L'humour et le second degré sont des denrées rares…

Denrée rare, surtout chez ceux qui se veulent drôles, c’est bien connu…
Si vous appréciez le second degré et les “réactions inadaptées” [c’est dit gentiment ; je renonce à me faire des ennemis...] de ceux qui ont cessé de penser, ne pas manquer la diatribe organisée par des médias déshonorés (depuis longtemps) pour critiquer le dernier opus de Philippe Even.
C’est là ; mais avant d’y aller vous distraire (attention, c’est assez loin dans le doc, mais vous pouvez sauter…) lisez les quelques lignes qui viennent après cette adresse : http://www.allodocteurs.fr/emissions/le-magazine-de-la-sante/le-magazine-de-la-sante-du-24-09-2015_25503.html
Je ne partage ni toutes les vues et opinions de Philippe Even ni sa façon d’aborder les choses et les gens (il le sait) ; question de style et d’époque…
Ce que j’apprécie chez Philippe Even, c’est son humour très British ; et très second degré si vous voyez ce que je veux dire…
Bref, dans son livre il énumère une liste de critères pour “reconnaitre” la corruption chez les investigateurs rémunérés. C’est drôle.
C’est une liste à la Prévert, comme on dit dans les milieux littéraires, qu’il faut évidemment prendre au second degré.
Exemple : que le fait de publier beaucoup (vraiment beaucoup) d’articles dits scientifiques soit suspect tombe sous le sens. Certaines vedettes parisiennes publieraient un article tous les 5 jours depuis plusieurs années selon les calculs de Philippe. Quiconque (scientifique renommé et expérimenté ou simple thésard) a produit un travail scientifique et essayé ensuite de le publier comprend immédiatement ce qu’il y a de ridicule (et suspect) dans cette profusion. Ce n’est pas elle (la vedette) qui fait le travail, c’est d’autres (des nègres comme on dit en “milieu autorisé”…) mais laisse entendre (dans le contexte très mercantile dans lequel nous vivons) toutes sortes de compromis et compromissions… ce qui ne veut pas dire “corruption” certes ; quoiqu’au rythme où l’on va (un tous les cinq jours…) ça me laisse pensif.
L’amusant de l’histoire que je vous laisse maintenant apprécier (en vous connectant sur l’adresse ci-dessus), c’est le très grand sérieux avec lequel nos médias commentent ladite liste “corruptible” de Philippe Even. Ils ont pris ça au pied de la lettre.
Et ils considèrent (cerise sur le gâteau), grands scientifiques qu’ils sont, que les procédés de Philippe ne sont vraiment pas scientifiques et que ce dernier a donc bien tort de ricaner face aux articles (vraiment peu scientifiques) des gens soi-disant scientifiques qu’ils visent…
Je pleure de rire !
Quelle époque !
Sérieux s’abstenir !
PS : ça nous donne une idée de la façon dont nous allons être traités le mardi 6 Octobre sur la 5. Abonnez-vous sur Tweeter, on rira ensemble. Vous rirez encore plus si vous avez lu “L’horrible vérité” avant.

145 Replies to “L'humour et le second degré sont des denrées rares…”

  1. Ok j.ai depuis quelque temps un gros doute sur le crestor vu l’émission sur TF1, mais l’avis des médecins
    que je contoie n’on pas tous le même avis ,j’ai pris la décision de vous faire confiance et de ne plus le prendre j’ai pris RV avec mon cardiologue a la clinique Ambroise Paré à Neuilly pour en discuter et me proposer un autre traitement suite à ma demande et à 3 AVC en 2010
    Il est d’accord sur une partie le médicament ,mais pas sur tout j’attend ses informations.
    Afin de vous informer de ses dires.
    André

  2. Grosse déception mais elle était prévisible. Les deux hospitaliers étaient vraiment lamentables… Quelle dommage, mais il ne faut pas se décourager. C’est la première fois que cette question est abordée au niveau médiatique avec un reportage qui aborde le sujet. Cette terrible vérité sur les statines finira par s’imposer, en tout cas, elle progresse, peu à peu. Sur le cholestérol, c’est un travail de titan : comment transformer une telle croyance quand tout le système médiatique l’entretient en permanence ?
    Je crois que les cardiologues (en tout cas certains) sont un peu plus dans le doute ces dernières années mais il faut les aider à ne pas se sentir trop seuls car la pression est très, très forte…
    Continuez, continuons tous à situer le débat au niveau scientifique, c’est la seule voie et la seule éthique possible.

  3. merci pour votre courage ….combattons les labos qui tus plus qu ils ne soignent..!!!!!

  4. Bonsoir,
    très déçue d’avoir regarder une émission dans l’attente d’informations qui ne sont jamais venues je me suis précipitée sur les tweets et j’ai encore été plus déçue.
    les 2 médecins fiers de l’être étaient certainement des commerciaux en mission mais j’aurais aimé qu’en réponse il y ait autre chose que “lisez mon livre”. vous m’avez incitée à regarder mon taux de cholesterol d’une autre façon et je vous en remercie, je ne prends pas de statine et j’ai transmis à mes proches (qui en prenaient pour certains) toutes les informations acquises grâce à vous.
    Je voudrais pouvoir argumenter auprès de ceux qui pensent encore se soigner avec les statines et ‘lisez le livre de MDL” ne suffira pas.
    il faudrait répondre à certaines questions
    1% seulement de spécialistes seraient de votre avis ?
    Les études prouvant les dangers des statines existent-elles, sont-elles reconnues ?
    Celles sur ceux qui ont arrêté les statines, sur combien d’années et de personnes portent-elles ?
    vous l’avez certainement déjà dit écrit mais je pense que votre arme c’est de répéter et d’argumenter pas de pousser à la vente et de descendre en flammes ceux qui ne sont pas d’accord qui d’ailleurs arrivent à se nuire sans votre aide.
    Merci pour ce que vous faites.

    1. Ouais. Soyez cohérentes. Un tweet = 140 caractères.
      Vos questions ? Réponses dans mes livres !
      Allez courage, chaussez vos lunettes et lisez !

  5. D’habitude on dit d’un specialiste qu’il sait” tout sur rien” ( contrairement au généraliste qui saurait” rien sur tout” …! ) mais alors le “”””LIPIDOLOGUE “”””…… Il bat des records : il arrive à ne savoir RIEN sur RIEN , il a même été jusqu’à argumenter en citant l’étude ”4S” , je pensais que plus personne n’osait citer encore cette pauvre étude tellement truquée ( en 94 on pouvait encore joyeusement publier vraiment n’importe quoi, sans contrôle ) qu’elle n’a jamais été confirmée par aucune autre étude truquée plus récente , c’est dire !
    Quant à CYMES il a osé utiliser le fameux argument de majorité : puisque les tenants de la théorie du cholestérol et des statines sont les plus nombreux ( il a même dit 99% ce dont on peut douter !!) ils ont donc forcement raison ….. ca me rappelle une réplique de Jean Pierre BACRI dans “cuisine et dépendance “: ” quelle majorité ?v celle qui pensait que la terre est plate ? Celle qui est pour le rétablissement de la peine de mort? Celle qui se mets une plume dans le cul parce que c’est la mode ?” Et j’ajoute , celle qui a voté HITLER en 33 ?
    Et je suis sûr que ce type se prends pour un scientifique … avec des raisonnements aussi faibles !
    le Patron de Prescrire n’a pas été si mauvais , il a( trop) timidement tenté des choses , par exemple en disant que seulement deux statines avaient montré, au mieux, une faible efficacité et encore seulement en prévention secondaire , et en chiffrant cela en expliquant: “100 patients tt par placebo 5 ans: 15 morts
    100 patients TT par statine 5 ans 13 morts !! “(différence ridicule et non significative , surtout quand on sait qu’en plus ces chiffres sont truqués) . J’espère que les téléspectateurs munis d’au moins deux neurones fonctionnels auront compris que si ce n’est pas à pleurer , c’est au moins à rire !!
    Si au moins au sortir de cette émission les téléspectateurs ont compris :
    1/ les statines ne servent absolument à rien en prévention primaire .
    2/ à très peu ( en fait rien bien sûr .. ) en prevention secondaire
    3/ tout cela au prix d’une forte ( en fait épouvantable) toxicité .
    on aura fait quelques progrès puisque l’essentiel(90%) des prescriptions que je constate( et que je fais stopper le plus souvent possible ) concernent la prévention primaire .
    il restera la cohorte des patients en prévention secondaire, surtout que ceux là vont bientôt subir les anti PCSK9 .
    Cela progresse donc même si c’est à petits pas , mais Il vous reste du pain sur la planche Amiral .
    Courage , à cœur vaillant …

  6. Franchement quelle déception ce débat ! je m’attendais à une confrontation intelligente et constructive, arguments pour/arguments contre, histoire d’ouvrir un vrai débat sur les statines car on ne change pas les mentalités et les habitudes facilement. Au lieu de ça Cymes/D’encausse on délibérément survolé le sujet en évitant bien d’approfondir. Je les ai tous trouvé très mal-à-l’aise, plutôt “coincés” sauf Mr Toussaint qui avait l’air de se demander ce qu’il pouvait bien faire dans cette galère !
    Bref on n’ai rien appris, sauf qu’à la télé on essaye de nous faire gober tout et n’importe quoi, il suffit d’avoir un “titre” : Mr Machin lipidologue de truc !
    Si j’ai appris quand-même une chose que les plaques d’athérosclérose peuvent être enlevées par la chirurgie. Impressionnant même ! mais j’imagine que cette chirurgie intervient uniquement dans certains cas bien particuliers.
    Il y aura je l’espère d’autres rendez-vous afin que vous puissiez enfin prendre le temps de parler de vos travaux : un “cash investigations” totalement dédié aux statines, un jour peut-être !

    1. ouais car je pense qu’en général elles “collent à la peau” et ne sont pas extractibles, sinon pourquoi mettraient-on des stents, et pourquoi devrait-on littéralement “écraser” la lésion avec une pression colossale pour rétablir la lumière ? (de l’artère)

      1. Peut-être notre docteur préféré pourrait nous éclairer à ce sujet ?

        1. On peut faire des “endartériectomies” (on dissèque la tumeur bénigne qu’est la plaque d’athérosclérose) au niveau des artères fémorales ou des carotides car on y a accès via une chirurgie simple ; l’artère est “sous la peau”.
          On pourrait le faire (certains chirurgiens le font) au niveau des coronaires mais ces artères-là sont beaucoup moins accessibles ; et en cas de “pépins” (ce n’est pas rare car cette intervention laisse une artère très abîmée), il faut rouvrir le thorax. Vous me suivez ?

  7. C’est bien ce que je redoutais ! Quelques reportages intéressants dans cette émission, avec quelques interventions de médecins empreints de bon sens ( par ex : l’un demandait ce que vous demandiez déjà, de nouvelles études) quelques passages dans lesquels on ne vous donnait pas trop la possibilité de vous étendre au sujet au Cholestérol et des statines, mais sur le plateau où vous n’aviez pas été invité ( je pense qu’il n’y aurait pas eu de refus contrairement aux responsables de labos…) qu’un seul interlocuteur mais non médecin, celui de la revue “Prescrire”, qui tentait timidement d’en placer une ! Les médecins Statinophiles travaillant tous deux à la Pitié Salpêtrière où sévit le Pr Bruckert et qui n’ont même pas répondu correctement à la question sur leurs conflits d’intérêts… Des animateurs acquis à la cause (voire les publications livresques sur le sujet par ces derniers ) Une responsable de la CNAM ectoplasmique.
    Tous se passe comme si le maître céans était le “Jedi” d’un des premiers “Star Wars” disant à son adversaire en l’hypnotisant d’un geste de la main : “Tu sers bien ton Maître”..
    Il a peut être fait le geste hors champs ???
    Petite question que n’ont pas soulevé les présents : Ce cardiologue qui critiquait “De Lorgeril” sur son avis lors de la “GRANDE” révélations sur les bienfaits de Statines en 1994, était-il présent pour faire part de son doute ou de son avis? Il doit avoir tout juste la petite quarantaine et ça m’étonnerait qu’à la vingtaine il ait été Cardiologue invité ou présent lors de cet « événement ». Me trompai-je ?

    1. Ce n’est pas, dans mon souvenir, le bizarre (et rigolo) cardiologue qui trouvait bizarre que je trouve bizarre les bizarres réactions du public lors de la première présentation de 4S en 1994, c’est l’autre ; celui qui ignore la relation entre “statines et Parkinson” et, parce qu’il l’ignore, en conclut que ça n’existe pas… Je vous laisse juge !
      Ce que les producteurs du film ont coupé [ils n’ont d’ailleurs pas arrêté de “couper” mes phrases et explications] c’est pourquoi j’ai trouvé ça bizarre ; et pourquoi je ne l’avais vu avant et jamais revu après.
      C’est parce que les invités n’étaient pas un public “normal” évidemment ; c’était des employés de MERCK (le sponsor) et ils étaient là pour s’exalter (un peu comme le public choisi d’un show télévisé qui applaudit quand on brandit la pancarte “applaudissez” ; ils étaient vraiment contents et ils avaient raison car tous avaient un boulot assuré (avec de grosses primes) pour une ou deux décades dans leurs pays respectifs : “… j’ai la peau du ventre bien tendu, merci Petit Jésus” dit la chanson …
      Ce fut un génial “coup de maitre”, comme nous pouvons encore aujourd’hui le confirmer ; et le sympathique Directeur de la revue indépendante Prescrire ne s’en est toujours pas “remis”, Peuchère !

  8. L’émission d’hier soir était très intéressante, les deux journalistes pas trop mauvais (on peut pas trop leur demander non plus), les deux hospitaliers dans leur rôle, ni plus ni moins, et le rédacteur chef de Prescrire beaucoup trop sur la réserve (on sentait qu’il avait beaucoup de choses à dire mais qu’il se retenait, peut-être pour ne pas froisser les deux hospitaliers?)
    Très dommage que notre bon docteur de Lorgeril n’ait pas été sur le plateau pour leur apporter la contradiction, peut-être n’était-il pas le bienvenu…?
    Quant au reportage on aurait pu penser qu’il commençait très mal avec ce patient hypercholestérolique (ça se dit ça?) mais il s’est vite rattrapé et s’est plutôt montré à charge envers les statines.

    1. “hypercholestérolique” ne se dit pas et les imbéciles d’hier (dans le film [sauf moi] et sur le plateau) ne savent pas de quoi il s’agit.
      Vous, vous pourriez le savoir en lisant “L’Horrible vérité”. N’est pas trop tard !

      1. Même si je trouve vos propos et votre argumentation tout à fait pertinente face à la fabrication d’une pseudo maladie, qui par ailleurs effectivement ne fait qu’enrichir les industries pharma tout en augmentant la peur des gens, malgré tout, lorsque vous vous exprimez ainsi:
        “…..et les imbéciles d’hier (dans le film [sauf moi] et sur le plateau) ne savent pas de quoi il s’agit.
        Vous, vous pourriez le savoir en lisant « L’Horrible vérité ». N’est pas trop tard ! ”
        Ne vous attendez pas à ce qu’il n’y ait pas de critique, vous ne faites là que renforcer leur défenses en disant: moi je sais. Les autres sont des ignorants.

        1. Merci.
          je ne me souviens pas d’avoir traité quelqu’un d’imbécile ; quoique ce ne soit pas impossible ; j’ai plutôt souvent (mais je me retiens) la forte tentation de traiter certains de “parfaits crétins” voire de “salauds” mais je me retiens ; moi rester poli…

      2. Bonjour Docteur;
        Merci pour votre intervention à propos du cholestérol. J’ai été effaré de vous lire, n’ayant aucun doute sur vos propos; l’affaire du médiator a prouvé, du moins confirmé que l’industrie pharmaceutique n’hésiterait pas à mettre un poison sur le marché si cela devait rapporter, et le cholestérol….ça rapporte !!
        J’ai “bénéficié” d’un triple pontage en 1967. (je me demande encore 8 ans après si de simples “stents” auraient pu suffire. C’est fait !
        Depuis je prends Kardégic (pour éviter les caillots (?) et crestor 5mg après avoir été au tahor 10 (40 à l’origine) ce qui me donne des crampes (un peu moins souvent avec le 5mg (d’où mon changement pour crestor).
        Alors après vous avoir lu j’arrête la statine mais quid du Kardégic, que mon médecin traitant en bon petit soldat conditionné, me dit être impératif.
        Pour conclure j’ai 75 ans, assez en forme pour jouer au golf tous les jours, et je préfèrerais l’infarctus que de vivre sous poison !
        Donc merci, si vos études ont porté aussi sur ce produit de me dire si le kardegic est innofensif ou fait partie de ce commerce. Et j’ai même un doute sur cette poudre concernant des aigreurs récurrentes (j’ai fait le test Hélicobacter=négatif).
        Meilleures salutations

        1. Ceci n’est pas une consultation.
          Le Kardegic c’est de l’aspirine et c’est toxique : les yeux, l’estomac, les artères.
          Vous ne devriez pas en prendre tant d’années après un pontage.
          Aucune étude n’a jamais montré que c’était utile dans le cas que vous décrivez ; pourtant de nombreux médecins prescrivent ce genre de produit en toute ignorance de ce que cela signifie…
          Lisez vite le livre “Prévenir l’infarctus et l’AVC” par l’auteur de ces lignes ; ça pourrait vous sauver la vie !
          Bon vent, matelot
          Ceci n’était pas une consultation.

          1. Merci Capitaine 😉
            J’arrête tout, j’aurais peut être moins de problèmes gastriques: (aigreurs) et test d helicobacter négatif
            Je suis la pétition; il y a des français qui réfléchissent et sont prêts à jeter ces labos qui tueraient leur mère pour du profit !
            Là où est Servier il n’a plus besoin d’argent !

          2. Désolé, j’ai fait une erreur dans la date; j’ai, en fait, eu ce triple pontage en 2007 et effectivement je prends kardegic depuis. Au début je prenais (sur préconisation) Tahor 40 (!) et kardegic 160. Devant mes problèmes le cardio a accepté de descendre à kardegic 75 et pour n’avoir qu’une statine à 5 mg je suis passé au Crestor. Mon médecin, ce jour, vient de me dire que la Sécu doit donner son accord sur le Crestor car il coûte plus cher que le Tahor(+60%).
            Faudra-t-il un jour que la recherche pharma passe sous le contrôle de l’Etat pour avoir des chercheurs désintéressés ?? Par contre on me dit que le Kardégic est o-bli-ga-toire! comme anti agrégant plaquetaire, faute de quoi risque de caillot et AVC.

          3. Ceci n’est pas une consultation.
            Seul votre médecin traitant peut juger du risque d’AVC dans votre cas. Ce n’est pas le triple pontage de 2007 qui justifie un traitement par l’aspirine (Kardegic) actuellement. Il y a une autre raison probablement… peut-être votre coeur est irrégulier (?)
            Baisser le cholestérol après un triple pontage n’est pas justifié sur le plan scientifique à mon avis. Tahor et Crestor sont des poisons pour tous et en toutes circonstances !
            Ceci n’était pas une consultation.

  9. Monsieur,
    Cela commençait plutôt bien, un reportage assez clair contre la théorie du cholestérol, sur les dangers des statines et sur les liens d’intérêts. On était presque étonné d’un tel propos à la télévision. Mais c’était sans compter avec la perversité des médiatiques, nous disant : « Voilà leur théorie dont nous allons vous démontrer l’infondé. J’ai d’ailleurs réunis ici 2 experts, dont je ne vous dirai pas qu’ils ont des liens d’intérêts avec les laboratoires pharmaceutiques fabricant des statines, mais que vous pouvez vérifier sur notre site. Plus une potiche d’Etat qui n’y entend rien et qui est favorable aux statines génériques. Ainsi qu’un journaliste médical suffisamment timide qui, du bout des lèvres, fera le contradicteur et que, si jamais l’envie de parler le prenait, je ferai taire en le brouillant par mes propos imbéciles. » Elle est pas belle la salade ? C’est la technique de l’Aïkido ! On utilise la force de l’adversaire pour le terrasser. Pardonnez-moi à nouveau ce jugement, mais une nouvelle fois vous avez été instrumentalisé ; et chaque fois que vous renouvellerez l’expérience, vous serez à nouveau instrumentalisé. Je le répète, vous méritez mieux que de vous mêler à ces falsificateurs dans l’espoir de faire connaître votre point de vue au plus grand nombre. Car, jamais ils ne laisseront passer vos idées sans les trahir, leurs faire dire ce qu’elles ne disent pas, sans mentir sur la réalité des faits, des essais, des conclusions d’études… pour vous salir, vous traiter de menteur, d’affabulateur, de paranoïaque… hier une des deux crapules expertes a dit que vous vendiez beaucoup de livres, entendre que vous vous faisiez beaucoup de fric – la même raison qu’a pu me sortir mon médecin traitant avec qui je me suis fâché – … Jamais Monsieur ! Sauf, peut-être, le jour où l’hécatombe sera telle que les labos ne pourront plus cacher la dangerosité des statines ou de leurs hériter(e)s. C’est là votre seul espoir de célébrité, mais nous pensons suffisamment vous connaître pour savoir que ce n’est pas ce que vous recherchez. Je me répète, pardonnez-moi, mais vous êtes beaucoup plus efficace avec vos livres, vos conférences –comme à l’IPSN de dimanche dernier – avec une participation à des films documentaires, qu’une chaîne comme Arte pourrait diffuser, avec votre blog ou d’autres réseaux sociaux – Eric Séralini, en toute conclusion de son intervention dimanche, invitait l’auditoire à intervenir sur les réseaux sociaux pour contrecarrer les mensonges et la propagande officielle. Voilà ! N’attendez rien des médias de masse, elles sont au service. Et l’art de la guerre nous a enseigné, depuis fort longtemps, que l’on ne combat pas les armées régulières sur leurs champs de batailles, mais sur leurs à-côtés et sur leurs arrières.
    We are the Skeptics my friend !
    Santé et stratégie méditerranéennes

    1. Vous avez raison.
      J’ai déjà dit sur ce blog mes doutes quant à l’utilité (la dignité) de me prêter à ces singeries ; en plus avec le Docteur Cymiesque et son acolyte…
      Mais beaucoup pensent différemment et estiment que cela peut faire avancer les choses auprès du petit peuple “manipulé” par ces gros singes présents sur le plateau de télé.
      En fait, même si c’est lent, mes idées passent, inéluctablement.

      Et cela peut sauver la vie de quelques uns ; ce n’est pas rien
      ; même si c’est au prix de devoir m’essuyer de leurs baveuses répugnantes
      Question : ces idées passeraient-elles mieux si je m’exposais point ?

      1. Bonjour Monsieur;
        Je viens de voir en replay l’emission en question et justement je me posais la question: es que les téléspectateurs vont se poser des questions sur l’honnetteté des journalistes ou vont ils tous ingurgiter sans réfléchir? Puis je me dis que même si vous avez attiré l’attention d’une seule personne, que cette personne commence à se poser des questions sur la manipulation des labos c’est toujours sa de gagner,faut être patient l’effet boule de neige finira par faire son chemin.La preuve je ne vous connaissais pas, j’ai eu l’info par une revue (santé au naturel) qui m’a poussée a vous écouter et je suis pas la seule.Je vous félicite de votre courage et soyez en sur vous n’étes pas seul.Le professeur Joyeux à le même combat contre les labos qui abuse ne notre confiance et les foules commencent à bouger, continuez svp, il nous faut des spécialistes comme vous courageux pour nous montrer les abus et que l’on puisse ouvrir les yeux.
        Merci encore pour votre courage.
        Claudia

        1. En fait, c’est sans doute vous qui avez raison.
          Si 99% des gens ne changent rien, qui puis-je et quelle conséquence ? Sinon un fort préjudice à mon Ego…
          Si 1% voient leurs vies sauvées, c’est magnifique et suffisant pour satisfaire mon Ego ébranlé.

  10. Bonsoir je viens de regarder cette belle émission ,je rigole,sur la santé!!!ouah! Ouah! Quelle discussion! Donc pas de statines en prévention primaire et en secondaire au cas par cas!! Ils n’étaient vraiment pas sur d’eux, cela ne donne pas envie d’aller les voir, et enfin de compte vu qu’il y a plus d’avantage que d’inconvenients( il n’y en a très très peu qu’ils disent) on peut en prendre, le médecin de prescrire a essayé de les contrer surtout le lipidologue, métier que je ne connaissais pas, combien d.etudes? Bref, bref, c’était très brouillon et pour commencer le sujet un reportage sur une hyperlididemie familliale soit disant pour bien faire peur aux gens, comme si il y en avait à tous les coins de rue!!!dommage que vous n’étiez pas sur le plateau !!! On aurait passer une bonne soirée car vous avez beaucoup d’humour et enorment …..de connaissances, enfin’ je fais continuer votre livre qui est bien plus intéressant !!! Je pense à tous ces gens qui “mangent” des statines en pensant qu’ils se font du bien!!!alors qu’ils sont entrain de s’empoisonner avec l’accord de leur Medecin ! A bientôt de vous lire, tous..

    1. Merci OursBlanc, c’est une autre prose tout à fait adaptée à ma capacité de compréhension, ce qui n’enlève rien à l’écriture au vitriol de notre Marco, évidemment tout le monde ne supporte pas le vitriol, c’est vrai !

  11. “MdL,et les Sceptics”, si ça sonne!
    Par contre Rico, arrête de tout le temps vouloir détendre le blog avec ton nouvel ami le danseur sud américain (d’ailleurs j’ai remarqué que depuis quelque temps tu me parles moins, comme par hasard…qu’est-ce qu’il a de plus que moi, hein? )
    Bon, sérieux! Commentaire de TV Câble Sat hebdo sur LE “enquête de santé” de ce soir je cite:
    – “L’incroyable dénonciation de dérives qui rapportent beaucoup à l’industrie pharmaceutique et ruinent l’Assurance Maladie.”
    Le journaliste a vu le sujet et pas le plateau? Le plateau est en direct? C’est quoi le format de ce soir?
    Ricooooo! Arrête tes pas de tango et réponds!

    1. Ma, Yé du sang latino dans les veines ! Cé plou fort qué mé, yé mé mé a dansé la salsa, lé tango, la cumbia, lé flamenco… Emilio lé latino como mé, mé loui y dévient fou avec les vaccins…
      Sérieusement, les septiques c’est mieux avec un K in english ; tu sais à l’époque ils étaient barrés bombe atomique et conquête de l’espace ; donc, avec MdL si on décroche pas la lune, c’est vraiment qu’on est des bons à rien, d’où : Ladies et Gentlemen, now on show ” MdL & The Skeptics” !
      Pardonne-moi, je te laisse car j’ai 2 ou 3 trucs à écrire à notre hôte avant de reprendre la route.
      Et chers amis, qu’en avez-vous pensez de cette belle soirée chez les 2 nigauds ?

      1. il y avait 2 tueurs qui m’ont foutu les jetons, après j’ai fait des cauchemars
        où comment continuer la désinformation, mais c’était prévu
        Pour faire dire à une émission ce qu’on veut la recette est simple, on la connait :
        1) Faites venir 1 “opposant”, assurez-vous qu’il est bien seul et surtout qu’il ne parle pas fort
        2) Faites venir 2 “amis”, et assurez-vous qu’ils parlent fort
        3) Saupoudrez avec 2 animateurs “neutres” mais qui s’arrangeront pour qu’on entende que les amis et presque pas l’opposant
        4) Donnez bien sûr la conclusion aux animateurs et vous avez une parfaite émission “en direct” (donc honnête) de désinformation du public
        (et si au passage 1 MdL est interviewé, c’est en différé et les 2 tueurs viendront le flinguer en direct sans qu’il puisse se défendre)
        et le tour est joué

        1. Ouais ; mais beaucoup pensent comme vous ; et tirent des conclusions différentes de celles des “animateurs”…
          Ne croyez pas que tous les téléspectateurs soient dupes !
          Beaucoup le sont certes ; mais d’autres évoluent… Qui eût pensé il y a seulement une année que la question du cholestérol et des statines puisse être à nouveau posée ainsi à une heure de grande écoute… et avant le prochain épisode en préparation ?
          Ne nous décourageons pas, mes frères, même si vous me voyez [comme Jésus parcourant son Chemin de Croix] malmené par les mécréants ; je reviendrai vite sur les leçons à tirer de ce pénible épisode…

      2. Quels miteux face aux antimytheux !
        La gêne était flagrante, et le “débat” laborieux et pontifiant, leur discours sans surprise. Le moment de gloire fut quand même l’ignorance totale de nos pontes cathodiques face aux statines et la sexualité ! Leurs têtes ! Ils n’avaient pas lu tout MDL !!!
        Qui a été un peu filmé quand même, avec le son, ils ne peuvent plus zapper “l’individu” qui fut bon. J’imagine le carnage s’il avait été sur le plateau, trop dangereux !

        1. Effectivement, je préfère ne pas avoir été là ! Je pense que le Docteur Cymiesque et son acolyte ont eu raison de ne pas m’inviter !
          On a les plateaux qu’on mérite !

  12. Avec un peu de retard par rapport à l’évolution des sujets débattus , que penser du pain de seigle dont vous avez préconisé l’usage ?
    Cette question étant posée suite aux exposés sur le gluten, mais ne devrait- on pas dire pour être précis les glutenS ?.
    Ceci bien sûr n’est pas une demande de consultation médicale, juste une demande d’un avis éclairé et scientifique.

  13. Bonjour Docteur de Lorgeril
    Merci pour votre dernier livre que j’ai dévoré et que j’apporterai à toutes mes consultations! quitte à l’abandonner négligemment sur le bureau du toubib !
    “L’hypothyroïdie se caractérisant par un ralentissement du métabolisme basal, elle fait le lit des maladies dégénératives à commencer par l’artériosclérose et le diabète.”
    Que pensez vous de cette affirmation de Benoit Claeys ?
    Et pensez vous qu’il existe un lien aussi entre la prise de médicaments anti-cholestérol (pour HF) et l’apparition d’une l’hypothyroïdie?? …(hashimoto)
    et le lévotyrox? … inoffensif ? ….
    Bien sûr, ceci reste une demande générale, juste une” curiosité”!…et n’a vraiment rien à voir avec une consultation!…
    Merci ! et à ce soir pour une belle rigolade !…

    1. La thyroïde est une glande fondamentale comme toutes nos glandes.
      Quand elle fonctionne mal, on peut avoir des troubles du métabolisme lipidique qu’il ne faut pas traiter évidemment ; il faut traiter la dysfonction thyroïdienne ; c’est là que ça se complique car avec les traitements hormonaux ou les chimiothérapies anti-thyroïdiennes on peut faire trop ou pas assez ; difficile ! Et dans ces cas on entretient les troubles du métabolisme lipidique… Compris ?

      1. Oui, bien sûr, mais quand la prise de statines est bien bien antérieure (par exemble! 30ans…) à l’apparition du disfonctionement thyroïdien??…et donc pas le contraire…Existe t-il un lien?
        Merci

        1. Je n’en ai pas trouvé dans la littérature scientifique…
          Mais 30 ans de statines c’est rare et il n’y a pas de science à ce propos.
          Désolé, je ne peux pas vous entretenir dans l’idée que les statines abîment la thyroïde mais je ne peux pas l’exclure non plus…

          1. Désolée! pas 30 ans de statines seulement mais oui 30 ans et plus de médicaments anticholesthérol avec entre autres des statines! (c’était pour faire court!)… et toute la famille du côté de mon père est dans le même cas (voir plus de 40 ans de médicaments anticholesthérol pour certains …On a tous arrêté! et on vous suit avec nos 4gr et plus de ch.!
            Mon père a un stent depuis ses 75 ans, il en a 83, une tante vient de développer un cancer du sein à priori réglé par la chirurgie sans chimio….
            et un oncle un alzheimer depuis 2 ans…

  14. Bonjour Docteur de Lorgeril,
    Dans votre livre “L’horrible vérité sur les médicaments anticholestérol” j’ai cru repéré une petite coquille
    à la page 19:
    Face aux multiples complications des médicaments anticholestérol- quel que soit le niveau de probabilité
    (auquel) ou (qu’) elles surviennent…?

      1. Bonjour Docteur. Je viens de recevoir votre livre par Amazon. J’entamerai ce soir .
        Juste un petit mot sur le pain – ce n’est pas pas pour taquiner Hervieux Laurent dont l’étude qu’il a posté est très intéressante – mais étant quand même amateur de bon pain, surtout Bio et autant que possible au seigle et autres farines surprenantes, je conseillerai, juste par curiosité et “mise en appétit” le replay d’un émission TV datant d’hier le 05/10/2015, : “La meilleure Boulangerie …”
        Là face a un jury de deux boulangers médiatiques mais qui connaissent bien leur métier, il y avait deux boulangers de Bretagne, l’un de Poul Fetan et l’autre de Mauron, des vrais boulangeries à l’ancienne avec des pains et recettes extraordinaires dans des cadres surprenants. Ça vaut vraiment le coup de regarder pour se réconcilier avec le pain.
        Pour Minoque, ça ne doit pas être très loin de chez vous non?
        je retourne faire mon pain, bon appétit.

        1. Si ! Ces deux boulangeries bretonnes sont dans un autre département le Morbihan (56)
          Bon pain alors :-))
          Bonne journée à vous

  15. Magnifique !
    Toute leur petite “entreprise”, complice ou complaisante, mise à nue…
    Ainsi donc, le spectacle pitoyable qui nous fut donné n’était pas tombé dans les yeux d’un aveugle ni dans les oreilles d’un sourd !
    Certains l’ont vu ; et commencent à avoir peur !
    A titre de commentaire neutre, personne n’obligeait le prestigieux professeur à dire qu’il fallait donner une statine (peut-être deux ; à savoir ?) à “tout le monde” !
    En tout cas, le canon de la kalachnikov n’était pas visible près de la tête de notre honorable collègue. Trop drôle !

    1. Allons bon!
      Après ma crétinerie sur l’action de groupe la semaine dernière, voilà que je récidive sur le lieu de naissance du Maître que je confonds avec celui de son grand-père anciennement Médecin dans le Pays Malouin, décidément, les fins d’étés ne me réussissent pas!
      Jamais deux sans trois? Mais alors il faut que je me dépêche, pour me refaire une virginité!
      OK.
      Donc, connerie 3;
      ” Certes, nous, Médecins, pouvons éventuellement nous laisser aller à écouter l’appel du dollar (ou de l’euro, monnaie plus forte), mais seulement pour faire vendre des médicaments inutiles à des gens malades d’autre choses. (C’est notre faute, à nous, si de Lorgeril ne se réveille qu’en 2015 pour nous dire que nos merdes étaient toxiques?)
      En revanche, nous observons quand même des règles intangibles, nous avons un code d’honneur; Par exemple, ne jamais nous attaquer aux enfants et aux Ado, nous sommes pères nous aussi…”
      Là!
      Et comme dit Phil, celui qui n’ouvre pas les liens se prive de bien des joies!
      http://www.medscape.fr/voirarticle/3601809?nlid=88790_2401

      1. Et voilà, elle est pas belle la numéro 3 ! Nous, les sans grades, sans qualités, simples malades, ignorants de tout votre belle science, on y va comment à Medscape ? Walou ! Restons dans notre ignorance et doctement soignez-nous ingrats !

        1. Faire la recherche sur internet “Le Dr Jacquemin prend la défense du Pr Danchin”
          l’article est en accès libre.

        2. Rico mon Ami!
          T’as réussi à marcher jusqu’à ton ordinateur? et t’es pas récompensé!
          L’ article s’intitule;
          ” Antidépresseurs chez l’adolescent, l’étude 329 est un cas d’école de fraude scientifique”
          Ca raconte comment une étude pilotée par la firme GSK sans quasiment se cacher a été bidonnée à plusieurs étapes (tant qu’à faire) de sa réalisation pour conclure à l’exact opposé de la réalité thérapeutique, ça vous rappelle pas un bouquin jaune?
          Il a fallu 14 ans à un groupe de chercheurs indépendants, le RIAT, pour que la vérité éclate.
          Maître, le RIAT, c’est une sorte de THINCKS adaptée aux tricheurs en général? On peut pas les lancer sur Jupiter ou Improve It?

          1. Ils n’ont pas besoin de nous pour trouver de quoi alimenter leur “petite entreprise”.
            De plus, le “blocage mental” est tel avec le cholestérol [il est forcément “mauvais”] que s’ils n’ont pas identifié les problèmes, ils ne nous écouteront pas.

          2. Merci Bro,
            A propos du THINCKS, as-tu remarqué que dedans il y avait les “Skeptics”, ça fait très rock des 50′. Nous aussi faisons partie des Skeptics, aussi pour les broderies sur ton blouson cuir ou jean’s, cela pourrait être “MdL and The Skeptics”.
            Bon, quand est-ce qu’on part en tournée mondiale ?

  16. J’AI UN SCOOP! Un gros!
    Savez-vous d’où provient l’éclatante beauté et la rayonnante intelligence de Minoque?
    Elle vous l’a dit pourtant, qu’elle vivait à St Malo… les jours de tempêtes, sur les remparts de la ville, on s’aérosolise les poumons avec une des eaux de mer les plus pures d’Europe, pensez, 30 mètres de marnage, des courants dantesques et un plateau granitique d’une exceptionnelle richesse en oligo-éléments et en planctons…
    Et oui, Minoque vit à 3 km des zones de captage des eaux de Quinton, Tout est dans tout…
    Le scoop? C’était la maman de qui, qui venait déambuler sur ces mêmes remparts parce qu’elle y vivait aussi, se remplir les poumons et se donner de la force pour sa fin de grossesse d’un futur petit Michel (ou Micheline, de toute façon elle l’aimait déjà)?
    Vous voyez pas, et après ça nous fait des scientifiques de première bourre que tout le monde nous envie pas?
    Scoop! le Maître est né gavé d’air marin!
    L’eau de mer, je vous dis! Mais de la bonne, attention!
    Pour finir, c’est l’histoire d’un gars qu’a un copain qui a perdu le sens commun mais comme c’est son pote, il essaye de la sauver mais ça l’enfonce encore plus. Je ne sais pas si c’est drôle, mais c’est.
    http://www.medscape.fr/voirarticle/3601816?nlid=88790_2401

    1. Autre commentaire neutre.
      Bien que d’origine bretonne (mon père est né à Saint-Servan), nous vivions effectivement au bord de la mer avant ma naissance ; mais en Algérie où mon père “réparait” le port de Philippeville (Skikda aujourd’hui) et où mon grand-père (le Dr Michel de Lorgeril, chirurgien aux armées pendant la grande Guerre ; vous voyez l’ambiance…) exerçait encore !

    2. nous avons aimé, gouté, apprécié, pour les ceusses nombreux qui ne cliquent jamais sur les liens, morceaux choisis, ou comment 1 être “normalement intelligent” (mais on vient à en douter) peut être amener à proférer des énormités. Certes le désespoir est une excuse, mais quand même…
      [ Cette quête incessante de la vérité médicale, transmise en partie par son maitre, le Professeur Francois Cherrier, et conditionnée par une analyse rigoureuse des études et de leurs résultats, a suffisamment marqué mon esprit pour l’appliquer encore spontanément dans ma cardiologie de tous les jours.
      La propension de Nicolas Danchin à évaluer de manière méticuleuse et objective la pratique médicale l’a conduit notamment à produire ces magnifiques registres sur la prise en charge en France de l’infarctus depuis plus de 15 ans et dont aucun ne saurait remettre en cause la véracité au prétexte que leur financement fut en partie lié aux laboratoires.
      Je suis convaincu que Nicolas Danchin a fait preuve du même état d’esprit et de la même rigueur dans la lecture des études qui l’on conduit à défendre l’intérêt des statines en prévention primaire des maladies cardiovasculaires, le fait d’être rémunéré par les laboratoires pour exprimer son point de vue ne change aucunement le fond de ses conclusions à ce sujet. Je lui octroie le droit de vouloir donner des statines à chacun car je crois à l’honnêteté de ses convictions personnelles quand bien même elles puissent être discutables sur le plan scientifique.
      ….
      Mon témoignage avait pour unique vertu la défense d’un homme dont la probité et l’honneur ont été bafoués sur la place publique. »
      Laurent Jacquemin ]
      Car dans ce message L..Jacquemin ne dit rien moins qu’une chose : Danchin est 1 “homme de conviction”, et peu importe si ce qu’il dit est faux puisqu’il est sincère.
      Là on ne sait plus si on doit être mort de rire ou se mettre à chialer

      1. “Discutables sur le plan scientifique…” y dit l’autre.
        Et que dit le code de santé publique ? Prescrire que si scientifiquement … bla bla
        Et que dit l’AMM du Crestor* d’AstraZeneca que prescrit (sous l’œil de la caméra de canal+ en post-infarctus) notre inestimable confrère ? Y dit Prévention primaire ?

      2. Bonjour Minoque,
        lis le Phil de 16h26 ill l’a repris, je viens de résumer celui d’hier soir.
        Biz

        1. Oui merci bcp Reliquet je suis …. Comme je peux parfois, mais j’y arrive !
          Très bonne soirée … J’espere !

          1. Déçue par le plateau comme je le redoutais ! En revanche j’ai trouvé Cymes un tout petit peu plus “ouvert” aux nouvelles donnes, le cardiologue moins tranchant que le biologiste assénant des vérités que je ne peux plus croire grâce à vous, merci . Mais pour ceux qui prennent tjrs des statines ils doivent encore être dubitatifs malgré un reportage à charge. Ils sont forts quand
            même ! La distillation d’abord, la rectification ensuite…
            Ce qu’on peut espérer c’est que ça bouge un peu, que le grand public puisse se poser les bonnes questions à savoir pkoi vous n’étiez pas sur le plateau pour un vrai débat contradictoire parce que à part Bruno Toussaint de Prescrire qui a réussi à placer tout de même la DM et asséner quelques désaccords, le plateau lui aussi est resté plus ou moins à charge …
            Pour finir tout simplement avec mes mots de patiente lambda…. Ils n’étaient pas si à l’aise que ça c’est quand même un signe à ne pas négliger. La prochaine fois vous y serez et vous ne donnerez pas, loin s’en faut, cette sensation, ce sera limpide même si on vous fait sortir de vos gonds mais à ce moment là ils auront fini par abdiquer….
            On y croit toujours…
            Très bonne journée à toutes et tous, biz a Reliquet 🙂

    3. C’est un beau roman ça aurait pu être une belle histoire d’hier !
      C’est l’histoire d’un gars…??!! Il faut s’abonner pour comprendre …

    4. La question que tout le forum se pose mais que personne n’ose :
      …..alors Reliquet , t ‘as conclus , oui ou non ?…..
      ( Que ” la belle ” me pardonne , j’y tenais plus ! )

      1. ??? Le respect n’est pas une attitude dépassée pour moi ! Et puis le “ridicule déshonore plus que le déshonneur” Je crois que c’est une maxime de la Rochefoucaud que j’aime bien.
        Allez sans rancune !

  17. GLUTEN et diabète les peptides altèrent le trafic cellulaire dans l’entérocyte
    Normalement, la morphologie d’une cellule est maintenue grâce à l’actine du cytosquelette et grâce aux sites d’adhésions focales de la membrane à la matrice extra-cellulaire. Ces sites d’adhésion spécialisés jouent un rôle dans dans l’organisation architecturale et dans la polarité cellulaire. Ce sont en fait des sites dynamiques.
    En sus des modifications de la forme des entérocytes, des altérations de l’actine du cytosquelette entérocytaire sont observées dans la maladie cœliaque (1). Les entérocytes montrent une hauteur plus faible, gluten-dépendante, dans la maladie cœliaque (2). Des études microscopiques quantitatives révèlent que la gliadine endommage directement la F-actine et les protéines de jonctions serrées (TJ) dans les cellules LoVo (3). L’interaction directe des peptides de la gliadine avec l’actine nuit au trafic intracellulaire des cellules Cos-1 (4). Les peptides du gluten induisent un remodelage du cytosquelette tout en altérant la mobilité des cellules dendritiques (5). De plus, la gliadine et ses peptides, dont le peptide toxique P31-43, interfèrent avec les réarrangements de l’actine du cytosquelette à la fois dans les cellules de la muqueuse cœliaque et dans les lignées cellulaires (5). Les peptides P57-68 et P31-43 sont résistants à la digestion par les protéases gastriques, pancréatiques et intestinales, et demeurent par conséquent actifs in vivo dans l’intestin après ingestion de gluten. Le traitement in vivo du grêle de patients cœliaques avec des peptides de la gliadine déclenche le réarrangement du cytosquelette entérocytaire (6)(7). Ce phénomène est aussi détectable dans les cellules Caco-2, une lignée habituellement utilisée pour étudier les effets de la gliadine sur le métabolisme, les fonctions de barrière et l’apoptose (8)(9). Le traitement de cellules Caco-2 avec des peptides de gliadine digérée avec la trypsine, et avec le peptide toxique P31-43, cause des réarrangements de l’actine du cytosquelette similaires à ceux induits par l’EGF (epidermal growth factor) (10). Les jonctions cellulaires serrées (TJ) sont également altérées dans la maladie cœliaque active, et ces jonctions sont reliées au cytosquelette (11)(12).
    On a décrit un phénotype cellulaire cœliaque présent chez tous les patients, indépendant du typage HLA : forme cellulaire aplatie, présence de fibres d’actine raccourcies… Le peptide P31-43 induit ce phénotype dans les fibroblastes cutanés contrôle, avec une augmentation des sites de contact avec la matrice extracellulaire (fibronectine) (13).
    Citons encore une étude intéressante qui a également retenu mon attention (14), dans laquelle on montre que le peptide toxique P31-43 induit l’accroissement du complexe IL-15/récepteur IL-15 alpha à la surface cellulaire en altérant le trafic des vésicules.
    Le peptide P31-49 de la gliadine, normalement complètement dégradé chez les malades cœliaques traités et chez les sujets sains, reste intact dans la maladie cœliaque active. Il active l’immunité innée. Associé à une sIgA et à la transglutaminase 2, ce peptide forme un complexe, le protégeant de la dégradation lysosomiale, entrant via la molécule CD 71 anormalement exprimée à l’apex des entérocytes (elle est normalement basolatérale) chez les malades cœliaques actifs. Le CD 71 est le récepteur à la transferrine mais il a été décrit comme un nouveau récepteur à polyIgA. Le passage paracellulaire est négligeable. Il est hautement probable que d’autres peptides puissent entrer dans l’entérocyte malade de la même manière. Le P32-43 interagit avec les vésicules précoces d’endocytose, réduit leur mobilité et retarde leur maturation (15).
    Dans un modèle tridimensionnel de culture cellulaire in vitro, un système “in vivo-like” polarisé, on a bien démontré l’effet nocif de la gliadine sur le cytosquelette (comme sur les jonctions serrées) (16).
    Les réseaux de filaments d’actine et leur réorganisation sont d’une importance capitale dans la propagation des signaux mitogéniques et métaboliques que l’insuline envoie après sa fixation à son récepteur tyrosine-kinase, conduisant à la stimulation du transport du glucose et à l’activation d’une cascade de protéines kinases. On sait que la dépolymérisation des filaments d’actine par la cytochalasine D, la latrunculine A ou la toxine clostridiale C2 perturbe la sécrétion de l’insuline, inhibe la translocation du GLUT4 vers la membrane et empêche le transport du glucose dans les cellules musculaires différenciées et les adipocytes.
    Mises bout à bout, ces études montrent que les peptides du gluten, au moins les 3 cités plus haut, viennent contrarier le bon fonctionnement des trafics intracellulaires en perturbant le cytosquelette. J’oserais dire que la cellule est corsetée avec toutes ces “baleines de gliadine”.
    Cercle vicieux possible
    ________________________________________
    La prévalence de la maladie cœliaque dans le diabète insulino-dépendant est 20 fois plus élevée que dans la population générale.
    – Les vésicules de GLUT4 ne montent pas bien à la membrane dans le diabète.
    – Un peptide de l’alpha-gliadine fait sécréter l’IL-8 qui recrute les PNN.
    – Sécrétion TNF-alpha subséquente + LPS Gram- + peptides de gliadine-=> zonuline => dysjonction TJ.
    – Stimulation NF-kappa B, espèces réactives radicalaires => peroxydation lipidique gênant la phosphorylation du récepteur à l”insuline via ses IRS-1 (et/ou kinases).
    => On peut donc débuter une résistance à l’insuline. L’insuline augmente l’expression membranaire des CD 71 => passage accru de complexes peptide/transglutaminase/sIgA.
    D’où renforcement de ce cercle vicieux par entrée continuelle de peptides !
    On peut donc clairement établir un lien entre la présence de peptides de la gliadine dans les cellules et résistance à l’insuline, au moins via une rétention cytoplasmique des GLUT4. L’altération de la polymérisation de l’actine dans les entérocytes est prouvée. Reste à voir si ça se confirme dans les cellules musculaires et adipeuses, voire pancréatiques. Il semble que ça soit le cas. Il existe par ailleurs 2 voies différentes de montée à la membrane pour les GLUT 4. Assez peu de choses sont actuellement comprises sur ce sujet, c’est compliqué. Étant donné l’état des recherches sur le diabète, sur les pathologies à gluten (que l’on minimise sciemment : dire qu’il y a une mode sans gluten relève d’un mensonge éhonté au vu des preuves), je suis surpris que l’on ne travaille pas davantage sur les mécanismes moléculaires reliant incontestablement au niveau épidémiologique diabète et gluten. Il est aussi “ennuyeux” que l’industrie minotière ne donne pas ses résultats concernant les effets biologiques des glutens retravaillés industriellement… La cellule de surveillance basée à l’hôpital Necker s’est fait rembarrer vertement… Pourquoi ? Bah… on fait bien des VW truquées…!
    °°°°°°
    Pourtant un diabétique qui arrête le gluten voit nettement son diabète s’améliorer (je l’ai constaté maintes fois) jusqu’à réduire son insuline de 36 à…… 1 unité/j !
    °°°°°°
    (1) Holmgren Peterson K, Magnusson KE, Stenhammar L, Falth-Magnusson K (1995) Confocal laser scanning microscopy of small-intestinal mucosa in celiac disease. Scand. J Gastroenterol 30: 228–234.
    (2) De Ritis G, Auricchio S, Jones HW, Lew EJ, Bernardin JE, et al. (1988) In vitro (organ culture) studies of the toxicity of specific A-gliadin peptides in celiac disease. Gastroenterology 94: 41–49.
    (3) Elli L, Roncoroni L, Doneda L, Ciulla MM, Colombo R, et al. (2011) Imaging analysis of the gliadin direct effect on tight junctions in an in vitro three-dimensional Lovo cell line culture system. Toxicol In Vitro 25: 45–50.
    (4) Reinke Y, Behrendt M, Schmidt S, Zimmer KP, Naim HY (2011) Impairment of protein trafficking by direct interaction of gliadin peptides with actin. Exp Cell Res 317: 2124–35.
    (5) Chladkova B, Kamanova J, Palova-Jelinkova L, Cinova J, Sebo P, et al. (2011) Gliadin fragments promote migration of dendritic cells. J Cell Mol Med 15: 938–948.
    (6) Bailey DS, Freedman AR, Price SC, Chescoe D, Ciclitira PJ (1989) Early biochemical responses of the small intestine of coeliac patients to wheat gluten. Gut 30: 78–85.
    (7) Wilson S, Volkov Y, Feighery C (2004) Investigation of Enterocyte Microfilaments in Celiac Disease. “11th International Symposium on Coeliac Disease” Belfast p. 100. Ed McMillan S., Feighery C., Watson P.
    (8) Giovannini P, Matarrese B, Scazzocchio R, Vari M, D’Archivio E, et al. (2003) Wheat gliadin induces apoptosis of intestinal cells via an autocrine mechanism involving Fas–Fas ligand pathway. FEBS Lett 540: 117–124.
    (9) Sander GR, Cummins AG, Henshall T, Powell BC (2005) Rapid disruption of intestinal barrier function by gliadin involves altered expression of apical junctional proteins. FEBS Lett 579: 4851–4855.
    (10) Barone MV, Gimigliano A, Castoria G, Paolella G, Maurano F, et al. (2007) Growth factor-like activity of gliadin, an alimentary protein: implications for coeliac disease. Gut 56: 480–488.
    (11) Ciccocioppo R, Finamore A, Ara C, Di Sabatino A, Mengheri E, et al. (2006) Altered expression, localization, and phosphorylation of epithelial junctional proteins in celiac disease. Am J Clin Pathol 125: 502–51.
    (12) Schumann M, Günzel D, Buergel N, Richter JF, Troeger H, et al. (2011) Cell polarity-determining proteins Par-3 and PP-1 are involved in epithelial tight junction defects in coeliac disease. Gut 61: 220–228.
    (13) Merlin Nanayakkara and al. A Celiac Cellular Phenotype, with Altered LPP Sub-Cellular Distribution, Is Inducible in Controls by the Toxic Gliadin Peptide P31-43. PLoS One. 2013; 8(11): e79763.
    (14) Barone and al. Gliadin-mediated proliferation and innate immune activation in coeliac disease are due to alteration in vesicular trafficking. Department of Pediatrics, European Laboratory for the investigation of food-induced Diseases. University of Naples Frederico II, Naples, Italy.
    (15) Barone MV, Nanayakkara M, Paolella G, Maglio M, Vitale V, et al. Gliadin peptide P31-43 localises to endocytic vesicles and interferes with their maturation. PloS One. 2010;18;5(8).
    (16) Dolfini E, Roncoroni L, Elli L, Fumagalli C, Colombo R, Ramponi S, Forlani F, Bardella MT. Cytoskeleton reorganisation and structural damage induced by gliadin in a three-dimensional in vitro model. World J Gastroenterol. 2005 Dec28;11(48):7597-601.

      1. Bonjour, n’ai pu voir que 20′ sur France 5 hier soir car après plus rien, alors que les autres chaines fonctionnaient. Dommage. J’habite le Valais en Suisse.
        J’espère le revoir une autre fois.
        Meilleures salutations.

    1. “Pourtant un diabétique qui arrête le gluten voit nettement son diabète s’améliorer (je l’ai constaté maintes fois) jusqu’à réduire son insuline de 36 à…… 1 unité/j !”
      Heu, il y a quelque chose qui m’échappe là.
      Une unité par jour ou zéro c’est pareil, on est d’accord ?

  18. GLUTEN Nouvelles preuves 2015 !
    Nutrients. 2015 Feb 27;7(3):1565-76.
    Effets de la gliadine sur la perméabilité intestinale d’explants biopsiques issus de patients atteints de maladie cœliaque et de patients porteurs de SGNC (sensibilité au gluten non cœliaque)
    Situation du problème
    L’exposition intestinale à la gliadine conduit à l’augmentation de sécrétion de zonuline et par conséquent au désassemblage des jonctions serrées intercellulaires, ce qui accroît l’hyper-perméabilité intestinale. Ceci est un fait avéré et reconnu maintenant comme vous le savez.
    L’étude présentée ici, toute récente, vise à étudier encore la réponse à l’exposition à la gliadine, en termes de fonction de barrière et de sécrétions de cytokines, en utilisant des biopsies intestinales obtenues à partir de 4 groupes :
    1. de 6 malades cœliaques ayant une maladie active,
    2. de 6 malades cœliaques en rémission,
    3. de 6 patients sensibles au gluten mais non cœliaques (SGNC)
    4. de 5 personnes-contrôles non cœliaques.
    Méthode utilisée
    Des biopsies duodénales humaines sont réalisées et montées dans des micro-chambres d’observation. On introduit de la gliadine dans les lumières intestinales des biopsies, ou bien rien. On note les changements de résistance électrique trans-épithéliaux au bout de 2 heures, et on dose alors les cytokines, dont l’IL-10 anti-inflammatoire (elle inhibe la synthèse de TNF béta, interféron gamma, IL-2, IL-3,… qui elles sont violemment pro-inflammatoires).
    Résultats
    Les explants intestinaux des 4 groupes montrent tous un accroissement de perméabilité mais uniquement lorsqu’ils sont exposés à la gliadine. Voici un argument supplémentaire et concordant avec le fait que la gliadine est toxique chez 100 % des individus.
    L’accroissement de perméabilité dans le groupe “maladie cœliaque active” est plus important que dans le groupe “cœliaque en rémission” et le groupe “non cœliaque”.
    On note un plus grand accroissement de perméabilité dans le groupe SGNC en comparaison du groupe “cœliaque en rémission”.
    On ne relève pas de différence de perméabilité :
    1. entre les “cœliaques actifs” et les SGNC,
    2. entre les “cœliaques en rémission” et les “non cœliaques”, et
    3. entre les “non cœliaques” et les SGNC.
    L’interleukine 10 (IL-10) est significativement augmentée dans le milieu du groupe “non cœliaque” en comparaison des groupes “en rémission” et SGNC.
    Conclusions
    L’accroissement de perméabilité se retrouve chez tous les individus exposés à la gliadine.
    A la suite de l’exposition à la gliadine, les patients SGNC et “cœliaques actifs” montrent un accroissement de perméabilité supérieur aux “cœliaques en rémission”.
    Une plus grande concentration en IL-10 est mesurée dans le milieu contenant les contrôles (sains) par rapport aux chambres “cœliaques en rémission” ou aux chambres SGNC.
    Ainsi dans cette étude on remarque que les SGNC sont sujets à hyper-perméabilité. Une fois de plus, Fasano a bien travaillé.

  19. Maître, publiez- moi sans lire, vous risqueriez une poussée d’insuffisance veino- lymphatique tibio-tarsienne! D’ailleurs pour ne pas vous tenter, je vais masquer mon texte
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    .
    Voilà, il est parti!
    Le Maître à l’écrit, bon, on savait.
    Mais à l’oral? Et bien à l’oral, c’ est mieux. Décontracté devant 3.200 personnes hier lors du Congrès International de Médecine Naturelle, Il a déroulé sa conf’ avec l’assurance tranquille du scientifique sûr de son fait, puis il a fait disjoncter l’applaudimètre, normal. ACDC au stade de France, pareil.
    Puis Il a pris les commandes d’un amphi de poche de 500 places… Sauf qu’il y a eu 100 couillons supplémentaires derrière les portes qui n’ont pas pu entrer l’écouter parler de son dernier book.
    Avec Minoque, on s’était dit que ce serait du gâteau d’aller Le saluer en fin de prestation. Sauf que la moitié de l’amphi a eu la même idée que nous. On a poussé, piétiné, Minoque a beaucoup griffé, mais on a eu notre photo, ah! Mais!
    Il se passe des choses autour de Michel de Lorgeril. La mayo commence à prendre, la ferveur monte!
    Ça m’a fait comprendre un truc important, rapport à la télé de Mardi: le Maître est tellement balaize que PERSONNE, aucun des Statinophiles ne souhaite se retrouver face à lui en débat ouvert car ils savent qu’ils vont se faire exploser en trois phrases. Donc on enregistre le Destructeur, on monte son intervention, on la diffuse puis on retourne tranquille en plateau entre soi se redire combien on est nombreux à penser pas pareil, ce qui prouve qu’on doit avoir raison…
    Donc je pense aujourd’hui que le Maître va se faire emmerder mardi. Pas de plateau avec lui…tricheurs, pétochards, malhonnêtes, sans-couilles! Ça m’énerve! Ça peut pas durer!

    1. Non, ça ne peut pas durer !
      Je pense comme vous qu’ils ont peur, mais pas de moi – ces gens sont supérieurs (tellement) au petit peuple qu’ils manipulent – ils ont peur des faits !
      Merci aussi pour les commentaires me concernant…

    2. Alors oui je confirme l’applaudimètre et je m’y connais un petit peu dans ce domaine. Il n’y a pas eu cette même ferveur dans les autres conférences que j’ai pu écouter et pourtant aussi très intéressantes. Il touche nos cœurs, c’est le cas de le dire 🙂 par une brillante démonstration faite de mots, d’explications limpides, voire d’humour qui fait que tout le monde entend et comprend.
      Reliquet j’ai oublié la corne de brume… C’est Ricomart je crois qui aurait dû nous prévenir avant 🙂
      Mardi je donne à ma nièce, gérontologue à Paris “l’horrible vérité… ” Elle est à StMalo pour sa thalasso annuelle dont elle a bien besoin pour porter à bout de bras un service de soins palliatifs, des enfants, un mari cancérologue qui prend des statines suite à un infarctus… Une vie de fou au sein des hôpitaux et donc un manque de temps évident pour remettre en question tout ce qu’ils ont appris. Nous serons devant la TV foi de Minoque et j’avoue avoir un peu peur des réactions mais surtout des debatteurs !
      Oui ça ne pourra plus durer…
      Très bonne journée

      1. Ma chère 35Minoque-secondes,
        Quelle chance ! Un week-end de rêve avec Reliquet et MdL, la photo souvenir en plus. Inoubliable ! Par contre, avez-vous eu l’occasion d’assister à la conférence du Pr Gilles-Eric Séralini ? Car, comme nous l’avait annoncé MdL, ce fut une standing ovation, l’applaudimètre est resté collé une bonne minute. Donc, tout cela à revoir d’ici une semaine à l’adresse que je suis, peut-être, arrivé à vous laisser ?
        A demain,
        On the Twitt’ à St Tropez
        wapdouwap… wapdouwap…

        1. Hélas non je n’ai pas pu écouter dimanche Eric Séralini, je repartais dans mon coin de Manche pour prendre les eaux “froides” j’en conviens à cette époque mais oh combien revigorantes !
          Et puis j’ai anticipé le côté frustrant d’un tel congrès, Je me suis inscrite pour voir et revoir les vidéos…
          Twitt twitt pas sûre pour me…

  20. Je n’y résiste pas : http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article353#nb7
    Nous y prenons une belle fessée, mais c’est tellement bon qu’on en redemande ! – Filou va falloir envisager des séances sur ton canapé – Lisez bien, cela se défend et avant de vous défendre, parce que vous vous, nous nous sentons attaqués, prenez du recul, cela est intelligent et bien écrit. Il ne s’agit pas de l’aimer, si vous ne l’aimez pas, mais de l’écouter et de réfléchir.
    Bonne lecture,
    Santé et intelligence méditerranéennes

    1. Quel réveil de si bon matin ! Belles leçons !
      Difficile ensuite de se livrer en pâture !
      Reste et restera toujours …. Ouf… La liberté de penser !

    2. Je vois , avec plaisir , qu’il n’a toujours pas digéré mes remarques d’ il y a 4/5 mois ……et il a farfouillé sur le web pour isoler mon pseudo et voir une ancienne présentation sur twitter ( il est demandé de préciser ses centres d’intérêts et loisirs ) …..
      il n’aime ni le foie-gras , ni le sauternes , quel pisse-froid !
      Je suis content de ne pas l’avoir pour copain .
      N.B. Un type qui passe des heures a ruminer comme ça , quelle tristesse .

    3. c’est suis qu’il dit qu’y est, psychanalysons le psychanalyste : 2 anathèmes sur ceux qui bandent mou (les cochons), incapacité d’arrêter le flux, MG a un pb avec son robinet…
      j’ai un plombier si ça l’intéresse

    4. N’ayant la possibilité de répondre directement au Dr Marc Girard que je respecte malgré sa logorrhée scripturale, je peux m’empêcher de préciser deux ou trois points puisqu’il me nomme dans son texte assez long pour qu’arrivé au quart on ait déjà oublié le début. Il dit dans son CV ( qu’il pointe) :
      « Mathématicien de formation mais déjà très préoccupé par la médicalisation de la société … à conseil en pharmacovigilance (étude des effets secondaires des médicaments) et en pharmaco-épidémiologie (application des méthodes épidémiologiques à l’évaluation des effets médicamenteux, qu’ils soient bénéfiques ou indésirables), » Là, je le suis et l’ applaudis des deux mains, mais la fin de sa longue phrase « tout en pratiquant comme psychothérapeute d’inspiration freudienne.« fait retomber mon enthousiasme :
      j’ai déjà dis ce que je pensais de Freud et de la Psychanalyse à plusieurs reprises sur ce site. Je n’insisterais pas.
      Mais lorsqu’il dit de moi ( Inoxydable ) «  avant de contre-attaquer sans savoir, personne n’empêche mon contradicteur de s’informer quant aux énormes casseroles que, de notoriété publique (quoique regrettablement ignorée par Inoxydable), Philippe Even traîne derrière lui « je lui dirai que je m’en fout, j’ai pas mal lu sur Even, enfin ce qu’en dit la presse mais je lui reconnais le droit, comme à d’autre de lancer des alertes ! Ses propres alertes nous permettront de faire le tri.
      Quant à son renvoi (18) dans lequel il se gausse de mon « pseudo » relevant de la psychanalyse, j’ai déjà expliqué que c’est par dérision et humour que j’ai choisi celui-ci me sentant très rouillé du temps de la prise de mes médocs( statines et Cie..) alors que d’ anciens collègues de travail lorsqu’ils me revoyaient après quelque années et ignorant que j’étais à la retraite et atteint d’une pathologie coronarienne s’exclamaient : « Mais tu es inoxydable ! »
      Maintenant oui, depuis les lectures des livres et conseils de MDL, l’application au mieux possible de la DM, je me sens (sans doute à tort, l’âge avance ) réellement inoxydable, n’en déplaise à Marc Girard et à Freud.
      De la part d’un « des impuissants qui bandouillent avec ravissement sans même s’être aperçus que Bobonne s’était tirée depuis longtemps, – bref, la confusion dans tous ses états… » (Sic…) – Marc Girard est peut-être divorcé,moi pas!- et dont « bobonne » ( merci pour le mépris qu’il affiche pour nos compagnes, j’attendais autre chose de quelqu’un qui a écrit un livre sur les « violences faites aux femmes  » )est restée envers et contre tout…
      Et comme je suis libre de penser ce que je veux voire de le dire, généreux, compréhensif et admiratif devant tant de travail effectué pour pourfendre les béotiens de ce site qui osent un peu le critiquer, je lui pardonne.
      Bonne nuit petit scarabée.

  21. Amigos,
    Je comprends parfaitement l’obligation de réserve de notre hôte et suis tout à fait satisfait de la réponse qu’il m’a fait. Nous savons tous qu’ici il n’est point de consultations ! J’ai eu grand plaisir à voir notre MdL on show à Paris via internet et peux vous assurer que la salle lui semblait acquise. La suite demain et accessible pendant un mois à : http://ipsn-sni.boardingpass-communication.com/video.php
    Inox, faites attention à la “bleuiture” !
    Filou, je ne doute pas que tu aies un grand coeur et j’exècre autant que toi ceux que tu décris.
    Quant à vous Monsieur, chapeau bas !
    Santé et révolte méditerranéennes

  22. Nous pourrions préciser à chacune de nos interventions : ceci n’est pas une demande de consultation, je ne suis pas un patient !!

  23. Je viens de finir votre dernier opuscule. Waouh ! C’est costaud. Certains semblent l’avoir lu facilement, tel n’a pas été mon cas. Et pourtant, je ne peux que louer votre travail d’explication de ces phénomènes complexes.
    Avant de revenir aux choses sérieuses, permettez-moi quelques rapides digressions. Mon esprit tordu n’a pu s’empêcher de chercher sous votre plume l’influence, la patte, le style d’un Houellebecq ou d’un Onfray. Ouf ! Rien de tout cela, mais du bon, du vrai de Lorgeril. Persuadé aussi que vos passions debordiennes finiraient par apparaître, j’en fus déçu jusqu’à la page 216. « La venue du sujet de l’histoire (l’humain, c’est moi qui précise) est encore repoussée à plus tard, et c’est la science historique par excellence, l’économie, qui tend de plus en plus largement à garantir la nécessité de sa propre négation future » : la voilà la véritable science spectaculaire et marchande !
    Revenons à nos mitochondries.
    Plus j’avançais dans votre lecture et plus vous décriviez les symptômes, et certaines maladies, que mon cher père collectionnent depuis de nombreuses années. Celui-ci souffre d’un diabète de type 2, qu’il a savamment cultivé pendant de longues années passées à discuter autour de bonnes tables, se souciant peu qu’elles fussent méditerranéennes ou pas. Aussi, au cours de votre lecture, me suis-je inquiété de savoir s’il n’y avait pas dans son abondante pharmacie quelques poisons statiniens, gentiment accordés à un homme qui jamais n’a eu un niveau de cholestérol élevé. Bingo ! Une bonne décennie de Crestor. En résumé voilà ce dont souffre, ou a souffert, mon père :
    – une magnifique pemphigoïde bulleuse soignée à la cortisone qui a fait s’élever son diabète
    – un passage à l’insulino dépendance
    – l’ablation d’un doigt de pied
    – une insuffisance rénale promise à la dialyse
    – une cataracte des yeux, évidemment opérés
    – une toux permanente
    – des nausées
    – une perte d’appétit
    – des douleurs articulaires
    – et depuis peu un état dépressif
    – la pose de stents et mise sous Kardégic qui provoque des petits hématomes sur l’ensemble du corps.
    Pas mal non ? Manque plus que le cancer et/ou l’AVC en somme. Il est épuisé et s’il n’avait une constitution aussi résistante tout cela l’aurait déjà emporté.
    Je lui ai parlé de vos travaux et de vos conclusions, il veut les soumettre à ses médecins, mais je doute qu’on lui ôte pour autant l’infâme Crestor. Sachant que son régime n’a toujours rien de méditerranéen, et ne risque pas de le devenir, pensez-vous que je puisse lui conseiller d’urgence l’arrêt du Crestor ?
    Voilà donc pour moi une lecture bien instructive, je pensais être le seul membre de ma famille à avoir échappé de peu à la statinologie…
    Merci encore pour votre travail et votre ténacité à nous le faire connaître. Sachez que malgré tous les affreux qui vous condamnent, il est quelques « allumés » – on dit aussi « éclairés » – sur lesquels vous pouvez compter.
    Santé et amitiés méditerranéennes

    1. Ceci n’est pas une consultation.
      Si on ne peut attribuer au Crestor* l’ensemble des pathologies et symptômes que vous décrivez très bien, il ne fait absolument aucun doute que ce médicament y a contribué ; et sans aucun doute n’a apporté aucun soulagement ; je dis bien “sur la base de ce que vous décrivez” ; car je n’ai ni le dossier en main ni le patient sous les yeux.
      Je répète : “sur la base de ce que vous décrivez”, il y a grave dysfonction voire entêtement absurde…
      Je ne peux rien dire de plus.
      Ce n’était pas une con…

      1. Merci,
        Nous avions bien compris, depuis longtemps, qu’il ne s’agissait pas et d’aucune manière d’une consultation. Mise à part la pause de stents, les pathologies décrites correspondent à pratiquement tous les effets secondaires possibles annoncés par le fabricant du Crestor, aimable laboratoire d’assassins réunis.
        Bonne journée, nous vous suivons sur le net

        1. Si je répète inlassablement qu’il ne s’agit pas d’une consultation, c’est parce que le Conseil de l’Ordre des Médecins (qui me surveille ; sympa !) m’a convoqué à ce sujet en prétendant par la voix de son Président dans l’Isère que je pratiquais la télémédecine via ce Blog ; en d’autres termes, que je m’enrichissais (oups !) en pratiquant une forme de médecine qui ne m’était pas autorisée…
          Je vous laisse juge ; je n’oserais “effleurer” la réputation de ce sympathique confrère qui depuis démissionna ; sans rapport sans doute avec ses démêlés avec mon humble personne…
          J’avais pourtant dès l’ouverture de ce blog mentionné en haut et en bas de la page d’accueil que je ne faisais pas de consultation via ce Blog.
          Un “gigantesque” spécialiste de Chambéry, qui avait oublié de chausser ses lunettes, et éberlué qu’on puisse critiquer les prescriptions de statine, et voulant me faire taire, s’en alla “éclairer” le Conseil de l’Ordre de l’Isère de mes pratiques douteuses. Trop drôle !

          1. chaque parole doit être pesée…
            Rico : j’ai suivi + de 10 ans un blog d’opposition politique (de gauche comme quoi je ne suis – presque – pas sectaire) avec en face une armada d’élus et consort aux poches pleines pleines à ras bord d’argent sale…
            hé bien je peux te dire que ledit opposant avait intérêt à peser au trébuchet chacune de ses paroles pour ne pas se retrouver face un 1 tribunal, ce qui ne l’empêchait pas d’ailleurs de d’y retrouver quand même en permanence, le verdict fut-il à chaque fois en sa faveur…
            Mais entre temps que de démêlés, frais et épuisante guéguerre, l’objectif étant de museler le contradicteur
            Inutile de préciser (ou utile) que les mêmes méthodes sont à craindre vis à vis de MdL s’il ne prend pas, en permanence, les précautions nécessaires
            la maffia qui le poursuit de sa vindicte (attention je ne nomme personne ici car une insulte tombe sous le coup de la loi), la maffia disais-je le guette au moindre dérapage…

          2. Je n’ai pas été assez précis, plutôt qu’allumé ou éclairé, j’aurais dû dire “flamboyant supporter” , car avec vous c’est du sport. Faites attention tout de même que Reliquet n’utilise une corne de brume cette après-midi afin de manifester son enthousiasme.

          3. Bonjour Docteur.
            Si les fait de dénoncer dans vos livres, sur ce blog, les effets secondaires ( en réalité primaires on le sait maintenant) toxiques, délétères , dégénérant, en un mot criminels des statines et de pointer ces effets lorsqu’un commentateur, malade ou pas , vous les expose et fait un rapprochement avec vos affirmations, constitue une consultation selon le « gigantesque » spécialiste ( que vous n’avez pas nommé ), alors je veux bien être consulté souvent de cette manière, c’est gratuit et en plus j’ apprend plus sur ma pathologie de cette façon que ce que peut m’en apprendre ou m’en dire mon Cardiologue ou mon Médecin traitant( c’est à dire rien ) en me faisant payer car ils se contentent de me faire passer des examen, des analyses médicales, des ECG et autres épreuves d’effort sans une explication sincère m’obligeant à leur tirer les vers du nez avec en prime une prescription médicale qui n’est pas en mesure de me soigner encore moins de me guérir ou de prévenir ma santé !
            Croyez moi, je me ferais un plaisir de gaver de statines par tous les orifices corporels ce prodigieux incompétent criminel – comment voulez-vous qu’il soit autre chose alors qu’il ne peut ignorer ces effets et l’inutilité des ses prescriptions – jusqu’à ce qu’il demande grâce …
            Je suis en colère , Oui.
            J’ai cru me reconnaître dans une partie de la description qu’à fait Ricomart de son père ( pas tous les symptômes heureusement, j’ai tous mes doigts de pieds …)mais j’ai eu d’autres effets qui pour la plupart ont disparu ou se sont atténués depuis l’arrêt des Statines ( il y a 3 ans ) l’observation au maximum de la DM et de l’exercice physique .
            Bien sûr, les deux opérations de la cataracte n’ont pu être évitées, une névropathie périphériques de pieds ( devenue moindre et presque supportable) subsiste, le diabète est maîtrisé (pas toujours facile) sans médicament, mais tous les autres marqueurs sont bons, même les FA sont « imperceptibles..;) ma mémoire s’est grandement améliorée, plus de douleurs insupportables de la coiffe des rotateurs ( quelque fragilité de certains tendons subsiste mais çà, cela peut être du à un excès d’exercices, (les massages font mieux que les baumes ou autres médocs dans ces cas là), la joie de vivre est revenue sans angoisse pour mon état de santé.
            Alors, je vous le demande, qu’est ce qu’ils ont à vouloir vous écarteler sur la place publique, il n’ont qu’à vous lire et surtout réfléchir,
            Ah, si les industriel pharmaceutiques fabriquant et promouvant les Statines étaient des fabricants d’automobiles ( voyez côté VW…) TOUT LE MONDE lèverai le glaive et le bouclier, mais il ne s’agit que d’une question de santé…

          4. Bah, vous avez fâché un confrère jaloux de votre liberté de parole peut-être ?

    2. Somme toute, des maladies d’anciens qui ont bien vécus, suivant une certaine vision que j’ai partagée pendant assez longtemps.
      Je me trompe peut etre, mais pour moi la statine n’est pas un facteur déclenchant mais plutôt aggravant ( a part les douleurs musculaires). Quoiqu’il en soit, pour moi ce sont des maladies multi factorielle et la statine fait partie de l’un deux. Avec quel poids ou pourcentage? Ca, la science le dira.

      1. La science (comme vous dites) a déjà parlé…
        J’en ai donné un résumé dans mon dernier livre “L’horrible vérité” et ce n’est pas horrible pour rien ; c’est terriblement “horrible” selon la science ; lisez vite !

  24. Bonjour Docteur. J’avais commandé votre dernier livre par l’intermédiaire du magasin “Satoriz” proche de mon domicile, vos autres œuvres y étant en vente, mais malheureusement, il n’est pas référencé en commande dans leur central, j’ai donc annulé et l’ai commandé sur Amazon : Encore une semaine d’attente supplémentaire ( et insupportable heueueu…), mais bon, je n’en mourrai pas.

  25. @ Minoque
    Chère Amie, 3000 personnes s’engouffrant ensemble dans un amphi pour écouter le Maître pourraient évidemment nous empêcher de pouvoir fraterniser, sauf si nous décidons de passer ensemble par la plus petite des portes soit A ou 1 ou A1:
    Peu de nous et si grand est notre ouvrage… Je déploierais au-dessus de moi un carton portant votre pseudo. Comme pour Mr propre, si ma tête ne vous revient pas, vous savez comment faire…
    @ Jo
    Pour Amazon, c’est fait, mais dites, vous avez vu les notations?
    Non seulement toujours signalé dans les meilleures ventes, mais la pluie d’étoile des lecteurs? Full stars, 24 sur 24 possibles…
    C’est beau la Science, quand ça se véhicule…
    @ tous
    Le début de la semaine prochaine pourrait nous apporter un allié juridique de poids. Ou pas. Un gars très bien s’intéresse à l’affaire de LA MOBILISATION GÉNÉRALE mais demande à réfléchir.

    1. Vous me faites sourire ! Merci !
      Bien que mon sens de l’orientation soit terriblement défaillant je trouverais bien cette porte A1 !
      Bonne journée à tout le monde

  26. Bonjour Docteur,
    Je viens d’acquérir le dernier bouquin de Philippe EVEN que vous ne citez pas dans votre billet… Je vais donc le faire !
    “Corruptions et crédulité en médecine : stop aux statines et autres dangers.”
    Edition : Cherche Midi.
    La première page de ce bouquin est titrée “Dédicaces” et dans un encadré que l’on ne peut pas louper sauf à être aveugle, le Pr Even écrit :
    “A michel de Lorgeril qui a tout compris depuis longtemps. A la Société Française de Cardio. qui n’a rien compris depuis toujours.”
    Aussi, je comprends mal que vous ne souteniez pas de manière plus appuyée un tel poids lourd… Quand on a un allié de ce poids (sans jeu de mots !), on le fait savoir !
    Au lieu de ça, vous écrivez, toujours dans ce billet :
    “Je ne partage ni toutes les vues et opinions de Philippe Even ni sa façon d’aborder les choses et les gens (il le sait) ; question de style et d’époque…”
    Curieuse façon de le remercier ! En clair, vous le traitez de vieux croulant ! De plus, vous en dites trop… ou… pas assez !
    Ne vous trompez pas de cible, Docteur ! 🙂
    Amicalement,
    Alain

    1. Cher ami,
      Vous êtes bien aimable ; mais j’ai déjà dit à Philippe Even que je n’appréciais pas les attaques personnelles tel qu’il les pratique ; et bien que j’en sois moi-même victime…
      C’est faire trop d’honneur à des gens que je méprise plus qu’ils ne l’imaginent.
      Concernant les autres contenus du livre, je pense en avoir assez dit dans mon billet sur le “second degré”…
      Il n’y a donc aucune cible et aucun “croulant” c’est vous qui les voyez là où il n’y a pas …
      Stop sur ce sujet !
      L’Histoire va juger !

      1. C’est comme dans les films, il y a le good cop et le bad cop.
        Moi je trouve qu’Even a parfaitement raison (et le droit) de citer nommément tous ceux qu’il juge être des escrocs (peut-être sans le dire comme ça, mais on comprend bien l’idée…) et que vous avez parfaitement le droit de ne pas vous livrer à des attaques personnelles.
        En fait vous vous complétez admirablement.
        Je serai sans faute au rendez-vous de ce soir à 20h40, vous avez intérêt à être bon!

  27. Reliquet a écrit:
    Par ailleurs j’ai merdouillé avec cette idée d’action de groupe, elle est effectivement inappropriée en 2015 s’agissant d’un scandale sanitaire, et souhaite m’en excuser auprès de tous.
    En tant que patient/victime, l’action collective en justice m’aurait intérressé …
    Dans cash investigation, le Dr Jean-François Bergmann nie le conflit d’intéret, mais ouvre la porte sur ceci:
    http://tinyurl.com/nr6o7tl
    Il dit ( vers 1h40): ” le vrai lien d’intérêt, c’est l’amour, c’est la haine, c’est les copains, c’est les ennemis, c’est ceux qu’on a dans le collimateur, parce que ci ou parce que ca … Et tout le problème c’est que ca ne se déclare pas ça”
    c’est l’aveu du copinage, et donc, de l’influence, voire du trafic d’influence.
    Le vrai problème c’est le fond… Or, on constate que:
    – la justice ordinale s’est prononcé sur la forme, une forme des plus corporatistes, inconnue du grand public: l’interdiction de porter atteinte au crédit des confrères.
    – la Justice (en France…) ne peut être saisie sur le fond
    Mais elle peut être saisie sur le trafic d’influence. Encore faut-il qu’il soit mis à jour.
    Si la démarche de Philippe Even peut heurter, c’est toutefois, peut-être, la seule qui puisse être recevable devant une cour de Justice.
    Ce faisant il fait aveu d’impuissance, l’impuissance des patients/victimes à obtenir Justice. Pas tant pour ‘réparations’ que pour mettre un terme à ces pratiques.
    MdL parle à ma raison, à mon entendement;
    Even parle à l’émotion et au sentiment d’injustice des patients/victimes
    Les arguments d’Even sont recevables au Tribunal du peuple, pas ceux de MdL …
    C’est dommage, mais c’est ainsi fait … La démarche d’Even semble être un cheminement muri, et , probablement, la seule voie possible de judiciarisation, donc de reconnaissance publique de la faute.
    Plus loin, dans le reportage, il est dit: (à 1h. 41)
    sans tous ces amis, la firme aurait elle obtenue aussi facilement l’autorisation de prescrire en traitement préventif ?
    La réponse est , malheureusement oui… car les ‘vraies’ décisions sont prises au niveau de la FDA, aux USA, pays du Dollar-Roi.
    Au niveau Français, quel angle prendre pour porter l’affaire en justice ?

    1. Merci de cet excellent raisonnement. Je ne sais pas si vous avez raison ; mais il manque peu pour qu’on passe à la phase judiciaire.
      Pour les français, c’est à Londres (Agence Européenne du médicament ou EMA) que les décisions sont prises…
      En l’absence de tout document brut comme je l’ai déjà expliqué dans mes livres.
      Les fonctionnaires de la FDA et de l’EMA statuent sur les dossiers déposés par les industriels (des résumés d’essais cliniques publiés plus des annexes interminables que personne ne lit) et pas sur des documents bruts des essais cliniques et que nous pourrions vérifier.
      Tout l’astuce est là ; les médecins prescripteurs ne le savent pas, en général… peuchère !

      1. Je suis favorable à la publication sur Internet des bases de données, patient par patient.
        Le patient étant identifié par un code, aléatoire et unique, dont il dispose.
        (à ce propos, je porte à votre connaissance, que je dispose de la base de données de la première ‘tranche’ de Framingham)
        L’ASM n’est guère plus qu’une chambre d’enregistrement de ce qui est décidé à Londres (EMA); La Suisse, qui s’était rendu compte qu’elle avait un processus d’approbation couteux et qui ne différait en rien des décisions de la FDA a préféré déléguer ses décisions à la FDA (moyennant une contribution financière à cet organisme).
        Existe-t-il une seule approbation US qui ne soit, in fine, reprise par l’EMA ?
        Parfois, dans le détail, oui, mais dès lors que le Crestor ™ (rosuvastatine) est approuvé aux USA, en primaire, est-il concevable qu’il ne le soit pas en Europe ?
        La quasi identité des décisions montre
        -soit que le dossier est solide
        – soit que le lobbying est efficace aux US, et subsidiaire en Europe.
        Dès lors qu’il est ‘mécanique’ que la décision US soit entérinée chez nous, et qu’elle sera entérinée par n’importe quel pingouin , pourquoi les pingouins ne profiterait pas de leur droit de véto pour se faire rémunérer le passe-droit.
        C’est d’ailleurs pour cela que les sommes en jeux, en France, (ex. 250 Euros de l’heure) sont dérisoires par rapport aux millions de $$ que touchent certains médecins américains.
        Pour un même crime, sur les mêmes patients, par les mêmes firmes le traitement judiciaire ( et l’amende/compensation) est réel aux USA et inexistant chez nous… Selon que vous serez puissants ou misérables…
        Face au déni de justice, que pouvons nous faire, en pratique ?

        1. Au 1er janvier 2016, toutes les entreprises devront proposer une mutuelle obligatoire :
          http://m.lesechos.fr/redirect_article.php?id=021360228723#
          Je me demande parfois comment une telle décision peut se justifier ? Ne risque-t-elle pas d’encourager la surconsommation medicamenteuse ? N’est-elle pas une première étape vers une moindre importance des remboursements de la sécurité sociale (et donc offre la possibilité de vendre de plus en plus chers les médicaments en demandant aux entreprises et salariés de cotiser davantage de manière individuelle) ?
          Ouais je trouve ça bizarre de rendre obligatoire le fait d’avoir une mutuelle. N’est-ce pas un moyen déguisé de mettre à disposition une masse d’argent plus importante pouvant servir de déboucher aux laboratoires ?
          C’est vraiment l’obligation qui est gênante.

          1. je sais qu’il ne faut pas faire de politique mais ce sont des fais avérés
            quand cette décision a été prise , entre 2007 et 2012, un certain François Sarkozy est devenu dirigeant du groupe MEDERIC
            Certaines entreprises parapubliques ont adhéré à MEDERIC
            c’est un secteur rentable

          2. droit de réponse @Cecile59 : vous mélangez tout, il s’agit de Guillaume Sarkozy, frère de Nicolas et patron ou ex patron du groupe MEDERIC., accusé de vouloir tuer le régime de retraite par répartition
            Mais le + curieux dans ces “accusations”, c’est de comprendre pourquoi c’est la gauche qui met tout cela en application…
            Une réponse serait intéressante

          3. Exemple de la stupidité de votre conclusion :
            Si les pouvoirs publics n’avaient pas rendu le port de ceinture de sécurité OBLIGATOIRE , combien de morts et blessés en plus chaque années ?
            Faudrait mettre un peu en veilleuse cette habitude de toujours taper sur ceux qui ont la charge de gouverner ( on ne peut pas plaire à tout le monde , hein ? ) , et on en main des données que vous et moi n’avons pas .
            Cordialement ….. quand même !

          4. désolée pour l’erreur de prénom, il s’agit de Guillaume (et non François) Sarkozy
            les adhésions de certains organismes parapublics à Médéric datent de 2011
            chapitre clos

  28. Bah quand on est à taper bêtement, c’est que l’on a plus beaucoup d’argument, si on en avait d’ailleurs!!!
    Et les français ont toujours preferrés les Davids au Goliaths, donc le vent tourne. Quand à Cymes, il en atteint des sommets de c…….., le joli cœur parisien.

  29. Chers amis,
    Au risque de passer pour le vilain petit canard – et pas le vilain petit putois, Reliquet – le médiatique est à la pensée ce que la cht…… est au bas-clergé – vous connaissez l’expression – Il est peu d’exception – qui confirme la règle – et le guignol, qui vous intéresse, n’échappe pas à la dite règle. Aussi, si notre MdL subit les assauts de ces charlots, cela n’aura rien d’étonnant. Ce qu’il faut, c’est leur rendre au quintuple leur bêtise congénitale. De l’humour que diantre ! Comment pourrions-nous être affectés par tant de stupidité. Détournons ! Ridiculisons tant d’ignorance ! N’attendons point de reconnaissance, car cela serait au prix de notre soumission ! Aussi, à l’invitation de notre hôte, tweestons le 6 prochain. Affûtez bien votre plus corrosif humour, ne vous emportez point, laissez vous aller à vos métaphores les plus assassines, prenez la bonne distance, celle qu’offre la plus belle intelligence ! Et n’oubliez pas de changer vos pseudos, nous saurons nous reconnaître et eux devront apprendre à lire.
    Santé et tweest méditerranéens

    1. à propos de pseudo je n’ai reconnu personne sur le site d’amazon , C’est moins corrosif et moins percutant que nos 2 lascars à l’humour tellement lourd que j’ai honte pour eux . Mais cela peut aider a diffuser le livre de notre cher maitre. S i ce livre est beaucoup lu on pourra moins facilement enterrer son contenu.

      1. Aimable Jo, vous qui aimé le grand Omar, que nous proposez-vous ? Des commentaires sur Amazon ? Pour ma part, je finis doucement “L’horreur par MdL” et vous ferai volontiers ici mon commentaire ; s’il est d’un intérêt quelconque, j’envisagerai, peut-être, dans faire copie aux Amazones !

        1. Quand on achète sur Amazon, on peut laisser effectivement un commentaire, ce qui est bien utile pour les futurs acheteurs. De plus ces acheteurs vous posent personnellement des questions sur l’objet acheté par l’intermédiaire d’Amazon sur votre email. Des échanges naissent donc et vous connaissez la suite : les petits ruisseaux etc………

          1. Quand je peux, j’évite Amazon mais pour le prochain livre de MDL j’y penserais pour les commentaires et les échanges qui peuvent oui devenir de grandes rivières 🙂
            Olive verte l’a rappelé également sur France 5 …

      1. en réponse à Minoque : moi non plus je ne suis pas cliente Amazon mais on peut mettre un commentaire quand même, il n’est pas alors notifié d’achat .

  30. Accessoirement, on peut aussi commenter directement sur la page donnée en lien par le Dr de Lorgeril.
    Je l’ai fait rapidement, d’une traite, surtout sur le sujet du diabète.
    D’autres pourront le faire, sur d’autres effets secondaires / statines (pas de souci, il y a l’embarras du choix …), de façon peut être moins spontanée et plus construite que la mienne.
    En faisant attention à la mise en page, mon texte est peu aéré, et du coup peu lisible.
    Peut être que ça fera réfléchir les … les … oups, je risque de m’égarer, peut être que ça fera réfléchir les propriétaires & intervenants de cette émission ?
    Ou ça me, nous, fera réfléchir si ces interventions sont trop naïves et ne servent à rien. Mais ça vaut le coup de construire des réponses.

  31. moi je trouve qu’ils suintent la trouille les cymes/d’encauusse et Cie… (la Cie c’est l’homme de main missionné pour l’exécution)
    si on les connait bien (et on les connait bien) et qu’on observe la scène, on voit le bourreau Cymes envoyer d’Encausse au casse pipe, tout en restant en retrait du genre “j’ai rien dit” alors qu’on sait qu’il est le maitre d’oeuvre
    si on les connait bien on voit qu’ils pètent de trouille, un musicien comme moi peut même repérer quelques trémolos d’angoisse dans la gorge…
    bref ces gens-là craignent pour leur beefsteak, et il n’y a pas d’animal plus dangereux que celui qui craint pour son beefsteak…

    1. PS : ils n’ont quand même pas autant à perdre que les Steg & Danchin, on peut donc imaginer la virulence à venir de ces derniers…
      Ceux-là sont assis sur une montagne de fric et qu’on vienne nous attaquer pour diffamation si c’est faux, ils n’ont qu’à publier leur déclaration de patrimoine / impôts, on les attend…
      Mais des rumeurs courent aussi sur certains salaires dans l’audiovisuel
      Demande à voir les émoluments de Cymes, toutes activités confondues..
      comme ça par curiosité…

      1. cet animal est le + généreux de tous (les animaux ne font pas de restos du coeur) mais aussi le pire de tous les prédateurs (les animaux ne tuent pas par cupidité)
        ici nous avons affaire aux pires de tous les prédateurs…
        Rapports de forces : ce sont les seuls qui sont venus à bout du stalinisme, de l’hitlérisme, et sans aucun doute sous peu de l’état islamique
        Rapports de-forces contre les prédateurs sans scrupules, maffia médicale + presse complice : oi seules les actions de groupe pourront faire quelque chose,
        mais il semble que nous ne soyons pas mûrs
        pour l’instant…

  32. Avec la suffisance des protagonistes et l’impact de cette émission, l’opprobre et le discrédit sont assurés ! C’est affligeant de voir ça, d’endoctriner de cette façon !
    M. Cymes ravi de se renseigner sur l’éditeur du P. Éven qui ne vend pas ce dernier livre !
    Les médecins qui ne peuvent pas porter plainte contre un des leurs sauf auprès du conseil de l’ordre mais ils font bien pire eux derrière l’écran. Le serment d’Hippocrate est bien loin ! En revanche le serment d’hypocrites n’est pas bien loin ! Pardon je m’énerve…
    J’ose espérer que votre droit de réponse sur le cholestérol résiste et finisse par vraiment exister dans la conscience collective. Cash investigation a déjà commencé …
    Très bOnne journée à tout le monde

    1. Si l’auteure (bien “connue” des industriels du secteur) lisait mon dernier livre [“l’Horrible vérité“], elle dirait de choses plus intelligentes que cette navrante propagande déguisée.
      Mais, bon, chacun son boulot et chacun ses sources d’énergie…

  33. Soyons sérieux, Maître, Philippe Even se fait découper sur ses méthodes et ses outrances. Ce n’est pas très gentil de la part des trois intervenants, mais il a largement prêté le flanc à ce genre de critiques.
    Mais vous, quel rapport? Beaucoup de boulot, du doute, tout le temps, que vous ne craignez jamais d’exposer à longueur d’ouvrages, et très souvent, des conclusions. Tout votre travail plaide pour une absolue constance dans la rigueur scientifique, soit dit sans aucune envie de cirage de vos chaussures que vous ne portez peut être déjà plus à cette heure tardive.
    Philippe Even vous est aussi utile qu’il peut vous gêner. Il vous aide à parler des statines mais vous pénalise pour qui va croire que les réfractaires à ces produits sont tous du même modèle que lui…
    je ne vois ce jour aucune raison évidente pour que votre émission de 06/10/15 tourne obligatoirement au massacre, même si le risque est évidemment réel.
    Pensons aux victimes, pensons aux Confrères floués qui continuent à prescrire par méconnaissance de vos travaux ( mais connaissance des débordements d’Even qui affaiblissent leur doutes à ce sujet)…
    Par ailleurs j’ai merdouillé avec cette idée d’action de groupe, elle est effectivement inappropriée en 2015 s’agissant d’un scandale sanitaire, et souhaite m’en excuser auprès de tous.
    Donc je ne me tromperai pas deux fois et retourne illico écouter, apprendre et comprendre, dans l’ombre des cabinets de juristes.
    Comme dit un vieux proverbe chinois, ” si le chien aboie…. c’est qu’il n’est pas encore tout-à-fait cuit. ”
    Bonne nuit!

  34. L’exécution débute à 25” 18 et se termine à 34”20 si j’ai bien suivi.
    C’est comme d’habitude, on ne répond pas aux questions posées par la personne que l’on va critiquer Non ! On s’attaque juste à sa personne, à son histoire et aux conneries (sorties de leur contexte) qu’il aurait pu dire sur d’autres sujets (tabac, lutte contre le sida) qui n’ont aucun rapport avec la question posée.
    En 1985, vous avez dit ça. Puis en 1987, vous avez dit ça. Puis en 1938, vous avez dit ça.
    Depuis cette époque, ce que vous avez dit a été démenti ! DONC tout ce que vous dites est faux, puisque vous avez dit 3 trucs et c’était faux ! Je me moque de ce qu’à pu dire ou faire Philippe Even il y a 20 ou 30 ans, je n’ai même pas envie de savoir si ce qui est présenté ici est vrai ou faux.
    Peu avant de démolir son livre, on nous appelle un “expert” de la mivilude, qui bien sûr devra décidé de ce qui est bien ou mal selon des critères évidemment “scientifiques” ou “philosophiques” ? ça prépare le cerveau du téléspectateur à la suite.
    Plutain, si quelqu’un pose une question ou présente des faits “préoccupants”, au minimum, on parle du sujet évoqué. Si l’on dérive aussitôt sur ses opinions, son histoire, sa généalogie ou sa moralité, alors on a quitté le terrain de la réflexion sur un sujet parfaitement délimité et concret (les statines par exemple) pour basculer dans l’attaque de personne et donc la propagande …
    Philippe Even a-t-il participer aux réunions du parti communiste en 1962 ?!? Mais qu’est-ce qu’on en a à foutre …
    C’est nimp hein.

  35. OUF ! je viens de voir la vidéo : c’est un lynchage médiatique fait sans aucun état d’âme ! ils décapitent le “monstre” avec le sourire en plus !
    J’ai peur pour vous le 6 octobre car ils paraissent prêts à tout, c’est odieux.

    1. C’est toujours très facile de persifler quand on est du bon côté de la barrière , résister quand on est la cible est moins simple et il est plus difficile d’être élégant et plein d’humour. Mais rira bien qui rira le dernier.
      Le ton de ce blog à beaucoup changé depuis quelque temps, on y sent l’euphorie de ceux que l’on a beaucoup méprisés et qui sentent l’heure de vérité approcher, je m’amuse beaucoup en lisant tout cela c’est bon pour le cœur .
      Encore autre sujet : phil ou minoque pourriez vous m’aider je voulais mettre dans mon petit carré une courge , une pomme ou à la grande rigueur une chèvre je n’ai pas trouvé , comment faire ?

      1. C’est vrai que le ton du blog a changé ; une page est effectivement en train de se tourner ; mais je crains que nous nous réjouissions trop tôt ; les contre-attaques (y compris très personnelles, je m’attends à toutes sortes de calomnies et mensonges me concernant ; vais-je être pyromane, pédéraste, adhérent d’une secte, archéo-stalinien ?) se préparent dans la moiteur des salles de billard enfumées de la pègre redistributive… Ce sont des tueurs !
        Ne vous relâchez pas !
        Voyez la propagande désuète indiquée par le message de Johanne…
        Abonnez-vous à Tweeter qu’on puisse “rigoler” ensemble quand les coups vont pleuvoir…

      2. j’ai laissé le lien “gravatar”, ensuite il faut faire comme reliquet et moi, il faut ramer…

      3. Phil vous a répondu je crois ! Il suffit de télécharger un avatar qui vous suivra presque partout. Vous trouverez sans problème ce que vous souhaitez, il y a l’embarras du choix. Il y a des sites d’avatars gratuits sur le net.

  36. Even ne s.embarasse pas de subtilites et d’arguties. Avantage: il est tres facile a comprendre pour le grand public
    Je n’ai pas encore lu le livre, mais, je trouve quil fait bien de ´balancer ´ nommement: en effet, les circonvolutions pour citer sans nommer sont irritantes.
    Par le passé ,il mentionnait son ´contradicteur parisien ´… comment alors chercher sur la base de donnees de transparence ou parmi les publications si ce qu.il denonce est vrai, si l’on ne possede pas la clef d’entrée, a savoir le nom…

    1. Ouais !
      Mais l’un ou l’autre ne suffit pas ; les “autres” sont du pareil au même ; pas un ou une pour “rattraper” les autres…
      Vous avez vu leurs témoignages sur la 2 dans “Cash investigations” l’autre lundi ; à la fois désopilant et tragique : fin d’une époque, image de l’époque, ce sont les élites de la médecine universitaire…
      Je vais me rattraper en faisant un peu de wellbecq. L’étymologie du mot “rattraper” est très intéressante car c’est un mélange de français et d’anglais, et qui sied fort bien, sire, à mon sujet : ça vient du “rat” français et du “trap” anglais et je pourrais continuer… non, stop ! Ah, je meurs de rire !
      C’est très respectueux du code de déontologie tout chat !

      1. Je suis en train de visionner Cas Investigation… J’ai du mal a avancer
        La partie hopital, je ne me sentais pas concerné , donc c’est plus facile a suivre. Sur les statines , c’est different: je suis une victime. Il y a des vitimes du Crestor : j’en suis… Et bien, en tant que victime, ce genre d’emission est difficile a avaler. Pas tant le style unpeu outrancier que le fait d’etre confronté a sa propre realite, a son vecu.
        Je ne suis qu’au milieu de la partie ´statines ´… Au bout de 10 minutes, j’ai envie de ´gerber ´, alors j’arrete.
        Ce genre d’emission, pour alerter et prevenir, c’est sans doute bien…
        Mais pour les victimes… C’est tres dur…
        Il y a un effort notable pour rendre visible et tangible ce que vous expliquez dans vos ouvrages ´techniques ´… La course de chevaux, ca rend bien. Les techniques de camera cachées et autres facons de pieger les gens, je trouve ca un peu limite, mais, on se le prend en pleine figure.
        Even ´passe ´bien a l’ecran… Pour la lecture et la documentation, je preferre MdL… Au fait, le dernier bouquin n’est pas encore sur iStore
        J’ai les 2 qui y sont, mais le tou dernier n’y rst pas encore

      2. ça marche aussi en français : trappe à rats, à souris , à mulots.. à chercheurs poil à gratter

  37. …Magazine de la santé satirique
    Le journaliste avec l’acquiescement de Cymes et sa chère con-soeur casse du grain sur P. Even:
    P. Even est incohérent, a peu de crédibilité dans la communauté médicale, d’ailleurs le conseil de l’ordre l’a déjà condamné plusieurs fois, il n’a fait aucune publication médicale sur la cyclosporine, il réitère avec le tabagisme passif,…
    Le conseil de l’ordre a condamné P. Even pour manquement aux règles déontologiques.
    Heureusement, Dr Cymes rappelle :”le code de déontologie précise qu’on ne peut pas attaquer publiquement d’autres médecins”… Sauf quand c’est Cymes à la barre 😉
    …de dangereux rigolos

    1. Ouais ! En plus, si je puis me permettre, le conseil de l’ordre n’est pas habilité à juger d’un travail dit scientifique, voire de son absence ou de sa présence ; oups !

      1. Bonjour Docteur. Je n’ai pas vu l’émission indiquée. Mais comme je vous l’avais dit Michel Cymes et la déontologie… ce lascar à écrit de ombreux bouquins, fait de nombreuses émissions, il a le don d’ ubiquité, de totipotence, comme aurait dit Coluche, il a des idées sur tout et surtout des idées : Le pipi au lit, le dépistage du cancer de la prostate ( le touché rectal a l’air de lui plaire) l’hypocondrie, la ménopause, le cancer etc. Il est dans le droit fil des recommandations de Big Pharma et de l’Académie de Médecine. Cet « animateur préféré des français «  (lesquels, je ne connais personne qui ait été consulté…) porte sur sa gueule plissée, plus vieille que son âge, barrée d’un perpétuel sourire moqueur et narquois, le reflet de la méchanceté de son âme elle même plissée et tordue.
        J’ai regardé son émission avec sa complice Carrère d’Encausse pendant des années, j’ai été parfois intrigué, voire interloqué par ses outrances en me disant qu’il racontait un tas de c,,,,ries, mais bon certains sujets me plaisaient. Mais maintenant je me rend compte de la réalité du personnage.
        ‘Et c’est çà qui fait l’opinion médiatique…

  38. ça ressemble fortement à une exécution médiatique, une mise en garde

Comments are closed.