L’heure du grand nettoyage de printemps ?

TITRE d’un article mis en vedette dans un récent numéro (celui de 24/12/2012) d’un célèbre journal américain The New Yorker :  « Cleaning Up Science », avec comme sous-titre : « Six ways to ».

Pour les amateurs voici le lien vers le document original et pour ceux qui exigeraient une traduction, « clean up » veut dire « nettoyer ».

On pense donc dans ce grand journal « grand public » de New York (capitale du Monde civilisé) qu’il est temps, voire urgent, de procéder à un vrai nettoyage des milieux scientifiques et mettre au rebut un certain nombre de productions honteuses !

Faire le tri ne sera pas facile ! Bon !

L’auteur, un scientifique qui pratique plutôt du côté des sciences sociales, semble très fâché, il évite courtoisement de citer des noms mais on comprend quand même que les frasques d’un rédacteur « en vogue » du journal [un certain Jonah Lehrer pour ceux qui aiment enquêter un peu derrière moi, ce que j'encourage évidemment, plus on est de fous ...] fût la goûte qui fit déborder le vase …
« Fraud and misconduct everywhere … » avec aux USA [faut le faire !] un Blog totalement dédié aux « rétractions » de nos notabilités universitaires … ce serait réjouissant si ce n’était désespérant !

L’auteur de ce pamphlet lui-même me paraît toutefois un peu naïf, au moins quand il parle des scandales médicaux à répétition qui secouent l’Amérique médicale, et encore ne s’intéresse t-il point à nos petits scandales à nous !

« Chacun ses merdes » disent les jeunes !

A mon avis, c’est un peu tôt en saison, pour se lancer dans le grand nettoyage de printemps, Janvier c’est encore le plein hiver … et pour l’intellect, nous vivons effectivement un vrai hiver nucléaire !

Les 6 propositions de notre distingué auteur sont intéressantes quoique tout-à-fait insuffisantes au moins en médecine, et à mon avis, pour retrouver confiance et sérénité !

Il propose de : 1) modifier les règles d’octroi des crédits de recherche ; 2) d’encourager les investigateurs à publier aussi bien les résultats négatifs que positifs ; 3) d’accepter l’idée qu’une étude isolée ne suffit pas ; 4) de promouvoir les méta-analyses [c'est là qu'à mon avis, il atteint les limites de sa crédulité] ; 5) de créer un vrai code déontologique ; 6) de créer un corps de « policiers » (cops) de la science !

A propos du point 6 : no comment! Very funny! Je suis volontaire !

Bon ! ça bouge, le « grand corps malade » bouge … un peu … c’est encourageant !

Voyons la suite, ce printemps !

46 réflexions au sujet de « L’heure du grand nettoyage de printemps ? »

  1. Nostradamus

    La Théorie du chaos
    (issue d’une réflexion personnelle)

    L’état (c’est à dire des hommes politiques soumis au suffrage universel) ont passé un deal avec les labos pharmaceutiques.

    "On vous previent à l’avance, dans X années, on arrête de rembourser les médicaments qui sont sur la liste Y (vous avez vu les journaux, l’état n’a plus de sous); d’ici là, on vous laisse engranger un peu d’argent; avec, vous financerez les plans sociaux nécéssaires au dégraissage de Big Pharma; prenez bien soin de licencier les gens petit à petit, et étalez le dans le temps afin que cela ne fasse pas la une des journaux, on a déjà l’industrie automobile qui nous cause des problèmes… "

    C’est comme cela que les labos continuent d’empoisonner des millions de gens pour financer les plans sociaux (Astra Zeneca en est à son 3ème PSE en 4 ans; 170 licenciements par an font moins de bruit que 500 d’un coup; il en est de même chez MSD, Sanofi, Pfizer…)

    Le livre de Even et Debré n’est finalement qu’une anticipation de tout cela. Et s’ils avaient eu en mains la liste Y ? (J’épère que les Statines sont dedans !)

    J’ai le sentiment que c’est en 2013 ou 2014 que cela arrivera.

    Dommage que la consolation financière du licenciement des uns engendre un empoisonnement des autres…

    Le rapport bénéfice (se faire élire une seconde fois en empoisonnant des gens) / risque (rater la prochaine élection en disant la vérité mais en licenciant d’un coup beaucoup de monde), existe également en politique!

  2. Richie

    J’ai crée une "cause" facebook.

    Il suffit de taper "de Lorgeril" dans l’onglet "trouver des personnes, des lieux ou d’autres choses".
    Vous trouverez alors une "page" facebook que j’ai nommée "Soutien au Dr de Lorgeril : Le Cholesterol est Innocent" (Dr, dites moi si le titre vous convient).

    Cliquez sur "J’aime" pour affirmer votre soutien.

    Plus on sera nombreux, plus nous pourrons faire du bruit.

    Alors tous sur Facebook, et cliquez bien sur "J’Aime"

  3. Caution

    En ce moment une pétition mondiale est lancée pour la publication de TOUS les essais cliniques, c’est-à-dire y compris ceux qui sont négatifs. Une opération transparence des essais en somme.
    L’argument de la pétition :
    « Des milliers d’essais cliniques n’ont pas communiqué leurs résultats, certains n’ont même pas été enregistrés.
    Les informations sur ce qui a été fait et ce qui a été trouvé dans ces essais pourraient être perdues à jamais pour les médecins et les chercheurs, conduisant à des mauvaises décisions de traitement, des occasions manquées pour un bon remède, et les essais sont réitérés.
    Tous les essais passés et présents devraient être enregistrés, ainsi que les méthodes et les résultats complets rapportés.
    Nous appelons les gouvernements, les régulateurs et les organismes de recherche à mettre en œuvre des mesures visant à atteindre cet objectif. »

    le site web de la pétition : http://www.alltrials.net/ à signer !

Commentaires : page 5 sur 5«12345

Les commentaires sont fermés.