LA POESIE DU CHOLESTEROL

Des visiteurs de ce blog, souvent des récalcitrants de la “statine pour tous”, me font part de leurs réfléxions et réactions. J’apprends beaucoup et parfois je m’amuse. Ci-dessous la production d’un poète du cholestérol ! Pour que tout le monde en profite, je mets ce texte en ligne, c’est plus drôle que ce que j’écris ! Surtout, pour beaucoup de visiteurs de ce blog, c’est peut-être plus “parlant” que ce que j’écris et explique.

Statinator et les Laborators

Il était une fois un pays appelé Statinie.
Ce nom lui a été donné par un méchant dictateur appelé Statinator.
Statinator prit le pouvoir il y a bien longtemps quand les gens se mirent à manger devant la télévision de la nourriture provenant des usines de ses copains les Fastfoodators.
A force de ne plus bouger et de manger cette mauvaise nourriture, souvent dans le sang des gens du gras, appelé Cholestérol, a augmenté.
Leur cœur devenait paresseux et fonctionnait moins bien et souvent s’arrêtait.
Statinator décida alors que le coupable était le fameux Cholestérol, surtout le méchant Cholestérol, appelé Eldéel.
Statinator pensait que l’homme était un gros lapin. Car un lapin avec du sang plein du vilain Cholestérol a le cœur fragile.
Il avait aussi remarqué que certains malades du cœur avaient beaucoup de vilain Cholestérol.
Il n’avait pas d’autre idée et il était paresseux pour chercher.
Statinator et ses copains les Cardiologuatorts décidèrent alors de mettre dans les biberons, dans les réservoirs d’eau et même dans le vin, des Statines fabriquées par d’autres copains les Laborators
.
La Statine est un médicament qui empêche la fabrication par le foie du méchant Eldéel.
Tout le monde fut gavé de Statines.
Pendant longtemps Statinator cacha au peuple que ce remède ne servait à rien et qu’il pouvait rendre très malade.
Les Laborators dépensèrent beaucoup de sous pour étudier les effets des statines.
Mais comme les résultats étaient mauvais ils dirent des mensonges.
Les Mercators, copains des Laborators, répétaient et répétaient encore que les statines c’est bon. Tout le monde gagnait beaucoup d’argent.
Mais beaucoup de gens qui avalaient des Statines avaient des crampes, des cancers et devenaient un peu débiles.
Ils bougeaient de moins en moins, mourraient de plus en plus tôt et posaient moins de questions, c’est normal.

Comme dans toute dictature, le peuple se révolta.
Il déclara Eldéel et Cholestérol innocents. De plus en plus de gens ne prirent plus leur Statine ou refusèrent d’en prendre. Du coup ils se mettaient à bien manger et à courir et à vivre plus vieux et bien portants.

Mais Statinator n’était pas content. Il fit du chantage.
Si vous ne prenez pas vos statines vous mourrez d’un arrêt du cœur. On traita les résistants de Théoricienducomplot, c’est à dire des gens arriérés qui voient le mal partout. On les empêcha de parler dans le petit monde des Cardiologuatorts.
On les priva d’argent pour faire des recherches sur les maladies du cœur.
Au bout d’un certain temps le peuple, comme toujours, gagna.

Pus personne ne prit de Statines.

On fêta cette victoire avec de bons plats de légumes biologiques à l’huile d’olive et des fruits biologiques et des poissons gras.
On bu aussi un bon coup de vin rouge.
Et on couru, on couru tous les jours jusqu’à être essoufflé et trempé de sueur.
Les Laborators disparurent.
Statinator perdit le pouvoir et fut condamné à manger correctement et à courir une heure par jour.
Les Cardiologuatorts retournèrent à l’école pour apprendre à soigner les maladies du cœur sans médicaments.

Dictionnaire :
Cardiologuatort : médecin spécialisé dans le cœur, mais qui n’en a pas toujours. Surtout quand il demande aux gens de prendre des Statines.
Cholestérol : témoin innocent d’une mauvaise nourriture et d’une absence d’activité physique régulière.
Eldéel : partie du Cholestérol déclarée vilaine parce que dans les contes il y a toujours un vilain ou une vilaine.
Fastfoodator : fabrique et vends de la très mauvaise nourriture, c’est Cholestérol qui en profite.
Laborator : fabrique des Statines, médicament dangereux qui ne sert à rien mais qui rapporte beaucoup.
Mercator : bonimenteur professionnel. Il faut retenir surtout le mot « menteur ».
Statinator : dictateur de la Statinie, assoiffé de pouvoir et d’argent.

32 Replies to “LA POESIE DU CHOLESTEROL”

  1. Bonjour Michel,
    En novembre 2009 après un test d’effort (de contrôle) anormal, j’ai passé un scanner des coronaires avec découverte d’une sténose (60-70%) sur IVA. Un traitement médicamenteux m’a été prescrit (temerit 5mg, kardegic 75 et bien sur : EZETROL !). Ayant lu 3 de vos livres qui m’ont convaincu sur l’utilité de l’anti cholestérol, je ne l’ai pas pris. Jeudi dernier suite à des douleurs thoraciques importantes, je me suis retrouvé à la clinique où l’on ma posé 2 stents. J’ai vu 3 cardios différents, et à celui qui était de garde le WE et qui m’a passé une échographie de contrôle, je lui ai fait part pendant la discussion de mon désintérêt de me “soigner” avec un anti cholestérol en me permettant de vous citer (connais pas me dit-il).
    Je sors le lundi avec mon ordonnance donnée par une secrétaire (pas d’explication médicale !) :Sectral 200, kardegic 160, Plavix, Discotrine 5, isocard spray et BIEN SUR : Crestor 2 (apparemment ce dosage n’existe pas ! dixit la pharmacienne ) ET Tahor 10. est-ce de la provocation, pour quelqu’un qui ne voulais pas de statines, j’en ai deux !!!
    Je suis désabusé. Pourriez-vous éventuellement (si il existe ?) me communiquer l’adresse d’un cardiologue à Nantes qui épouse votre point de vue afin de faire le point sérieusement.
    Je vous remercie de votre attention.
    Portez- vous bien.
    Amicalement
    Marc

    Cher Marc,

    Je ne suis pas sûr de pouvoir vous donner une bonne adresse à Nantes.  Ce qui est sûr, par contre, c’est que vous n’avez pas modifié votre mode de vie de façon telle que vous ayez été protégé. il ne suffit pas de refuser les statines (qui ne servent à rien), encore faut-il faire ce qui est nécessaireQu’attendez-vous ?  Si vous m’avez bien lu, vous savez ce que je préconise !  Alors ?

    Amicalement

  2. Cher Luc,

    Merci beaucoup pour l’information. Pour les perroquets je ne savais pas, tandis que pour les pigeons on en a beaucoup parlé il y a quelques années avec comme cause possible un virus … Il faut donc être prudent avec les extrapolations de l’animal à l’homme et vice versa. Les lésions vasculaires observées chez l’animal ne sont pas comparables à la plupart des tableaux cliniques et anatomo-pathologiques des humains chez lesquels les maladies cardiovasculaires sont avant tout des maladies du mode de vie que l’on peut effectivement prévenir avec une efficacité de 100% … Mais pas avec des médicaments ! Amicalement

  3. Bonjour Michel.
    L’athérosclerose est bien connue chez les oiseaux. La faculté de médecine vétérinaire à Utrecht a fait pas mal de recherches sur cette affection .On trouve des informations sur leurs recherches dans l’article suivant :" Atherosclerosis in Parrots.A review."Veterinary Quartetly 2004;26 (2):50-60.Cela à titre informatif.

  4. Cher victor,

    Certains animaux développent certaines formes de maladies vasculaires, mais ce n’est jamais l’athérosclérose humaine ! Elle-même prend des formes variées et répond à divers mécanismes dans lesquels le cholestérol ne joue pas de rôle important et dans 99% des cas aucun rôle du tout. Les maladies cardiovasculaires sont des maladies du mode de vie HUMAIN et par conséquent les animaux ne font en général pas ce genre de choses. Vous avez déjà vu un animal fumer des cigarettes en se prélassant devant la TV en mangeant des pizzas livrées à domicile ? Bonne route, l’ami !

  5. Bonjour michel de lorgeril,
    Pourquoi les animaux ne développent pas ou peu d’athérosclérose ? Est-ce parce que leur organisme fabrique de la vitamine contrairement aux humains ? La vitamine C a été longtemps donnée pour cela avant l’apparition sur le marché pharma des fibrates et des statines.

    Merci pour votre réponse.

    Et surtout merci pour votre combat car je considère que c’en est un et pour votre courage car il en faut dans la position ou vous vous trouvez.
    Victor

  6. Bonjour Docteur, j’ai procédé aux analyses pour connaitre mon taux de cholestérol : 3,48g/l dont LDL 2,80g/l et HDL 0,43g/l , j’ai revu mon médecin qui m’a prédit un AVC ou je ne sais quoi d’autre , j’ai réussi à avoir un doppler des membres inférieurs et des carotides , la phlébologues m’ a dit que si tous les patients étaient comme moi , elle serait au chômage , j’avais ce jour 13/8 de tension , en conclusion je connais mon hypercholestérolémie depuis 25 ans ( j’avais déjà ce taux alors) , j’ai pris Lipanor lipantil et je ne me souviens pas des premiers , j’ai toujours malgré tout été en dehors des "normes" , seules récemment les statines m’ont fait rentrer dans les clous ,mais j’ ai toujours fait attention à mon alimentation que j’ai améliorée depuis que je vous connais,pratiqué un peu de sport ,et donc à 48 ans je n’ai pas de problème particulier malgré tout ce qu’on m’a prédit, j’ai donc l’impression de suivre le chemin de mon père qui à 78 ans et trop de cholestérol, va très bien. J’ai décidé maintenant d’aller voir le D.N espérant qu’elle ne me prescrira pas de statine ( que j’ai arrêtées depuis un an)et voudra bien évaluer correctement si j’ai un risque quelconque.
    Est ce que mes déductions vous paraissent pertinentes et mes démarches correctes ? Merci encore et salutations amicales

  7. Cher alfy,

    Je comprends bien vos problèmes mais je ne peux faire une consultation par blog interposé. Visiblement, avoir pris du Crestor n’a pas empêché la formation de plaques qui aujourd’hui handicapent votre époux. Pire, les troubles musculaires provoqués par le Crestor ont sans doute favorisé le manque d’exercice, voire la sédentarité, qui ont contribué à la formation des plaques …. et au handicap d’aujourd’hui. Beau résultat ! Et certains voudraient étendre la prescription des statines à des personnes qui ont un cholestérol normal ou bas … Ces gens sont devenus fous ! Ceci dit, il est urgent, pour prendre votre santé en mains, que vous lisiez mes livres. Personne ne peut le faire à votre place. Pour un cardiologue compétent dans votre proximité, faites m’en la demande par mail, un blog est un lieu public où il est préférable de ne nommer personne. Amicalement

  8. Bonjour Docteur,
    Je suis très intéressée par le sujet de vos recherches. Il se trouve que mon époux fait de "l’hypercholestorolémie". Ses derniers résultats sont les suivants : triglycérides 1.13
    cholestérol total : 2.39
    HDL : 0.37
    LDL : 1.79
    Rapport total/HDL 6.5.
    Il a une tension variable qui évolue entre 14 et 19. Pendant longtemps le cardiologue du travail lui a préscrit des statines (Crestor). Il ne pouvait pratiquement plus marcher et nous avons donc décidé d’arréter ce produit. Il prenait aussi de l’Exforge. Là aussi il a eu une réaction. Fin décembre écho doppler des vaisseaux. Il y a un dépôt de "cholestérol" au niveau de l’artère iliaque gauche (extasie à 12 mm au plus grand diamètre) et abdominale en région sus rénale (29mm). Il a surtout mal dans le mollet gauche ce qui a entrainé tous ces examens. Mon époux s’affole car son spécialiste lui a dit qu’il allait devoir subir un pontage abdominal et aussi de iliaque. J’ai lu vos livres et suis très passionnée. Pour le moment il a cessé toute forme de traitement à base de statine. Je lui donne des oligo éléments (sélénium, chrome, potassium, manganèse cobalt). Il prend aussi des gélules d’ail, ortie. Mais depuis la visite chez le cardiologue, il a toujours mal dans le mollet. Je pense que la plaque d’athérome ne va pas disparaitre. Nous mangeons, à ce qui me semble) correctement : poissons, viandes, légumes (frais, surgelés, en boîtes), fruits que j’achète sur le marché (donc toujours frais) et le pain que j ‘utilise est du pain complet. Il était en surpoids (1.63 mètre pour 83 kilos) mais je l’ai "pris en main" (plus de légumes et moins de sucreries). Il se sent donc mieux dans sa peau. Mais se faire opérer des artères ne me semble pas anodin et je l’avoue me fait peur pour lui d’autant plus que nous sommes dans une région sinistrée médicalement.
    Malgré tout il y a une bonne chose : sans le Créstor, il n’a plus ses douleurs musculaires. Un petit problème subsiste : je n’ai aucune confiance en son cardiologue qui tient absolument qu’il aille voir un chirurgien de ses amis et qui semble plus intéressé par le gain et les voyages à l’étranger offerts par les labos. Mais il est vrai que je ne suis pas médecin. Pourriez vous, d’un point de vue médical désintéressé, me dire quelle conduite à tenir, autant vis à vis du médecin, que de mon mari ? D’avance merci à vous. Petite précision je vis en Charente Maritime.

  9. Cher Jean-Claude,

    Je comprends votre anxiété que votre médecin ne semble pas pouvoir “surmonter”. Votre cas relève donc d’une consultation médicale appropriée mais certainement pas de conseils à l’aveugle via un blog ! Soyons sérieux ! Je ne peux évidemment pas vous dire de changer de médecins, un blog est un lieu public, c’est une question déontologique. Et si je vous dis de lire mes livres, les gens vont rire. A juste raison. Pourtant, c’est la première étape critique ! Dites-moi où vous habitez via mon adresse e-mail et on parlera un peu plus clairement. Quand vous m’écrivez, rappelez moi votre cas pour que je ne fasse pas de confusion. Amicalement, et surtout pas de découragement, vous êtes sur la bonne voie pour vous tirer d’affaire.

  10. Bonjour Docteur,
    J’ai 69 ans, je mesure 1,74 pour 69 kg, adepte du régime crêtois et une higiene de vie correcte, du à mon métier, (ancien joueur de foot professionnel). Suite à un malaise vagal, j’ai suivi un examen angio-conographique le 29/03/2007, par voie fémorale droite. Au total : Reseau athéromateux sans lésion significative, plaque à 40% sur ostium de la 1ere latérale, pas jugé suffisant pour me mettre un ou plusieurs stents. Ajourd’hui je m’éssoufle au moindre effort et de suite je ressent des brulures dans le coup et des sensations d’étranglement et d’étouffement avec une douleur irrandiante dans les épaules et le haut de la cagethoracique. les recherches au niveau de l’estomac, des poumons, orl :RAS
    J’ai arreté rapidement le traitement préventif de l’athérome, celui ci me rendait malade. que me conseillez vous? consultez vous? merci d’avance.

  11. Cher Dr Picasso,

    Votre histoire de “vernis” déposé sur les plaques instables par les statines est “mignone tout plein” et une ravissante fantaisie ! Rien de sérieux donc. N’écoutez pas ces balivernes ! Après un accident vasculaire cérébral, le seul argument en faveur de la prescription de statine repose sur un unique essai clinique, appelé SPARCL. Contrairement aux dires des auteurs du rapport (et du sponsor), l’avantage de la statine sur le placebo dans cet essai n’est pas statistiquement significatif. Si on veut prescrire des médicaments en fonction de données solides, il n’est donc pas indiqué de prescrire une statine pour la prévention des attaques cérébrales, vernis ou pas vernis. Ceci est assez bien expliqué, à mon avis, dans mes livres. je vous y renvoie donc pour une exposition plus détaillée. Amicalement

  12. Bonjour j’ai suivi avec attention le DU de micronutrition de Dijon.J’aurais une question importante à vous poser concernant les statines. Est- il
    logique de prescrire à titre préventif des statines après un AIT ou un AVC à une personne ayant un cholesterol normal ?
    L’argument du médecin qui a fait cette prescription est qu’une propriété des statines est ( pour une raison inconnue ) de constituer "une sorte de vernis" au niveau de l’artère endommagée evitant ainsi une nouvelle
    rupture de plaque. Merci pour votre réponse Dr S. Picasso

  13. Chère Marthe,

    Je réponds toujours personnellement (parfois trop vite et avec des fautes d’orthographe) et je n’ai pas d’assistant pour faire le travail à ma place. Ce que vous dites à propos de la vitamine C est potentiellement intéressant mais ne repose pas sur des faits démontrés. On ne peut pas se moquer des “idiots” de la statine et délirer soi-même sur la vitamine C … Quand au rôle de la “rupture” de plaque dans la formation du thrombus occlusif, je suis désolé de vous dire que vous me lisez trop vite. S’il vous plaît retournez à mes textes un peu dilués (mes deux livres sur le cholestérol surtout), en vous concentrant un peu pour me comprendre. Les leucocytes sont, au moins en hypothèse, impliqués dans la rupture de plaque mais le cholestérol ne joue aucun rôle dans l’activité leucocytaire contrairement à d’autres lipides (les acides gras oméga-6 par exemple). Il est donc illusoire de penser qu’en diminuant le cholestérol on puisse inhiber les leucocytes. Pire, beaucoup de médecins recommandent à leurs patients d’augmenter leur consommation d’oméga-6 (les huiles végétales en général sauf les huiles d’olive et de colza) dans l’espoir de diminuer leur cholestérol. Très mauvaise idée qui explique que toutes les diététiques anti-cholestérol aient échoué à améliorer le pronostic cardiovasculaire, contrairement aus dires de quelques universitaires ignorants ! Amicalement et à votre service !

  14. Chère Dr de Lorgeril,

    Dans l’émission Découverte de Radio-Canada déjà mentionnée par Hélène, lundi le 16 novembre, on nous explique comment, lorsqu’il y a une "blessure" au niveau de l’endothélium de l’artère, le mauvais cholestérol et les globules blancs du système immunitaire s’y infiltrent et s’accumulent pour former les "arthéromes" ou "plaques arthérosclérotiques molles". Le Dr. Pauling et ses associés on émis l’hypothèse que la formation des ces plaques servaient à consolider les artères puisqu’elles apparaissaient le plus souvent dans les zones de pression artérielle élevée.
    Dans l’émission en question, on nous démontre, animation à l’appui, que c’est lorsque la "capsule molle" de cette plaque éclate qu’un caillot de sang se forme et produit l’infarctus. (Aurais-je bien compris, à suite à la lecture de certains passages de votre livre, qu’il serait absurde de croire qu’un caillot de sang puisse être formé à la suite de cet éclatement puisque le cholestérol et les globules blancs qui s’en écoulent ne peuvent être tenu responsable de la formation d’un caillot?)
    Enfin, je poursuis par cet extrait le l’article nous parlant des expériences du Dr.Pauling: "La solution sûre et efficace à la forme la plus courante de cardiopathie (la formation de plaques sur des artères fragilisées) consiste à prendre 6,000 à 18,000 mg de vitamine C chaque jour pour consolider les artères. Et l’adjonction de lysine à forte dose – 2,000 à 6,000 mg – dissout les plaques existantes. Avec le dosage correct, cette association semble marcher chez la plupart de gens en dix jours." (Dose de vitamine C extrême. Cela peut-il être dommageable pour les reins?)

    Bien sûr, je ne connais rien à toute cette science dans laquelle vous êtes passé maître mais je m’y intéresse et cette recherche personnelle sur "cholestérol et cardiopathies" m’a amenée à me poser bien des questions. Merci de votre attention.
    P.S.: Prenez-vous vraiment le temps de répondre à tout le monde comme ça ou est-ce un de vous assistants(es) qui le fait en votre nom? Mais de toute manière, merci de l’attention.

  15. Chère Marthe,

    Je suis désolé de devoir vous décevoir. Je ne crois pas que la déficience en vitamine C (et/ou en lysine) joue un rôle important dans l’infarctus du myocarde. Je pense que vous confondez l’infarctus (qui est une cardiopathie) avec d’autres cardiopathies non ischémiques et rares et qui pourraient effectivement relever (peut-être, je resterais prudent faute de données scientifiques solides) d’un traitement par de la vitamine C. Mais c’est une toute autre question que celle de l’infarctus. C’est très spécialisé et j’arrête là ! Avec mes amitiés

  16. Je fais en ce moment une recherche sur le "cholesterol et cardiopathie" pour le "Newsletter" d’une amie naturopathe. Je viens de lire votre livre. Tellement riche d’informations essentielles que l’on pourrait qualifier d’"ésotérique" parce que si difficilement accessibles par le commun des mortels, remarquable de justesse et d’intelligence, passionnant par ce désir et cette volonté de dénoncer l’inacceptable. MERCI.
    Aussi, parmi mes recherches, j’ai trouvé cet article fort intéressant provenant du
    n°43 du magasine Nexus, mars-avril 2006. Si vous ne le connaissez pas déjà, voici de quoi il traite dans sa section Santé:
    Cardiopathie, Vitamine C contre BIG PHARMA. "Dans les années 50, George C. Willis découvrait que la cardiopathie est en réalité un scorbut chronique. Trente ans plus tard, partant de ses travaux, le docteur Linus Pauling, prix Nobel de chimie en 1954, et prix Nobel de la paix en 1962, mettait au point une méthode thérapeutique efficace contre la cardiopathie, basée sur l’association de fortes doses de vitamine C et de lysine. Depuis, cette thérapie a été soigneusement étouffée par les instances gouvernementales et les médias. Résultats: très peu de cardiologue et de patients sont informés de cette alternative prometteuse mais peu onéreuse qui vient concurrencer l’industrie pharmaceutique sur un marché particulièrement juteux.

    Très,très intéressant…et j’aimerais bien avoir la chance de connaître vos réflexions sur le sujet. Si jamais vous les partager sur votre site, serait-il possible de m’en aviser par courriel afin que je ne passe pas à côté. Merci encore.

  17. Cher cotren,

    Merci de votre témoignage, il est exemplaire ! Sans doute y a t-il dans votre famille une certaine prédisposition (c’est-à-dire un profil génétique) à mal supporter les statines. Vous n’êtes pas le seul. Et les types qui comparent les statines à l’aspirine sont “rigolos”. Ceci dit, si aujourd’hui l’aspirine était présentée comme un nouveau médicament sur le marché, elle ne serait pas commercialisée (il y a un consensus total à ce sujet parmi les experts en aspirine !) à cause justement de ses effets secondaires. Effectivement l’aspirine a beaucoup d’effets secondaires parfois très graves, notamment chez les enfants chez lesquels elle est fortement déconseillée. Autrement dit, puisque on ne devrait pas commercialiser l’aspirine, on devrait aussi retirer les statines du marché ! Mais attention, cher cotren, si l’arrêt de la statine vous a fait du bien, vous ne devez pas oublier que maintenant il vous faut prendre votre santé en main très sérieusement, il vous faut VRAIMENT vous protéger ! Je vous laisse à la lecture de mes livres, le temps presse ! Amitiés

  18. Bonjour,

    Voici mon commentaire que j’ai laissé sur le site de Radio-Canada suite au visionnement de l’émission "Découverte":

    "Je suis ébahi par ce reportage. On y met sur le même pied le risque relié aux statines à celui des aspirines…!!!

    J’ai eu deux tuteurs en avril. Suite à cette opération, on m’a prescrit du Crestor. Nous avons un très haut taux de cholestérol dans ma famille.

    Après 10 jours seulement, je me suis mis à avoir des maux de jambes incroyables, puis aux bras, en plus d’avoir de grosses plaques enflées sur le corps (urticaire et pieds enflés). J’avais de la difficulté à marcher. Mon médecin de famille m’a recommandé de faire de l’exercice; difficile à faire lorsque les douleurs empêchent de marcher…

    Ma voisine pharmacienne m’a recommandé de cesser la prise de statine; ce que je fis. Après 4 jours, j’étais de retour à la normal (le lendemain je me sentais déjà mieux).

    Mon père, déclaré "alzheimer" depuis environ 5 ans, était au ralenti et son état allait de mal en pis. Après mon expérience avec les statines, ma mère cessa de donner du lipitor à mon père. Quatre jours plus tard, celui-ci recommençait à marcher presque convenablement. Ce fut spectaculaire.
    Il n’est plus aujourd’hui, déclaré "alzheimer".

    Ma mère a eu un AVC récemment. On lui a prescrit du lipitor. Elle a dû être réhospitalisée après une semaine, car elle était alitée et ne pouvait plus bouger et se nourrir, en plus d’être confuse. Elle a repris ses esprits après que la prise de statine fut cessée (après environ 4 jours).

    Statine pas plus dangereux qu’une aspirine… vous disiez???"

    Pour ceux qui ne auraient raté le reportage:"http://www.radio-canada.ca/emiss...

  19. Chère zamirette,

    Vous comprendrez facilement que je ne puis faire de consultation par blog interposé. Si vous m’avez bien lu, vous avez compris que je ne crois pas du tout que le cholestérol soit responsable de quoi que ce soit dans les maladies cardiovasculaires; ce qui veut dire que pour se protéger il faut faire autre chose que prendre des médicaments anti-cholestérol. Le malheur c’est que la plupart des gens qui prennent ces médicaments se croient protégés et ne changent rien à leur mode de vie, ce qui a pour résultat de les laisser sans défense face à la maladie. Chaque semaine qui passe nous montre à quel point le cholestérol et sa problématique tiennent de la déraison et de l’émotionnel. Concernant votre créatinine, sachez que les statines ne protègent pas plus le rein que le coeur et que l’augmentation de la créatinine que vous avez notée sera probablement transitoire et en lien avec une reprise d’activité physique qu’a certainement permise l’arrêt du médicament qui empoisonnait vos muscles. Vu de loin, c’est tout ce que je peux dire. Amicalement

  20. Dr de Lorgeril,
    suite à la lecture de votre dernier livre, j’ai arrêté en mars dernier de prendre mes statines (Pravadual : statine + aspirine).Ma dernière analyse indique 1,86 g/l pour le LDL ; 0,53 g/L pour le HDL ; cholestérol total 2,55. Mais ce qui m’inquiète le plus c’est que la créatinine a augmenté : 11,5 mg/l. Est-ce lié ? J’ai 63 ans et pèse 62 kg. J’ai les artères qui s’encrassent vite et les carotides déjà pas mal bouchées (de famille)
    J’ai présenté votre bouquin à mon généraliste ; il ne l’a toujours pas lu et ne me fait aucun commentaire (sauf ma cardio qui est contre…). Je suis quand même un peu inquiète car je ne suis pas sportive ! Mon mari a 2 stents et notre médecin lui a bien dit que pour lui il n’était pas question de supprimer les statines ! Alors que penser ?

  21. Cher Bastien,

    Vous trouverez mon adresse e-mail dans mes publications scientifiques via Pubmed. Amicalement

  22. Cher sarreau,

    Question avant de dire si la statine est du mercurochome sur une jambe de bois: pourquoi prenez vous une statine ? Réponse à votre question : les statines ne sont pas des médicaments anodins, ils augmentent les risques de plusieurs pathologies y compris les cancers. Urgent de me lire dans les textes et pas seulement sur un blog ! Amitiés

  23. Cher Patrick,

    Je ne comprends pas la relation entre stent et statine ! Mais peut-être avez-vous mal compris ? Pas sûr toutefois ! On aura tout vu. Méfiez vous du concept de “nutrition équilibrée”, ça ne veut rien dire. Urgent de me lire ! Amitiés

  24. Qui a dit qu’il fallait courir une heure par jour ?

    C’est pas vrai ! D’autres modes d’activité physique sont possible ! Place à l’imagination ! Ce qui est sûr c’est qu’il faut essayer de préserver sa masse musculaire le plus longtemps possible !

  25. Cher docteur,

    Je vous ai déjà écrit ; vous m’avez vite répondu et fortement encouragée. Merci encore.

    Je viens de visionner, à la télé de Radio-Canada, l’émission « Découverte », portant, aujourd’hui, sur le cholestérol et son incidence sur les maladies cardiovasculaires.

    Bonne nouvelle ! Ça « sentait » à plein nez la lecture de vos travaux ! ( et la tomate, et l’huile d’olive ) bien qu’on ne vous ait pas nommé… ( peut-être par délicatesse envers ceux-là qui souffrent d’allergies diverses ) ?! Toujours est-il que les statines en ont pris pour leur rhume…

    Pour ma part, je continue de suivre vos conseils, et je me porte à merveille !

    Vous avez tout mon respect et toute mon admiration.

    Hélène
    Kamouraska, Québec

  26. C’ est trop bien ! Merci beaucoup pour ce morceau d’humour !

  27. ah ah! c’est très drôle

    cela dit, le cholestérol est-il le témoin d’une mauvaise nourriture et d’une absence d’activités physiques ?

    l’athérosclérose est le témoin d’une mauvaise nourriture, mais pas le cholestérol !

    quant à l’activité physique, elle n’a qu’un impact extrêmement mineur sur ledit cholestérol…

    padacox ??

    phil

  28. Bonjour Dr. de Lorgeril,
    Je suis étudiant en médecine en 5e année et je fais un travail de Master sur les statines.
    Seriez-vous d’accord de m’écrire un mail pour que j’aie votre adresse et qu’ensuite je puisse vous écrire un mail pour vous poser 1-2 questions? (Je ne vous demanderai pas de m’écrire un roman, je voudrais juste votre avis sur la question…)
    Ca serait très sympa!
    Merci d’avance!

  29. je viens de lire votre texte et cela me laisse perplexe. Je suis sous statine depuis
    5 ans mon taux de ldl est stable ,je mange sans sauce ,cuisine à l’huile d’olive
    consomme trés peu d’alcool et cours 40km par semaine.
    La statine serait-elle pour moi du mercure au crome sur une jambe de bois?

  30. Bonjour,

    j’ai 52 ans , j’ai fait un infarctus il y a deux, et j’ai trois stents. Je prend du crestor "comme tout le monde". Je suis sportif (13/15 kms de footing 2 fois par semaine + 1 h00 de marche quotidienne) et je mange équilibré.
    J’ai demandé plusieurs fois à ma cardio et à mon généraliste si l’arrêt des statines était envisageable. Argument irréfutable de leur part : pas de stent sans statine.
    Est-ce un bon argument ?

    merci

  31. Dr Michel de Lorgeril, J’admire votre courage, il faudrait que d’autres médecins concernant ce sujet, expliquent pourquoi désormais, ils ne prescrivent plus de "stat" traitement contre le mauvais cholestérol. Selon mon avis de patiente, ces derniers ne croyaient qu’à ce qui leur avait été inculqué sans avoir cherché ailleurs, pour d’autres il y avait peut-être des tentations… Pendant une vingtaine d’année, j’ai résisté, combien de médecins ont été alarmistes à mon sujet, me certifiant que je ne m’en sortirais pas si…allant jusqu’à des prédications qui auraient pu m’anéantir avant l’heure. Ne me fiant qu’à mon ressenti, j’ai toujours refusé ces médicaments, mes doutes se sont avérés justifiés quand au fil du temps, j’ai appris les maux dont souffraient certains qui avaient eu ces traitements, plongés malgré eux, dans le cercle infernal de la dépendance médicamenteuse, manne prodigieuse qui selon moi, est encore bien présente aujourd’hui, essayant de nous prendre pour des imbéciles.

  32. merci Michel,
    c’est pédagogique : je vais le faire lire aux enfants…
    A+chris

    1/ pourquoi cela sert à rien, si cela empêche la fabrication par le foie du méchant Eldéel
    (il doit manquer une ligne de d’explication ?) ok Cholestérol : témoin innocent d’une mauvaise nourriture et d’une absence d’activité physique régulière.

    2/ on devient débile en mangeant des statines : ah bon…

    3/ aiie : il faut courir UNE heure par jour (une demi-heure n’est pas suffisant ?) donc 7h par semaine.

    ————-
    conclusion : offrez-vous un coach sportif (mais aussi nutritionnel 😉
    courir tous les jours jusqu’à être essoufflé et trempé de sueur (une heure par jour ?) et manger correctement et à courir

Comments are closed.