PUBLICITES MENSONGERES DES MARCHANDS DE MARGARINES A PHYTOSTEROLS

Alors que la publicité concernant les produits de santé est en principe “encadrée”, notamment à la télévision, certains industriels présents sur le marché français (et non des moindres) prennent de plus en plus de liberté avec la vérité et racontent des balivernes ! Comment les arrêter ? Comment les empêcher de tromper grossièrement le peuple ? Que fait la police ?

Ce billet sera bref !
C’est l’effet d’un mouvement d’humeur !
Animal à sang froid, comme tout scientifique digne de ce nom, je ne devrais pas céder à mes humeurs !
Je vais faire exception à propos de certaines publicités télévisuelles vantant les propriétés anticholestérol de certaines margarines que tout un chacun peut se procurer dans les supermarchés.
Surtout à propos de l’une d’entre elles où l’on voit un brave type conseiller à son collègue (ou son cousin), un autre brave type, d’utiliser la margarine “machin” pour diminuer son cholestérol.
Jusque là on est dans le classique, rien à dire, la lecture de mes livres enseigne à qui le souhaite et veut ouvrir les yeux que ça ne sert à rien de diminuer son cholestérol, et d’ailleurs lors d’un récent colloque de nutrition à l’Institut Pasteur de Lille (voir un de mes billets précédents), les experts présents étaient unanimes pour affirmer que les stérols végétaux utilisés dans ces margarines anticholestérol sont probablement dangereux pour la santé !

Cette unanimité des experts est sans doute parallèle à une diminution des ventes de ces margarines anticholestérol et explique probablement la nouvelle agressivité de leur marketing publicitaire !

La honte !
En effet, dans la publicité qui me fait perdre ma bonne humeur estivale, on voit notre conseilleur expliquer à son cousin que des taux élevés de cholestérol [nul ne dit ce que “élevés” veut dire dans cette pub], entraînent une accumulation de cholestérol sur la paroi des artères de façon identique au gras qui s’accumule sur les filtres d’une cuisinière !
Et notre conseilleur de montrer à son cousin le filtre d’une cuisinière “gorgée” d’au moins un demi-centimètre d’épaisseur de gras de résidus de cuisine !

Cette image est biologiquement et médicalement fausse, et même totalement absurde !

Qu’aucune autorité, censée règlementer la publicité mensongère, ne réagisse en dit long sur le degré de désinformation et d’inculture médicale et scientifique de ces autorités !

Il est vrai que la majorité du corps médical a cette idée-là, ridicule, des maladies artérielles obstructives dans la tête !

Comme j’ai écrit deux livres, et maints articles scientifiques et “grand public”, pour expliquer ce qu’étaient les maladies artérielles obstructives et par quels mécanismes les artères se bouchaient et conduisaient à l’infarctus, je ne vais pas resservir le couvert dans ce court billet !

Ce qui est sûr c’est que le cholestérol ne joue aucun rôle dans les occlusions aigües des artères qui conduisent à l’infarctus et un rôle négligeable dans les phases d’obstruction chronique (et sans symptôme) de ces maladies.

En effet, les occlusions aigües des artères sont dues à des thromboses dans les mécanismes desquelles le cholestérol ne joue aucun rôle.
Les obstructions incomplètes et lentes (processus chronique d’athérosclérose) sont la conséquence d’une accumulation de tissu pathogène localisée (on dit que ce sont des plaques) et non diffuse.
L’obstruction artérielle est formée de tissu fibreux (la sclérose) ne contenant pas de cholestérol (70% de l’obstruction) et d’athérome riche en lipides (30% de l’obstruction) parmi lesquels le cholestérol représente environ 30% de la totalité (de ces lipides).
Les autres lipides sont des triglycérides, des phospholipides et des acides gras et représentent 70% de la masse de lipides présente dans l’athérome.

Je résume : athérosclérose = plaque = athérome + sclérose !
Rien d’original à tout cela. Ce sont des données très classiques que l’on peut trouver dans la littérature scientifique.
A condition d’avoir envie de les trouver, plutôt que de se laisser tromper par les mensonges et la propagande qui agitent les milieux, peu scientifiques et médicaux, dont la vocation est de faire du business et des profits avec les cholestérol.

En d’autres termes, même un non spécialiste peut comprendre que le cholestérol ne peut représenter que moins de 10% de la masse de tissu obstructif qui sténose les artères dans les plaques (par définition localisées) d’athérosclérose.
Si certains lecteurs de ce billet avaient des doutes, ce qui est légitime (vue la désinformation ambiante), je les encourage fortement à lire mes livres.
Ils aboutiront à la conclusion inéluctable que :
1- le cholestérol ne bouche pas les artères,
2- le cholestérol est innocent !

32 Replies to “PUBLICITES MENSONGERES DES MARCHANDS DE MARGARINES A PHYTOSTEROLS”

  1. @geny :

    Je ne peux répondre à cette question sans avoir votre dossier médical !

    URGENT de lire mon livre "Prévenir l’infarctus", ça pourrait vous sauver la vie !

  2. Bonjour Docteur
    9 mois apres la pose d’un 1er stent, il a fallu en reposer un 2eme dans la meme artère( test à l’effort) sténose entre 40 et 50% ( sans re-stenose sur la 1ère endoprothese) mes 2 questions : fallait il un 2eme stent actif ?
    et le traitement est contitué de DUOPLAVIN 75mg qui semble n’avoir été d’aucune utilité, faut il l’augmenter ?

    j’ai 3 g de cholesterol et ne supporte aucune statine .

    Merci

  3. @robert :
    Cher Robert,
    Vous trouverez des réponses sur ce blog ou dans mes livres. De toute façon, vous connaissez déjà la réponse vu la façon dont vous formulez la question.
    Je confirme : ces médicaments vous empoisonnent sans aucun bénéfice à attendre … C’est vous qui voyez  !  Bon vent, matelot !

  4. Bonjour j ai pris ezetrol avec elisor pendant plusieurs mois.
    Cela m’a entraîné un vertige violent.
    A nouveau mon médecin m’a prescrit elisor : à nouveau vertige.
    je suis a la recherche du pourquoi ?
    Merci

  5. @Séverine :C’était une margarine de colza, rien d’extraordinaire, et ils pouvaient l’utiliser comme ils voulaient avec les précautions d’usage pour toute matière grasse, ne pas faire fumer en la chauffant, etc …
    Bonne année 2011 !

  6. Au sujet de la margarine aux oméga 3 utilisée dans l’Étude de Lyon, les patients du groupe expérimental devaient-ils l’utiliser uniquement à froid (sur les tartines, fondue sur les pâtes…) ou est-ce qu’ils pouvaient également l’utiliser pour cuire les aliments ?

  7. Dites à votre médecin que le cholestérol est innocent et il vous soignera autrement ….
    Je veux bien mais la majorité formatée par les labos ne veux rien entendre !
    Pouvez vous m’en indiquer un, dans le haut Vaucluse, qui ait eu un esprit suffisamment critique et ouvert pour avoir pris la peine de lire vos ouvrages et d’éventuellement appliquer vos conseils lors de ses consultations ?
    Je me permets de croire que si vos travaux sont réellement sérieux, quelques toubibs ont certainement adhérés à votre thèse ….

    merci !

  8. Bonjour,

    Je viens de découvrir votre site que je trouve très intéressant, je n’ai donc pas encore lu vos livres. Je souffre d’hypercholestérolémie (2,75g/l). Ma question est la suivante : quelle matière grasse conseillez-vous pour tartiner ? Je prends actuellement St-Hubert Omega. Est-ce que je peux manger du fromage et lequel : ceux au lait de chèvre et brebis sont-ils "moins mauvais" pour les artères ?
    Encore bravo pour votre site.
    Cordialement

  9. cher michel,

    Si vous ne savez ce que sont les statines, il faut l’apprendre, c’est urgent ! Amicalement

  10. Avez-vous essayé le SATICONCEPT conseillé pour réduire le mauvauvais cholésterol ? Etes vous pour ou contre sa prise ?
    J’ai besoin d’aide ! Je ne sais pas ce que c’est les statines….
    Merci

  11. Cher albatros,

    Ce qui vous a été dit est en partie exacte, la nocivité plus ou moins importante des phytostérols dépend en partie de nos caractéristiques génétiques, mais pas au niveau de notre “sensibilité” artérielle (mais ça vaudrait la peine de vérifier), plutôt au niveau de leur absorption digestive ! Mais c’est un peu compliqué, laisser tomber, ça n’a aucun intérêt ! A mon avis. Amicalement

  12. est il vrai que les phytostérols (en gélules ou en yoghourt) seraient "bénéfiques" ou "nocifs" selon l’équipement génétique des gens? (je m’explique:selon un lipidologue avec lequel j’ai discuté: les phytostérols se déposeraient( ou pas) sur l’intima des artères ,cela dépenderait de l’équipement génétique des gens,et on ne saurait pas dépister actuellement dans quelle catégorie on est..qu’en pensez vous?
    (retraité,je vous pose ces questions en toute naiveté la cardiologie et les lipides n’étant pas du tout du ressort de mon ancienne spécialité)

    bien à vous

    Dr JC

  13. Cher rené,

    Hélas, hélas, ezétrol et pro-Active, deux approches que je déconseille formellement, et je ne suis pas le seul ! Amicalement

  14. L’Ezetrol a ét éprescrit parce qu’elle avait une réaction aux statines. Elle a vu quand même son taux de cholestérol stabilisé avec l’Ezetrol. Quand à la margarine c’est du "pro-activ"…
    Merci

  15. Bien sûr, mes livres sont disponibles dans toutes les bonnes librairies belges. Amicalement

  16. bonjour Docteur,
    je voulais savoir si vos livres sont vendus en Belgique.
    D’avance merci et bonne journée

  17. Cher René,

    Je ne puis porter un jugement vraiment pertinent sur le régime et les prescriptions de votre épouse avec le peu de renseignements que vous donnez. Ceci dit, le peu que vous me dites me paraît de très mauvaises augures. Oui, les médicaments anticholestérol peuvent donner des crampes. Dans le cas de votre épouse, apparemment l’ézétrol ne devrait pas être prescrit, y compris en suivant les recommandations dites officielles ! Concernant une margarine enrichie en oméga-3, c’est une meilleure idée, mais ça dépend laquelle a été choisie. Amicalement

  18. Bonjour docteur,
    je viens de lire votre interview sur un site "médical". Frappé par votre argumentation, je me pose des questions sur le régime prescrit à ma femme par son médecin.
    Il lui a prescrit de l’Ezetrol pour "réduire l’absorption de cholestérol". En outre, croyant bien faire elle a remplacé le beurre par une de ces "célèbres" margarines omega 3…
    Est il bien sage de poursuivre ce traitement? Elle a de temps en temps des crampes et des douleurs musculaires, serait- ce lié à l’Ezetrol?
    Elle a un bon surpoids mais pas de problèmes cardiaques.
    Merci

  19. Cher anje,

    Merci de votre confiance. Toutefois, je ne peux faire une consultation via un blog. Je ne peux vous livrer que quelques généralités, qui vous seront peut-être utiles. Il est très incongru (mais que ne voit-on pas ces jours ?) de prescrire une statine après pose d’un stent iliaque. Pour dire les choses poliment, il n’y a aucune donnée scientifique qui le justifie. Il est temps de prendre votre santé en main, formule que vous comprendrez j’espère (il suffit si non de lire mes livres. Concernant vos embolies périphériques (diagnostic à vérifier), je ne pense pas que les statines soient en cause. Je pense qu’il est urgent (si le diagnostic est confirmé) d’augmenter le traitement anti-plaquettaire après avoir vérifié (mais ce n’est pas indispensable) que vous n’avez pas un syndrome de résistance aux anti-plaquettaires, un syndrome décrit pour la première fois par mon équipe il y a plus de 15 ans et qui est enfin reconnu aujourd’hui (Faut savoir attendre pour avoir raison !). Tenez-moi au courant de votre évolution. Bon courage !

  20. cher professeur logeril

    Agé de cinquante ans ,j’ai subi une pose de stent au niveau de l’artére iliaque primitive (sténose sévére) il y a de cela six mois ! Tabagique et hypercholestérolémie familiale …
    Depuis lomgtemps j’ai refusé les anti-cholestérols prescrits par mon médecin :trop d’effets indésirables ,crampes articulaires des deux mains . Suite à l’intervention sur l’artére ,j’ai pris plavix 75,cardégic 160 et une statine ….Statine que j’ai arrété rapidement céphalées +++ ,perte de mémoire importante ,et je pense que le traitement m’a déclenché des mini-embolie distales au niveau du gros orteil coté opéré!!
    Ok pour arreter le tabac ,le régime sans graisses (sauf huile d’olive ) je le fait depuis 15 ans ;que me conseillez-vous pour ces embolies distales qui sont douloureuses . merci pour tout JM

  21. Cher Anonyme,

    Les statines (synthétiques, ou naturelles dans des champignons), les anti-cholestérol en général, et la mesure même du cholestérol sanguin sont sans aucun intérêt chez quelqu’un qui a pris sa santé en main comme vous l’avez fait. Oubliez votre cholestérol, pensez à votre mode de vie ! A ma connaissance, un cardiologue intelligent à Bruxelles qui pourrait faire l’affaire dans votre cas de patient intelligent (vous feriez une bonne paire) existe. Je vous transmettrai son nom et adresse via un mail si vous me le demandez par cette voie. En effet, un blog est un lieu public où l’on n’est pas censé faire de la pub ! Mon adresse e-mail : michel.delorgeril@ujf-grenoble.fr Lorsque vous m’écrirez, rappelez moi cet échange. Amicalement

  22. Cher Professeur,

    Tout d’abord, félicitations pour votre apport intellectuel à un effort vers une certaine vérité médicale. Votre livre "Dites à votre médecin…" est très intéressant et je ne manquerai pas de lires vos autres ouvrages. Je pense que de plus en plus de gens aspirent à plus de transparence en tout domaine; j’espère que le 21 siècle sera celui d’un retour vers plus de moralité…

    J’ai été traité par statines pour combattre un cholestérol "excessif" et par Lisonipril pour faire baisser ma tension durant près de deux ans. J’ai ressenti durant ce traitement certains malaises – peut-être dûs à une petite dépression (angoisses, douleurs musculaires, impuissance, perte de libido…). En finale, après divers examens, on m’a annoncé que je devrais subir une angioplastie (plaques d’athérome).
    Au lieu de m’engager dans cette voie qu’intuitivement je ne sentais pas bonne, j’ai décidé
    – d’améliorer ma condition physique : vélo, course à pieds, rameur (4x/semaine + marche)
    – de perdre quelques kgs (pour obtenir un tour de taille mince) : de 78-79 kgs je pèse 75-76kgs pour 1,83 m
    – d’interrompre la prise de les statines, de consulter une homéopathe bruxelloise qui m’a prescrit une série de compléments alimentaires : Biortho (antioxydants, vitamines, minéraux…) ; Energymag (série de vitamines B, ….), huile de poisson, huile de bourrache et capelan; remplacement de la margarine par de l’huile de colza, plus de fruits et légumes, de poissons gras, …
    Rapidement, j’ai retrouvé une forme intellectuelle, physique et morale ; aux tests à l’effort, j’ai amélioré mes résultats de 20% puis encore de 10% lors du dernier test.
    Mon cardiologue ne m’a plus parlé de poser des stents ("je suis encore trop jeune, 55 ans – on verra plus tard")
    Cependant, il est franchement vexé que je ne suive plus le traitement de simvastatine.
    Je ne compte pas revenir sur ma décision et la lecture récente de votre livre "Dites à votre médecin…"renforce ma conviction de la nocivité de cette médication.

    J’aurais deux questions à vous poser :

    – Quid des statines "naturelles" (Staticoncept par exemple) à base de champignons élevés sur du "riz rouge" : les effets statines sont-ils identiques qu’avec les statines dites "chimiques" & utilité éventuelle de les utiliser ? (en principe non s’il ne faut pas réduire à outrance son taux de cholestérol); vous n’en parlez pas ou peu je pense dans votre premier livre.
    – Pourriez-vous me recommander un cardiologue belge qui serait plus en phase avec votre vision du sujet et celle de mon homéopathe généraliste ?

    Je vous prie de croire, cher Professeur, à ma considération la meilleure.
    VHC

  23. Cher David,

    Merci de votre confiance. Il est urgent de lire mes livres afin de vous libérer de votre anxiété en rapport avec les questions que vous vous posez. Par pitié, oubliez votre bilan des lipides du sang et concentrez vous sur votre mode de vie ! Il n’y a aucune donnée scientifique sérieuse, à ma connaissance concernant la chrono-nutrition et les lipides du sang : deux références citées dans la Bibliothèque des Universités Américaines ! Et il n’y a pas d’essais cliniques, contrairement à ce que dit le Dr Delabos. Donc, je n’ai pas de réponses scientifiquement fondées à vos questions concernant les horaires de consommation de fromage et de charcuteries. Le plus important est ce que l’on mange, avant tout ; et pas à quelle heure on le mange ! Ceci dit, la chrono-nutrition est un domaine nouveau qui mériterait d’être approfondi dans de nombreux domaines de la nutrition scientifique. Mais pour le moment, et pour ce qui concerne le cholestérol, il n’y a rien de sérieux. Par pitié, respectez avant tout les règles de la diète méditerranéenne traditionnelle si vous voulez protéger votre coeur. Quand à l’inositol hexacotinate, c’est un médicament “oublié” car non seulement il n’est pas efficace sur le cholestérol (selon de vieilles publications, je n’ai pas vérifié par moi-même) mais en plus il semblerait qu’il provoque aussi des flushs (comme la niacine) dans certaines études (mais pas chez tout le monde comme vous savez). Amicalement

  24. Cher Docteur,
    Eu égard à des "problèmes de cholestérol" (LDL trop élevé, HDL trop bas, Total trop élevé ….), + Triglycérides un peu haut, et ayant refusé courageusement de céder (malgré les mises en garde alarmistes ++++ des médecins) à prendre au plus vite une Statine (crestor), je souhaiterais, SI POSSIBLE bien sur, savoir ce que vous pensez du "régime-diète-chrononutrition" du Dr Delabos ( et particulièrement l’ingestion de gras [fromage ou charcuterie] le matin afin de bloquer la production de cholestérol LDL endogène par le foie / HMGCOa réductase …/ par un apport raisonné(!) car nécessaire de graisses exogène, saturées en partie[ fromage ou charcuterie] + consommation d’oléagineux à 16h00 [amande, noix, … idem régime préconisé "Portfolio" ), ainsi que le moyen (non à l’actif de cette chrono-nutrition) de baisser le bilan lipidique et le ramener vers la "normale" (communément admise) en prenant de la vitamine B3(PP) et plus particulièrement de l’ inositol hexacotinate, forme médicamenteuse de la niacine évitant, a priori, les flush et/ou bouffée de chaleur ? …
    Merci à vous pour vos conseils, dans vos livres et ce blog …. Merci à vous pour votre vigilance !!! … En tant que patients, on se sent tellement de plus en plus déboussolés par toutes les allégations pharmaco-médiatiques concernant le cholestérol …
    Très respectueusement,
    David

  25. Chère Iassana, Je ne connais personne du côté de Boulogne s/Mer. Comme je l’explique dans des précédents commentaires, je ne suis pas certain qu’il vous faille un cardiologue ou un médecin convaincu par mes thèses. Qu’il fasse la gueule importe peu, si par ailleurs il fait son boulot ! A nos thèses, il y viendra en temps voulu et inéluctablement. En attendant, rassurez-le, et prenez votre santé en mains. Bon courage !

  26. monsieur le professeur un peu le meme topo! que beaucoup de patients crampes etc……..j’ai commandé votre livre j"ai décidé d"arreter les statines en diminuant progressivement je voudrais si possible connaitre l’adresse d’un cardiologue qui ne me matraque pas avec des médicaments et qui ne me fera pas la g….e quand je lui dirai que j"ai arrété les statines je me fais suivre a l"hopital de boulogne sur mer (62) merci chapeau pour votre combatperdu? salutations distinguées

  27. Cher Marcelin, Je mets en ligne votre message qui raconte une histoire qui pourrait être utile à d’autres lecteurs. Elle est classique et montre qu’il est possible de voir régresser une maladie des artères coronaires au moins sur le plan des symptômes. Cela ne veut pas dire que vous soyez totalement en sécurité car je ne dispose pas d’éléments suffisants concernant votre cas. Et il est évidemment exclu de faire une consultation par blog interposé. La relation singulière entre un médecin et son patient passe par un face à face ! Bien que vous ayez compris beaucoup de choses très importantes sur votre cas (probablement le plus important), vous avez raison de penser qu’il est préférable d’être suivi par un médecin compétent qui pourra évaluer comment votre pathologie évolue. Il n’est pas exclu que vous ayez besoin à un moment ou à un autre d’un stent ou d’un pontage. Si la pratique assidue d’un exercice physique modéré et l’adoption d’une diète méditerranéenne traditionnelle (à condition que vous le fassiez vraiment) vous protège des complications les plus graves, il n’est pas impossible que certaines des plaques d’athérosclérose présentes dans vos artères continuent à évoluer lentement. Je ne me prononcerais pas sur l’utilité du bétabloqueur et des anticoagulants dans votre cas (sur ce que vous me dites, ça ne semble pas justifié, mais je reste réservé) mais je suis certain que la statine ne peut vous apporter que des ennuis. Finalement, via votre adresse e-mail, je vous ferai parvenir le nom de médecins qui semblent approuver mes vues, mais évidemment, je ne leur ai pas fais passer un examen … Amicalement

  28. Cher docteur,
    Je recherche d’un cardiologue adepte de vos travaux exerçant sur la région parisienne. Mon cardiologue+ mon médecin traitant suite à un test d’effort positif m’ont fait passer une coronarographie en 2004 ou avaient été mis en évidence des plaques d’athéromes,accompagnées d’ une ischémie silencieuse, trop diffuses pour des stens, pas suffisantes pour des pontages, donc médication à vie! Tout allait bien dans le meilleurs des mondes et pourtant… après avoir pris la potion magique, je leur ai fait part de crampes,douleurs musculaires, et essoufflement,une sorte d’oppression respiratoire lors de mes footings pluri-hebdomadaires; je pensais donc avoir un coeur bien fatigué. Pas de souci c’est normal le beta bloquant, on va diminuer et tout rentrera dans l’ordre.Et bien à ma grande surprise, loin s’en est fallu. J’ai donc de mon propre chef inconscient décidé de diminuer par 2 puis par 4 les comprimés, puis plus de médicament, et fini les bobos! serait ce l’effet du facétieux docteur Hazard?….
    Mes soignants n’admettent pas que je ne prenne pas les grands classiques dont statine +beta bloquant+anticoagulant; j’ai ressenti leur agacement. Je leur ai indiqué que j’avais complétement modifier mon alimentation pour une nutrition typée méditérranée. Mon cardiologue m’a clairement fait comprendre que c’était bien mais si je persistais à ne pas suivre ses prescriptions,ce ne serait plus la peine de le consulter!D’où ma requête pour un cardiologue moins péremptoire ,adepte de sport, pas forcément inconditionnel de molécules chimiques, et cerise sur le gateau, qui accepterait de dialoguer avec son patient.
    PS mon dernier test d’effort en aout 2008 était négatif,le rapport de mon cardiologue a été de mentionner qu’il persistait à me prescrire le beta bloquant. Je coure, marche en montagne et en plaine en moyenne 2000KM par an en restant à des fréquences< 140 max et en moyenne 120, cela depuis 5 ans maintenant, je vais avoir 60 ans et me sens en pleine forme sans médication,et en petite avec, suis je un inconscient miraculé Docteur?
    Il serait intéressant que soit publié une liste de cardiologues qui suivent votre courant de pensées pour les coronariens en disgrace de Statine qui aimeraient être suivis.
    Je me suis permis de prêter votre dernier livre à ma grande soeur à qui son médecin à prescrit par prudence des statines à cause de l’hérédité du Papa 90ans et triple ponté et de la Maman 87 aux carotides bouchées(on aimait bien le beurre);très curieusement ma soeur semble mal supporter ces statines,est ce pour m’imiter ou encore ce bon doctor Hazard?
    Et merci pour votre livre, on se sent moins seul
    Amicalement,Marcelin

  29. Merci pour la réponse

    Je crois que cela avait été vraiment mis en place.
    C’est sur que c’est idiot, mais ce qui l’est plus encore plus c’est que c’est avec l’argent des cotisants mutualistes.
    Je ne suis pas sûr d’ailleurs qu’ils aient eu leur mot à dire.
    Je n’ai pas envie de perdre mon temps à faire de telle recherche , mais si quelques lecteurs de votre blog avaient la réponse, elle serait intéressante à communiquer.

    Bien à vous

  30. Cher Marc, Vous demandez si les Mutuelles “qui avaient annoncé qu’elles pourraient rembourser …” ont réellement remboursé ou si, ayant effectivement remboursé, elles continue de le faire aujourd’hui ?

    Désolé, je ne sais pas ! Et ceci est tellement idiot (le fait de rembourser) que je n’ai même pas le courage (ni le temps à dire vrai) de le vérifier. Il suffirait de leur téléphoner car sur le web, on n’arrive pas à savoir. Amicalement

  31. Merci de revenir encore sur le sujet car la désinformation est souvent la règle.

    Si j’ai bonne mémoire , il y a quelques mois ( ou plus peut être) , une ou plusieurs mutuelles s’étaient associées pour "rembourser" ces alicaments que sont les produits contenant des phytostérols ( margarine mais aussi yaourt) à hauteur de 50 euros/an ( si ma mémoire est bonne).
    Savez vous si cette pratique est toujours de rigueur ?

Comments are closed.

Merci d'avance, pour le 32 +1 eme commentaire.