Recent flaws in statin evidence-based medicine (ou comment tromper en utilisant les techniques de la médecine supposée scientifique)

 
Vous trouverez ici, lecteurs un peu (ou beaucoup) anglophones une double démonstration de la façon dont des scientifiques (plus ou moins bien maquillés en docteurs) essaient de tromper :
http://jcbmr.com/index.php/jcbmr/article/view/18/37
C’est à propos d’un récent essai testant la rosuvastatine (Crestor*) contre un placebo en prévention primaire (HOPE 3) et de la controverse concernant les effets sur la mortalité de l’arrêt des statines.
Les chiffres sont les chiffres, hélas pour ces piètres “amateurs”, notamment les supposés (bien rémunérés) experts français qui font courir le bruit que l’arrêt de la statine met en danger…
Bonne lecture !
 
 
 
 
 

Comments are closed.

Merci d'avance, pour le +1 eme commentaire.