Pourquoi ne peut-on parler des vaccins en toute sérénité ?

 
Ce billet sera court ; c’est un mouvement d’humeur !
J’ai malheureusement tourné le bouton du poste, ce jour autour de 14:30 et suis tombé (mal m’en pris) sur 3 hurluberlus (dont les docteurs simiesque et carrière-en-os affublés d’un académicien) en train de distiller pieusement des calomnies sur un certain professeur de Montpellier qui, grâce au Conseil D’État, humblement triomphe ces jours-ci.
Il avait globalement raison, notre courageux ami Henri Joyeux, que pourtant on a essayé de radier (ce n’est pas fait, contrairement à ce que disent ces menteurs, puisqu’il a fait appel) du tableau de l’Ordre des médecins.
Ils ne pouvaient pas “faire amende honorable” ?
Admettre que l’argumentaire cosigné par plus d’un million de personnes était intelligent ?
Certes, il eût fallu qu’ils admettent qu’ils n’avaient rien compris et que les informations qu’ils diffusaient à des millions de spectateurs ingénus étaient fausses.
Confirmation que leurs faux-pas répétés à propos de la prévention cardiovasculaire, du cholestérol et des statines n’étaient pas des exceptions…
L’heure d’appeler au boycott de cette émission et de ses animateurs semble être venue.
 
 
 
 
 

151 Replies to “Pourquoi ne peut-on parler des vaccins en toute sérénité ?”

  1. Demain soir, Cymes va nous glorifier Pasteur et la vaccination sur la télé publique France 2. L’émission s’appelle “Aventure de Médecine”. Il faut regarder parce que c’est votre “taxe audiovisuelle” qui paye ce gentil monsieur honnête et indépendant.

  2. Finalement, il semble que “le peuple” ait eu raison de la poursuite de la campagne de vaccination scolaire RR (Rougeole et Rubéole) que le ministère de la santé algérien a voulu réaliser :
    http://www.algerie-focus.com/2017/03/loperation-suspendue-ecoles-vaccin-rr-sera-relance-septembre/
    Les incidents avec des parents ont été nombreux … et le ministère a dû reculer. Par ailleurs, l’Algérie a connu une polémique liée à un vaccin pentavalent il y a quelques mois, qui aurait provoqué le décès de 2 nourrissons :
    http://www.djazairess.com/fr/lnr/255946
    En imaginant qu’une campagne de vaccination scolaire soit menée en France pour vacciner filles et garçons avec le Gardasil ou un équivalent (source : Rapport officiel de la “Concertation citoyenne sur la vaccination”), quelles seront les violences, les jours d’école manqués, les angoisses, les incidents divers et variés … qui seront liés à cette campagne ? Quel sera l’ampleur des accidents de vaccination en surplus lié à l’augmentation de la couverture vaccinale ? Quelles seront les conséquences de ces vaccinations réalisées dans des conditions de stress maximales ?

  3. @Béa : Notre liberté ne se confond pas avec notre capacité à consommer. Elle se confond plutôt avec notre capacité à exprimer une opinion divergente de celle de “la masse”. Pour ce qui me concerne, j’exprime des opinions très éloignées des “standards” sur les vaccins, les statines, la surveillance de masse, le nucléaire … etc

  4. Excellent Jérémy Anso!
    http://www.dur-a-avaler.com/grippe-pires-raisons-vaccination-obligatoire-soignants/
    Le passage le plus drôle:
    “M. Goulenok propose, comme cela se ferait dans certains pays, de mettre un badge (une étoile jaune ?!?) bien visible sur tous les soignants qui se vaccinent. Les autres ? Rien.”
    Ah! Ca me plait bien moi cette idée d’étoile jaune! Ca sent l’intelligence tout ça!
    Petite remise au point de la littérature scientifique:
    http://www.dur-a-avaler.com/faut-il-vacciner-professionnels-infirmiere-sante-contre-grippe/
    La recommandation du HCSP laisse perplexe!
    “Malgré le fait que cette autorité de santé reconnaissance et admette l’absence de bénéfice scientifiquement démontré (en utilisant les mêmes références que nous, ouf), ils recommandent tout de même la vaccination qui « représente néanmoins le moyen le plus efficace de prévention de la grippe« .
    Y a du boulot comme dirait MDL!

  5. Juste 2 liens intéressants (après je vous laisse tranquille) :
    1 – Le Figaro du 9 février : http://sante.lefigaro.fr/article/vaccinations-des-medecins-plaident-pour-du-cas-par-cas
    Article rapportant des propos (peut-être) tenus par Dominique Dupagne et Philippe Nicot (du Formindep) sur les “doutes” des patients vis-à-vis des conseils de vaccinations fournis par les médecins. Je trouve dommage de prêter sa voix à ce type d’article dont le but est de faire la promotion de ce fameux DOUTE sur les vaccins … mis en avant depuis des mois pour justifier les conclusions du rapport Fischer (41% de français … défiaaaannnce … bla bla). Pourquoi s’inquiéter de la manière de convaincre des patients s’il n’existe aucune preuve sérieuse des bénéfices de la vaccination ?
    2 – Intéressante confrontation sur France Inter entre Michele Rivasi, qui n’a pas oublié de se renseigner sur son interlocuteur (notamment ses conflits d’intérêts) qui est … François Bricaire, qui pour le coup semble particulièrement demeuré, en particulier lorsque Mme Rivasi rappelle à Bricaire qu’il racontait déjà des immenses salades en 2009. Dominique Dupagne est également présent :
    https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-21-avril-2015

  6. Çe serait marrant si DONALD TRUMP s’en prenait à l’industrie pharmaceutique et montrait le vrai visage de la vaccination …
    http://francais.medscape.com/voirarticle/3603036 (article sur 2 pages, cliquer suivant en bas de page 1)
    Interview de Robert Kennedy Jr sous-titré en français :
    http://www.dailymotion.com/video/xdv4mg_robert-kennedy-jr-sur-les-vaccins-r_news
    Trump s’attache (ira-t-il jusqu’au bout ?) les services d’un avocat démocrate spécialisé en droit environnemental pour enquêter sur la “sûreté des vaccins” … alors même que Trump semble être climato-sceptique.
    Il y a d’autres personnalités politiques qui ont menés des actions intéressantes au sujet de la vaccination dans le camp républicain aux Etats-Unis, notamment Dan Burton (que l’on voit dans le film Silence, On vaccine) et Bill Posey.

    1. Instructif, extraits pour ceux qui ont la flemme de s’inscrire! :
      [ 21 Février Etats-Unis, France — Le président américain Donald Trump malmène les faits, y compris scientifiques. La vaccination en est un exemple emblématique. Sur la base de mauvais arguments, Donald Trump et l’activiste anti-vaccin Robert F. Kennedy Jr ravivent l’épineuse question de la sécurité de cette méthode prophylactique. Une attitude qui n’est surement pas pour clarifier le débat sur la vaccination – qui fait déjà l’objet d’un certain scepticisme dans la population. } …
      Le Diable serait-il aussi 1 redresseur de tort ?
      Pa contre je ne vois pas le rapport avec le climat, de ce côté il semble plutôt lié à l’industrie pétrolière mais pourrait revoir sa copie, très pro gaz de schiste il devra aussi régler la question de certaines zones contaminées, faudra voir aussi…

      1. NB titre : “Sécurité des vaccins : quand Trump remet en cause la parole des scientifiques”
        Les ceusses même qui nous font ici pleurer de rire, mais pas chez Medscape…

      2. Cet article est un grand classique de la propagande. Il faut employer les mots “anti-vaccins” (surtout), “activistes”, “mauvais arguments”, “scepticisme”.
        Cette manière de rédiger en employant des mots qui semblent faire une allusion à un caractère vraiment “très vilain” du personnage cherche à persuader le lecteur que pour être dans le camp des “bons citoyens” il est obligé de penser la même chose que le rédacteur de l’article.
        Cet article ne développe aucune argumentation logique, il répète des mots pour amener le lecteur à s’offusquer devant tant de “théorie du complot”. Personne, dès lors qu’il cherche sincèrement à défendre un point de vue n’emploie ce genre de mots de cette manière-là, avec autant de répétition.
        Prenez n’importe quel article de psiram.org, pseudo-science.org, JY.Nau … tous les articles sont rédigés de cette manière. Je pense qu’il doit vraiment y avoir des “nègres” spécialistes de cette manière d’écrire, en attaquant toujours L’INTEGRITE de la personne.
        Savoir si Trump est un type bien ou pas n’est pas la question … Il faut le démolir, donc on emploie les termes qu’il faut pour le faire.
        Le résultat de cette tendance à démolir toutes personnes critiquant les vaccins, c’est que les Henri Joyeux, Michele Rivasi, ou Wakefield [1] , E3M, Revahb etc … commencent toutes leurs intervention par se justifier en disant qu’ils ne sont absolument pas opposés aux vaccins ! C’est le ça le plafond de verre qui empêche tout débat sérieux sur la vaccination : cette peur de voir sa moralité pointé du doigt si l’on cherche à discuter un peu trop le “bien-fondé” de cette vaccination.
        C’est de la manipulation … Pour n’importe quel autre sujet, c’est toujours à ceux qui demande une action collective particulière de se justifier. Pour la vaccination, ceux qui demande l’inaction sont ceux qui doivent se justifier. Le résultat ? Le débat est enfermé entre des bornes qui empêcheront éternellement toutes avancées concernant la liberté vaccinale, parce qu’on justifiera l’obligation vaccinale vis-à-vis de l’immoralité de “ceux qui ne veulent pas vacciner” (que l’on qualifiera toujours “d’antivaccins”). Parler de l’aluminium des vaccins, c’est toléré… mais parler de la possibilité que le vaccin ROR entrainerait l’autisme, c’est interdit.
        Mon propos concernant le “climato-scepticisme” de Trump consistait simplement à dire que ça ne l’empêche pas de rencontrer un avocat spécialise du droit environnemental, comme quoi il n’est peut-être pas aussi borné que ça.
        [1] Wakefield qui explique clairement dans Vaxxed qu’il n’est pas opposé à la commercialisation des valences ROR de manière séparée des autres, cad qu’il n’est pas opposé aux vaccins monovalents.

    2. A propos, avez vous vu la dernière “bulle ” du Pape du net, Bill Gates ( vu sur MSN ces jours ci): Il prédit plusieurs pandémies monstrueuses, les dans les 10 – 15 ans à venir dues aux actes terrorisme, les manipulations en biogénétiques étant à la portée de n’importe qui ( et pas que celle-ci à mon avisss), sa conclusion : Il faut impérativement prévoir et produire des grande quantité de vaccins pour lutter contre ça, tous les labos doivent s’y mettre. Ben voyons, y pas d’intérêt financier en jeux diront certains….
      Le crocodile pleurant pointe sa gueule.

      1. D’autant que si des bio-terroristes mettent de nouveaux agents pathogènes sur le marché, ils ne seront pas assez cons pour diffuser des trucs sensibles aux vaccins…
        Le plus étonnant c’est que ce ne soit pas encore arrivé ; pas si facile peut-être ; ou bien ils sont morts de leurs manip avant même d’avoir pu disséminer… Oups !
        Peut-être se sont-ils essayés sur les canards du Sud-Ouest ?

      2. ben ouais, il faut préparer l’arrivée des nouveaux vaccins …
        A ce propos, je me suis intéressé aux activités des principales “biotech” référencées en bourse, quelle est le type de produit que l’on cherche à développer le plus ? Immunothérapie (type anticorps monoclonal avec un nom se terminant par “-imab” ou “-umab”) et vaccins.
        Pour vérifier les activités de ces biotechs, c’est là (cliquer sur le nom de la société et aller sur l’onglet “société”) : http://www.boursorama.com/bourse/actions/secteurs.phtml?SECTEUR=4573
        Je n’ai pas dit que toutes les recherches concernant l’immunothérapie était obligatoirement “débiles” (et j’aimerais bien avoir l’opinion de MdL sur ce sujet) !
        Mais ça donne une idée de la thématique qui pourrait orienter la communication des laboratoires qui doivent préparer l’arrivée probable des nouveaux vaccins.
        Selon le rapport Fischer, “la liste des vaccins obligatoires n’a pas de statut pérenne”, pratique pour faciliter la commercialisation de ces produits non ?

  7. En réponse à Reliquet :
    Attention, ou Achtung!!!, ne pas confondre Salim Youssouf, ancien gendarme mis en cause dans l’affaire Hélène Pastor, avec Salim Yusuf…..

  8. Bonjour Docteur,
    Est-il bien nécessaire se soutenir avec tant de vigueur Le fameux Professeur H. Joyeux, personnage hautement médiatique qui profite de ses “états de service” et de son titre “Professeur des Universités” pour assener de manière péremptoire vérités et parfois contre-vérités ?
    Je me suis surpris à lire son bouquin grand-public “Changer d’alimentation” et avoir été très déçu par la piètre qualité argumentaire de ses propos… On est loin du sérieux des ouvrages du canadien Béliveau ou encore de votre fameux ouvrage “La diète méditerranéenne”…
    Il me semble important que ce fameux article de Marc Girard puisse être soumis à l’analyse des lecteurs de votre blog :
    http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article338&lang=fr
    Je m’attends, ici même, à une mémorable levée de boucliers mais n’est-ce pas l’inévitable préalable à tout débat de qualité ? 🙂

    1. Il y a plusieurs façons de voir les choses… vous le dites très bien ; mais il y a un fait évident : quel que soit la valeur scientifique de ladite pétition, elle a conduit à une décision du Conseil d’État qui, jusqu’à preuve du contraire, pourrait aider à faire avancer les choses.
      Pas sûr ! Peut-être !
      Vous connaissez mon admiration pour tonton Marc ; mais parfois il faut laisser [c’est de la Bhagavadgita…] “les pierres rouler” et ne pas croire que sa seule perfection personnelle peut avoir raison du monstre.
      Ne pas croire que soi-seul peut…
      Et donc “laisser parler les autres” en espérant qu’une façon différente puisse être plus efficace que la sienne propre qui, en toute humilité, s’avère bien peu efficace…
      Gentil tonton Marc mais il fait du surplace ! Soyons bienveillants et acceptons la parole des autres même si nous ne partageons pas toute cette parole.

      1. Bonjour Docteur. J’ai acheté et lu le livre “changer d’alimentation” du Pr Joyeux. Ce n’est pas si mal que çà et c’est à la portée de tout public, cela n’a pas d’autre vocation; On peut tiquer sur quelques “antiennes” tenant au Cholestérol, mais tous les nutritionnistes qu’il soient médecin ou non, parfois bien intentionnés, font la même erreur, à croire qu’ils n’ont pas lu vos livres … ou qu’ils reste de manière rémanente, sur de vielles études dont leur cerveau “disque dur” n’arrive pas à se débarrasser façon “corbeille”.
        Quant au commentaire de @ Reliquet, il est parfait comme d’habitude et je rappelle qu’on avait déjà parlé ici des “Yussufades” dont la permanence dans la connerie est un exemple de ce que ceux qui se rendent compte subitement de leurs erreurs peuvent avancer comme arguments pour se justifier… et continuer façon “portefeuille”.
        bonne journée à tous.

      2. En effet, je crois Mr M Girard vieillit et n’est plus la même personne qui a expertisé le vaccination anti hépatite B ; on ne peut pas être et avoir été….
        Il faut savoir reconnaitre et faire son profit de ce qui est bon chez une personne ; “séparer le bon grain de l’ivraie”. La peste de soi de cette psychanalyse !

    2. Levée de bouclier? Oh non!
      J’avais déjà lu cet article de Marc Girard.
      Je raisonne bien avec les propos de MDL.
      La pétition du Pr Joyeux est pour moi un peu à côté de la plaque et je ne sais pas si Mr Joyeux a lu le livre de Michel Georget; il devrait! Mais elle a le mérite de pointer du doigt la problématique vaccinale (et les magouilles des labos). Elle amène, quoique on en pense, les gens à se poser des questions. Trop de vaccins? Sur des populations trop jeunes? C’est déjà pas si mal; on part de loin!
      La question vaccinale, c’est du lourd! Compliqué de l’aborder sans se mettre tout le monde à dos, l’angle d’attaque doit être subtil…
      Mais en vérité, je l’ai signée contre mon gré… Je me met juste à la place de la majorité des gens qui pensent que vacciner leurs enfants c’est bien!
      Ca aurait été plus intelligent de demander la liberté vaccinale que le retour au DTP sans aluminium. C’est le point noir!

      1. Ouais, MT, d’accord ; d’autant sue nous sommes des fourmis dans une fourmilière ; chaque fourmi est un peu cucul ; mais toutes le fourmis ensemble…

    1. Cela semble être de la publicité, pour un gros distributeur allemand qui semble vouloir se distinguer de ses confrères, qui, à sa différence, vendraient de la merde ! Le jeune émule de Lilienthal semble converti aux baies rouges et aux espoirs conjugués du germanique distributeur. En gros : ” Bouffez ligth, vous serez moins fat ! ” signé le corbeau qui jura, mais un peu tard, que l’on ne l’y prendrait plus.

    2. Ha ha … Je constate que pour son régime elle consomme des baies d’ Aronia, de Mûres et des groseilles …

    1. Je t’avais prévenu il y a plus d’un mois , Mimile !
      ( Toujours faire confiance aux vieux ours )

      1. C’est un peu court non ?
        En tout cas pour moi qui ne suis pas au courant … c est pas evident.

      2. Il parait qu il fallait recupere les idees interessantes de chaque interventions. Le gus demonte bien l etude des 7 pays. Il demonte aussi le mythe du cholesterol LdL-C comme marqueur de risque CV.
        Bon l’approche ultra-specifique en categorie de nutrition ca pas mal a l encontre de la diet med version MdL …

      3. Bonjour Maître,
        Salim Youssouf est un con, le concept est très tentant certes, mais bien trop réducteur à mon avis.
        Dès lors que vous vous arrêtez à ses écrits alors évidemment vous pourriez avoir raison à mort, mais si on se place sur le terrain d’une retraite chapeau? Qu’on ne lui propose pas au Canada en tant que Prof de Fac?
        Et du coup il se l’offre lui-même par un passage sans aucune honte chez AstraZeneca, manière de bien se dégourdir le portefeuille et démontrer tout le potentiel restant du “vieux” que l’on veut mettre sur la touche pour raison de limite d’âge alors qu’il se sent en pleine bourre…
        Il y a des gens qui peuvent se vendre pour de l’argent sans aucun problème, et d’autres qui en sont parfaitement incapables.
        Il pourrait écrire des bouquins, mais il ne sait pas quoi raconter. Il pourrait être heureux, délivré de toutes les contingences imposées par son université d’origine, mais il n’y arrive pas. Il devrait donner de son temps et de sa compétence gratuitement, mais il n’y a même pas pensé.
        Donc Salim part travailler chez les statiniculteurs.
        Vous avez raison finalement, je vous ai tous dérangé pour rien, Salim Youssouf est vraiment un très gros con.

        1. Et au dela de votre jugement péremptoire, y a t’il quelque chose de juste dans ce qu’il dit?

          1. Cher Papynou34,
            Péremptoire, mon jugement, moi qui ne suis que sucre et miel?
            Salim Youssouf me rappelle les mecs qui, début 44, se couchaient des chapeaux mous sur une oreille et montaient en Traction-Avant entre potes vérifier dans les escaliers ou dans les fermes si le gars dénoncé ne pouvait pas avoir un peu d’or en échange de son non-départ anticipé familial vers un nouvelle villégiature Polonaise…
            …Puis d’un coup le monde change et voilà qu’en quelques mois les chapeaux mous se transforment en bérets verts, et le signataire principal de HOPE-3 devient le chantre de l’intelligence nutritionnelle libérée?
            Et mon c…, Papynou?
            Salim Youssouf aurait pu aider l’humanité s’il n’avait pas signé HOPE-3 il y a moins d’un an, je ne dis même pas qu’il l’a rédigé car dans ce milieu abominable la signature d’un ponte prévaut sur son réel travail, il vaut mieux laisser composer en interne les AstraZeneca’s et poliment se laisser tendre un volumineux chèque en tant qu'”Auteur principal” à la fin, au moins tout le monde y trouve sereinement son compte…
            J’ai une sorte de demi-frère avec qui je communique peu actuellement et qui, sous menace de mort d’un gars formidable, avait rédigé urgemment un article simple sur HOPE-3, ici,
            https://aimsib.org/2016/04/16/hope-3-la-rosuvastatine-et-le-salut-du-monde/
            Vous le voyez, le chapeau mou sur l’oreille, et moins d’un an plus tard ce Prof de Fac’ qui comprend brusquement la vie, avec toute la lipidologie réelle qui lui apparaît brusquement comme Bernadette qui voit le Bon Dieu au fond de sa grotte?
            Qui est vraiment le plus con, de nous ou de lui???
            C’est pas tout. Dans votre lien de cardiologiste (?????, au moins on ne parle pas de MdL…), ici;
            http://www.eatfat2befit.fr/2017/02/changement-de-paradigme-nutritionnel.html
            Et bien il n’y figure même pas la crème de la connerie du délire final, ou plutôt si mais en plus mal pensé par Youssouf. Les légumes et les fruits ne servent à (ou à presque) rien en santé durable. Salim a remis son chapeau mou… C’est là, à 21’33” du lien précédent.
            On délire, quels types de végétaux a-t-on pris en compte dans cette étude? leurs daubes nord-américaines exténuées ou nos petites merveilles travaillées à la pogne amoureuse comme les légumes de Christophe Gaudry, ici;
            https://www.youtube.com/watch?v=Sm7N38YvWak
            C’est pas beau son histoire de grillages posés autour des tomatiers, non pas pour les emprisonner mais pour bien étayer leurs branches trop lourdes de fruits gorgés de lycopènes qui donnent des aphtes (si on n’est pas habitué)??
            Tant que Youssouf n’aura pas présenté des excuses pour avoir trempé dans HOPE-3, alors il restera rangé dans le rayon des très gros cons, et des torves ennemis de nos santés fragiles.
            Là!

          2. Si Yusuf Salim ne s’était rendu coupable que de “HOPE-3”, ce serait pardonnable… vu qu’il est con !
            Mais, depuis 30 ans ce type ne dit que des conneries, la pire étant la notion de “polypill”, un mélange de plusieurs médicaments dans le même comprimé, maximum de connerie médicale.
            Bon, je m’énerve !

        2. @Reliquet @bon Dr MdL
          Je vais lire toutes les vidéos (et y’en a !!! au minimum… on verra ensuite pour la lecture de ses livres) du Dr Salim Yusuf… Histoire de faire pénitence collective de ces mots péremptoires…. en l’absence de l’accusé.

  9. Encore une fois , Marco-la-Science nous dit : ” l’autisme , c’est la faute de la mère , circulez les non-Freudiens , vous êtes tous des cons ” !
    Génial ce zigue !

    1. Dans toute missive “intelligente”, il faut savoir prendre ce qui relève du “robuste” et laisser passer la provocation… des femmes à barbe…

    2. Un peu de morale, pour changer : en tant que non-scientifique mais rigoureux sans le raisonnement, ça fait 1 moment que je m’énerve, y compris en médecine dite somatique de la RECHERCHER DUNE CAUSE UNIQUE A UNE MALADIE !
      Même les plombiers (sérieux) savent qu’une fuite a souvent plusieurs causes et un garagiste idem pour une panne de voiture. ça démarre pas ? C’est la batterie. Non c’est l’alternateur. Non c’est les bougies. Non c’est le démarreur… La plupart du temps on diagnostique – au moins – 2 causes au non-démarrage et on fait 2 réparations. Pour arriver à une chose aussi grave, il faut – la plupart du temps – que 2 verrous sautent, parfois l’un après l’autre.
      Alors comme quand j’entends Freud je sors mon… dictionnaire, j’aimerais bien qu’on cesse de dire que l’autisme est génétique à 95% ou “à cause environnementale” à 95% (la faute à maman).
      Et si c’était les deux ?
      Une panne aussi grave peut signifier que 2 verrous ont sauté : un génétique et un maternel. Ni freudien ni anti-freudien, mais les 2. 2 verrous !!
      Idem pour l’athérosclérose, le Malin arrive de plusieurs côtés à la fois…

      1. Suis presque d’accord avec toi , mais Marco est un Freudien pur jus à qui on a appris une fois pour toute que ” l’autisme c’est la mère ” ; ni les découvertes de ces dernières années en micro biologie cellulaire , ni la découverte assez récente des pouvoirs du microbiote ,ni les liens possibles entre autisme et vaccins , rien ne l’ébranle à Marco ; n’allons pas lui demander de douter : chez ces gens-là Monsieur , on n’ doute pas , on prie .
        N’étant ni scientifique ni curé , je m’informe et essaie de comprendre un peu…..comme toi .

        1. En effet c’est incroyable que quelqu’un qui semble avoir des compétences en méthodologie et sur le médicament soit capable en même temps de parler de la façon suivante : “mais il me paraît aller de soi que LA cause numéro 1 de cette épidémie, c’est la matriarcalisation de la société [8]”.
          Voici le lien : http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article375.
          La méthodologie il l’applique aux autres mais pas à lui même semble t’il !

      2. l’autisme est du à 100% aux vaccins contenant du mercure ,de l’Aluminium et en particulier au ROR
        1 cas sur 15 000 vers 1970 et 1 cas sur 45 en 2016 aux US
        1 enfant sur 38 en Corée du sud
        Aucun cas chez les Amish qui ne vaccinent pas
        Aucun cas chez les pediatres américains ne vaccinant pasl
        La maladie a été décrite pa Leo Kanner en 1943, quelques années après la diffusion aux USA des nouveaux vaccins
        1921 : premier vaccin contre la tuberculose
        1923 : premier vaccin contre la diphtérie
        1926 : premier vaccin contre le tétanos
        1926 : premier vaccin contre la coqueluche
        1932 : premier vaccin contre la fièvre jaune
        1937 : premier vaccin contre le typhus

        1. alors là je suis… sur le cul !
          Dr Variole, céderiez-vous au simplisme ? Pour des raisons privées, si je puis dire, j’ai dû me pencher sur ce dramatique pb toute ma vie, aussi mon approche n’est-elle pas superficielle, et surtout pas dogmatique. Pour parler de cela il faut d’abord donner une DEFINITION d l’autisme, le pourriez-vous, en quelques mots ?
          Si vous le pouviez vous sauriez que la composante psy (dite “environnementale”) de cette maladie est majeure, on pourrait dire en science “nécessaire mais pas suffisante”.
          Il y a aussi une prédisposition héréditaire, si j’étais biologiste peut-être emploierais-je le mot génétique.
          Je vous conseille, en toute amitié mais fermement, de lire l’article qui va suivre, pas meilleur mais surtout pas pire qu’un autre, sur la question. Une vision EQUILIBREE
          https://www.sciencesetavenir.fr/sante/autisme-l-environnement-aussi-important-que-la-genetique_19075
          salut à l’Ours et à Rico, on demande Rico au téléphone

          1. Très intéressant, merci, quoique je ne sois pas sûr que “Science & Avenir” devrait être une référence pour des gens aussi brillantinés [c’est du nouveau wellbeck…] que nous…

          2. Mes arguments basés sur des chiffres sont irréfragables
            je ne lis plus des torchons pseudo scientifiques

          3. Hop, hop, hop, dirait Air France…
            Il y a beaucoup de torchons pseudo-scientifique chez les scientifiques patentés…
            Et il y a beaucoup de “bonnes choses” chez ceux taxés de pseudo-scientifiques (moi par exemple) et eux qui n’ont pas de prétentions scientifiques…
            Par exemple, ces jours-ci on discute beaucoup aux USA l’efficacité de l’acupuncture dans la migraine…
            Hop !dirait le Commandant !

          4. @Dr MdL
            Rhoooo! On vous taxe de “pseudo”-scientifique, à présent? Vraiment… Incroyable :-/

          5. Pourquoi dites vous que la “composante psy” résume les causes environnementales ? L’imprégnation chimique in utero et ex utero, la vaccination sont vraisemblablement des causes environnementales plus importantes que le comportement de la maman. Quelle étude faite selon une méthodologie sinon irréprochable au moins acceptable a montré le rôle du comportement de la mère dans l’autisme ? Pourquoi quand il s’agit de psychanalyse toute exigence d’objectivité disparait ? L’article que vous citez ne parle de cause psychologique mais environnementale sans préciser.
            Merci Dr Variole.

        2. L’article en fait est passionnant, extrait :
          [ … ENVIRONNEMENT. Or une étude qui vient de paraître dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) et qui est menée sur un échantillon très important (2 millions de personnes en Suède nés entre 1982 et 2006 et dont 14 000 étaient autistes), bouleverse ces certitudes en relativisant les causes génétiques de l’autisme. Selon ses conclusions, l’environnement est aussi important que les gènes pour expliquer l’autisme.
          PREMIERE. C’est la première étude à fournir une analyse aussi complète de l’héritabilité du risque d’autisme jusqu’au niveau des cousins. Si ses résultats précisent le risque génétique à partir des antécédents familiaux, elles rétablissent aussi à 50% la part de responsabilité des facteurs environnementaux.
          Nous ne nous attendions pas à une telle importance des facteurs environnementaux – Abraham Reichenberg, principal auteur de l’étude … ]

          1. C’est bien ce que je disais à propos de “Science & Avenir” ; quand un média écrit “…bouleverse ces certitudes en relativisant les causes…“, j’ai tendance à vouloir sortir mon pistolet, comme disait le grand (voire sublime) poète du Troisième Reich dont je ne me souviens pas du nom vu qu’il y en avait trop (des poètes sublimes) à cette époque dans cette zone de notre Europe…
            Merci de me rappeler le nom de l’artiste que je cite ; pour ceux qui ont un peu de Kulture comme disait ce Cher Achille, pas le grec, le Talon…

          2. C’était Herr Göring, grand humaniste devant l’Eternel (et non Göbbels qui lui, était culturé, on les confond souvent, pourtant l’un faisait 50 Kg et l’autre 120… )

          3. Mon Filou,
            J’ai beau être un borderline certifié, je suis timide et réservé lorsque cela me dépasse. L’autisme, les vaccins, la mécanique hamiltonienne, tout cela m’effraie, comprenons-nous bien, tout cela dépasse mon entendement. En même temps, je ne déteste pas apprendre et découvrir de nouvelles choses, de là à avoir l’outrecuidance d’intervenir pour dire, par exemple, qu’Hamilton pourrait être un photographe pervers… n’exagérons rien !
            Pourtant, en fouillant bien dans ma célèbre mémoire à trous – ce que junior n’omet jamais de me rappeler – je peux vous raconter une de mes histoires de vaccin.
            C’était bien avant ma passion ” médicamenteuse” pour Luigi, bien avant mon amitié “cyclopédique” pour Giuseppe, le fourbe rieur, bien bien avant même que MdL fasse des apparitions télévisuelles pour nous vanter les bienfaits du modèle méditerranéen. C’était il y a trèèès longtemps ! L’époque où j’avais lâchement abandonné les mathématiques pour aller me perdre dans le vaste monde. J’adore me perdre ! Il y a cette très jolie morale de Théodore l’explorateur qui disait ” c’est lorsque l’on se perd que l’on fait les plus belles découvertes ” et je me suis perdu à de nombreuses reprises. Quoique rêveur et outrageusement marginal, je m’étais mis à jour de l’ensemble de mes vaccins et en particulier du célèbre BCG. C’est vrai que je suis allé me perdre dans des lieux peu recommandables, dans ces pays pauvres et aux épidémies endémiques, mais fort de mon sac à dos d’immunité vaccinale, j’ai poussé le bouchon le plus loin possible. Et savez-vous ce que j’ai ramené comme souvenir de mes tribulations ? Une magnifique phtisie ! Sublime, grosse comme une orange, calée bien sagement au sommet d’un de mes poumons. Évidemment, vous me direz, tu l’avais bien cherché. C’est vrai que le malade est un coupable qui s’ignore. Et savez-vous que près d’un tiers des phtisiques sont des coupables vaccinés qui s’ignorent ? Bon bon, c’est certain on ne va pas, à partir des propos d’un fou, tirer des conclusions générales sur la vaccination, la rigueur analytique de notre Akira disjoncterait bien avant, nous épargnant ainsi des commentaires sans intérêt, ni argumentation scientifique. Mais comme le cas n’était pas isolé, les autorités décidèrent un jour de mettre un terme à cette obligation vaccinale là… avant que Miss Toutou dans un endiablé rock’n roll ne lance son ” Come on every junky ! ”
            Santé et jardins méditerranéens

          4. Ben voilà ; étonnez-vous après que sévisse chez nous autres le plus grand scepticisme à propos de la vaccination.
            Le peuple de France est la plus sceptique des nations vaccinalistes ?
            Bravo !
            C’est une preuve d’intelligence !

          5. salut Rico, j’ai dû louper une marche, j’ai crû que tu avais abordé la question de l’autisme… Les “espaces hamiltoniens” semblent plutôt relever de la mécanique quantique que du corps des très jeunes filles, mais pour des raisons qui nous échappent (tu parles), on ne retiendra que les seconds… A moins que quelqu’un ne daigne nous expliquer…

        3. La maladie a ete formellement decrite en 1943 sous ce nom, mais il existe des descriptions proches des le debut du 20e siecle. En particulier Bleuler qui parce l autisme des 1911. A ce moment la, on peut difficilement incriminer les vaccins.
          Freud et Jung en parlaient egalement sous l appelation d auto-erotisme.
          Il me semble (mais je n’ai pas fait tellement de recherche) que la phenomene est bien plus ancien bien que la caracterisation scientifique soit recente. Cela ne veut pas dire que les vaccins ne sont pas une composantes mais je ne vois pas comment il est possible de dire que l autisme est du a 100% aux vaccins.
          https://www.ve35.fr/medias/files/de-l-idiotisme-a-l-autisme.pdf

          1. @ akira. Bravo pour le lien. Je me souviens plus particulièrement de Bruno Bettelheim qui pendant des décennies à culpabilisé les parents, les mères notamment , les rendant responsables de l’ autisme de leur enfant. Je souviens des articles de presse et des émissions TV et la de la colères des parents en raisons de ses affirmations de psychanalyste Freudien ; Il s’est suicidé pour échapper à la déchéance de la vieillesse soit disant. Curieusement , c’était à une époque ou l’imagerie médicale montrait que dans le cerveau de ces pauvres enfant il y avait des anomalies ( sujet lu dans S&V de l’époque) certain disant qu’il s’agissait d’une forme de schizophrénie. Les controverses à son sujet peuvent se résumer à une phrase relevée dans un article de Wikipédia qui lui est consacrée :”Dès sa mort, les théories de Bettelheim, sa personnalité même sont remises en question. Pour le psychanalyste Kenneth Colby, Bettelheim était « un vrai salaud, un des pires individus que la psychanalyse ait jamais produits ” et c’est l’avis d’un autre psychanalyste.
            Aujourd’hui on avance la génétique familiale, la très possible mise en cause de l’impact des antibiotiques sur le microbiote intestinal ( le ventre, notre deuxième cerveau) ou encore l’impact des vaccins , maintenant des causes environnementales. Il doit y avoir un peu de tout cela mais certainement pas de “faute” de la mère ou de toute autre approche de Psychanalyse .

          2. pour faire suite au commentaire d’Inox, quelles précisions utiles :
            il y a très certainement différents autismes (déjà le Pr Laurent Mottron distingue l’autisme syndromique et l’autiste non syndromique) :
            les formes d’autistes les plus souvent évoquées sur ce blog sont une régression développementale suite à une vaccination, mais il existe également une autre forme qui suit un développement linéaire mais différent du rythme de la majorité.
            => Voir le terme “neurodiversité” (d’ailleurs cherche-t-on encore à SOIGNER les personnes qui sont plus habiles de la main gauche et l’utilisent préférentiellement, ou bien les laisse-t-on en paix avec leur différence ? )
            => Et les ouvrages du Pr Laurent Mottron :
            “L’autisme, une autre intelligence : Diagnostic, cognition et support des personnes autistes sans déficience intellectuelle”
            “L’intervention précoce pour enfants autistes. Nouveaux principes pour soutenir une autre intelligence”
            L’autisme est de plus en plus considéré comme un handicap et non comme une maladie… (la personne autiste ne souffre pas nécessairement de son autisme en lui-même, en revanche ce qui est sûr c’est qu’elle souffre bien du regard et des attentes des autres… d’une société “normopathe”).

        4. Juste pour le plaisir de ne pas être (complètement) d’accord avec Variole, je peux?
          – Pour les Amish de Pennsylvanie, désolé de te contredire mais des autistes il y en a bien, ils sont d’après le CDC… trois. Un enfant qui a souffert d’une intoxication au mercure et deux qui ont été vacciné, je l’ ai lu dans mon Georget! Comment ça, ça va dans le sens de ta thèse? Zut, tant pis si cela te fait plaisir, je laisse mon post puisque c’est la vérité.
          – Pour la suite, vaccination=autisme, ça me rappelle la vanne de Philippe Even qui raconte qu’ inexplicablement les anglais adorent manger des bananes à Noël. Pour preuve de ses dires, il produit un graphe montrant les importations de bananes qui grimpent en fin d’années, puis chutent ensuite. CQFD. Or la réalité étant que l’ensemble des fruits disponibles s’amenuisant en fin d’année, et l’offre des bananes restant présentes alors les English se bourrent temporairement de bananes mais A DEFAUT D’AUTRES FRUITS…
          Donc dans le cas qui nous occupe évidemment que la relation est archi-probable mais il est inimaginable d’oublier qu’en un siècle les femmes ont plus fumé et picolé, qu’elles se sont bien installées dans la drogue surtout aux States, que les quantités de pesticides et perturbateurs endocriniens montent tous les ans un peu plus dans les organismes, que les grossesses se réalisent chez des femmes toujours plus âgées, que leurs alimentations sont toujours plus pauvres en micro-nutriments, que leurs poids grimpent de manière préoccupante, que les diagnostics sont plus portés…
          J’ai bien connu un philosophe, Paul Phil 443, qui nous enjoignait de bien vouloir rechercher toutes les causes aux choses déviantes.
          Ils servent à rien les philosophes, c’est acquis, mais c’est vrai que souvent ils sont pas complètement cons…

        5. J’ai difficile avec ce genre d’intervention qui pour moi sont plus de l’ordre de la croyance qu’autre chose.
          La plupart des pro-vaccins ont tendance à me sortir la même chose :
          100% certains d’un rapport bénéfice/risque favorable, avec après quelques chiffres qui étalent leur croyance, et ce sans source (ou alors les sources… , mais c’est plus rare).
          Si une corrélation entre 2 événements peut clairement être un indicateur, il ne faut pas oublier que
          1/ un des 2 événements peut très bien être la suite d’un autre événement. C’est donc bien c’est autre événement qui a un impact
          2/ Le 100% ça décrédibilise tout à mon sens. J’ai étudié l’économie et j’ai eu des professeurs (pas que, heureusement) qui présentaient des modèles à quelques variables (tout autre chose étant égale par ailleurs) comme des vérités absolues. Bande de crétins, tout chose n’étant par ailleurs PAS égale, ça reste des modèles et pas des vérités.
          En tant que vaccino-méfiant, et qui donc par prudence n’a pas fait vacciner son enfant, je réclame justement d’une part le libre choix dans la vaccination et des études importantes, indépendantes ET dépassionnées.

        6. @Dr Variole
          Au moins, vous avez les idées claires sur une maladie hyper-complexe, avec probablement X formes et degrés différents, avec des diagnostics qui furent au début très précaires, voire inexacts, très probablement… et avec (comme souvent et forcément) plein plein plein de causes différentes qui s’ajoutent, se multiplient, se soustraient…
          Du coup, très étonnantes, vos certitudes…?

        7. @ chevalier ( qui réagit quand même à J +11, faut tout recommencer ! ). Vous dîtes :
          “L’imprégnation chimique in utero et ex utero, la vaccination sont vraisemblablement des causes environnementales plus importantes que le comportement de la maman”
          Ce n’est pas ici ce qu’on appelle des “causes environnementales” , il s’agit d’un article ic où l’on tente d’être simple et clair, sans emmêler qui que ce soit dans des considérations pseudo scientifiques.
          Ce qu’on appelle ici environnemental, c’est, essentiellement, le contexte de l’éducation ( l’irruption d’une guerre, la carence ou l’absence du père, etc. en font partie ! )
          Ce sont donc les évènements de l’enfance, en opposition avec les facteurs de santé physiques, d’où qu’ils viennent.
          Vous êtes donc, M, Chevalier, totalement hors sujet

          1. Marc Girard met en avant la “matriarcalisation de la société” comme cause première de l’explosion des troubles neuro-comportementaux (évoqué dans cet article : http://www.rolandsimion.org/spip.php?article375 ).
            Ce que je comprends dans son propos, c’est surtout une mise en avant de cette tendance de la société à nous “infantiliser”.
            J’ai déjà évoqué ce thème plusieurs fois : On nous retire progressivement notre liberté. On nous surveille comme des enfants. Auparavant, la privation de liberté était ressentie comme telle, ce qui provoquait une certaine résistance de la part des individus concernés. Aujourd’hui, nos gouvernants votent des lois liberticides incroyables et les gens ne s’en inquiètent nullement.
            On maintient la population dans la peur, on lui fait croire au “risque zéro” pour justifier d’incroyables mesures liberticides (comme la vaccination forcée contre des risques sanitaires inexistants par exemple), les gens se laissent fouiller leur sac à l’entrée des magasins (et ils trouvent ça tout à fait normal), les informations “officielles” ne parlent majoritairement que d’anecdotes sans intérêt (la météo, les gens qui vont à la plage parce qu’il fait beau, les premiers bourgeons du printemps, les propos tenus par les uns ou les autres = des potins sans intérêts … etc de Jean-Pierre Pernaud) alors même que d’incroyables conflits se déroulent en Afrique… etc.
            On est surveillé par comme des enfants … et punis dans le cas où on déraperait. A mon avis (mais je peux me tromper) c’est de cette société moelleuse dont parle Marc Girard en évoquant la “matriarcalisation de la société”. Cette société déresponsabilise les individus. A une époque où l’on pousse au maximum le droit à la consommation la plus débridée, on retire progressivement les autres formes de liberté. De la même manière, on ne raconte pas la réalité (quand existe une crise sanitaire par exemple) aux gens de peur de les affoler … comme des enfants que l’on manipule.
            Cette tendance de fond de la société est malsaine … et Marc Girard évoque cette tendance (liée au comportement des individus des 2 sexes, d’où les matriarches “à barbe”) pour expliquer l’explosion des troubles neuro-comportementaux.

          2. en êtes vous si sure ? C’est votre définition “d’environnementale” pas celle de l’article…Désolé. Par ailleurs vous parlez de “pseudo science” et bien sur votre propos ( “Ce qu’on appelle ici environnemental, c’est, essentiellement, le contexte de l’éducation ( l’irruption d’une guerre, la carence ou l’absence du père, etc. en font partie ! ).”) n’est pas de la pseudo-science ?

          3. @Emilio
            On nous impose des lois liberticides et dans le même temps on nous vente le libéralisme. Il y a contradiction ! sauf si on comprend que ce qui prime c’est de faire de l’argent pour certains.

          4. @Bea et moi-même
            “vante” comme quoi il faut toujours se relire !!!

      3. @Phil
        A supposer que vous disiez vrai (je le crois..)… je crains que dans nos sociétés dites ‘modernes’… nous avons chacun X motifs de tomber en panne…. même si ces causes de pannes sont peu ou pas étudiées et du coup, évidemment encore moins bien établies?
        Chacun de nous a été vacciné ( à exceptions près), a mangé (voire mange encore parfois?) plein de (ou quelques, en faisant très attention) m… , malgré nos efforts soutenus…. respire de l’air plus ou moins vicié, boit parfois (ou chaque jour) de l’eau… discutable…, a été exposé à des perturbateurs endocriniens… à l’insu de son plein gré….
        Ca fait déjà beaucoup de motifs de pannes….? :-(((((

    1. Sur le premier lien : Des choses interessantes et d’autres moins.
      ##
      il serait abusif d’exclure a priori toute cause toxique chez chacune des personnes concernées par ces désordres neuro-comportementaux, mais il me paraît aller de soi que LA cause numéro 1 de cette épidémie, c’est la matriarcalisation de la société [7]. À l’usage de ceux – ils/elles sont nombreu.x.ses – qui peinent à entendre ce discours, précisons qu’il n’est nul besoin d’être doté d’ovaires, de seins ou d’un vagin pour se comporter de façon matriarcale. L’époque actuelle regorge de matriarches à barbe – et beaucoup de femmes, surtout chez les féministes, adorent les matriarches à barbe : lutte contre le patriarcat oblige – et on est mieux entre copines, de toute façon…
      ##
      Je vais me faire descendre en fleche mais ce genre de paragraphe releve plus de la politique que de la science. Et en la matiere, il doit bien s entendre avec le professeur Joyeux qui sur ce genre de sujet a une position des plus conservatrice.

      1. Ouais, le “matriarcat”…
        On s’en fout un peu…
        Nous avons tous nos lubies plus ou moins rationalisées…
        De toutes les façons, barbe ou pas, elles finissent toujours par avoir ce qu’elles veulent, Bon Dieu !

      2. Bonjour,
        concernant cette hypothèse de la relation entre autisme et “matriarcat”, il suffirait d’aller vérifier la prévalence de l’autisme chez les Moso (dont les traditions sont en train de disparaître – sous la pression du gouvernement chinois – tout comme les alimentations traditionnelles crétoise ou okinawaïenne perdent du terrain au fil des années…)
        http://www.dailymotion.com/video/xgszxi_les-moso-1-3_travel
        https://matricien.org/geo-hist-matriarcat/asie/moso/
        Bonne journée !

  10. Tiens,
    Pour rester dans ma scatophagie actuelle, je suis allé musarder sur une lecture d’article suisse de 2015, celui-ci:
    http://www.medicalforum.ch/docs/smf/2015/49/fr/fms-02484.pdf
    Outre le fait que la couleur des mur des WC de l’auteur me gêne l’oeil, descendez voir dans le tableau 1, les contre-indications au don, et là on se prend à rêver;
    Il est interdit de filer ses crottes à quelqu’un si on a été vacciné avec une valence vivante dans les 4 semaines qui précèdent le don, à part ça la vaccination n’aurait aucune influence sur le microbiote?
    J’ai vérifié sur le site de l’ANSM, en France où la vaccination est très bien supportée par tout le monde cette contre-indication n’apparaît pas.
    C’est vraiment un pays de mauviettes, la Suisse, où les gastro-entérologues craignent des choses qui n’existent même pas!

    1. Chaque décès d’enfant (quel que soit la cause) ou d’un être jeune ou moins jeune est une tragédie familiale.
      Un décès par maladie infectieuse a toutes les apparences d’une injustice.
      L’absurde (ou la bêtise) serait d’imaginer qu’on puisse éradiquer toutes les maladies infectieuses et définitivement ; par exemple, par la vaccination de masse !
      Bien, une fois qu’on a dit tout ça, il reste que nous avons 3500 morts chaque année sur les routes ; sans parler des blessés et autres handicapés à vie…
      Fait-on un éditorial à chaque fois qu’un enfant (ou une fillette de 4 ans) meurt dans un accident de la route ?

      1. Et plusieurs milliers de décès à cause des effets secondaires des médicaments et de leurs interactions!! Oups comme dit le Renard!

        1. Bien évidemment j’adhère pleinement à ce que vous dites tous les 2 mais je posais juste la question de savoir si les autorités, elles, pourraient en profiter pour relancer cette vaccination ?
          Oups !

      1. Cet homme est un héros moderne dans une tragédie digne de la Grèce antique il faut exiger le retour des vaccins monovalents.
        Quand le ROR est sorti j’avais dans une réunion de FMC avec un Professeur!!! dit que c’était stupide de copier les recommandations étatsuniennes puisque l’épidémiologie de ces maladies infectieuses était totalement différente des deux côtés de l’Atlantique Maladies endémiques quasi obligatoires ici et pas du tout là bas.
        Donc la logique eut été de faire le vaccin contre la rougeole chez tous les bébés et la rubéole chez les petites filles et les oreillons chez les petits garçons vers 11 ans .
        Je me suis fait honnir et quasi jeté dehors par les confrères (!!??) présents le profzsseur fut plus mesuré mais m’expliqua le problème comme enb parlant à un enfant de 10 ans débile léger à moyen!!
        J’ai pendant des années pratiqué cette méthode et je m’en réjoui aujourd’hui puisque je n’ai jamais vu un enfant autiste dans mes patients. C’est impossible maintenant puisque les vaccin monovalents ROUVAX RUDIVAX ET ORIELLONS ont été retirés du marché.
        Je pratique donc le ROR vers 18 mois quand le système immunitaire est bien établi.
        Mais je ne suis qu’un pôv médecin généraliste comme aurait dit Fernand Reynaud.

  11. C’est marrant quand Daniel Floret, l’ancien président du Comité Technique des Vaccinations donne ce genre d’interview :
    http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/dt-polio-la-vaccination-obligatoire-n-est-plus-une-necessite_1877651.html
    Pourquoi a-t-il été remplacé ?
    Est-ce une interview qui sert simplement à rassurer les imbéciles (un peu comme quand on dit que l’on va étendre l’obligation vaccinale de manière TEMPORAIRE ou TRANSITOIRE …) ?
    D’un autre côté, je ne me souviens pas l’avoir entendu franchement défendre l’obligation vaccinale comme les Vié le Sage, les Fischer, les Rambaud, les Bricaire, les Cohen, les Nau, les Cymes … même si évidemment Mr Floret défend franchement les vaccins.
    Il ne défend notamment pas particulièrement l’obligation vaccinale dans cette vidéo (il en discute … on va dire) :
    https://www.canal-u.tv/video/canal_u_medecine/cif_vaccinologie_2011_prevention_vaccinale_savoir_expliquer_et_convaincre.7088 (ecouter notamment entre 9 et 22 min).
    J’ai un ami qui est franchement favorable aux vaccins (on s’est un peu fritté sur ce sujet). J’ai été agréablement surpris de constater qu’il était opposé aux obligations vaccinales. Effectivement, je ne vois pas pourquoi le fait d’être favorable aux vaccins oblige à être favorable à l’obligation vaccinale.
    J’arrête là pour le moment…

    1. Au contraire, l’extension de l’obligation vaccinale (ou la permanence de l’actuelle obligation de 3 vaccins introuvables) renforce le scepticisme…

  12. Vous avez vu?
    La séance prévue du film “Vaxxed”au Parlement Européen pour le 9 février a été interdite comme cela c’était produit le 4 octobre au Sénat à Rome … Par contre la présentation du film le même jour à l’Espace Lumen est maintenue et devrait se dérouler devant de nombreux journalistes.
    Une diffusion du film “Vaxxed” aura lieu à Paris le 13 février.
    Je ne sais pas si ce film est une référence (je l’ai vu, il m’a touchée mais je ne sais qu’en penser, c’est pas facile d’y voir clair dans tout ça…) mais tout de même, ça sent la censure de principe. ou alors je suis parano?
    LA VACCINATION CA NE SE DISCUTE PAS!!!

  13. Je ne comprends pas que davantage de médecins ne se rebellent pas contre les conclusions du rapport Fischer.
    Peu avant que ce rapport soit rendu, certains articles de presse expliquait que 9 médecins sur 10 se déclaraient favorables à l’obligation vaccinale géante, par exemple :
    http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/16902-Vaccination-9-generalistes-sur-10-pour-le-maintien-de-l-obligation
    Désormais, c’est le CSMF, un rassemblement de syndicat de médecins, qui se lamente parce que le ministère n’a toujours pas pris de décision concernant les conclusions du rapport Fischer :
    http://www.csmf.org/actualites/2017-02-10-000000/vaccination-la-csmf-interpelle-la-ministre-de-la-sante
    Aujourd’hui, la HAS recrute pour former ce CTV de la HAS évoqué dans le rapport Fischer (voir P 30 du rapport) :
    ” Le futur Comité Technique des Vaccinations de la Haute Autorité de Santé aurait à
    examiner le statut (obligatoire ou non) de nouveaux vaccins, la liste des vaccins
    obligatoires n’ayant ni caractère automatique, ni statut pérenne.”
    Je ne souhaite SURTOUT PAS que vous postuliez, parce que le rôle de ce CTV de la HAS sera simplement d’examiner quels vaccins devront être intégrés dans ce calendrier vaccinal dont l’inscription pourra potentiellement le rendre obligatoire …
    Ca fait plus de 2 ans que je suis ce dossier. Les éléments s’enchaînent d’une manière IMPLACABLE vers cette extension des obligations vaccinales. Ca se passe par étape. Le début de ce plan visant à étendre les obligations vaccinales correspond à cet avis du HCSP :
    http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=455
    Au début, je me suis trompé, j’ai cru moi aussi que l’obligation vaccinale allait être levée … puis un article de Marc Girard m’a violemment remis les pendules à l’heure :
    http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article315
    On arrive à la conclusion de cette affaire, et j’ai le sentiment que les gens n’ont toujours pas pris conscience que leur liberté la plus fondamentale était remise en cause par cet extension promise par tous les médias. Quels sera l’étape suivante ?
    Les médecins devraient se mobiliser contre ce projet … parce qu’ils doivent comprendre que c’est l’exercice de leur travail qui va devenir difficile. On est en train de faire d’eux des auxiliaires chargés d’appliquer les recommandations des sociétés savantes et des “experts”. Désormais, on veut aussi mettre en place d’éventuels moyens pour fliquer leur prescription (DMP, carnet vaccination électronique). Leur travail va devenir très difficile … comment fait-on pour menacer, au sein d’un cabinet médical, une famille de vacciner de force ses enfants ? Est-ce qu’il s’agit simplement de leur rappeler la loi ? Je me doute que tout ira bien pour 95% des cas, mais pour les 5% restants, ça risque d’être très difficile pour eux.
    On ne peut pas menacer des gens d’une manière que certains esprits pourraient considérer comme vraiment grave sans risquer la violence … désolé.

    1. Parce que pour la majorité des médecins généralistes et pédiatres “la vaccination ça ne se discute pas.”
      En 2013 lors d’une réunion de préparation pour un congrès de médecine générale j’avais proposé comme sujet “le nouveau calendrier vaccinal” en disant que c’était une catastrophe ( et encore j’avions pas encore lu Georget à l’époque,) réponse non il y a un calendrier tu l’appliques point barre !!
      Alors ……

      1. Et une fois de plus, le syndicat donne l’exemple de la connerie…
        Quand aurons-nous des syndicats utiles ? En médecine et pour le reste ?
        Depuis Georges Séguy (et la CGT) à la fin du “mai 68” de nos ancêtres, j’avions plus confiance…

    1. Merci beaucoup !
      J’avais postulé il y a quelques années ; mais je fus “recalé” au profit d’experts fortement liés à l’industrie du médicament…
      Je doute que les procédures de recrutement aient changé : simulacre d’indépendance !
      A voir les experts qui s’y pressent, je préfère rester innocent…
      A moins qu’on me supplie, je ne bouge pas un sourcil… Oups !

  14. Quand un truc me chagrine, ça peut me chagriner longtemps.
    Cette histoire du Dr Hellen Bolte qui a vu son fils devenir autiste après une vaccination de routine, en même temps qu’ elle a constaté un changement concomitant définitif de l’aspect de ses selles, là, elle ne l’avait quand même pas rêvé?
    Une mère d’autiste de mon cabinet m’a expliqué que “depuis, ses selles sont collantes, très malodorantes et que l’essuyage est très difficile”, elle non plus ne délire pas.
    Et voilà, ça a l’air de “venir”, pardonnez le jeu de mot, ici:
    http://francais.medscape.com/voirarticle/3602988?nlid=112572_2401&src=WNL_mdplsnews_170208_MSCPEDIT_FR&faf=1
    Pour les frustrés qui ne pourraient pas ouvrir ce lien ça raconte que le microbiote fécal est différent chez l’autiste par rapport à l’enfant sain, essentiellement parce que bactériologiquement moins diversifié, et que de leur proposer une transplantation fécale les améliore à 80%!
    Il reste encore, dans l’hypothèse où la piste digestive est bonne, à en comprendre le mécanisme et surtout pouvoir éventuellement relier ces désordres avec une vaccination intercurrente, l’affaire serait passionnante si elle n’était pas si urgente.
    On peut aussi penser que cette piste n’ouvrant aucune perspective de brevet de médicament rémunérateur la recherche se traînera de labos pauvres en équipes sous dotées, quelque chose me dit qu’on n’est pas prêt d’en voir la fin de cette formidable affaire…

    1. @ Reliquet
      Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, lisez l’ouvrage du docteur Natasha Campbell Mac Bride. C’est une vraie mine d’or (d’ailleurs, Marion Kaplan, connue ici, en fait référence). Tout médecin devrait le lire. https://www.amazon.fr/syndrome-ent%C3%A9ropsychologique-GAPS-Psychology-Syndrome/dp/283990893X/ref=as_li_ss_tl?ie=UTF8&m=AIL7HRUHPNV3G&linkCode=sl1&tag=centrdenutrih-21&linkId=fdf273d6f510af87693f5880f18d1709
      PS : comme je l’ai déjà recommandé, je précise que je ne touche rien sur les ventes !

      1. (Là, je suis mort de rire)
        T’aimes pas la Philo, Ours?
        C’est dommage, cela fait de toi un grand couillon définitif.
        Tu as tort et tu le sais mais imagine, si la possibilité de ne plus se prendre la tête pouvait tenir dans une petite quantité de bactéries intestinales gentilles non seulement capables de nous protéger des méchantes maladies mais aussi des soubresauts de pensées compliquées et inutiles?
        Ne soyons pas inutilement scatologiques, ne cédons pas à la facilité ni à l’aisance, mais j’ai dans l’idée que nos deux selles valent de l’or.
        S’agissant de la partie merchandising, en revanche, j’avoue ne pas avoir trouvé l’idée qui troue vraiment…
        (PS @ Isa, vous ne me croirez jamais mais j’ai croisé Natasha Campbell le 1er Octobre 2016 avant sa conf’ Parisienne de l’IPSN et pourtant je n’ai pas assisté à sa démonstration, mais où étais-je?
        Je cours me faire réaliser un examen de selle et l’achat Amazon que vous m’avez préconisé, en double pénitence, quel con, mais quel con!)

    2. Le Dr Rimland est père d’un fils autiste adulte. Il est le fondateur de l’ “Autism Society of America” et de l'”Autism Research Institute” dont il est également le directeur. Il a été conseiller technique pour le film Rain Man
      À l’heure actuelle(‘2001), les cas d’autisme sont extrêmement courants. Peu de gens ignorent
      encore de quoi il s’agit et, en fait, la plupart connaissent personnellement un enfant
      autiste. Lorsque j’ai examiné les données sur la prévalence de l’autisme recueillies dans
      le cadre de 12 études, j’ai pu constater qu’en 1989, elle était en moyenne de 4,5 enfants
      autistes pour 10 000 naissances vivantes. Au cours des deux dernières années, plusieurs
      études menées aux É.-U. et au R.-U. ont permis de révéler que la prévalence était passée
      à 45 à 60 enfants autistes pour 10 000 naissances vivantes, soit une augmentation de près
      de 1 000 % en 10 ans!
      L’augmentation du nombre de cas d’autisme ainsi que ses causes suscitent une vive
      controverse. De nombreuses personnes, y compris moi-même, sont à toutes fins pratiques
      convaincues que cette hausse est attribuable, en grande partie, au plus grand nombre de
      vaccins que les enfants reçoivent maintenant. En effet, la prévalence de l’autisme s’est
      accrue lorsque le nombre de vaccins que les enfants doivent recevoir a également
      augmenté.
      Aux É.-U. tout comme au R.-U., la prévalence de l’autisme a en effet connu une
      augmentation lorsque les vaccins contre la rougeole, la rubéole et les oreillons, qui étaient
      auparavant administrés séparément, ont été regroupés en un seul vaccin, soit le vaccin
      ROR.
      Au début des années 1980, le vaccin RRO a commencé à être administré de façon
      régulière aux enfants, et c’est à ce moment, que la prévalence de l’autisme a commencé à
      s’accroître rapidement. Le même phénomène s’est produit au R.-U. lorsque
      l’administration du vaccin RRO est également devenue chose courante, en 1988.
      Aux É.-U., un enfant qui reçoit tous les vaccins recommandés aura ainsi été vacciné 22
      fois dans les deux premières années de sa vie! Voilà un nombre exagéré de vaccins
      administrés à des enfants dont le système immunitaire n’est pas encore parvenu à
      maturité. De plus, de nombreux vaccins présentent des concentrations élevées de matières
      toxiques, comme le mercure, l’aluminium et le formaldéhyde
      2001

    3. Une nouvelle étude révèle que la prévalence de l’autisme en Corée du sud est estimée à 2.6% soit 1 enfant sur 38 (USA). Dans une première étude complète sur la prévalence de l’autisme, laquelle a pris en considération la totalité de l’échantillon de population, des chercheurs américains, sud-coréens et canadiens ont estimés que la prévalence des Troubles du Spectre Autistique (TSA) était de 2,64%, soit environ 1 enfant sur 38. Les chercheurs ont conclu que cette approche pourrait augmenter la prévalence mondiale de l’autisme.
      Effroyable!

    4. Quelle est la relation entre le microbiote intestinale et les soupcon de liaison entre l autisme et les vaccinations ? Y a t’il des elements qui mettent sur la piste du lien entre le mictobiote et la vaccination dans le contexte de l autisme. J ai du mal a comprendre.

      1. C’est une longue histoire qui a commencé dans les années 1990s quand des médecins anglais ont dit qu’ils voyaient des modifications digestives majeures chez les enfants qui devenaient autistes ; ça survenait en même temps… selon eux.
        Cela a donné lieu à des discussions houleuses à l’époque car (à l’époque) on ne pensait pas encore à une relation entre microbiote et cerveau. Aujourd’hui, cette relation (le fameux 2nd cerveau… Oups !) est acceptée comme une évidence. En résumé, le microbiote intestinal parle au cerveau et vice versa.
        L’affaire devient encore plus intéressante quand on introduit sur la scène un autre facteur : le système immunitaire. Le microbiote intestinal (environ 2 kilos de bactéries) est étroitement lié au système immunitaire qui le contrôle en partie. Vous me suivez ? Nutrition, microbiote, système immunitaire…
        Assez évident que si vous allez taquiner votre système immunitaire avec des vaccins (notamment mais pas seulement des vaccins vivants), vous allez agir sur le microbiote qui lui-même est susceptible d’agir sur le (parler un nouveau langage au) cerveau…
        Pas chez tout le monde sans doute ! Mais chez certains sûrement !
        On ne peut comprendre la problématique vaccinale qu’en introduisant le système immunitaire (et donc le microbiote) dans le circuit de raisonnement…
        Pour aujourd’hui, j’en ai assez dit. Vous en aurez plus en lisant Michel Georget.
        Si vous devez discuter avec un expert des vaccins, sondez d’abord son ignorance immunitaire et ensuite prolongez ou non le bavardage…

      2. Lire Michel Georget et Natasha Campbell… Voir ou revoir sa conférence sur l’Ipsn !
        C’est comme les livres de MdL ! Tout s’éclaire et écarte de plus en plus les doutes, le scepticisme…
        La vigilance reste de mise évidemment mais en attendant il nous reste une impression, peut-être certes un peu à contre-courant aujourd’hui, d’avancer agréablement…

    5. Les greffes fécales sont déjà pratiquées pour l’instant en routine dans les affections intestinales onfections graves à CLOSTRIDIUM par exemple, une vraie saloperie. Un mien patient ayant fait plusieurs séjours en réa à la suite de ce type d’infection s’est vu pratiquer une greffe de microbiote il y aura deux ans en mars et depuis nickel plus aucun problème!!
      Mais pour l’autisme l’obésité les rhumatismes inflammatoire c’est pas encore pratiqué mais ça va venir. Sauf que comme tu le dis y’a pas trop de blé à se faire avec ça donc ça n’intéresse pas Big Pharma
      Excuse le blé j’ai oublié ton régime sans gluten !!!

  15. Un livre étonnant vient de paraître en 2017 ou l’on peut lire :
    « Les pseudo-‘experts’ les plus influents dans le champ qui nous occupe, ne savent ni lire ni entendre mais ils causent, et les malades trinquent. » (premier paragraphe du chapitre 3).
    « Il faut bien comprendre que ce sont les firmes pharmaceutiques qui demandent les AMM, non les autorités. Ainsi les firmes ne les demandent que pour les maladies ‘rentables’ avec lesquelles elles auront leur retour sur investissement. » (fin du chapitre 10).
    Il s’agit d’un combat acharné dans le domaine particulier des maladies infectieuses, certes, mais les obstacles à franchir et les bonnes stratégies y sont parfaitement décrites : ce sont les nôtres.
    A lire absolument,
    Merci tonton Christian.

      1. Pr Christian Perronne, chef de Service des maladies infectieuses à l’hôpital R Poincaré de Garches (APHP).’ La vérité sur la maladie de Lyme’ est paru le 4 janvier 2017 chez Odile Jacob.

  16. De mieux en mieux …
    http://www.europe1.fr/sante/un-syndicat-de-medecins-veut-rendre-davantage-de-vaccins-obligatoires-2974868
    Je parie qu’à la fin d’une éventuelle consultation qui a amené un médecin généraliste à vacciner de force un nourrisson contre l’avis de ses parents, il faudrait revenir le voir “en toute confiance” ? Comment un patient pourrait-il avoir confiance dans des médecins autorisés à vacciner les gens de force ?
    Il faut boycotter Cymes parce que son seul rôle est de soutenir la consommation de médicaments au sein de ce pays. Et je le soupçonne de trouver vachement bien l’idée de vacciner de force des personnes.

  17. Le conseil d’Etat, en sa sagesse, envisage l’éventualité où l’évolution legislative rendrait son injonction inopérante.
    En sa sagesse, il n’a pas envisagé que l’obligation vaccinale, laissee au bon gré du législateur, aille en s’assouplissant ou se réduisant.
    En sa sagesse, il n’envisage que le cas d’une eventuelle augmentation…
    Comme quoi la sagesse n’est pas l’art de prédire l’avenir

    1. En même temps la réclamation qui avait été formulée concernait l’indisponibilité des “seuls” vaccins obligatoires, ça ne concernait pas la levée de l’obligation vaccinale.
      Donc on ne peut pas dire que le conseil d’état répond à côté de la problématique soulevée.

    1. Vous ne devriez pas vous fier à ce genre de médias pour des questions compliquées nécessitant un peu d’analyse, et beaucoup d’expérience…
      Que cette TV répercute les news rapidement pourquoi pas ; mais pour les analyses et interprétations…

    2. « Los Angeles: début d’épidémie de rougeole à cause d’un manque de vaccination »
      Les méchants et inconscients “non vaccinés “ont transmis le “Rougeole “aux gentils vaccinés”

      1. C’est bien ça.
        Il faut vacciner les gens de force parce qu’il est injuste pour ceux qui font l’effort de se vacciner soient menacé par ceux qui sont forcément des égoïstes pas solidaires puisqu’ils ne veulent pas le faire …
        Tu remarqueras que la stratégie “diviser pour mieux régner” existe aussi dans beaucoup d’autres domaines, notamment le management des entreprises et parmis les discours politiques.

        1. @Emilio
          Oui, mais ce n’est pas cohérent… Que risquent les gens (bien) qui sont vaccinés, au contact de ceux (mauvais) qui refusent de se faire vacciner et qui vont attraper la maladie…. si le vaccin est efficace???? Si le vaccin est efficace, il n’y a plus de risque…
          Oui, mais peu de gens ne voient pas qu’on les divise en permanence, pour mieux les exploiter 🙁 … et la plupart des gens tombent dans tous ces panneaux pourtant souvent grossiers… (par peur des autres…? de la différence…? de la menace que représente l’autre différent…?)

          1. Oui enfin bon … Il faudrait aussi eviter de caricaturer. Meme les pro-vaccins ne disent pas qu’ils sont efficaces a 100%. Prendre cette hypothese (fausse) pour contrer une argumentation, c est s exposer a la refutation de tout son discours.
            Je me fais un peu l avocat du Diable mais c est pour mieux essayer d avoir des arguments percutants.
            Meme les promoteurs des vaccins n ont jamais garanti une efficacite a 100%. L argument de la couverture vaccinale (si un vaccin etait effectivement efficace a 80% par exemple et sans trop d effets deleteres) est assez pertinent. Dans ce cas, on pourrait evidemment attraper la maladie meme en etant vaccine mais la diffusion en serait bien plus reduite si une proportion importante de personnes etaient vaccinees. De mon point de vue, si on pense que les vaccins sont plutot efficaces et sans danger, l argument de couverture vaccinale est tout a fait raisonnable.

          2. Raisonnable ? C’est justement ça qu’il faut discuter…
            Et il et préférable que ceux qui discutent sachent de quoi ils parlent (polytechniciens et énarques sont priés de la fermer) et que ceux qui ont une expertise (au minimum médicale) et parlent soient totalement indépendants de l’industrie des vaccins et du médicament en général (ce sont les mêmes) ce qui inclut les proches et autres cousinages… Si vous ne comprenez pas pourquoi, demandez à Pénéloppe !

          3. Et sinon sur le fond de mon intervention ? un avis ?
            On peut en discuter meme si on est pas toubib ?

          4. Sur le fond, c’est évidemment une bonne question…
            Mais c’est dans les détails (de chaque pathologie) que gît la connerie !
            Un seul exemple très simple pour ce soir: le tétanos.
            Pourquoi rendre la vaccination obligatoire puisque ce n’est pas une maladie transmissible ?
            On voit immédiatement que cet argument “social et philanthropique” n’est pas crédible…
            Aucun grand pays Européen civilisé n’a vu l’utilité de l’obligation vaccinale…

          5. @Akira
            “… SI on pense que les vaccins sont plutot efficaces et sans danger, l argument de couverture vaccinale est tout a fait raisonnable….”
            C’est un ‘SI’ très lourd de graves conséquences probables, d’incertitudes et de très grosses remises en question, ça, non ????
            Alors, il me semble plutôt que : SI les gens vaccinés voulaient bien se contenter de diminuer leur risque de de 80%, sans venir grêver la liberté des autres, en leur demandant de prendre des risques qu’ils jugent inutiles, ça serait une option très “raisonnable” aussi, non ?
            Les intolérances alimentaires et les maladies auto-immunes dont la prévalence explose, Akira… y pensez-vous ?
            Les labos sans scrupules qui nous imposent des vaccins hexavalents au lieu de trivalent (DTP obligatoire) avec sels d’aluminium en bonus… ne vous font-ils pas tiquer, aussi ?

          6. Je lis la prose du bon Pr Sansonetti ; et sous peu j’en ferai un nouveau rapport…
            Les arguments développés sont du même acabit que pour “cholestérol et les statines” ; beaucoup d’idéologie et peu de sciences bien faites…

          7. Mais est-on sûr qu’il y a le moindre début de vérité dans cette histoire de “protection collective” que brandit comme argument le moindre article de presse pour encenser la vaccination ?
            C’est aussi la “protection collective” qu’a mis en avant notre chère ministre quand elle a répondu à Mr Roumégas à l’assemblée.
            Ah la “protection collective” … qui rend LA vaccination comme quelque-chose de tellement “solidaire” … c’est un beau concept qui permet surtout de vendre des vaccins à toute une population sans avoir besoin de corréler le niveau de vente de vaccins à la fréquence de la maladie.
            La “protection collective” de la vaccination est vraiment un concept génial. Je pense que l’avenir des ventes de Big Pharma est dans l’hyperprévention, notamment les dépistages (genre l’hypercholestérolémie familiale, à dépister lors de la consultation du nourrisson de 2 mois en même temps que … ses vaccinations). Tout l’enjeux concernant l’avenir de Big Pharma sera peut être d’adapter le concept de “protection collective” et de solidarité à l’hyperprévention de tout et n’importe quoi … au nom de la sauvegarde des finances de la secu ?

          8. @Akira
            … mais vous avez un peu raison, je caricaturais, oui !

        2. Bon alors ça sert à quoi la vaccination si ceux qui sont vaccinés ne sont pas protégés et restent menacés du fait des non-vaccinés?
          Ca veut dire que la vaccination n’est efficace que si tout le monde est vacciné?
          Bizarre, bizarre…
          Est-ce que le Docteur de Lorgeril pourrait en dire un peu plus sur son avis concernant les implants?
          Merci.

          1. Pour la vaccination et la (relative) protection possible due à une couverture vaccinale optimale, c’est un peu plus compliqué mais plus simple à comprendre dès qu’on a accepté l’idée que les vaccins sont “relativement” efficaces et donc souvent “peu efficaces” ou “inefficaces” mais “possiblement toxiques”, voire franchement toxiques comme celui contre la variole qui conduisit les Autorités à en interrompre l’usage…
            Vous avez noté que ma phrase est pleine de notions d’incertitude…
            Ce qui explique, plus que toute autre chose, la défiance nationale vis-à-vis des vaccins et des vaccinologues !
            Et leur attitude actuelle aggrave encore le scepticisme, et ce sera encore pire si les politiques font la bêtise de suivre les “recommandations académiques” actuelles…

      2. http://www.neosante.eu/vaccin-de-la-rougeole-chronique-dune-catastrophe-annoncee/
        (article écrit en 2012)
        Dans son livre “Médecin SOS, sur la route de vos urgences”, le Dr J-B Delmas parle également d’une résurgence prévue de la rougeole vers 2020-2025 et en explique les raisons. Il évoque aussi de nombreux cas de patients, atteints de la rougeole (non reconnue par les médecins) envoyés à l’hôpital en raison de cette méconnaissance car traités de façon inappropriée (antibiotique puis, croyant à une allergie à l’antibiotique, cortisone à forte dose).
        Bien sûr, on dira ensuite que c’est la rougeole qui est dangereuse et non le traitement subit.

        1. Merci, c’est un magnifique article.
          Il me reste à vérifier tout ce qui est dit et surtout la qualité des références.
          Ce qui est écrit ainsi :”les vaccinalistes accusent les personnes non vaccinées d’être la cause des épidémies de rougeole et de l’échec du contrôle de la rougeole. En réalité, ce sont les campagnes de vaccination qui sont en cause : la baisse de circulation du virus naturel empêche la consolidation de l’immunité, chez les personnes vaccinées et non vaccinées.est en ligne avec mon impression actuelle. Mais j’ai besoin de temps pour vérifier !

          1. Cet article est édifiant de bon sens que l’on semble perdre de plus en plus dans les méandres de nos lavages et gavages de cerveaux !

        2. Article passionnant!
          C’est bien ce que j’avais retiré de mes lectures de Michel Georget et d’autres.
          Bernard Guennebaud avait fait une analyse très pertinente de la vaccination contre la rougeole sur son blog et cela rejoint la thèse de cet article.
          http://questionvaccins.canalblog.com/archives/2009/01/10/12042670.html
          C’est à se demander comment les acharnés de la vaccination à tout prix ne réalisent pas que le problème vient très probablement de la vaccination puisqu’ils admettent eux-mêmes que la vaccination a déplacé l’âge de survenue de la maladie vers des tranches où les sujets sont les plus vulnérables? (cf l’article dans pseudosciences où le grand professeur de pédiatrie raisonne manifestement très mal)

    1. Difficile de comprendre ce que veut dire vraiment ce pôvre JY Nau… Que la Ministre bafouille ou que le Conseil d’état est vérolé ?
      Il serait temps que quelqu’un se dévoue pour lui dire d’arrêter sa statine… Le fera pas, à mon avis ! Y a pas de plan B… Vraiment très Nau ce Nau-là ; vaut bien son simiesque…

      1. Oh que oui !!! Qui se dévoue ? Il ne semble pas prendre que des statines ! C’est toujours très compliqué de comprendre où il veut en venir (sauf pour les cigarettes et les vaccins)

      2. Faudrait il un “James Bond” pour arrêter ce Docteur “No” ?

      3. Je le vois au même niveau que les sites pseudosciences ou psiram : toujours au garde-à-vous pour mener une cabale contre la réputation des personnes qui auraient l’indécence de contester les avis des précieux “experts.

  18. Il y a quelques années je regardais cette émission surtout le vendredi pour la chronique du libraire (!) mais aujourd’hui si je me retrouve devant cette émission j’ai une écoute plus que critique.

  19. Je pense qu’ils pourraient utiliser cette injonction du Conseil d’Etat pour aller devant les députés et utiliser l’argument qu’ils doivent voter l’extension des vaccinations obligatoires à cause d’une INCOHÉRENCE JURIDIQUE.
    A mon avis, ce n’est pas les candidats qu’il faut interroger. Il faudrait plutôt avertir les députés de la tentative de manipulation en cours. La question de l’obligation vaccinale me semble éminemment NON-POLITIQUE, on peut probablement autant convaincre le député de droite opposé à l’avortement que l’écologiste
    J’ai déjà averti de nombreuses fois sur la nécessité de s’occuper de l’obligation vaccinale plutôt que du retour du DTP sans aluminium. Par ailleurs, si l’on réclame le “retour du DTP” obligatoire”, cela consiste à légitimer l’obligation vaccinale. Si on légitime l’obligation vaccinale, on ne peut pas ensuite réclamer la levée de l’obligation vaccinale sans passer pour une girouette.
    Mais ça commence sans doute à faire tard pour ce gouvernement pour faire passer une extension des obligations vaccinales… parce qu’effectivement, les élections se rapprochent.
    Cette question nous intéresse sur ce blog parce que nous sommes des humanistes. Le problème est qu’une propagande mettant en avant la protection “collective” de la vaccination et accusant les “antivaccins” de ne pas être “solidaires” aura raison des dernières résistances d’un pays devenu de moins en moins conscients de la nécessité de sauvegarder la vie privée et les libertés individuelles. Les gens ont cessés d’être des humanistes … On peut craindre qu’ils soient prêts à abandonner leur liberté vaccinale au profit d’une menace sanitaire déjà brandit depuis des mois (les français sont les “champions du monde de la défiance” à la vaccination) et que l’on continue de mettre en avant. Tous ceux qui marchent dans ce schéma “il faut restaurer la confiance dans la vaccination” alimenteront toujours les arguments de ceux qui veulent étendre les obligations vaccinales.
    La situation est pour moi désespérante … y compris si ces obligations vaccinales ne sont pas validés par ce gouvernement.
    Il reste toutefois un mince espoir que cet injonction du conseil d’état finisse par être à l’origine d’une levée de l’obligation vaccinale …
    On aurait pu argumenter sur “puisque les laboratoires sont incapables de fournir les vaccins correspondant aux seules obligations vaccinales, il faut lever ces obligations”, c’était tellement simple …

  20. Si on lis l’avis du conseil d’état sans le filtre d’un quelcquonque, ça donne quoi ?
    C’est ici : http://www.conseil-etat.fr/Actualites/Communiques/Vaccination-obligatoire
    J’adore la petite phrase : “Le Conseil d’État annule donc le refus du ministre. Il lui enjoint, par conséquent, dans un délai de six mois, et SAUF A CE QUE LA LEGISLATION EVOLUE EN ELARGISSANT LE CHAMP DES VACCINATIONS OBLIGATOIRES, de prendre des mesures ou de saisir les autorités compétentes pour permettre de rendre disponibles des vaccins correspondant aux seules obligations de vaccination prévues par le code de la santé publique.”

    1. Ouais, mais faire une Loi en moins de 6 mois avec des élections au milieu, ça va pas être facile !
      On peut préparer nos dossiers juridiques pour les prochaines sessions au Conseil d’état…
      En attendant, il faudrait questionner les candidats !
      Faites-le ! Plutôt que de pleurnicher ; nous avons besoin de vous !

    2. C’est vraiment une honte!
      Ils suggèrent carrément comment contourner leur avis.
      Scandaleux!

  21. “Allo Docteur” nuit gravement à la santé
    Je ne vois pas comment on peut le “boycoter”, par contre on peut rappeler ici le mépris que l’on éprouve pour ces ayatollah impérieux et méprisants ( journaliste + toubib = super race supérieure, circulez y a rien à voir), et menteurs comme des arracheurs de dents.
    Une petite consolation (qui évitera la toxicité d’1 Valium) : les journalistes sont – avec les hommes politiques – les personnages inspirant aux Français le + de défiance. Sondages à l’appui.
    Alors apaisez votre chagrin, pas si cons que ça les Français…

    1. @ Phil : N’insultez pas les Dentistes en les traitant de menteurs, aujourd’hui on doit dire “menteur comme un cardiologue”.

      1. à dire vrai on m’a foutu des implants (dentaires), je sais je ne devrais pas le dire, pauvre phil tout rafistolé, et c’est là que j’ai suis tombé sur 1 implantologue iranien pas complètement bienveillant (tout le monde peut pas être libanais) et qui m’a raté mes greffes sans me le dire, puis m’en a refait tjrs sans me le dire ( je vous donne l’adresse pour que vous n’y alliez pas, et de toute façon ils ont plein de procédures au c… St L à Paris, pub gratuite).
        Comme quoi mon cher Inox 🙂 …

          1. oui au début j’avais dit non, mais l’expérience (durée 2 ans) mérite d’être racontée : c’est en haut (“sinus”) que l’os fout le camp et qu’il faut en refaire, c’est du millimétrique mais ça marche, je le dis avec le recul. La matière est de l’ “os synthétique”, donc pas de rejet. 6 mois + tard c’est du béton armé… et ça marche (dans mon cas 12 mois). Ainsi plus le lourd handicap de la prothèse amovible, il faut se mettre à la place du patient, oui je ne regrette pas, même si j’en ai bavé. Mon cardio a eu la même réaction que vous, rejet, c’est le cas de le dire, viscéral… Intéressant tout ça quand même !

  22. Il y a bien longtemps que je ne regarde plus ces deux personnes. D’un, parce que ce Monsieur à un air supérieur que mes neurones miroirs ne supportent pas, mais aussi et surtout par la faiblesse de ses propos et de ses émissions.

  23. Ceux qui comme moi n’ont jamais regardé cette émission , peuvent-ils la boycotter par solidarité ?

Comments are closed.