Rendez-vous les 1er et 2 Octobre au Congrès de l’IPSN à Paris

Ça se passe au Parc Floral à Vincennes.

Informations ici : http://www.ipsn.eu/actualites/cisn2016/

Nous nous y retrouverons, avec aussi nos amis de l’AIMSIB :

Aller lire la Presentation de l’AIMSIB

On parlera de beaucoup de choses, le programme est vaste, et j’en profiterai pour donner les dernières nouvelles du front des statines ; ça bouge ; ça s’agite ; c’est assez drôle et ça confirme ce que nous disons en général depuis plus de 10 ans ; il faut se préparer à de nouvelles batailles ; aux armes citoyens !

12/11/2016 mise à jour : Grande nouvelle, le Pr Uffe Ravnskov de Suède rejoint l’AIMSIB.

 

 

 

23 réflexions au sujet de « Rendez-vous les 1er et 2 Octobre au Congrès de l’IPSN à Paris »

  1. Emilio

    Comment se fait-il qu’ils défendent encore les statines alors que la prochaine bataille concerne Praluent et Repatha ? C’est à dire les inhibiteurs de PCSK9.

    J’avais lu l’article sur HOPE 3 et je viens de relire « L’horrible vérité… » Cette fois, je l’ai lu dans l’ordre, du début à la fin sans sauter des chapitres !

    J’ai tellement fait de propagande anti-statine autour de moi que plus personne n’ose me dire qu’il prend des statines, à moins qu’ils aient réellement compris que le « cholestérol qui bouche les artères » c’est des bobards …

    La seule fois où mon cholestérol a été dosé c’était en 2011, j’avais un cholestérol total de 2,4g/L … le médecin n’a rien dit.

    Ma mère (décédée début 2016) s’est fait prescrire du CRESTOR 2 ou 3 ans auparavant. Je lui ai évidemment expliqué ce que le Dr de Lorgeril disait sur les statines … il semble qu’elle ait toujours refusé de prendre CRESTOR ou d’autres statines. (Elle avait une boîte métallique de tabac datant de matusalem remplie de médicaments à prendre le matin, je n’y ait jamais vu une statine). Mon père ne prends plus de statine. Il n’a jamais reconnu que ma propagande l’a influencé … peut être le médecin a simplement arrêté de le lui prescrire.

    Je vis dans la deuxième ville la plus peuplée de France, mais je suis (et le revendique) un campagnard. On est bien dans l’est français…

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Emilio

      Ce qu’ils défendent désormais, probablement, ce ne sont plus les statines ; c’est eux-mêmes : leur réputation, leur honneur [quoique je ne sois pas sûr qu'ils comprennent ce que le mot signifie] mais peut-être encore plus leur autorité sur leurs subalternes…

  2. Inoxydable

    C’est marrant, je n’ai vu aucun relais médiatique à le T.V au autre. Dans Télématin, il sont si prompt à relayer n’importe quoi et très souvent des choses sans intérêt. Là , « oualou! »

  3. Akira

    Bonjour Michel,
    Je suis avec grand interet votre blog depuis que ma diabeto a voulu me coller sous statines pour un LDL a 1.2. Arguant que je suis diabetique, elle m’a dit que j’avais un facteur de risque qui justifiait cette therapie. Je lui ai repondu que comme je ne buvais ni ne fumait, que je faisais un paquet de sport, que j’etait vegetarien tendance a faire attention a mon alimentation et qu il n en etait pas question.

    Mais mon commentaire ne portait pas la dessus. J’ai lu avec interet vos billets et ecoute vos conferences trouves sur le net. Mon activite de chercheur en science dite dure (physique) me fait apprecie votre soucis de rigueur dans les travaux de recherche et dans l’analyse des etudes statistiques qui sont les verifications experimentales de tentatives de traitements de diverses maladies.
    Je suis egalement tres interesse par les convergences possibles des medecines dites naturelles, un sujet auquel vous semblez sensibles.

    Par contre, j ai du mal a comprendre votre participation a un forum qui comporte tout de meme un paquet d’illumine pour qui la definition meme de protocole scientifique semble totalement etrangere (ne parlons meme pas d’evidence based medicine). On a par exemple des specialistes de l impression des ondes mentales sur papier photo !!
    Plus recemment, j ai aussi eu beaucoup de mal a comprendre la sympathie que vous affichiez pour une discipline comme l’homeopathie dont les preuves d’efficacite sont tres largement inferieures a celles des statines dont vous decriez l’usage a juste titre.

    Pour quelle raison vous montrez vous (avec pertinence) tres severe sur les etudes sur les statines et de ce que je vois comme une legerete contradictoire avec ces medecines « borderline » qui n ont jamais reussi a faire leurs preuves (voir le scandale Benveniste par exemple) ?

    J’espere que vous ne prendrez pas mon message comme une attaque personnelle mais comme ce qu il est vraiment : une reelle interrogation sur les motivations d’un chercheur dont j’admire par ailleurs la probite.

    Bien amicalement,
    Akira

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Akira

      Vous parlez de « participation a un forum qui comporte tout de meme un paquet d’illumine« …

      Ce sont vos mots ; et votre « paquet » de fautes d’orthographe qui théoriquement pourraient vous faire passer pour un analphabète…
      Et pourtant, je vous lis et même je vous réponds…

      Je ne sais pas de quel « forum » vous parlez ; mais qu’il y ait des « illuminés » ne m’empêche pas d’y participer.
      Pourquoi ?
      Parce que vos impôts servent à payer mon salaire au CNRS et parmi mes devoirs il y a la diffusion de l’information.
      Et donc, avec mes petits moyens et mes faibles connaissances, je diffuse ; partout et toujours ; je ne fais pas le tri…
      Et pourquoi pas qu’aux chercheurs, ou qu’aux jeunes ou encore qu’aux bons chrétiens ?
      Tout le monde et démocratiquement !
      Quel que soit votre public, prolétaire ou mondain, seuls 5% captent ; la majorité ne cherche qu’à retrouver ce qu’ils pensent déjà par eux-même dans leur petit monde créé par les algorithmes de Google…
      Je ne partage pas votre vision de l’homéopathie ; et encore moins votre mépris pour Benveniste que les physiciens ont réhabilité car effectivement, l’eau garde en mémoire son histoire…

      Je vous invite à adhérer à l’AIMSIB où vous trouverez bien d’autres « illuminés » qui partagent mes convictions sur la médecine scientifique et la bienveillance envers l’autre, y compris le diabétologue méprisant (à mon égard), le cardiologue haineux (très) et l’homéopathe (généralement bienveillant) ; et même l’ostéopathe et le chiropracteur…
      Je vous bénis, mon enfant…

      1. Akira
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Je ne comprends pas vraiment pour quelle raison vous sentez vous obliger de commencer par m’humilier sur mon orthographe, je ne crois pas vous avoir manque de respect. Traiter quelqu’un d’analphabete ne me semble pas une facon sympatique d’entamer une discussion.

        Je pense qu’il y a un malentendu. Par le forum, j’entendais le congres de l’IPSN, pas cet espace de discussion.

        Ce n’est pas une vision de l’homeopathie mais une constatation de son inefficacite basee sur les etudes publiees sur le sujet. Que vous ne partagiez pas mon avis, je le savais deja mais je m’attendais a ce que vous argumentiez un peu mieux votre position de medecine scientifique plutot que de me donner « votre vision ».
        Je suis tres curieux de savoir sur quelles publications vous vous basez pour dire que les physiciens ont rehabilite Benveniste et sa theorie de la memoire de l’eau. Ce n’est pas une position partagee par la majorite des physiciens, loin de la (je suis bien place pour le savoir).

        « Je vous bénis, mon enfant… »
        Meme remarque que sur le debut de votre intervention.

        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : Akira

          Bienveillance, donc !
          Je ne cherchais pas à vous humilier pour votre orthographe, je m’en fous, juste pour vous montrer qu’il ne faut pas juger trop vite l’autre : l’illuminé (selon vous), l’homéopathe ou Benveniste…
          Comme scientifique, je pense que la première qualité que nous devons « cultiver » ou « pratiquer » c’est l’humilité…
          Nous devons être aussi, comme médecin (et là ça devient rarissime), dans la compassion…
          Bon là c’est carrément le curé : compassion, bienveillance, humilité ; j’ai raté ma vocation !

          Dernier point : du Blockhaus d’en face (où se sont réfugiés tous les « conventionnels », corporatistes, experts de tout poil) d’où plus rien ne sort, on ne cesse de mitrailler tout ce qui bouge à l’extérieur trop près ou trop loin; j’ai habitude de recevoir des rafales, certes, mais si vous me dites, sur un ton désagréable (l’IPSN, un forum d’illuminés que je serais assez stupide de fréquenter…) comment je dois enfiler mon gilet pare-balle, il ne faut pas vous attendre à des remerciements. Bienveillant et humble, oui ; con, pas tous les jours !

          Pour les « modifications mémorisées de l’eau » [les physiciens qui travaillent sur la structure de l’eau s’en foutent de Benveniste, c’était une façon de parler, mais ils montrent que…) je vous laisse faire l’effort nécessaire ; certains homéopathes, très « branchés » sur la physique de l’eau, peuvent vous aider…

          1. Akira
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Je comprends votre reaction. Cependant j’ai du mal a qualifier des personnes qui disent imprimer les ondes mentales sur du papier photo autrement … Mais j’ai bien compris le pourquoi de votre ton message. Je pense que vous pouvez tranquillement ranger votre pare-balle, nous pouvons discuter de points de vue differents avec plus de retenue.

            Vous etes extremement dur avec les etudes bidonnees des statines et incroyablement bienveillant avec des disciplines qui n’ont certainement pas plus de preuves. C’est cela que j ai du mal a comprendre.

            Pour ce qui est de l homeo, vous bottez singulierement en touche !
            Vous savez comme moi que l ecrasante majorite des publications tant sur l’homeopathie que sur la memoire de l’eau attestent de son inefficacite (ou de son inexistence pour des temps superieurs a la microseconde).
            Il me semble bien que vous avez la charge de la preuve et une preuve d’antant plus grande qu elle affirme un fait aussi conteste, non ?

            Pour egalement en rajouter une couche sur Benveniste, il ne vous aura sans doute pas echappe qu’il etait sous contrat avec Boiron lors de (et apres) ses recherches sur la memoire de l’eau. Toute ressemblance avec les scandaleuses etudes pharmacologiques de certains medicaments en cardiologie etant naturellement fortuite … ;-)

            J’imagine que votre avis de medecin-chercheur scientifique se fonde sur autre chose qu’un ressenti ou une discussion avec un collegue. De mon cote, je n ai rencontre que bien peu d etudes statistiquement significatives d’un effet quelconque superieur au placebo pour l homeo (et bien plus d’etudes montrant le contraire) donc je m interroge sur votre position et je suis bien incapable de l’expliquer malgre les efforts bibliographiques importants deja entrepris sur le sujet.

          2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Akira

            La méthode scientifique rigide (style essai randomisé double aveugle) peut répondre à certaines questions mais ne peut pas, à elle-seule, guider la pratique médicale.

            Elle a des avantages mais aussi des inconvénients, voir de terribles lacunes…

            Ça demanderait un livre pour expliquer ! Mais ça explique que nous ayons un grand besoin d’autres approches : médecine expérimentale, épidémiologie d’observation, pharmacovigilance, etc… pour essayer de faire de notre mieux avec les patients qui se confient à nous !

            Dans ce contexte d’humilité (nous ne comprenons pas tout), il s’avère que de nombreux médecins et patients voient beaucoup d’avantages dans l’homéopathie, ces avantages que la méthode de l’essai clinique ne peut évidemment pas tester correctement… L’homéopathie ne peut pas être testée en double aveugle !

            Nous sommes bienveillants avec tout le monde (sans exception) sauf avec les tricheurs et les menteurs…
            Nous n’avons rien contre le sponsoring (parfois indispensable, souvent utile) à condition qu’il soit : 1) déclaré ; 2) sous contrôle…

            Nous donnons en conséquence notre absolution à Benveniste (qui n’était certes pas une « saintenitouche » : autre époque, autres mœurs…) mais qui était « ouvert » et peu cachotier…
            Bon vent, matelot

      2. Inoxydable
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        @ « Akira » si vous le permettez Docteur. Je vais reposter mon commentaire du 13/02/2016 en réponse à « Barajh ( qu’on ne lit plus…?) à propos de la mémoire de l’eau de l’homéopathie.
        « Akira » pourra vérifier les articles de S&V cités et éventuellement faire des recherches plus approfondies dans les sites scientifiques auquel il a accés et nous donner son opinion peut-être ? Voici ( copié-collé) :
        « 13:02/2016
        @ Barajh, Aubepine et MDL : L’ Homéopathie … Que n’a t-on dit sur ce sujet . Efficace ? Placebo ? ( Ça marche sur les chevaux, une connaissance s’occupant de ces bêtes me l’a certifié, et les chevaux ne savent pas lire). J’y ai parfois succombé, puis douté.
        Mais vos commentaires ont réveillé en mois un souvenir d’ articles lus sur S & V, donc je « n’avale pas tout » , mais qui m’intéressent assez souvent. Ceux du n°1169 de février 2015 comporte deux articles :
        1/ page 34 et 35, Intitulé la  » mémoire de l’eau refait surface  » pourquoi l’hypothèse ne convainc toujours pas  » : Il s’agit des travaux du Pr Luc Montagne, virologue, prix Nobel ( ce n’est donc pas un imbécile et je me souviens d’un article d’il y a au moins 20 ou ans, dans lequel il mettait en garde les dangers du cannabis sur le cerveau, les gènes, et l’ irréversibilité des dégâts :tout cela est confirmé aujourd’hui…) et il pourrait une nouvelle fois avoir raison. En effet, selon lui et en simplifiant, il prétend que dans son labo, il a placé un capteur près d’un échantillon d’eau pure ayant été en contact avec un fragment d’ADN, il a enregistré des ondes électromagnétiques, les a numérisé et le a envoyé par e-mail à 1700 kss de la à l’université de Salerne où un équipe de physiciens menée par Giuseppe Vitiello a reçu l’e-mail, reconstitué le signal, l’a émit vers des tubes d’eau pure… et y a trouvé de de l’ADN identique à 98 % à celui du labo émetteur.
        Les théoriciens associé au projet, Vitiello et le chimiste Marc Henry ( université de Strasbourg) proposent une explication au phénomène : Les interactions entre les molécules d’eau engendreraient l’apparition, autour des « impuretés » d’une polarisation, donc d’ondes qui perdureraient mêmes en l’absence de ces impuretés.
        Bien entendu tollé d’autres scientifiques, et les publications ne détaillent pas assez le dispositif pour êtres reproduites ( c’est normal, on doit pourvoir reproduire) mais je pense qu’il faut laisser du temps au temps pour…
        2/ Dans le même numéro je lis de la page 42 à 53 un article intitulé  » L’énergie de la vie, elle tient dans une goutte d’eau  » et dans lequel on apprend, ( trop long et complexe pour le synthétiser, c’est à lire ) que l’expérience menée à l’université de Strasbourg (…) qu’il s’agissait de mesurer ,,au sein d’une goutte, la vitesse à laquelle deux molécules organiques ( un aldéhyde et une amine) réagissaient ensembles pour former une molécule complexe; Contre toute attente, le résultat a été spectaculaire : Très vite toutes les gouttes se sont illuminées ! ce qui prouve que de simples gouttes sont de formidables accélérateurs de réactions chimiques et pour la première fois, un processus naturel permet d’expliquer , sans intervention extérieure, ma formation de molécules complexes, étape cruciale de l’apparition de la vie sur terre.
        Selon un divers chercheurs cité dans ce long article, tout viendrait de ce que la paroi de la goutte déplace l’équilibre thermodynamique.
        Bref, je passe sur toutes les explications, et je me pose la question :
        Connaît on vraiment l’eau, la goutte d’eau, l’a molécule d’eau ?
        Il y a encore beaucoup de choses à savoir, surtout si grâce aux phénomènes physico-chimie chimio – biologiques, elle garde tout en mémoire… »
        Alors ???

        1. Akira
          En réponse à : Inoxydable

          Les energies impliquees dans les processus de polarisation de l’eau sont plusieurs ordres de grandeurs inferieurs a ceux du mouvement brownien a temperature ambiante. Les structures de polarisation de la molecule d’eau sont detruites en quelques microsecondes par l agitation moleculaire. Concernant la molecule d’eau, je ne suis pas de votre avis. La connaissance de cette molecule est tres complete. Meme les orbitales quantiques peuvent etre calculees tres precisement pour ces molecule simple. Son interaction avec des molecules complexes est plus compliquee mais apres cette interaction, la destruction des structures de polarisation est tout a fait bien connue (theoriquement et plus important encore experimentalement).

          J ai un peu de difficulte a comprendre votre explication de l experience. Vous dites qu en emmetant une onde sur de l eau pure, on peut creer de l’ADN ? L eau pure contient de l hydrogene et de l oxygene. L’ADN contient quantite d’autres atomes. A moins de remettre en cause la toute la physique nucleaire, il y a un probleme. Je vais essayer de trouver un lien vers cette experience.

          Sur cette experience de Montagnier, il est evident qu’elle doit d’abord etre refutee par l’experience mais c’est precisement le probleme : personne n’a pu reproduire cette experience. Et en science, un resultat issu d’une experience non reproductible n’est pas (encore) un resultat scientifique. Il faut egalement se mefier des arguments d’autorite consistant a exonerer des exigences de preuve les scientifiques brillants. Ceux ci se trompent aussi et on ne compte plus les grands scientifiques qui se sont largement trompes (et en paticulier en sortant de leur domaine primaire de competence). Je pense qu il est tres difficile d accorder beaucoup de credit a une experience qui n est pas reproductible …

          1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Akira

            Bravo, vous progressez en humilité !

            Il y a des questions et peu de réponses à propos de l’homéopathie… et de l’eau…
            Je ne m’y risquerais pas…

            J’observe les théories évoluer et, en attendant, je constate que beaucoup de patients sont contents de leur homéopathe (ou de leur ostéopathe …) et que parmi ces praticiens, il y a des gens admirables…

            Adhérez à l’AIMSIB ; le « B » vient de « Bienveillant » et le « S » vient de « Scientifique » !

  4. papynou34

    Akira, voila un pseudo qui fait remonter des souvenirs en surface. J’ai bretté avec lui sur le forum de Doctissimo. Je vois qu’il a conservé son cheval de bataille « l’homeopathie ». Il n’a apparement toujours pas compris que le protocole scientifique « randomisé en double aveugle contre placebo » n’était pas du tout adapté à l’homéopathie qui est une thérapie personnalisée.

    1. Inoxydable
      En réponse à : papynou34

      @ Akira. Je vais essayer de vous répondre simplement : Tout d’abord, je ne suis pas physicien, si vous fréquentiez ce blog plus souvent vous le sauriez sans doute, je me risque tout juste dans la nutrition et encore par passion et j’ai bien du mal à me servir d’une calculatrice.
      Par contre, je suis un lecteur assidu du magazine Science et Vie depuis mon enfance ( et je commence à avoir du … kilométrage de même que je ne suis pas toujours d’accord avec certains articles ou théories avancées) et tous les domaines m’intéressent. C’est à ce titre que je vous ai soumis une explication, qui n’est pas la mienne, il s’agit plutôt d’une extrait de l’article que vous pourrez lire dans le numéro cité; Vous comprenez très bien que je ne peux reproduire ici l’article en entier (doit y avoir des droits d’auteur) et il en va de même pour le second article cité qui prend plusieurs pages. Donc les explications vous les y trouverez en espérant que vous ne réfuterez pas de manière péremptoire celles-ci sous un prétexte « quantique » quelconque en mettant en doute les compétences d’un scientifique comme le Pr Luc Montagne , qui sort de son domaine ou parce qu’il est trop âgé. D’autres que lui l’ont fait avec succès ( ce qui ne veut pas dire qu’il a raison) mais il me paraît inconcevable d’enfermer dans un carcan de compétence quelqu’un qui s’ intéresse à un autre domaine que celui qui lui était habituel, c’est brider une intelligence même vieillissante, d’autant que pour avoir excellé dans ses anciennes recherches il devait avoir de solides connaissances dans le vôtre.
      Et si tout çà est de la foutaise on finira par le savoir.
      AIMSIBIENNEMENT votre.

  5. akira

    Cher Michel,

    Je ne comprends pas pourquoi vous dites que l homeo ne peut pas se tester en double aveugle. Si on considere un panel de personnes souffrant d une pathologie bien identifiee, qu est ce qui empeche de les faire toutes passer chez un homeopathe et remplacer (pour le groupe temoin) leur traitement quel qu il soit par un placebo. De cette maniere on teste la pratique homeo pour une pathologie donnee contre placebo.
    C est different du test d un medicament precis mais cela me parait tout a fait adapte a la pratique dite individualisee (meme si c est souvent bien plus theorique que pratique) specifique a l homeopathie.

    Si une pratique doit etre refutable pour etre scientifique (le critere bien connu de Popper), quelle experience pourrait refuter l homeopathie ? S il n en existe pas, alors il est impossible de considerer l homeo comme scientifique, ne pensez vous pas ?

    Je suis tres heureux de pouvoir aborder ces sujets avec un chercheur dans le domaine de la sante !!

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : akira

      Strictu sensu, l’homéopathie sort du cadre de la science telle que définie par Karl Popper, effectivement !
      Pour autant, doit-on la rejeter comme médecine complémentaire ?

      1. akira
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Je ne sais. C est une question legitime.
        Mais j ai du mal par exemple avec l exemption de tests d efficacite pour les AMM des traitements homeo. J ai un peu l impression que ca ouvre la porte a un grand n importe quoi. Comment differentiel celq d une charlatanerie manifeste ? Quels sont les tests possibles, comment evaluer cette technique ?

        Les debuts de l homeo (sur lesquels se basent toujours pas mal de medecins actuels) proviennent souvent d observations qui se sont revelees completement fausses lorsqu on a eu acces a d autres moyens plus modernes. L exemple de l oscillococcinum est le plus evident mais il y en a quantite d autres. Le fait ce genre de traitement provenant manifestement d une erreur soit toujours en vente ne plaide pas vraiment en faveur de cette discipline qui peine a se remettre en cause (mais c est pas la seule evidemment, vous en savez quelque chose).

  6. Inoxydable

    Bonjour Docteur. J’étais exceptionnellement présent à Paris le 1 er et 2 octobre en visite chez ma fille dans le 95. Je me suis dis que c’était une occasion unique d’aller au parc Floral voir ce Congrès de l’ISPN. J’ai voulu voir combien coûtait l’entrée : 110 € par personne !!! Mais il est fou Augustin! Est ce que l’organisateur a seulement idée de ce que cela représente pour deux ou trois personnes ?
    D’accord, il y avait du beau monde et des sujets intéressants, le déplacement de ces personnes avait certainement un coût, mais ce n’est sûrement pas comme cela que les intervenants, dont vous ou Even, Scwartz etc..; toucheront un plus large public !
    J’ai mieux dépensé mon argent en amenant ma petite fille de 3 ans et toute la famille, pour moins que cela, au Parc d’attraction Saint Paul près de Roubaix ou tout le monde s’est éclaté ( même moi…)
    Ceci dit sans vouloir vous vexer ainsi que les autres participants sérieux.
    Je me contenterai de l’ AIMSIB , de ce Blog et de vos livre pour m’informer. Bonne soirée.

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Inoxydable

      Ben oui ! C’est dispendieux ! Mais d’après ce que je sais des comptes, il est « limite » !
      Vous croyez qu’on vous fait cadeau du Parc Floral ?
      Avez-vous vu la qualité de la sono ?
      Avez-vous vu le service de Sécurité ?
      Augustin, c’est pas BigPharma !

      1. Inoxydable
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        J’entends bien ce que vous me précisez et je suis d’accord avec. Mais mon commentaire avait pour but de faire remarquer que l’accès au congrès semblait être réservé ce jour-là qu’à une élite « fortunée » et a pu détourner beaucoup de curieux : Pour ma part, comme j’e l’ai dit, je me trouvais exceptionnellement sur Paris ce jour là, c’est donc au dernier moment que j’ai décidé d’aller à ce Parc que je ne connais pas. C’est ainsi que j’ai consulté le site de l’ISPN pour connaître le tarif d’entrée et ses modalités… Désireux d’y amener ma famille et devant la somme indiquée j’ai aussitôt fait marche arrière et je ne me suis plus intéressé à la question.
        Donc j’ignore ce qu’à pu donner la sono, le nombre de places, la sécurité etc… et je gage que d’autres on fait comme moi.
        C’est ainsi que je me suis fait la réflexion concluant que cet événement ( c’en est un bien sûr) n’était pas fait pour la multitude et c’est bien dommage, et j’ai cru stupidement qu’il faudrait trouver une autre formule moins onéreuse. Mais bon…
        Cela ne m’empêchera pas de partager par tous moyens vos informations sauf sur Facebook qu’utilisait mon épouse sur son Ipad : Non avons été victime d’un cambriolage ce dimanche et son « jouet » a été volé avec un ordi de mon fils venu nous rendre visite…. Et j’ai perdu le mot de passe pour le compte sur ce lui dont je me sers. Alors…

        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : Inoxydable

          Désolé pour la « cambriole »…
          C’est très énervant ces trucs-là mais justement faut pas s’énerver…
          Je sais, c’est pas facile, un peu comme rester courtois avec un statinophile germanique ; je vais essayer.

          Cela dit, Augustin est sympa et, pour quelques euros, on eu s’abreuver via Internet… C’est quand même un progrès !

          1. Minoque35
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Absolument ! Entre impossibilité de s’y rendre ou trop onéreux… Il suffisait de s’inscrire quelques jours avant le Congrès pour obtenir au choix le live des 2 jours, les conférences-débats, les séances plénières (20-24 ou 33 Euros pour le package des 3).
            Le courrier d’Augustin de Livois expliquant le procédé est très clair.
            Les vidéos sont de très bonne qualité et pour voir et revoir, les vidéos restent en ligne jusqu’à Noël !
            Et pour tout dire c’est génial comme formule !

  7. Inoxydable

    Merci Minoque. mais beaucoup de personnes préfèrent le contact direct comme moi. Bon on verra pour la prochaine fois.


Les commentaires sont fermés.