LES STATINES FONT GROSSIR … BEAUCOUP ET VITE !

Nous savions que les statines augmentent le risque d’avoir un diabète, nous le disions dans notre 1er livre sur ce sujet en 2006.

Ce ne fut pourtant admis (après de lourdes hésitations) par les experts qu’en 2012 alors que ces médicaments sont commercialisés depuis les années 1990s.

Il aura fallu plus de 20 ans pour que l’évidence soit démasquée … presque par hasard.

Nous disons aussi depuis longtemps que les statines ne peuvent que faire grossir !

Pourquoi a-t-il été impossible de l’affirmer sans détour ou, inversement, le nier catégoriquement ?

Parce qu’aucun des essais (testant une statine) publiés à ce jour n’a rapporté les données concernant le poids des patients pendant et à la fin de l’essai.

Si vous détectez cette information quelque part, merci de me la communiquer.

Comment est-ce possible ?

Comment des éditeurs de journaux prestigieux et des experts (arbitres) relisant les rapports de ces essais ont-ils pu laisser passer un tel manque ?

Les investigateurs nous ont abreuvés de données inutiles mais n’ont rien dit sur l’évolution du poids !

S’ils n’ont rien dit, c’est qu’ils ne voulaient pas le dire, et s’ils ne voulaient pas, c’est que ça n’était pas bon pour le produit testé. Bien sûr, mon Cher Watson !

Et voilà qu’une grande étude américaine sur près de 28,000 adultes de plus de 20 ans d’âge suivis en moyenne sur 10 ans et comparant des personnes sous statines et d’autres sans statines nous annonce que les statines entrainent une prise de poids de 3 à 5 kilos en 5 ans environ. C’est dans JAMA Intern Med et publié le 24 Avril 2014 (online)

Ce sont des moyennes évidemment, ça ne dit rien sur le poids de départ, les doses de statine, la durée réelle du traitement ; bref, c’est à la fois fragile (quoique incontestable) mais peu précis ; laissant toutefois penser que chez certains (fortes doses, longue durée de traitement, prédisposition à l’embonpoint), l’effet des statines sur le poids peut être catastrophique.

Comme pour le diabète, tout avait été fait pour nous le cacher !

Et comme le diabète et le surpoids augmentent considérablement le risque de cancers, inéluctablement …

Et ils le cachent !

Mais les visiteurs de ce Blog le savent depuis longtemps !

Les investigateurs américains qui rapportent cet effet des statines sur le poids ont aussi analysé (grossièrement) les habitudes alimentaires de cette population (sous statine ou non) et constatent que lorsqu’un sujet américain se voit prescrire une statine, il mange plus et plus gras ; ils disent que les statines rendent “goinfres“ ou gloutons …

Peut-être !

Mais les statines sont toxiques pour les muscles, ce qui inéluctablement diminue l’activité physique des victimes, et rendent insulino-résistants ; et tout ça fait grossir !

Pour résumer, quel que soit le mécanisme toxique à l’œuvre, LES STATINES FONT GROSSIR … BEAUCOUP ET VITE !

Allons-nous enfin savoir ce qui s’est vraiment passé dans les 40 essais cliniques testant les effets des statines ?

S’il y avait autre chose que des complices dans les Institutions (ici et ailleurs) chargées de protéger les patients (et les médecins) des méfaits du marketing industriel et de leurs affidés rémunérés dans les plus prestigieux hôpitaux (ici et ailleurs), nous le saurions déjà !

Ça ne risque pas d’arriver !

Hélas !

61 réflexions au sujet de « LES STATINES FONT GROSSIR … BEAUCOUP ET VITE ! »

  1. Ron

    Bonjour Docteur,

    On entend parfois que la graisse sur le ventre serait un signe de risque cardiaque. Qu’en pensez-vous? Et si c’est fondé peut-on chiffrer le seuil de dangerosité ? Et enfin dans ce cas comment perdre cette graisse ?

    Bien cordialement.

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Ron

      Le surpoids et l’obésité sont généralement associés à des modes de vie qui augmentent le risque cardiaque.
      Ce qui est toxique, c’est le mode de vie qui fait grossir, ce n’est pas (ou vraiment très peu) le surpoids lui-même, sauf à atteindre des degrés d’obésité pantagruélique …
      On peut être à risque encore plus élevé en étant maigre avec un mode de vie toxique !
      On peut être en surpoids et en parfaite santé avec un mode de vie protecteur : à vérifier minutieusement en nous lisant, par exemple en lisant « Prévenir l’infarctus et l’AVC ».
      Bon vent, matelot !

      1. Wehrlen
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Bonjour
        Sous crestor depuis 10 ans
        Entorse de la cheville
        Prise de poids
        Augmentation de la y émue depuis peu
        Perte de mémoire
        J’arrête le crestor car très inquiète de ses effets secondaires
        Pas de cardiaques dans la famille je ne fume plus depuis 10 ans et essaie de manger correctement ne fait pas de sport régulièrement mais je bouge dés que possible
        Quand pensez vous ?
        Merci d’avance

        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : Wehrlen

          Réponses à toutes vos questions et à plein d’autres dans notre livre « Prévenir l’infarctus et l’AVC » !
          Ça pourrait vous sauver la vie !
          Personne ne le fera à votre place, pas même les médecins, hélas ! Trop occupés ! Sans doute !

          1. aminevite
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Vu ce jour un patient sous Tahor…apparition d’un diabète avec prise de poids !
            Et si l’industrie pharmaceutique avait fait pression sur les diabétologues pour la prescription systématique des statines afin de noyer « l’effet secondaire » dans une population chez qui la glycémie élevée est la règle?
            C’est une piste à laquelle je réfléchis pour comprendre l’aveuglement des diabétologues…
            Cordialement.

    2. taulemesse
      En réponse à : Ron

      Bonjour a tous;
      Enfin je trouve toutes les réponses a mes questions. Non je ne suis pas folle et ce sont bien ces médicaments qui sont a l origine de tous ces maux.
      J ai 30 ans et je suis sous tahor; atorvastatine et nouvellement crestor depuis l âge de mes 16 ans. Hypercholesterolemie familiale.
      Depuis des années je fais part de mes problèmes aux différents médecins que j ai rencontré : prise de poids ( activité physique régulière; bonne hygiène de vie…); grosse fatigue; et depuis un mois des douleurs musculaires et dorsales a m empêcher de dormir. Lors de ma grossesse j ai du arrêter mon traitement et la miracle j’ai perdu 10 kg; kg que j ai repris lors de la reprise de mon traitement. Et mon état générale c est subitement amélioré. A plusieurs reprises j ai expliqué ces problèmes mais soit la plupart des médecin ni prete pas attention soit ils me font comprendre que c est dans ma tête et que de toute façon sans ce traitement je risque un infarctus a tous moments donc c est sur que la question ne se pose pas et on subit comme on peut. Je me suis empressé d acheter votre livre aujourd’hui enfin de comprendre et apprendre tous ce qui ne ma pas été dit. Je vous en remercie car je vois enfin le bout du tunnel. J ai oublié une parenthèse très importante pour couronner le tout ne trouvant qu avec le tahor 10 mes taux n est pas parfait je dépassé légèrement le médecin a juger bon de me passer au 20 en plus des résultat hépatique catastrophique mes CPR avaient doubles. Et depuis ce satane traitement ma glycémie augmente de plus en plus ayant dépasse la limite et sans traitement mes taux sont toute a fait correcte. En lisant tous vos temoignagne je me retrouve dans tous.

      1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
        En réponse à : taulemesse

        Voilà !
        Vous n’êtes pas la seule, mais vous êtes un prototype !
        Le pire, voyez-vous, c’est que vous ne trouverez aucune étude scientifique démontrant qu’avec une HF la prescription de statine diminue le risque d’infarctus!
        Je suis désolé de tous vos malheurs …
        Et j’ai vu tant d’HF qui n’en étaient pas …
        Lisez attentivement nos livres et prenez les bonnes décisions.
        Ceci n’est pas une consultation.

  2. YannK

    Prise de poids ? Bof !
    J’ai été sous statines entre 2005 et 2012, et je n’ai rien remarqué de ce côté-là. J’ai bien pris un peu de poids (2 à 3 kg peut être ?) malgré une activité physique correcte, mais c’est plus du je pense à une diminution et une meilleure gestion du stress qu’aux statines.
    Moi je pense plutôt que :
    si statines = prise de poids
    c’est parce que :
    Statines = fatigue chronique + Problème musculo-articulaires

    qui ne donnent pas trop envie de bouger…

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : YannK

      Votre commentaire est un peu confus et contradictoire avec lui-même ; mais si j’en extrais l’essentiel, vous me semblez confirmer exactement ce que je dis et ce que les investigateurs que je cite ont dit ; vous seriez toutefois dans la « fourchette » basse comme disent les nutritionnistes … qui ont fait un peu de statistiques …

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Caution

      Merci de cette référence.
      J’encourage tous ceux qui lisent l’anglais à lire cet article et toutes les réactions de lecteurs (notamment français) qui disent leur point de vue.
      Si la décision (de rétraction) des éditeurs à propos des chiffres d’un article ancien est ridicule, elle a eu le mérite de « faire sortir du bois » un certain nombre de récalcitrants qui n’osent pas s’exprimer (notamment en France, pays de la Liberté d’expression, laissez-moi rire !) mais qui dans le confort d’un salon-fumoir très british se lâchent …
      Comme je l’ai déjà beaucoup écrit, on commence à changer de camp, les rats quittent le bateau … ça sent la fin !

Commentaires : page 2 sur 2«12

Les commentaires sont fermés.