PROGRAMME TELEVISE SUR LE CHOLESTEROL ET LES STATINES le 16 Mai 2012

Pour ceux qui aiment les images plus que les textes, je me permets de vous annoncer la diffusion  sur la télé Suisse Romande (donc en français), un programme sur le cholestérol et les statines auquel j’ai participé.

Disons que j’ai répondu poliment aux questions qui m’étaient posées. 

Evidemment, je n’étais pas le seul “questionné”, je ne sais pas ce les autres ont dit, je ne sais pas ce que le questionneur aura retenu des uns et des autres et pas non plus quels sont les commentaires personnels du questionneur.

Ceci étant dit, nous aurons tous une idée de l’évolution des idées sur ces questions, les médias étant généralement un bon thermomètre de ces évolutions.

Les réactions éventuelles d’autres médias seront aussi intéressantes

L’émission sera diffusée le 16 mai prochain dans l’émission 36.9° de la RTS à 20h10.

Puis, ceux qui auront “raté” la diffusion du jour pourront se rattrapper sur www.rts.ch/sante

LES STATINES INHIBENT LES OMEGA-3

Des chercheurs hollandais, très sérieux (le groupe de Dean Kromhout que je connais bien), viennent de publier une analyse très intéressante de leur dernier essai clinique testant l’efficacité des oméga-3 dans la prévention des maladies cardiovasculaires.

Je résume : ils espéraient faire au moins aussi bien que nous (dans notre essai sur la diète méditerranéenne) en efficacité préventive car ils combinaient des oméga-3 végétaux et marins dont les effets sont en principe (au moins en partie) cumulatifs. Ils n’ont jamais bien compris (comme beaucoup de nutritionnistes) nos travaux sur la diète méditerranéenne qu’ils assimilent naïvement à une diète riche en oméga-3 et en huile d’olive mais pauvre en graisses saturées animales. Passons !

Nous étions de notre côté plus…

Continue reading “LES STATINES INHIBENT LES OMEGA-3”

STATINES ET DIABETE (SUITE)

La polémique autour de l’effet pro-diabète des statines prend un tour nouveau depuis la publication dans le New York Times d’un article “suicidaire” d’un grand expert américain des statines, le vénéré Pr Eric Topol, le 4 Mars 2012.

Que dit notre sommité ? Une évidence ! Laquelle ?

Cet effet “diabètogène” des statines est loin d’être négligeable en pratique clinique.

Ne voulant point faire l’avocat du diable, je me contente de répéter les chiffres…

Continue reading “STATINES ET DIABETE (SUITE)”

ET LES "AUTRES" MEDICAMENTS ANTI-CHOLESTEROL ? UTILES OU NUISIBLES ? EFFICACES OU TOXIQUES ?

 
Les médicaments anticholestérol appelés statines [simvastatine (Zocor*), atorvastatine (Tahor*), rosuvastatine (Crestor*) pour les intimes] dominent le marché depuis 20 ans environ laissant peu de place aux autres.

J’ai expliqué dans mes livres la fabuleuse “arnaque” que cette conquête représente, je n’y reviens pas puisque je veux parler un peu des autres.

Continue reading “ET LES "AUTRES" MEDICAMENTS ANTI-CHOLESTEROL ? UTILES OU NUISIBLES ? EFFICACES OU TOXIQUES ?”

STATINES ET DIABETE ! NOUVELLE ALERTE : INTENSE "ENFUMAGE" EN COURS !

La majorité des sites d’information médicale sont depuis quelques jours (notamment aux USA) inondés par une grêle tempétueuse d’informations mensongères et commentaires disgracieux visant à dénigrer ou déformer la récente alerte de la FDA (Food and Drug Administration) du gouvernement américain concernant les effets délétères des statines notamment sur le cerveau (et ses neurones) et le risque de diabète !

Sans jamais mentionner, bien entendu, que les statines ne protègent pas les diabétiques contre l’infarctus du myocarde et l’accident vasculaire cérébral …

Et pourtant cette alerte était bien timide et prudente, par rapport à la réalité des faits observés !

Nous voyons ainsi se développer une stratégie identique à celle des politiciens : inonder (par voie informatique) les sites d’information afin de donner l’impression d’une sorte d’unanimité en faveur d’une thèse ; ou d’une personne providentielle quand il s’agit de politique !

Il faut une grande force de caractère pour résister à de tels assauts !

Nous sommes les résistants de ces morbides temps modernes !

DEPENSES DE SANTE : EN FAISANT MIEUX, ON FERA MOINS !

Il va falloir trouver, ils le disent tous, des milliards d’Euros pour réduire les déficits.
Certains préconisent d’augmenter les recettes, d’autres de diminuer les coûts, notamment ceux d’un Etat Social trop généreux. Beaucoup d’experts recommandent de maîtriser les dépenses de santé [traduction : les diminuer] qui prennent un aspect exponentiel, tandis que d’autres se plaignent de la dégradation galopante de notre système de santé !
L’auteur de ces lignes pense qu’il faut d’abord mieux dépenser et ensuite de façon automatique dépenser moins ou alternativement dépenser différemment, c’est-à-dire affecter nos dépenses de santé de façon plus rationnelle, et surtout plus humanitaire !
Utopique ? Examinons une problématique simple à comprendre, celle des produits de santé, plus particulièrement les médicaments.
Nul ne saurait ignorer que les scandales dits sanitaires se multiplient : un jour des prothèses mammaires frelatées, la veille le scandale du Mediator, hier encore les affaires de l’Accomplia et de l’Avandia, et avant-hier (et pire encore) celles du Vioxx et autres coxibs, pour ne citer que les plus bruyants.
On ne peut pas ignorer non plus que la fréquence de ces scandales augmente et que, vu par l’œil d’un expert aux aguets, nous n’en sommes qu’au début …
Continue reading “DEPENSES DE SANTE : EN FAISANT MIEUX, ON FERA MOINS !”

STATINES ET MALADIES INFECTIEUSES

De façon régulière, et sans doute pour occuper le terrain et prolonger le plus longtemps possible la mirifique affaire que représentent les statines pour le business de la santé en général et l’industrie pharmaceutique en particulier, des experts viennent nous raconter des balivernes à propos des effets miraculeux des statines, effets 100 fois proclamés mais jamais démontrés, et pour cause …

La dernière livraison concerne un effet protecteur contre les décès liés à une grippe sévère nécessitant une hospitalisation.

Les auteurs comparent des patients hospitalisés pour grippe saisonnière [et chez lesquels les choses se passent mal, d’où l’hospitalisation] recevant ou pas des statines. Selon les auteurs, les statines diminueraient la mortalité due à la grippe …

Continue reading “STATINES ET MALADIES INFECTIEUSES”

mon dernier livre "PREVENIR L'INFARCTUS ET L'ACCIDENT VASCULAIRE CEREBRAL"

CE NOUVEAU LIVRE SERA DANS LES LIBRAIRIES EN DÉCEMBRE 2011.
Pour ceux, nombreux, qui nous ont demandé des informations sérieuses (c’est-à-dire scientifiquement fondées) et pratiques sur la meilleure stratégie pour se protéger des maladies cardiovasculaires sans pour autant s’empoisonner avec des médicaments inutiles et toxiques, nous avons travaillé 12 mois et produit le livre suivant :
“PRÉVENIR L’INFARCTUS ET L’ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL” (aux Éditions Thierry Souccar)
Plus de 400 pages de sueurs et souffrances [et des centaines de références, et des plus récentes, mais toujours soigneusement sélectionnées et donc crédibles] pour essayer de rendre simples et compréhensibles des maladies tragiques, et des façons “naturelles” de s’en protéger !

  • la nutrition et le mode de vie qui protègent votre cœur et vos artères
  • 30 ans de recherche traduits en recommandations pratiques
  • les médicaments utiles et ceux à éviter

Théories et pratiques main dans la main, comme je pense ne l’avoir jamais lu auparavant, y compris en anglais !
Faudra quand même faire des petits efforts, relire certains paragraphes ou même certains chapitres, bref passer un peu de temps, et pour les plus acharnés, aller consulter les références citées …
Et comme le disait un certain cultivateur à ses enfants, “il y a un trésor au fond du champ …
Bonne lecture.
NDE : lire l’interview du 21 Nov.

FAUT-IL TRAITER LES HYPERCHOLESTEROLEMIES FAMILIALES AVEC DES MEDICAMENTS ?

J’ai déjà parlé de cette question dans mes précédents livres à propos des hypercholestérolémies familiales (ou HF pour les experts) ; que je divisais en deux groupes : les bénignes et les malignes. J’encourage les visiteurs de ce Blog à relire attentivement ces chapitres.

Cette subdivision en HF bénignes et malignes m’avait été reprochée en 2007-2008 par quelques précaires spécialistes sous prétexte que j’étais le seul à la faire. Etant aujourd’hui en 2011 rejoint par quelques uns des plus grands experts des HF, c’est en toute sérénité que je vais en rajouter une petite couche, comme disent les peintres en bâtiment.

Continue reading “FAUT-IL TRAITER LES HYPERCHOLESTEROLEMIES FAMILIALES AVEC DES MEDICAMENTS ?”