Les programmes télévisuels sont-ils utiles à l'émergence des évidences en médecine ?

 
C’est une question compliquée car la “télé” a des impératifs : l’audience, certes ; donc plaire au plus grand nombre ; mais aussi se faire comprendre du plus grand nombre ; le contraire de l’élitisme ; distraire et faire du spectacle pour des spectateurs passablement abrutis par des conditions d’existence [travail, famille, patrie, …] qui ne contribuent pas à l’ouverture des esprits.
J’ai souvent été “aspiré” (depuis mes premiers exploits médico-scientifiques du milieu des années 1990s) par cette enivrante spirale spectaculaire. J’en ai toujours  (j’ai bien écrit “toujours” ; donc sans exception) gardé un goût amère en me disant à chaque fois qu’on ne m’y reprendrait pas…
Et pourtant, de façon répétitive, je suis retombé dans cette ornière désastreuse ; et à chaque fois pour toutes sortes de bonnes raisons.
Et aujourd’hui encore. Et donc encore une fois, je me dis que je n’aurais pas dû, que je ne devrais pas ; et je le fais pourtant !
Je demande pardon !
Question : pourquoi malgré cette frustration répétitive (et attendue), je recommence ?
Réponse : ce n’est pas une question d’égo, je sais que je serai toujours un peu ridiculisé, associé à d’autres déclarants dont je ne partage pas les idées ; et surtout que jamais mes idées seront correctement présentées. Alors pourquoi ?
Parce que j’ai toujours un peu l’espoir que ça pourrait rendre service à quelques uns, éveiller quelques consciences, provoquer quelques réactions favorables aux idées et théories que je défends et surtout éviter à quelques uns les malheurs que la médecine moderne leur réserve…
Bilan : concernant la seule question du cholestérol et des médicaments anticholestérol, la bagarre dure depuis 12 ans. Ai-je gagné quelque chose ? Ai-je fait avancer les choses grâce à des participations à des télés ou des radios ?
Pas sûr ! Peut-être serait-il préférable de “cultiver son jardin” comme disait Voltaire…
Avis des visiteurs souhaités ; avec comme question principale : avons-nous quelques bonnes raisons de “participer” à ces tristes spectacles ?
Exemple à prendre : la dernière émission “Cash investigation” de la 2 visible désormais sur le web.
 
 
 
 
 

Comments are closed.