Santé, politique et élections

 

Sur l’Agora des grecs, on se rencontrait pour parler de tout, y compris de commerce.

La santé est désormais le plus gros commerce des sociétés capitalistes dites nanties : 18% du PIB des USA ; autour de 14% en France, un pourcentage parmi les plus importants d’Europe.

Les chiffres varient d’un article à l’autre (excusez la variabilité au % près) mais le fait est là : dans les deux pays cités, l’espérance de vie [un marqueur assez solide de l'état de santé de la population] régresse.

C’est le résultat d’un gaspillage astronomique des ressources et des moyens ; et ça n’est qu’un début…

C’est donc une question hautement politique !

Peut-elle être résolue grâce à des élections ?

Probablement pas ; mais les élections [parce que la population électoralement active est "sensibilisée"] sont une occasion d’en parler ; et donc tous les 5 ans il n’est pas absurde [même si on pense que dans le fond : élections = piège à cons]  de saisir cette opportunité pour « mettre la table » et tester les opinions des uns et des autres ; ça aide à préparer l’avenir !

C’est un jeu dangereux, certes, car en matière de politique, les gens les plus bienveillants peuvent devenir méchants et les plus intelligents, assez débiles…

C’est donc jouer avec le feu ; et en principe j’évite au maximum de mettre une question politique sur la table.

Je l’ai fait. Aurais-je dû ne point le faire ?

Je l’ai abordé sous un angle particulier [pour éviter les dérives régressives et sentimentales du genre "mon candidat est meilleur que le tien"], celui de la moralisation de la santé publique

Même comme ça, nous n’avons pas pu nous empêcher de défendre une option plutôt qu’un (ou une) autre… Je suis sûr d’être compris.

Les semaines et jours passant, il s’est avéré que le climat politique, juridique et médiatique s’est mis à puer : puer la corruption et la misère intellectuelle.

Et ça sera comme ça jusqu’au dernier jour parce que, les faits étant ce qu’ils sont, nous sommes au bord d’un précipice ; et peu de solutions [une seule en fait] se présentent pour y échapper…

J’aurais peut-être pas dû ; en fait je le regrette un peu… Car en croyant bien faire je me suis vu insulté de façon…

Mais aussitôt mon autre cerveau me dit qu’il n’était pas absurde de le faire ; que c’était sans doute un devoir à accomplir ! Et que peut-être quelques informations sont passées et seront utiles !

Chacun jugera ! En son temps et à son heure…

Mais au moment où j’écris ces lignes, j’annonce que je ferme les écoutilles et les hublots. Tant pis !

 

 

 

 

 

45 réflexions au sujet de « Santé, politique et élections »

  1. phil

    ne pas jeter le manche après la cognée (ce spleen comme on disait au 19ème, passera). S i vous en avez pris plein la… figure rassurez-vous, les autres aussi. Cela aura au moins servi à savoir qu’on vit dans sa bulle, que les autres ne partagent pas forcément votre point de vue, sans qu’on puisse pour autant prouver qu’ils ont tort… Oui c’est traumatisant, je n’en doute pas.

    Cela dit vous n’avez pas précisé si vous fermez TOUTES les écoutilles, ou les seules politiques.

    TOUTES ce serait dommage, faut seulement appliquer la modération pour tous les HS…. C’est ainsi qu’on était noté impitoyablement au collège, en rouge dans la marge : HS !

    HS = copie à jeter

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : phil

      A dire vrai, une autre raison majeure de ma démission est que j’ai un important travail scientifique à assurer pour les semaines à venir ; et aussi certes que je commençais à penser perdre mon temps à débiter des « énormes évidences » [par exemple à propos de l'Europe] et à avoir en retour les conneries que certains politiciens déversent par seaux entiers dans les médias et qui se répètent en toute naïveté (sans vérification comme d’hab) sur ce blog…
      En totale impuissance, face à la démagogie du catastrophique trio Trumpette-poutinette-Lepinette et aux « bavasseries » de caniveaux (à propos des personnes ; comme si la simple réalité des faits avérés ne suffisait pas) sur les réseaux sociaux, je fais ma révérence et ne reviendrai qu’avec des billets scientifiques et médicaux ; quand le moment sera venu…

      1. aminevite
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        La HAS publie ses nouvelles reco sur les lipides: « pas question d’abandonner les objectifs de LDL car c’est plus facile à comprendre pour les généralistes… » INOUI !..
        VIVE LES CHARLATANS!

          1. aminevite
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Ils ne sont pas tous dans le même panier.J’en connais un qui se fait incendier par ses collègues spécialistes s’il arrête une statine; il se fait traiter d’ignorant !

          2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : aminevite

            Vous êtes libre désormais, n’oubliez pas, le « Tribunal » Disciplinaire du Conseil de l’Ordre a rejeté toutes les plaintes portées contre Philippe Even et moi-même à propos des statines !
            Vive la liberté !
            Quant à la fraternité (ou son équivalent professionnel, la collégialité), vous voyez ce qu’en font les plaignants… Et c’est encore eux, misère, qui font la morale…
            Elle est où l’ignorance ?
            Ayant ferraillé avec quelques plaignants, je puis témoigner d’un effondrement du QI des sommités académiques… Oups ! Je plaisante, bien sûr : on est réellement sur des « crêtes sommitales » comme disent les alpinistes…

          3. Jean-Marc REHBY
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Bien sûr qu’ils ont un QI et quelques fois un gros Q……i mais ils n’ont appris à s’en servir. ils font là où ont leur dit de faire la HAS les Sociétés dites SAVANTES, les porte voix de BIG PHARMA, les têtes de gondole universitaires, les jolies visiteuses médicales fort décolletées et avenantes
            Mais le QI ne s’use pas que si l’on s’en sert et souvent!!
            Le chat QI griffe

        1. Akira
          En réponse à : aminevite

          Ah oui c’est effarant.
          Mais je commence a voir les effets concrets de ces aneries. Je dois negocier un pret immobilier et comme je suis diabetique, on me demande mon taux de cholesteol. Et patatras, il est un poil au dessus de la limite de 1.6 !!! Dommage …
          Mais allez expliquer a l assureur que le taux de cholesterol ne veut rien dire … Deja qu’avec un toubib c est difficile alors avec un assureur.

          1. akira
            En réponse à : Akira

            Il aurait surtout fallu que les imbeciles qui discriminent les primes d assurance sur le taux de LDL le lisent … m’enfin, on peut toujours rever.
            Me faire ch**** avec du Tahor parce que mon LDL est a 1.15, franchement …

          2. Akira
            En réponse à : Akira

            En fait … c’est pire que je pensais …
            Maintenant quand on est diabetique T1, c est a partir de 0.8g de LDL qu’on prescrit des statines. Et je viens d en faire l’experience. Malgre les recommendations, aucune preconisation de changement de mode de vie, c est statines, point barre !
            Par consequence, avec mes 1.15g de LDL, pour mon pret, je suis considere comme en hypercholesterolemie.
            Pffffffffffff …

          3. Francoise
            En réponse à : Akira

            @Akira

            J’ai failli vous mettre le post qui suit, hier soir… tant je sais à quel point le diabète complique tout (de manière injustifiée, mais c’est une réalité) au regard d’un médecin « expert » d’assurances.

            Si besoin, je peux vous partager l’adresse d’un courtier en assurance vraiment humain et bienveillant pour tous les gens au désespoir que les assureurs classiques refusent, ailleurs…. Il a sauvé notre projet immobilier il y a quelques années et surtout le moral de mon co-emprunteur qui avait des soucis de santé et qui s’est vu refusé de manière brutale-violente-scandaleuse par une dizaine d’autres assureurs (dont certains affichaient être spécialisés dans les soucis de santé convention AERAS et cie,…). Bref,…

            J’ai zéro intérêt -évidemment- dans cette recommandation, si ce n’est un intérêt général de ‘fourmi’ (j’aimerais bien que tous les emprunteurs boycottent les assureurs « brutaux » avec les gens malades). Moi-même qui étais en bonne santé et avais le choix, me suis assurée chez eux (même si à peine plus coûteux), pour “soutenir” cette option, rare chez un assureur, d’accueillir des gens qui ont des soucis de santé (un comble, pour une assurance d’éviter le moindre risque que ce soit… dans quel monde vivons-nous!).

            Je le rajouterai -une fois de plus- ce week-end, en mode ‘public’ sur ma page FB (si vous savez ‘croiser les fichiers’, comme dit Dr Vincent :-) ) et sinon -SSI l’adresse proposée vous intéresse-, me contacter (j’autorise qu’on transmette mon adresse, évidemment…).

          4. Ricomart
            En réponse à : Akira

            @Akira

            Dans un monde qui marche sur la tête, remettre les choses à leur place prend du temps. Il faut alors, dans l’urgence, faire du faux autant qu’il en faut pour rassurer un monde de faussaires. Ceci n’étant évidemment pas un conseil !

        2. Jean-Marc REHBY
          En réponse à : aminevite

          oui en dehors des statines et de l’outil SCORE bidon ils donnent d’assez bon conseils diététiques régime méditerranéen et tout polyphénols et huiles et antioxydants et poissons bien mais pas de vin surtout et des âneries style les oeufs font monter le cholestérol
          Et alors ça tartine sur les statines mais pour eux les seuls à prescrire sont la simva et l’atorva. la rozuva (CRESTOR) non Forcément ils lui ont filé une ASMR 5 alias amélioration du service médical rendu NULLE pouvaient pas se déjuger et pourtant c’est la plus prescrite
          Ah QI QI ….

  2. Ricomart

    Vous avez bien fait effectivement et j’ai bien entendu le battement et la sincérité de votre coeur.
    Je ne pense pas qu’il y eut de la malveillance, mais vous savez à quel point ces conversations sont toujours l’objet de passion. Ne craignez rien vous avez entendu au delà de vos espérances, car chacun ici mesure le danger qui est en jeu.
    A bientôt

  3. Nicole

    Bonsoir,

    Vous savez, Michel de Lorgeril, lors des fêtes – ou rencontres – de famille, il y a trois sujets dont il ne faut pas parler : la politique, la santé et la religion !!!

    Pourquoi donc ?

    Question de QI ? Peut-être, dans une certaine mesure.
    Mais probablement également – et surtout – question d’un quotient faisant cruellement défaut : le quotient émotionnel, l’intelligence des émotions, l’intelligence du coeur. Tout simplement, cette intelligence qui permet de voir plus loin que le bout de son nez, de tirer des leçons du passé, et de faire preuve d’une véritable intelligence de vie : « Ne fais pas aux autres… » ou plus positif : « Fais aux autres ce que tu aimerais que l’on te fasse ».

    Je ne vois pas d’erreur particulière,. Avoir eu le courage d’en parler ?

    Mon grand-père, un homme que j’aimais beaucoup et qui est décédé à l’âge de 103 ans, nous parlait souvent d’Oradour, les larmes aux yeux et la voix étranglée par les émotions… C’était un homme intelligent, vigoureux, fidèle, solide, malgré tout ce qu’il avait vécu. Il est un repère pour nous aujourd’hui encore.

    Quel rapport avec la santé ? À chacun de chercher.

    Bonne soirée.

  4. Nicole

    Bonjour,

    Mon commentaire d’hier soir n’a pas pour but de déclencher une polémique, bien au contraire.

    C’est un commentaire serein, qui veut simplement montrer que la frontière est ténue entre ces trois domaines, et qu’en l’humain, « jamais, l’espérance n’est vaine » (selon Victor Hugo).

    Et que c’est souvent l’intelligence des émotions qui sait faire la part des choses, en tenant compte de l’Autre.

    Cordialement,

  5. pascale

    Très cher Docteur, merci, merci à vous pour votre courage et votre intelligence mise au service de tous. Moi, je ne retiens que la richesse de votre partage et votre dévouement à la vraie bonne cause : celle de l’honnêteté. Je vous souhaite le meilleur pour vos travaux et j’attends avec impatience de vous lire à nouveaux. Bon courage et merci, vous êtes formidable.

    1. Jean-Marc REHBY
      En réponse à : pascale

      AH….. Qu’est-ce que ça fait du bien un peu de pommade que du bonheur surtout avec tant de gentillesse de sincérité et de BIENVEILLANCE mais « il le vaut bien » !!

      1. pascale
        En réponse à : Jean-Marc REHBY

        Pommade ! vous avez dit pommade ? allez, je vous pardonne car, oui, je suis profondément bienveillante et je partage même ma pommade, car je sais qu’elle fait du bien. Avec beaucoup d’amitié.

  6. Orbes

    Marisl Tourraine a signé un décret interdisant la vente et l’usage des medicaments contenant des statines.
    Selon les experts cette interdiction risque de favoriser un marché parallele (et lucratif), de ce type de produit.
    Orbes

  7. pascale

    Cela m’étonnerais que M. Touraine ait signé cela. Dans la : CONVENTION NATIONALE ORGANISANT LES RAPPORTS
    ENTRE LES MÉDECINS LIBÉRAUX ET L’ASSURANCE MALADIE
    SIGNÉE LE 25 AOȖT 2016
    il y a page 48 et 52 des tableaux qui disent le contraire. OK c’est un peu du charabia pour moi, mais les statines sont toujours en bonne place et le taux de CHO. mortel !

    Obtenir un taux de LDL
    cholestérol inférieur à
    1g/l chez les patients de
    moins de 85 ans en post
    IDM
    Part des patients de
    moins de 85 ans en post
    IDM ayant un taux de
    LDL cholestérol
    inférieur à 1g/l
    Objectif intermédiaire: 65% – objectif cible : 80% – Patients : 5 – Points : 30

    Augmenter la
    proportion de statines
    prescrites dans le
    répertoire des
    génériques
    Part des boîtes de
    statines prescrites dans le
    répertoire des génériques
    Objectif intermédiaires 75%- objectif cible 85% – seuil 20 boites- Nbre de points : 60

    ™

  8. aubepine

    Départ du printemps.
    Les oiseaux crient,
    Les poissons ont les larmes aux yeux.

    Matsuo Bashô

  9. tremblay

    bonsoir monsieur de lorgeril, je ne sais pas si vous pourrez répondre à mon interrogation, mais je me permets de solliciter votre avis sur les conséquences (bienfaits, dangers?) d’une consommation de charbon en poudre, de probiotiques voire de quelques complément alimentaires (zinc, vitamine d, omega 3) afin de pallier une possible intoxication aux métaux lourds ‘mercure)?

    J’envisage en effet d ‘avoir recours à cette combinaison pour l’instant, car je ne dispose pas des moyens nécessaires pour passer le test approprié et entreprendre le traitement (chélation) préconisé en cas d ‘intoxication au mercure.

    merci d ‘avance de vos éventuels conseils tjs précieux

    cordialement

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : tremblay

      Désolé ; je suis incompétent en matière de désintoxication aux métaux lourds par les moyens que vous proposez.
      Je n’ai pas le temps d’entreprendre une recherche bibliographique hyperactive ; désolé !

    2. nathanaelle
      En réponse à : tremblay

      Bonsoir Tremblay ,
      Juste un témoignage : j’ai un fils de 34 ans
      qui pratique le tir sportif en salle . Cet hiver il a été alerté par la brutale hospitalisation de l’un de ses collégues intoxiqué au plomb à cause de l’explosion des balles . Après contrôle lui aussi avait un taux bien trop élévé .Il ne voulait pas de chélation et a entrepris une cure prolongée de CHLORELLA , SPIRULINE et AIL DES OURS en gélules dans tous les magasins dietetiques. La dose recommandée se trouve dans différentes occurences sur internet. Après 6 mois de cure intensive le taux de plomb est presque normal.Je peux lui demander ses références si vous le souhaitez. ( J ‘étais inquiète ,moi la mère infirmière !) voilà!

    3. Francoise
      En réponse à : tremblay

      @ tremblay
      Ah tremblay,… je vous avais perdu dans le fil de discussion complexe….
      Vous l’avez compris sûrement : je n’ai aucune compétence dans le domaine de la santé. Par contre, comme je commets plein d’erreurs, et que j’observe attentivement mon entourage, je partage les alertes qui en découlent.
      Sur les probiotiques, il semble nécessaire d’être prudent, il n’y a pas unanimité sur les bienfaits (en général, je ne sais pas pour votre protocole vis-à-vis des métaux lourds) et d’aucuns disent que dans certains cas, ce n’est pas indiqué (Cf travaux du Dr Donatini dont vous trouverez quelques vidéos sur internet… juste pour alerte, car je ne sais pas juger de ce que ce Dr raconte, mais je vois que l’utilité des probiotiques est discutée).
      Par contre, je fais très grande confiance à Dr J.P.Willem (oui, encore lui, oui :-) il écrit plein de choses plus passionnantes les unes que les autres). Avez-vous la possibilité de lire le livre suivant :
      http://www.editions-tredaniel.com/les-degats-des-metaux-lourds-p-6180.html
      Il vous dira tout… y compris pour réparer… Suivez ce merveilleux guide qu’est Dr J.P.Willem…
      Bon courage tremblay !

Commentaires : page 1 sur 212»

Les commentaires sont fermés.