CONFERENCE A TOKYO LES 20 ET 21 OCTOBRE 2009

A l’initiative du Ministère de la Santé du Japon, se tiendra les 20 et 21 Octobre à Tokyo une conférence dont le but est de sensibiliser les professions de santé au Japon, et les médias professionnels qui sont censés les informer et les « influencer », sur la question du cholestérol et des médicaments anticholestérol. Peut-on espérer qu’une conférence de cette sorte ne soit jamais organisée en France pour débattre sereinement de ces questions ?

Quoiqu’il ne faille pas augurer à l’avance de ce qui se dira lors de cette conférence, on notera toutefois qu’il y a au Japon dans les ministères des gens suffisamment qualifiés, et cultivés, pour se poser des questions concernant la validité des théories et pratiques actuelles sur le cholestérol et les traitements (et régimes) visant à le diminuer !

Je ne vais pas ici redire comment je vois les choses mais je vais expliquer en deux mots pourquoi je suis invité à cette conférence.
Si je suis le seul non japonais à y participer c’est probablement parce que mon livre « Cholestérol, mensonges et propagande » a été traduit et publié en japonais, à l’initiative d’un Professeur de Nutrition japonais qui lit suffisamment le français pour en avoir compris le contenu et avoir proposé le livre à un éditeur japonais.
Ce collègue m’avait également entendu dans diverses conférences scientifiques qui bénéficient de très peu de publicité-marketing car elles ne sont pas organisées par des industriels pour promouvoir leurs marchandises et/ou s’auto-promouvoir.
Ce sont des conférences pour et par des scientifiques, ça existe encore dans les sciences de la vie, mais hélas pratiquement plus en médecine ! C’est facile à vérifier.
On me demande de faire une analyse serrée, mais simplifiée, des essais cliniques récents avec les statines. Ces essais sont en effet la pierre angulaire de la théorie du cholestérol puisque c’est eux, et eux-seuls, qui permettent de dire que le cholestérol est la cause de l’infarctus du myocarde et des accidents vasculaires cérébraux (AVC).
Il se trouve que tous les essais récents (depuis 2005) sont négatifs, la diminution du cholestérol n’empêche pas l’infarctus et l’AVC.

Pourquoi 2005 est une date importante ?

Parce que c’est en 2005, et la tragique affaire du Vioxx (plus de 200,000 plaintes rien qu’aux USA), que de nouvelles règlementations pour la conduite des essais cliniques ont été mises en place.
Les investigateurs et les sponsors sont surveillés désormais.
C’est loin d’être parfait mais c’est mieux qu’avant et depuis la condamnation de Merck dans l’affaire du Vioxx, tout le monde a un peu peur et fait très attention !
RESULTATS : depuis 2005-2006, tous les essais avec les statines sont négatifs ! C’est plus que curieux ! D’autant plus qu’il y a une seule exception (celle qui confirme la règle, comme on dit), l’essai JUPITER, et que cet essai est ridiculement biaisé, j’ai consacré un billet à JUPITER !
Tout ceci n’a point échappé aux fonctionnaires japonais, les statines coûtent chers au japon aussi, et me voilà invité à Tokyo pour causer un peu !

QUESTION : pourquoi pas la même discussion en France ?

Probablement parce que le niveau (scientifique et culturel) des universitaires français potentiellement en charge de ce dossier « brûlant » est très inférieur à celui des japonais.
Très récemment, lors du Congrès Européen de Cardiologie à Barcelone, c’est un éminent professeur français qui s’est illustré sans pudeur aucune dans la défense et célébration de l’essai JUPITER, lors d’une mémorable séance de congratulations qui a beaucoup fait rire !

8 réflexions au sujet de « CONFERENCE A TOKYO LES 20 ET 21 OCTOBRE 2009 »

  1. Marc

    Très intéressante cette conférence.
    J’ai hâte d’en avoir un compte rendu que l’on trouvera sans doute difficilement dans les médias français.

    Pourrions nous avoir un lien internet de cette conférence pour en savoir un peu plus car je n’ai rien trouvé la concernant sur le web.

    Merci pour ces informations; votre article sur "les défenses immunitaires" est par ailleurs très intéressant.

  2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article

    Cher Marc, Merci pour votre intérêt pour cette conférence. Mais, il faut le savoir, le Japon est un monde à part.

    Pour réellement pénétrer ce monde il faut lire et parler le japonais. Je sais que mon livre est publié en japonais parce que j’en ai un exemplaire, mais à savoir ce qui lui arrive sur le « marché » japonais, je ne le puis ! Le monde scientifique japonais est mal connu (le pays et le peuple aussi) des français mais il est beaucoup plus dynamique que le notre apparemment. Ils nous étudient (voyez la traduction de mon livre) mais sont assez secrets et ne trouvent pas utiles de s’exporter, contrairement à ce qu’ils font avec les voitures … Je pense qu’il en est (et sera) de même pour la conférence elle-même. Je n’essaie pas d’en savoir plus pour le moment (rassurez-vous je sais au moins où nous dormirons) car il me faudrait lire le japonais, y compris sur le web. Ceci dit, pour avoir une « idée » de l’ambiance, vous pouvez consulter les oeuvres en anglais (c’est limité car les auteurs japonais écrivent plus dans leur langue, ils ont leur propres journaux !) de deux de mes collègues participant au meeting de Tokyo : les professeurs Tomohito Hamazaki et Harumi Okuyama. Concernant l’article « nutrition, immunité et virus A/H1N1″, vous avez sans doute lu le « déplorable » article du Monde, j’en suis désolé ! Amicalement

  3. Marc

    Merci pour votre commentaire.
    Le monde nippon est un monde qui m’a toujours fasciné.
    Je n’avais pas cette notion d’un monde aussi fermé.

    Je n’avais pas connaissance de l’article du Monde que je viens de lire.
    Je suis d’accord avec vous pour le trouver "déplorable". Il dit pourtant des choses intéressantes .
    Mais le partie pris de l’anti-complément alimentaire gâche tout. Plus de nuances aurait été bénéfique.

    Le dogme français : une alimentation équilibrée nous apporte tous les vitamines et oligo-éléments dont nous avons besoin est plus fort que toutes les études qui montrent le contraire .
    Quand on est contre toute complémentation il faut pouvoir le justifier à tout prix.
    Que penseraient les français s’ils apprenaient que quoi qu’ils fassent dans leur alimentation ils sont carencés?
    Ne feraient-ils pas comme ces américains si décriés pour leur consommation de compléments alimentaires.
    En plus nous apprenons que certaines firmes américaines font la promotion des compléments.
    Nous ne sommes pas comme cela en France , nous ne nous laissons pas dicter notre conduite par les firmes pharmaceutiques !!!
    De plus, nous savons bien que notre alimentation est la meilleure du monde et en plus les études montrent la qualité de cette alimentation en parlant de « paradoxe français ». Donc pas de compléments alimentaires CQFD

    Quid des conflits d’intérêts des leaders d’opinion qui nous affirment cela?
    Il y a une loi en France qui impose la déclaration de ces conflits d’intérêts. Ces médias nationaux de premier plan semblent l’ignorer eux qui sont si prompts à dénoncer certain comportement . Dans ce cas , silence sur toute la ligne.
    Nous vivons dans un drôle de monde.

    Amicalement

  4. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article

    Notre ami Marc serait-il un « crypto-révolutionnaire » ? Un adepte de la « théorie du complot » peut-être ? Ou une autre baliverne ?

    Merci pour vos commentaires, ça me rafraîchit, oh que ça fait du bien ! Rassurez-vous, vous n’êtes point seul ! A bientôt !

  5. Marc

    Non absolument pas adepte de la théorie du complot que je combats .
    Non , je déplore seulement notre société libérale et ses excès en particulier dans le monde de la santé où la volonté et la nécessité de faire des bénéfices ( le plus souvent rapide) fait loi.
    Je ne connaissais pas le terme "crypto-révolutionnaire" .
    Plutôt une volonté utopiste d’un monde idéal où l’eudémonisme serait la ligne directrice.

  6. Jacques Evrard

    Pour ceux qui comprennent l’anglais simple, la "Japan Society for Lipid Nutrition" a mis en ligne l’intéressante conférence/présentation du Dr de Lorgeril (et les autres … en Japonais):

    Cholesterol-Lowering Medications – From Science to Medicine

    Tout:
    wwwsoc.nii.ac.jp/jsln/sem…

    Dr de Lorgeril 1:
    wwwsoc.nii.ac.jp/jsln/sem…

    Dr de Lorgeril 2:
    wwwsoc.nii.ac.jp/jsln/sem…

    Cher Michel de Lorgeril,

    Ne sont-ce pas les Japonais qui ont découvert les statines?

    Par rapport au thème central de la conférence (et du débat statines en général), quid de l’étude ASTEROID (2006) qui prétend que des hautes doses de statines font régresser l’athérosclérose (on vient de me la "jeter à la figure" dans une discussion) ?

    Bien cordialement!

  7. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article

    Cher Jacques,

    Merci de votre info concernant mes exploits japonais. Ne vous laissez pas impressionner par « ce que l’on jette à la figure » mais que l’on ne comprend pas ! ASTEROID est une étude conduite par une « sommité médiatique » américaine (Nissen) hautement respectable et bla bla bla …. Il me déteste cordialement car dans notre récente publication dans les Archives of Internal Medicine, nous avons « expédié » ASTEROID en une phrase : étude que nous ne pouvons retenir car elle n’est même pas conduite en double aveugle, condition minimale pour qu’un essai clinique soit « considéré » …. Amicalement.

  8. Jacques Evrard

    Merci docteur (je lis un peu tard votre réponse).

    Nissen … Oui, je vois qu’il a très peu apprécié: [la critique de JUPITER,] "Il ne s’agit pas de science, mais plutôt d’une agression", prétend-il. Et tout un petit monde américain de se déchaîner contre vous ad hominem (Lorgeril, membre d’un obscur groupe "anticholestérol", semblable à une secte; j’en passe et des meilleures). J’ai réagi une fois ou l’autre, mais, bizarrement, mes commentaires disparaissent assez systématiquement (bien que je sois resté très poli, bien sûr).

    A peine mieux en français, sur le blog du Pr Michel Bertrand, où je n’ai pu m’empêcher de laisser aussi un commentaire (et me suis du coup retrouvé en bonne compagnie, avec le Dr Rabaeus).

    Manifestement, certains sont très dérangés par votre critique, mais ne se risquent guère à répondre quant au fond (et pour cause sans doute) …

    Comme si le plus important n’était pas qu’il puisse y avoir débat !!!

    Il faut espérer que, petit à petit, grâce à des travaux comme la critique de JUPITER, ces "sommités médiatiques" seront cataloguées "peu crédibles", comme elles le méritent.

    P.S.: Quant aux japonais et leur découverte des statines, la réponse est dans "Le cholestérol est innocent" (que je n’avais pas encore terminé lors de mon précédent message).


Les commentaires sont fermés.