PREFEREZ LE SEIGLE, COMPLET ET BIO

Nous voici de retour avec des bonnes nouvelles … de nos recherches ! Pour l’actualité, on verra plus tard.

Nous travaillons depuis longtemps sur les effets biologiques des polyphénols de certaines céréales.

Les polyphénols du seigle [une céréale peu consommée en France mais beaucoup par les scandinaves] sont particulièrement intéressants et nous avons soupçonné qu’ils puissent avoir des effets sur la synthèse endogène des oméga-3, ce que nous avons appelé le fish-like effect à propos de anthocyanines (du raisin et du vin) dans des recherches précédentes. La théorie est importante, à l’heure où nous devons trouver des moyens de trouver (ou fabriquer) des oméga-3 sans manger du poisson. Qu’avons-nous trouver ?

Quand vous mangez (beaucoup) du seigle complet, vous absorbez des polyphénols qui sont connus pour protéger des maladies du cœur et des cancers, notamment le cancer du sein.

Vous modifiez votre flore intestinale (votre microbiote) dans un sens antidiabétique, ce qui pourrait contribuer aux effets sus-mentionnés à propos des cancers et des maladies cardiovasculaires, et vous induisez une flore qui « active » les polyphénols.

Et enfin, vous induisez des modifications particulièrement avantageuses du métabolisme des acides gras oméga-3 (qui sont augmentés) et des oméga-6 (diminués) dans le sang et le foie.

Et ces changements des acides gras [probablement dus aux polyphénols (du seigle) qui doivent être au préalable métabolisés par les bactéries intestinales (certaines)] sont aussi anti-cancéreux et protecteurs du coeur.

Bref, avec le seigle, c’est bingo !

La prochaine fois que vous allez chez votre boulanger, exigez du seigle ! Complet évidemment !

Et bio encore plus évidemment ! Sinon, changez de boulanger ! Faut ce qu’il faut !

Une seule limite : si vous êtes gluten-intolérant, désolé, faudra penser à autre chose, le seigle contient du gluten !

Si vous êtes seulement « sensible », vous pouvez essayer, peut-être que le gluten du seigle de votre boulanger est « supportable » pour votre système immunitaire …

Bon, trois tranches d’un bon pain de seigle, 20 grammes de beurre bien gouteux (et bio) avec 6 huitres et un verre (ou deux) de blanc, plutôt un Bourgogne aligoté (à mon goût) et bio, une salade (bio) avec ses noix bio et son huile d’olive, un fruit bio et vous avez un repas de roi (méditerranéen) ; vous pouvez remplacer le beurre par de l’huile d’olive que vous répandrez méticuleusement sur vos tartines après les avoir un peu aillées … le tour est joué.

Merci de donner votre opinion, et surtout vos expériences, afin que tout le monde en profite !

PS : ne cherchez pas ces données dans la littérature scientifique et médicale ; nous n’avons pas encore publié ; c’est notre petit cadeau de rentrée ! Surtout, attention, nos données concernent des expériences conduites sur des rats … Mais ne sommes-nous pas des vilains gros rats ?

69 réflexions au sujet de « PREFEREZ LE SEIGLE, COMPLET ET BIO »

  1. Criticspirit

    En s’écartant un peu du pain, je souhaitais vous donner une recette très simple que j’ai inventée (désolé si certains d’entre vous l’avaient déjà)!

    Il s’agit de la » Béchamel méditerranéenne  »

    Faites chauffer un peu d’huile d’olive dans une casserole
    Ajouter la farine (de seigle ?!) – en tout cas cela fonctionne avec de la farine normale
    Ajouter du lait écrémé BIO

    Les proportions sont les mêmes que pour une béchamel classique

    Avec des pâtes complètes, un verre de rouge et une salade composée, on est pas mal là Docteur, non ?

  2. jean-christophe

    Bonjour,

    Le regretté david servan schreiber préconisais sur ce point le pain multicéréales, les farines mélangées.

    Il existe en magasin bio une farine 5 céréales ( 55% blé, 20% seigle, 15% épeautre, 5% sarrasin, 5% orge) complète (T130) avec laquelle je fais mon pain en utilisant un levain bio de seigle.

    Bien que n’ayant dans mon pain « que » 20 % seigle + levain est ce que cela vous parait suffisant au regard de vos recherches?

    1. jean-christophe
      En réponse à : jean-christophe

      je précise que je suis sportif et gros mangeur de pain; ce qui n’est pas le cas de ma femme et de ma fille : c’est peut-être là que cela coince….

      En tous cas en effet, le rôle de la flore intestinale est de + en + mis en valeur. C’est une question qui recoupe les préoccupations de Richard Beliveau notamment

      merci d’avance

    2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : jean-christophe

      Sur la base de nos études sur le rat (dont l’ambition est d’investiguer des mécanismes biologiques), nous pouvons seulement dire que nous obtenons de très puissants effets sur de faibles durées mais avec de fortes doses, les choses se compensant mutuellement peut-être …
      Sur la base des études épidémiologiques [chez des humains évidemment et sur de longues périodes], il semble clair que la consommation de seigle soit associée à des bienfaits importants : moins de diabète, de cancers et de maladies cardiovasculaires …
      Comme vous le savez, aucun aliment (ou nutriment) n’est miraculeux en lui-même, c’est le modèle alimentaire qui fait « miracle » ; c’est une bonne idée à notre avis d’inclure le seigle dans nos menus même si ça n’est pas une céréale méditerranéenne …
      Les grands consommateurs de seigle (les scandinaves) sont plutôt en bonne santé, mais seulement depuis deux ou trois décennies … Quel est le rôle du seigle dans ce rétablissement ?
      Si quelqu’un a une idée; elle est bienvenue !

      1. papynou34
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        C’est un peu ce qui me gène : « La cohérence d’une diète » . Apporter un élément exterieur, même si il est par lui même bénéfique, à une diète qui ne comporte pas cet élément à la base est ce une amélioration ou pas?…. Et comment le vérifier? Etude clinique peut etre?
        Ma réponse est plutôt : seul des spécialistes en nutrition, ayant de solides connaissances en études diverses ainsi qu’en biologie, cardiologie, etc peuvent émettre un avis. Connaissez vous quelqu’un qui a ce profil? Quand à vérifier cet avis, c’est une autre histoire.

        Derriere, il y a aussi l’utilisation commerciale de la découverte, et l’on sait que si il y a du dollar à gagner, la découverte si elle est fausse se transforme vite en dogme.

      2. Inoxydable
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Bon jour Docteur. Peut être les Scandinaves ont-ils un peu abandonné l’alimentation de type « smörebrot » avec bien du beurre et du saindoux ainsi qu’un tranche poisson sur le pain comme le suggère un site consulté , dont j’ai extrait ceci :
        « Cuisine danoise: Le smørrebrød
        Smørrebrød (prononcez approximativement smeurrebreud) n’est pas simplement une tartine beurrée. Les Danois nous diront que c’est de la cuisine, que c’est de la culture, que c’est même un art! Permettez-moi donc de vous initier à son mystère.
        L’ABC du smørrebrød:
        1-Smør signifie beurre, brød signifie pain, smørrebrød doit donc signifier pain beurré (ce qui déjà nous a fait perdre les Américains, qui ne veulent pas de cholestérol).
        2 Une pièce de smørrebrød consiste toujours en une tranche de pain (brød) comme base, du beurre (smør) sur le pain, puis du pålæg, c’est-à-dire quelque chose mis dessus (maintenant ce sont les Français que nous avons perdus, ceux-ci veulent absolument jongler avec le pain séparément).
        3.Chaque type de smørrebrød requiert un type spécial de pain, soit l’un ou l’autre type de pain de seigle, soit du pain blanc (nous avons ainsi perdu les Italiens, qui voient dans le pain de seigle de la nourriture pour cochons).
        4.Chaque type de smørrebrød requiert comme smør, soit du beurre, soit du saindoux.
        5.Chaque pålæg requiert une garniture spéciale.
        6.Les smørrebrød sont consommés dans un certain ordre (normalement poisson d’abord, puis viande, enfin fromage).
        7.Vous aurez toujours au moins une sorte de hareng pour commencer et vous changerez d’assiette après l’avoir mangé pour éviter d’avoir l’impression de n’avoir eu que du hareng pendant tout le repas.
        8.Les Vikings se servent en fait d’un couteau et d’une fourchette pour manger.
        9.Avec les smørrebrød, vous boirez (vous devez boire) øl (de la bière) et snaps (une eau-de-vie danoise amylique de 40 à 45o assaisonnée de différentes épices). »
        Alors ont-ils adopté depuis 30 ou 30 ans une alimentation un peu plus Méditerranéenne grâce à l’ouverture qu’ont le pays Nordique sur l’Europe du Sud notamment …Essayer les plats Méditerranéens c’est les adopter!
        C’est juste une idée…
        Pour information, les Danois comme les Allemands ont le chois entre 200 à 300 pains dont énormément de pains de Seigle qu’ils apprécient particulièrement.

  3. marianne

    Pas de pain pour moi , mais des temps à autre du « porridge » aux flocons d’ avoine . Je suis donc allée au mag bio acheter des flocons de seigle .
    En rangeant mes courses je m’ aperçois que j’ ai pris des flocons …. d’ orge !
    Docteur , quand vous trouverez quelque chose qui améliore les connections neuronales , vous me le ferez savoir !

  4. superwebcrawler

    Bonjour à tous,

    Il y a déjà pas mal d’années que je mange du pain de seigle… Mais… il n’est pas toujours facile de s’approvisionner et tout le monde n’a pas la compétence ni le temps pour fabriquer…
    Aussi, une solution est peut-être d’acheter un pain « industriel » mais néanmoins complet et bio de marque B—G très facilement « trouvable » en grandes surfaces (et ailleurs… ).
    Ce pain de 500g prédécoupé en tranches est vendu un peu plus de 2 euros ce qui n’est pas très cher d’autant que l’on mange de moindres quantités de pain complet en règle générale. Par ailleurs, il se conserve facilement une semaine.
    Loin de moins l’idée de faire un coup de pub pour ce produit qui ne rivalise certainement pas avec les pains artisanaux mais ce produit peut être une solution de facilité en cas de problème d’approvisionnement.

    A vous lire…

    Alain

      1. superwebcrawler
        En réponse à : Sylvain

        Bonjour Sylvain,

        Je n’avais pas voulu citer la marque ici…

        Je parle du pain de seigle complet bio de marque BJORG. vendu en pain de 500 g pour 2,40 € environ.
        Composition : Farine complète de seigle (56%), eau, sel marin, levure.

  5. Inoxydable

    Bonsoir Docteur. Votre billet m’interpelle quelque peu ! En effet, je viens de passer une semaine de l’autre côté de la frontière, chez nos cousins …Germains..( Oh bien près de la frontière Française) et la nourriture y est tous autre mais j’ai gardé le principe de la D.M cependant je me suis laissé aller à quelques repas genre saucisses (Lyoner pour ceux qui connaisses, Rostswurst…) et quelques bières. Mais surtout, et après deux mois et de régime cétogène, (qui a marché pour faire baisser mon taux de Diabète matinal) je me suis laissé aller à déguster, manger du pain allemand « RoggenBrott » au petit déjeuner et en accompagnement des plats. Il s’agit en fait de pain de Seigle -je ne le savais pas- mais je le trouvais très bon et pas cher.
    Bref, quelle ne fut pas ma surprise de constater une baisse significative de ma glycémie, lors de la prise du matin ( entre 98 et 115 en moyenne). Même chose pour mon épouse ( un taux un peu plus élevé (118 -125) avec toute fois la metformine 2 fois pas jour et cela n’avait jamais aussi bien marché pour elle…Je précise que quant à moi je faisais beaucoup d’ exercices physiques (travaux de rénovation d’une maison, défrichage d’un jardin plus que luxuriant et sauvage, à l’abandon ; j’ai même « fusillé » une grosse tondeuse…) Nous nous demandions ainsi qu’est ce qui pouvait avoir fait baisser , sans effort, à ce point notre Diabète ! Ce n’était sûrement pas la bière ni les saucisses mais serait il possible que le pain de Seigle en soit l’explication?
    Quoi qu’il en soit, , dorénavant j’accentuerai mes besoins de Pain sur le pain de seigle, Bio de préférence et…qui vivra verra!

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Inoxydable

      Je ne connais pas ce type de pain ; mais il est communément admis que le seigle complet diminue la résistance à l’insuline (et en principe donc la glycémie matinale).
      J’écris « en principe » car pour l’insuline c’est démontré (y compris par nous chez l’animal) ; mais pour la glycémie, c’est moins clair … et moins intéressant.
      Mangez du seigle !

  6. N.

    Bonjour Docteur

    Essayant le plus possible de manger bio ,je me pose des questions sur les contrôles effectués dans certains pays qui ont la réputation d’être moins rigoureux que le nôtre .
    Cocorico? pas si sur car à mon avis ,il faut vraiment faire confiance lorsqu’on connait le nombre et le type de contrôles que « subissent » certains agriculteurs biologiques …
    La encore ,il n’y a pas les moyens financiers à la hauteur,par exemple pour faire sérieusement des prélèvements sur les denrées comestibles ,et non des contrôles sur d’hypothétiques stockage de phytosanitaires
    Mais ça c’est un problème politique donc il n’y a pas lieu de s’en plaindre ici.

    A titre personnel,les céréales bio ,je n’en trouve pas en filières courtes , qui elles sont plus sures .(oeufs, légumes ,laitages , les viandes , c’est déjà plus dure question filière directe, en raison des conditions drastiques d ‘abattages)

    Comment faites vous pour trouver des produits céréaliers transformés (comme du pain de seigle complet bio ,par exemple ) en filières courtes?
    Pour moi, c’est mission impossible, mais je n’ai probablement pas assez fouillé cette question .

    Amitiés « situationnistes compatibles » cher Docteur …si vous me permettez cette association.
    N.

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : N.

      Chaque région a ses « trucs », vous devez trouver les vôtres, demandez à votre boulanger habituel, allez au premier magasin bio, interrogez à votre coiffeur, etc …

  7. N.

    Merci Docteur

    Concernant le coiffeur,il y a longtemps que j’écoute pousser mes cheveux,hélas en vain , je m’en remettrai donc aux magasins bio d’à côté

    A vous lire !
    N.

  8. GREZIGNAC

    Cher Docteur,

    Je ne doute pas de la pertinence de vos bons conseils concernant les effets positifs du seigle
    J’ai,déjà , remplacé le pain multi céréales par du pain de seigle complet bio…
    Toutefois , dans le cadre de la lutte contre les Kgs en trop, je ne mange , chaque jour, que 2 petite tartines de pain le matin au petit déjeuner, au cours duquel j’absorbe , dans ma tisane,une cuillère à soupe de graines de lin moulues (apport d’oméga 3)
    Dois je remplacer les graines de lin moulues par des graines de seigle à germer « moulues »??(oméga 3 meilleure..?)
    Pouvez vous nous donner quelques conseils sur la façon d’absorber des graines de seigle autrement que sous forme de pain de seigle ??
    ou bien est ce un faux problème et pain ou céréale , c’est la même chose ??
    Merci , par avance, de votre aimable réponse

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : GREZIGNAC

      Ceci n’est pas une consultation.
      Le seigle ne vous apporte pas d’oméga-3, donc gardez le lin si vous n’avez pas trouvé d’autres moyens de vous abreuver (vous et votre cerveau pour que ce dernier se fasse son cholestérol) en oméga-3 végétal.
      Je ne conseille pas de consommer du seigle sous forme de graines crues ou à germer ; c’est bon le pain … de seigle !

  9. jonard

    à la campagne mon voisin, paysan ancien et à l’ancienne m’a dit que lorsqu’il nourrissait ses poules et lapins avec du seigle ils étaient beaucoup moins gras qu’avec du « froment » et se portaient mieux (seigle qu’il cultive lui même et bat à la batteuse…). Froment nom ancien du blé .

    1. Michel
      En réponse à : jonard

      Le froment n’est pas un nom ancien ; c’est le nom du blé tendre (Triticum aestivum), par opposition au blé dur (Triticum durum) dont on fait, entre autres, les pâtes.

  10. hierophante

    Bonjour, on ne va pas manquer de protéines si on remplace le poisson contaminé par du seigle ? Déjà qu’on a réduit drastiquement la viande et le fromage dans le modèle alimentaire méditerranéen ? Sachant que votre modèle prescrit de faire du sport pour travailler le système cœur/muscle ?

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : hierophante

      Vous avez raison, il faut trouver des sources alternatives de protéines si on stoppe le poisson.
      Mais, nous n’avons pas dit qu’il fallait TOTALEMENT stopper le poisson. Nous expliquons comment faire dans notre prochain livre.
      D’autre part chez la majorité de nos concitoyens (faibles consommateurs de poissons), les produits marins ne sont pas en moyenne une source importante de protéines.
      Bien sûr, il peut y avoir des cas extrêmes qui mangeraient beaucoup de poissons et stopperaient totalement … Ceux-là doivent faire attention, et pas que pour les protéines, il y a aussi l’iode, le sélénium, vitamine D, etc …

Commentaires : page 2 sur 3«123»

Les commentaires sont fermés.