Pourquoi ne peut-on parler des vaccins en toute sérénité ?

 

Ce billet sera court ; c’est un mouvement d’humeur !

J’ai malheureusement tourné le bouton du poste, ce jour autour de 14:30 et suis tombé (mal m’en pris) sur 3 hurluberlus (dont les docteurs simiesque et carrière-en-os affublés d’un académicien) en train de distiller pieusement des calomnies sur un certain professeur de Montpellier qui, grâce au Conseil D’État, humblement triomphe ces jours-ci.

Il avait globalement raison, notre courageux ami Henri Joyeux, que pourtant on a essayé de radier (ce n’est pas fait, contrairement à ce que disent ces menteurs, puisqu’il a fait appel) du tableau de l’Ordre des médecins.

Ils ne pouvaient pas « faire amende honorable » ?

Admettre que l’argumentaire cosigné par plus d’un million de personnes était intelligent ?

Certes, il eût fallu qu’ils admettent qu’ils n’avaient rien compris et que les informations qu’ils diffusaient à des millions de spectateurs ingénus étaient fausses.

Confirmation que leurs faux-pas répétés à propos de la prévention cardiovasculaire, du cholestérol et des statines n’étaient pas des exceptions…

L’heure d’appeler au boycott de cette émission et de ses animateurs semble être venue.

 

 

 

 

 

151 réflexions au sujet de « Pourquoi ne peut-on parler des vaccins en toute sérénité ? »

  1. Emilio

    Çe serait marrant si DONALD TRUMP s’en prenait à l’industrie pharmaceutique et montrait le vrai visage de la vaccination …

    http://francais.medscape.com/voirarticle/3603036 (article sur 2 pages, cliquer suivant en bas de page 1)

    Interview de Robert Kennedy Jr sous-titré en français :

    http://www.dailymotion.com/video/xdv4mg_robert-kennedy-jr-sur-les-vaccins-r_news

    Trump s’attache (ira-t-il jusqu’au bout ?) les services d’un avocat démocrate spécialisé en droit environnemental pour enquêter sur la « sûreté des vaccins » … alors même que Trump semble être climato-sceptique.

    Il y a d’autres personnalités politiques qui ont menés des actions intéressantes au sujet de la vaccination dans le camp républicain aux Etats-Unis, notamment Dan Burton (que l’on voit dans le film Silence, On vaccine) et Bill Posey.

    Répondre
    1. phil
      En réponse à : Emilio

      Instructif, extraits pour ceux qui ont la flemme de s’inscrire! :

      [ 21 Février Etats-Unis, France — Le président américain Donald Trump malmène les faits, y compris scientifiques. La vaccination en est un exemple emblématique. Sur la base de mauvais arguments, Donald Trump et l’activiste anti-vaccin Robert F. Kennedy Jr ravivent l’épineuse question de la sécurité de cette méthode prophylactique. Une attitude qui n’est surement pas pour clarifier le débat sur la vaccination – qui fait déjà l’objet d’un certain scepticisme dans la population. } …

      Le Diable serait-il aussi 1 redresseur de tort ?

      Pa contre je ne vois pas le rapport avec le climat, de ce côté il semble plutôt lié à l’industrie pétrolière mais pourrait revoir sa copie, très pro gaz de schiste il devra aussi régler la question de certaines zones contaminées, faudra voir aussi…

      Répondre
      1. phil
        En réponse à : phil

        NB titre : « Sécurité des vaccins : quand Trump remet en cause la parole des scientifiques »

        Les ceusses même qui nous font ici pleurer de rire, mais pas chez Medscape…

        Répondre
      2. Emilio
        En réponse à : phil

        Cet article est un grand classique de la propagande. Il faut employer les mots « anti-vaccins » (surtout), « activistes », « mauvais arguments », « scepticisme ».

        Cette manière de rédiger en employant des mots qui semblent faire une allusion à un caractère vraiment « très vilain » du personnage cherche à persuader le lecteur que pour être dans le camp des « bons citoyens » il est obligé de penser la même chose que le rédacteur de l’article.

        Cet article ne développe aucune argumentation logique, il répète des mots pour amener le lecteur à s’offusquer devant tant de « théorie du complot ». Personne, dès lors qu’il cherche sincèrement à défendre un point de vue n’emploie ce genre de mots de cette manière-là, avec autant de répétition.

        Prenez n’importe quel article de psiram.org, pseudo-science.org, JY.Nau … tous les articles sont rédigés de cette manière. Je pense qu’il doit vraiment y avoir des « nègres » spécialistes de cette manière d’écrire, en attaquant toujours L’INTEGRITE de la personne.

        Savoir si Trump est un type bien ou pas n’est pas la question … Il faut le démolir, donc on emploie les termes qu’il faut pour le faire.

        Le résultat de cette tendance à démolir toutes personnes critiquant les vaccins, c’est que les Henri Joyeux, Michele Rivasi, ou Wakefield [1] , E3M, Revahb etc … commencent toutes leurs intervention par se justifier en disant qu’ils ne sont absolument pas opposés aux vaccins ! C’est le ça le plafond de verre qui empêche tout débat sérieux sur la vaccination : cette peur de voir sa moralité pointé du doigt si l’on cherche à discuter un peu trop le « bien-fondé » de cette vaccination.

        C’est de la manipulation … Pour n’importe quel autre sujet, c’est toujours à ceux qui demande une action collective particulière de se justifier. Pour la vaccination, ceux qui demande l’inaction sont ceux qui doivent se justifier. Le résultat ? Le débat est enfermé entre des bornes qui empêcheront éternellement toutes avancées concernant la liberté vaccinale, parce qu’on justifiera l’obligation vaccinale vis-à-vis de l’immoralité de « ceux qui ne veulent pas vacciner » (que l’on qualifiera toujours « d’antivaccins »). Parler de l’aluminium des vaccins, c’est toléré… mais parler de la possibilité que le vaccin ROR entrainerait l’autisme, c’est interdit.

        Mon propos concernant le « climato-scepticisme » de Trump consistait simplement à dire que ça ne l’empêche pas de rencontrer un avocat spécialise du droit environnemental, comme quoi il n’est peut-être pas aussi borné que ça.

        [1] Wakefield qui explique clairement dans Vaxxed qu’il n’est pas opposé à la commercialisation des valences ROR de manière séparée des autres, cad qu’il n’est pas opposé aux vaccins monovalents.

        Répondre
    2. Inoxydable
      En réponse à : Emilio

      A propos, avez vous vu la dernière « bulle  » du Pape du net, Bill Gates ( vu sur MSN ces jours ci): Il prédit plusieurs pandémies monstrueuses, les dans les 10 – 15 ans à venir dues aux actes terrorisme, les manipulations en biogénétiques étant à la portée de n’importe qui ( et pas que celle-ci à mon avisss), sa conclusion : Il faut impérativement prévoir et produire des grande quantité de vaccins pour lutter contre ça, tous les labos doivent s’y mettre. Ben voyons, y pas d’intérêt financier en jeux diront certains….
      Le crocodile pleurant pointe sa gueule.

      Répondre
      1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
        En réponse à : Inoxydable

        D’autant que si des bio-terroristes mettent de nouveaux agents pathogènes sur le marché, ils ne seront pas assez cons pour diffuser des trucs sensibles aux vaccins…
        Le plus étonnant c’est que ce ne soit pas encore arrivé ; pas si facile peut-être ; ou bien ils sont morts de leurs manip avant même d’avoir pu disséminer… Oups !
        Peut-être se sont-ils essayés sur les canards du Sud-Ouest ?

        Répondre
      2. Emilio
        En réponse à : Inoxydable

        ben ouais, il faut préparer l’arrivée des nouveaux vaccins …

        A ce propos, je me suis intéressé aux activités des principales « biotech » référencées en bourse, quelle est le type de produit que l’on cherche à développer le plus ? Immunothérapie (type anticorps monoclonal avec un nom se terminant par « -imab » ou « -umab ») et vaccins.

        Pour vérifier les activités de ces biotechs, c’est là (cliquer sur le nom de la société et aller sur l’onglet « société ») : http://www.boursorama.com/bourse/actions/secteurs.phtml?SECTEUR=4573

        Je n’ai pas dit que toutes les recherches concernant l’immunothérapie était obligatoirement « débiles » (et j’aimerais bien avoir l’opinion de MdL sur ce sujet) !

        Mais ça donne une idée de la thématique qui pourrait orienter la communication des laboratoires qui doivent préparer l’arrivée probable des nouveaux vaccins.

        Selon le rapport Fischer, « la liste des vaccins obligatoires n’a pas de statut pérenne », pratique pour faciliter la commercialisation de ces produits non ?

        Répondre
  2. Emilio

    Juste 2 liens intéressants (après je vous laisse tranquille) :

    1 – Le Figaro du 9 février : http://sante.lefigaro.fr/article/vaccinations-des-medecins-plaident-pour-du-cas-par-cas

    Article rapportant des propos (peut-être) tenus par Dominique Dupagne et Philippe Nicot (du Formindep) sur les « doutes » des patients vis-à-vis des conseils de vaccinations fournis par les médecins. Je trouve dommage de prêter sa voix à ce type d’article dont le but est de faire la promotion de ce fameux DOUTE sur les vaccins … mis en avant depuis des mois pour justifier les conclusions du rapport Fischer (41% de français … défiaaaannnce … bla bla). Pourquoi s’inquiéter de la manière de convaincre des patients s’il n’existe aucune preuve sérieuse des bénéfices de la vaccination ?

    2 – Intéressante confrontation sur France Inter entre Michele Rivasi, qui n’a pas oublié de se renseigner sur son interlocuteur (notamment ses conflits d’intérêts) qui est … François Bricaire, qui pour le coup semble particulièrement demeuré, en particulier lorsque Mme Rivasi rappelle à Bricaire qu’il racontait déjà des immenses salades en 2009. Dominique Dupagne est également présent :

    https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-21-avril-2015

    Répondre
  3. MT

    Excellent Jérémy Anso!

    http://www.dur-a-avaler.com/grippe-pires-raisons-vaccination-obligatoire-soignants/
    Le passage le plus drôle:
    « M. Goulenok propose, comme cela se ferait dans certains pays, de mettre un badge (une étoile jaune ?!?) bien visible sur tous les soignants qui se vaccinent. Les autres ? Rien. »
    Ah! Ca me plait bien moi cette idée d’étoile jaune! Ca sent l’intelligence tout ça!

    Petite remise au point de la littérature scientifique:
    http://www.dur-a-avaler.com/faut-il-vacciner-professionnels-infirmiere-sante-contre-grippe/
    La recommandation du HCSP laisse perplexe!
    « Malgré le fait que cette autorité de santé reconnaissance et admette l’absence de bénéfice scientifiquement démontré (en utilisant les mêmes références que nous, ouf), ils recommandent tout de même la vaccination qui « représente néanmoins le moyen le plus efficace de prévention de la grippe« .

    Y a du boulot comme dirait MDL!

    Répondre
  4. Emilio

    @Béa : Notre liberté ne se confond pas avec notre capacité à consommer. Elle se confond plutôt avec notre capacité à exprimer une opinion divergente de celle de « la masse ». Pour ce qui me concerne, j’exprime des opinions très éloignées des « standards » sur les vaccins, les statines, la surveillance de masse, le nucléaire … etc

    Répondre
  5. Emilio

    Finalement, il semble que « le peuple » ait eu raison de la poursuite de la campagne de vaccination scolaire RR (Rougeole et Rubéole) que le ministère de la santé algérien a voulu réaliser :

    http://www.algerie-focus.com/2017/03/loperation-suspendue-ecoles-vaccin-rr-sera-relance-septembre/

    Les incidents avec des parents ont été nombreux … et le ministère a dû reculer. Par ailleurs, l’Algérie a connu une polémique liée à un vaccin pentavalent il y a quelques mois, qui aurait provoqué le décès de 2 nourrissons :

    http://www.djazairess.com/fr/lnr/255946

    En imaginant qu’une campagne de vaccination scolaire soit menée en France pour vacciner filles et garçons avec le Gardasil ou un équivalent (source : Rapport officiel de la « Concertation citoyenne sur la vaccination »), quelles seront les violences, les jours d’école manqués, les angoisses, les incidents divers et variés … qui seront liés à cette campagne ? Quel sera l’ampleur des accidents de vaccination en surplus lié à l’augmentation de la couverture vaccinale ? Quelles seront les conséquences de ces vaccinations réalisées dans des conditions de stress maximales ?

    Répondre
  6. Emilio

    Demain soir, Cymes va nous glorifier Pasteur et la vaccination sur la télé publique France 2. L’émission s’appelle « Aventure de Médecine ». Il faut regarder parce que c’est votre « taxe audiovisuelle » qui paye ce gentil monsieur honnête et indépendant.

    Répondre
Commentaires : page 4 sur 4«1234

Répondre à phil Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez également vous abonner sans commenter.