd’hui.Tout ceci ne plait pas trop au cardio qui souhaite faire baisser ma TA à tout prix en ajoutant l’AMLODIPINE 5mg.
    Par ailleurs il y a quelques semaines j’ai fait une occlusion veineuse rétinienne qui s’est résorbée spontanément et qui n’a nécessité aucun traitement.J’ai 72 ans non fumeur ,pas de diabète,je ne suis pas en surcharge pondérale et je suis vos conseils pour le mode de vie mais avec une activité physique modérée ( 2 heures de marche par semaine ) à cause d’une spondylarthrite ankylosante qui est relativement stable avec la prise d’antalgique et d’AINS en cas de poussée inflammatoire.Rien à signaler non plus après une échographie Doppler des carotides,artères des membres inférieurs,aorte abdominale et artères iliaques.Je garde une bonne fonction rénale d’après le cardiologue.
    Mais j’aimerai avoir votre avis sur la pertinence de l’AMLODIPINE dans mon cas.
    En vous remerciant par avance.

    1. Votre cas est compliqué.
      Je ne m’aviserais pas à donner une consultation, et même pas un avis sans vous avoir en face de moi, revu toute votre histoire et vérifié si vraiment votre mode de vie est adéquate.
      Désolé de ne pouvoir vous aider !

      1. En fait je voulais tout simplement avoir votre avis sur LAMLODIPIRINE, car j’ai cru comprendre en lisant votre livre ” prévenir l’infarctus” que vous n’étiez pas favorable aux bloqueurs calciques.

    2. Bonjour Sergeh38,
      je ne suis pas médecin , je suis infirmier anesthésiste à la retraite , cela ne m’ a pas empêché d’ avoir beaucoup de misère de santé.
      Comme vous je suis porteur d’ une spondylarthrite ankylosante , et comme vous je l’ ai “soignée avec des AINS à forte doses, ce fut une catastrophe pour mon intestin et pour mon système vasculaire.
      Depuis 15 ans je contrôle avec succès cette maladie en suivant le régime du regrété Dr.Seignalet, adapté façon méditerranéenne, ça ne pose pas de problème.Je complète ce traitement par la sophrologie et l’auto hypnose Ericsonienne; je marche tous les jours 3 à 4 km en foret .
      Peut-être ai-je de la chance , mais pourquoi n’ essayeriez vous pas ce régime alimentaire ,s’ il n’ est pas évident c’est vrai ,il ne comporte aucun risque de carrence, nous sommes nombreux à en tirer un grand bénéfice ,tout est expliqué dans son livre : l’ alimentation ou la troisième médecine.
      Bon courage.

      1. Bonjour FROSSARD Philippe.
        Merci pour vos bons conseils,je connais bien le Dr Seignalet au travers de son ouvrage que vous citez mais hélas je trouve son régime trop restrictif.sinon dans la même lignée on retrouve les livres de Jacqueline Lagacé,Pour l’instant je m’inspire des recommandations du Dr De Lorgeril.
        Encore merci.

        1. Vous avez raison de faire confiance à ce bon Dr de Lorgeril…
          Mais face à une Spondylarthrite ankylosante (SpA), il faut aller un peu plus loin et faire évoluer la diète méditerranéenne conventionnelle.
          Un conseil, un seul pour aujourd’hui : éliminer le gluten. Éliminer-le vraiment, pas qu’à moitié, et pas qu’une semaine…
          J’ai vu des SpA guérir…

          1. Bonjour Docteur,
            Mais, à propos, ayant une PR et de plus une sensibilité avérée au gluten, j’évite donc la farine de blé et tout ce qui s’en suit … avec succès d’ailleurs … puisque mon intestin n’est plus “imprévisible” … petit à petit j’ai réintroduit le petit épeautre et, ma foi, rien ne se passe …peut-être ai-je eu tort malgré les apparences ? J’aimerais avoir votre avis, ce dont je vous remercie.

          2. Face à ce genre de problème, seuls les patients avec patience et prudence peuvent trouver solution adaptée à chacun.
            Pour certains, le problème c’est le gluten, pour d’autres toutes les protéines de blé, d’autres certains sucres complexes (Fodmaps), d’autres toutes ces substances…
            Ce qui est sûr c’est qu’en supprimant ces agressions digestives, on calme l’inflammation chronique…

          3. Exact!
            Je rajouterai sans aucun doute les produits laitiers.
            Plusieurs cas autour de moi.
            Une femme avec Polyarthrite Rhumatoide sévère mise au silence avec régime Seignalet (arrêt des immunosuppresseurs tout de même!) et crise intense à la moindre reprise de produits laitiers (plus que du gluten). “Un bout de fromage et c’est la crise assurée” me disait-elle.
            Une jeune collègue, après avoir subi tous les traitements possibles pour ses migraines (avec tous effets secondaires qui s’ensuivent!) en a trouvé la cause: les produits laitiers. A la moindre incartade: migraine, eczéma, fatigue.

        2. Bonsoir Sergeh38,
          le Dr.De Lorgéril à raison essayez déja la suppression du gluten, on trouve maintenant des pains ,des nouilles ,des patisseries et bien d’ autres bonnes choses sans gluten, évitez les produits laitiers à base de lait de vache,(pour beaucoup d’ entre nous les protéines du lait de vache ne sont pas assimilables,je mange un peu de fromage de chèvre).Depuis que je suis le régime Seignalet -méditerranéen, je ne prends plus jamais d’AINS ni d’ antalgiques , la vie est belle sans ces saletés .
          Courage

          1. @Aubépine également
            Sujet à des pbs gastro intestinaux – comme presque tout le monde – et face à la difficulté d’être pris en charge (la médecine ne propose que fibroscopie et coloscopie, aïe aïe aïe et par ici la monnaie), j’ai RE découvert le jeûne.
            Par hasard je suis tombé sur une excellente émission d’ARTE nous expliquant les vertus du jeûne et le pourquoi des RÉSISTANCES à ce sujet.
            Vous avez la muqueuse gastrique et les intestins fatigués? : faîtes un jeûne !
            Explications des “résistances” au jeûne, elle sont doubles :
            1) On pourrait être en manque de protéines (des études, mises sous le boisseau, démontrent le contraire.)
            2) Moins glorieux : ça ne rapporte rien aux toubibs (ni aux pharmaciens)
            D’où une sorte de “consensus anti-jeûne”.
            OUI MAIS, voilà ce qu’on ignore :
            Depuis des millions d’années, notre organisme est organisé pour la disette et autres famines, pour la raison que ça se produit sans cesse, y compris de nos jours dans le règne animal.
            PAR CONTRE, NOUS N’AVONS JAMAIS ETE FORMÉS A L’ABONDANCE (situation nouvelle et actuelle), et notre organisme ne sait pas y faire face.
            Nous ne savons pas faire face à l’abondance de nourriture qui nous est offerte, notre corps ne sait pas se défendre !
            Par contre il se défend très bien contre le jeûne (sauf contre indications connues) et met alors en route des mécanismes de défense extraordinaires (p.ex. on fabrique des endorphines), mais surtout on REPOSE le système qui a besoin de vacances.
            Expérience vécue sur une seule personne mais certifiée : moi-même. Après seulement 48H. de jeûne, mes pbs gastro intestinaux ont disparu à 75%, mais l’effort est à poursuivre sur le long terme.
            Pas besoin de s’ennuyer avec les lactoses, gluten et autres à n’en plus finir, notre maladie était + dans la quantité que dans la qualité
            Cette émission d’ARTE était exceptionnelle, si je le retrouve je mets le lien
            http://playtv.fr/programme-tv/241258/le-jeune-une-nouvelle-therapie

          2. @ phil
            Vote commentaire est séduisant, c’est sûr, mais… les choses sont moins simples dans bien des cas… et les intolérances alimentaires que vous mentionnez ne se soignent pas toutes par le jeûne…. hélas… qui n’est pas recommandé pour tout le monde, d’ailleurs, … non plus…

          3. Le jeûne, sous une forme ou une autre, est un problème ancien et souvent religieux : ramadan, jeûne (relatif) du vendredi, jeûne des yogi…
            On jeûne souvent pour se repentir ou, version médicale du repentir, pour amender ses souffrances…
            Mais les religieux, notamment les moines, sont souvent de bons docteurs, au moins des âmes ; et ils ont généralement les “pieds sur terre” et le “nez dans le verre” si la tête est du côté du saint-Esprit…
            Tout ça pour dire que si on a beaucoup péché, il n’est peut-être pas absurde de jeûner un peu !

          4. comme on est dans le sujet des soucis intestinaux et autres problèmes d’intolérances alimentaires, la supplémentation en L glutamine est-elle le traitement standard des problèmes d’hyperméabilité intestinale ?
            Avez-vous une opinion sur les tests d’intolérances alimentaires (nommés ainsi à tord) sous forme de dosages d’IgG ? Chez moi ça a été très probant, je ne comprends pas pourquoi c’est autant décrié ?
            Merci

          5. Deux questions donc si je comprend bien :
            1) effet de la glutamine sur les troubles intestinaux provoqués par l’exercice physique ? Possible ; un peu de science ; pas terrible (petits échantillons) mais “un peu” est mieux que rien…
            L’augmentation de la perméabilité intestinale par l’exercice reste mal comprise, à mon avis. Mais ce n’est pas un domaine qui m’est familier !
            2) Le dosage des IgG pour diagnostiquer une intolérance alimentaire n’est pas spécifique, généralement mal réalisé par ces labos peu performants… Beaucoup d’incertitudes donc, surtout si on ne sait pas ce que l’on cherche…

          6. Ma petite pierre à l’édifice à propos du jeûne et à propos des troubles gastro-oesophagiens?
            @ Phil :
            Thierry de Lestrade à fait un livre en complément de son documentaire :
            https://www.amazon.fr/je%C3%BBne-une-nouvelle-th%C3%A9rapie/dp/2707188174/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1516713295&sr=8-1&keywords=le+jeune+nouvelle+therapie
            Il a aussi fait une conférence de présentation de son livre et de ses recherches (playlist youtube) :
            https://www.youtube.com/playlist?list=PLZTmux4aiJX0NTYp5lIxO7kx1iGa4E0D2
            @Pil et MdL :
            Le jeûne prôné en religion et pourtant abandonné aujourd’hui … un livre intéressant sur la question : la règle de St Benoît … horaire des repas et jeûne(s) …
            http://www.aryanalibris.com/index.php?post/De-Vogue-Adalbert-Aimer-le-jeune
            En ce qui concerne les troubles gastro-œsophagiens, je me permets de mentionner le livre de Martine Cotinat qui fait un tour assez complet de la question (en tout cas qui m’a permis, en passant aussi par le jeûne et une remise en question de mon mode de vie et alimentaire (merci aussi MdL pour vos livres), d’arrêter les IPP ) :
            http://www.thierrysouccar.com/nutrition/livre/stop-aux-brulures-destomac-159
            Rééditions :
            http://www.thierrysouccar.com/sante/livre/soignez-le-reflux-naturellement-2346
            En espérant ne pas abuser ni « faire de pub ». Ce n’est pas mon but !

  18. Docteur, vaut-il mieux consommer l’huile d’olive bio filtrée ou non filtrée ? Merci d’avance.

          1. Quelle pub ? Je vous demandais si il vaut mieux une huile filtrée ou non filtrée j’ai pris des exemples sur internet d’huile vendue non filtrée ? Si cette histoire de filtration ne vous dis rien j’imagine que la question n’a pas d’importance !

  19. http://initiativecitoyenne.be/2018/01/vaccination-antigrippale-en-pharmacie-plus-de-100-seniors-decedes.html
    Très intéressant.
    Fluzone High Dose, on n’arrête pas le progrès semble t’il.
    2 essais clinique ont été réalisés pour tester les vaccins à haute dose (parrainées par Sanofi Pasteur bien sûr).
    Les études sont accessibles en ligne.
    Initiative citoyenne en tire des conclusions, j’essaie de faire la part des choses, c’est compliqué…
    Je ne sais pas ce que l’on peut conclure de ces études.
    L’interprétation d’Initiative citoyenne est forcément sujette à caution et je suis trop nulle en méthodologie pour analyser tout ça moi-même mais je vais essayer.
    Ceci pourrait expliquer la baisse de l’espérance de vie des américains??? Ouarf…
    Si notre cher docteur de Lorgeril trouve le temps ou si ça l’intéresse, peut-être me dira t’il ce qu’il en pense?

    1. Bonne année MT!
      Je me souviens parfaitement que quand on a entendu parler du recul de l’espérance de vie masculine en URSSS, dans ma famille et j’étais alors petit, tout les hommes se marraient grassement, z’ont eu que ce qu’ils méritaient ces crétins de communistes! Ils n’ont rien à manger et en plus ils boivent du vitriol, les cons! Pas comme nous qui votons à droite, buvons français et appellons de nos voeux le plein développement de l’initiative privée!
      Force est de constater qu’en 2018 le recul de l’Etat combiné à l’avancée priapique des entreprises privées dans son fondement impréparé commence à créer des picotements désagréables à nos espaces théoriquement libres… Enseignement n°1 n’en déplaise à Phil, il semble pouvoir exister encore pire que Communisme.
      Aux States, une horrible excuse se fait jour, les décès d’une masse de trentenaires par overdose semblent pouvoir expliquer une part de ce résultat abominablement alarmant.
      Vu ce jour “Dope” sur Netflix, tourné à Baltimore encore appelé “heroïn town”, 2000 morts par an rien que dans le Conté. Avec le concours mortel du dealer qui introduit le plus de Fentanyl dans l’héroïne base pour ne laisser plus que 2% du produit “noble” mais néanmoins déchirer toujours plus fort. Confidence d’un dealer;
      – “Pour relancer les ventes de temps en temps on prépare exprès un mélange surdosé en Fentanyl voire en Carfentanyl ce qui entraîne immédiatement des overdoses, résultat? Tous les Tox’ des autres quartiers que nous ne tenons pas rappliquent chez nous pour tester la nouvelle bombe que nous mettons à leurs disposition”.
      Donc si on légalise le cannabis, avec quoi les bandes gagneront leurs vies? Certaines commercialiseront des produit bien plus abominables, bien plus destructeurs et qui laisseront sans soin jusqu’au décès une quantité infinie de jeunes adultes. Enseignement n°2, on peut essayer de réfléchir plus vite que les Américains une fois par siècle?

        1. Yo Diététicienne !
          Si j’ai bien compris, les portugais ont renonçé à lutter contre… les toxicomanes et pas contre les dealers donc c’est de la triche, ils sont d’accord avec moi en fait.
          Comme c’est aussi de la triche de pouvoir bénéficier seule du caractère gras sur ce blog, un jour vous me direz jusqu’où vous seriez capable d’aller pour réussir!
          Je vous préviens que si vous vous avisez de publier une photo sur ce blog alors que c’est théoriquement impossible (comme les caractères gras d’ailleurs) je lance une enquête en conflit d’intérêt sur transparence.gouv.fr car il faudra que je sache!

          1. Cher Vince,
            c’est ça d’avoir une debby qui te fait le boulot , t’as pas eu l’occasion d’apprendre le html (non ça n’est pas – encore – une maladie lol ).
            Je te donne un indice (qui est d’ailleurs visible sous la case commentaire lorsque tu écris) :
            Quant à la question de savoir jusqu’où je serais capable d’aller pour réussir… bah… Lyon évidemment ! lol
            Voire même Grenoble (si un jour Pat m’invite 😉 )
            Quant à l’image, est-ce de ça dont vous voulez parler ?

            [url=https://servimg.com/view/13411508/386][img]https://i62.servimg.com/u/f62/13/41/15/08/preive10.jpg[/img][/url]
            Quelque chose qui me dit que si l’État voulait vraiment sauver des vies, y’aurait d’autres moyens plus efficaces que les vaccins ou la réduction de la vitesse maximale autorisée ?

          2. moi j’y arrive, mais ensuite tout devient gras, impossible d’arrêter la machine…
            ah oui c’est comme le “strike”, comment ça marche ? Le webmaster est 1 sadique
            Mais MDL lui il peut… mais c’est 1 secret médical

          3. Cher Vince,
            c’est ça d’avoir une debby qui te fait le boulot , t’as pas eu l’occasion d’apprendre le html (non ça n’est pas – encore – une maladie lol ).
            Je te donne un indice (qui est d’ailleurs visible sous la case commentaire lorsque tu écris) : (sans les espaces entre les signes !)
            Quant à la question de savoir jusqu’où je serais capable d’aller pour réussir… bah… Lyon évidemment ! lol
            Voire même Grenoble (si un jour Pat m’invite 😉 )
            Quant à l’image, est-ce de ça dont vous voulez parler ?

            Quelque chose qui me dit que si l’État voulait vraiment sauver des vies, y’aurait d’autres moyens plus efficaces que les vaccins ou la réduction de la vitesse maximale autorisée ?

          4. Mouais… mes essais ne sont pas concluants…
            Je constate qu’il y a des corrections automatiques sur le formulaire où on écrit (qui ajoutent automatiquement une balise de fin à la fin du message) et suppriment le lien de l’image que je voulais donner… tant pis !
            Tu vois Vince quand je disais que je ne savais pas mettre une image… (alors que certains arrivent bien à mettre des vidéos !)
            Aller un dernier essai pour t’expliquer comme écrire en gras :

      1. @ V. Reliquet Bien vu et surtout le dernier paragraphe. Pour parfaire un peu ce sujet en France, je conseille la lecture, pour ceux qui aiment çà, le livre présenté dans lien suivant :
        https://www.corsematin.com/article/article/les-aveux-de-pierre-folacci-lancien-numero-2-de-la-brb
        qui parle d’un livre que je comptais acheter…ces jours ci… et dont j’ai connu l’auteur et travaillé parfois avec. Que du vrai et pour j’ai de l’estime malgré le fait que je ne travaillais pas comme lui, j’avais d’autres arguments et d’autres affaires…
        A voir pour les curieux…

      2. Bonne année mon cher Reliquet!
        Quelle drôle d’histoire vous me racontez là…
        Le fentanyl, je connais bien (quoique on ne l’utilise plus beaucoup dans nos contrées, on est plus sufentanyl ou remifentanyl mais pas pour nous, hein! pour les patients); le carfentanyl je ne connaissais pas, un truc à la mode on dirait, ça a l’air hard?
        Réfléchir plus vite que les américains? Bonne idée…
        PS: j’espère que la plainte du CNOM ne vous a pas pourri vos fêtes de Noel…

  20. @ Jabeau
    L’étude KIGGS m’a bien fait rigoler. Il faut se souvenir qu’à l’époque l’institut Koch avait bêtement proposé à qui voulait se saisir des données brutes de les télécharger pour refaire les calculs, moyennant 80 euro. Une mathématicienne allemande, Angélica Kögel-Schanz s’était plu à tout reprendre et en avait conclu l’inverse absolu, mon heu… cousin en avait d’ailleurs tiré un article amusé…
    https://www.prevention-sante.eu/actus/vaccination-ca-ne-se-discute-pas-sauf

  21. Il y en un qui doit etre aux anges: F. Hollande tient enfin son invertion de fourbe courbe !

  22. Merci pour les retours de “mes vœux”
    Apparemment, nous faisons face à une épidémie exceptionnelle de grippe. (mais aucun chiffres concernant cette année comparée à d’autres)
    Les urgences sont débordées. (ya assez de personnels soignant?)
    La ministre annonce sont intention de rendre obligatoire la vaccination grippale. (tiens tiens)
    Et le président veut lutter contre les fake news et les mensonges sur le net. (mais pas les mensonges des médias)
    Les anti (tout, vaccins, cholestérol…) ont du souci à se faire, non?
    ça nous prépare à une bataille…
    PS: Les paradis blancs, j’ai pas fait exprès, mais une certaine France y est…

    1. @ Jeff. Ca a déjà commencé à la TV ( vu aux actualités ce soir, la 3, A2) grosse propagande contre les fausses nouvelles, les “complotistes” dans lesquels sont pèle mêlés le 11 septembre, les premier homme sur la lune ‘ LES ANTI VACCINS” la défiance des Français contre le système de santé et, bien sûr l’ alliance de Bigpharma et nos responsables politiques de la santé, les médias aux ordres et manipulés ..
      Bien sûr; le fait que le même message passe sur deux chaines à la même heure le soir et dans même termes ne fait sourciller personne, les journalistes sont tous indépendants , tout le monde sait ça!
      Notre Sinistre de la santé et son époux n’ont aucun conflit d’intérêt avec l’ industrie pharmaceutique!
      A quand un droit de réponse ?
      Les Fake News, ça existe bien sûre mais qui va faire le tri et de quel droit ? Celui qui est au sommet de l’Etat et qui a usé et utilisé tant et plus les faveurs qu’il avait auprès de médias, qui en a tant profité et qu’il a toujours ?
      Pauvre France ( Les deux)

      1. Concernant justement la vérification des “fake news”:
        Suite à l’article du Monde de ce jour (30/03/2018) http://www.lemonde.fr/europe/article/2018/03/30/fake-news-des-juristes-s-inquietent-des-controles-de-l-union-europeenne_5278629_3214.html où il est question d’un service de l’UE qui procéderait justement à la vérification des informations publiées, après recherche,le site de l’UE en question est https://euvsdisinfo.eu
        Bien évidemment, il faut lire la page “About” pour comprendre les raisons de l’existence de ce site.
        Comme quoi, le ver est déjà dans le fruit !

  23. Pour la deuxième année consécutive, on assiste à une augmentation des “blessures non intentionnelles” qui pourrait rendre compte de l’augmentation de la mortalité globale.

  24. Et oui… C’est réjouissant tout ça!
    Je regarde certains chiffres et je réfléchis.
    https://www.womenshealth.gov/a-z-topics/autoimmune-diseases
    23.5 millions d’américains atteintes d’une pathologie auto-immune, ça commence à faire sur 328 millions!
    Et je trouve ça aussi mais là faut que je réfléchisse car je trouve ça très étonnant: les erreurs médicales 3ème cause de décès aux USA
    http://www.bmj.com/content/353/bmj.i2139
    Je sais que les soins sont une source de surmortalité énorme mais les erreurs médicales comme 3ème cause?

    1. Voilà, vous avez tout compris !
      Le problème est du côté du système immunitaire.
      Qu’est-ce qui a changé depuis quelques décennies autour du système immunitaire ?
      Au moins une chose parmi d’autres : les programmes de vaccination massive !
      Next step: 11 vaccins à 800,000 bébés !

      1. Bonne fête de l’Epiphanie (les mages étaient mazdéens et connaissaient la précession des équinoxes, le début de l’année astrale quittant le Bélier pour entrer dans le Poisson à cette époque). Revenons à notre époque où les paradigmes changent aussi :
        Les allemands m’ont souvent donné l’impression d’être organisés et efficaces. En 2011 paraît une étude sur 13453 enfants allemands de 1 à 17 ans (KiGGS) qui ne montre pas d’effets secondaires chez les vaccinés. ‘https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3057555/’ Qu’en penser ? Manque de suivi à long terme ? Manque de puissance ? Observationnel donc bourrée de biais ? Etude subventionnée par l’industrie ? Ou bien peut-on conclure à la relative Innocuité des vaccins ?

        1. Laissez tomber KiGGS : trop de confusion et de manipulations ; les uns disent que… les autres disent autre chose puis se ravisent ; même un veau ne retrouverait pas sa vache !

      2. Meilleurs voeux à tous,
        merci Jeff pour ces si beaux poêmes porteur d’espérence si ce n’ est d’espoir…
        Erreurs médicales vous dites,j’ ai lu qu’ en France c’ est entre 15000et 30000 morts par an, bien plus que la voiture, c’ est dangereux d’ aller se faire soigner.
        Pour les maladies auto-immunes , relisez Seignalet il en parle très bien et on ne peut être qu’effrayé mais pas étonnés par ce qui nous arrive…
        Bien à vous.

      3. Autrement dit le paradis blanc sera surtout pour ceussent qui franchiront le creux de la vague !
        C’est notre credo qui n’est pas entendu !
        Il est beaucoup trop tard pour redresser la barre… Ces générations là seront sacrifiées !
        Quelle tristesse !

      4. Si on reprend l’Histoire de l’humanité.
        Il y a d’abord eu la Genèse et maintenant la iatrogénèse !.. Près de 35000 décès estimés cela ferait la 3è cause de mortalité évitable avec la pollution et après le tabac et l’alcool

  25. En tant que naïf (ou innocent) mon analyse est simple : dans un 1er temps nous avons bénéficié de l’amélioration de nos conditions de vie, tant de confort qu’alimentaire, tout cela a contribué de façon spectaculaire à l’espérance de vie, et il y a peu (tous s’en souviennent) des journalistes au sourire ultra brite venaient nous montrer que ce progrès était LINEAIRE.
    Autrement dit on n’allait bientôt tous avoir 120 ans, chic alors.
    Ces “révélations” sur la baisse de l’espérance de vie sont donc 1 pavé dans la marre, la progression linéaire devient plate, puis on pique du nez, ach katastroph !
    Pourtant LA MEDECINE A FAIT DES PROGRES (c’est mon cardio qui me l’a dit, et il a raison), donc les vieux et malades sont “prolongés”, je l’ai vu de mes yeux vu en EHPAD, c’est vrai !
    OUI MAIS : on mange plein de trucs pourris, on respire de l’air pourri, on stresse (instinct grégaire) dans des villes stressantes… Bref on a changé plein de trucs en mal, après avoir changé plein de trucs en bien.
    A la vitesse où l’humanité (qui refuse obstinément – et avant tout – de mourir) évolue, il faudra au moins 1/2 siècle pour inverser la tendance, mais nulle doute qu’elle s’inversera.
    En attendant les “vieux” (+ de 30 ans) sont dans le creux de la vague, mais y a pas de quoi en faire 1 fromage quand on y pense

    1. Merci.
      Je n’ai même plus besoin de faire des commentaires… Vous les faites à ma place !
      La prochaine fois, je mettrai 3 chiffres et je vous laisserai faire le reste du boulot !

  26. Alors, des mots à donner pour malgré tout souhaiter une bonne année. Si c’est trop long vous pouvez zapper. Bonne année…
    Plus là
    Quand tu seras plus là,
    Que le temps aura fait
    Son œuvre et partira
    vers le ciel et les fées,
    J’aurais envie d’écrire
    Des mots de renaissance
    Et de reconnaissance
    Comm’ un éclat de rire.
    Mais j’aurais tant aimé
    Te redire mes désirs
    Et puis te bousculer
    Pour te faire un plaisir.
    Ho! j’aurais tant aimé
    Ecrire et accomplir
    L’œuvre communauté
    Qui nous aide à mourir
    Et qui nous fait vivant,
    Malgré tous ces moments
    Où l’on se fait souffrir.
    Et j’aurais tant aimé
    Faire vivre ce plaisir
    D’ensemble respirer
    Et de tout partager.
    Quand tu seras plus là,
    Y aura un trou en moi
    Et puis plus de bla bla.
    Un authentique émoi.
    J’aurai dedans mes mains
    La mesure ineffable
    De ce qui manque enfin
    A nos vies, à nos fables.
    Comm’ j’aurais tant aimé
    Etre un peu plus présent,
    Un peu plus mesuré,
    Ici et maintenant.
    Quant tout sera plus là,
    Restera t ‘il encore
    Assez de nos émois
    Pour au delà des corps
    Toucher le fonds des âmes,
    Terminer le partage,
    Achever le programme,
    ça, quelque soit notre âge.
    Ha! j’aurai tant aimé
    Partager, décupler
    L’émotion décidée
    Et qui nous fait s’aimer.
    Quand je serai plus là,
    Je m’en irai dormir
    Dans le paradis blanc…
    Je verrai ton sourire.
    Smile
    Et puis, Juste un sourire, juste encore un sourire
    Pour aller vers demain et prendre encor’ ta main.
    Je m’en souviens encore de ces jolis matins
    Où tu me regardais en cherchant à t’offrir.
    Le temps passe et tout lasse mais on reste tenace
    Face à l’adversité, nous cherchions à fêter
    Les bons moments passés à nous faire oublier.
    On n’aura pas le temps d’écouter les menaces.
    Cherchant juste à s’aimer on leurs dit dégagez
    Pauvres imputrescibles ne sachant pas pourrir
    Pauvres cons pauvres leurres et nous pauvres martyrs.
    Vous aurez pour longtemps nos rancœurs dans le nez.
    Mais putain ton sourire,
    C’était quequ chos’.
    Un truc à convertir,
    Enfin pour ceux qui osent
    J’ai jamais tant aimé
    Ce temps si occupé
    Par nos vies déliées
    Et nos amours reliées.
    L’année
    Hé! la nouvelle année!
    Ça va, vient, ça revient
    Reviens vers nous, reviens
    Que l’on soit enchanté.
    On a trouvé les mots
    Et aussi tous nos maux,
    Mais on s’est fait cadeaux
    Pour être des héros.
    Et c’est un nouveau jour
    Qu’on accueill’, qu’on partage
    Pour redevenir sage
    Avec tous nos amours.
    Avec tout notre amour
    On veille jusqu’au jour,
    On conte nos parcours,
    On oublie les toujours.
    Nous sommes restés là
    A écouter chanter,
    Raconter, délirer
    Et on a aimé ça.
    Y’avait quelques princesses,
    Des petits princes en liesse,
    Des vieux, loin de la messe,
    un semblant de kermesse.
    Avons nous tous fait ça?
    Fêter le nouvel an?
    Oublié un moment
    Ce que nous faisons là?
    Non peut être pas tous,
    Peut être pas nous tous,
    Car j’en entends qui toussent
    Et je vois qu’on les pousse.
    Je peux pas m’empêcher
    De voir le monde entier
    Et de vouloir prier
    Pour nous réconcilier.
    Bonne année! bonne année!

    1. Merci
      “Et puis, Juste un sourire, juste encore un sourire
      Pour aller vers demain et prendre encor’ ta main.
      Je m’en souviens encore de ces jolis matins
      Où tu me regardais en cherchant à t’offrir”
      MAGNIFIQUE !

      1. Euh… petit H.S un peu long qui prêtera à sourire, si si …
        07/01/2018
        Chers docteurs de l’AIMSIB , chers tous qui ont quelque sympathie pour moi.
        Avec ces vœux de nouvelle Année, celle-ci débute en fanfare pour moi !
        En effet , je me suis inscrit pour le congrès de l’AIMSIB du 13/01/18, règlé ma participation plus le repas, j’ai acheté et imprimé mes billets aller-retour en TGV jusqu’à Lyon-Pardieu mais « PATATRAS », ce vendredi 05/01/18 après avoir accompagné à la gare St Charles à Marseille ma fille et ma petite fille, j’ai voulu récupérer ma voiture stationnée en parking sous-sol. En cherchant son emplacement et tournant la tête et avançant, j’ai trébuché sur « ralentisseur » métallique, j’ai perdu mon équilibre vers l’avant brutalement et tapant ainsi fortement mon pied gauche sur le sol …et j’ai de cette sorte cherché à rattraper mon équilibre par quelsques pas sans force côté gauche et me suis ainsi affaissé tout doucement sur le capot d’une voiture garée à proximité. L’automobile n’a rien mais moi je n’arrivais plus à marcher sans me soutenir à quelque rambarde.
        Bon , mon épouse affolée a retrouvé notre véhicule et nous voici parti pour les Urgences d’un hôpital privé où nous avions pouvoir dans la foulée être examiné avec les radios à la suite… Mais je redoutais quelque chose de pire qu’un fracture d’un os du pied. Après de longues heures d’attente et la récupération par ma femme d’un fauteuil à l’accueil ( elle connaissait encore la maison y ayant travaillé jadis… ) l’Infirmière « trieuse » nous ayant dit qu’il n’y en avait pas dans son service , qu’il fallait se débrouiller d’en trouver un nous-même, sinon que je n’avais qu’à aller à pied ( j’avais un bâton de marche ferré très glissant pour m’appuyer dessus , très pratique ) que la radio pour laquelle elle m’avait fait un ordonnance n’était pas loin, deux couloirs, bref , après une radio négative et encore une assez longue attente, j’ai finalement été reçu par un jeune médecin fort sympathique qui rigolait presque en me disant » alors ce grand malade ». Il riait moins en m’auscultant et me palpant l’arrière de la jambe : En effet , après une nouvelle attente en « Echo » et l’avoir revu avec les résultat et avoir reçu l’avis du chirurgien de permanence, résultat des courses : Rupture du tendon d’Achille dans la partie haute sans doute au niveau de l’attache musculaire du mollet (restait je crois quelque fibres attachées encore) et bien entendu opération demain, lundi 18/01/2018 l’après midi ( c’était le week-end, faut pas pousser quand même…) ensuite plâtrage pour tenir tout ça immobile , faut pas poser le pied parterre, et une piqûre de Inohep 4500 ui (c’est pas une momie de pharaon…) comme fluidifiant sanguin pendant 4 jours, ensuite l’opération et immobilisation de la jambe pendant 1 mois (sans toucher le pied par terre) puis encore un mois de « botte », enfin j’ai compris que j’allais déguster et que les voyages et déplacements durant quelques temps c’est fini.
        Ah j’oubliais, j’ai une pensée émue pour les malheureux condamnés à se déplacer en fauteuil roulant toute leur vie et marcher avec deux béquilles relève du grand art, surtout se relever en forçant sur un seule jambe lorsqu’on est assis et qu’on pèse 125 kgs ! Je ne parle pas du reste, toilette etc. une galère.
        Mais bon, comme l’a dit le médecin, j’aurais mieux fait de me casser un membre, c’était moins long et moins compliqué !
        Et pour finir, la tête du « vieux chirurgien » lorsque je lui ai dit mes antécédents de coronaropathie et que je ne prenait aucun médicament et que mon plus grand regret pour l’instant était de ne pouvoir me rendre qu congrès de l’AIMSIB ; L’AIMSIB , Keksèkça ? Je lui ai demandé si l’anticoagulant était bien nécessaire, compte tenu de me plaquettes peu nombreuses et non agrégantes sur lame ( que le jeune médecin m’a fait vérifier , exact ). Ca a été tout de suite la tentative d’intimidation et de faire peur « il le faut sinon thrombose » etc.. Je lui ai répondu que je n’acceptait que si c’était vraiment nécessaire et pas si ce n’était que le protocole. Bon, je ne crois pas m’en avoir fait un ennemi, mais il a dû me prendre pour un hurluberlu.
        Eu fait, quelle galère pour trouver une infirmière le wek-end qui puisse se déplacer et faire le prélèvement à domicile et les piqûres !
        Donc pas de congrès pour moi, je me vois mal marcher assez rapidement et aisément sans risque pour prendre le train et ensuite venir jusqu’à la salle, puis retour dans la soirée.
        P.S : Je n’ai pas pris l’assurance annulation du billet Prem’s, grave erreur…
        Bonne Année quand même !!!

          1. Merci docteur et tous ceux qui ont marqué leur sympathie.
            On ne peut rien faire pour m’aider, sinon peut être, lorsque me idées seront plus claires et que je sentirai ma jambe (e) opérée sous anesthésie locale, me dire si les médocs prescrits ne sont pas trop toxiques pour mon cas; En attendant, je suis obligé de faire confiance et je prends mon mal en patience ,au moins 6 semaines si tout va bien et à ce propos, le chirurgien a été étonné par “l’ explosion” des chairs lors de l’endroit de la rupture. Il a ainsi envoyé au labo un morceau de barbaque pour analyse…
            J’en saurai plus ultérieurement…Mais je pense à quelque chose.
            Encore merci pour votre sollicitude et @ Phill, peut pas blâmer les responsables du parking, le ralentisseurs est bien signalé et en parie accès piéton. Ma faute d’ inattention.

        1. Oh quelle galère ! Il va falloir gérer la patience Inox en attendant un rétablissement comme il se doit !
          Bon courage et profitez-en pour vous faire dorloter !

        2. Pauvre Inox, va falloir du courage, c’est tjrs bête ces accidents. Pour l’assurance faut pas regretter, ils ne remboursent qu’en cas de décès (je le sais, me suis fait avoir une fois:)

        3. Non, non Inox, cela ne prête pas du tout à sourire, chacun de nous est exposé à ce genre de chose ! …
          Pour preuve, début novembre j’ai fait une chute et j’ai remis ça début décembre …
          Je n’entrerai pas dans les détails, ce serait trop long, j’ai eu la chance de ne rien me casser et je pouvais d’ailleurs bien “y rester” ! j’ai eu une chance inouïe! …
          Je vous souhaite d’être patient en attendant des jours meilleurs, ils arriveront.

          1. Je compatis car j’ai été victime l’été dernier d’une fracture de cheville…
            Le plus dur c’est de sentir sa dépendance surtout quand on est un militant entreprenant dans la vie.
            Bon courage et…patience!

          1. Merci à tous. Me reste plus qu’à organiser mon quotidien et trouver le moyen de faire un peu d’ exercice et de pas trop grossir. Hi hi…

          2. Priorité pour vous : exercices de cohérence cardiaque et gym douce pour commencer la matinée…
            Toute la journée : yoga et méditation…
            Et tout ira bien !

    2. Evidemment Evidemment ce sont de très jolies déclaration ! Merci à vous Jeff !

Comments are closed.