IMPUISSANCE SEXUELLE (MASCULINE) ET STATINES

Dans un article récent (le 13 septembre 2011) signé d’un certain John Gever (Senior Editor) dans Medpage Today, le site web médical américain le plus diffusé (tous les médecins américains, et moi aussi, ont les messages scientifiques des experts journalistes de ce site professionnel tous les jours dans leur boîte aux lettres électroniques), il est proclamé : « Statins aid male sexual function » …
… qu’on peut traduire par : « les statines améliorent les fonctions sexuelles des hommes« .

Cette affirmation allant totalement à l’encontre des données connues sur le cholestérol et l’activité sexuelle (masculine et féminine) que j’ai résumées dans mes récents livres électroniques [la version française est titrée : un crime sexuel presque parfait : statines contre cholestérol], j’ai pris la peine d’aller voir comment ce prodige avait pu arriver…

Cet auteur résume deux articles récents.

Tous les deux d’une si excessive médiocrité que j’ai honte d’en parler; et si je le fais, c’est pour montrer comment cet auteur « détourne » des données cliniques sans rapport avec les statines pour vanter, de façon incongrue, l’avantage de prendre des statines.

C’est ridicule, certes, mais pour mon propos c’est une magnifique illustration de la façon dont procèdent l’industrie et ses alliés pour tromper les médecins et les patients.
C’est bien visible aujourd’hui en période de crise alors qu’il faut booster les ventes, ça l’était moins avant mais ils faisaient sans doute la même chose …

Dans le premier article, les auteurs montrent qu’il existe une association statistique entre l’impuissance sexuelle des hommes et le risque de complications cardiovasculaires. Aucune analyse sérieuse ne concerne les statines.
Notre brillant éditorialiste semble en conclure qu’en diminuant le risque cardiovasculaire, on améliore les fonctions sexuelles. C’est ridicule évidemment !

Dans le deuxième article
, les auteurs notent que des modifications du mode de vie avaient eu des effets bénéfiques sur la fonction érectile d’hommes ; ils cumulent les résultats de 6 études, parmi lesquelles deux consistaient à donner une statine … C’est ce qu’ils appellent une modification du mode de vie … Quand les auteurs excluent les deux études avec les statines (comportant un total de 143 patients, l’abondance fait rêver …), la modification du mode de vie (essentiellement des conseils diététiques variés mais mal décrits et l’encouragement à pratiquer un peu d’exercice physique), l’amélioration de la fonction érectile persiste.
Parmi les deux études avec une statine (toutes deux sponsorisées, donc typiquement commerciales), l’une est positive et l’autre non …

Que des auteurs, ayant apparemment toutes leurs facultés intellectuelles, puissent sur une base aussi fragile tirer des conclusions, et titrer leur article ainsi qu’ils l’ont fait, donne une idée de l’état de déréliction (et sans doute de vénalité) des médias dits professionnels de notre époque …
Pas de cocorico s’il-vous-plaît, les articles de ce type se retrouvent bien vite sur les sites francophones traduits presque au mot à mot !

Puis-je me permettre, sans vanité aucune, de dire à nouveau aux visiteurs de ce site que s’ils souhaitent une information indépendante et solide sur les effets des statines sur leur vie sexuelle, ils la trouveront dans mon récent livre électronique (NDE : en version française ou anglaise que vous pouvez obtenir tout de suite par téléchargement après achat* en ligne).

(*cliquez pour feuilleter ce livre gratuitement en ligne en Français ou aussi en anglais)

12 réflexions au sujet de « IMPUISSANCE SEXUELLE (MASCULINE) ET STATINES »

  1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article

    @CLOCLO :

    La levure de riz rouge est une statine naturelle de mauvaise qualité ! Sans intérêt, désolé ! Poubelle !

Commentaires : page 2 sur 2«12

Les commentaires sont fermés.