Lettre d’Amérique

En mission aux USA, un petit bonjour de New York !

Je laisse de côté le professionnel.

Ça faisait plus de 10 ans que je n’étais pas venu.

Ville en remue-ménage permanent, des chantiers partout et pas seulement sur le site des ex-Twin Towers ; les deux immenses bassins s’ouvrant sur des Abymes sont très impressionnants ; et le nom de chaque victime inscrit sur le parapet, tant de nationalités, tant d’ethnies, tant d’innocents…

Tant de new-yorkais si différents, tant de visages et de couleurs de peaux différents, sans doute quelques riches et privilégiés invisibles mais surtout une immense foule d’agités, excentriques (pourtant fort civilisés et généralement très aimables) qui ne cessent jamais de courir et manger ; un grand peuple de malades et d’empoisonnés qui le sait et qui n’a pas encore trouvé de solutions…

Si parfois, depuis votre village ou petit bourg d’Europe [je laisse de côté les parisiens et les londoniens qui visiblement souffrent des mêmes maladies et empoisonnements, quoiqu'à un degré moindre], vous vous preniez à les envier, ceux-là qui font le monde [car c'est dans toutes ces tours et grattes-ciels que l'économie du monde se fabrique : les cours de la Bourse des valeurs à WallStreet, le cours de Sanofi grâce à son nouvel anticholestérol injectable, le cours du baril, le cours du blé (à Chicago), etc...], détrompez-vous ; c’est vous qui pouvez faire le monde de demain et c’est assez simple pour commencer ; penser global, agir local, disent certains ; et commencer par dire à votre médecin que vous ne voulez pas de ces nouveaux médicaments ; inutiles et toxiques ; et le dire autour de soi ; et l’écrire à son député ; et signer une pétition si une se présente ; bref, faire feu de tout bois, un peu comme des scientifiques font des expériences ; et si on fait ça, que se passe-t-il ?

 

 

56 réflexions au sujet de « Lettre d’Amérique »

  1. Gérard TESSAUD

    Bonjour docteur,
    je vous suis depuis bientôt deux ans mais je ne suis jamais intervenu sur votre blog (par timidité sans doute..). Traité aux statines depuis 25 ans, j’ai fini par me ranger à vos conseils( et surtout en matières de nutrition) et j’ai arrêté de moi-même le traitement lorsque mon médecin a soupçonné une insuffisance rénale. Comme réponse à la situation il a voulu changer le TAHOR pour le CRESTOR. Mais là je suis intervenu et j’ai voulu lui faire part de votre opinion sur la question. réponse: ce n’est pas parce qu’il y en a un qui le dit que c’est vrai….
    Bref dialogue impossible, j’ai changé de médecin. Le nouveau ne m’a fait aucune difficulté pour me laisser libre de ne pas combattre un excès de cholestérol en l’absence d’autres risques. Mais, m’a t-il dit, en prévention secondaire, les statines sont très efficaces. Tout cela pour dire qu’il serait temps de faire réagir les autorités sur la questions afin que la lumière soit faite sur toute cette question.
    Vous préconisez des actions individuelles (dire autour de soi) mais est-ce bien suffisant?
    Quel est actuellement le nombre de professionnels qui partagent vos thèses? N’y a t-il pas moyen de regrouper toutes ces forces si elles existent pour faire naître le débat public?
    J’ai suivi votre dernière émission sur France inter. Et après, quelles retombées y-a t-il eues?
    Je pense évidemment à tous ces gens qui sont traités aux statines et qui ne savent pas forcément, comme leur médecins d’ailleurs qu’ils se font du mal.
    Désolé d’avoir été aussi long, mais le sujet me passionne.

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Gérard TESSAUD

      Il est difficile de mesurer les effets d’une intervention quelconque sur les esprits. Il faut du temps…
      Je ne dispose pas de finances pour faire des sondages post-expérimentaux.
      Savoir qui partage nos idées mais persistant dans la clandestinité ? Encore plus difficile !

      1. cardiomindfullness
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Juste une anecdote d’hier. Un patient victime d’un syndrome coronaire aigu (une sorte de pré-infarctus) il y a un mois. Nous discutons prévention secondaire. il me dit qu’il est en train de terminer un livre très intéressant d’un Dr de Quelquechose – de Lorgeril ? – oui c’est ça – c’est le médecin urgentiste qui m’a pris en charge initialement qui me l’a conseillé…
        J’aime bien l’histoire du colibri de Pierre Rabhi

  2. grit-38

    Bonjour Docteur,
    Au cours de ma dernière consultation chez mon généraliste,celui-ci a décelé un souffle systolique et m’a conseillé d’aller voir un cardiologue.J’ai 69 ans aucun symptômes,13/7 de TA,pas de diabète, pas de soucis de santé.et je m’inspire de vos conseils concernant la nourriture.
    Dois-je m’inquiéter ?
    merci

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : grit-38

      N’ayant pas moi-même écouté ce souffle, je me garderais de tout commentaire superflu…
      Un cardiologue ça sert précisément à répondre à ce genre de question.
      Cela dit, la probabilité que ce soit grave est faible en théorie.
      Mais seul le cardiologue consulté pourra le confirmer.
      Allez-y tranquille.
      Ce n’était pas une consultation.

  3. papidoc

    Merci pour ce petit billet des USA. Pays de tous les contraires….
    J’en profite pour saluer sur ce blog la decision de la food and drug administration des USA d’interdire aujourd’hui l’utilisation des acides gras trans (margarine , vegetaline et autre huiles variées imputressibles dans nos rayons d’Hyper) dans la fabrication des aliments. C’est une immense nouvelle pour moi qui ancien nutritionniste s’est battu pendant des dizaines d’années contre cette escroquerie criminelle des acides gras trans, et qui ai usé tant de salive pour en convaincre mes patients comme vous le faite avec votre régime méditerranéen et les statines. Notre ancienne consoeur Catherine Kousmine doit danser la rumba dans sa tombe, elle qui lutta dès les années 50 contre ce fléau, et qui partout avec son bâton de pélerin nous avertissait des dangers de leur utilisation dans la santé publique.
    Cela se fera doucement mais surement. Les bonnes idées mettent très longtemps à porter leur fruits, plus d’un demi siecle.. esperons que ce sera plus court avec la theorie du cholesterol, les statines, et que chaque cabinet medical devrait se transformer en consultation alimentaire. Le problème c’est que c’est plus long que de gratter une ordonnance, mais c’est un autre débat.
    En attendant bravo pour votre bouquin, il est vraiment très bien, belle performance.

    1. Jabeau
      En réponse à : papidoc

      J’ai besoin du Capitaine pour éclaircir ma solution, car je ne trouve pas les lipides très limpides :
      Quand je lave les plats dans l’évier, rien de tel qu’une goutte de lave-vaisselle, liquide d’un beau jaune d’or comme la bile, pour que le gras hydrophobe disparaisse dans le courant chaud général.
      Par exemple les restes de beurre demi-sel disparaissent sous forme de micelles.
      Quand je regarde de près l’action des sels biliaires, je vois une action similaire, n’est-ce pas ?
      Les sels biliaires sont des molécules faisant partie des stéroïdes, comme le cholestérol n’est-ce pas ?
      La bile fait-elle partie de la famille des lipides ? Je ne l’ai jamais vu écrit.
      Alors pourquoi classe-t-on le cholestérol parmi les lipides ? Il ne contient aucun acide gras. Et il y a des tas de molécules apolaires qui ne sont pas pour autant des graisses…
      Ah ce pauvre cholestérol qu’est-ce qu’on peut se faire comme bile à son sujet !

      1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
        En réponse à : Jabeau

        Le cholestérol pourrait être classé dans les « alcools » ou molécules proches, un peu comme le glycérol, mais comme ils aident au transport (et à neutraliser l’acidité des seuls vrais lipides, les acides gras), on le met dans les lipides lui mais pas le glycérol… Question de conventions sans doute… Si quelqu’un a une autre idée ?

  4. GT

    Bonjour à tous
    Merci à Papi doc pour cette grande nouvelle sur l’interdiction des acides gras trans aux US. Mais à quand dans notre vieille Europe???
    J’en profite pour vous donner le lien d’un article de la CNN dans lequel je constate qu’aux US on commence à comprendre que le cholestérol n’est pas aussi coupable que cela. et c’est un rapport officiel. Voici le lien : http://edition.cnn.com/2015/06/16/health/fda-trans-fat/
    bonne journée à tous

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : GT

      Nissen (pour ceux qui auront parcouru l’article cité par notre visiteur) est un con sans aucun doute…

      Rappel : les trans industriels sont interdits en Europe (et en France) depuis les années 1990s…

      C’est une longue et « minable » histoire… à désespérer de l’humanité « pensante » ; même les meilleurs bonnes volontés…

      Ceux qui ont lu nos livres la connaissent ; ceux qui ne la connaissent pas doivent lire nos livres !

      Que ceux qui ne savent pas (plus) lire les livres me le disent, je leur ferai un résumé ; à condition qu’ensuite ils lisent un des livres pour compléter !

      1. phil
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        j’ai passé des années à faire des résumés (puisque les livres ne sont pas lus), j’ai même fait des vidéos que j’ai distribuées (puisque les résumés ne sont pas lus), peine perdue : quand ça ne veut pas ça ne veut pas (vieil adage paysan)

  5. Olive verte

    Merci de nous faire voguer jusqu’à ces côtes lointaines, et de continuer votre rôle de vigie.

    Si vous le voulez bien, je me permets un gros hors sujet, même s’il y est aussi question d’Amérique, de dogmatismes, d’inertie, de nutrition, d’inflammation, de faux infarctus, de recherches à mener …

    http://www.revolutions-scientifiques-et-diabetes.com/blog/lyme-maladies-vectorielles-a-tique.html
    Quelques réponses, beaucoup de questions.

    J’y ai récupéré et synthétisé pas mal d’infos, toutes les erreurs sont de moi.

    Ca sort du cadre des maladies cardiovasculaires de ce site, mais vous êtes lus par tant de médecins, avec un déficit de formation si important en la matière (tous les patients le disent, encore plus pour la forme de Lyme chronique résistante à l’antibiothérapie), et par des patients dont certains doivent errer sur internet et ici à partir de symptômes très divers (dont des « faux » infarctus du myocarde : http://www.em-consulte.com/article/65935/atteinte-cardiaque-dans-la-maladie-de Lyme), que je pense que cela pourra intéresser plus d’un de vos lecteurs.

  6. M. Barahj

    Bon vous parliez de New York, je vais faire un peu de pub pour un pays superbe , gigantesque , qui aussi est un énorme gâchis.
    Il est méditerranéen,
    Il a la capacité d’autosuffisance alimentaire,
    Il a des infrastructures, souvent anciennes, voire pire, coloniales,
    Il a la neige dans les montagnes
    Il a les olives et les figues, les oranges et les citrons,le blé, les paturages, les poissons (si on les pèche), les poivrons les courgettes, les aubergines, les herbes les plus fortes,
    Il a le pétrole et le gaz
    Il aurait pu instruire plus son peuple le rendre libérer les femmes mieux, évitant la surnatalité ,
    Il aurait pu tomber dans l’obscurantisme d’une religion dévoyée et manipulée si un putsch de tyran(ausaures) ne l’en avait protégé, de Ben Karybd en Ibn Syla
    Il a des paysages que comme disaient les français à l’époque, quand tu les vois , « le cul y te tombe » que Brice Canyon et Yosemite à côté c’est pâlichon
    Il a tout ce qu’il faut sauf la sécurité ressentie, pour vivre grassement du tourisme et donner du travail à des centaines de milliers. Reste à créer le tourisme et éradiquer les larves de terrorisme, c’est pas demain la veille avec le genre de régime corrompu qui nous gouverne.

    Ce pays c’est …..
    Vu du ciel …
    http://pluzz.francetv.fr/videos/l_algerie_vue_du_ciel_,123889943.html

    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : M. Barahj

      C’est le pays où je suis né ; m’en suis pas remis…
      Je vois au moins trois limites dans le descriptif :
      1) l’autosuffisance alimentaire ? Pas sûr ! En théorie et en potentiel certes ! Mais en vrai …
      2) Pas sûr qu’il y ait encore des poissons…
      3) Infrastructures ? Pas sûr ! Touristiques sûrement non !

      1. M. Barahj
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        L’autosuffisance, c’est en effet théorique. Actuellement on importe la nourriture alors qu’on pourrait la produire

        L’infrastructure oui il y a seulement une base, à rénover. Les chinois sont là pour ça si besoin ….mais comme le tourisme n’est pas dans les tuyaux du gouvernement il y a le minimum. On est d’accord. Comme disait quelqu’un je ne sais plus où , dans ce documentaire ou à la radio: le problème des touristes c’est que ce sont des témoins gênants. Pour les dictateurs corrompus.

        Il y a du poisson mais pas beaucoup de pêcheurs donc équilibre mais la méditerranée ça baisse…

  7. Rangiroa

    Bonjour’ juste un renseignement, homme de 90 ans FA chronique qui fait une décompensation cardiaque la veille de son rendez vous chez le dentiste (il était Sous lovenox 0,4 1 fois par jour car arrêt préviscan pour soins dentaire,) 4 jours d’hospitalisation puis retour à domicile avec lovenox 0,6 matin et soir pendant 7 jours, son généraliste le passé le 8 eme jour a 0,4 matin et soir Prise de préviscan 1/4cp le soir( son ancien dosage était de 1/2cp/j). Le 9ème jour inr qui bien-sûr n’était que de 1,2!!!mais plus de couverture par lovenox!!!le préviscan a été augmenté 1/4cp le soir même! Nouvel inr dans la semaine! Mais est ce un nouveau protocole de ne pas faire le relais hbpm et préviscan, au regard de son âge, personne certe âgée mais toute sa tête et qui s’occupe dans sa maison! Bon retour en mediterranee !!!

  8. Jabeau

    Bonjour,
    Comment convaincre les prescripteurs d’hypocholestérolémiants qu’ils ont succombé au charme des sirènes commerciales ? Voici un article récent d’Uffe Ravnskov (19 février 2015) qui montre l’entourloupe de façon claire et nette.
    http://www.researchgate.net/publication/272189007_How_statistical_deception_created_the_appearance_that_statins_are_safe_and_effective_in_primary_and_secondary_prevention_of_cardiovascular_disease
    Quand on possède déjà un billet de loterie, en acheter un 2ème, augmente la probabilité de gagner le gros lot de 100 %. Vrai ou faux ?

  9. M. Barahj

    Honorable Jabeau,
    Il ne faut pas reveler les petits secrets des bonimenteurs.
    « Quand on possède déjà un billet de loterie, en acheter un 2ème, augmente la probabilité de gagner le gros lot de 100 %. Vrai ou faux ? »
    Vrai mais Faux Bref on a une chance sur 1 OOO OOO de gagner et on augmente de 1 millionième en réalité et de 100% si on veut impressionner le couillon .

    Notez que ça vaut aussi pour les horribles risques (réels) imputés à la pilule x ou au vaccin z, pour être honnête . Quoique pour les pilules on est dans les millièmes pas les millionièmes.

    1. phil
      En réponse à : M. Barahj

      pourtant les médecins ont – en théorie – la formation nécessaire pour connaitre la différence entre valeur relative et valeur absolue.

      pour le profane qui l’ignorerais (lui il a des excuses), rappelons que que les statines diminuent les risques CV de 30%, ce qui est colossal. Mais que cela représente en valeur absolue seulement quelques personnes par an, chiffre misérable pouvant d’ailleurs être parfaitement contesté.

      pour être + clair, 995 personnes prendront ces médicaments pour rien – ou plutôt pas pour rien du tout mais pour se détruire la santé.

      Lorsqu’on a fait cette remarque au fameux Pr D…ex pdt de la Sté Française de Cardiologie, celui-ci a rétorqué: tout de go : « Oui mais si je faisais partie de ces 5, je serais bien content d’avoir pris des statines ».

      On rit encore de tant d’humour et de mauvaise foi réunis

      Le Pr D. travaille pour une douzaine de labos pharma

        1. Reliquet
          En réponse à : Michel de Lorgeril

          On sait depuis longtemps qu’un con, ça ose tout, non je dirais plutôt… très très mais alors très … vénal.

          Quand le fait de démontrer à un médecin que le traitement qu’il préconise est inefficace et dangereux, et que cette révélation ne lui tire qu’une boutade lamentable, il faut en plus être sacrément certain de son intouchabilité. Cet homme me gonfle énormément.

Commentaires : page 2 sur 2«12

Les commentaires sont fermés.