NOUVEAUX ANTICOAGULANTS : ALERTE ! ON FAIT PLUS D'INFARCTUS AVEC CES NOUVEAUX MEDICAMENTS !

Dans mon dernier livre, qui n’est certes pas un Précis de cardiologie, je parle quand même un peu des traitements médicamenteux que mes lecteurs sont susceptibles de se voir prescrire, et pas seulement des médicaments anti-cholestérol.
Je consacre en particulier un chapitre aux médicaments anti-caillot (anticoagulants et antiplaquettaires), et j’en recommande à tous la lecture urgente et attentive.
Je me permettais d’émettre quelques doutes vis-à-vis des nouveaux médicaments anti-caillot car d’une part je trouvais les données (dites scientifiques) fragiles et j’étais mécontent des relations décrites entre les investigateurs et les sponsors, qui restent suspectes, à mon humble avis, voire très suspectes ; décidément nos Autorités Sanitaires (les Hautes et les moins hautes) n’ont rien compris.
En conséquence, j’appelais les médecins et leurs patients à la plus grande prudence, tout en admettant que je manquais de données fortes pour les condamner d’emblée !
Restons modestes, sinon humbles …
J’étais un peu sur mon côté “subjectif”, ce que je me pardonne car après 40 années de pratiques médicales, mon cerveau “subjectif” me parle parfois plus vite que mon cerveau “objectif”, et je lui fais confiance … tout en me méfiant de lui …
Cette fois-ci, il a eu raison (mon cerveau “subjectif”) puisque après plusieurs années de commercialisation, on nous annonce qu’un des plus prescrits des “nouveaux anticoagulants”, le Dabigatran (ou Pradaxa*) augmente de façon significative le risque d’infarctus du myocarde !
Continue reading “NOUVEAUX ANTICOAGULANTS : ALERTE ! ON FAIT PLUS D'INFARCTUS AVEC CES NOUVEAUX MEDICAMENTS !”

STATINES ET DIABETE ! NOUVELLE ALERTE : INTENSE "ENFUMAGE" EN COURS !

La majorité des sites d’information médicale sont depuis quelques jours (notamment aux USA) inondés par une grêle tempétueuse d’informations mensongères et commentaires disgracieux visant à dénigrer ou déformer la récente alerte de la FDA (Food and Drug Administration) du gouvernement américain concernant les effets délétères des statines notamment sur le cerveau (et ses neurones) et le risque de diabète !

Sans jamais mentionner, bien entendu, que les statines ne protègent pas les diabétiques contre l’infarctus du myocarde et l’accident vasculaire cérébral …

Et pourtant cette alerte était bien timide et prudente, par rapport à la réalité des faits observés !

Nous voyons ainsi se développer une stratégie identique à celle des politiciens : inonder (par voie informatique) les sites d’information afin de donner l’impression d’une sorte d’unanimité en faveur d’une thèse ; ou d’une personne providentielle quand il s’agit de politique !

Il faut une grande force de caractère pour résister à de tels assauts !

Nous sommes les résistants de ces morbides temps modernes !

TRIBUNE DANS LE JOURNAL "LE MONDE"

Pour ceux qui suivent la Presse quotidienne : une Tribune ou “Point de vue” est publiée le 22 Février dans le journal LE MONDE.

Si vous êtes abonné, vous pouvez même réagir, ce que je vous encourage à faire, histoire de “secouer un peu le cocotier” comme disent les habitants des îles …

Pour trouver cet article, tapez : http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/02/22/proteger-notre-sante-depenser-mieux-pour-depenser-moins_1646417_3232.html

Je vous souhaite “Bonne lecture” !

DEPENSES DE SANTE : EN FAISANT MIEUX, ON FERA MOINS !

Il va falloir trouver, ils le disent tous, des milliards d’Euros pour réduire les déficits.
Certains préconisent d’augmenter les recettes, d’autres de diminuer les coûts, notamment ceux d’un Etat Social trop généreux. Beaucoup d’experts recommandent de maîtriser les dépenses de santé [traduction : les diminuer] qui prennent un aspect exponentiel, tandis que d’autres se plaignent de la dégradation galopante de notre système de santé !
L’auteur de ces lignes pense qu’il faut d’abord mieux dépenser et ensuite de façon automatique dépenser moins ou alternativement dépenser différemment, c’est-à-dire affecter nos dépenses de santé de façon plus rationnelle, et surtout plus humanitaire !
Utopique ? Examinons une problématique simple à comprendre, celle des produits de santé, plus particulièrement les médicaments.
Nul ne saurait ignorer que les scandales dits sanitaires se multiplient : un jour des prothèses mammaires frelatées, la veille le scandale du Mediator, hier encore les affaires de l’Accomplia et de l’Avandia, et avant-hier (et pire encore) celles du Vioxx et autres coxibs, pour ne citer que les plus bruyants.
On ne peut pas ignorer non plus que la fréquence de ces scandales augmente et que, vu par l’œil d’un expert aux aguets, nous n’en sommes qu’au début …
Continue reading “DEPENSES DE SANTE : EN FAISANT MIEUX, ON FERA MOINS !”

FAUT-IL TRAITER LES HYPERCHOLESTEROLEMIES FAMILIALES AVEC DES MEDICAMENTS ?

J’ai déjà parlé de cette question dans mes précédents livres à propos des hypercholestérolémies familiales (ou HF pour les experts) ; que je divisais en deux groupes : les bénignes et les malignes. J’encourage les visiteurs de ce Blog à relire attentivement ces chapitres.

Cette subdivision en HF bénignes et malignes m’avait été reprochée en 2007-2008 par quelques précaires spécialistes sous prétexte que j’étais le seul à la faire. Etant aujourd’hui en 2011 rejoint par quelques uns des plus grands experts des HF, c’est en toute sérénité que je vais en rajouter une petite couche, comme disent les peintres en bâtiment.

Continue reading “FAUT-IL TRAITER LES HYPERCHOLESTEROLEMIES FAMILIALES AVEC DES MEDICAMENTS ?”

LE "CANARD", UNILEVER ET L'ETUDE DE LYON

Beaucoup de bruits ces jours-ci à propos de l’Etude de Lyon (aussi appelée Lyon Diet Heart Study par les anglophones ) qui est un essai clinique très intéressant (ayant démontré les effets protecteurs de la diète méditerranéenne) et que je connais bien pour en avoir été le principal investigateur …

Le Canard Enchaîné, par exemple, qui par ailleurs a toute ma sympathie [entre “déchainés” on se comprend bien], a publié un article (probablement dicté par un fantôme) disant des choses amusantes à propos d’UNILEVER, le magna de la margarine aux oméga-6 et de ses relations avec certains investigateurs de l’Etude de Lyon …

J’invite les visiteurs de ce blog à prendre tout ça avec des pincettes en se bouchant le nez (ça pue, c’est sûr, mais ça fait pas fuir les mouches), puis faire une bonne toilette désinfectante …

Il est toujours amusant de voir et d’entendre des “chercheurs en colère” par ailleurs fort bien logés dans les Beaux Quartiers de Paris-sur-Seine s’émouvoir d’une grande injustice d’antan, faute de n’avoir pu eux-mêmes se servir à temps !

Désolé, chère Madame, il faut courir plus vite !

Très amusant aussi de voir cette agitation stérile pour faire parler de soi à propos d’une glorieuse épopée à laquelle on n’a pas participé, n’en connaissant pour ainsi dire rien et vouloir se l’approprier avec une désinvolture choquante [dans le sens “very chocking”) qui caractérise cette époque désastreuse qui probablement, je l’espère, touche à sa fin …

Faire les poubelles, comme on dit, est un art qui se pratique avec succès dans les Beaux Quartiers [leurs déchets regorgent de richesses], mais c’est ailleurs qu’on l’apprend …

Histoire de l'Accomplia ou "les déboires de la médecine scientifique"

La médecine scientifique a permis une amélioration considérable des pratiques médicales au cours des dernières décennies. Pourtant, nombre de professionnels dont je suis ont été témoins de dysfonctions majeures dans l’évaluation des nouveaux traitements : du scandale de l’anti-inflammatoire Vioxx à celui de la ritaline, tant d’exemples à citer. Le dernier en date, l’Accomplia, un médicament supposé bénéfique dans le surpoids, l’obésité et le diabète qui a été précipitamment retiré du marché le 24 octobre 2008.
Continue reading “Histoire de l'Accomplia ou "les déboires de la médecine scientifique"”