Dernières nouvelles des « fondus » anticholestérol et des médicaments qui vont avec…

 

Ça s’agite beaucoup ces temps-ci autour du cholestérol ; et pas seulement chez SANOFI à propos des anticorps monoclonaux anticholestérol [juste avant un prochain vaccin anticholestérol... à moins que la Direction (dans tous les sens du terme !) change assez rapidement...] .

Un exemple ci-dessous au mois d’Août 2017.

Ce serait drôle si ça n’était tragique. Pour cet auteur de renom (pour lequel je n’ai pas beaucoup d’estime… je retiens mes mots !) le cholestérol doit être traité !

Un peu comme la diphtérie ou la polio.

En d’autres termes, le cholestérol est une maladie !

Heureusement que cet animal ne couve pas dans le nid des vaccinalistes maximalistes, il voudrait sans doute lui-aussi  « éradiquer »… le cholestérol…

Mais mon message d’aujourd’hui est ailleurs ; il s’agit de la confiance/défiance des médecins américains vis-à-vis de ce qu’on leur raconte à propos de l’utilité/toxicité des statines.

Voyez ci-dessous ce curieux sondage sur un des sites les plus fréquentés par les médecins US.

Traduction du titre : « Y a-t-il une troisième voie ? »

Dit autrement : y a-t-il un terrain d’entente possible entre les « statines à tout prix » et les « pas de statine du tout » ?

C’est intéressant dans le contexte d’un marketing effréné (médias professionnels impliqués à 100% sans nuance) des premiers alors que les seconds peinent à se faire entendre…

Heureusement, Madame la Ministre, que des réseaux sociaux obscurantistes (évidemment) font le boulot que les médias conventionnels n’osent faire ; un peu (beaucoup) comme avec la question vaccinale…

Traduction de la question  du sondage : « Est-ce que le débat sur le ratio bénéfice/risque des statines a dégénéré ? »

Ce n’est pas comme ça qu’il fallait poser la question évidemment ; il eût fallu demander : « êtes-vous clair à propos de l’usage des statines ? » ou quelque chose comme ça.

La réponse (sous-jacente) des médecins US est assez évidente : ils ne comprennent plus rien !

Certes, maintenant que le nouveau marché des anticorps monoclonaux est ouvert, on peut abandonner le défense des statines à de plus lugubres idiots « utiles »…

Medpage (le propriétaire du site) c’est un peu ça : tout en prudence pour ne pas fâcher les sponsors…

Ils ont tort de négliger la question des statines, à mon avis, car ce faisant c’est toute la théorie du cholestérol-maladie qui s’effondre. Bon ! Laissons faire la Nature !

Je suis désolé pour ceux qui n’auront pas bien entendu le message que j’assène depuis plus de 12 ans : ils continuent à s’empoisonner en pure perte.

Que nous dit vraiment ce sondage ?

1) que les médecins américains sont perplexes et que, malgré la disproportion des moyens mis en œuvre pour les faire taire, le travail des petites souris résistantes aux statines fait son chemin…

2) qu’il semble difficile d’arriver à un consensus ;

3) que plus de la moitié des médecins américains estiment que la plus grande confusion règne à propos de statines sans espoir de clarification ; quand le doute s’installe, le business est mal…

Vous avez des doutes quant à ma 1ère interprétation ?

Voyez une autre étude (publiée dans le journal officielle de la Société Américaine de Cardiologie) évaluant les prescriptions de statines après un AVC aux USA : ci-dessous.

Je rappelle que les sociétés savantes (oups !) et les autorités (oups !) sanitaires préconisent les statines après un AVC sans restriction aux USA comme en France.

Que dit cette étude ?

Que moins d’un patient américain sur deux se voient prescrire une statine après un AVC.

Interprétation : fiasco quasi total des recommandations officielles. Bien peu écoutent ce que les officiels racontent. On peut penser que beaucoup de ceux qui prescrivent quand même le font par crainte de n’être pas « conformes » [il y a "con" dans "conforme"] ou simplement par habitude…

Les réseaux sociaux obscurantistes sont en train d’avoir raison des conformismes [il y a "con" dans "conformisme"]… Aura fallu près de 15 ans, mais quand même !

Je suis désolé pour ceux qui n’auront pas bien entendu le message que j’assène depuis plus de 12 ans : ils continuent à s’empoisonner en pure perte.

Vraiment désolé ! Ce n’est pas faute d’avoir fait mon maximum ; mais je me sens moins seul : 50% des médecins américains [probablement les médecins-techniciens les mieux formés au monde] se morfondent dans le doute désormais ; et ça s’aggrave de jour en jour.

 

 

 

 

 

161 réflexions au sujet de « Dernières nouvelles des « fondus » anticholestérol et des médicaments qui vont avec… »

  1. phil

    Les Américains (médecins et patients) sont mieux informés que nous, soit pour des raisons culturelles, soit pour des raisons politiques ( + de démocratie), soit les deux.

    60% de patients non « traités » après 1 AVC signifie que 40% le sont, donc que le doute persiste encore fortement, on n’est pas sorti de l’auberge et la question n’est pas tranchée.

    En France rien de tout ça, grâce à la HAS, la FFC et les charlots de Fr5 il n’y a pas de place pour le doute, comme placardé partout dans les salles de rééduc en cardio : à chacun sa statine !

    Répondre
  2. Inoxydable

    Bonsoir Docteur. Ce qu’il y a de malheureux c’est que malgré le message que vous véhiculez, le simple quidam comme moi qui tente d’expliquer tout cela à une oreille même attentive et qui renvoie son porteur vers vos livres pour de plus amples explications, se heurte souvent à un scepticisme dubitatif et à ses mots : « mais mon médecin…). Je m’explique : Lorsque je rencontre soit des connaissances anciennes ou encore des parfaits inconnus ( je suis assez sociable et aime bien « blaguer…) qui ont soit mon âge soit sont un peu plus jeunes ou un peu plus vieux, ils sont tout étonnés de mon excellente forme physique apparente. Lorsque, au gré de la conversation on celle-ci a trait à la santé, je leur explique ( à ceux que cela n’ennuie pas et qui ont eu quelques problèmes cardio-vasculaires plus ou moins graves ) ceux que j’ai eu , les conséquences épouvantables de effets secondaires des statines ainsi que des mensonges sur le cholestérol, la plupart sont surpris, il ne connaissent pas!
    Certains, ayant entendu parler des méfaits des statines me rétorquent que leur « Docteur » lui a dit  » qu’il avait beaucoup de bon cholestérol » et qu’il fallait maintenir cela avec les statines….et que eux prennent de la « levure de riz rouge ».. ???
    Malgré mes explications sur le Cholestérol circulant, qu’il ne faut pas réduire « son » cholestérol et les raisons qui font que… rares sont ceux qui ont une lueur de compréhension ou de doute sur leurs certitudes et qui ne me disent pas ( je demanderai à mon cardiologue, ou à mon médecin) Là, je sais que c’est peine perdue mais je leur laisse quand même une petite publicité personnelle sur vos livres et sur les blogs . Souvent, certains n’ont pas l’Internet alors je leur conseille vos livres simplement et parfois, pour illustrer ce que l’ont peut faire en arrêtant de prendre ces poisons et en ayant un mode de vie plus salutaire, qu’on peut faire de l’ exercice à tout âge adapté à son état de santé, je leur montre une petite vidéo enregistrée sur mon Téléphone dans laquelle je m’entraîne sur banc de musculation à des poids que peu d’individus même bien plus jeunes, sont incapables de faire. C’est là, et vraiment là que le doute s’installe – aussi bien sur mon état mental que la réalité de la chose – mais surtout ils commencent à se poser et à me pose les bonnes questions. Pour ceux-la c’est « presque  » gagné.
    Alé jacta est…

    Répondre
    1. Inoxydable
      En réponse à : Inoxydable

      J’oubliais ( en vous priant t d’ annuler mon premier commentaire incomplet parti accidentellement…) je ne commettrai jamais plus l’erreur d’enchainer, dans de telles discussions , sur le problème actuel de la vaccination obligatoire, sur les vaccins multi-valents : Les écoutilles se ferment tout de suite et on vous prend pour  » t’es contre tout toi … ». Même en donnant de références vérifiables. Bien dissocier les deux sous peine d’être catégorisé dans une secte !!!

      Répondre
      1. Jossie
        En réponse à : Inoxydable

        Cher inoxydable, je me retrouve dans votre post.

        Je suis infirmière, une de la vieille école, 35 ans de métier, et je termine ma carrière dans un centre de prélèvements. Cool ! Beaucoup d’habitués avec lesquels on noue le dialogue.
        J’en profite pour faire passer des messages comme « vous inquiétez pas trop pour votre cholestérol, il n’a jamais bouché aucune artère » ou « informez-vous bien avant de faire vacciner votre jeune fille avec le Gardasil »…

        Quelques fois, on entame une discussion et je renvois les gens sur le site de MdL et/ou sur youtube pour voir le reportage d’Arte, mais la plupart du temps, je sens un certain agacement du genre « de quoi tu te mêles ? » « Mon médecin dit que… »

        J’ai comme ça un patient, 65 ans, athlétique, d’ailleurs, il fait du sport plusieurs heures par semaine et il a une alimentation très équilibrée parce qu’il est totalement paniqué par son risque cardiaque. Panique soigneusement entretenue par son médecin traitant qui lui prescrit, comme il se doit, des statines qu’il supporte mal.
        Pendant plus d’un an, comme je le voyais complètement obnubilé par son cholestérol à chaque prise de sang, j’ai tenté de lui faire passer le message que les statines lui faisaient peut-être plus de mal que de bien. Comme il ne voulait pas les lâcher, malgré ses douleurs musculaires, je lui ai conseillé de prendre au moins des suppléments de co enzyme Q10,ce qu’il a fait. Je l’ai renvoyé au film d’Arte et au blog de MdL, bien sûr. Il m’a dit que le médecin lui avait dit que le coE Q10 ne faisait pas baisser le cholestérol alors il a arrêté de le prendre, qu’il avait regardé le film d’Arte mais que ça n’avait pas changé sa façon de voir les choses… J’ai laissé tomber. Quand ce monsieur vient, je lui parle désormais de la pluie et du beau temps, conversation presque non compromettante, (encore que par les temps qui sont les nôtres, il n’y ait plus beaucoup de conversations anodines.)

        Au final, je pense n’ avoir convaincu personne de laisser tomber ses statines. J’en ai peut-être amené certains à réfléchir mais ils admettent ne pas oser aller contre l’avis médical, ce que je peux comprendre.

        J’aborde ce sujet de moins en moins souvent, à moins d’être sollicitée à donner mon avis.

        Pareil pour les vaccins.

        Répondre
        1. MT
          En réponse à : Jossie

          C’est très dur d’accepter que l’on ne peut convaincre personne.
          On peut juste suggérer des choses pour tenter d’ouvrir les esprits…
          Concernant les statines et les vaccins, les gens n’osent pas se responsabiliser pour sortir des dogmes car ils ont peur. Ceci leur appartient!
          Personnellement, j’ai changé ma façon de procéder. Tenter de convaincre est souvent perçu comme une intrusion voire une agression. Je leur dis: « vous n’avez aucune raison de me croire plus qu’un autre, vous ne me connaissez même pas. Mais informez-vous. Prenez soin de vous. Méfiez-vous des médecins en général qui ne détiennent pas LA vérité. »
          Un sur 100 se mettra peut-être à douter?
          Mais j’admet avoir du mal à gérer ce sentiment de déranger souvent avec mes idées non conventionnelles.

          Répondre
          1. Emilio
            En réponse à : MT

            Au final il y a 8 personnes de mon entourage familial et amis qui ont acheté l’un ou l’autre des livres de Georget.

            J’ai bien dit qu’ils les ont acheté, c’est donc une décision de LEUR part qui les a amené à dépenser une vingtaine d’euros.

            Mais ce sont des proches, pas des patients que je vois une fois par an pendant quelques minutes et qui ne me connaissent pas…

            Je ne parle jamais vaccins ou statines avec mes proches, par contre je leur envoie des mails, ce qui a l’avantage de me permettre de proposer les liens utiles (de MdL, de Marc G etc …) pour appuyer mes dires.

          2. Jossie
            En réponse à : MT

            Oui, vous avez raison.
            C’est notre grand tort de soignants de croire que nous pouvons convaincre parce que nous croyons avoir raison.
            Je me souviens d’un temps où je voulais convaincre les gens qu’ils devaient accepter les préceptes de la médecine qui m’avait été enseignée, convaincue (conne et vaincue) que j’étais !
            Je voudrais rentrer dans un trou de souris en repensant aux discours que j’ai pu leur servir alors ! Il n’y a pas si longtemps, en fait…
            Alors oui, un peu d’humilité. Contentons-nous de les inciter à réfléchir et s’informer, ce sera déjà ça !

    2. aubepine
      En réponse à : Inoxydable

      Un peu le même comportement que vous, Inoxidable!
      En plus, j’ai mis « l’horrible vérité … » à disposition dans la petite bibliothèque qui s’est installée dans la grande surface où je vais …. m’apercevant qu’il disparaît, revient , repart …. espérant que la « bonne nouvelle  » se répand ! avancer tant soit peu, c’est déjà une progression!

      Répondre
      1. Francoise
        En réponse à : aubepine

        @ aubépine
        Ah, aubépine, j’adore les gens qui partagent leurs bonnes lectures (et leurs livres, carrément) !
        Et vous contribuez ce faisant à ce qu’on puisse tous expliquer que notre bon Dr MdeL, il fait pas « ça » que pour de l’argent et pour vendre ses livres (sic),… chouette !
        Ses livres, on les partage et ils sont lus plusieurs fois, chaque exemplaire, sûr !
        Belle soirée ou journée aubépine et à tou.te.s.

        Répondre
        1. Ricomart
          En réponse à : Francoise

          Allez, une petite histoire avant de vous quitter pour quelques temps !
          Vous connaissez tous cet adage du verre à moitié plein ou à moitié vide, personnellement, bien que cela n’intéresse personne, je préfère quand il est à moitié plein, probablement cet incorrigible goût pour les polyphénols.
          Et bien, voyez-vous, j’arrive à faire lire MdL le savant à tous ceux que je croise et qui en ont besoin ! Et que croyez-vous qu’ils me disent ? Et bien à leur tour, ils le font lire, le racontent, renvoient à l’excellent film documentaire « Le grand Bluff » d’Anne Georget – qu’au passage les aimesibiens recruteurs feraient bien de faire venir à eux pour un collège « cinéma et agit-prop » , ce qui devrait faire plaisir à nos révolutionnaires – Je ne compte plus les lecteurs de « La nouvelle diète méditerranéenne » , ni les mangeurs de noix et d’amandes autour de moi, en lieu et place des saletés industrielles en usage comme encas, ni le bannissement des cuisines de toutes huiles autres que d’olive et de colza… la vraie difficulté restant « comment se nourrir correctement au restaurant ? » Et oui, nous autres besogneux de l’industrie spectaculaire sommes réduits à l’infâme cantine et autres restaurations de la juke-food généralisée, et là… et là, souvent, de grands yeux m’observent ne sachant quel choix judicieux faire dans cette farandole d’obscénités gustatives. Dernièrement, dans une crêperie dont nous n’avions que le choix, après une salade landaise, les desserts n’offraient d’autres possibilités que 90% de sucre au minimum, une demi-douzaine de regards, sachant parfaitement que j’étais face à une insoluble question, attendirent avec impatience mon choix… salade verte à l’huile d’olive, en ce lieu où même le fromage était inconnu, fit mon bonheur.
          Moralité, si vous ne voulez pas passer pour un emmerdeur, faites comme tout le monde et prenez la monstrueuse coupe glacée, mais si jouer avec les regards et passer pour l’original de service ne vous fait pas peur, faites bouger le décor et tapés dans la fourmilière, toujours vous y trouverez quelque complicité.

          Santé et salade méditerranéennes

          Répondre
          1. Francoise
            En réponse à : Ricomart

            @RicoMart

            Aaah, lovely! merci !!!
            J’aime tant vos histoires, Rico, toujours si inspirantes ! Je me sens moins seule et parfaitement sûre, avec vous dans mon quotidien (même virtuellement), d’être sur le bon chemin. Avant de vous « connaître »… bien sûr… j’y étais déjà et convaincue aussi d’être à ma place, oui… mais c’est tellement rassurant et cela participe à ce que ce soit tellement plus joyeux de vous avoir rencontré (et rencontré.e.s).

            Et oui… je partage aussi mes expériences et toutes mes (maigres) connaissances, doutes, arguments… et j’offre à tour de bras les livres de ce bon Dr MdeL
            (je sais Emilio, nous sommes en désaccord : idéalement, il faudrait que les gens fassent la démarche eux-mêmes d’acquérir le/les bouquin.s, mais je suis très confortable avec l’idée d’offrir = de m’engager et de m’impliquer moi-même, auprès des gens que je veux toucher, et dont je doute par ailleurs qu’ils achèteraient eux-mêmes quoi que ce soit, pour la plupart d’entre eux.elles… mais ils lisent, toujours, si ça tombe direct dans leur bibliothèque…), …
            Je trouve à ce propos que la lecture desdits bouquins est si agréable et accessible (je me répète, mais…. bravo l’artiste et merci à vous, bon Dr MdeL !), que j’observe avec bonheur -et comme vous, Rico- combien les gens cheminent…. aide et support plus que précieux pour faire bouger les gens, les habitudes, les lignes, les certitudes, les décors et les cartes des restaus… :-)
            Ce que j’aime par dessus tout, c’est quand les gens « convertis » à la raison (dont ma douce moitié et objectivement, ce n’était pas gagné, même si encore en cours d’ « affinage » ;-) ….) commencent à propager cela à leur tour,… quel bonheur !…. Moments d’exceptions : quand les personnes que vous avez vous-même amenées à changer leurs habitudes (et qui ont oublié l’origine de leur (r)évolution) vous témoignent (tentent-il de convaincre?) combien la Diète ou les changements que vous leur avez fait adopter, c’est la meilleure option pour rester en bonne santé (pas sûre qu’ils ou elles suivent à la lettre, mais sur la théorie et sur les grandes lignes, … parfaitement convaincus) !
            Ca va être exponentiel, cette affaire-là et ces changements de comportements alimentaires… quand les choses vont bouger et que le ras-le-bol de chacun.e va se concrétiser en actions et en changements concrets….. ça va faire du bruit !!! (vous vous rappelez, l’histoire des seuils, toussa….).

            ProfItez bien, Rico, de toutes les cantines et restaus que vous croiserez pour faire bouger la déco et le décor -et la demi-douzaine de regards qui vous y entoure!- ; pour vous y régaler d’une salade verte avec de l’huile d’olive *** (#Mmmmm) ; et/ou de mets locaux typiques,….
            …. mais aussi : revenez-nous vite,… vous me manquez déjà tellement :-)

            *** « Rencontrée », il y a quelques mois : une huile d’olive extra-terreste d’exception…. Quel dommage qu’on ne puisse faire de la pub’ ici… J’aurais tant aimé vous partager cette merveilleuse adresse ; sûre que vous adoreriez, vous qui semblez si exigeant, gourmet, rigoureux et amoureux de la qualité….
            ;-) et :-D et <3 et :-*

  3. Jean-Marc REHBY

    Je fais profiter le blog de mon post d’hier.
    Hier à la régulation un appel d’un numéro infirmier de HAD ( hospitalisation à domicile) pour un patient en soins palliatifs à domicile 82 ans cancer du pancréas métastases un peu partout cérébrales et autres foie toussa
    Je demande son traitement blibli blabla blablo et rosuvastatine !
    Moi: pardon ????
    L’infirmier rosuvastatine
    Moi non mais je rêve plus con que ça tu meurs!!
    Il y a donc des médecins qui prescrivent une statine à un patient en soins palliatifs avec un cancer généralisé
    Pôvre France et pôôôvre médecine !!

    Répondre
    1. DR ISABELLE CHIVILO
      En réponse à : Jean-Marc REHBY

      Ouais même genre.. les patients âgés que je récupère ( pasque les médecins partent en retraite sans repreneur ) sont presque tous sous statines.. bonjour le ménage sur l’ordonnance.. Le plus vieux 95 ans sous atorvastatine…….Je crois que son médecin ne réfléchissait plus et reproduisait les ordonnances à l’identique… Je confirme pôôôvre médecine …..
      Viens de proposer « préventir l’infarctus etc.. + « le nouveau régime méditarranéen  » à un patient hypertendu dont je désespère vu son poids….. normal il ne bouffe que des féculents.. ( et re lol , il me dit : ben les patates et le riz ce sont des légumes non? et mais docteur la salade , les tomates tout ça c’est pour les femmes pas pour nous les hommes  »
      J’ai cru tomber de ma chaise…. lisez ces excellents livres mon bon monsieur parce que là , … comment dire……

      Répondre
  4. Reliquet

    Bonjour Maître,

    Vous êtes bien sûr de ce que vous dites sur le Cholestérol, parce que dans Top Santé moi j’ai reçu quelque chose de plus conforme à la pensée ambiante, regardez, c’est tout frais… sorti du permafrost dans lequel on avait aussi congelé 4S (1)

    Sinon J-2 pour le vote à l’Assemblée de l’obligation vaccinale géante, le début de la fin des consultations calmes, ressortir les chaussures de Manif, les manches de pioches et les cocktails Molotov…

    Il faut demander à Inox ce qu’il faut mettre dedans, il y a débat là aussi… Essence ou alcool? Y a-t-il une étude en double aveugle randomisée la dessus?

    https://www.topsante.com/medecine/maladies-chroniques/cholesterol/cholesterol-quelle-difference-entre-ldl-et-hdl-252744#xtor=EPR-611

    Répondre
          1. Inoxydable
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Ah, Docteur, il faut quand même lire un peu de tout pour se faire une idée à peu près solide. Même le Nouveau Testament et se souvenir que Jésus est mort pour n’avoir pas voulu se soumettre. On n’est pas Lui mais ne pas se soumettre c’est l’ essentiel.
            @ Reliquet : Ni l’un ni l’autre ! D’après mon expérience, l’alcool est mieux utilisé comme moteur de « chauffe » par les manifestants … avec parfois quelques dérapages et surtout une grande fatigue au bout d’un moment pour marcher ( à la bière surtout )

  5. Giordanengo

    Bonjour,
    Je peux vous apporter le témoignage que les statines sont néfastes. Mon époux a fait un infarctus grave en 2006. Je dis grave, car il est resté 3 jours avec la douleur, ne voulant pas consulter. Lorsqu’il a senti que ça devenait grave, j’ai pu appeler le SAMU. Il était à la limite de « partir », et de ce fait, il a une nécrose de 30%. La cause de cet infarctus est non pas due à du cholestérol, ni a une hypertension, ni à l’alcool (il n’en boit pas), ni au tabac (personne ne fume à la maison). Il faisait un poids normal, sportif, actif. Et une semaine avant son accident cardiaque, il avait fait un bilan sanguin où tout était normal. Il y a peut-être une 1ère raison, l’hérédité (du côté maternel, tout le monde était cardiaque), la seconde raison, peut-être, c’est qu’il a toujours fait, depuis l’enfance, des arythmies, qui revenaient souvent lorsqu’il travaillait ou bricolait . A la suite de son infarctus, le cardiologue lui a prescrit des statines, des bêta-bloquants, un médicament en prévention de la tension artérielle. Et il a commencé par se plaindre de douleurs musculaires (la nuit, la journée), de maux de tête, d’état de fatigue. En faisant des recherches sur le net, il est tombé sur les articles du Dr Lorgéril et les effets indésirables des statines qui correspondaient à ces douleurs musculaires. Il a pris le risque d’interrompre ce médicament, et quelques temps plus tard, il n’a plus ressenti d’inconvénients. Sauf pour les maux de tête et l’état de fatigue. Il a continué cependant à prendre le reste du traitement. L’année dernière (2016), « enragé » d’être fatigué et migraineux, il a décidé de se sevrer progressivement de tout son traitement. Et il a eu raison de le faire, car il a retrouvé une forme incroyable. Plus aucun maux, il connait les limites de son cœur puisqu’il ne lui reste que 70%, il ne fait plus de sport violent (comme le parapente), mais il fait de la marche. Il continue comme avant son infarctus, à manger sans excès et sainement, toujours sans alcool et sans tabac. De plus, ses arythmies ont même disparues. Ce témoignage pour appuyer les dires du Dr Lorgéril, et servir peut-être aux indécis.
    Bonne journée!

    Répondre
      1. Julien Naccache
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Bonjour docteur,

        Je suis très intéressé par la nutrition en général mais ça n’est pas mon domaine de travail. Je réside chez un hôte en Bretagne et devinez ce qu’il y a dans la bibliothèque? « prévenir l’infarctus! ». J’ai donc lu votre bouquin: super et convaincant. L’étude de Lyon est vraiment remarquable. J’ai quand même une question. Il est évident qu’une diète méditerranéenne (et cela devrait être su de tous) améliore les marqueurs métaboliques et l’état de santé en général par rapport à un régime occidental standard. C’est un fait. Point. D’un autre côté, il est évident aussi que dans l’ancien régime d’okinawa, pas d’huile d’olive, pas d’huile de colza et tout le monde se portait très bien. De la même façon, très peu de maladies cardiovasculaires chez les anciens masai qui semblaient avoir une santé remarquable aux dire de Weston Price (qui se nourrissaient de sang de vache de et lait: le fer heminique plus le calcium semble être un bon combo… Le Porfesseur Denis Corpet à Toulouse à montré que la calcium des laitages inhibait la toxicité du fer héminique).
        D’une autre et dernière façon, les habitants de l’île de kitava mangeaient beaucoup de graisses saturées (jusqu’a 40%!) et avaient très peu de maladies cardiovasculaires. Donc, les maladies cardiovasculaires semblent corrélées à ce que l’on mange… mais aussi à ce que l’on ne mange pas et dans les trois cas que je viens de citer: pas de fortes doses d’oméga 6. Il est donc possible ( à mon sens, probable) que les vrais coupables qui se cachent derrière les maladies de civilisation soient les fortes doses d’oméga 6 ou… Des fortes doses de graisses polyinsaturées tout court…

        Ma question est la suivante: certes, les oméga 3 semblent réduire la toxicité des Omega 6 mais a t-on une étude RCT qui comparerait un régime méditerranéen typique à un régime encre plus faible en graisses poly insaturés (avec le même nombre de vitamines et nutriments)? Sinon, qu’en pensez-vous?

        Encore bravo pour ce que vous faites. Les savants ont toujours eu mon admiration.

        PS: sur la toxicité des Omega 3 marins voir par exemple l’article
        http://raypeat.com/articles/articles/fishoil.shtml

        Julien

        Répondre
        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : Julien Naccache

          Merci de vos encouragements ; en plus vous m’avez obligé à faire quelques vérifications…. qui me permettent le commentaires suivants :
          1- je n’ai rien trouvé de significatif concernant la toxicité des oméga-3 marins. Attention à ne pas confondre « oméga-3″ et « poissons empoisonnés ou contaminés » ; ce sont deux problématiques différentes…
          2- à propos de l’étude de Lyon, ne pas confondre « pronostic vital » et « marqueurs métaboliques » ; ce qui revient à assimiler « cholestérol » à infarctus ; ce qui est stupide, mais très répandu.
          3- nous avons publié sur Okinawa ; vous ne pouvez pas en faire une référence pour des Européens au 21ème siècle ; ce qui ne veut pas dire que ce ne soit pas « intéressant » ; mais n’a rien à voir avec le pronostic cardiovasculaire de mes patients maintenant et ici !
          4- merci d’oublier les « anciens Maasaï » ; nous ne savons rien (ou presque) sur sur eux ; et le peu que nous savons est inutilisable pour nos patients maintenant et ici !
          5- merci d’oublier les « anciens » de Kitava ; nous ne savons rien (ou presque) sur sur eux ; et le peu que nous savons est inutilisable pour nos patients maintenant et ici !
          6- merci d’oublier le sympathique Denis Corpet et ses copains liés à l’industrie de la viande et des produits laitiers : ils disent peut-être des choses « intéressantes » mais à notre époque l’énormité de leurs conflits d’intérêt nous interdit de les prendre au sérieux… tant que des vrais experts vraiment indépendants n’auront pas confirmé leurs dires ! « Dura lex sed lex ! »
          Ça fait partie de la moralisation de la vie publique, célébrée ici ou là, mais qu’il semble difficile de mettre en pratique ici ou là, y compris au Ministère « dit de la Santé » : « Dura lex sed lex ! »

          Répondre
          1. Julien
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Merci beaucoup docteur, je trouve ça génial de pouvoir dialoguer avec un vrai savant!

            plusieurs points avant de (re)commencer:

            Prélude: ma question ne porte pas sur l’opportunité d’un régime méditerranéen pour les français. Je pense effectivement que c’est le plus opportun, c’est le mieux qu’on ait en stock, l’étude de Lyon (j’adore cette étude! Franchement bravo!) l’a démontré: clap de fin.

            Remarques:

            - je vous trouve un peu dur avec les braves kitavan, on a quand même de la doc.

            http://wholehealthsource.blogspot.fr/2008/08/kitavans-wisdom-from-pacific-islands.html

            -je vous trouve un peu dur avec Denis Corpet et les interets industriels. Le type est quand même invité par l’OMS et rend un rapport disant qu’effectivement la consommation de viande rouge augmente (un peu) le cancer du côlon… Par ailleurs, le type dit que la meilleure façon de manger sainement c’est d’adopter une diète mediterranéenne: huile d’olive, sardines, legumineuses, huile de colza, tomates, myrtilles et même du vin. Ça va, il y a pire dans le milieu! (ne vous sentez pas obligé de commenter sur Denis Corpet je ne le connais pas et ça ne m’intéresse pas trop)

            Revenons aux choses sérieuses:

            - vous n’avez pas répondu à ma principale question, qui me tient à coeur -si j’ose dire:

            Partons de l’hypothèse que les vrais coupables de maladies de civilisations se trouvent dans une trop forte consommation de graisses polyinsaturées via les huiles industrielles. On sait que les Omega 3 contrecarrent les effets néfastes d’une consommation non optimale d’omega 6. Mais soyons fous, imaginons que même les Omega 3 ne sont pas optimaux qu’en diminuant la quantité des AGPI (ou PUFA) totaux on réduirait encore plus les maladies cardiovasculaires.

            Question: A t-on une étude RCT comparant un un régime méditerranéen typique à un régime encore plus faible en graisses polyinsaturées (avec le même nombre de vitamines et nutriments)?

            sur la toxicité des omega 3… Que pensez-vous de ça:

            http://raypeat.com/articles/articles/fishoil.shtml

            http://raypeat.com/articles/articles/fats-degeneration3.shtml

            Pardon de vous embêter, c’est du boulot, mais vous êtes le boss dans le domaine. Donc un avis du boss, ça vaut son pesant.

            Encore bravo et vive les savants

            -je vous trouve un peu dur avec la kitavas

          2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Julien

            Votre question : « A t-on une étude RCT comparant un un régime méditerranéen typique à un régime encore plus faible… ? »
            Réponse : non !

          3. Inoxydable
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Juste à propos de Massaï : Vu dernièrement un docu TV sur eux, des jeunes de la tribu en recherche d’un territoire plus riche en herbe pour leur bocidés. Des jours de marche avec aux pieds des semblants de sandales, leur lance à la main et l’aide d’une autre tribu rencontrée qui leur indiquait dans quelle direction marcher. Puis les hébergeaient pour la nuit. Pas de repas du soir mais en arrivant, on a « piqué » la veine d’une vache et offert le sang à boire,, puis du lait mais pas de repas du soir.
            Quelle différence avec les anciens Massaï ? Aucune, l’hospitalité est la même, le mode de vie identique MAIS aujourd’hui ils ont le téléphone portable pour prévenir leur tribu, et des pies un peu plus protégés.
            Alors une étude pourrait peut-être encore être utile . .. j’ajoute que ‘ai de l’admiration pour ces gens et leur mode de vie que je serai bien incapable de suivre.

        2. Stéphane
          En réponse à : Julien Naccache

          Sur la faible quantité de polyinsaturés, et bien que je me fasse sûrement gronder par le bon docteur MdL, comme dit Françoise, Serge Renaud attribue la très faible mortalité cardiovasculaire des Crétois à leur infime consommation d’oméga 6 qui leur permettait par ailleurs de consommer très peu de poisson. Les escargots et le pourpier suffisaient pour obtenir un excellent ratio omega6/omega 3, certainement inatteignable de nos jours.

          J’ai failli me faire avoir avec Gary Taubes et ceux qui pensent, comme lui, que les acides gras saturés n’ont aucune influence sur la santé cardiaque, du fait que le cholestérol est innocent. Mais, après avoir lu MdL puis Serge Renaud, j’ai changé d’avis. C’est un fait que les Méditerranéens et les Japonais consomment très peu de saturés. C’est à cette grossière erreur que le reportage d’Arte sur le cholestérol, auquel MdL a participé, peut malheureusement conduire. J’aurais aimé qu’il soit précisé que les charcuteries, à l’inverse de ce que dit le dr Dupagne dans le reportage, soient corrélées à plus de mortalité cardiaque, et que le vin consommé en assez grande quantité en France ne suffise pas à les contrebalancer. D’ailleurs, Serge Renaud, qui est à l’origine du French Paradox, il me semble, ne dit pas autre chose. Il pointe notamment l’influence néfaste du saindoux, très riche en saturés, surtout en position 2 de la molécule de graisse, contrairement à la graisse de canard, riche en acide oléique (cf. l’excellente cuisine du Sud-Ouest), et même le beurre de cacao.

          A Okinawa, on ne consommait pas d’huile d’olive, mais quand même de l’huile de soja (et peut-être de colza, je sais qu’au Japon c’est le cas, une huile qui vient de Chine et qui est connue depuis 5000 ans là-bas). L’huile de soja n’est pas si catastrophique. Une étude en Inde sur le régime méditerranéen l’avait préconisée (lu dans le livre sur Le pouvoir des omega 3 de MdL).

          Répondre
      2. FROSSARD Philippe
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Bonjour Docteur,
        je lis votre blog depuis plusieurs années, car ayant eu des soucis avec mes coronaires mais surtout avec les cardiologues qui m’ont posé 5 « stents »,( le premier sur l’IVA, s’est bouché en sortant de la salle d’opération … j’ ai bien sûr fait une réaction grave aux statines , fonte musculaire , trouble cognitifs amaigrissement, etc…) mais qui ne m’ont jamais parlé de changer mon mode de vie et de mon alimentation…J’ ai laissé tomber tous les médicaments prescrits sauf le plavix ,( c’ est mon cardiologue qui me l’ a fait arrête), et m’ en suis trouvé beaucoup mieux jusqu’à il y a quelques jours ou, alors que je pratiquais mon hobby préféré, l’aeromodelisme activité physique de plein’ air, j’ ai été prix d’une violente douleur thoracique , au bras gauche et dans le cou, le diagnostique était évident, je débutais une crise cardiaque , je me mais au repos dans ma voiture , appelle le SAMU qui arrive rapidement , commence à me traiter tout en me conduisant dans une clinique cardiologique ou l’ on m’attendait , rapidement la coro montrait une sténose serrée dans un ‘stent  » posé sur la marginale il y a 7 ans, les stent fut débouché et sa paroie traitée.Après echo cardio et ecg, on m’ assure que je m’ en sort sans séquelles .Je rentre à la maison avec comme ttt du « brilique » ( je suis plein de bleus)et de l’ aspirine, pas Beta bloqueur je ne les supporte pas ayant naturellement une TA à 12/6.5 et un rythme réguilier à 60bps, les cardiologues ont bien sûr déploré mon refus des statines…
        Je suis la diète méditérranéenne avec application , je n’ai jamais fumé , je fais ma marche quotidienne , 3/4 d’heure en forêt avec mon chien,étant retraité j’ ai peu de stess, je pratique la sophrologie. Par contre je souffre d’ une spondylarthrite qui fut traitée pendant 20 ans par des AINS et j’ai été opéré d’ un cancer de l’estomac après 5 séances de chimiothérapie…
        Ma question: pourquoi cette récidive alors que tout allait bien ?
        Ceci n’ est pas une demande de consultation.

        Merci de votre réponse.

        Répondre
        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : FROSSARD Philippe

          Ceci n’est pas une consultation.

          Vous avez eu beaucoup de malheurs ; et vous êtes encore là ! Dites merci au Bon Dieu ! Beaucoup serait déjà loin !
          Je ne peux évidemment commenter plus loin sans savoir ce que vous faites réellement dans votre vie quotidienne…
          Cela dit, vous avez failli faire une récidive ; et ce qui est en cause ne semble pas être votre organisme lui-même mais une prothèse déjà ancienne ; mais en fait cette « récidive » a avorté !
          En médecine, il y a peu de miracles ; mais il y a des probabilités. La probabilité que vous « échappiez » à nouveau était plutôt faible (du fait de vos antécédents) mais vous avez échappé !
          Les statines ou les bêta bloqueurs n’auraient rien changé ; mais le plavix peut-être !
          Globalement, vous me semblez sur la bonne voie !

          Répondre
      3. Julien
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Ah mince docteur ne Mettez pas mon vrai nom au dessus de la question sur les graisses polyinsaturees. Mettez juste « Julien » et pas « Julien Naccache »

        Merci a vous et pardon du désagrément

        Répondre
  6. Reliquet

    J-1 avant que ça commence alors?

    A l’AIMSIB on se prépare. Nouveau site que je vous engage à visiter et à torturer à volonté car nous somme toujours à la chasse au bug.

    Nouvelle recrue prestigieuse, Pierre Lance a rejoint le Comité Scientifique ce Week-end.

    Pierre est philosophe, Directeur de revue, chroniqueur, écrivain, et surtout c’est un historien de la médecine comme de la science absolument hors paire.

    Mais pas le genre témoin tiède détaché des courroux, quand Pierre Lance s’agace, ça se lit!

    Par exemple, la vaccination géante pour le bien des actionnaires lui a donné l’envie irrépressible d’ écrire au Président Macron.

    Il écrit bien, Pierre Lance… On l’accueille avec un plaisir non dissimulé.

    https://aimsib.org/2017/08/07/pierre-lance-rejoint-comite-scientifique-de-laimsib/

    Répondre
  7. Jabeau

    Quand la DM (Diète Méditerranéenne) est là, la DMLA… s’en va :

    Nutritional modulation of age-related macular degeneration. Hogg RE (2017) http://www.aaojournal.org/article/S0161-6420(16)31351-3/fulltext
    Mediterranean Diet Score and Its Association with Age-Related Macular Degeneration. Weikel KA (2012) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22503690
    Seddon JM et al. Dietary carotenoids, vitamins A, C, and E, and advanced age-related macular degeneration. Eye Disease Case-Control Study Group. JAMA. 1994;272:1413-1420.
    Age-Related Eye Disease Study 2 Research Group. Lutein + zeaxanthin and omega-3 fatty acids for age-related macular degeneration: the Age-Related Eye Disease Study 2 (AREDS2) randomized clinical trial. JAMA. 2013;309:2005-2015.
    van Leeuwen R, et al. Dietary intake of antioxidants and risk of age-related macular degeneration. JAMA. 2005;294:3101-3107.
    SanGiovanni JP, et al. The relationship of dietary lipid intake and age-related macular degeneration in a case-control study: AREDS Report No. 20. Arch Ophthalmol. 2007;125:671-679. Abstract

    Répondre
Commentaires : page 1 sur 41234»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez également vous abonner sans commenter.