PUBLICITES MENSONGERES DES MARCHANDS DE MARGARINES A PHYTOSTEROLS

Alors que la publicité concernant les produits de santé est en principe « encadrée », notamment à la télévision, certains industriels présents sur le marché français (et non des moindres) prennent de plus en plus de liberté avec la vérité et racontent des balivernes ! Comment les arrêter ? Comment les empêcher de tromper grossièrement le peuple ? Que fait la police ?

Ce billet sera bref !
C’est l’effet d’un mouvement d’humeur !
Animal à sang froid, comme tout scientifique digne de ce nom, je ne devrais pas céder à mes humeurs !
Je vais faire exception à propos de certaines publicités télévisuelles vantant les propriétés anticholestérol de certaines margarines que tout un chacun peut se procurer dans les supermarchés.
Surtout à propos de l’une d’entre elles où l’on voit un brave type conseiller à son collègue (ou son cousin), un autre brave type, d’utiliser la margarine « machin » pour diminuer son cholestérol.
Jusque là on est dans le classique, rien à dire, la lecture de mes livres enseigne à qui le souhaite et veut ouvrir les yeux que ça ne sert à rien de diminuer son cholestérol, et d’ailleurs lors d’un récent colloque de nutrition à l’Institut Pasteur de Lille (voir un de mes billets précédents), les experts présents étaient unanimes pour affirmer que les stérols végétaux utilisés dans ces margarines anticholestérol sont probablement dangereux pour la santé !

Cette unanimité des experts est sans doute parallèle à une diminution des ventes de ces margarines anticholestérol et explique probablement la nouvelle agressivité de leur marketing publicitaire !

La honte !
En effet, dans la publicité qui me fait perdre ma bonne humeur estivale, on voit notre conseilleur expliquer à son cousin que des taux élevés de cholestérol [nul ne dit ce que "élevés" veut dire dans cette pub], entraînent une accumulation de cholestérol sur la paroi des artères de façon identique au gras qui s’accumule sur les filtres d’une cuisinière !
Et notre conseilleur de montrer à son cousin le filtre d’une cuisinière « gorgée » d’au moins un demi-centimètre d’épaisseur de gras de résidus de cuisine !

Cette image est biologiquement et médicalement fausse, et même totalement absurde !

Qu’aucune autorité, censée règlementer la publicité mensongère, ne réagisse en dit long sur le degré de désinformation et d’inculture médicale et scientifique de ces autorités !

Il est vrai que la majorité du corps médical a cette idée-là, ridicule, des maladies artérielles obstructives dans la tête !

Comme j’ai écrit deux livres, et maints articles scientifiques et « grand public », pour expliquer ce qu’étaient les maladies artérielles obstructives et par quels mécanismes les artères se bouchaient et conduisaient à l’infarctus, je ne vais pas resservir le couvert dans ce court billet !

Ce qui est sûr c’est que le cholestérol ne joue aucun rôle dans les occlusions aigües des artères qui conduisent à l’infarctus et un rôle négligeable dans les phases d’obstruction chronique (et sans symptôme) de ces maladies.

En effet, les occlusions aigües des artères sont dues à des thromboses dans les mécanismes desquelles le cholestérol ne joue aucun rôle.
Les obstructions incomplètes et lentes (processus chronique d’athérosclérose) sont la conséquence d’une accumulation de tissu pathogène localisée (on dit que ce sont des plaques) et non diffuse.
L’obstruction artérielle est formée de tissu fibreux (la sclérose) ne contenant pas de cholestérol (70% de l’obstruction) et d’athérome riche en lipides (30% de l’obstruction) parmi lesquels le cholestérol représente environ 30% de la totalité (de ces lipides).
Les autres lipides sont des triglycérides, des phospholipides et des acides gras et représentent 70% de la masse de lipides présente dans l’athérome.

Je résume : athérosclérose = plaque = athérome + sclérose !
Rien d’original à tout cela. Ce sont des données très classiques que l’on peut trouver dans la littérature scientifique.
A condition d’avoir envie de les trouver, plutôt que de se laisser tromper par les mensonges et la propagande qui agitent les milieux, peu scientifiques et médicaux, dont la vocation est de faire du business et des profits avec les cholestérol.

En d’autres termes, même un non spécialiste peut comprendre que le cholestérol ne peut représenter que moins de 10% de la masse de tissu obstructif qui sténose les artères dans les plaques (par définition localisées) d’athérosclérose.
Si certains lecteurs de ce billet avaient des doutes, ce qui est légitime (vue la désinformation ambiante), je les encourage fortement à lire mes livres.
Ils aboutiront à la conclusion inéluctable que :
1- le cholestérol ne bouche pas les artères,
2- le cholestérol est innocent !

32 réflexions au sujet de « PUBLICITES MENSONGERES DES MARCHANDS DE MARGARINES A PHYTOSTEROLS »

  1. geny

    Bonjour Docteur
    9 mois apres la pose d’un 1er stent, il a fallu en reposer un 2eme dans la meme artère( test à l’effort) sténose entre 40 et 50% ( sans re-stenose sur la 1ère endoprothese) mes 2 questions : fallait il un 2eme stent actif ?
    et le traitement est contitué de DUOPLAVIN 75mg qui semble n’avoir été d’aucune utilité, faut il l’augmenter ?

    j’ai 3 g de cholesterol et ne supporte aucune statine .

    Merci

  2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article

    @geny :

    Je ne peux répondre à cette question sans avoir votre dossier médical !

    URGENT de lire mon livre "Prévenir l’infarctus", ça pourrait vous sauver la vie !

Commentaires : page 4 sur 4«1234

Les commentaires sont fermés.