QUI CROIRE (SUITE ET FIN) ?

UN DES PLUS GRANDS EXPERTS DES STATINES BRUTALEMENT LICENCIE !

Le centre Médical Universitaire ERASMUS de Rotterdam, un des plus prestigieux hôpitaux universitaire du monde a annoncé le 18 Novembre 2011 qu’il avait licencié le Professeur Dan Poldermans, expert international des statines, pour faute scientifique grave et violations des règles académiques de l’intégrité médicale. …


QUI CROIRE ?

UN DES PLUS GRANDS EXPERTS DES STATINES BRUTALEMENT LICENCIE !

Le centre Médical Universitaire ERASMUS de Rotterdam, un des plus prestigieux hôpitaux universitaire du monde a annoncé le 18 Novembre 2011 qu’il avait licencié le Professeur Dan Poldermans, expert international des statines, pour faute scientifique grave et violations des règles académiques de l’intégrité médicale.

Qu’a-t-il fait ?

De ce que l’on veut bien nous dire, c’est-à-dire le minimum du minimum [afin que les éclaboussures du scandale n’atteignent pas trop les grandes Institutions universitaires et entreprises industrielles auxquelles notre collègue était affilié ou avec lesquelles il collaborait], nous comprenons qu’il inventait des résultats fictifs dans des grandes études cliniques, certaines testant des statines.

C’est à lui que l’on doit [grâce aux preuves scientifiques solides qu’il a produites* au cours des 20 dernières années] la très mauvaise habitude de prescrire une statine aux patients qui sont opérés pour un problème d’artère …

Il n’y a donc plus de preuve intangible que les statines sont utiles chez les patients qui ont des maladies des artères périphériques !

On lui doit bien d’autres choses [que l’on doit mettre à la poubelle], mais il est inutile de s’y attarder puisque le but de ce billet n’est rien d’autre que de montrer ce que valent les preuves des experts travaillant pour l’industrie !

Je n’insisterais pas non plus sur les complicités multiples [Industrie des statines, Société Savantes, collègues de bureau, …] qu’impliquent ces révélations.

Les industriels qui ont travaillé avec Poldermans [et on sait combien ils surveillent les essais cliniques pour éviter tout dérapage néfaste pour leurs intérêts!] n’ont donc rien vu ?

Les universitaires de nos CHU et les experts des Agences et Autorités Sanitaires censées protéger les consommateurs n’ont rien vu de bizarre ?

Que penser de toutes ces recommandations officielles que les médecins devraient respecter et qui sont émises par des « Comités de Poldermans« , connus pour être très dépendants des intérêts du commerce des médicaments.
Quand cessera cette mascarade ?

Il est urgent que tous ces braves gens, très naïfs et finalement bien peu experts des sciences médicales, lisent les ouvrages et les articles scientifiques du Dr de Lorgeril : ils auraient compris plus tôt !

Bon, on fait quoi maintenant** ?

NDE :  (source : www.medscape.com/viewarticle/753941_print du 18/11/2011) ** on creuse (plus) profond… *un certain nombre ce serait 500 articles : tant que cela ?

modification de forme interne seulement, sauf deux mots et la ligne ci-dessus : désolé pour l’interruption de lecture éventuelle.

63 réflexions au sujet de « QUI CROIRE (SUITE ET FIN) ? »

  1. jean-marie

    Bonjour Docteur,

    A propos des anti inflammatoire vos propos négatifs sur ces traitements concernent ils également les stéroïdes ?
    Merci de votre réponse

  2. flore

    J’ai abandonné mes médicaments pour le cholestérol ainsi que pour la pression.
    J’AI REMPLACÉ LE TOUT PAR UNE ALIMENTATION HYPOTOXIQUE TRÈS VARIÉE EN FRUITS ET LÉGUMES ET TOUT EST DANS L’ORDRE.

    JE SUIS UNE REBELLE AU MÉDICAMENTS. dE PLUS, AU québec le système de santé est malade pas de médecin de famille il faut se soigner seul ou avoir affaire a un médecin a la clinique d’urgence qui ne te connait pas alors.
    Merci pour vos livres qui m’ont libéré.

    Flore

Commentaires : page 7 sur 7« Plus anciens...«34567

Les commentaires sont fermés.