DEBRIEFING APRES L'EMISSION SUR LA 5 "ALLO DOCTEUR" LE 19 FEVRIER 2013 : TOUT SAVOIR POUR MIEUX RIRE !

Je fus donc appelé très gentiment lundi matin par une charmante personne m’invitant à participer à une émission de 30 minutes en direct dans ce programme “Grand Public” … sur le cholestérol et les statines !
Sachant que les deux présentateurs détestent mes idées, nous avons hésité flairant le piège.
Et puis, finalement nous nous sommes dit que 30 minutes de direct ça laissait la place à une information libre et indépendante d’un public probablement bienveillant … Bref, ça ne se refusait pas !
Mais voilà que pour des raisons obscures, deux heures plus tard j’apprenais que le 30 min était devenu un 8 minutes … Que faire ? Pénible réflexion … Quel est leur vrai but ? Quelle manipulation derrière ça ? Quel rôle veut-on me faire jouer au moment du scandale Even ?
Suis-je l’alibi de bonne foi ? Mais insistance (charmante) pour je vienne quand même …
Finalement, j’y vais … Huit minutes ce n’est pas rien à la télé … Ils ont l’air tellement gentils, je pense que je vais pouvoir délivrer avec sérénité quelque bonne information … Je crois à leur sincérité et bonne foi … Je suis un psychorigide obsessionnel, pas un parano, c’est comme ça, chacun son truc !
Me voilà sur site, tout gentil et affectueux, bon chien-chien qui attend son nonos …
Je suis sur place, maquillage, corridor, salle d’attente, mise en place du micro, on m’explique où me mettre et quand il faut y aller, et là tout soudain on me dit …
… que ce sera deux minutes et demi dont 30 secondes de présentation de mon auguste personne par l’un des rigolos … On me dit de répondre court car deux minutes (incluant la question) ça fait deux questions pas plus, et on me remercie d’avance de ne pas faire la promotion de mes livres …
Pendant quelques secondes, j’ai failli commettre un meurtre … et puis chien-chien n’a pas mordu, il a pensé que s’il partait à ce moment-là [trois minutes avant le passage à l’antenne] ce serait présenté de façon désobligeante, il a pensé jouer à faire le muet  ou faire un scandale en direct ; et puis, au dernier moment (une impulsion), je me suis dit que j’y allais quand même et que je jouerai le temps [c’est-à-dire arracher des minutes] pour dire ce que moi je voulais dire et pas répondre à leurs questions débiles …
Pour connaître la suite des aventures de chien-chien, décapsulez une bière ou versez vous un petit whisky et tapez : www.lanutrition.fr/les-news/le-magazine-de-la-sante-l-efficacite-des-medicaments-anticholesterol
Amusez-vous bien, c’est pas tous les jours dimanche !
Mais sachez que pour moi, ça n’était pas drôle, une vraie humeur de chien tout l’après-midi ! Je préfère la sérénité et la courtoisie ; j’ai eu l’impression qu’ils n’étaient pas contents, les goujats !
Vilain chien, va !