Statines et toxicité musculaire

 

J’ai déjà beaucoup écrit sur les effets musculaires des statines, notamment dans mes livres, avec les conséquences catastrophiques que cela implique dans le processus d’adoption d’un mode de vie protecteur.

Je ne suis pas le seul à penser que c’est catastrophique ; mais beaucoup d’autres (liés à l’industrie) préfèrent nier les faits.

D’autres enfin, profitant de leur supposée autorité académique, prétendent que cette toxicité musculaire n’existe pas ou est négligeable ; et ils usent de la désinformation (articles et analyses supposés scientifiques) pour essayer de convaincre des professionnels de santé plongés dans la confusion : qui croire, pensent ces profesionnels ?

Les académiciens ou les scientifiques indépendants ?

Pour les aider, mes amis de l’AIMSIB m’ont aimablement demandé un article explicatif de cette question.

Explicatif de quoi ? De la façon dont on procède pour tromper !

L’AIMSIB vient de publier cet article sur son site ;

c’est là : https://aimsib.org/2017/03/22/statines-et-douleurs-musculaires-qui-desinforme-qui/#comments

Vos commentaires et questions seront les bienvenus !

 

 

 

 

63 réflexions au sujet de « Statines et toxicité musculaire »

  1. Minoque

    Me aussi Inox et ce n’est pas peu dire ☺️

    Notre Amiral a ce don là …

    1. Jean-Marc REHBY
      En réponse à : Minoque

      Le renard ne lis pas !!!

      Tout au long de mes études et de ma carrière j’ai pu constater que les gens les plus brillants expliquaient merveilleusement qu’on comprenait tout et qu’on avait l(impression d’être intelligent !!
      Et en plus c’était ceux qui étaient les plus plus simples et les plus accessibles.

      Ça va les chevilles le Fox
      BIZZZZ Le chat

      1. Inoxydable
        En réponse à : Jean-Marc REHBY

        C’est exactement ça…et en toute chose cher J.M Rehby.
        Je vais abonder dans votre sens : Il y a maintenant …longtemps, je préparais en concours interne celui d’ inspecteur de Police. J’ étais passionné par le Droit pénal et la Procédure Pénale. Le Droit Public et le Droit Constitutionnel était plutôt rébarbatif. J’ai eu droit à cette époque à quelques cours complémentaires du soir dans l’enceinte de l’Hôtel de Police dans une salle adaptée pour les formations;
        Un jeune Commissaire stagiaire était chargé de ces cours. Il avait un tel talent pour enseigner que j’ai réussi à tout comprendre et à avoir du plaisir à m’instruire plus sérieusement sur ces matières. Tous les auditeurs étaient comme moi et on avait l’impression d’être devenu plus intelligent.
        Je me demandais comment il se faisait qu’il avait autant de public jeune dans cet auditoire. Renseignement pris, notre « enseignant » était chargé de cours à la Fac de Droit d’Aix en Provence et la plupart des personnes présentes étaient en fait de ses étudiants qui complétaient leur savoir et buvait ses paroles;
        pour la petite histoire, il est devenu par la suite un de Directeur des RG, un service qui fonctionnait très bien et qu’un Ministre de l’ Intérieur, dans sa grand stupidité, a supprimé.
        Mais c’est grâce à sa façon de nous communiquer son savoir que j’ai réussi mon concours « haut la main » ( et pu faire une petite carrière limitée simplement par mon caractère « entier », je n’ai jamais pu me transformer en « crapahuteur de moquette ».
        Alors merci à ceux qui nous éclairent par leur savoir .

        1. Jean-Marc REHBY
          En réponse à : Inoxydable

          OH INOX vous êtes flic!! bon mais vous êtes AIMSIBIEN alors ça compense très largement !!! BIZZZZZZZ

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : patrice

      N’étant pas un perroquet humoristique, et étant un peu agacé (mais pas trop – oups ! – car je sais que la politique rend « nerveux ») par quelques extrémistes modérés, je me permets de vous recommander de lire les billets que je mets en ligne… Au moins un ou deux avant celui sur lequel vous vous êtes arrêté.

      1. Francoise
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        @Dr MdL
        Ahahah….. la notion d’extrémistes modérés…. énorme!!!
        Vous m’direz y’en a bien qui parlent de morbi-mortalité,… c’est du même ordre d’énormité, tiens!
        Non, non, bon Dr MdL ne m’énervez pas (car oui, l’agacement -mais pas trop non plus- est symétrique, fatalement!), de grâce : parce que je ne veux plus prendre d’Euphytose, c’est beurk : y’a du E171 (dioxyde de titane TiO2, qui contient des nanoparticules) dedans!!!
        A ce propos, vous ai-je raconté cette découverte affreuse (qui date d’il y a deux semaines) : pratiquement tous les médicaments que j’ai pu vérifier (une bonne vingtaine, tout de même, dans mon petit entourage) contiennent du E171, pour ceux qui sont en comprimés!!! Un scandale de plus! Mais comment va-t-on en sortir???
        « Primum non nocere »… ça va devenir un peu difficile, aussi… :-( ….

      2. Francoise
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Oh ben, à propos de cette étude sur evolocumab… la meilleure !
        Etude qui est  »la plus rigoureuse menée à ce jour » stipule l’article… (sic) . Ca commence fort!
        « Les chercheurs ont également constaté une réduction de 25 % du risque de mortalité cardiovasculaire, d’infarctus ou d’AVC graves après la première année de l’essai clinique mené de 2013 à 2015 dans 49 pays, avec 27.564 patients âgés de 63 ans en moyenne, dont 75 % d’hommes » qu’y disent dans l’article interrogé par Patrice .
        25 % de réduction??? alors qu’on est mort davantage dans le groupe traité que dans le groupe placebo-isé, y compris de mort cardio-vasculaire, quand on fait le bilan au bout de 26 mois ???
        C’est donc APRES la première année que les choses se seraient gravement gâtées?
        Moi, je dis qu’ils auraient dû arrêter avant 26 mois…. dès la fin de la première année, qu’est-ce qu’on avait eu besoin de poursuivie au-delà de 12 mois,… pouvez-vous me dire ? (non, non, je plaisante, bon Dr MdL, j’ai parfaitement tout compris à présent, le coup de l’hypothèse primaire, la durée incompressible, le hasard, les courses hippiques,… toussa,….).

        N’insistez pas ! On vous dit que ‘Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.’ sur le site de FuturaScience.

      3. patrice
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Toutes mes excuses.. Il est vrai que je ne vous avais pas lu depuis quelques semaines , à ma décharge l’article sur Futura était tellement récent que je ne pensais pas que vous auriez réagi si promptement…. Merci en tous cas de m’avoir éclairé par anticipation .. :)

        Bien cordialement

          1. Inoxydable
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Mes commentaires anti statines ayant été systématiquement censurés sur Futura et surtout lorsque je mentionnais votre nom et vos travaux je me suis « désabonné » …, ça fait un moment que je ne lis plus leurs « c…ries ».

  2. Reliquet

    « Résultats très attendus que ceux de l’étude FOURIER qui ont confirmé le slogan « Lower is better » en montrant qu’un anti-PCSK9 (pour la première fois) pouvait réduire la morbi-mortalité chez des sujets à haut-risque vasculaire et permettait d’amener sans encombre le cholestérol-LDL à une valeur médiane de 30 mg/dl, soit des taux extrêmement bas !  »

    Dur à lire, hein, le « pouvait réduire la morbi-mortalité » alors que la mortalité est supérieure en valeurs absolue dans leur Fourier de malheur…

    La phrase n’est pas fausse mais elle induit une idée fausse dans la cervelle du lecteur pressé (baisse de la morbidité et de la mortalité aussi)

    Ils me gonflent trop. On va faire quelque chose de rigolo, on n’a qu’une vie, certains l’utilisent pour se bourrer les poches, essayons plutôt de se créer de formidables souvenirs…

    http://www.jim.fr/medecin/actualites/congres//e-docs/american_college_of_cardiology_2017_164455/document_congres.phtml

  3. boulongne

    bonsoir
    je sais que celà n’est pas dans le but d’une consultation, mais j’aurai voulu etre plus informer car on me force un peu à prendre le traitement
    je suis diabétique de type 2 j’ai fait un scanner score calcique et il s’avère que les résultats révèlent que celui-ci est évalué à 2996 et aussi indiqué tronc commun= 243; iva=704; circonflexe= 754; coronaire droite= 1295; et cholestérol a 2,79g/l et 7,20mmol/l ; mon médecin traitant veut à tout pris me donner le traitement par statines ainsi que le cardiologue cela me fait peur étant donné ce qu’on entend sur les statines en plus je suis Fibromyalgie. que pouvez vous me dire à ce sujet ? est-ce raisonnable de prendre les statines étant donné ces résultats et quel impact auront celles-ci comme résultats? pouvez vous m’expliquer s’il vous plait car je ne suis pas très convaincue sur ce traitement
    je vous remercie à l’avance et de me répondre
    BONNE SOIREE

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : boulongne

      Ceci n’est pas une consultation.

      1- Les statines provoquent (ou aggravent) le diabète et augmentent les calcifications des artères : deux bonnes raisons à présenter à vos médecins ; à moins qu’ile ne veuillent aggraver les choses ; je doute que ce soit leur objectif ; il faut donc leur expliquer gentiment…

      2- les statines provoquent des douleurs musculaires ; c’est bien établi ! Il est probable que certains patients fibromyalgiques iraient mieux si on arrêtait leur statine ; donner une statine à une fibromyalgique…

      Bon, je vous fais un paquet-cadeau ?
      Si vous avez des doutes (ce que je vous recommande) lisez notre ouvrage « L’horrible vérité sur… »

      1. Francoise
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        @Dr MDL
        … mais c’est « in older women » only, hein!!!
        Ou alors… pour commencer à remplacer’ les ‘méchantes statines’ par des ‘gentils evolocumab’ ?
        http://www.medscape.com/viewarticle/877626
        Mouais… pareil que Dr Reliquet… c’est trop gonflant… j’avais 2 jours de pseudo-liberté et je me retrouve informée, mais littéralement épuisée à la fin de ces micro-vacances. Je n’sais pas comment vous tenez?

      2. Jean-Marc REHBY
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Pauvre Boulongne !!
        Diabète, fibromyalgie et calcifications artérielles la totale comme on dit.
        Arrêtez la statine et ne le dites pas à votre médecin comme m’a dit une patiente « il est si gentil je ne veux pas lui faire de la peine mais j’ai trop mal aux muscles je ne sais plus marcher avec ces cochonneries »
        lisez aussi  » la nouveau régime méditerranéen » ça pourrait vous sauver la vie et puis aussi  » IG pour les diabétiques » IG c’est le régime Index Glycémique.
        Bon courage

  4. jean-chris

    Bonjour amiral,

    une question nutrition (on vous lit peu sur ce sujet en ce moment) :

    j’étais un gros buveur de thé vert (4/5 tasses par jour) jusqu’à ce que je me rende compte que cela m’occasionnait quelques désagréments (constipation, par exemple).

    Du coup, je me suis tourné vers des infusion de gingembre (dont les vertues semblent bien établies) mais aussi d’autres plantes plus méditerranéennes comme le romarin (antioxydants, protecteur du cerveau parai-il) ou d’autres encore comme le pissenlit (bien pour le foie, parait-il) ou l’ortie (calcium) que j’alterne.

    Dans le nouveau régime méditerranéen, vous êtes sur le champs de la « nutrition », j’entends bien; mais pourquoi ne pas parler de ce type d’infusion qui peut-être typiquement méditerranéenne et miser sur des produits exotiques comme le thé peut-être moins adapté à notre constitution? dans les plantes que j’évoque vous semble t-il qu’il y ait des risques de toxicité au log cours?

    merci d’avance

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : jean-chris

      Le thé n’est pas une boisson exotique mais très méditerranéenne. Allez faire un tour, par exemple, dans un souk nord-africain et vous verrez…
      Prenez moins de sucre qu’eux certes ; et suivez plutôt le modèle chinois ou japonais… Affaire de goût ou d’art de vivre !
      Gingembre, romarin amusez-vous avec ça mais sans excès, comme d’hab…
      Pour un argumentaire scientifique solide, désolé, il n’y a pas ou si peu !

  5. Jabeau

    J’attends de voir qui osera prescrire de l’evolocumab sachant que Fourier parle de 5 infarctus mortels évités chez 13700 traités (30 vs 35) alors qu’il y a 18 décès cardiovasculaires en plus dans le groupe traité, 18 morts aisément évitables… en ne traitant pas !
    @Françoise : je viens de finir ‘La vie secrète des arbres’ de Peter Wohlleben qui explique comment les forêts aspirent l’humidité de la mer vers l’intérieur des continents en faisant la chaîne (évaporation-condensation) à la condition qu’on ne déboise pas les 600 km les plus à l’ouest, ce qui désamorce la pompe. Un ancien n° du Chasse-Marée relatait l’histoire vraie d’un homme qui refit rejaillir les sources de son pays en re-semant des milliers d’arbres…
    Et si le Sahara pouvait être ré-humidifé avec une forêt sur sa côte atlantique ?

    1. Francoise
      En réponse à : Jabeau

      @Jabeau

      Merveilleux livre! Et le fait qu’il soit écrit par un ‘repenti’ rend ces écrits presqu’émouvants…
      Probablement que oui, que ça fonctionnerait, pour “reverdir” le Sahara, une forêt sur la coté Atlantique. Il y en eût naturellement, en d’autres temps relativement récents (quelques milliers d’années, ce qui est très court sur l’échelle des temps géologiques et même de l’occupation humaine).
      MAIS si vous pensez à une remédiation orchestrée à grande échelle par l’Homme dit moderne… je me sens un peu circonspecte.
      Ce genre de solutions est rarement pensée dans sa globalité et a souvent des conséquences mal prévues sur l’ensemble de la région, voire du climat global. En gros, sur ces questions de remédiation comme sur tant de choses, l’homme voit généralement le bout de son nez et souvent pas même aussi loin… (et mieux encore : faute d’études ad hoc plus souvent que faute de connaissances).
      J’aime en revanche, les petites initiatives locales qui ajustent sans tout déstabiliser d’un coup, mais se révèlent très efficaces et changent totalement la vie et la qualité de vie des habitants, localement. « Des solutions locales au désordre global »…
      Comme l’agro-écologie qu’avait instillée Pierre Rabhi en Afrique de l’Ouest aussi.
      Ou comme cet autre exemple connu au Burkina Faso, aussi :
      http://malijet.com/videos/actualite_en_video/177210-au-burkina-faso-un-homme-a-reussi-a-arreter-le-desert-revoyez-en.html
      Pour raccorder à ce blog.. quand on est convaincu de mener un combat juste et bien… il faut persévérer… résister àl’adversité… comme Yacouba Sawadogo, quand il a commencé à cultiver différemment!
      Je rajoute par contre, moi : faire attention à ne pas apporter de remèdes pire que les maux…?

    2. Francoise
      En réponse à : Jabeau

      @Jabeau @Dr MdL
      Vous parlez (et d’autres comme vous) comme si ce médicament était déjà sur le marché.
      Est-ce le cas ?

      1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
        En réponse à : Francoise

        Aux USA (catastrophe commerciale ; Oups ! Grâce à nous et nos amis là-bas… On nous écoute parfois…) et en Belgique ; c’est pas une blague…

        1. Francoise
          En réponse à : Michel de Lorgeril

          @Dr MdL
          Les AMM sont-elles obtenues au niveau national?
          Et on ne peut rien faire (nous autres, braves citoyens qui avons compris l’arnaque?)?
          Des pétitions ? Des lettres ? A qui ? Non ?

          1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Francoise

            Les AMM sont nationales ; mais il est difficile de « résister » à l’Europe dont la capacité d’expertise est bien supérieure…

            Réfléchissez bien à ce que vous allez lire maintenant : sous obédience Européenne, on n’aurait pas eu la tragédie du Médiator !
            C’est aussi simple que ça.

            Si vous ne voulez pas de l’ex-banquier, prenez le seul qui soit vraiment « européen »…
            Les autres, au-delà des rodomontades, ne seront pas « à niveau » ; on ne peut pas, au moment où on se parle, être Européen avec Merkel et anti-Européen avec Poutine. Faut faire un choix et ça se rétrécit !

          2. Francoise
            En réponse à : Francoise

            @Dr MdL
            Vous voulez dire que les experts européens sont plus indépendants?
            Pourquoi « difficile de résister à l’Europe »?
            A quel niveau cela se joue-t-il?
            Rien n’est tout à fait simple, quand même…

          3. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Francoise

            Vous dites : « Les experts européens sont plus indépendants ? »

            Pour avoir été moi-même « expert européen » et avoir moi-même subi les « experts européens », je peux vous dire qu’il n’y a pas photo…
            C’est d’un niveau exceptionnel ; sauf que vous pouvez toujours trouver des exceptions…
            Faites-en l’expérience vous-mêmes ([ou bien écouter les gens qui l'ont vraiment fait] au lieu de plonger sur les conneries télévisuelles que vous racontent des politiciens (et politiciennes) arrogantes et mythomanes

          4. Francoise
            En réponse à : Francoise

            @Bon MdL
            ‘Mon’ candidat n’est pas anti-européen! Il voit dans l’Europe, telle qu’elle est actuellement, certaines limites et questions, que je partage.
            Et il aurait (aura?) tout à fait l’aura pour tenir la place que n’aurait jamais dû perdre la France : celle d’être moteur de changements dans une Europe exsangue, en ayant l’intelligence de ne pas prendre l’économie comme critère absolu et exclusif, au détriment de tout autre.

          5. Francoise
            En réponse à : Francoise

            @ Dr MdL

            Ouh là, vous vous énervez bien vite et sans raison juste.

            Je posais une vraie question (sans provocation, je le jure) : est-ce les experts européens sont plus indépendants qu’en France, dans le domaine médical? Dans mon domaine de recherche, je vois : j’ai cette expérience, mais elle se limite à mon domaine.
            Cela me semble être autre chose dans le domaine médical.
            Je ne doute pas de ce que vous dites… mais je me pose cependant une question : où vont-ils chercher des experts indépendants, aujourd’hui?
            Vous-même dites souvent qu’il n’y en a quasiment plus à présent, car, compte tenu des financements rabougris de la recherche publique, pratiquement tout est financé (au moins en parti) par le privé… Du coup, l’indépendance…

            Oh, vous êtes insultant, quand même…!
            Je ne regarde plus la télé depuis une quinzaine d’années (sauf quand vous êtes dans le poste ou G.Filoche ;-) ! ) ; en tous cas, les références tv que vous me prêtez ne sont pas les miennes et il me semble que je reste lucide (je le constate quand mon pouvoir de prédiction -intuition comprise- est supérieur à celui de bien des gens de mon petit entourage perso ou professionnel) sur beaucoup de choses, mais bon….

            C’est un peu vrai, Akira, ce que vous dites… en partie seulement : on se parle sans (trop) s’énerver, mais c’est très ‘flash’ et on aligne quand même tant et tant de clichés!
            Et pire ! On énerve (en tous cas moi, je sens que j’énerve) notre bon Dr MdL, avec des vraies questions, mais qui sont comprises de travers… J’vais peut-être attendre après l’élection pour revenir papoter ici…?

            Belle journée à tous-toutes!

          6. Francoise
            En réponse à : Francoise

            @ Dr MdL

            Dalida ??? Ca alors !… Sans doute en effet quelqu’un de mal intentionné a piraté la modération de ce blog ou (pire, mais sans doute, hélas, plus réaliste) a piraté tous les neurones de notre bon Dr, son esprit et tout sens critique qui allait avec ? :-)
            Mince, alors! Je crois (si on est honnête et un minimum lucide) qu’on peut dire ‘Paroles paroles!’ de presque tous les candidats-tes…
            Si je prends ce seul critère là, il ne me reste (avec certitude et zéro marge d’erreur) qu’un seul et unique candidat. C’est un « petit » candidat et ce qu’il raconte, lui, qui a passé sa vie depuis plus de 40 ans à se battre pour l’intérêt général, souvent au détriment du sien, de son confort personnel, de sa santé même,….
            Je commence d’ailleurs à évoluer et je me dis que -pour garder un minimum de dignité (et foutu pour foutu, pour ‘mon’ candidat que j’aime tant pourtant), dans ce monde de m… peut-être que c’est pour lui, le ‘petit’ candidat que je vais finir par voter (?).

            Belle journée à vous, bon Dr MdL
            Belle journée à vous aussi, Emilio! (Qu’est-ce qu’on fait : on le tente, ce « petit » candidat honnête :-) ? ).

        2. math78
          En réponse à : Michel de Lorgeril

          @MDL

          Pas besoin de me convaincre d’être européen, je suis à la base un farouche pro-européen.

          N’empêche, je suis actuellement très sceptique sur le modèle qu’on veut nous imposer actuellement, et ce pour plusieurs raisons. Je laisserai de côté les raisons sociétales qui n’ont pas grand chose à faire sur ce blog, mais j’aimerais sincèrement avoir plus de précisions si possible sur la question de Françoise : « Vous voulez dire que les experts européens sont plus indépendants? »
          J’avoue qu’en tant que citoyen lambda c’est l’exacte opposé dont j’ai l’impression quand j’entends/lis les négociations autour du CETA et TIPP, ou encore plus récemment le cas du glyphosate.

          Pour ce dernier, l’EFSA vient de déclarer « improbable » (sont pas fous, ils se couvrent quand même un minimum) le potentiel cancérigène du glyphosate juste après qu’un nouveau scandale éclate au Etats-Unis à propos d’études élaborées par Monsanto (https://www.bloomberg.com/news/articles/2017-03-14/monsanto-accused-of-ghost-writing-papers-on-roundup-cancer-risk). Quand même difficile de croire à un once d’indépendance dans ce cas (mais je ne demande qu’à être contre-dit si je me trompe).

          1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : math78

            Attention, vous confondez plusieurs choses.
            L’EFSA est une Agence Européenne, certes dépendant de Bruxelles, mais à fonctionnement autonome ; autrement dit, elle doit s’autofinancer pour faire le job.
            Même chose avec l’EMA (agence européenne du médicament).
            S’autofinancer veut dire taxer les industriels. Si vous découragez les industriels, les taxes ne rentrent plus !
            Vous avez compris ?
            Ces agences échappent en grande partie aux contrôles des fonctionnaires et des parlementaires Européens.
            Pour reprendre contrôle, il faudrait des contrôleurs, donc plus de bureaucrates… Facile à comprendre !
            C’est contraire aux principes du Libéralisme ambiant qui part du principe que ça devrait (sous l’effet de la concurrence ; la main invisible du marché… Oups !) s’autoréguler…
            Là ça devient philosophique ; faut-il plus de contrôleurs des impôts ?

            Vous pouvez toujours exiger plus des fonctionnaires de Bruxelles (les meilleurs du monde !) mais ça dépend des parlementaires qui leur donnent les directives.
            Vous avez voté quoi aux dernières élections Européennes ? Avez-vous voté ?
            Si on envoie à Bruxelles des députées anti-Européennes et saboteuses du système Européen, faut pas se plaindre que le système soit biaisé…
            Alors ne vous plaignez pas !
            Vous avez ce que vous méritez !
            L’un dans l’autre, ça marche mieux à Bruxelles qu’à Paris, Washington ou Abidjan…

          2. math78
            En réponse à : math78

            @MDL :

            Merci, limpide comme explication.
            Simple question philosophique, mais plutôt que « plus de contrôleurs », ne faudrait-il pas plutôt changer le mode de financement?
            Le contrôle étant alors effectué par le parlement, à nous d’y envoyer les bons ;-)

            Et pour votre question, j’accorde aujourd’hui plus d’importance aux élections locales et européennes, qu’aux élections nationales et régionales (Belgique). Cela devrait vous donner un bon indice pour la réponse.

            PS: Et je ne râle jamais bien longtemps, je suis plutôt à reprendre mon bâton de pèlerin en suivant le crédo « Penser globalement, agir localement ».

          3. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : math78

            Financement Européen sur nos impôts ?
            Pourquoi pas ? Mais ça fait moins dans la poche des… chercheurs par exemple.
            Il n’est pas absurde, toutefois, que l’industriel qui produit de la richesse (et s’enrichit grâce aux garanties que la CE fournit aux consommateurs) grâce aux permissions européennes paie une contribution…
            A mon avis, des bureaucrates beaucoup plus intelligents que moi ont réfléchit à ces questions…
            Et comme toute administration, il lui faut du temps pour comprendre ses erreurs ; à ce que je sais, les fonctionnaires Européens (les meilleurs du Monde ; pas une seule administration au Monde n’a autant de polyglottes dans ses rangs, par exemple… Et, à mon avis, c’est important de comprendre ses interlocuteurs dans leurs langues maternelles ; Bon Dieu, combien de telles évidences je vais obligé de radoter !) ont compris qu’il fallait changer le système. Il faut une volonté politique ! Si poutinette foutait la paix aux ukrainiens (par exemple), les parlementaires auraient plus de temps… Surtout si les parlementaires élus (par nous) faisaient leur boulot de parlementaire plutôt que d’utiliser l’argent européen à payer des salaires de chauffeur ou de jardinier dans leur belles propriétés…

  6. Jev

    Bonsoir Docteur de Lorgeril,
    J’ai encore une question, puis-je vous la poser ? Rien à voir avec les statines mais question de médicament de cardiologie tout de même.
    Je viens de relire tout votre blog sur Plavix/Prasugrel, il date de 2012. Maintenant il y a le Ticagrelor, alors je voudrais juste savoir ce que vous pensez préférable après une angioplastie (stents actifs) : le Plavix ou le Ticagrelor ? Si toutefois vous avez des éléments …
    Et je vous remercie beaucoup.

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Jev

      Il y a une étude comparant plavix et ticagrelor (étude PLATO ; conduite par le propriétaire du brevet du ticagrelor ; Oups !) qui a donné lieu à beaucoup de critiques justifiées à mon avis…
      Je ne vais pas rentrer dans les détails ; mais de façon objective et globale (vous connaissez mon grand sens de la mesure ! Oups !), c’est du pareil au même ; sauf pour AstraZénéca (qui vend le ticagrelor) ; et pour la sécu qui rembourse alors que le plavix est maintenant génériqué…

      1. Jev
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Mieux vaut choisir le plus ancien alors, clopidogrel, car mieux connu!
        MERCI de répondre à chaque fois ! et si vite ! (c’est même sidérant ça …)

  7. MERLET

    Bonjour Dr MdL
    Sollicitée par mes soins la Fédération Française de Cardiologie sur le traitement par statines en prévention secondaire m’indique par courrier :
    « qu’en prévention secondaire, un consensus médical international s’est établi pour une prescription de statines, que ce dernier repose sur de nombreuses études internationales portant sur des milliers de patients qui ont démontré une baisse significative de la mortalité lointaine et des récidives »
    Qu’en pensez-vous?
    MERCI

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : MERLET

      C’est le marketing de l’industrie pharmaceutique.
      Qui a écrit ce que vous dites ? Quelle est la source initiale ?
      Quels essais cliniques ?

      Quels vrais experts vraiment indépendants ont eu vraiment accès aux données brutes des essais commerciaux qui servent de base à ces affirmations péremptoires ?
      Lisez nos livres !

      La Fédération Française de Cardiologie est-elle libre de tout conflit d’intérêt ? Et les experts qui la conseillent ont déclaré leurs conflits d’intérêt ?

      1. MERLET
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        merci de votre réponse qui ne m’a pas surpris. J’ai lu votre livre sur la diète méditerranéenne et je termine celui sur la prévention de l’infarctus et de l’AVC.
        Comme j’en avais l’intention, je vais demander à la Fédération de Cardiologie de me préciser les références des études citées et les modalités de leur validation
        Un cardiologue récemment consulté m’avait déjà fait la même réponse
        A suivre!

Commentaires : page 1 sur 212»

Les commentaires sont fermés.