Que savent les médecins en nutrition ? Rien ou presque rien !

 

Le titre de cet article dit le message d’un autre (ci-dessous) ; et sans exagération, hélas…

J’ai écrit « presque rien » par charité chrétienne car l’article américain qui décrit ce « flagrant délire universitaire » dit : zéro connaissance en nutrition chez les médecins !

Certes, c’est à propos des médecins américains : internistes, cardiologues, diabétologues et pédiatres, parmi d’autres !

L’article dont je parle est publié dans la plus grande revue de médecine américaine : le numéro du 11 Avril 2018 du Journal of the American Medical Association (JAMA). On est au stade de la prise de conscience ; mais ce n’est pas la première fois : peu de chance que ça change !

nutrition training 1

 

 

 

La journaliste (Jennifer) interroge un Dr Devries, un (assez) prestigieux cardiologue américain.

Les réponses aux questions de la journaliste sont éprouvantes à lire, de mon point de vue, tant sa confession est à la fois réaliste et terrible : on ne lui a rien appris pendant ses études de médecine et il a pratiqué pendant des années la cardiologie en ne sachant rien en nutrition !

nutrition training2

 

 

 

 

 

Il dit qu’il a reçu 7 ans de formation spécialisée en cardiologie et zéro éducation en nutrition.

Et il ajoute (ci-dessus) que la situation est restée la même aujourd’hui dans les facultés de médecine américaines.

Certes nous sommes aux USA, pays d’exception !

Seulement voilà, les médecins américains sont probablement les mieux formés au monde et servent d’exemple au monde médical partout : on vient du monde entier pour être formé dans les facultés de médecine américaine.

Il nous dit qu’il lui a fallu 7 ans de formation spécialisée en hôpital universitaire (après avoir eu son diplôme de médecine) pour être cardiologue.  En France, la majorité des cardiologues qui pratiquent aujourd’hui ont reçu moins de deux ans de formation spécialisée…

Pour ma part, c’est une confidence (ne pas répéter), j’ai reçu en Suisse et au Canada (dans des unités de cardiologie exceptionnelles à Genève et Montréal) près de 10 ans de formation spécialisée en cardiologie… sans un mot de nutrition. Je me suis ensuite formée en nutrition pendant 12 ans dans une unité de recherche de l’INSERM à Lyon.

Est-ce grave, docteur ?

Ce bilan général est évidemment catastrophique en termes de santé publique. Pourquoi ?

Le Dr Devries est un brave garçon, il donne la réponse (ci-dessous) :

nutrition 4

 

 

 

 

 

C’est un fait avéré que, selon lui, personne ne conteste : un mauvais régime alimentaire (a poor-quality diet) est la première cause de décès prématuré et de handicaps multiples dans nos sociétés développées.

Faut-il vous l’envelopper ? Papier cadeau ? Joli ruban ?

Vous avez aussi ici l’explication des prescriptions abusives de toutes sortes de médicaments inutiles et toxiques en prévention des maladies cardiovasculaires… On fait ce qu’on a appris et on ne fait pas ce qu’on ignore. Je connais de très nombreux professeurs de cardiologie, ici et ailleurs ; et je confirme le diagnostic ténébreux du bon Dr Devries. C’est peut-être encore pire car dans la majorité des cas, ils ne savent même pas qu’ils ne savent rien !

C’est aussi une flagrante explication de l’hostilité de ces prescripteurs abusifs vis-à-vis de ceux qui proposent « autre chose » ; ce que certains (dont le Dr Devries) appellent la médecine intégrative.

Étant  incapables de répondre aux questions de leurs patients, certains de ces médecins déficients se sentent (selon le Dr Devries) coupables ; et la culpabilité se traduit souvent par de l’agressivité. Je peux en témoigner à titre personnel ; certains coupables sont très méchants !

On pourrait penser que ces questions de profonde inculture médicale sont propres à certaines spécialités (comme la cardiologie) mais il semble que d’autres spécialités s’éveillent aussi à la problématique nutritionnelle, par exemple les médecines périnatales (avant et après la naissance) comme le montre un récent article, encore américain (Pediatrics 2018;141:e20173716) avec un titre évocateur (ci-dessous) :

pediatrcis nutriton 1

 

 

 

 

 

 

C’est court 1000 jours.

Urgent d’opérer une correction. Il faut s’y mettre ; il serait temps ! N’attendez rien des Ministères (Santé ou éducation) ; c’est le vide sidéral !

Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes…

 

 

62 réflexions au sujet de « Que savent les médecins en nutrition ? Rien ou presque rien ! »

  1. reliquet

    (Autre HS pardon mais c’est Benoît qui m’a donné l’idée.)

    Un pneu qui fuit c’est gênant, on est d’accord? Un robinet aussi, certes, mais alors des seringues? Des seringues à vaccins surtout? Hypothèse idiote, vous pensez?

    On voit bien que vous ne turbinez pas chez GSK, car là-bas des seringues défectueuses on en commercialise depuis des lustres sans la moindre gêne sauf que depuis quelques temps la chose est tellement connue que faire semblant de ne pas savoir risque de ne plus passer très longtemps. Avouer sa turpitude c’est bien, mais la vraie saveur vient de la suite, comment tenter de se justifier et de s’en sortir; Là, la bonne rigolade commence vraiment.

    C’est mon heu… cousin qui avait déterré l’info, vous remarquerez avec moi à quel point toute la presse, toute la médecine, tout le Ministère Buzyn s’en fout.

    Mais pas nous.

    https://www.prevention-sante.eu/actus/gsk-affaire-seringues-vaccinales-qui-fuient

    Répondre
    1. dreamer
      En réponse à : reliquet

      Marc Girard avait écrit un article sur le foutage de gueule des études de dose ranging des vaccins qui semblent confiner au n’importe quoi vu qu’on modifie allègrement les schémas de rappels.

      Un autre truc m’a choqué, en allant lire les notices de certains vaccins, on se rend compte qu’on administre le même produit aux enfants et aux adultes. Et tout le monde trouve ça normal ?

      Répondre
    2. Inoxydable
      En réponse à : reliquet

      Ca ne devrait pas faire rire, sinon jaune; J’avais lu votre article sur Prévention Santé et mon euh …haltère ego vient d’y faire sa bulle.

      Répondre
  2. MT

    J’ai vu les recommandations nutritionnelles données à un patient par un médecin de la sécu pour un problème d’hypercholéstérolémie (grave maladie, sic) suite à un bilan systématique…

    Entre autres:
    Privilégier les huiles : olive (ouf), tournesol, soja… (?????), colza ?? (connaissent pas)
    Limiter les oeufs (maxi 2/semaine, et oui, on en est encore là!), éviter +++ les abats (très riches en cholestérol, mon Dieu, fuyez les abats!!!)

    Les recommandations pour les diabétiques sont encore pires.

    C’est flippant…

    Répondre
    1. Diététicienne
      En réponse à : MT

      On voit bien que c’est pas leur métier… du coup encore plus difficile pour eux de se remettre en question sur ce sujet !
      (ils peuvent dire n’importe quoi… ça passe !)

      Répondre
  3. papynou34

    Bon, nos docteurs ne sont pas formés en nutrition, on va donc remédier à cette lacune. Mais que va t’on leurs apprendre? De qui viendra la connaissance et quelle sera cette connaissance? Des hautes sociétés savantes? Là, je commence à douter!!!!

    Répondre
      1. Dupré Patrick
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Salut à tous; Cela fais un moment que j’essaye de poster mes infos. Trouvé que des, à partager, ou, réponses. Donc pas trouver une bonne place, je poste ici.
        Les toubibs ne connaissent pas la nutrition ? Si il y avait que ça ?
        Y a trois ans je me suis chopé une grosse inflammation de tous mes doigts, j’avais bossé sur internet une semaine afin de voir le pourquoi le comment de la chose.
        Ma Rhumato consulté au CHU de Montpellier m’explique apres deux et trois consultations et des analyses de sang que j’ ai une PR.
        Pour moi, c’est la cata. Je suis artiste graveur et la perte de mes doigts peu me faire perdre la tête. Car mème à 68 ans je suis toujours très actif.
        J’avais pourtant expliqué à ma rhumato que deux mois avant j’étais tombé de toute ma hauteur sur mes mains en trébuchant sur un cable à hauteur de mes jambes et pour préserver ma tête j’ai bien mis mes mains en avant. Elle ne savait pas que très souvent, un traumatisme engendre un rhumatisme. Heureusement pour moi, 16 mois apres avoir bouffé de l’Arava, changé mon alimentation, plus de lait et de pain, café, eau gazeuse et plein d’autres trucs, ma PR a disparue. J’ avais pris un rdv avec le Pr Meyer, patron du service qui m’annonce que c’est pas une PR mais une arthrose non définie. Je n’ai pas osé prévenir la rhumato qu’il lui faudrait retourner à l’école.
        En février 2018 je prend rdv avec mon premier cardiologue de 2006 . À l’époque il m’avait été détecté quelques petits problème aux tests d’efforts. Je n’ai jamais eu les résultats d’une coronographie effectuée 15 jours après. Jamais eu les résultats. Un docteur de la clinique à qui j’avais demandé me répond que j’ai les artères de mon age. Basta, je ne m’inquiète pas. 10 ans apres, en decembre 2016, recommence l’ensemble des opérations suite à des fatigues qui ont bien augmentées. Mon généraliste toujours aussi nase. Résultats des courses; artère sténose à 95/100. Pose en urgence de 2 stents actifs.
        Février je prend rdv avec mon premier cardio et lui explique que je n’ai jamais eu les résultats de la coronano de 2006. Résultats que je me suis enfin procurées il y a quelques mois, fin 2017. En 2006 j’avais déjà 30/100 de sténose.
        Je commence à me fâcher et lui explique pourquoi je n’ai pas eu de traitement à l’époque pour stabiliser ou soigner mon artériosclérose.
        Il me répond tranquillement que, pour 30/100 de sténose il ne donne pas de prescription.
        Je lui explique alors qu’il existe quand mème des alternatives naturelles au niveau de la nourritures et d’observer un certain régime pour éviter l’ évolution et la progression de artériosclérose et éviter aux artères de se boucher .
        Il me regarde d’un air con, de zombie.
        Il ne comprenait réellement pas de quoi je parlais.
        Je pense que pour lui, c’est uniquement des statines qu’il faut bouffer.
        En 10 ans ma sténose est passé de 30 à 95/100.
        Pour moi c’est ce cardio qui est le responsable de l’évolution de ma maladie.
        Quoi faire ?
        J’ai un autre post pour vous. Je le met dans un autre message.
        Bonne route à vous .
        Patrick

        Répondre
  4. julien

    chtite question docteur.

    comme ça, pour le fun, j’ai regardé la composition du lait maternel. Glucides en majorité, suivis de lipides (la moitié sont des graisses saturées! et très peu de PUFA!) et enfin un peu de protéines.
    D’où ma question un peu naïve j’imagine: n’a t-on pas la le ratio idéal? une alimentation riches en graisses (saturées) et faible en protéines et PUFA?

    avis du spécialiste?

    Répondre
      1. julien
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        merci docteur.

        je suis d’accord avec vous, mais je trouve ça tout de même étrange que dame nature soit si généreuse en graisses saturées (la moitié du ratio de graisses transmises!) si ces celles-ci sont réputées si mauvaises et qu’elles ait été si parcimonieuse en PUFA si ces celles-là sont réputées si bénéfiques…

        PS: je suis evidemment ok pour les oméga 3; juste je considère qu’une blionde d’oméga 6 n’est pas l’idéal

        Répondre
        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : julien

          Le bébé n’a pas les mêmes problèmes potentiels qu’un adulte…
          Si la Nature s’adapte et « évolue », je doute qu’elle anticipe…
          Ce n’est donc pas de la générosité !

          Répondre
          1. Inoxydable
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Vu dans la presse il y a quelques temps qu’il existe en Angleterre des « bars » à lait maternel que d’aucuns apprécient goulument. Je n’ai lu nulle part que cela ait rendu ces amateurs en meilleure santé … ni plus intelligent.

  5. Dupré Patrick

    Voici une petites études que j’ai postée sur ma page Facebook  » Patrick Dupré  » ce matin et aussi dans d’autre groupes.
    ————
    Naturopathes qui se suicident

    J’avais mis ce post en réponse dans une discutions et l’on m’a demandé de le poster en principal.
    En parlant du système de santé et des laboratoires.
    L’obligation vaccinales n’est pas innocente. Mark Elliot Zuckerberg,  » Patron de Facebook  » a acheté des millions de $ d’actions dans la fabrication des vaccins.
    C’est pas uniquement injuste, il est pourris par BigPharma qui de plus en plus essaye de détruire les médecines douces, alternatives. Les plantes existent depuis des milliers d’années sans problème. Le problème est une guerre qui est de plus en plus virulente de l’ensemble de l’industrie des médicaments. Je viens de visionner des vidéos, suite à l’affaire  » Vaxxed,  » ou j’ai pris connaissance que 75/100 des passages publicitaires de l’ensemble des télévision au USA étaient loué par BigPharma. Si vous suivez certaines informations, qui ne passent jamais sur votre poste de TV, il y a depuis quelques années, de drôles disparitions et suicides et accidents parmi les Naturophates et médecine douce Américain.

    Morts en série de 60 médecins alternatifs, assassinés en une…
    http://expovaccins.over-blog.com/…/mafia-medicale-dispariti…,
    Pourquoi autant d’acharnement à imposer les vaccins sachant qu’il a un paquet de preuves qui prouvent que de mélanger des vaccins provoquent pleins de maladies.
    En fin de compte , l’on veux soigner ou bien tuer les gents ?
    Il est quand mème curieux que la mort  » pseudo suicide « de Dr James Jeffrey Bradstreet correspond exactement au film  » VAXXED » du Dr Dr Wakefield. Enfin, il est toujours vivant, pas encore retrouvé suicidé. Pour le moment, c’est le film qui est suicidé.
    http://initiativecitoyenne.be/…/vaccins-autisme-le-dr-andre…,
    Le blog d’ Expovaccins
    Les dangers des vaccins exposés au grand jour.
    expovaccins.over-blog.com

    Répondre
Commentaires : page 2 sur 2«12

Répondre à Jean-Marc REHBY Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez également vous abonner sans commenter.