« L’horrible vérité sur les médicaments anticholestérol »

C’est le titre de mon prochain livre à paraître deuxième quinzaine de septembre. 2015 !

C’est un copain de raid en Ubaye qui a trouvé ce titre ! Merci Philippe !

Il y a un sous-titre : « Comment les statines empoisonnent en silence »

Écrit en moins de trois mois ; mais peut-être le meilleur et le plus accessible de mes livres.

Vous y trouverez l’essentiel des effets toxiques de ces médicaments ; selon les critères scientifiques les meilleurs… Bien sûr !

Finalement, il y a beaucoup de données ; beaucoup plus qu’on aurait pu le croire sur la base de ce qui est admis par les industriels, leurs complices rémunérés (avec ou sans blouse blanche) et les Agences Sanitaires !

Certains vont penser que ces titres sont des exagérations d’une réalité plus maussade ; hélas, non, nous sommes réellement dans l’horreur !

Plus que ce que je croyais !

Pour bien comprendre, il faut une grille de lecture ; dès qu’on l’a, chacun peut faire le travail soi-même et, sans doute, découvrir encore plus ; car je ne prétends pas avoir été exhaustif.

Je vous demande donc, à tous et à chacun, d’apporter votre pierre à l’édifice !

Une fois la démarche comprise, je vous demande d’apporter vos témoignages.

Vous œuvrez ainsi pour l’humanité car, malheureusement, je doute que les Autorités le fassent ne serait-ce qu’un peu ; et encore moins les industriels ; sans parler de leurs inénarrables complices rémunérés qui ne manqueront pas d’accuser ce livre d’être criminel sous prétexte que des patients pourraient décéder à la suite de l’arrêt de leur statine.

On a déjà entendu ça, mais les données scientifiques disent autre chose !

Je réponds donc à l’avance (et en scientifique) à ces « maîtres-chanteurs » de la peur ; chaque lecteur de mon livre pourra en faire autant ; et aussi aider son médecin à prendre les bonnes décisions.

Bon vent à tous les corsaires !

 

MERCI d’avance

427 réflexions au sujet de « « L’horrible vérité sur les médicaments anticholestérol » »

  1. Ottello

    Bonjour,
    J’ai lu tous vos livres sur le cholestérol. J’ai 67 ans et 2,86 à 3g/l de Chol total dont 1,90 de LDL et je m’en fiche totalement car j’ai bien compris l’innocence du cholestérol, surtout avec un régime maigre, de l’activité physique et non fumeur sans HTA et sans surpoids.
    J’ai arrêté Crestor il y a 4 ans mais le mal était fait sur les tendons et les coiffes des rotateurs des 2 épaules !
    Dans la fameuse émission sur France 5, le Dr Giral a déclaré : « … le cholestérol traverse la paroi des artères pour alimenter les tissus … »
    J’aimerais beaucoup votre commentaire sur ce dire.
    Merci et grandes félicitations et reconnaissance à vous.

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Ottello

      « … le cholestérol traverse la paroi des artères pour alimenter les tissus … »

      Je suppose que ce brave et brillant « acteur » du système spectaculaire voulait dire (mais je n’en suis pas sûr vu le niveau des débats…) que le cholestérol transporté dans les lipoprotéines de la circulation sanguine sert à couvrir les besoins des cellules et tissus.
      Au niveau du cerveau, ça ne marche pas.
      Lisez vite ou relisez « L’Horrible vérité… » où c’est expliqué.
      Pour arriver à ses fins (ailleurs que dans le cerveau), ce cholestérol circulant ne traverse évidemment pas la paroi de l’artère ; comme tous les nutriments circulants, il est délivré aux tissus via les capillaires, c’est-à-dire les tout petits vaisseaux sanguins traversant nos tissus, là où l’épaisseur vasculaire se réduit à une seule couche (endothéliale) de cellules.
      La pénétration du cholestérol (et de bien d’autres nutriments transportés par la lipoprotéine) dans la cellule réceptrice se fait via un récepteur des lipoprotéines, une grosse protéine qui doit être « normale » pour que l’échange se produise de façon satisfaisante et que la cellule réceptrice soit heureuse de tous ces petits cadeaux. Si le récepteur ou la lipoprotéine est « anormal », l’échange se produit mal et la cellule est mal nourrie… (la suite au prochain numéro…)
      L’impétrant (pensant que son auditoire est simplet) voulait (j’espère) sans doute simplifier son propos…
      Pas sûr…

  2. Loiseau

    Après 30 ans de statines à plus fortes doses, due à mon hypercholestérolémie (comme disent ceux qui disent savoir la vérité sur le méchant cholestérol), cela fait maintenant 2 ans que j’ai arrêté (44 ans) et je m’en porte que mieux.

    Merci à vous Dr Lorgeril, qui m’avez ouvert les yeux.
    Seul reproche serait de ne pas vous avoir découvert plus tôt.

    Ceci dit, si j’ai bien compris que le cholestérol n’est pas coupable, mais que bien au contraire il est mon ami… je pense avoir malgré tout compris que le fort taux de LDL (utilisé pour culpabilisé le cholestérol aujourd’hui) reste un problème.

    Que ce fort taux de LDL est un réel problème pour les cas les plus extrêmes, dont la seule solution serait (si je ne dit pas de bêtise, n’étant pas médecin et ayant lu vos livres avec une grande attention, celle d’un profane) un renouvellement sanguin.

    Maintenant, je me pose deux questions:

    - Après toute ces années, je n’ai rien décelé (chance pour moi, dans la mesure où rien ne viendra se déclarer dans un futur plus ou moins proche) comme effets pervers des statines. Une chose malgré tout…

    Il m’arrive de façon épisodique (1 à 2 fois par mois environ en moyenne), d’avoir les quelques symptômes suivants:

    - Tâche noire couvrant 80% de l’œil gauche pendant 2 mins avant de se résorbée
    - Vertiges accompagnés d’un problème de vue… qui dans les dernières fois se traduisaient par une sorte de Nystagmus (mouvement des yeux incontrôlé à l’horizontal dans mon cas) pendant 2 mins.

    Après une visites chez l’ophtalmologue, bilan… Rien. Ouf. Du coup visite chez le Neurologue…. suite à une IRM cérébrale… Rien… ouf ! Quoique, si mon Neurologue me dit ne rien trouver, le protocole de l’IRM mentionne un kyste du Septum Pellucidum.

    Apparemment rien de grave puisque le neurologue ne l’a pas mentionné verbalement lors de ma visite et m’a conseiller d’aller, maintenant, voir un ORL (Ok pour les pertes d’équilibre, mais je ne vois pas en quoi cela va expliquer les mouvements des yeux incontrôlés)

    Questions donc, si vous me le permettez:

    - Pensez-vous que les Statines auraient pu provoquer ce kyste?
    - Est-il si anodin que cela? (sur internet, il semble transpirer que si les neurologues ne considère pas ce type de kyste comme important, c’est principalement parce qu’ils n’en connaissent rien qu’en à leur effets potentiels)

    Sachant que si le cholestérol est mon ami, le fort taux de LDL non… et que cela peut éventuellement dégénéré dans des problèmes sérieux sur la durée.

    Ne voyant pas vraiment d’alternatives pour me protéger de cela, j’ai beaucoup chercher… et je suis tombé sur le Tibétane ou Padma 28 (qui semblent protéger contre la formation de plaques d’athérome mais également les supprimer au bout de deux mois !)

    - Qu’en pensez-vous?
    http://www.micheldogna.fr/tibetane-article-6-19-281.html
    http://www.nutranews.org/sujet.pl?id=356

    Soit cela ne sert à rien…. mais si pas, je me disais que transmettre cette information à d’autres pourraient en aider plus d’un.

    Bien à vous

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Loiseau

      Ceci n’est pas une consultation.

      Je ne me risquerais à aucun commentaire sur votre cas particulier ; les manifestations oculaires notamment ; j’espère qu’on a exploré le axes carotidiens et vertébraux et qu’on a recherché l’existence d’arythmies auriculaires asymptomatiques (type fibrillation auriculaire). Parlez-en à votre médecin ; c’est ce que votre cas (sur la base de ce que vous me dites) m’évoque…
      Quant aux recettes tibétaines, désolé, nous sortons de mon champ de compétence… Pas un mot de plus !
      Bon vent, matelot

    2. nag
      En réponse à : Loiseau

      Cher blogueur
      Alternatif, pour alternatif , va voir à coté ….chez Laurent, qui aime aussi le « pinard »dans le bon sens du terme , et qui soigne avec des produits disponibles.
      Car si on conçois la rigidification des artères (comme notre hote à qui je souhaite la bonne année 2016 ) comme une sorte de cancérisation de l’endothélium ! Alors……..

      http://www.cancer-et-metabolisme.fr/le-traitement/

      ça peux faire effet en 6 semaines

      cordialement

      1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
        En réponse à : nag

        Alternatif ou complémentaire.
        Nous avons, collectivement (notre prochaine Association l’illustrera), un regard bienveillant vis-à-vis de toutes les thérapies dites complémentaires du moment qu’elles sont clairement documentées et expliquées via un médias adéquate.
        Scientifiques rigides et stricts, et indépendants ; mais aussi bienveillants !

  3. nag

    Bonsoir ,

    A propos de l’effet anti …inflammatoire de la composante alcool dans le vin rouge, outre les polyphenols !

    J’ose un parallèle avec le naltrexone, qui est prescrite a dose maximale de 50 mg https://www.vidal.fr/substances/15266/naltrexone/

    Dans la SEP sclérose en plaque , ou la maladie de chron elles prescrite a moins de 1/10 de dose , 4.5 mg. Pour son effet anti inflammatoire qui est expliqué sur ce site
    http://www.autism.com/trans_french_ARRIV20No22006LDN

    et en retournant a sa prescription par Laurent SWARTZ et son equipe dingenieurs atypiques , son collegue Iranien + les dix mille souris iraniennes ( non voilées) testées avec
    1- Naltrexone qui bloque l’entrée du glucose dans la cellule
    2-le regime cetonique qui diminue les féculents et la disponibilité du glucose
    3-l’acide alpha lipoique( qui est un turbo pro oxidant notemment de la vitamine C, E et du glutathion ) et l’hydroxy citrate ( donné habituellement pour maigrir) agirait au niveau de la mitochondrie pour « bruler » ( exercice etc ..) au detriment de la synthese (cancerisation)

    le 1 et 2 nous intéressent ici qui tendent a occuper ou priver les recepteurs opioides ( glucose, drogues etc…) ce qui oblige selon le site http://www.autism.com/trans_french_ARRIV20No22006LDN , l’organisme a fournir le lendemain des endorphines et/ou cytokines….ANTI INFLAMMATOIRES

    cequi expliquerait

    1-l’irritabilité quand je prescris un regime sans gluten , sans sucres et sans féculents à mes patients

    2- l’effet de la Metformine dans l’alzheimer, et autre pathologie anti inflammatoires ( Laurent s’aprete a en donner des tonnes aux cancéreux…..

    3-l’irritabilité quand on donne la naltrexone même a faible dose et pas qu’aux alcooliques

    4-la gueule de bois des lendemain de prise d’alcool

    donc la gueule de bois est signe que le corps reagira en produisant les endorphines /cytokines …à effet bénéfique

    Cordialement….hips alors …allez savoir à quoi ?

Commentaires : page 12 sur 12« Plus anciens...«89101112

Les commentaires sont fermés.