Analyse scientifique de la toxicité des vaccins

Je l’avais promis.
Le voilà, il est en librairie.

C’est le premier livre, à ma connaissance, qui ose affronter la question difficile de la toxicité des vaccins à l’aide de la méthodologie scientifique conventionnelle.

Ce fut un travail difficile avec beaucoup de recherches documentaires et aussi beaucoup d’hésitations concernant la façon de présenter les choses.

Finalement, j’ai fait le choix d’un 1er livre [qui est le Livre 2 de la Collection “vaccins et Société”] décrivant les généralités de cette toxicité.
En effet, chaque vaccin, et aussi chaque substance présente dans une seringue vaccinale, pose des problèmes spécifiques de toxicité.

Il m’est apparu qu’il fallait d’abord “dégager le terrain” en apportant des idées et des données générales qui, une fois assimilées, permettront de mieux comprendre la toxicité de chaque vaccin particulier.

Cette toxicité spécifique à chaque vaccin sera décrite dans les livres suivants consacrés à chacun des 11 vaccins obligatoires du nourrisson puis des vaccins recommandés.

Évidemment cette approche s’avère un peu plus compliquée qu’un article écrit par un “perroquet” dans un média conventionnel, magazine ou journal ; peut-être même un peu plus compliquée que ce qu’on peut lire dans les médias destinés aux médecins et autres professionnels de santé.
C’est le problème d’ensemble à propos des vaccins : la plus grande confusion règne, y compris dans les facultés de médecine où l’enseignement sur les vaccins prend en général moins de 4 heures sur la totalité des études médicales.

Comment est-ce possible ?

La réponse est simple : aucune spécialité médicale ne couvre un enseignement général sur la médecine des vaccins. Chaque spécialité ou chaque discipline, évidemment, enseigne un “petit quelque chose” sur un ou des vaccins utilisé(s) dans cette discipline mais aucune n’apporte une vision générale, théorique (scientifique) et pratique.

D’où les inévitables et interminables controverses.
Sans parler de l’intrusion scandaleuse de conflits d’intérêt jusqu’aux plus hauts niveaux des administrations…
Sans parler de l’ignorance indélébile de ceux qui, au Parlement, votent des Lois dont ils ne comprennent pas 10% du contenu réel.

Tel est le monde dans lequel nous vivons !

Mais il ne faut pas baisser les bras ; chacun de nous doit faire, chacun à son niveau (comme le colibri dans la brousse), un effort d’éducation de son entourage familial d’abord, mais aussi professionnel.

Ce Livre 2 espère y contribuer.
J’y ai inclus plus de références que dans le Livre 1 (L’Introduction générale… présenté dans la page ‘Vaccins’) car je redoute plus de critiques et discussions oiseuses. Avec plus de références citées, chacun pourra aller vérifier et se construire sa propre vision de cette problématique difficile.

Il y a toutefois 2 ou 3 sections que j’ai particulièrement travaillées [outre l’intention d’apporter une vision scientifique générale et quand même accessible à la majorité de mes lecteurs potentiels] et j’encourage chacun à les examiner attentivement.

Ce sont surtout les sections sur les “anticorps facilitateurs” (page 50 et suivantes) et sur “L’aluminium” (page 94 et suivantes).
Je pense, en toute humilité, avoir apporté dans ces 2 sections des éléments réellement nouveaux qui devraient permettre de mieux comprendre la toxicité générale des vaccins.

Je suis évidemment ouvert à toutes les critiques et observations, du moment qu’elles sont courtoises et motivées.

Bien me lire avant de me dire que je raconte des bêtises.

477 réponses sur “Analyse scientifique de la toxicité des vaccins”

    1. Hum !
      Ça date de 2014 et c’était visiblement pour les “bretelles” de ce pôvre Hollande, un grand ami de l’industrie des vaccins…
      Celui-là n’en n’aura pas raté une seule…

          1. ça donnera la campagne de vaccination scolaire comme dans le milieu des années 90.

            Sauf que maintenant avec les smartphones et les réseaux sociaux, la communication des effets indésirables ça ira beaucoup plus vite.

          2. Tout va très bien, Madame la marquise ?
            Hum !
            L’affaire Bayer-Monsanton prend de vitesse (c’est beau le système capitaliste, encore plus beau qu’un baobab sur une île déserte…) toute la fine fleur de la chimie-biologie nationale.
            Le glyphosate est très toxique ; ce sont des cours de justice américaines qui le disent ; pas besoin d’avoir une thèse en science de la vie ; ça crève les yeux !
            Seralini avait donc raison ! Le glyphosate est toxique !
            Il serait temps qu’un certain nombre de crétins qui l’avaient insulté et prétendu que ces travaux étaient “bidonnés” présentent leurs excuses. Vite !

            On notera, avec bienveillance et humour, que ceux qui prétendaient que le glyphosate n’était pas toxique sont les mêmes (à peu de choses près) que ceux qui défendent aujourd’hui, et contre vents et marées, la totale innocuité des vaccins. Les mêmes crétins !
            On ne se refait pas…
            Ça va mal finir !

          3. Les mêmes qui disaient à la télé qu’on pouvait vacciner à gogo les nourrissons contre l’hépatite B parce qu’il n’y avait pas de myéline avant 2 ans ?

            Bravo François Bricaire, on t’a reconnu !

  1. Juste une petite réflexion sur le glyphosate. Il existe de nos jours des personnes qui pensent que le principe de précaution est une mauvaise chose. Ces personnes pensent que le principe de précaution empêche la société d’avancé, est nuisible à l’humanité. Il admettent que la science puisse faire des dégats et des morts mais selon eux appliquer le principe de précaution aurait fait plus de morts. Par exemple en mettant des bâtons dans les roues de l’agrochimie on limite la production agricole ce qui peut engendrer par exemple de la malnutrition. Un physicien belge qui était adepte de cette pensée avait proposer de boire un verre de glyphosate. La seul chose que cela aurait prouvé, c’est que le glyphosate n’est pas un poison violent. On peut aussi avaler deux ou trois comprimés de statine. C’est l’exposition sur la durée qui est un problème. Cela dit je comprend l’inquiétude des agriculteurs. Il va falloir se casser la tête pour trouver des alternatives.

    1. Les alternatives existent ; il faut faire un effort de formation des agriculteurs plutôt que distribuer des cadeaux à l’agrochimie…
      En attendant, prenez donc un petit verre de glyphosate ?
      Les mêmes qui proclamaient que le glyphosate est innocent proclament que les statines sont utiles et que les vaccins sont des miracles de la médecine…
      Les mêmes aussi qui nient le Principe de précaution, pourtant inscrit dans la Loi, dite Loi Barnier !

    2. Ça commence à devenir extrêmement suspect cette médiatisation du glyphosphate par des médias qui ne sont jamais en retard pour relayer le moindre article de propagande dramatisant la rougeole ou faisant la promotion du Gardasil…

      Le problème lié au glyphosphate n’est-il QUE la conséquence du glyphosphate ? A moins que cette médiatisation serve plus simplement à conscientiser que c’est bien l’éthique de L’ENSEMBLE de la filière agro-alimentaire qui pose problème… un peu comme quand on focalise l’attention des gens sur le Mediator pour les empêcher de voir que c’est l’éthique de L’ENSEMBLE de la stratégie économique du monde pharmaceutique qui pose problème…

      Alors que notre gouvernement d’obligationniste forcené (et pas que sur les vaccins, peut-être bientôt sur le vote ?) s’apprête à clôturer sa mascarade du “Grand débat national” et à rendre ses conclusions, il est plus important que jamais de prendre le temps de comprendre quels sont les INVARIANTS DES SCANDALES CONTEMPORAINS :

      http://www.rolandsimion.org/spip.php?article208

      Ce gouvernement est plus énervé que jamais à l’encontre des droits fondamentaux des individus. Les conclusions de ce “Grand débat” seront un prétexte allant au delà de la “loi anticasseurs” pour faire passer ENCORE PLUS de lois liberticides…

      1. Merci !
        Vos deux références sont importantes.
        Ce n’est pas la 1ère fois qu’elles sont citées sur ce site

      2. Ce pseudo : ” guymoquette” me met mal à l’aise depuis le début .
        Pas drôle et surtout insultant pour la mémoire de ce résistant célèbre .
        Que faire contre le mauvais goût ?

        1. C’était Guy Môquet non, comme la station de métro ?
          Vous pensez qu’il ne s’appelle pas ainsi ?
          Comment savoir ?

          1. Ce Résistant de 17 ans est une légende, c’est vrai qu’il est choquant de s’essuyer les pieds dessus, Ribouldog a raison

          2. Oui , Guy Môquet .
            Suis-je le seul à trouver que faire ce jeu de mot ( guymoquette ) est d’un goût douteux ?

          3. Vous êtes sûr qu’il ne s’appelle pas vraiment comme ça ?

          4. On avait déjà ” Reliquet” qui parodie sans trop d’ excès le fameux Riquet à la houppe ….

          5. Vous êtes sûr que Reliquet ne s’appelle pas vraiment “reliquet”

          6. J’avais pas tilté: vous croyez que c’est son vrai nom ?……
            Il le dira .

          7. Allo le FBI , Reliquet est-il lui-même et Guy a t-il fumé la moquette ? Voilà 2 questions qui ne peuvent rester sans réponse

          1. Faire diversion avec le Tchad , faut oser !

            ( Une quasi certitude , le zig ne se nomme pas Moquette et par pudeur va changer de pseudo ) .

        2. En fouillant un peu, apparemment c’est bien la communication de l’unicef et pas un mauvais traitement “journalistique” de l’actualité au tchad.

          https://www.unicef.org/french/ffl/06/2.htm

          je cite :

          “Règle d’or no 2:
          La vaccination offre une protection contre plusieurs maladies dangereuses. Un enfant qui n’est pas vacciné risque davantage de tomber malade, d’être handicapé à vie, de souffrir de malnutrition et de mourir.”

          “Tous les enfants doivent être vaccinés contre la rougeole, qui est l’une des principales causes de malnutrition,”

          tant de bêtise est affligeant…

          1. @ guymoquette
            Il doit s’agir du vaccin oral, enrichi en OGM, pour lutter contre la faim dans le monde.

  2. Demain 9 Avril sur France 3, dans l’émission réseau d’enquêtes on va parler des vaccin et de leur toxicité. C’est à 23h20. La liste des invités: Dominique Thomas, Camille Locht, Didier Lambert, Jérôme Salomon, Catherine Sablonnière, Mathilde Jachym .
    Le sommaire:
    1/ Le calvaire de Marie-Océane Bourguignon
    2/ Les sels d’aluminium : une controverse mondiale
    3/ Vaccins : les parents réfractaires
    4/ Destruction du vaccin contre la grippe A
    5/ La rougeole tue encore en France

      1. j’ai vu le reportage en avance de phase. c’est plutôt équilibré et surtout, le sujet d’ouverture est sur les victimes du gardasil !

        avec une interview de Locht sur la coqueluche.

          1. Je viens de voir l’émission, j’ai trouvé cela mauvais.
            Pas d’informations scientifiques. Les même choses répétés, les vaccins sont efficaces , il y a peu d’ effets secondaires et ils ne sont pas graves. Moi je n’ai pas d’enfants, si j’en avais je serais pas quoi faire, quels vaccins faire ou ne pas faire. Surtout que maintenant avec l’obligation on a plus le choix. Par exemple le vaccin hépatite b je ne l’aurais pas fait , car je suis convaincus qu’un bébé de deux mois ne risque rien.

          2. Bien sûr !
            Je suis en train de publier une collection de 10 petits livres successifs sur les vaccins.
            Les deux premiers sont en librairie.
            Les Livres 3 et 4 seront en librairie en Mai et Juin.
            Vous aurez toute la problématique sur l’hépatite B dans le Livre 4 !

  3. La dernière offensive a New York :

    “Tous les individus “ayant pu être exposés à la rougeole” devront être vaccinés, sous peine d’une amende de 1.000 dollars.”

    “Ce mardi, le maire de New York Bill de Blasio a ordonné que les habitants non vaccinés de plusieurs quartiers de la ville soient contraints de recevoir le vaccin contre la rougeole, pour tenter d’endiguer une résurgence de la maladie, particulièrement forte au sein de la communauté juive orthodoxe.”

    “La municipalité a également prévenu que, toujours dans ces zones, les garderies destinées à la communauté juive orthodoxe ainsi que les yeshivas, écoles talmudiques, qui accepteraient des enfants non vaccinés se rendraient également passibles de poursuites pénales et même de fermeture administrative.”

    https://www.bfmtv.com/international/new-york-va-obliger-a-la-vaccination-contre-la-rougeole-dans-certains-quartiers-1669543.html?fbclid=IwAR0Q2OEUMuyGGY1dn1dGSEvYqyK2gDFWLus_-cEZjAts7Sd__38HGmV1Go8

    1. C’est étonnant la pub que cette télé fait à cette news sans intérêt…
      Quoique…
      Moi qui suis plutôt hostile à toutes les formes de religiosité, j’ai soudain beaucoup de sympathie pour les juifs orthodoxes newyorkais.
      Vous avez dit “bizarre” ?
      Mon avis est que ce di Blasio est en train de se mettre “dans la merde”…
      Ces italo-américains, quand même, pire que des irlandais catholiques ou des jazzmen noirs… dirait Desproges dans un de ses moments de folie ordinaire…

    2. Guy stp , change de blaze .

      Au choix :
      guytapis / guymauve / guymoqueur / guypaillasson ……allez fait l’effort man !

  4. @Old Bear
    C’est curieux que, toi le valseur des pseudos, tu aies tant de problèmes avec ce Guy, qui à mon avis signe aussi sous d’autres étiquettes, et que tu ne puisses pas lui proposer, simplement en le nommant autrement, le titre qui lui conviendrait ! La liste est pourtant longue : Guy Don, Guy Bol, Guy Ché, Guy Gnôle…
    De l’humour bordel, de l’humour !

    1. Pensez-vous, Monsieur le prince, que les ours puissent pratiquer ce sport dangereux qu’est l’humour ?

      1. Laissez-le tranquille le Guy…

        Guy Moquette est aussi un des rares types courageux qui apporte la réplique aux propos scandaleux et mensongers des provax sur twitter.

        Il utilise un pseudo qui parodie un authentique résistant parce qu’il essaie lui aussi de résister, sans se placer toutefois au même niveau que Guy Môquet. En aucune manière le pseudo de Guy Môquette ne paraît injurieux envers un type de 17 ans fusillé par les nazis. Ça me semble au contraire (c’est mon opinion personnelle) un hommage à quelqu’un qui est très concrètement allé au bout de son engagement …

        Il y a suffisamment de twittonautes qui essaient de le pousser à abandonner son engagement pour venir l’emmerder avec son pseudo.

    2. il faut préciser ou rappeler que Guy Moquet était 1 Résistant communiste (comme Jean Moulin), mais en ces temps ce n’était pas 1 délit. Et Riboul a gardé de l’amour pour Staline

      1. A mon avis, il est possible que Guy Moquet (qui apparemment n’était pas un con) eût pu apprécier l’humour façon “moquette” de notre clown… Desproges aussi !

      2. Si pour un temps j’ai utilisé le pseudo de ” staline ” , c’est la faute à Vincent , je n’en dirai pas plus .
        Peu de gens savent que Staline était contre l’obligation vaccinale , sauf pour les traites à la Révolution qu’il envoyait au Goulag . Parait qu’à ses moments perdus , il ferraillait dur sur Twitturss , le réseau de l’époque; peudo “oursquitue ” .
        Voilà , pardonner à un ant- oblig ses petits meurtres entre amis me semble correct , non ?…..
        Aie ! ça coince quelque part , bon sang !
        La solidarité des anti vaccins ne va pas jusque là ?…. OK mais ça déborde trop quand même .
        Suffit parfois de pousser le bouchon un peu loin pour apercevoir les limites de la connivence , de ce besoin idiot de s’allier à tous les gens , même ceux qui débloquent .
        La fréquentation frénétique de M le Maudit provoque des désordres inguérissables ( Fritz Lang ) .

    1. Le miracle du BCG, les inventeurs du miraculeux BCG ?
      Ces imbéciles ne savaient pas, les pôvres que ce BCG-là ne servait à rien… sinon à empoisonner peut-être !

  5. Ah, la télévision et la médecine !
    J’ai regardé par curiosité ce reportage de la télévision publique sur la « vaccination contestée ». Je dois dire tout de suite que, vivant dans les arbres et livres – une vie de feuille en somme – je me tiens à bonne distance de ce genre de discours et ne m’attendais pas à autre chose qu’à l’exposition du point de vue officiel. Je suis surpris par contre que notre Dreamer local ait pu le trouver équilibré, ce que les professionnels de la profession ont l’habitude d’appeler le « False balance». Mais n’est-il pas évident que nous sommes là dans l’exposition tout à fait déséquilibrée de la propagande d’Etat et de rien d’autre ! Certes le reportage commence par l’exposition des effets indésirables du Gardasil pour finir par la conclusion triomphaliste de «S’ils ne font pas toujours l’unanimité, car ils peuvent créer des pathologies graves, les vaccins restent un trésor ; ils permettent de sauver des millions de vies chaque année » . Comment peut-on se méprendre sur l’intention malveillante de la rédaction qui utilise les critiques à l’égard des vaccins pour faire la démonstration de leur indéniable utilité ? Ainsi certaines positions offrent-elles la possibilité d’une incommensurable caricature. Le pompon revenant, dans le document qui nous intéresse, à une certaine Sophie qui revendique la falsification des carnets de vaccination de ses enfants pour faire la démonstration par l’absurde de l’obligation vaccinale. Autant aller se présenter directement à la porte de la Santé ou bien celle des Baumettes pour pouvoir y purger ce que la loi prévoit dans ces cas là et y trouver un public réceptif à toutes formes de transgression.
    Bêtises sur la rougeole. Bêtises sur le BCG. Bêtises sur la variole… Tout y passe ou presque tout, mais on soutient en apparence le bien fondé des critiques qui se font jour dans la société pour démontrer à quel point la vaccination est un bénéfice incontestable. Un travail de sagouin fait par des gens qui se sont peu ou mal documentés et qui répondaient, à l’évidence, à la commande de leur hiérarchie au service d’une politique d’obligation.
    J’en connais un qui doit bien rire, si ce n’est fulminer, car il s’agit là de la manifestation de ce qu’il dénonce depuis bien longtemps comme la contribution « naïve » des anti au service des pro.

    Santé et analyse filmique méditerranéennes

  6. Bonjour,
    Pour info, la ville dAnnecy où j’habite organise “La fête de la vaccination”, avec conférence débat : “Obligations vaccinales, quels changements pour vous et votre famille ?”
    Avec la présence du Pr Alain Fischer, Pr Odile Launay (coordinatrice du centre d’investigation clinique en vaccinologie), Dr Sylvie Quelet (directrice de la prévention et de la promotion de la santé publique), Me Marion Libert (Avocat barreau de Clermont-Ferrand).
    Avec l’organisation par le Centre hospitalier de région, et Vaccine Team (? mais tout est dans le nom), en partenariat avec la ville et le département de Haute-Savoie. Sponsorisée par l’ARS, Santé publique France, URPS médecins libéraux de la région, l’assurance maladie, des mutuelles).
    Si je pouvais , je vous passerais l’affiche avec des dessins de la famille idéale, la femme enceinte et celle du 3è âge, tout ce monde au bord du lac au soleil avec la banane.

    Et bien ça, si c’est pas de la propagande !! Oyé résistants, hauts les coeurs, la connerie ne devient pas vérité parce qu’on la répète en boucle et partout.

    1. J’ai eu vent de cette torpide histoire.
      je crois que vous avez oublié l’ineffable Dr Simiesque, vous savez un ponte de l’épidémiologie.
      Ce n’est pas de la propagande ! C’est pour une bonne cause !
      Et vous n’êtes qu’un mécréant ; vous irez en enfer !
      Cela dit, plus ils en font et moins ils sont crédibles : y a que les niaiseux (y en a beaucoup !) pour les croire…

Merci d'avance, pour le 477 +1 eme commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *