"Cholestérol, mensonges et propagande" en japonais ce printemps

Bonne nouvelle pour tous nos lecteurs “Japonophones”, d’ici deux mois environ, il pourront trouver une version japonaise du livre dans toutes les bonnes librairies de l’archipel.
Nos amis sur place, que nous retrouverons sans doute en octobre 2009 à Tokyo pour un grand media meeting visant à réveiller les consciences sanitaires, ont fait un super boulot. Ce sera, c’est sûr, un outil bien utile pour faire le job aussi sur place !
Comme quoi, les bonnes idées trouvent rapidement un bon terreau pour prospérer !
Il est vrai que le Japon est vraiment le dernier endroit de la planète où le “cholestérol delirium” a sa place, à moins de vouloir faire honte à la postérité.
L’histoire nous jugera !
C’est donc peut-être de là (du Japon) que le reflux le plus rapide sera observé.
On peut espérer que rapidement, nous (en France et en Europe en général) prendrons rapidement exemple.

44 Replies to “"Cholestérol, mensonges et propagande" en japonais ce printemps”

  1. @titite :

    Par pitié, arrêtez toutes ces saletés ! TOUTES !

    Pas le temps de rentrer dans les détails …

    Pour plus va falloir lire mon livre "Prévenir l’infarctus", vous saurez tout et ça pourrait vous sauver la vie !

  2. Bonjour,

    Un question toute simple. ARTERIN donne t-il des effets à long termes (cancer par exemple) comme dit par un docteur récemment à une amie qui le prenait et lui a dit de l’arrêter.
    Je le prends moi-même en plus du béfisal. Il est vrai que artérin diminue significativement le taux de cholestérol. Mais aux détriments à provoquer d’autres effets?
    Merci de votre réponse.

  3. @arianelle :

    les symptômes d’intoxication sont multiples et variables en fonction des gens …

    J’espère qu’il y avait un minimum de rationalité dans ces prescriptions inutiles en fait !

    Bon vent, matelot !

  4. Bonjour,

    On me prescrit des statines (d’abord Crestor puis Lipidil, plus tard Lipitor et maintenant Pravastatin) depuis près de 10 ans.
    Après la lecture de votre livre, je me suis posée la question à savoir si cette prescription ne serait pas responsable des palpitations et sensation de fatigue du coeur que j’éprouve maintenant.
    Est-ce possible ?
    J’ai 64 ans.
    Merci.

  5. je lis avec intérêt toutes ces informations; je prenais lipanthyl depuis quelques années ainsi que tritazide, nobiten, outre glucophage. J’ai arrêté la pravastatine il y a deux mois;
    Vu les douleurs musculaires et autres douleurs indéfinies et persistantes, le rhumato m’a fait arrêter le lipanthyl et m’a ordonné récemment "arterin".
    Je prends aussi du dictame en poudre.
    Qu’en pensez-vous ? Est-ce bon ou mauvais, dois-je continuer aussi avec tritazide et nobiten ?
    merci bien.

  6. @Violetta :  désolé, sur paris, je n’ai eu que de mauvaises "touches", ils sont très "conformistes" voire "peureux" ; mais surtout "ignorants" … Voyez plutôt du côté des homéopathes !

  7. Bonsoir Docteur,
    c’est Violetta.
    Merci de m’avoir répondu.
    Bon c’est décidé à partir de ce soir je ne prends plus arterin et demain je me procure votre livre "prévenir l’infarctus".
    Auriez-vous s’il vous plait le nom d’un cardiologue (avec le même regard sur le sujet que vous) sur Paris à me communiquer ?
    car j’ai souvent demandé au mien si je pouvais arrêter mes bétabloquants (ces dernières années sous FLECAINE 100 LP 1 Gélule le matin et 1/2 ténormine 50 le matin et 1/2 autre ténormine le soir) et à chaque fois c’est NON !
    il ne veut pas que j’arrête et est très statine aussi…. mais les statines c’est fini dès ce soir !
    ce matin je pouvais à peine soulever mon bol de petit déjeuner
    j’ai mal partout.
    Merci beaucoup Docteur de donner tant de votre précieux temps.

  8. @violetta : 

    "Naturelle" ou pas, Arterin* est une statine et vous êtes maintenant saturée, dixit "empoisonnée", et il va falloir du temps pour vous nettoyer …

    Que du bien à attendre de ce "nettoyage" car les statines ne servent à rien, il serait temps que vous compreniez que le cholestérol est innocent et les trigly encore plus …

    Je vous recommande la lecture urgente de mes livres pour "comprendre" un peu mieux le peoblème, commencez par le dernier "Prévenir l’infarctus", vous gagnerez du temps !

    Les bêtabloqueurs ont pu effectivement créer des troubles métaboliques chez vous "tendance au diabète" notamment avec augmentation des trigly [le problème c’est pas les trigly c’est le diabète] ; et c’est bien mauvaise médecine de vous les avoir laissé pendant des décennies …

    Ceci dit, je ne connais pas votre dossier médical, ceci n’est pas une consultation et je ne peux rien dire de plus, désolé !
    Bon courage et surtout : bonne lecture !
    URGENT !

  9. ARTERIN pire que les autres ???
    Bonsoir Docteur, depuis 20 ans sous statine (j’ai 50 ans), ces 2 dernières années sous Tahor 10 que j’ai arrêté ave OK de mon médecin j’avais trop mal aux bras , tendinites et tout le temps fatiguée
    je prends maintenant arterin toujours OK de mon toubib plus naturel parait-il mais mes douleurs empirent !
    C’est pire qu’avec Tahor !.
    Maintenant j’ai mal aussi aux muscles des jambes et aussi comme des coups d’aiguilles. J’aimerai bien arrêter mais j’ai peur car j’ai 3 gr de trygli, 2,80 de cholest Total et très peu du bon, seulement 0,36 d’HDL.
    En plus je prends depuis 30 ans des bétabloquants car j’ai des troubles du rythme cardiaque.
    Je ne sais pas quoi faire.
    Merci.
    Violetta

  10. sono quasi vegetariano , e il mio colesterolo e il
    seguente : totale 168 mg/dl — LDL 95mg/dl e HDL
    51mg/dl , ho 71 anni , faccio attivita fisica ,
    sono medicato per hipertensione , domando: devo
    diminuire il LDL , perche secondo il DR.Walter
    hartenbach dovrebbe essere superiore a 200mg/dl
    Grazie,e saluti.

  11. @JONIS :

    On peut certainement devenir vieux avec des plaques et si on faisait des autopsies systématiquement, on verrait que tous les vieux ont des plaques.
    Mais 51 ans ce n’est pas vieux, et s’il y a des plaques là, il y en a peut-être ailleurs !
    Alors, finie la rigolade, urgent de prendre votre santé en mains !  Amicalement

  12. bonjour Professeur
    j’ai une question concernant les plaques d athéromes. J’ai 2.60de cholestérol,je le traite avec ARTERIN mais j’ai un début de dépot athéromateux aux fémorales dr+g ainsi que aux carotides. Je prends dc Kardegic 75mg.j’ai 51ans j’ai du sport toute ma vie jamais fumé, jamais bu.
    Je mange plutôt sainement pas parfaitement mais bon…. peut on venir vieux avec des plaques d’athéromes?
    merci
    Jonis

  13. Je n’étais pas allée chez le médecin depuis 10 ans. Autour de moi , on me disait:”tu es folle!” Je me sentais très bien! mais j’ai fini par craquer, d’autant plus qu’à un moment j’ai réalisé que j’étais à 10 ans du décès de ma mère et de ma grand-mère qui toutes deux sont décédées l’une d’un AVC l’autre d’une phébite au même âge: 74 ans.
    Tous mes résultats d’analyse et de tests ont été excellents sauf mon taux de cholestérol qui aux yeux du cardiologue que j’ai consulté( je fais du tennis de compétition et j’avais besoin d’un certificat médical ) m’a ordonné du crestor , le plus dosé car j’étais en danger.
    J’ai mis en place une stratégie culinaire personnelle et 15% de mon taux de cholestérol est tombé en un mois ( sans crestor) . Oui mais m’a-t’on dit votre taux de cholestérol ne baissera pas plus par l’alimentation et j’ai pris le crestor . Mon taux a encore baissé mais pas comme le souhaitait le cardiologue qui voulait que je n’ai plus que 1 . Personnellement je n’arrive pas à imaginer de prendre à vie un médicament et j’ai arêté le crestor, et mon taux est remonté comme avant: plus de 3. Et j’ai commencé à regarder sur internet les effets secondaires avec les témoignages des patients, je suis tombée sur une personne qui parlait de votre livre et aussitôt je l’ai acheté.
    Que vous dire , sinon que les bras m’en sont tombés, et que je me sens rassurée.
    Si j’ai bien compris, le cholestérol n’est pas responsable des AVC ni des infartus. Puis-je savoir s’il est responsable d’autres maux dont on ne parle pas? Sinon dois-je ne plus m’occuper de ce taux que certains trouvent dangereux?
    Je mène une vie saine , je suis sportive malgré mes 65 ans et je suis très attentive à ma nourriture.
    J’espère une réponse à la question : le cholestérol est-il responsable d’autres maux dont on ne parle pas?
    Merci pour le travail de fourmi que vous avez accompli pour nous éclairer, car je suppose que le livre n’en relate qu’une infime partie.

    Le cholestérol est indispensable à vos cellules, surtout à votre âge, surtout le cerveau et les muscles !

    Le cholestérol est innocent, lisez attentivement mon premier livre et vous comprendrez tout

    Bon courage !

  14. Chère Odette, Vous voilà sortie du marécage !

    Hélas, le problème que vous décrivez n’est qu’une toute petite partie de la question ! bonne lecture et surtout, diffusez la bonne parole ! Bonne route !

  15. Cher Docteur,un épuisement inexpliqué au point de douter de mes capacités professionnelles est survenu dans ma vie .Après avoir passe tous les examens médicaux possibles- tous excellents- aucune explication.je mène une vie très active mais saine pression arterielle excellente Juste pour "tester " j ai arrêter le seul médicament simvastatine. 10 mg et depuis trois jours je me sens mieux… Alors j ai surfe j ai trouve votre blog et je vais lire votre livre! Je ne peux vous décrire cet épuisement qui m a touche: mon cerveau semblait s éteindre J aime les paves dans la marre Le doute est un moteur merveilleux Merci de votre courage

  16. Cher Bernard,

    Vous avez raison, dix fois raisons, mais cet éditeur ne change pas ses maquettes pour ce genre de détails, c’est trop couteux. Le livre est sorti en 2007, et a donc été écrit en 2006, juste après les “révélations” du scandale du Vioxx. En 2006, je n’avais plus aucun doute concernant les impostures qu’étaient les essais avec les statines. Devais-je pour autant rejeter TOUT ce qui se disait sur le cholestérol ? Il m’a fallu quelques autres années pour aller “au bout” de la “mascarade”. Je comprends que vous ayez l’impression de contradictions, mais en fait, je suis un scientifique (dans le doute systématique, c’est professionnel) et pas un dogmatique, il me faut du temps et de la réflexion pour changer … Donc, en 2006, j’écrivais encore un peu de façon automatique des banalités, faute de certitudes “absolues” concernant la théorie du cholestérol dans son ensemble. Y avait-il un peu de vrai dans ce fatras ? L’éditeur me demandant un livre sur le vin n’aurait pas accepté (sans doute, à l’époque) que je dise des “barbaries” sur le cholestérol. Quand on veut être crédible à propos du vin, il ne faut pas commencer par introduire le doute chez un lecteur en lui faisant un croche-pied (à propos du cholestérol) alors que ce n’est pas le sujet du livre sur le vin … Aujourd’hui que le vent tourne en ma faveur et que je suis moins seul, ce serait différent. Ceci dit, je comprends votre critique et je suis désolé de cette mauvaise impression. Mais, il vous faut intégrer la notion de temps dans votre appréciation de l’évolution des idées. Qui m’écoutait en 2006 ? Merci de votre indulgence. Amitiés

  17. Bonjour Docteur

    C’est encore moi, bernard, j’aurais aimé avoir une appréciation de mon dernier message du lundi 29 mars car dans ce domaine du cholestérol où on se sent un peu seul , nous avons besoin d’encouragement.
    Je viens de passer quelques jours de vacances chez un ami traité par des statines, persuadé que le cholestérol est en grande partie responsable des maladies cardiovasculaires . Il m’a donné votre livre "alcool ,vin et santé" et montré la page 54 : causes les plus fréquentes des AVC . On trouve dans les facteurs de risque : hypercholestérolémie.
    On a un doute également à la page 60 sur le LDL qui pourrait être responsable de l’infarctus et à la page 69 : la goutte est-elle un facteur de risque comme l’hypercholestérolémie ?

    Peut-être n’ai-je pas tout bien compris mais je ne pensais pas trouver ces petits détails agaçants dans votre livre .Qu’en pensez vous ?

  18. Cher Mickael,

    Il faut lire mes deux livres sur le cholestérol mais aussi celui sur les oméga-3 et celui sur l’alcool et le vin. Vous aurez ainsi une vision globale et indispensable. Faites attention, vous êtes un sujet à risque (voyez votre papa) mais probablement pas à cause du cholestérol (voyez votre maman). Il est urgent que vous compreniez la différence entre les hypercholestérolémies familiales (dites HF, parcourez ce blog, il y a de nombreux visiteurs qui parlent de leur cas) malignes et bénignes ! En 2006, lors de la publication de mon premier livre, j’étais très isolé. Aujourd’hui, parcourez ce blog et vous comprendrez, non seulement je ne suis pas isolé mais j’ai de multiples réseaux dans tous les pays où des gens (encore minoritaires car dépourvus des relais médiatiques) partagent mes vues. La vague grossit tous les jours. Les contre-attaques des adversaires sont certes violentes mais tous les jours un peu plus ridicules ! Amitiés

  19. Bonjour Docteur,

    Je suis traité pour des problème d’hypercholestérolémie depuis 1999, j’ai 38 ans cette année. J’ai énormément de problème due aux effets indésirables musculaire. Je souffre d’hypercholestérolémie héréditaire (mère et père). Mon père est décédé à l’age de 47 ans d’un infarctus foudroyant (plutôt lié à un stress prolongé et à une mauvaise hygiène de vie).
    Ce la fait 1 an que je cherche le moyen de trouver une alternative à la statine et j’ai testé tout un tas de complément alimentaire (riz rouge coq10, cholicétrol).
    Je ne conseille personne de le faire, les effets indésirable sur l’estomac sont effroyables.
    Hier soir, je me suis penché sur un traitement que prend ma mère et je suis tombé sur les effets indésirables que provoquent Ezetrol, mes bras m’en tombent.
    Mes derniers résultats font états de:

    tri glycérides : 1,00 mmol/l
    Cholestérol : 8,28 mmol/l
    choléstérol HDL : 1,09 mmol/l
    Rapport CHO/HDL : 7,6
    Cholestérol LDL : 6,69 mmol/l soit 2,59 g/l

    J’ai décidé de stopper tous les traitements et de me mettre à faire un peu plus de sport. Je suis déjà sous régime méditerranéen. Je vais aussi orienter ma maman pour stopper tout traitement.
    Je vais aussi me mettre à lire votre livre.
    Lequel me proposez-vous? Le premier ouvrage ou le deuxième ou les deux?

    Qu’en est-il de votre popularité dans le milieu médical? Avez-vous des confrères qui vous soutiennent? Pensez-vous que les mentalités vont changé?
    Il y a des millions de gens qui ont besoin de docteur qui ne soit pas sous influence des laboratoire pharmaceutique mais plutôt sous influence des tests techniques scientifiques concrets.
    Merci Docteur pour votre œuvre qui redonne espoir à une solution alternative aux "mauvais résultats sanguin" dû au choléstérol.

  20. Bonjour Docteur
    Cela fait un an maintenant que je vous ai fait parvenir un message (Bernard du mardi 3 mars 2009) et je pense qu’il est important que je vous confirme que ces étourdissements qui ont disparu peu de temps après l’arrêt du traitement en janvier 2008 ne sont jamais réapparus, mon cholestérol se porte bien, stabilisé à la même valeur , valeur que j’avais déjà à 40 ans c’est à dire il y a 20 ans !
    Plus de nausées , plus d’arythmies cardiaques, plus d’insomnies, j’ai retrouvé mon appétit et mes 64 kg ( car j’avais maigri ) , mon mode de vie et la qualité de mon alimentation sont devenus mon principal souci.
    Mes 2 frères , plus âgés, traités comme toute la famille (sauf moi maintenant) ont eu des problèmes dernièrement, l’un musculaires et l’autre cardiaques , leur taux de cholestérol total ne dépassait pas 2,0 g /l .
    J’ai entrepris la relecture de vos deux livres et je vous suis d’une infinie reconnaissance car vous m’avez débarrassé de cette angoisse générée par mon médecin et mon entourage qui me prédisent des problèmes cardiaques à cout terme !
    Amicalement , Bernard

  21. chère Sandrine,

    Je ne fais pas de consultation par blog interposé. Que des généralités donc ! Comme votre cas est assez général, vous allez vous retrouver facilement. Si on peut discuter entre experts sur quelques aspects spécialisés, il y a quelque chose où tout le monde est d’accord (sauf ceux qui ont plusieurs mois ou années de statines [par exemple la pravastatine] derrière eux et qui ont détruit leurs neurones) : diminuer le cholestérol ne protège pas les femmes ! Prendre des statines ne protège pas les femmes ! Mêmes les essais frelatés qu’on nous a servi n’ont pas réussi à démontrer ça, sans doute parce qu’ils ont oublié de “truquer” les données concernant les femmes ! Un oubli qui en dit long vous en conviendrez : miracle chez les hommes, rien chez les femmes ! Est-ce possible ? Bon vent, matelote ! Mais attention, ne vous croyez pas protégée pour autant ! Arrêter une statine ne protège pas, vous l’avez compris, c’est votre mode de vie qui vous protège !

  22. Bonjour Doc,
    Alors je vous explique mon cas. Début juillet on m’à découvert 2g40 cholestérol direct le medcin me préscris Pravastatine!! Et depuis vos déclarations que je découvre sur le net j’ai vraiment envie d’arreter. J’ai 30ans du poids en trop mais j’en ai perdu 15 !! je fume pas, jamais d’alcool et je fais du sport quotidiennement. Dois-je arréter ce traitment qui aparement ne protège pas le coeur? Merci d’avance, bonne continuation.

  23. Bonjour Doc,

    J’ai lu dans les années ’70, "La némésis médicale" d’Yvan Illich et je n’ai pas rencontré un médecin, sauf quand nécessaire, depuis ce temps.

    Il suffit de réfléchir un brin et de regarder autour de nous pour comprendre qu’il avait entièrement raison. Il y a 2 ans, mon beau-père de 84 ans est mort. Vous me direz, il a été chanceux de vivre aussi longtemps, oui mais, c’est 2 ans auparavant, après un check-up inutile qu’on force chez les vieux que le docteur lui a prescrit un produit pour ses plaquettes qui n’étaient pas selon la norme, faut croire. Il a commencé a avoir des étourdissements, puis des maux de jambes etc…. puis le cancer et il est mort.

    Je lui avais dit de cesser tout ça dès le début, d’aller voir pour une deuxième ou une troisième opinion mais bon, vous savez comment on faiblit en vieillissant, mentalement je veux dire, on devient aussi sensible qu’un enfant et on croit dans le doc-dieu aussi bêtement qu’eux.

    Avec cette nouvelle race de médecins hypnotisés par le $, il est dangereux de se faire soigner car la routine fait que nous sommes sur-soignés et à risque de mourir par les soins. D’ailleurs il semble que la maladie faisant le plus de ravage est médicale, la maladie iatrogène justement dénoncée déjà par Illich.

    Merci doc de votre franchise et bonne chance pour la suite.

  24. Cher Thomas,

    Merci de votre message. La grande différence entre l’époque d’Hartenbach et d’Apfelbaum (milieu des années 1990) et l’époque présente est qu’il y a eu depuis l’affaire du Vioxx (2004-2005) puis la découverte de l’extraordinaire duplicité des industriels et de leurs alliés pour la conduite des essais cliniques avec les statines. Le plus récent de ces avatars est l’essai JUPITER en 2008-2009. Nous savons maintenant qu’il s’agit de “mensonges” et de “propagande” alors qu’à l’époque, Hartenbach et Apfelbaumne pouvaient que le soupçonner. La prochaine bataille sera la dernière, mais la plus rude. Pas sûr que nous en réchappions. Nous aurons besoin de tous les alliés possibles. Amicalement

  25. Bonjour Docteur,

    votre livre ‘Cholestérol, Mensonges et Propagande’ m’ a beaucoup intéressé. J’ avais déjà lu ‘Die Cholesterin-Lüge’ ( le mensonge du cholestérol, ISBN 3-7766-2277-6, éd. F.A.Herbig, München ) du Prof. Dr. med. Walter Hartenbach qui semble complètement inconnu en France c’ est vrai il est en allemand ( mais il cite entre autres aussi le Pr. Apfelbaum ); je suis très content d’ avoir maintenant un livre en français plus connu.
    Cordialement T. Michels

  26. Chère Françoise, Je ne peux pas faire des consultations via un blog, vous le comprenez. Ceci dit, je ne comprends pas de mon côté si vous avez lu, ou pas, mes livres. Si c’est le cas, il faut relire car le principal message que j’essaie de faire passer c’est que le cholestérol est innocent et qu’il ne sert à rien de le diminuer. C’est un indicateur (un mauvais indicateur) de risque ou surtout d’un mode de vie délétère. Si votre mode de vie est adéquate (pas de tabac, exercice, nutrition méditerranéenne), votre cholestérol n’est pas important. Inutile de faire un jeun prolongé, vous allez vous rendre malade. Ceci dit, vous êtes peut-être un cas très particulier (ce que je ne peux deviner) mais j’en doute fortement puisque votre cholestérol “familial” ne vous a causé aucun ennui grave jusqu’à 52 ans. C’est ce que je crois comprendre. Quand le cholestérol “familial” est vraiment dangereux (les cas sont rarissimes), il se manifeste beaucoup plus tôt dans la vie. Allez, un petit coup de relecture sur la très probable innocence de votre cholestérol et vous pourrez l’oublier ! Amitiés

  27. Bonjour,

    Je souhaiterais des conseils.
    En effet, la médecin a découvert une hypercholestérolémie familiales depuis ma naissance. Je n’ai jamais voulu prendre le lyphantil quand j’étais jeune car j’ai appris qu’il pouvait engendrer des problèmes au foie.
    J’ai consulté très jeune (24ans) des naturopates et je suis végétarienne. Je mange très léger, du soja fruits et légumes et huile d’olive principalement.
    Il se trouve qu’avec la ménopause j’ai 52 ans mon cholestérol augmenté bcp de 3g et des poussière, il est passé à 4 grammes.
    Que me conseillez vous ?
    Est il nécessaire que je prenne un médicament ?
    Je suis entèrement d’accord avec vous concernant les statines très dangereuses à mon avis.
    Mon frère a eu des problèmes musculaires avec.

    Je cherche une solution.
    Je jeûne régulièrement (1 semaine par an).
    J’ai songé peut être faire un jeune d’une longue durée.
    Qu’en pensez vous ?

    Cordialement

    Françoise

  28. Cher Jean-Antoine, Je vous recommander le Dr M. Rabeus à la Clinique de Génolier. De ma part. Amicalement.

  29. Cher Docteur,

    Est ce que vous connaissez le nom d’un cardiologue en Suisse Romande, qui partage vos idées sur les Statines ? C’est difficile de convaincre la famille sans consulter un spécialiste.

    merci

  30. Cher Joncam, Je ne fais pas de consultation via un blog évidemment. Je ne peux donc vous “livrer” que quelques généralités. Les sténoses artérielles au niveau périphérique (comme celle que vous décrivez au niveau fémoral) ne sont pas rares chez les sportifs notamment, et en particulier chez les cyclistes. Aucun rapport avec le cholestérol ! Par contre un cholestérol un peu élevé, mais pas très élevé (comme vous), est fréquent chez les sportifs car cela leur donne un avantage au niveau musculaire. les muscles aiment le cholestérol ! Si vous les en priver, ils ne sont pas contents ! Je simplifie, vous avez compris ! Tout cela est banal et ne vous donne aucune information concernant votre pronostic cardiovasculaire et vital, encore moins. Vous n’avez probablement pas encore lu mes livres sur le cholestérol puisque vous vous inquiétez de votre chiffre de cholestérol. Or un chiffre n’est pas une maladie même si il peut vous donner une (mauvaise) information sur votre mode de vie. Je vous propose d’oublier votre cholestérol, et aussi votre sténose fémorale (si elle ne se manifeste pas lors des efforts) et de considérer votre mode de vie. Après avoir lu mes livres, vous comprendrez mieux ce que je veux dire. Si vous pouviez perdre quelques kilos (mais surtout refaire une activité physique “musculante”) vous seriez beaucoup mieux dans votre tête, et c’est le principal ! Amicalement

  31. bonjour Docteur,
    Aprés avoir lu le lait mensonges et propagande, j’ai lu votre livre concernant le cholestérol. J’ai été sportif de haut niveau pendant de longues années j’ai 50ans et
    j’ai pris 25kg en 8ans; suite à un souci j’ai eu l’idée de demander un doppler artériel
    et la surprise 13mm d’athérome sur la fémorale gauche; prise de sang 2g70 de chol.
    ; visite cardiologue : je donne une chance a votre vie CRESTOR (sic). J’écris a Mr
    le professeur SERVAN SCHREIBER qui m’invite à lire votre livre. Depuis 1995 je ne mange plus du tout de beurre, ni aucun autre fromage de vache, il m’arrive de grignoter de la charcuterie, de boire un peu plus que 3 verres par jour de vin rouge,
    de manger 1 fois par semaine une pizza ; j’ai suivi vos conseils de régime j’ai augmenté mes oméga3 ; je me fais suivre par acupuncture, je prends de l’homéopathie ; mais j’ai l’impression d’être condamné alors que mis à part la prise
    de poids de ces dernières années qu’est ce qui a pu déclencher ce cholestérol ? ;
    y a t il beaucoup de personnes qui a 50ans ont une plaque d’athérome débutante?.
    Je n’ai jamais fumé de ma vie, ni jamais bu d’alcool autre que le vin rouge ou de temps à autre du champagne occasionnellement. Votre avis est trés important pour moi . merci pour vos grandes et précieuses lumières.

  32. Ce médecin courageux qui ne signe pas ses insultes nous donne, simplement par son orthographe, une idée de son niveau intellectuel. Il n’a évidemment pas lu mes livres, ce qu’il ne doit surtout pas essayer de faire, car il lui faudrait d’abord apprendre à lire ! Bon vent, l’ami, et sans rancune !

  33. Le Docteur de Lorgeril est un charlatant, pur et simple. Par conflit d’interet -il faut bien qu’il vende son livre, il essaie de detruire 100 ans de recherche en atherosclerose.

  34. Chère Marthe de Lotbinière, Merci de vos encouragements. Oui, on peut mesurer les oméga-3 et les oméga-6 dans le sang. Un bon labo de biochimie est capable de le faire. A Grenoble, le CHU le facture entre 50 et 100 € mais ça n’est pas remboursé par la sécu. Quand on parle de ratio, de façon stricte on se réfère à ce que l’on mange et à l’acide linoléïque (le chef de file “essentiel” des oméga-6) et à l’alpha-linolénique (le chef de file “essentiel” des oméga-3). On préfèrerait un ratio de 3 pour 1 environ (type diète méditerranéenne traditionnelle) mais certains proposent même 1 pour 1. Mais beaucoup de médecins, y compris nutritionnistes, n’ont aucune idée de ces problèmes. Avec mes amitiés

  35. Bonjour Dr de Lorgeril! Que de l’enthousiasme concernant vos recherches et découvertes. J’approche les 70 ans.
    Dites-moi si vous le pouvez si on peut mesurer le ration oméga 3/oméga6 en laboratoire?? J’ai demandé celà à mon md mais elle n’en savait rien. Lorsque vous parlez de ration 3/20 ( omega 6 et 20 d’oméga 3) il y a cent ans et de ratio qui se sont inversés je crois aujourd’hui. Voulez-vous dire que c’est le ration de la quantité de nourriture que nous consommons qui contient des oméga 3 et 6????????????
    Je vais continuer mes recherches et revenir sur le site au cas où vous seriez passé par ici. Encore une fois merci! Une petite québécoise de Lotbinière (près de Québec)

  36. Bjs docteur MICHEL , tout d abord je vous remercie des conseils que j ai pu lire recemment concernant le cholesterol car moi meme j ai un taux de 2G80 et mon medecin m a prescrit un medicament SERETIDE , depuis que je le prends je fait que dormir et je suis pas bien j ai mal par tout des crampes des douleurs musculaires ect …. J ARRETE LE MEDICAMENT AUJOURD HUI MEME JE VOUS REMERCIE

  37. Cher Bernard, Bravo ! Je ne sais pas pourquoi on vous traitait, j’espère que ce n’était pas seulement le traitement d’un chiffre ! Votre témoignage est d’une importance considérable, car on cherche à cacher la toxicité neurologique des statines. C’est d’autant plas facile que les victimes deviennent moins conscientes de leur état à cause précidément du traitement. Comment savoir qu’on est idiotisé si on devient idiot ? Amicalement

  38. Bonjour Docteur. La lecture de vos deux livres m’a non seulement passionné mais également réconforté.
    Suite à un traitement depuis 8 ans pour cholesterol de 2,75g/l avec 0,90 g/l de HDL, un engourdissement s’est mis à me prendre la tête petit à petit avec sensations de vertiges, je ne pouvais plus travailler correctement. Des examens ont été effectués , rien d’anormal n’a été révélé ce qui n’a pas empêché les médecins consultés de me prescrire d’autres médicaments. Non seulement je ne les ai pas pris mais en plus j’ai décidé d’arrêter le traitement contre le cholesterol bien que n’étant pas encore au courant de l’existence de vos deux livres ; les symptomes ont disparu immédiatement. Pour moi les statines c’est terminé d’autant plus que maintenant j’ai compris les facteurs de risques et je voudrais pouvoir convaincre les autres membres de ma famille traités pour les mêmes raisons. Mon attitude est-elle raisonnable ?

  39. Chère Louline, Je ne saurais faire une consultation médicale via un blog vous le comprendrez facilement. Je ne peux donc m’exprimer totalement ici qui est un lieu public, comme on dit. Bien sûr que vous pouvez être suivi par le médecin de votre choix, mais le principal c’est de se prendre soi-même en main. En ayant bien compris l’ensemble du problème ! Les maladies des coronaires sont des maladies du mode de vie, vous le savez maintenant, donc vous pouvez prendre les mesures nécessaires. Amitiés

  40. je viens de lire votre livre sur le cholestérol! édifiant!je vous remercie de nous ouvrir les yeux! j’en ai parlé à mon cardiologue , il a bondi sur sa chaise, de colère!
    j’ai moi même 3g de cholestérol et après plrs traitements sous statine et fibrate qui me donnaient des douleurs musculaires je refuse les traitements. L’endocrinologue , le cardiologue , mon médecin généraliste veulent que je prenne de l EZETROL. Quen pensez vous ? j’ai lu que ce médicament provoquait aussi des douleurs musculaires?
    j’ai une hypothyroIdie traitée depuis 15 ans par du lévothyrox . j’apprends récemment par un éminent cardiologue que le lévothyrox peut augmenter du cholestérol! je suis scandalisée ;jusqu’où irons nous avec tous les effets secondaires des médicaments allopathiques?
    je suis professeur d’EPS , j’ai 58 ans , j’ai fait du sport toute ma vie et j’en fais encore! je suis tr7s attentive à tout ce qui touche la nutrition. je suis atteinte d’une petite sténose coronarienne! je ne sais plus où m’adresser !
    je ne sais pas vers qui me tourner . je souhaiterais un suivi médical par des médecines naturelles . Cela existe t’il dans mon cas?

  41. Le Japon est un exemple pour de nombreux pays non seulement à la question du taux de cholestérol. Mais le lieu de cette action est correctement sélectionné.

Comments are closed.