STATINES ET DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge)

Des rapports récents font état d’une augmentation significative du risque de perdre la vue avec l’usage des statines, des médicaments qui diminuent le cholestérol. Que faut-il en penser ?

La dégénérescence maculaire liée à l’âge, ou DMLA, est une maladie fréquente des yeux.

En bref, en France, près de 1,5 million de personnes sont atteintes de DMLA plus ou moins sévère. Cette affection oculaire prive celui qui en souffre de sa vision centrale. Elle empêche ainsi de lire, de conduire ou de regarder la télévision. C’est finalement en France la première cause de cécité chez les personnes âgées de plus de 50 ans.

Nous sommes donc face à un problème majeur de SANTE PUBLIQUE !

A prendre très au sérieux !

On ne connaît pas de cause clairement identifiée (et curable) de la DMLA mais des pseudo-scientifiques ont essayé de faire croire que cette maladie répondait aux mêmes causes que les maladies cardiovasculaires, donc que le cholestérol était coupable et, évidemment, que les statines constituaient un traitement prometteur !

D’autres ont prétendu, au contraire, qu’un cholestérol élevé était protecteur !

Les premières études – financées plus ou moins discrètement par des industriels des statines – analysant les effets des statines dans la DMLA étaient favorables aux statines, mais souffraient de graves défauts méthodologiques, donc pas crédibles, on est habitué !

Plus récemment, le ton a changé : on a commencé à dire (à voix basse) que finalement les statines ne protégeaient pas !
A y regarder de plus près, non seulement les statines ne protègent pas mais pourraient être délétères …

Encore plus récemment, et alors que les auteurs des rapports (probablement sous influence encore) appellent à la plus grande prudence (surtout surtout ne pas faire peur !) concernant l’interprétation de leurs résultats, on semble discerner que les statines seraient associées à une augmentation du risque de DMLA.
Même face à des données très inquiétantes, les investigateurs nous disent que puisque les statines sauvent des vies (en protégeant des maladies cardiovasculaires, selon la propagande qu’ils subissent), il n’y a pas de raison d’arrêter son traitement par les statines …

C’est évidemment le contraire qu’il faut faire : les statines n’ont jamais sauvé une vie et pourraient rendre aveugle !

Ce risque n’est pas négligeable puisqu’il pourrait atteindre 40% d’augmentation par rapport à ceux qui ne consomment pas de statines.

Pourquoi je mets tout cela au conditionnel ?

Parce que l’évaluation de ce risque de DMLA sous l’effet des statines repose sur des étude d’observation (et pas des essais cliniques), donc une évidence plutôt faible pour un scientifique sérieux.

Pourtant je trouve cela très inquiétant pour deux raisons :
1) cette observation confirme ce que l’épidémiologie nous disait, qu’un cholestérol plutôt élevé protège !
2) les études ont été conduites avec un « a priori », celui que les statines sûrement étaient protectrices, et donc si il y a un biais dans ces observations il est très probablement en faveur des statines. En d’autres termes, il faut craindre que les choses soient pires que ce que l’on nous dit !

Pouvons-nous, d’une façon ou l’autre, avoir une certitude ?

La réponse est négative : pour être sûr, il faudrait conduire un essai spécialement « dessiné » pour tester cette hypothèse (les statines augmentent la DMLA), ce qui est impossible pour des raisons éthiques évidemment !
L’alternative serait que les industriels et leurs investigateurs fassent très bien leur travail au cours d’essais programmés pour montrer les bienfaits miraculeux de statines et recherchent systématiquement si les DMLA évoluent ou apparaissent sous l’effet des statines …
Et là, il faut pas rêver, on a jamais vu un industriel avide de bénéfices se tirer une balle dans le pied ; et si il y en avait un seul, les actionnaires auraient tôt fait de s’en débarrasser !

CONCLUSIONS

Nous avons la forte crainte que les statines augmentent de façon très significative le risque de DMLA !

Les statines étant des médicaments inutiles (ils ne protègent pas des maladies cardiovasculaires) et dangereux sous bien d’autres aspects (augmentation des cancers et des diabètes entre autres), il faudrait être fou pour négliger ce risque concernant les yeux en continuant à prendre sa statine au risque de devenir aveugle !

105 réflexions au sujet de « STATINES ET DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) »

  1. ligeri947

    bonjour docteur
    votre site est plein d’idées novatrices tres interessantes…au sujet de la DMLA pourriez vous me dire si cette maladie pourrait être empêchée ou améliorée par la prise de bétabloquants ? merçi d’avance!

  2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article

    @ligeri947 : 

    Il y a peu de données scientifiques sérieuses permettant de répondre "abruptement" à votre question. mon impression, après une recherche non exhaustive (désolé, je n’ai pas le temps et l’œil n’est pas ma spécialité ; mais je vous garanti que je n’ai rien raté d’important …), c’est que les bêta-bloqueurs pourraient AUGMENTER le risque de DMLA. Vous pouvez consulter par exemple cet article de 2004 : 

    Ophthalmology 2004 Jun;111(6):1169-75.

    Is medication use associated with the incidence of early age-related maculopathy? Pooled findings from 3 continents.

    Bon vent, matelot

  3. papi claude

    Mais à qui se fier et confier notre vie dan un systeme de santé aussi corrompu ?
    Bien naivement nous sommes sensés reverer et croire aux doctes vertus de notre medecin referent.
    ne pas s’ecarter du parcours de soins coordonné.
    Nous devons etre des PATIENTS dociles et nous soumettre aveuglement à leur ordonnance medicale !
    Merci de votre approche tres documentée .

  4. Gerard

    Bonjour Docteur,
    J’ai acheté et lu 3 de vos livres,j’avoue avoir aimė votre littérature!!!
    Cependant je me dois de vous poser 2 questions.
    Vous dites dans un de vos livres qu’un taux de CHO trop haut ou trop bas mérite
    une prise en charge . De quels taux s’agit il et quel traitement préconiseriez vous???
    Dans leur livre " les 4000 med " les Pr Debre et Even parlent d’un taux > à 2,8g
    Êtes vous d’accord avec eux??? Je suis dans le cadre de la prévention , j’ai arrêté
    de prendre Inegy en suivant vos conseils ( vous êtes d’ailleurs mon nouveau cardiologue à distance) je n’ai jamais eu de MCV.
    Vous remerçiant par avance pour votre réponse,
    Bien à vous,
    Gėrard

  5. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article

    @Gerard :

    je ne suis pas d’accord avec les chiffres donnés par Even et son ami député, ils vont en changer à mon avis … car ils sont intelligents …

    Il n’y a pas de limite basse à considérer car on ne va pas s’amuser à augmenter le cholestérol ; quant à une limite haute, je dirais qu’un cholestérol à 10 mmol/L ne me fait pas peur chez quelqu’un qui a un mode de vie protecteur !

    Attention, ce qui compte ce n’est pas le cholestérol , c’est le mode de vie !

Commentaires : page 11 sur 11« Plus anciens...«7891011

Les commentaires sont fermés.