CHOLESTEROL, STATINES ET CERVEAU

Suite à des billets concernant le cerveau et le cholestérol mis en ligne sur ce blog, j’ai publié dans la revue mensuelle Alternatives Santé un article de synthèse comportant une bibliographie (Mars 2011 – pages 12-15 du no 286).

Les éditeurs m’ont autorisé à mettre cet article en ligne cholesterol-et-cerveau_AltSante386.pdf

Je remercie à l’avance tous et chacun de vos réactions et commentaires !

30 réflexions au sujet de « CHOLESTEROL, STATINES ET CERVEAU »

  1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article

    @de Lorgeril Michel : 

    Bourre n’est pas un nutritionniste "humanisé", je veux dire qu’il n’a jamais travaillé avec des humains et que la clinique et l’épidémiologie lui sont inconnues ; il ne comprend pas le concept de "diète méditerranéenne" et ne se risquerait pas sur ce terrain !

    Vous vous le pouvez ! Ce n’est plus de la théorie et des rats ou des souris !

    C’est votre vie qui est en jeu, ce que Bourre (qui n’est pas médecin) ne comprend pas !
    Alors lisez effectivement (attentivement) mon dernier livre et vous aurez réponse à votre question !

    Ho Hisse la Grande voile ! C’est lourd !

  2. bkto

    Bonjour Docteur .

    Opéré pour un pontage coranarien sur IVA il y a 30 ans, on m’ a préconisé le tahor que je ne prend plus depuis un certain temps, d’autres médicaments à visée cardiologique.
    Or j’ai une neuropathie de type axonal depuie 95, certes modérée mais toujours présente .
    je fais donc des emg régulièrement, cette neuropathie est intriquée avec un sjsr, pensez vous à un caractère irréversible de cette neuropathie par statine que j’ai prise au long cours .

    Le neurologue qui m’a fait l’emg en milieu hospitalier était persuadé de la neurotoxicité des statines, mais ne ne voulant marcher sur le terrain de son confrère cardiologue.
    Il a jugé que la balance bénéfice risque était plus importante ! Je dois signaler que dans mon pontage on a déjà mis un stent. je dois dire que chaque fois que je consulte mon cardiologue je fais de la résistance ouvertement contre son avis de me donner du crestor, mon cholestérol n’est pas plus "mauvais" pour autant.
    Merci de me lire !

  3. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article

    @bkto :

    Cher ami,
    Vous avez été (et vos médecins probablement de bonne foi avec vous) victime(s) des mensonges et de la propagande diffusés par l’industrie et des autorités (notamment universitaires) conniventes (et ignorantes parfois).
    J’en suis désolé !
    Que cette neuropathie soit totalement irréversible, je l’ignore puisque tout est fait pour cacher la vérité, voyez votre neurologue qui n’a probablement pas "déclaré" cet effet secondaire à la pharmacovigilance …

    Vous savez ce qu’il vous reste à faire si vous voulez être en paix avec votre conscience …

    D’un point de vue personnel, je vous recommande la lecture urgentissime de mon dernier livre, ça pourrait vous sauver la vie !

    AMEN !

  4. Pollux

    Bonjour Docteur,

    Ce post, un peu long et vous voudrez bien m’en excuser, pour confirmer, si encore nécessaire, les effets délétères des statines que j’ai éprouvés après quelque 20 ans(depuis 1990) de prise de ce type de médicament à titre préventif (Sélipran puis une pravastatine et finalement Inegy), associés à un anti-hypertenseur (IEC)et une aspirine cardio :

    1. douleurs musculaires et douleurs diffuses disparaissant dès arrêt de quelques jours (en général une semaine);

    2. dysfonctions de la mémoire, diffuses d’abord, puis plus évidentes avec pertes d’attention et perte de la mémoire courte;

    3. perte progressive de libido particulièrement marquée après quelques semaines sous Inegy – désintérêt pour toute activité sexuelle;

    4. angoisses progressivement plus importantes sur des événements divers;

    5. augmentation de réactions de type agressives;

    6. réactions cardiaques inattendues (probables désordres sympathique/parasympathique avec malaises vagaux, sentiment de début d’évanouissement et à deux reprises pertes de connaissance (dans un cas à la fin d’un entrainement cardiovasculaire pourtant non forcé);

    7. perte d’envie à démarrer/réaliser des activités habituellement motivantes;

    8. signes dépressifs;

    9. fatigue anormale malgré des temps de repos corrects;

    10. Parallèlement aux statines, prise d’aspirine cardio à titre de protection cardiovasculaire sans événement préalable (pas de signes d’angine de poitrine, pas de douleurs, pas d’accidents ischémiques) et poursuite d’activité sportive (tennis) avec pour conséquences actuelles des évidences d’athérosléroses avec plaques athéromateuses diffuses, notamment aux bifurcations carotidiennes et fémorales. Un cholestérol constamment bas depuis 20 ans n’a pas empêché ces dégradations artérielles (CQFD ?)

    Merci à vous et vos équipes pour toutes vos contributions et notamment vos livres qui m’ont permis de comprendre beaucoup de choses et m’ont fait arrêter les statines et renforcer une diète méditerranéenne partiellement appliquée. Je ne fume pas et je bois un bon verre de rouge presque tous les jours.

    Conséquences : je n’ai plus de douleurs, j’ai retrouvé l’envie d’être actif et j’ose espérer que les Oméga3 (rapport actuel de 1 pour 3 suite à une analyse des acides gras) me protégeront des accidents cardio-vasculaires. Un premier effet concret après environ un mois d’arrêt est la disparition d’arythmies (extra-systoles), un rythme un peu plus lent, une pression qui tend à s’abaisser et moins de réactions cardiaques à des situations de stress ou d’angoisses. Je suis aussi sous Sintrom suite à un changement de valve aortique et encore sous aspirine cardio.

    Peut-on remplacer l’aspirine cardio par du Clopidogrel (que vous préférez à l’Aspirine pour des raisons que je ne reprend pas ici) en combinaison avec le Sintrom ?

    Avec mes remerciements réitérés pour tous vos efforts que je m’empresse de relayer partout où je peux.
    Le milieu médical reste très circonspect et continue à prôner le principe du "moins de cholestérol possible" pour se protéger.
    Je ne me suis pas fait des amis en me référant à vos "findings".
    Le seul point positif est une recommandation de suivre une diète méditerranéenne. Je suis très irrité de constater quand je parle de vos travaux à des amis et connaissances que beaucoup de personnes de mon entourage, mais aussi de mon âge (69) sont sous statines et se plaignent des mêmes effets délétères que ceux que vous décrivez.

    SM

  5. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article

    @Pollux :

    Il n’y a pas de problème à remplacer l’aspirine par le clopidogrel, mais je ne suis pas sûr qu’il faille prendre ce risque hémorragique.
    Il faut en discuter avec vos médecins …

    Bon vent, matelot !

  6. Alex38

    Bonjour,
    voici un article qui tend à démontrer que le cholestérol n’est pas notre ennemi, mais plutôt notre allié.
    Désolé, c’est en anglais. Il s’agit d’une étude sur des souris, mais les réponses qu’elle apporte et les questions qu’elle soulève vont tout à fait dans le sens des propos du Dr de Lorgeril.
    http://www.naturalnews.com/036258_c…

    "High intake of cholesterol shown to actually repair damaged brains"

  7. pluidor

    bonjour, j’aimerais avoir votre avis car mon homme prend du finofibrate depuis des années, suit un régime alimentaire, et marche 5km,3j/semaine, et cela n’a pas empêché d’avoir des plaques d’athérome carotide et fémorale, et des douleurs musculaires, actuellement sous kardégic 160mg, 1 sachet/j, il fait de TA donc sous spironolactone75mg 1comp le matin, ostram vit D et Uvédose car carence en D, aprés vs avoir lu, il décide d’en parler au docteur pr 1arrêt de finofibrate avec 1surveillance des analyses, qu’en pensez-vs? y’aurait-il autres choses à faire ?

  8. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article

    @pluidor : 

    Ceci n’est pas une consultation !

    La lecture de votre témoignage m’indique que votre homme est suivi par un médecin conventionnel (traditionnel) qui fait certainement de son mieux, suit à ^peu près les directives des Académies … Vous n’avez rien à lui reprocher !

    Mais si vous voulez vraiment échapper, vous et votre homme, aux maladies que vous semblez craindre, et à bien d’autres ennuis de santé que vous n’imaginez même pas (heureusement pour vous), alors il y faudra bien autre chose …

    Si vous m’écrivez c’est que vous cherchez une solution car vous avez des doutes …

    La solution c’est de prendre votre santé en main, et pour cela vous instruire et un blog ne suffit pas ! Il faut lire !

    Commencez par mon dernier livre "Prévenir l’infarctus", méticuleusement, chaque ligne compte, et ensuite agissez !

    Outre mettre le fénofibrate à la poubelle, et pourquoi pas le kardegic …

    Il faudra réfléchir à votre mode de vie, ça pourrait lui sauver la vie !
    URGENT !

    Allez toutes les voiles dehors, il est temps de mettre le cap sur le grand large !

  9. mamymumu

    j’ai pris des fibrates pendant des années, puis les ayant arrêtées, mon cholestérol est monté à 3,4O, ce qui a semblé affoler mon médecin.
    Depuis quelques mois je suis passée au CRESTOR 10,
    je souffre de crampes : jambes pieds,contractures musculaires, maux de tête la nuit dans tout le crâne alors que jusqu’ici, j’étais migraineuse, et surtout,  je perds la mémoire récente ceci depuis une dizaine de jours J’ai décidé hier d’arrêter les statines, que dois je faire d’autre pour me protéger de ce cholestérol ?

  10. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article

    @mamymumu :

    URGENT de lire mon livre "Prévenir l’infarctus et l’AVC", ça pourrait vous sauver la vie ! Et le cerveau !Vaut mieux avoir les deux en même temps !

    Si vous ne voulez pas l’acheter, volez-le ! J’peux pas vous le photocopier !

    Un ami qui vous veut du bien !

Commentaires : page 3 sur 3«123

Les commentaires sont fermés.