Dialogue utile entre gens bien élevés (suite)

 

Bien que fort bien élevé par ma maman qui y tenait beaucoup, j’apprécie peu les insultes…

Je n’apprécie point tellement non plus les Tribunaux ; mais se faire traiter de « criminels » en public (radio et TV) mérite une réponse minimale.

Le Professeur François Mach n’en est pas à sa première. Il y a quelques années il m’avait déjà traité de dangereux « foldingue » parce que (dans un de mes livres), je disais qu’il ne fallait pas participer à des essais cliniques testant des molécules qui faisaient monter les HDL, supposé « bon cholestérol » pour les niais…

J’avais bien anticipé ; en toute humilité…

Depuis lors, il s’est avéré en effet que ces formidables molécules que le professeur genevois voulait donner à tout le monde étaient dangereuses et totalement inutiles malgré des effets formidables sur les HDL…

Ainsi était mise dans les poubelles de l’histoire de la médecine la théorie stupide qu’il y ait un « bon » et un « méchant » cholestérol…

J’attends toujours les excuses du professeur, de celui-là et de quelques autres…

Faute de tribunal, je m’en vais simplement coller ci-dessous la liste des liens d’intérêt du Professeur Mach pour les seules années 2015-2016 et telle que diffusée par la Société Européenne de cardiologie ; copié et collé, c’est tout et sans aucun commentaire supplémentaire…

 

 

 

 

Cholestérol et statines: Ils pètent les plombs les Helvètes !

Au secours, Guillaume Tell, ils sont devenus fous !

Même nos cousins Helvètes ne savent plus où ils habitent !

Suite au passage du film d’Anne Georget ["Cholestérol, le grand bluff"] ce lundi 26 Septembre sur la radio télévision Suisse, on se questionne outre Jura…

On peut aller voir ça, c’est amusant : http://www.rts.ch/info/sciences-tech/8044639-cholesterol-la-controverse-ou-chacun-defend-son-bout-de-gras.html

Le film passera sur ARTE en Octobre, un peu de patience !

J’apparais sur le film plusieurs fois, et notamment pour expliquer de quoi est faite une plaque d’athérosclérose ; j’explique notamment que les quantités de cholestérol y sont infinitésimales ; par opposition aux dépôts de calcium qui peuvent être importants ; ces dépôts calciques dans les artères sont :

1- prédictifs du risque de complications cardiovasculaires ;

2- augmentés par la prise de statines. CQFD disaient les intellos, autrefois, quand cet espèce en voie de disparition  s’exprimait encore un peu, parfois…

C’est moi (sur la photo ci-dessus) que j’explique  (oups !) tout ça gentiment ; et la réaction très scientifique des autorités (médicales) locales, c’est ça :

Sympas ! Dialogue utile entre gens bien élevés, donc…

D’autres, certes, sont plus modérés ; et l’ambiance générale semble être qu’il soit urgent de se questionner… Grand progrès chez les Helvètes !

C’est déjà beaucoup. La conclusion de la journaliste, citant le grand professeur genevois, est intéressante :