La "question vaccinale" vue par les médias "sérieux" en Juillet 2017

 
Nous pourrions négliger les articles et commentaires publiés dans tel média ou tel autre ; par manque de temps simplement ; ou bien (c’est un peu plus compliqué) par pudeur !
Mais parfois, il faut ravaler sa nausée et se confronter à la bêtise, la désinformation et l’arrogance de ce qu’on appelle un média sérieux qui est encore de référence pour beaucoup : le quotidien du soir Le Monde !
Non pas pour le plaisir, ou le déplaisir, de la dispute intellectuelle mais par ce que cela montre au grand jour du naufrage d’une société dans son époque. Certains ont récolté du trumpette, d’autres du Brexit, nous on a les obligations vaccinales comme témoignage de cette dérive.
Qu’on me comprenne, les articles de Le Monde à propos de la vaccination ne sont pas pire que ceux d’autres journaux à propos de la même question ou pire que d’autres articles de Le Monde à propos d’autres sujets.
Mais ceux sur la vaccination traduisent quelque chose de particulier, que des sociologues et des historiens sauront analyser plus tard et à l’abri du temps passé. Maintenant, je ne fais que constater.
A la Une du grand quotidien du soir le 14 Juillet, ci-dessous, que vois-je ? Faute de temps et d’espace, je me contente d’analyser les quelques lignes de cette Une ; les articles à l’intérieur frisent le ridicule ; je laisse de côté.
Analysons les mots imprimés et leurs connotations. Ce n’est pas triste !
20170819
Il y aurait donc une “nébuleuse” ? Un nuage d’étoiles ?
C’est poétique ?
Des “anti-vaccins” ? Moins drôle !
Qui “tenteraient” de “semer le doute” ?
Doux Jésus ! Changement de ton : un complot !
Et venant du ciel !
Mais qui sont donc, par Toutatis, ces extra-terrestres qui comploteraient vulgairement et mettraient ainsi en danger l’ordre public ?
Voilà une bien étrange façon de présenter cette problématique pour un “média sérieux” qui se targue, jour après jour, de lutter contre les théories du complot ! Et se vante aussi de “décoder” les “post-vérités” qui circulent sur les réseaux sociaux : qui est pris qui croyait prendre, diraient certains malveillants, en faisant sans doute référence à la Société du Spectacle.
Les rédacteurs du grand quotidien du soir ont-ils fait leur besogne de façon professionnelle ?
A-t-on interrogé ces extra-terrestres ?
Leur a-t-on demandé de s’expliquer sur leurs positions anti-vaccins ? Que nenni ! Rien de sérieux, sinon l’avis d’un sociologue analysant les origines obscures de la nébuleuse sus-citée…
Il eût été aisé pourtant, à titre exemple, de visiter ce blog et lire rapidement l’un des 12 articles (presque un livre déjà) et analyses sur le sujet.
Mais cette Une de Le Monde ci-dessus reproduite nous dit beaucoup plus en fait : il y a 4 petites colonnes en sous-titres qui annoncent les articles intérieurs. Laissons de côté la 1ère qui dit l’existence d’une controverse.
La 2ème annonce que “des familles et des associations contestent…” tandis que la 3ème avance que “Les scientifiques estiment que...”
Chacun aura noté le “Les” de “Les scientifiques” ; sans nuance donc ; laissant penser que tous les scientifiques estiment la même chose c’est-à-dire ce que les rédacteurs de Le Monde eux estiment… Surtout ne pas interroger ceux qui “estiment” différemment, par exemple l’auteur de ces lignes dont les compétences en épidémiologie sont pourtant peu contestables.
Sont payés par qui, les rédacteurs du quotidien du soir pour proférer de telles idioties ? Pour plaire à qui ?
Nous sommes ici dans une désinformation totale, calculée et répugnante : en effet, il n’y a pas que “des familles et des associations” [sous-entendu de ce sous-titre : des crétins !] qui contestent.
Et parmi “ceux qui estiment que…“, bien peu sont des scientifiques respectables, c’est-à-dire des experts reconnus d’une des disciplines scientifiques impliquées dans la difficile  question vaccinale :  épidémiologiste, physiologiste, virologue, infectiologue…
Et parmi les “beaux-parleurs” qui font la leçon aux familles, aux associations et aux médecins de terrain, bien peu sont indépendants de l’industrie des vaccins ! Le Monde ne serait-il qu’un vilain petit canard qui s’est laissé “enchaîner” à quelques intérêts commerciaux ?
C’est dans la 4ème colonne que se trouve la perle du jour ; il est écrit : Ces acteurs rappellent que…. C’est moi qui souligne. Les mots sont terribles et trahissent l’inconscient des rédacteurs. Même le Marquis de Lautréamont n’aurait pas fait mieux en faisant exprès.
Vous vouliez démonstration que nous sommes bien dans une mise en scène ? Et que “Les” scientifiques (qui estiment que…)   sont des “acteurs” sur une scène ?
Ils vous le disent eux-mêmes ! Des acteurs ? Des clowns ?
Je laisse la fin de la phrase dont le seul intérêt est de définitivement démontrer que les rédacteurs de Le Monde ne connaissent pas leurs dossiers. Certes, ça ne s’invente pas. Faut travailler !
Au moins un peu, misère de misère, au moins faire semblant, comme des acteurs…
 
 
 
 
 

469 Replies to “La "question vaccinale" vue par les médias "sérieux" en Juillet 2017”

  1. https://michel.delorgeril.info/ethique-et-transparence/la-question-vaccinale-vue-par-les-medias-en-juillet-2017-2/comment-page-2#comment-34352
    @MdL
    MG explique continuellement que des “anecdotes” sont valorisés par le système pour lui permettre de s’auto-entretenir, c’est le coeur de son propos.
    J’ai constaté effectivement qu’il est possible de médiatiser une loi censée “moraliser la vie publique” pour faciliter l’acceptation d’un élargissement des obligations vaccinales.
    MG est clairement notre allié. A la différence de Frachon (ou de tout une série de FAUX lanceurs d’alerte) il a dénoncé les nouvelles obligations vaccinales.
    Vous avez été clair dès le début sur l’obligation vaccinale, Marc Girard aussi. Je suis les gens qui n’ont pas eu peur d’exprimer leur opposition à l”obligation vaccinale” géante…
    Je n’oublie pas les gens comme Reliquet et Rehby qui sont les autres membres moteurs de AIMSIB.
    J’applaudi le récent article de Rehby qui est vraiment magnifique :
    https://aimsib.org/2017/08/27/dr-rehby-sadresse-a-ministre-de-sante/
    => Je serai réfractaire et déserteur et comme dans la célèbre chanson de Boris Vian, si vous envoyez la force publique «prévenez vos gendarmes que je serai sans armes et qu’ils pourront tirer ».
    Perso, je n’ai pas mieux …

    1. Pas tout à fait sur le sujet, mais une naturopathe spécialiste en “nutrition quantique”, ça décrédibilise un peu l’AIMSIB.

      1. Par rapport aux standards que nous nous sommes imposés (AIMSIB), chacun de nous décrédibilise l’AIMSIB… dont le “B” est bienveillance ; ce que je pratique beaucoup avec vous…
        Nobody is perfect!

        1. Moi aussi, je suis bienveillant. Ceux que vous avez en face de vous, ce ne sont pas des gentils. Il faut pas y aller avec des fleurs et des bougies, ils sauront repérer tout point faible.

          1. Vous avez raison : prudence, humilité, bienveillance…
            Ça fait 40 ans que des chiens enragés essaient de me mordre les fesses…
            Z’ont pas compris que je m’en foutais : une cantate de Bach (même en prison on y a droit) et je suis serein !

      2. CMT du docteur du 16 a tenu le même discours concernant l’AIMSIB et Marion Kaplan (c’est bien elle la naturopathe spécialiste en nutrition “quantique”?)
        Pour CMT, grosso modo, les “défenseurs” de la médecine naturelle sont des “charlatans” qui font du business. Donc l’AIMSIB est pour elle à première vue peu crédible (mais a t’elle compris que MDL en faisait partie bon sang?!)
        Je ne connais pas bien Marion Kaplan mais son discours ne me semble absolument pas du registre du charlatanisme même s’il n’est pas forcément basé sur des preuves scientifiques solides. J’avoue partager pas mal de ses idées sur la diète paléo modernisée (qui est tout sauf une diète pour les fanatiques de l’entrecôte à tous les repas SVP! C’est une alimentation formidable mais encore faut-il comprendre en quoi elle consiste!)
        Tant de choses restent encore à démontrer et la nutrition est un sujet d’une terrible complexité…
        Stigmatiser les gens dès qu’ils sont un peu hors norme n’est pas forcément une bonne chose.
        Quand je vois les nombreux experts bien rémunérés et qui ont l’estime de presque tous… Je préfère Marion Kaplan! Mais je ne connais pas bien la dame donc je reste ouverte à la critique.

        1. Si vous avez des idées intéressantes sur la diététique, c’est acceptable, même sans “preuves scientifiques solides”. Mais la naturopathie et la nutrition quantique, c’est du n’importe quoi, et ça discrédite le discours.

          1. Tellement d’affirmations tranchées.
            La naturopathie c’est des conneries ? dire qu’il faut éviter le café qui est excitant et acidifiant est une connerie ? Dire qu’il faut une alimentation équilibrée est une connerie ?
            C’est certain,
            heureusement que la médecine est là pour rétablir la vérité et nous sauver des charlatans. Par exemple avec la science et la médecine, on sait que l’on peut transfuser du sang sans le chauffer, même collecté dans les prisons. Ce qui fut un grand bond en avant en terme de santé publique avec tout ce sang disponible. Pareil avec le vioxx qui a sauvé tellement de malades de leurs douleurs, je ne parle pas de la dépakine qui soulageait avec bonheur les mamans enceintes de leurs crises d’épilepsie. Je ne parle pas du non danger du tabac et de l’amiante parce que cela remonte un peu plus loin. Et encore plus loin, il y avait le vin pour les enfants. Bon, il y a pas si longtemps, la science et la médecine à tué des bébés en les couchant sur le ventre pendant plus de 10 ans. Actuellement elle sauve des femmes du cancer en sur-traitant et fait de même avec le psa. Et je ne parle pas du miracle des statines qui permettent de garder le même mode de vie que les charlatans de naturopathes dénoncent : tabac +alcool +viande à tous les repas.
            Louons la science qui nous sauve de tous ses charlatans et qui fait, à n’en pas douter, avancer l’espérance de vie. Et sans vouloir faire le chafouin, je ne sais pas ce qui est le plus dangereux : le charlatan qui demande de boire du jus de blé ou le cardiologue qui file du statine à tous ou le MG q.sui file de la dépakine à une femme enceinte ?

          2. La nutrition quantique, ça ne me parle pas. Je ne connais pas.
            La naturopathie par contre, même si je ne l’ai jamais expérimentée pour moi-même ni sur mes patients (suis anesthésiste, un peu compliqué!), ça me parle.
            Pourquoi ça serait du n’importe quoi? Parce que ça n’est pas validé par des études scientifiques?
            Ce que je retire des témoignages des gens qui y font appel, c’est que la naturopathie leur apporte globalement beaucoup plus que la médecine conventionnelle, même si celle-ci a évidemment sa place. Les 2 sont complémentaires.
            Les naturopathes prennent le temps d’écouter leurs patients, font une prise en charge personnalisée ce qui n’est que rarement le cas avec les médecins “conventionnels” qui n’ont pas le temps et traitent tout à grand coup d’ordonnances.
            Après, est-ce que l’homéopathie par exemple fonctionne au-delà de l’effet placebo?
            J’avoue avoir des doutes sur l’efficacité directes des petites granules.
            La phytothérapie? J’en sais rien. J’y ai recours par moment, je n’ai jamais vu de résultats spectaculaires en ce qui me concerne (pareil avec l’acupuncture et l’ostéopathie, chez moi ça ne marche pas mais ça ne fait pas de mon cas une généralité)
            Enfin, un patient se soigne avec bien d’autres moyens que la magie de la chimie.
            On ne peut pas le nier!
            Donc une fois encore, on tombe dans une guerre entre les 2 extrêmes: les charlatans naturopathes (car il y en a bien sûr! ) et les affreux médecins du tout chimique (et là, il y en a pleins…).
            La médecine par les preuves, c’est bien, mais je réalise de plus en plus les effets pervers des médicaments qui ne sont que rarement correctement évalués.
            Les IPP par exemple sont très efficaces en cas de reflux. Ponctuellement, ils peuvent franchement être salvateurs mais sur le long terme?
            J’ai reçu une fois un patient en CIVD et choc septique qui avait été traité par son MG avec de l’homéopathie alors qu’il avait une leucémie aigue (véridique…)
            Evidemment, la prise en charge n’était pas très adaptée.
            Faut-il en faire une généralité?
            Bien sûr que non.
            Tous les jours, je vois des personnes âgées, Alzheimer avec des ordonnances longues comme le bras, ça me révolte.
            Est-ce que tous les MG sont des abrutis? Non plus mais il y en un paquet…
            La naturopathie discrédite?
            Peut-être mais la médecine officielle se discrédite tous les jours avec ses pratiques déviantes sans que grand monde s’en offusque!

          3. Alors nous sommes d’accord.
            Il faut regarder le reportage sur la mémoire de l’eau et se confronter au témoignage d’un journaliste présent lors des expériences de benvéniste et se rendre compte de ce qu’est la médecine “par la preuve.”
            Lorsque vous êtesun grand labo, pas besoin de preuve très solide en revanche si vous êtes pas un grand labo, on va scruter votre truc en vous discréditant direct.
            En médecine, la science n’existe plus.
            Pour ce qu est de la nutrition quantique, je ne puis en parler, mais en revanche, on SAIT que la ‘particule’ de lumière, lors de la photosynthèse prend 2 chemins en même temps (et c’est quantique) mais mon niveau (ou absence de) en physique théorique ne me permet pas de l’expliquer.

          4. Les manip de Benveniste étaient simplissimes ; quoiqu’on eût pu mieux faire ; améliorer le protocole ; faire de vraies stat…
            Pour le moment, ce qu’il faut considérer c’est la physique de l’eau ; pas les manip de Benveniste !

          5. @ el cosi
            Dire que “la naturopathie c’est du grand n’importe quoi” … c’est forcément démontrer une totale méconnaissance de ce que c’est et de ce que cela recouvre… désolée pour cet avis s’il vous semble un peu trop radical, mais là quand même…

          6. Oui, bienveillance+++ !
            Mais el cosi, il semble déjà tout prêt à entendre quelques vérités … alors….

    2. Les billets de M Girard gagneraient a etre plus lisible… Le caractère est appre et trempé
      Mais qui, au reste, pourrait contester qu’il est ´de notre bord ´?
      Signé par un Aimsibien de la toute première heure

      1. C’est curieux, je le trouve particulièrement lisible le Marco, il demande à son lecteur de l’attention et de la réflexion, donc un effort qu’aucun médiatique n’aimerait à se risquer ; car le médiatique, compagnon de route de tous les pouvoirs, même lorsque ce dernier veut lui apprendre de nouvelles règles – et c’est qui le chef ? – se fait fort de tout savoir, car il est un de ces lieux du pouvoir – une allée tout du moins, une antichambre parfois – Marco n’aime pas le pouvoir de la séparation – celui qui nous coupe du monde et nos propres existences – pas plus qu’il aime notre époque et les comportements abrutis de nos contemporains, c’est un dialecticien – la pensée au pouvoir pas la connerie – et donc, il ne ménage pas la susceptibilité de ses lecteurs, ne les flatte ni dans leur hypocondrie ni dans leur certitude idéologique. Il faut aimer être bousculé pour mieux le lire et mieux le saisir, je me rappelle d’ailleurs comment il nous avait vertement tancer sur les pages de ce blog. Marco n’est pas un médiatique, c’est un écrivain, qui parle, au travers de la médecine, de nous et de notre époque, sans concession.

      2. Ce sont 2 choses différentes : un style (et/ou une prose) rébarbatif, et une morale au dessus de tout soupçon. Le Monsieur est trop honnête pour faire du “marketing”, c’est pourquoi il n’a pas de succès de librairie, et d’ailleurs s’en plaint…

    3. je crois qu’avec ce gouvernement, les martyrs ils s’en cognent, il faut être armé sinon, pas de respect.

    1. @ Emilio
      De quoi vous plaignez-vous, cette fois-ci ? Thomas H. a renoncé au débat qui vous énervait tant, et ça ne vous va pas quand même, Emilio ? Difficile de vous être agréable, décidément…

      1. Que Saint Thomas soit allé sous d’autres cieux est accessoire, mais la réponse que lui fait CMT est quant à elle pleine d’intérêt. Notre Emilio est passionné par la cause qu’il défend et la passion rend fébrile, l’art de la guerre nous apprend la bonne distance et la patience à ne pas confondre avec indifférence et résignation.

        1. Vous avez raison sur le fait que je suis résigné.
          Les premiers moments où j’ai sérieusement commencé à m’inquiéter sur ce blog des perspectives qui s’annonçaient en matière d’élargissement des obligations vaccinales, c’était en septembre 2014 à la suite du chapeau du HCSP [1] puis fut lancer la mission Hurel, puis la concertation sur la vaccination de Fischer, puis une absence de publication de Touraine sur l’évolution de la politique vaccinale fin 2016, puis une annonce qu’une “loi vaccin” était prête lors de la passation de pouvoir Buzyn / Touraine, une annonce d’un élargissement des obligations vaccinales potentiellement pour TOUS les vaccins (si l’on suivait ce qui était évoqué dans le rapport Fischer), puis un communiqué officiel (mais décidément discret) indiquant que la politique vaccinale serait désormais revue chaque année…
          Et malgré tout ça, on continue à demander le “retour du DTP sans aluminium” dans un texte qui donne comme préconisation n°4
          “Ne pas imposer de vaccins inutiles comme le demande mon collègue expert des maladies infectieuses le Pr Didier Raoult dans le Point du 8 janvier 2017.” Plutôt que de simplement demander la levée de l’obligation, fallait juste faire penser qu’on la demandait … comment on différencie un vaccin inutile d’un vaccin utile ?!? Uniquement parce qu’il serait débarrassé de son aluminium ?!?
          Tout ça pour ça…
          Finalement, la seule qui a eu une réaction publique à la hauteur de la menace c’est Isabelle Adjani (reprise par Christine Boutin qui s’est impliqué un jour pour la liberté vaccinale [2]
          Ça donne une idée sur l’état de prise de conscience de la menace que fait peser cette “loi vaccin”.
          [1] http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=455
          [2]
          http://www.assemblee-nationale.fr/12/propositions/pion0584.asp

      2. Je voudrais simplement faire prendre conscience que comme en 2009 lorsque les articles de presse et les experts spécialisés ont massivement racontés n’importe quoi sur la menace de pandémie (on a désormais le recul nécessaire pour que plus personne ne conteste sérieusement les mensonges autour de cette campagne vaccination H1N1), un système de corruption allègrement visible dans les choix des lignes éditoriales des médias ne peut limiter SA SEULE INFLUENCE AUX ÉCRITS DES JOURNAUX officiels.
        Les gens qui veulent faire passer les obligations vaccinales ont tout intérêt à investir les réseaux sociaux et les blogs pour orienter ceux qui pourraient avoir envie de se mobiliser contre l’obligation vaccinale vers de tout autres sujets (comme l’aluminium des vaccins par exemple ou la réalité de l’efficacité d’une maladie qui de fait ne menace absolument personne en comparaison AUX VRAIS RISQUES DE DÉCÈS) au moins jusqu’à ce que la loi “vaccin” (qui sera inscrite dans le PLFSS) soit votée … Ils jouent la montre.
        Les gens ont encore en tête l’idée que discuter de l’intérêt des vaccins est une question utile à l’heure actuelle parce qu’ils ont encore le droit de choisir … si on veut les empêcher de prendre connaissance de la RÉALITÉ CONCRÈTE de la menace que fait peser l’obligation vaccinale géante (la suppression de la liberté de choisir) alors surtout il faut les encourager à entretenir l’idée qu’ils pourront continuer longtemps à penser ainsi …
        Quelqu’un qui arrive quelque part et qui désigne une des personnes présentes comme étant plus intelligentes que les autres n’est pas bienveillante. Il me semble que ce n’est pas la manière de procéder quand on veut HONNÊTEMENT demander une aide à un groupe de personne.

        1. Tout me semble tellement plus incertain que ce que vous décrivez et qui à vous semble si évident, Emilio ……………………………….

    2. Quel est le problème? On est en démocratie, non?? (enfin, la question mérite d’être posée justement on se comprend…)
      Et si ce Thomas va sur le site du docteur du 16, il na va aller qu’en s’améliorant, comme nous tous!…

  2. Va t on decoir creer un Parc naturel pour Humains, afin de pouvoir encore observer un tant soit peu ces ´controles ´ pour comparer a tous crs cobayes que nous sommes devenu…

    1. un parc naturel pour humains, le “pays des sauvages “‘ du Meilleur des Mondes de Huxley?

  3. Pour info, les documents qui ont été transmis par William Thompson a Del Bigtree sont accessibles, je les ai sur mon ordi, mais je ne les ai pas encore consulté (je n’ai pas les compétences pour les analyser).
    Faudrait que je retrouve le lien d’origine, mais il me semble bien que c’était tout simplement sur le site du film VAXXED.

  4. Commentaire ce soir sur la page des pigeons :
    “Non mais ces anti vax ont qd même bien réussi à percer. Même des amis à moi intelligents et/ou de haut niveau niveau d’étude me demande ce que je pense de la vaccination ce à quoi je réponds que c’est une des meilleures choses que la médecine à connu et qu’à sa “sortie” ça équivalait à trouver un vaccin contre le cancer à notre époque… Et ce avec quasi 0 effet secondaire…. Ça clôt en général assez vite le débat.”
    Pas certaine que ce soit le terme de pigeons qui leur conviennent le mieux…suis consternée.

  5. Mauvaise pioche, Imposimato est vieux donc sa femme aussi, la voilà qui vient de se faire hospitaliser en Italie donc il annule son déplacement français.
    On a un plan B secret, un anglo-saxon qui est Gastro-pédiatre de mémoire, qui a fait paraître un article dans le Lancet avant de le voir retiré pour fraude aux résultats et qui tourne dans le monde entier avec un film sous le bras contenant pleins d’enfants rigolards au début mais qui ne tiennent plus debout à la fin, je sais je suis vague…
    Bref on cherche un humain suffisamment balaize en anglais pour réaliser la traduction simultanée de l’interview du 9 au matin, quelqu’un se dévoue?

      1. Il y a évidemment un risque ; mais c’est peut-être l’opportunité de mettre “cartes sur table” et de vérifier ce que l’on reproche vraiment à ce médecin…

          1. Ça reste à investiguer précisément ; certains le disent mis je n’ai pas le temps de faire les poubelles…
            D’autant que l’animal doit savoir se prémunir…
            Mon point de vue est que Wakefield a commis de grave fautes éthiques et déontologiques (mais de fraudes je ne suis pas si sûr) ; mais que le lièvre qu’il a levé court encore… et probablement pour longtemps…

          2. wikipedia comme réference ;c’est risible ou grotesque
            “Il y a maintenant une enquête approfondie, un examen des données originales utilisées dans le document du Lancet par un ancien scientifique de l’Environmental Protection Agency, le Dr David Lewis.
            Je ne l’avais jamais rencontré auparavant.
            Il a pris tous les dossiers originaux et les a analysés, et a démontré catégoriquement et définitivement que je n’avais jamais commis aucune fraude mais que la fraude avait eu lieu de la part de Brian Deer et du British Medical Journal.
            http://initiativecitoyenne.be/2017/02/vaccins-autisme-le-dr-andrew-wakefield-repond-aux-accusations-et-aux-calomnies.html

          3. Merci beaucoup.
            Ce témoignage “pue” la sincérité.
            Il faudrait vérifier tout ce qu’il dit évidemment ; mais ça recoupe ce que j’avais compris par moi-même…
            La chasse à l’homme qu’a conduit ce Brian Deer m’a dégouté ; le contraire de notre façon de voir à l’AIMSIB
            Au total, le Dr Wakefield, il a fait du mal à qui ?
            Je pense qu’il sera réhabilité ; pour le moment, il y a quelques ombres mais…

          4. Concernant la fraude:
            Vous pouvez consulter vous-même:
            http://briandeer.com/mmr-lancet.htm
            Concernant la comparaisons avec les statines, ça n’a rien à voir: on peut faire le tour très vite du sujet sur MMR et autisme et il n’y rien de convainquant qui sort. Sur les statines, des milliers d’articles. Mon sentiment actuel sur les statines: une efficacité faible mais réelle dont le lien avec l’effet sur le cholestérol ne me semble pas démontrée. Des effets indésirables nombreux. Un rapport bénéfice / risque beaucoup moins intéressant que le couple régime – activité physique.

          5. Vous dites : “sur MMR et autisme et il n’y rien de convainquant
            Je suis d’accord si vous restez superficiel et si vous vous contentez des rapports officiels et des méta-analyses commanditées dont la qualité méthodologique est “pauvre”…
            Dans un tel contexte, votre “non convainquant” peut vous faire pencher aussi bien d’un côté que de l’autre…
            Si maintenant vous attachez de l’importance aux témoignages des familles (par rapport aux déclarations dites officielles) et des médecins américains expérimentés (qui depuis 30 ans ont regardé évoluer l’autisme) et que vous revoyez l’affaire du Médiator, vous penchez de quel côté ?

          6. Je viens de voir la video de Wakefield, et j’ai été sensible à ses arguments: la fraude ne me semble plus avérée. Néanmoins, le lien entre MMR et autisme ne me semble ni confirmé, ni vraisemblable.

          7. 1) Depuis 20 ans, Wakefield aurait eu la possibilité de fournir d’autres arguments épidémiologiques que cette petite série de malades.
            2) Il n’y a aucune hypothèse biologique raisonnable.
            3) L’idée que trois vaccins ensemble créent de nouveaux effets indésirables est douteuse. On s’attendrait plutôt à une diminution d’efficacité d’un ou deux vaccins.
            4) Valide ou pas, l’étude de Wakefield pourrait être classée dans les observations non reproductibles. Si Wakefield est bien placé pour parler de ses mésaventures (au même titre qu’un Séralini) confronté à des intérêts puissants, ça n’en fait pas pour autant une référence sur l’autisme.

          8. Depuis 20 ans, il est exilé
            Son hypothèse est raisonnable
            Trois vaccins, c’est plus qu’un seul ; et une diminution d’efficacité de 3 antigènes (par rapport à un seul) n’est pas raisonnable ; et ce n’est ps son hypothèse ; ce qui m’indique que vous ne connaissez pas le dossier ; j’arrête là ; ma patience a des limites…
            Pourquoi tant de haine ? A qui a-t-il fait du mal ?

          9. 1) Le ROR a remplacé les vaccins monovalents correspondants dans de nombreux pays. Cela aurait du permettre de mettre en évidence une augmentation de l’incidence dans ces différents pays dans les années qui ont suivi.
            2) L’hypothèse que fait Wakefield est que la combinaison des vaccins est responsable de nouveaux effets secondaires et ce n’est pas très crédible.
            3) Même si de gros moyens ont été utilisés contre Wakefield par l’industrie, il est contre-productif de s’appuyer sur lui car il n’a pas apporté d’éléments probants.
            Le problème de l’utilisation d’adjuvants à base d’aluminium comme contrôles négatifs dans les essais vaccinaux pour évaluer les effets indésirables me paraît bien plus préoccupant.

          10. @el cosl
            Concernant l’affaire wakefield, on lui reproche d’avoir conduit une ‘recherche’ sur 19 de ses patients et d’avoir publié ce qu’il a trouvé.
            Oui 19 c’est bien peu. Soulever un problème éthique : ou ? comment ? pourquoi ? Combien de rats et pendant combien de temps pour le maïs transgénique monsanto ? 2000 probablement ?
            Maintenant dans le film vaxxxed, il est dit (en plus des centaines de témoignages) que les statistiques du CDC ont été maquillées pour masquer un signal statistique.
            Là est la SEULE question intéressante. On s’en cogne de ce que pense wakefiel, on s’en cogne de la grippe intestinale (puisque PERSONNE ne donnera les moyens de faire une vrai étude et que de toute façon il a été décidé qu’il n’y avait aucun rapport – renseignez vous sur l’histoire du vaccin de la polio pour vous rendre compte de ce qu’est la science vaccinale), MAIS il est IMPÉRATIF de reprendre les statistiques brutes de l’étude CDC et de refaire les comptes. Pourtant, devant une accusation aussi importante, il devrait y avoir une enquête sénatoriale avec une VRAIE commission d’enquête, ne serait-ce que pour infirmer ces infos et réhabiliter le cdc, pourtant RIEN, pas d’enquête, pas de réétude, pas d’examens, on pousse sous le tapis.
            Pourtant dans le film on affirme (et personne n’a été mis en accusation pour mensonge ou dénigrement) qu’il y a 8 fois plus de chance d’attraper un autisme régressif sans pathologies associés si ont se fait vacciner avec le MMR(ror) avant 18 mois que après 18 mois et le R seul.C’est une affirmation simple à vérifier ou infirmer. Mais le milieu médical s’en cogne. Il préfère dénigrer wakefield que de refaire ses travaux pour montrer que non. Ce milieu pourri avait fait la même chose avec benveniste ou seralini et probablement bien d’autres.
            Le fait est qu’aujourd’hui une naissance sur 45 aux us est autiste contre 1 sur 5000 en 1975 (et la progression est exponentielle.
            on serait presque tenté de dire bien fait : les politiques us sont en train d’avoir le peuple qu’ils désirent.C’est juste dommage pour ceux qui n’ont rien demandé.

      2. Quelques sources utiles concernant Andrew Wakefield :
        http://retractionwatch.com/?s=wakefield
        Michèle Rivasi a été tournée en ridicule en voulant présenter son film pour ouvrir un débat sur les vaccinations au Parlement européen. Et je l’ai entendue s’expliquer avec une très grande maladresse… Ce qui n’est pas très bon pour la “cause” !

        1. D’autres, y compris moi-même, sont régulièrement tournés en ridicule ; surtout quand nous ne sommes pas présents pour défendre nos points de vue…
          Dans ces cas-là, nos absences “organisées” en disent plus long que si nous étions présents et participions à un de ces pugilats médiatiques inutiles !

      3. ce qu’on lui reproche c’est de poser des questions. Pourtant la science c’est poser des questions, des postulats qui se vérifient ou pas. Mais pour les vérifier ou infirmer, il faut faire des études, cela ne suffit pas de dire menteur.
        Par exemple, reprendre les chiffres bruts de l’étude CDC et vérifier si oui ou non il y a un signal statistique. C’est tellement simple : donner les chiffres pour que les gens vérifient par eux même.
        SI il y a effectivement 8 fois plus de risque de développer un autisme _régressif sans pathologies associés _ avec un ror (mmr) avant 18 mois que le même après 18 mois ou un simple R alors, avoir caché cela, mérite la prison à vie, la déchéance de nationalité et l’interdiction d’exercer un métier en rapport avec la santé/médecine.
        Nous parlons de science et nous avons en face de nous des agités du bocal ressemblant à des intégristes religieux.
        Maintenant le fait qu’une naissance sur 45 au US en 2014 ait des troubles autistiques et tout aussi troublant que le réchauffement climatique. Vous imaginez une société ou 1 personne sur 2 est autiste ? je ne suis même pas persuadé que l’on puisse faire simplement tourner la société. La fin de la civilisation américaine à l’échéance de 2070 ?

          1. It has been estimated that autism services cost U.S. citizens
            $236-262 billion annually
            THE MMR VACCINE
            Loss of Future Generations Over an Unrealistic Fear of Measles
            DR. SHERRI TENPENNY,
            En Inde où on vaccine beaucoup(jusqu’à 50 doses de vaccin polio!!)
            l’autisme est passé de 1 sur 500 en 2009 à 1 sur 100 en 2016

          2. Faites une revue de la littérature: le lien entre MMR et autisme a été définitivement écarté (ça n’a rien à voir avec Engerix-B et sclérose en plaques), et l’article de Wakefield était frauduleux). Wakefield est l’épouvantail brandi par le lobby des vaccins pour discréditer les lanceurs d’alertes.

          3. Vous dites : “l’article de Wakefield était frauduleux
            Vous avez les documents originaux ?
            Ou bien vous répétez comme un perroquet ?
            Et la revue de la littérature ? Vous l’avez faites avec un esprit critique ou juste pour vous confirmer vous-même ?
            Question : “ Que se passe-t-il quand vous faites une revue de la littérature sur les statines ?

        1. A propos des vaccins et de l’autisme..J’ai assisté en juin 2015 à un colloque sur les maladies neuro développementales en particulier les TSA . L’autisme semble être une pathologie environnementale. Une étude récente ( NevisonCD. A comparison of temporal trends in United States autism
          prevalence to trends in suspected environnemental factors. Environ Health . 2014 sep
          5;13:73) a montrée que 75 à 80 % de l’augmentation de la prévalence des TSA est réelle et qu’elle doit être attribuée à des facteurs environnementaux. L’étude de Weiss et al. (1993) ( Attention-deficit hyperactivity disroder and thyroid function . 1993 Oct ; 123(4):539-45 ) a trouvé des
          anomalies thyroïdiennes 5 fois plus fréquentes chez les enfants atteints de trouble de déficit de l’Attention avec ou sans hyperactivité (TDAH). Barbara Demeinex qui était présente au colloque, a publié un excellent livre sur le sujet ( traduit en français ) “le cerveau endommagé” . Nombre de Perturbateurs endocriniens ont une action sur la thyroide ( phtalates, PCB, pesticides, retardateurs de flamme, mercure , bisphénol , paraben etc..) Une étude de Colborn a montré qu’une légère modification des concentrations en hormones thyroidiennes pendant la grossesse peut altérer les fonctions cérébrales des enfants.. Le lien vaccin – autisme serait il lié aux adjuvants ( mercure , aluminium ) entrainant une modification thyroidienne pendant la vie in utéro et la petite enfance….?
          Ana Soto pendant ce colloque , a expliqué que ses études ont montré les effets du bisphénol A sur la thyroide et l’exposition des rongeurs au bisphénol entraine des altérations des relations sociales , des stéréotypies type autistique .. J’ai vu la vidéo qui a été faite dans son labo , c’est impressionnant.. on voit des rats “flippers ” qui font des bonds toute la journée et “circlers” qui tournent en rond toute la journée……
          bref lien entre autisme – vaccin- thyroide – perturbateurs endocriniens…..
          Quand on voit l’augmentation des pathologies thyroidiennes….
          SI ça vous intéresse j’ai fait un compte rendu exhaustif de ce colloque .

          1. Une chose (je ne suis pas un spécialiste) m’échappe : qu’appelle t-on “facteurs environnementaux”?
            D’après votre message (ou d’après l’étude), les facteurs physiques sont des “facteurs environnementaux” : en l’occurrence la thyroïde.
            Or dans les études sur l’autisme, les facteurs environnementaux ne sont pas physiques mais “évènementiels” (enfants traumatisés par une guerre, un abandon, des conflits parentaux, la fameuse “mère froide”, etc… ).
            Les autres facteurs étant biologiques et/o génétiques (donc pas psy.)
            Des études “équilibrées” (et non caricaturales et de part-pris) ont montré qu’en fait, c’est du fifty/fifty : ET le “physique” ET le psychologique interviennent dans l’apparition de l’autisme, sans qu’on puisse déterminer quel est le facteur prépondérant (s’il existe).
            Ma question est donc celle-ci : considère t-on dans les études que le comportement de la thyroïde est 1 “facteur environnemental” ?
            Merci

          2. Il faut bien faire attention. le lien entre vaccins et autisme c’est un lien entre vaccin et AUTISME RÉGRESSIF SANS PATHOLOGIES ASSOCIÉS. C’est un cas particulier d’autisme. C’est le cas ou l’enfant se développe normalement et d’un seul coup RÉGRESSE après un vaccin.
            Ceux qui ne trouvent aucun lien sont priés de refaire les études en se focalisant sur les cas d’autisme régressif sans pathologies associés et surprise…. le signal apparaît. C’est dingue la science, on ne trouve que ce que l’on cherche.
            Sinon c’est une fraude pour masque le signal statistique. ce serait comme étudier les morts suite à un vaccin et compter en même temps les morts d’accident de voiture ou les suicides et s’apercevoir qu’il n’y a pas de signal statistique significatif : tout simplement parce qu’il a été VOLONTAIREMENT masqué.
            Lorsque je lis de tels résultats, je suis partagé entre le ‘scientifique’ est un mauvais ou un menteur (les 2 n’étant pas exclusif). Il est impensable que des citoyens lambda sans formations poussées posent des meilleurs questions que des scientifiques avec des bac+10. La possibilité est que ces scientifiques bac+10 soient des crétins, sélectionnés pour leur crétinerie, nourris aux subventions et ghostwritting afin de poursuivre le même but de mauvaise science pour profits financiers.
            Alors ensuite la question se pose pour ceux qui répètent les même âneries : crétins ou vendus (ou les deux).
            Je viens de lire un article sur une critique des anti-vax ou le critiqueur sur ses ergots de ‘scientifique’ se gaussait que le lien entre vaccination et baisse de la mortalité tétanique du nouveau né était démontré dans des pays d’afrique en citant l’abstract. OR si on lit l’étude en entier, on s’aperçoit que ceux qui ont accès à la vaccination ont accès en même temps à des conditions d’hygiène satisfaisante tandis que les autres non et la corrélation se fait la dessus. Parce que si on regarde le lien entre hygiène et tétanos, pas de différence entre vaccins ou pas, idem entre pas d’hygiène et tétanos pas de différence, vaccin ou pas. c’est typiquement de la FRAUDE.
            Ces gens là ne devraient plus avoir le droit de publier ou de faire des recherches. il faudrait écrémer le monde de la recherche pour virer ces résidus.

          3. Merci.
            Très intéressant.
            Quelle est votre référence concernant “autisme régressif sans pathologie associée et vaccins” ?
            Merci d’avance

          4. @Phil ….quand on parle de facteurs environnementaux, c’est au sens large. L’environnement c’est ce qui nous entoure – physique, psychique – . L’autisme comme beaucoup de pathologies est pluri factoriel. Un dysfonctionnement de la thyroide pendant la grossesse, entrainant une hypothyroidie – même passagère- chez le foetus peut provoquer des troubles neurologiques . je reprends les termes de Barbara Demeneix : “”” L’hypothèse que le développement du cerveau est affecté par des interactions entre les polluants
            environnementaux qui modulent la disponibilité en hormone thyroïdienne est privilégiée, car les récepteurs des hormones thyroïdiennes sont des facteurs de transcription qui règlent l’expression des gènes, L’étude CHARGE montre que les femmes enceintes exposées aux pesticides présentent un risque augmenté de 60% de donner naissance à un enfant autiste. D’autres données montrent que ces mêmes pesticides peuvent affecter la signalisation par des hormones thyroïdiennes. Pour comprendre l’origine de l’autisme, il est nécessaire de mieux connaître le fonctionnement du cerveau.
            .”” ( pages 7 et 8 du colloque ) .. Le Reseau Environnement Santé qui a organisé le colloque a mis en ligne les actes du colloque ici : http://www.reseau-environnement-sante.fr/wp-content/uploads/2016/03/Actes-colloque-MND-2.pdf ….. Je vous conseille de lire le compte rendu complet, le colloque était très instructif .
            La cause psychanalytique est complètement remise en cause . On a culpabilisé des mères pendant des décennies, alors que les facteurs principaux sont d’origine environnementale physique.

          5. Ceci étant dit ( bon bizarre je ne peux pas répondre à phil , y a pas le “bouton” répondre. ) , quand on parle de facteurs environnementaux, c’est un sens large, l’environnement c’est tout ce qui nous entoure… physique; psychique.. et facteurs “psychiques” ont aussi des actions physiques sur notre corps.
            Des traumatismes psychiques peuvent modifier l’expression de gènes entrainant des troubles du comportement mais aussi des troubles physiques , y compris pour les générations suivantes. Je citerai l’exemple que Christian Vélot raconte dans son cours du l’épigénétique ( C. Vélot est enseignant chercheur en génétique moléculaire à Paris XI et pdt du CS du CRIIGEN )
            Il raconte l’étude qui a été faite sur des rats ( je cite de mémoire ). Le léchage chez les rongeurs est comme les calins chez l”humain. l’étude montre que lorsque des petits rats ont été “mal ou peu léchés ” par leurs mère, sont plus stressés que ceux qui ont été bien léchés . Le gène NRC31 qui code pour la fabrication d’une protéine qui contribue à diminuer la concentration d’hormones de stress dans l’organisme , est “éteint” chez les rats peu léchés. Ceux ci ont une réaction au stress décuplée . Précisément, un gène peut être actif ou inactif en fonction de facteurs environnementaux y compris comportementaux.. Et ces modifications de l”expression du gène sont transmissibles sur plusieurs générations.. Chez ces rats , les troubles du comportement ont été “transmis” sur 4 générations..
            Bon je m’emballe là mais l’épigénétique c’est tellement passionnant…

          6. à mon tour je réponds ici car ne peux pas le ferailleur (nous feraillions), et merci de vous être ainsi penchée sur la chose avec tant d’ardeur, je vois qu’après le post d’Hervé sur les scientifiques dévoyés (je n’ai pas dit pourris), l’autisme suscite bien des passions et controverses….
            Vous avez donc “doublement” répondu à ma question : 1) les facteurs physiques sont considérés comme “environnementaux”, et 2) vous réfutez avec violence toute “interprétation psychologique” ou psychanalytique de cette grave maladie… Même que vous prendriez les armes pour défendre votre vision, par pitié n’en faites rien, après le “tout électrique”, nous n’allons quand même pas passer au “tout organique”, et que le psychique ait (de toute “évidence”) des retentissements biologiques ne doit pas faire oublier que souvent le “départ” est psy… (fifty/fifty)
            Merci encore pour ce passage engagé…

        2. Je m’interroge seulement. Je ne connais pas bien le sujet. Mais avec les psychiatres, notament americains et les dérives de la classification DSM et de ses nombreuses déclinaisons (meme un des pères fondateurs ou le directeur de l’avant dernière version s’est offusqué): estce que lea déficition de l’autisme n’aurait pas changé ?
          par exemple (désolé ç’est pas une source au dessus de tout soupçon )
          ds
          http://www.medscape.com/viewarticle/803884_4
          Autism Spectrum Disorders
          The Change
          DSM-5 includes a single ASD category that does not differentiate between the previously used diagnoses. The new criteria group the following formerly distinct diagnoses into a single ASD diagnosis: autistic disorder, Asperger disorder, childhood disintegrative disorder, and pervasive developmental disorder not otherwise specified (PDD-NOS).
          The Implications
          Among the most controversial of the DSM-5 revisions, this change was made owing to the DSM-5 Task Force’s dimensional approach to categorizing psychopathology. Although there was concern that a large percentage of persons formerly diagnosed with an ASD would fall outside of the new diagnostic criteria, and thus be ineligible for certain services, this seems unlikely in most situations. Rather, patients will be diagnosed more consistently across a single spectrum, with indicators of different severity of symptoms.
          In a commentary published on Medscape in June 2012, DSM-5 Task Force Chair, Dr. David Kupfer, commented, “Advocates for those who suffer from Asperger syndrome and autism disorders want to ensure that children with DSM-IV-defined conditions are not denied services under DSM-5. Our field trial data do not show that people with treatment needs will be negatively affected, and all will be helped because clinicians will be guided by more explicit definitions and descriptions of symptoms and behaviors.”
          However, concern remains that the revised criteria could result in a confounding of very heterogeneous clinical presentations, with mild PDD-NOS on the one end and severe autism on the other. On the other hand, clinicians can diagnose across a meaningfully related spectrum of symptoms and behaviors — recognizing overlapping features of and differences in individual presentations and focusing on the severity of the symptoms, which will help guide treatment approaches more directly. Clinicians will probably need to take some time to discuss with parents any changes in the diagnosis of their children based on DSM-5 criteria.
          D’autre part sur ROR autisme et Wakefield pas le temps de lire mais pensez – vous que ses recherches sont valables ?

          1. Les pédiatres américains de terrain ayant une certaine expérience (20-30 ans) et des grosses clientèles vous disent qu’ils n’ont jamais vu autant d’ASD…
            Si la question sur Wakefield me concerne, la réponse est négative ; mais pas assez “mauvais” pour que l’hypothèse soit rejetée…
            Humilité !

          2. Les pédiatres ne vaccinant pas ,n’ont pas d’autistes aux USA et en GB
            Dr. Eisenstein had over 40,000 un-vaccinated, healthy children in his practice – most delivered at home. The children in his practice had little or no asthma, allergies or any of the chronic illnesses seen in countless children today.
            And they had NO autism!
            Dr. Mayer Eisenstein

          3. Les pédiatres mais nous aussi MG nous avons dans nos patientèles de plus en plus de jeunes patients atteints de Troubles du Spectre Autistiques.. Dans mes jeunes patients ( quand je dis jeunes , ça va de 5 ans à 28ans ) , j’en ai 5-6 . Ce qui est important pour une patientèle de médecine générale.
            Mais pareil lire les actes du colloque en entier.
            Il y a eu en janvier 2016 un congrès du l’autisme , les interventions des conférenciers sont en ligne également : http://www.congressortirdelautisme.com/presentations/
            Bon ce congrès , je n’ai pas pu y aller .. mais mon vénérable président du CRIIGEN Dr Spiroux y a fait une conférence.

  6. Je rends public un mail que j’ai envoyé à un maire LR qui ne m’a jamais répondu sérieusement
    … peut-être que ça peut aider.
    Je précise que je considérais la personne en question comme amicale, car je la connaissais avant qu’elle fut maire.
    Il n’y a aucune propriété intellectuelle sur cette production, chacun est libre de se l’approprier et de la réutiliser selon son bon vouloir, du moment que le but est de défendre la LIBERTÉ VACCINALE (et uniquement celle-ci, donc même des gens ultra-favorables aux vaccins mais qui défendent la liberté vaccinale ou la liberté thérapeutique peuvent se l’approprier).
    ————————————————–
    Bonjour
    Je voulais simplement t’informer sur la forte probabilité de l’adoption prochaine d’une loi qui concerne l’obligation vaccinale. L’objet de ce mail est de défendre la liberté vaccinale, pas de militer contre la vaccination.
    Militer pour la liberté vaccinale n’a aucun rapport avec être pour ou contre les vaccins. Pour Daniel Floret, l’ancien président du Comité Technique des Vaccinations, lever l’obligation vaccinale permet au contraire de renforcer la confiance dans la vaccination [1] A l’inverse, la pétition de Henri Joyeux se déclare pour l’obligation vaccinale tout en réclamant le “retour du vaccin DTP sans aluminium” et en critiquant le remplacement du DTP sans aluminium (retiré en 2008) par Infanrix Hexa et Hexyon (pour la vaccination des nourrissons à 2 mois, 4 mois et 11 mois).
    Je t’avais parlé il y a plusieurs mois d’un projet de Marisol Touraine consistant à rendre obligatoire l’ensemble des vaccins. Ce projet de loi n’a pas été adopté à cause du calendrier politique et parlementaire, Marisol Touraine l’a avoué à Mme Agnès Buzyn, qui lui succède à la tête du ministère de la santé La loi visant à étendre les obligations vaccinales est rédigée [2] , il ne reste au gouvernement Philippe qu’à la présenter au parlement pour la faire voter, peut-être comme une simple mesure technique assurant la gratuité des vaccins et l’indemnisation par l’ONIAM en cas d’accident post-vaccinal, sans aucun débat plaçant la question de la pertinence démocratique d’une telle mesure.
    La question vaccinale va rapidement revenir sur le devant de la scène, puisqu’un avis du conseil d’Etat daté du 8 février 2017 enjoint le gouvernement de mettre en conformité l’obligation vaccinale avec la disponibilité des seules valences obligatoires avant 6 mois. [3] La question de l’élargissement des obligations vaccinales devra donc être tranchée avant le 8 août, soit avec une levée de l’obligation vaccinale (un simple décret permet de lever l’obligation vaccinale) ou avec une extension des obligations vaccinales. La question vaccinale ne semble pas spécifiquement une question politique puisque toutes les opinions existent à droite comme à gauche. Il semble toutefois que les personnes politiques qui s’intéressent le plus à ces questions et qui défendent la liberté vaccinale sont Michèle Rivasi (EELV) et Serge Rader (Debout La France). Les députés qui ont questionné Marisol Touraine sur cette question au cours des derniers mois précédant la fin de la législature Hollande sont Jean-Louis Roumégas (EELV) et Isabelle Le Callenec (LR). Pour que cette loi soit adoptée, il est possible que le gouvernement lève dans un premier temps l’obligation vaccinale, puis vote la nouvelle loi qui (à la différence des obligations votées en 1938, 1940 ou 1964) met en place un système complet de contrainte vaccinale.
    Je suis convaincu que certains députés de droite (ceux qui défendent la liberté individuelle, qui luttent contre les dogmes de la santé publique qui finissent par menacer l’économie et la tradition française) peuvent être favorables à la liberté vaccinale. Les médecins défendent la vaccination d’une manière extrêmement partisane, sans la moindre indépendance, puisqu’ils vaccinent eux-même les enfants à tour de bras, et ont donc une responsabilité dans les accidents liés aux vaccinations. Pour les médecins, la vaccination est un dogme absolu, qui serait tellement utile et efficace qu’il serait normal de ne pas en discuter, et donc de forcer les gens à recevoir des injections vaccinales. Je ne vois pas pourquoi un député de droite humaniste ne devrait pas défendre la liberté vaccinale et surtout l’honnêteté intellectuelle. Le droite doit protéger la liberté individuelle surtout lorsque celle-ci est menacée par des lobbys industriels. Le rôle des parents n’est pas de défendre les dogmes de la médecine, il est tout à fait normal qu’ils refusent une vaccination s’ils considèrent que c’est nécessaire pour protéger la santé de leurs enfants. En cas d’accident lié à une vaccination, ce sera aux parents d’assumer quotidiennement les conséquences de cet événement. Il est anormal qu’une corporation considère que ses préconisations aient une importance supérieure à celle de la liberté des familles. Il est anormal de focaliser l’attention des parents sur les maladies à “prévention vaccinale” alors que les causes réelles et sérieuses des décès et accidents dans notre pays sont liés à des facteurs qui sont sans rapport avec ces maladies (maladies cardio-vasculaire, cancer, infarctus, accidents de la route, suicide … etc).
    L’obligation vaccinale semble actuellement s’emparer de l’Europe … Le 10 mai, un projet de loi a été présenté devant le parlement suédois pour créer des obligations vaccinales (finalement rejeté). Récemment, l’Italie a adopté un décret-loi rendant obligatoire la vaccination des enfants avec 12 vaccins. Cette extension des obligations vaccinales est assortie d’un ensemble de mesure coercitive qui mettent en accusation les parents qui se questionnent sur les vaccins [4 – 5]. C’est désormais au tour de l’Allemagne de proposer une loi menaçant les parents d’une amende de 2500€ pour ceux qui n’ont pas fait vacciner leur enfant contre la rougeole.
    La mode européenne semble donc à la vaccination de force, c’est extrêmement inquiétant. L’Europe suit la voie de la Californie (loi SB277 et SB792), de l’Australie et des anciens pays du bloc soviétique en retirant la liberté des citoyens de décider pour eux-même quelles sont les traitements qu’ils peuvent recevoir, Les experts accusent presque immédiatement les personnes qui se questionnent sur les vaccinations d’être une menace pour la santé publique. Il me semble au contraire que ceux qui se posent des questions sur les traitements médicaux sont les plus honorable de nos citoyens puisqu’ils ne sont pas prêts à confier le corps de leurs enfants à n’importe quel substance provenant d’une entreprise privée. Ils prennent suffisamment soin de leurs enfants pour ne pas polluer leur corps avec n’importe quelle substance, sans chercher à connaître la réalité derriere le chantage à la peur et le marketing pharmaceutique qui concerne la vaccination.
    Le problème de cette loi est qu’elle donne un pouvoir immense à quelques experts sur la vie des familles françaises (et notamment des enfants), en les soumettant de manière obligatoire aux laboratoires.
    – L’obligation vaccinale détruit la confiance que les français devraient avoir dans leur système médical, dans leurs administrations, dans le système scolaire (en particulier s’il est décidé de réaliser une campagne de vaccination scolaire avec le vaccin Gardasil, comme préconisé par le rapport Fischer).
    – L’obligation vaccinale détruit la confiance parce qu’elle transforme le médecin en policier des vaccinations, alors que son rôle est avant tout de rassurer les familles, de leur expliquer les bénéfices de chaque traitement et d’apporter un service en toute confiance et sans contrainte.
    – L’obligation vaccinale est dangereuse car elle jette la suspicion sur l’ensemble des interventions de santé publique, soupçonnée d’être décidé sous l’influence des conflits d’intérêts.
    – L’obligation vaccinale est contraire à l’esprit de certaines lois internationale (comme la convention d’Oviedo ou les lois de Nuremberg) qui ont été votée dans le but d’éviter que les Etats reproduisent les horreurs de la seconde guerre mondiale, durant laquelle des prisonniers ont subi des expérimentations médicales sous la contrainte.
    – L’obligation empêche la fluidité d’action des pouvoirs publiques en cas de réelles situations d’urgence, notamment dans le cas où la confiance est rompue entre certaines familles et les autorités sanitaires ou les médecins.
    – L’obligation vaccinale empêche les parents (et les pouvoirs publics) de disposer d’un moyen de pression fondamental pour réclamer de la transparence concernant l’élaboration des vaccins. En effet, l’essentiel du pouvoir du consommateur envers une entreprise est de pouvoir refuser d’acheter un produit dans lequel il n’a pas confiance. Cet équilibre est rompu avec l’obligation vaccinale, alors même que le sujet est aussi grave que la sécurité des enfants, forcé de se soumettre aux vaccinations, alors même qu’ils peuvent avoir été victimes d’effets indésirables graves lors d’une précédente vaccination
    Le rapport Fischer préconise par ailleurs la gratuité des vaccins et l’indemnisation des accidents post-vaccinaux par l’ONIAM, c’est à dire par la solidarité nationale. Ceci est irresponsable également car les laboratoires ont le devoir de rester attentifs aux accidents que leurs vaccins engendrent. Si un accident arrive, les laboratoires doivent en payer les conséquences et les pouvoirs publics doivent s’assurer qu’ils réalisent les actions nécessaires pour corriger le problème à l’origine d’un accident. Ce ne peut être l’impôt des français qui soit mis à contribution pour payer les conséquences d’un dommage provoqué par l’incompétence d’une entreprise privée. Peux-t-on imaginer un fabricant d’automobile vendant des véhicules dont les freins seraient défectueux, avec un état qui indemnise les victimes pour chaque accident, et qui puisse continuer à les fabriquer dans la mesure où il n’y a aucune pression financière (la seule qui est réellement contraignante) pour revoir la conception de leur modèle ?
    La vaccination n’est pas un acte anodin. Il faut savoir que les vaccins sont contaminés par des virus présents dans les cellules qui ont servis à cultiver la souche vaccinale. Il faut savoir que de l’ADN de cellules cancéreuses peut se retrouver dans la plupart des vaccins (puisque les virus sont cultivés sur des lignées cellulaire, c’est à dire sur des cellules immortalisées, caractéristique première de la cellule cancéreuse). Il faut savoir que les études de sécurité ne sont pas réalisées pour les vaccins (notamment les études de pharmacocinétique, génotoxicité, cancérogénèse, mutagénèse) alors qu’elles sont réalisées pour les autres médicaments. Certains vaccins (Gardasil contre les papillomavirus, Hépatite B …) sont produits à partir de technique du génie génétique. Par ailleurs, les études cliniques ne sont pas réalisées contre un véritable placebo (elles comparent simplement un ancien et un nouveau vaccin ou le vaccin avec son équivalent auquel on a simplement retiré l’antigène) ce qui empêche de détecter les effets indésirables liés à l’ensemble des substances présentes dans le vaccin. Par ailleurs, il n’existe aucune preuve que les vaccins seuls ont permis d’éradiquer les maladies à “prévention vaccinale”. Quand à la variole, celle-ci a été éradiquée lorsque l’OMS a décidé d’adopter une stratégie de “surveillance-endiguement” en remplacement de la vaccination de masse … Ma source d’information sur la vaccination est notamment le livre de Michel Georget “vaccinations, les vérités indésirables”.
    Dans ces conditions il me semble irresponsable d’adopter de nouvelles lois d’obligations vaccinales. La vaccination doit demeurer un sujet médical comme les autres, sur lequel les parents doivent conserver leur liberté de questionner leur médecin et les autorités. Récemment, une action a été lancée contre l’agence européenne du médicament de la part du Nordic Cochrane Centre (Collaboration Cochrane) pour contester la manière dont celle-ci a traité les alertes concernant le Gardasil, vaccin contre les papillomavirus [6]
    Le rapport de la “concertation citoyenne sur les vaccinations” (publié le 30 novembre 2016, présent en PJ de ce mail) préconise des mesures qui mettent gravement en cause la liberté des familles :
    – EXTENSION des obligations vaccinales avec une mise à jour PERIODIQUE qui se ferait sur « avis du CTV du HAS » (page 30 du rapport : Le futur comité technique des vaccinations de la Haute Autorité de Santé aurait à examiner le statut, obligatoire ou non, de nouveaux vaccins, la liste des vaccins obligatoires n’ayant ni caractère automatique, ni statut pérenne)
    – VACCINATIONS EN MILIEU SCOLAIRE (page 33 du rapport, en parlant de la vaccination contre les papillomavirus : l’école paraît le lieu PRIVILEGIE pour promouvoir l’information, mais aussi SANS doute la vaccination)
    – EXIGIBILITE des preuves de vaccinations avant l’admission en collectivité (Page 31 : selon ce scénario, tout enfant entrant en collectivité (crèches, garde collective, école …) devrait avoir été vacciné selon le calendrier vaccinal en vigueur, le contrôle étant assuré lors de l’inscription)
    – CARNET DE VACCINATION ELECTRONIQUE (PAGE 22 : la généralisation de l’utilisation du CVE permettra de servir de base à la création d’un REGISTRE DE VACCINATION composante indispensable du système d’information et intégrant un recueil exhaustif de l’activité de vaccination nationale en temps réel)
    – INSCRIPTION de la vaccination pédiatrique dans la ROSP (Rémunération sur Objectif de Santé Publique, page 20 et 21 du rapport : l’ajout d’un objectif vaccinal pédiatrique va dans le sens de l’incitation à la pratique de la vaccination)
    Nous sommes donc peut-être à la veille de la mise en place d’une mesure qui aura des conséquences extrêmement importante pour la sérénité des familles, que celles-ci soient favorables ou pas à certaines vaccinations. Cette extension des obligations vaccinales sera un drame pour certaines familles et pourrait même engendrer certaines violences. La droite française doit défendre la liberté des familles face aux lobbys industriels. En l’occurrence, Alain Fischer a reçu 100 000 € (voir PJ) de la part de Sanofi en 2013, ce qui met en cause son indépendance pour diriger cette “concertation citoyenne sur la vaccination”.
    Ce rapport propose de permettre à une assemblée d’experts de décider seuls, en excluant l’influence des politiques, des vaccins qui doivent être ajouté ou retiré de la liste des vaccins obligatoires, sur la base de leur seule expertise, sans le contre-pouvoir des citoyens. Ce rapport Fischer menace gravement la liberté des familles et notamment la sécurité des enfants. La hausse de la couverture vaccinale aura des conséquences sur le nombres d’effets indésirables qui va augmenter de manière exponentielle, avec des vaccinations qui seront pratiqués dans certains cas sur des enfants stressés, humiliés … dans la mesure où leur volonté n’est pas respectée. L’obligation vaccinale s’adresse à des individus, et plus particulièrement des enfants, qui ne sont coupables d’aucunes fautes, aucune violence ne se justifie à leur égard. Il me semble que dans une société qui condamne fort heureusement le viol, qui est une atteinte physique des individus contre leur gré, la vaccination forcée ne peut être acceptée. Nos experts nous jurent que c’est pour la bonne cause, que c’est pour lutter contre une “défiance qui se manifesterait contre les vaccins et qui pourrait engendrer le retour des maladies” : Cette hypothèse est extrêmement pratique, notamment pour écouler les stocks du seul médicament que l’on administre indépendamment de la fréquence concrète de la maladie.
    Vacciner ses enfants doit rester un acte serein … précisément pour permettre l’adhésion des populations et non pas pour être perçu comme une mesure liberticide extrême consistant à vacciner de force les enfants.
    Par ce mail, je souhaitais simplement t’alerter sur le vote d’une loi qui me semble extrêmement dangereuse, et qui menace la liberté des familles françaises. N’hésite pas à transférer ce mail à toutes personnes bienveillantes qui défend la liberté des familles françaises.
    Merci de m’avoir lu.
    XXXX
    06XXXXXXXX
    [1] http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/dt-polio-la-vaccination-obligatoire-n-est-plus-une-necessite_1877651.html
    [2] http://www.boursorama.com/actualites/vaccination-11-vaccins-obligatoires-l-appel-de-marisol-touraine-a-son-successeur-dd733a5388385eda0cf7e08204c5156c
    [3] http://www.conseil-etat.fr/Decisions-Avis-Publications/Decisions/Selection-des-decisions-faisant-l-objet-d-une-communication-particuliere/CE-8-fevrier-2017-M.-B
    [4] https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2017/05/22/litalie-introduit-lobligation-vaccinale-pour-12-vaccins-et-veut-sanctionner-les-parents-refractaires_847772
    [5] http://www.bvoltaire.fr/italie-vacciner-a-prix/
    [6] http://www.lemonde.fr/planete/article/2016/12/09/papillomavirus-les-autorites-europeennes-dans-la-tourmente_5046054_3244.html

    1. Vous croyez que votre maire va tout lire ?
      A mon avis, vous pourriez lui ré-écrire en lui dosant que vous lui avez fait un résumé ; mais que si elle veut plus de détails, il y a le doc précédent…
      Peut-être est-elle bien élevée et dira merci : c’est un test !

      1. Je ne sais pas si le maire lira… mais nous, on est toujours contents de partager les écrits d’Emilio (merci Emilio !!!) et… en vertu du principe de la fourmilière encore dit du 1+1+1… on y arrivera avec ou sans le/la maire d’Emilio!!!

      2. La personne est un homme.
        Je ne sais pas si il a lu le mail attentivement.
        Je vais insister pour le joindre, car il est en relation directe avec 2 députés, l’un historiquement inscrits à UDI et un autre qui est un (très jeune) député LR. Suis convaincu qu’il s’en fout des obligations vaccinales.
        Je n’ai pas fait de recherche récemment pour mettre à jour mes informations sur mes contacts.

  7. L’affaire du Levothyrox? On ne s’en fout pas.
    Extraordinaire histoire de santé publique contemporaine où tous les déraillements administratifs et financiers sont réunis.
    1- Un produit courant vieux de 37 ans est brutalement modifié dans le dos de tout le monde,
    2- En prenant pour base un excipient qui déjà avait été rejeté massivement par les patients du temps ou Biogaran l’avait utilisé pour génériquer ce Levothyrox,
    3- En prenant un pays entier comme terrain d’expérience car on rappelle que Merck vend de l’ancienne formule partout dans le monde sauf chez nous,
    4- On minimise l’impact sur la fréquence des effets secondaires (quelques centaines selon Merck, mais 150.000 signataires sur une pétition privée) (1)
    5- On attribue ces symptômes à la fragilité psychologique des patients concernés, c’est pas nous c’est vous,
    6- Pris en flagrant délit de nullité l’ANSM consent “un défaut d’information” et retourne provisoirement à sa léthargie,
    7- Confronté à une avalanche de milliers de nouveaux malades l’ANSM oublie la thèse des quelques centaines d’anxieux et demande aux médecins de ne pas switcher les prescriptions sur de la L-Thyroxine SERB “qui est réservée aux enfants” ce qui est un mensonge absolument éhonté, le produit possède une AMM pour tous les âges.
    8- Le ban et l’arrière-ban se mobilise, fait unique dans les annales même le Conseil de l’Ordre des Médecins a envoyé un mail à chaque médecin pour les dissuader de transformer leurs ordonnances, donc de continuer à enfermer les patients dans leurs symptômes, c’est pas beau ça?
    9- Mon heu… cousin, qui a un peu creusé la question avant que les Autorités ne le fassent passer pour un mauvais français a peut-être trouvé la parade ultime, elle est honteuse, mais elle existe. Soigneusement non divulguée par nos élites naturellement, et apparemment très mal considérée par notre Sécu… (2)
    (1) https://www.prevention-sante.eu/actus/affaire-levothyrox
    (2) https://www.prevention-sante.eu/actus/malades-nouveau-levothyrox-voici-sortir

    1. Génial ce cousin ! Quelle habileté !
      Quelle intelligence !
      Heureusement qu’on a des docteurs comme ça…
      Au nom de toutes les victimes, merci !

    2. ça va être un sacré bazar cette histoire .. Et on va être sacrément démunis devant nos patients…et la L-Thyroxine en gouttes ( bon de toute façon, on ne pourra pas la prescrire à tout le monde ) , c’est quand même compliqué pour réussir à équilibrer le traitement ( à 1 goutte près )….
      Bon perso, visiblement je n’ai ressenti de changement particulier au passage au nouveau levothyrox.. mais peut être que , comme je m’arrange pour être un peu en hyper , si la modification de la biodisponibilité a fait baisser la dose effective , je ne m’en suis pas aperçue..
      C’est un gros problème ces modifications de galénique, d’excipients pour des traitements à marge thérapeutique étroite, la moindre des choses aurait été , avant de faire une quelconque modif, de poser la question aux patients si beaucoup étaient gênés par le lactose…..On sert de cobaye …

  8. C’est noté pour le 9… Avec réserves car busy busy…
    La 2 ieme Lettre de Pr Joyeux à Mme LE Ministre Buzyn est parue!
    Il y répond à son détracteur, plus haut cité…
    Pour ma part, je vois mal comment l’obligation (de qui que ce soit…) puisse réconcilier les français avec les vaccins.
    Comme si plus de Macron allait nous réconcilier avec…

  9. @Minoque
    Le très grande majorité des gens y compris du corps médical n’ont pas (ou ne prennent pas) le temps de lire ses écrits!
    Ca prend du temps tout ça, il faut être motivé!
    Quand vous bossez de 8h à 18h, que vous sortez du boulot vous vous occupez de vos gosses, la bouffe…
    Il n’y a que les gens passionnés et motivés qui se donnent la peine, nous, en somme!
    C’est une vraie limite à l’information.
    Et il faut aussi bien réaliser que la moyenne des français n’a pas la capacité intelectuelle pour digérer toutes ces données, sans vouloir être méprisante… Ca n’est pas donné à tout le monde de comprendre tout ça.
    Et les gens ont leurs priorités, on ne peut pas être sur tous les fronts?

    1. @MT et @Minoque , ouais suis d’accord, pour lire tout ça , il faut du temps, une motivation +++ , et le courage de se remettre en question.. Côté médecins , voire même sage-femmes, remettre en question une médecine quasi religionesque , c’est un pas énorme ; côté patients, ils ont “autre chose ” à foutre que lire.. déjà lire des textes de plus de 5 lignes ça prend trop de temps… et en plus, trop d’infos tue l’info… On est bien obligé de faire un tri , donc les gens choisissent -quand ils lisent – les sujets qui les intéressent ( et malheureusement c’est souvent les sujets de loisirs ( – vous savez , donnez leur du pain et des jeux et vous dominez la population – ) ..il faut être motivé pour s’informer…
      La difficulté c’est d’être audible…

    2. Il n’est pas méprisant de penser que ces informations puissent être indigestes et difficilement compréhensibles pour la moyenne des français dont je fais partie … Il faut s’accrocher quelquefois et relire plusieurs fois mais ensuite quand on y lit des évidences qui sautent aux yeux, du bon sens retrouvé, l’envie d’avoir envie de savoir et de comprendre motive de plus en plus…. Mais j’imagine fort bien, comme déjà dit, qu’après une journée de travail quel que soit le corps de métier, les enfants, le sport à caser, le marché à faire pour un bon repas méditerranéen…. Il ne reste que peu de temps à consacrer pour s’informer de la sorte à moins d’en faire une passion dévorante … Mais à une époque où les infos, alertes, scandales tournent en boucle 24h/24h il devrait être suffisant chez nos contemporains qui savent bien au fond qu’ils se font berner d’y trouver quelque courage pour réclamer le droit de ne plus se laisser manipuler ainsi. Pour les médecins, pas comme vous et tous ceux de l’Aimsib et les quelques autres qui alimentent si bien ce blog la chute sera vraisemblablement plus dure mais on ne pourra pas leur en vouloir de leur manque de temps, de suivre les préconisations décidées par celles ou ceux qui devraient faire leur boulot correctement (qu’est-ce qu’on serait soulagé !) indépendamment donc de tous conflits d’intérêts et bien évidemment indépendamment de tous les labos…
      Bonne nuit à tous

  10. Bonjour,
    Je suis nouveau sur le site. Je ne suis pas hostile de principe à l’obligation vaccinale, dans la mesure où l’immunité de groupe est une question importante. Il me semble qu’en cas d’obligation vaccinale, les retombées pénales liées à la dissimulation des risques et aux conflits d’intérêts seraient plus importantes. Est-ce que quelqu’un pourrait me renseigner?

    1. Votre question n’est pas claire : dissimulation de quel(s) risque(s) et par qui ?
      De quels conflits d’intérêt parlez-vous ?
      Si l’immunité de groupe ou “herd immunity” est importante, quelles bases scientifiques nous permet d réellement juger de cette importance ? Quel outil utilisez-vous pour ?

      1. 1) Sous-estimation des risques par des experts liés à l’industrie des vaccins.
        2) Dès qu’il existe une “herd immunity”, si le risque lié à la maladie est bas en raison de sa faible incidence (conséquence du vaccin), les non vaccinés bénéficient de la protection par les vaccinés sans subir les risques (surtout les réponses inflammatoires et auto-immunes), et donc pourraient avoir un meilleur rapport bénéfice/risque que les vaccinés. Dans ce cas, l’éthique justifierait l’obligation vaccinale (si, naturellement, le rapport bénéfice risque est favorable pour l’ensemble de la population). Si par contre le risque du vaccin a volontairement été minimisé par des experts, l’obligation vaccinale pourrait engager davantage leur responsabilité.
        Suis-je clair maintenant?

        1. Vous dites : “les non vaccinés bénéficient de la protection par les vaccinés sans subir les risques…
          Certes et merci de me le rappeler ; mais ça n’est qu’une affirmation !
          Mais où est votre base scientifique qui supporte ce beau et sympathique raisonnement ?
          Quant aux risques (minimisés ou pas) des vaccins, comment les mesure-t-on ?
          Sur la base de données du fabricant ?

          1. 1) Si la vaccination diminue un tant soit peu l’incidence d’une maladie contagieuse, les non vaccinés bénéficient d’une protection, c’est d’une logique qui ne nécessite pas de démonstration “scientifique”. Par contre, il est nécessaire de montrer que la vaccination diminue l’incidence de cette maladie, ce qui est une autre affaire.
            2) L’évaluation du risque est effectivement un problème. Mais si un risque peut être établi et si l’on peut montrer la volonté du fabricant de cacher ce risque (comme dans le cas du Mediator), la possibilité de poursuite pénale me paraît plus grande dans le cas où il y a eu obligation, point sur lequel je désirais être renseigné.

          2. L’immunité de groupe est à la médecin ce que la virginité de la vierge est à l’église catholique. un dogme de foi.

          3. Le risque de contamination est lié au nombre de porteurs de l’agent infectieux contaminant: vous avez plus de chance d’attraper la grippe lorsqu’il y en a beaucoup. Est-ce que ça nécessite une démonstration? Un sophisme, c’est une argumentation fallacieuse.

          4. Bon ! On ne se comprend pas !
            Une affirmation, apparemment logique, n’est rien pour un scientifique consciencieux et humble !
            Urgent de lire Popper, par exemple, et de découvrir l’épistémologie…
            Vous avez du boulot.

          5. Il me semble que j’ai bien compris Popper, qui n’a jamais cessé de guider mon approche scientifique. Simplement, la logique n’est pas une science. Avec ceux qui en sont dépourvus, il n’y a pas de discussion possible.

          6. le truc qui se mort la queue : marie est vierge parce que c’est la vierge marie.
            L’immunité de groupe c’est que vous avez moins de chance de l’attraper car tout le monde est immunisée.
            Il faudrait montrer que :
            1 – la vaccination diminue la circulation du pathogène.
            2 – SEUL la vaccination permet de faire diminuer la circulation du pathogène
            3 – Si un nombre suffisant de personne est vaccinée (50% ? 75 % ? 95% ? 99.99%) ceux qui ne le sont pas sont protégés. Dès lors pourquoi faire chier ceux qui ne VEULENT PAS se vacciner parce que la théorie de l’immunité de groupe permet de protéger tout le monde avec seulement ceux qui VEULENT se vacciner ?
            3 bis – en cas de réponse au 3 “parce que la couverture n’est pas suffisante”, donner des études justifiant la différence entre le taux actuel et le taux optimal pour assurer cette couverture.
            4 – (et non des moindres) justifier le taux énoncé en 3. Pourquoi 95% et pas 93.5%
            5 – (question bonus) s’il est important que les pathogènes ne circulent plus. En attendant j’ai quelques questions simples : il se cache ou le virus de la grippe entre le 15 mars et le 15 septembre ?Vaccination ou pas, pourquoi on l’attrape en gros entre le 15 septembre et le 15 mars ? Vaccination ou pas, pourquoi on ne l’attrape pas entre le 15 mars et le 15 septembre ? est-ce du au vaccin ou la saison ? peut être que la protection du vaccin disparaît le 15 mars et réapparaît le 15 septembre, mais cela mettrait à mal la loi de Lavoisier…. je suis perplexe.
            6 – (question si vous voulez briller) si la médecine semble si simple pour vous, merci de m’expliquer les 20 000 morts (au moins) par an de iatrogénie : 4-5 fois plus que sur les routes dans l’indifférence de tous.

          7. 1) Si le pathogène a besoin de se multiplier dans l’hôte pour se propager, alors l’immunisation diminue la propagation du pathogène.
            2) C’est toujours vrai, même s’il existe d’autre moyen de lutte contre le pathogène.
            3) Si le but est de diminuer l’exposition au pathogène, il n’est pas juste que le rapport bénéfice/ risque soit meilleur pour les non vaccinés, et dangereux, car cela risquerait, à terme, de conduire une grande partie de la population à ne plus se faire vacciner.
            4) Ce que j’ai écrit plus haut n’est nullement une justification de la décision impérative du ministère de la santé, dont les chiffres n’ont rien d’évident.
            5) La médecine est une activité très difficile, et ce qui compte est le rapport bénéfice/risque. Chaque situation est complexe, et il est nécessaire d’avoir des experts à la fois dépourvus de conflit d’intérêt et d’une bonne capacité de jugement.

          8. 1 – Est-ce que tous les pathogènes ont besoin de se multiplier dans l’hôte pour se propager ? Est-ce vrai pour tous les pathogènes concernés par les vaccins ? Est-ce que le vaccin empêche TOUTES les multiplication de pathogènes ou seulement quelques souches ? Est-ce qu’il n’existe pas d’autres souches en circulation autre que celles ciblées par les vaccins ? Est-ce que l’homme est le seul vecteur du pathogène ? Est-ce que la limitation de propagation de ces pathogènes ne favorisent pas d’autres pathogènes moins anodins ? cf paralysie flasque aiguë en lieu de place de la polio en inde.
            2 – Comme il existe d’autre moyens de lutter contre le pathogène est-ce que la vaccination est le moyen le plus intelligent ? est-ce celui au bénéfice risque le plus optimal ? Ne faudrait-il pas limiter aux populations à risque ? Ne faudrait-il pas une VRAIE formation indépendante des médecins sur les bénéfices risques (déjà qu’ils ne veulent pas déclarer les effets secondaires) ? Ou sont les études sérieuses sur les vaccins ? L’ablation du sein est un excellent moyen de lutte contre son cancer, la solution pour lutter contre le cancer du sein est de procéder à l’ablation des seins de toutes les femmes dès l’adolescence et du coup plus aucun cancer du sein, ZÉRO – éradication totale. cela ne vous fait pas rêver ? Imaginez le nombre de femmes sauvées.
            3 – en clair vous nous expliquez que l’on va obliger tout le monde, parce qu’il n’est pas normal que les gens VOLONTAIRES pour se faire vacciner aient des risques (alors que tout le monde sait qu’il n’y a aucun risque à la vaccination, juste des coïncidences) alors que ceux qui ne VEULENT PAS n’en ont pas, donc obligeons ceux qui ne veulent pas prendre des risques à en avoir quand même. Pas un seul putain de moment vous n’émettez l’hypothèse que l’on pourrait FORCER les fabricants des dits vaccins à étudier les effets et les CORRIGER ou à identifier les populations qui présentent un risque et les écarter de l’obligation. Le totalitarisme vous convient bien. C’est cela qui me fait horreur dans votre discours : vous voulez obligez les gens parce que c’est plus simple. Peu importe les milliers d’enfants qui seront malades du moment que votre dogme soit imposé à tous. MÊME si on a du mal à trouver une justification médicale à la vaccination, hors le dogme que cela sauve des vies (tous les vaccins ? pour tout le monde ?). Et je ne parle même pas de l’adjuventation. Et je ne parle même pas de l’absence de pharmacovigilance. et je ne parle même pas des études frauduleuses permettant les AMM sans aucune punition des labos, sans aucune réflexion des promoteurs de la vaccination de masse généralisée. Pour reprendre mon exemple précédent, nous obligerions toutes les femmes pour l’ablation des seins, parce qu’il ne serait pas normal que les volontaires pour cet acte médical aient des inconvénients alors que celles qui ne veulent pas ne les auraient pas.
            4 – vous ne répondez pas à la question de base qui fonde cette politique fasciste : quel doit être le taux de couverture pour bénéficier de l’immunité de groupe (si cela existe). On rappelle que la plus grande invention médicale est le lavage des mains, cela permet de relativiser le ‘savoir’ médical.
            5 (omis) – ou est le virus de la grippe entre le 15 mars et le 15 septembre ? Il m’a semblé lire qu’une étude cochranne montrait que la vaccination contre la grippe avait des intérêts plus que limités (euphémisme).
            5 – OUI il faut des VRAIS experts avec des VRAIES études sérieuses et arrêter le dogmatisme qui prévaut dans nombre de sujets brûlants (statines, psa, mammo….) En France ce qui chasse un scandale sanitaire majeur c’est un autre scandale sanitaire majeur. Nous sommes un pays corrompu jusqu’à la moelle dirigé par des voleurs et des menteurs. Il est impossible de trouver une information sérieuse. Partant de là cette obligation est juste une acte totalitaire comme il en existe bien d’autres. Je ne parle même pas des “médecins” qui justifient la chose sans aucune connaissance sérieuse autre que la propagande des labos et les vagues justifications que pourrait trouver un enfant de primaire. Comment justifier les changements de schémas vaccinaux ? Parfois pas de rappels puis 1 ou 2 ou 3 rappels, parfois les rappels ne sont plus nécessaires… c’est de la science ou des tests grandeur nature ?
            Même les études des vaccins sont faites contre faux placebos pour masquer les signaux statistiques. Le point de départ pour regagner la confiance est de revenir à la base : des VRAIES études contre VRAIS placebos suffisamment longues pour déceler les effets secondaires et avec un échantillon suffisant pour déceler 1 cas sur 1000. Ouvrir ces études en open data. santé publique = données publiques.
            Sinon ce n’est pas de la science.
            Oui la médecine c’est compliquée, très compliquée, impossible de laisser cela dans les mains de politiques ou de financiers qui ne pensent qu’a eux. Est-ce que ceux qui défendent cette politique maximal sont co-responsables des drames humains qui arrivent et arriveront ? Lorsque vous pensez que c’est une bonne chose de vacciner tout le monde, est-ce que vous serez responsable du décès d’un bébé qui a mal réagit et dont les parents ne voulaient pas le faire ? Parce que les grandes théories c’est bien beaux, mais derrière cela, il y a des vrais gens qui paient de leur corps et de leur santé ces décisions. Lorsque dupagne soutiens la ministre, il est co-responsable des cas de SEP induits, mais il s’en fout en fait, cela ne le touche pas. Ce qu’il faudrait c’est que cela touche un de ses enfants ou un de ses neveux. C’est juste quand VOUS être confrontés aux conséquences que vous prenez un peu de recul sur vos dogmes.

          9. Bon résumé, merci beaucoup !
            Tant de questions, peu de réponses.
            Mais une priorité : couper le cordon ombilical qui relie le politique aux industriels des produits de santé !

          1. Oui, la question est ici: est-ce que l’obligation vaccinale va engager davantage le fabricant et ses experts? Le risque de rejeter la faute sur les médecins prescripteurs, comme pour le Médiator, est exclu.

  11. Pour le 9 Septembre à Paris je propose;
    Brasserie Le bouquet de Grenelle, 68 av de la Motte-Piquet 12h30.
    C’est à 5 minutes du Ministère. J’y serai théoriquement mais j’ai promis à Serge Rader d’aider à accueillir les délégations étrangères. Dont le Juge Imposimato, Président Honoraire de la Cours de Cassation italienne, fer de lance de la contestation transalpine, à qui nous tenterons d’arracher une interview dans la matinée.

      1. Je complete par un copié collé de la revue Prescrire.
        “Les médicaments sont de moins en moins bien évalués avant leur mise sur le marché. Pourtant l’évaluation réalisée après n’est pas faite assez sérieusement, avec des risques pour les patients.
        Depuis quelques années, les agences du médicament ont tendance à réduire l’évaluation clinique des médicaments avant autorisation de mise sur le marché (AMM), en affirmant que l’évaluation peut être complétée après AMM. L’expérience de l’Allemagne montre qu’il s’agit là d’une illusion trompeuse.
        Les auteurs d’une enquête ont cherché à connaître le détail des études post-AMM demandées aux firmes par les pouvoirs publics allemands. Ces études sont censées permettre d’identifier, en pratique quotidienne, les effets indésirables non détectés par les essais initiaux. Au cours des années 2008 à 2010, 558 études post-AMM ont été enregistrées en Allemagne.
        Beaucoup de dossiers descriptifs de ces études étaient très vagues, et 72 % ne précisaient pas le protocole d’étude.
        Dans la moitié des cas chaque médecin a suivi moins de 8 patients.
        Les auteurs de l’enquête n’ont retrouvé aucune notification d’effet indésirable en lien avec ces 558 études dans la base allemande de pharmacovigilance. Seulement 5 études ont donné lieu à une publication scientifique.
        Pour les auteurs de l’enquête, ces données montrent que la plupart de ces études ne sont pas conçues pour faire avancer les connaissances, mais sont des études marketing dites “d’ensemencement”, où il s’agit de lancer des habitudes de prescription chez les médecins en les incluant dans des pseudo-études.
        « Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras », Jean de La Fontaine le proclamait, les faits le confirment : évaluer les médicaments à grande échelle avant de les autoriser, notamment pour chercher d’éventuels effets indésirables graves, vaut mieux que des “études” marketing post-AMM.Les médicaments sont de moins en moins bien évalués avant leur mise sur le marché. Pourtant l’évaluation réalisée après n’est pas faite assez sérieusement, avec des risques pour les patients.
        Depuis quelques années, les agences du médicament ont tendance à réduire l’évaluation clinique des médicaments avant autorisation de mise sur le marché (AMM), en affirmant que l’évaluation peut être complétée après AMM. L’expérience de l’Allemagne montre qu’il s’agit là d’une illusion trompeuse.
        Les auteurs d’une enquête ont cherché à connaître le détail des études post-AMM demandées aux firmes par les pouvoirs publics allemands. Ces études sont censées permettre d’identifier, en pratique quotidienne, les effets indésirables non détectés par les essais initiaux. Au cours des années 2008 à 2010, 558 études post-AMM ont été enregistrées en Allemagne.
        Beaucoup de dossiers descriptifs de ces études étaient très vagues, et 72 % ne précisaient pas le protocole d’étude.
        Dans la moitié des cas chaque médecin a suivi moins de 8 patients.
        Les auteurs de l’enquête n’ont retrouvé aucune notification d’effet indésirable en lien avec ces 558 études dans la base allemande de pharmacovigilance. Seulement 5 études ont donné lieu à une publication scientifique.
        Pour les auteurs de l’enquête, ces données montrent que la plupart de ces études ne sont pas conçues pour faire avancer les connaissances, mais sont des études marketing dites “d’ensemencement”, où il s’agit de lancer des habitudes de prescription chez les médecins en les incluant dans des pseudo-études.
        « Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras », Jean de La Fontaine le proclamait, les faits le confirment : évaluer les médicaments à grande échelle avant de les autoriser, notamment pour chercher d’éventuels effets indésirables graves, vaut mieux que des “études” marketing post-AMM.”
        ©Prescrire 1er septembre 2017
        “Études post-AMM : détournement à grande échelle” Rev Prescrire 2017 ; 37 (407) : 697. (pdf, accès libre)

    1. Bon , moi je vous rejoindrai en début d’après midi.. J’ai un examen d’homéo de 10 à 13 h… et c’est du côté de Saint Lazare……

  12. Juste le redire encore une fois… après ça je fais une pause, parce que je fatigue.
    La menace que Buzyn fait peser sur les familles françaises, ce n’est pas seulement 8 vaccins obligatoires supplémentaire, c’est bel et bien un SYSTEME COMPLET DE CONTRAINTE VACCINAL à cause duquel ce sont potentiellement TOUS les vaccins (même ceux qui n’existent pas encore) qui peuvent potentiellement devenir obligatoires. C’était précisé noir sur blanc dans le rapport Fischer :
    – EXTENSION des obligations vaccinales avec une mise à jour PERIODIQUE qui se ferait sur « avis du CTV du HAS » (page 30 du rapport : Le futur comité technique des vaccinations de la Haute Autorité de Santé aurait à examiner le statut, obligatoire ou non, de nouveaux vaccins, la liste des vaccins obligatoires n’ayant ni caractère automatique, ni statut pérenne)
    – VACCINATIONS EN MILIEU SCOLAIRE (page 33 du rapport, en parlant de la vaccination contre les papillomavirus : l’école paraît le lieu PRIVILEGIE pour promouvoir l’information, mais aussi SANS doute la vaccination)
    – EXIGIBILITE des preuves de vaccinations avant l’admission en collectivité (Page 31 : selon ce scénario, tout enfant entrant en collectivité (crèches, garde collective, école …) devrait avoir été vacciné selon le calendrier vaccinal en vigueur, le contrôle étant assuré lors de l’inscription)
    – CARNET DE VACCINATION ELECTRONIQUE (PAGE 22 : la généralisation de l’utilisation du CVE permettra de servir de base à la création d’un REGISTRE DE VACCINATION composante indispensable du système d’information et intégrant un recueil exhaustif de l’activité de vaccination nationale en temps réel)
    – INSCRIPTION de la vaccination pédiatrique dans la ROSP (Rémunération sur Objectif de Santé Publique, page 20 et 21 du rapport : l’ajout d’un objectif vaccinal pédiatrique va dans le sens de l’incitation à la pratique de la vaccination)
    Face à un truc aussi dingue, on NE PEUT PAS rester silencieux. On veut réellement briser nos résistances, nous humilier, mettre nos corps au service des profits d’entreprises privées.
    Je suis scandalisé par les réactions de Me Jacqueline Bergel-Hatchuel (qui déclare : je ne veux pas prendre position sur les 11 vaccins obligatoires), par celles de Gherardi (quise déclare d’accord à 95% avec ce qui a été dit lors de la conférence du 30 novembre), par celle de Dupagne (“la messe est dite”), par celle de l’IPSN (avec sa désolante insistance à focaliser l’attention des gens sur une FAUSSE PISTE), par Rivasi (qui veut défendre le vaccin rougeole), par celle de Guennebaud et de la LNPLV (qui citent les préconisations de la SFSP [1] comme une alternative à celles de Fischer), par l’absence de réaction de Revahb, de E3M, de Frachon …
    Nous ne DEVONS PAS négocier la coercition contre les familles, parce qu’on a tout à perdre … notamment notre crédibilité auprès des futures victimes de cette coercition. Il faut exprimer une opinion claire indiquant que l’on NE VEUT PAS de ce produit. Il faut obtenir de la ministre que l’obligation vaccinale soit suspendue par un décret (comme l’article L3111-1 le permet), que le carnet de vaccination électronique reste une prérogative de service (comme c’est le cas actuellement auprès du site mesvaccins.net) et non pas de contrainte (projet de Fischer de centraliser ce carnet auprès de l’assurance-maladie), il ne faut pas non plus que comme le recommandait le CNGE il y ait la mise en oeuvre d’une “exigibilité des vaccinations lors de l’accueil en collectivité”.
    On ne négocie pas avec ces gens, parce que ce que ce que veut la ministre, c’est simplement user nos résistances, emporter notre adhésion à son incroyable projet en abusant de notre confiance (en nous faisant croire que notre moralité sera haute si l’on accepte de vacciner). Nous ne devons pas être associés à ce projet d’une manière ou d’une autre …
    [1] http://www.sfsp.fr/content-page/185-nouveautes-sfsp/3295-avis-de-la-sfsp-concernant-les-recommandations-du-comite-d-orientation-de-la-concertation-citoyenne-sur-la-vaccination

    1. In 1885 in Leicester in England, the anti vaccination movement held a large demonstration of 90,000 people against compulsory vaccination. The result of this was that compulsory vaccination was abolished and … Smallpox decreased dramatically
      Tant qu’il n’y aura pas une grande manifestation anti vaccin ,rien ne changera
      En attendant , je milite discrètement

      1. Restons discrets. Le Spectacle c’est pour les autres, ivres de leur Ego…
        Quand vient l’hiver, la fourmilière s’endort et la Reine pond…

  13. Je me suis intéressé au vaccin Hepatite B, car il est obligatoire pour les professions de santé, profession qu’on choisit dés sa deuxième année, du moins les BUZYN

  14. Pour ceux qui seront à Paris le 9 septembre, une petite rencontre AIMSIBIENNE est-elle prévue ?
    Un café avant ou après la manif ?

  15. Agnes Buzyn a parlé ce matin.
    Je suis soulagée: elle n’a aucun mais alors aucun conflits d’intérêts avec les laboratoires pharmaceutiques et l’élargissement de l’obligation vaccinale confirmée pour janvier 2018 ça n’est pas mais alors pas du tout un cadeau fait aux labos; c’est vraiment pour sauver des vies, pleins pleins de vies et rétablir la confiance des français envers les gentils vaccins.
    http://www.cnews.fr/chroniques/les-invitees-de-jean-pierre-elkabbach/agnes-buzyn-invitee-de-jean-pierre-elkabbach-du-31082017-178795
    Question: on fait quoi??
    Parce que pour faire blocage à une loi comme celle-ci, va falloir du monde dans la rue et pas que…
    Je ne suis pas sûre que les français soient en colère au point d’immobiliser le pays?
    Et puis la loi travail va déjà occuper un paquet de gens.
    Ca vire au cauchemar…

    1. Il suffirait de rappeler au public et aux médias qu’elle ne dit pas la vérité quand à ses conflits d’intérêt ; laissez jouer musette… Le piège est là sous ses pieds…

      1. Bonsoir Docteur. Alors selon la “candide” Buzyn : “Agnès Buzyn craint en revanche que les quelques enfants non vaccinés ne représentent un risque pour les autres. “Les 10-15% d’enfants non vaccinés mettent en danger les autres”, assure-t-elle. ”
        Mais alors, si les autres enfants vaccinés sont en danger, à quoi sert le vaccin ? Personne ne lui demandera ça ? Faut compter sur le cerveau sclérosé d’El Kabbach pour lui river son clou…Comme le disait un certain Georges Marchais : “Taisez vous El Kabbach ! Mais bon , Audiard disait :”Pourquoi fermer sa gueule quand on n’a rien à dire…”

        1. On pourrait toujours espérer pi’tetre (maigre espoir) que cette Me Buzyun fera prendre conscience aux parents des vaccinés qu’ils se sont fait avoir comme des pigeons de s’être laissé faire insidieusement … sans obligation !

          1. Ce qu’il y a de malheureux, c’est que les médias surtout télévisuels ( ceux qui sont les plus regardés) ne parlent jamais de la future manifestation du 9 septembre, ni la presse écrite. Je cherche toujours des gros titres à ce sujet, je n’en ai pas vu. Par contre les pro vaccins ont largement bonne presse … c’est vraiment l’omerta à ce sujet.
            Faudra t-il, comme le font certains politiques après les élections lorsqu’on les passe sous silence, que quelqu’un dise une outrance pour attirer l’attention et qu’on en parle ? Quelque soit le cas, ces merdias ne soulèveront la question que pour culpabiliser les anti, quels qu’ils soient et quels que soient leurs motifs, comme le dirait Emilio : La mise à l’index par la honte.
            En vérité, je vous le dis : Tout est ficelé.*
            * Comment pourrait il en être autrement avec un Napoléon IV qui n’a et n’a jamais eu un jeune enfant, un bébé ou un nourrisson lui-même et ce n’est pas le cinéma médiatique qu’il fait en souriant à de jeunes enfants triés sur le volet qu’il me convaincra. je suis même certain qu’il doit s’essuyer les mains avec une lingette après avoir caressé la tête d’un gosse, des fois qu’il attrape une maladie…
            Pour lui comme pour Agnès B. ce qui compte ce sont les résultats financiers.

        2. ElKabbach considère Mme Buzyn comme une personnalité de gauche, et il ne bouscule jamais les personnalités de gauche… des fois que ça ferait de la peine

        3. @inoxydable Vais peut être lui poser la question sur son compte twitter. à la mère Buzyn…on pourrait être plusieurs à lui envoyer des piques , en mettant des journalistes en “copie”…

    2. @MT
      Pas selon Ruffin : « Je pense qu’il ne faut pas être strictement sur le Code du travail parce que c’est technique, moi, je suis contre le projet, hein, je pense que ce n’est pas bon. Mais ce n’est pas ça qui va marcher. » François Ruffin a tenu ces propos au micro de France Inter ce lundi matin. Le député de La France insoumise dévoile ainsi sa stratégie pour cultiver l’opposition à Emmanuel Macron. « Ce qui va marcher, c’est des trucs à la con, c’est les vaccins, c’est le statut de la première dame, c’est des trucs comme ça, c’est les 26 000 euros de maquillage… »

    3. Quelques articles qui permettent de mieux cerner le BUZYN :
      http://www.rolandsimion.org/spip.php?article378
      http://docteurdu16.blogspot.fr/2016/03/le-professeur-agnes-buzyn-nommee.html?m=1
      http://docteurdu16.blogspot.fr/2017/06/madame-agnes-buzyn-deux-poids-deux.html?m=1
      http://sante-secu-social.npa2009.org/Mediapart-CONFLITS-D-INTERETS-Les-petits-arrangements-de-la-nouvelle-presidente
      C’est l’article L3111-1 du CAP qui dit explicitement :
      “La politique de vaccination est élaborée par le ministre chargé de la santé qui fixe les conditions d’immunisation, énonce les recommandations nécessaires et rend public le calendrier des vaccinations après avis de la Haute Autorité de santé.
      Un DECRET peut, compte tenu de l’évolution de la situation épidémiologique et des connaissances médicales et scientifiques, SUSPENDRE, pour TOUT ou partie de la population, les obligations prévues aux articles L. 3111-2 à L. 3111-4 et L. 3112-1.”
      https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=3CED6DD80D50C420577407572A927AA5.tpdila11v_3?cidTexte=LEGITEXT000006072665&idArticle=LEGIARTI000034079716&dateTexte=20170831&categorieLien=cid#LEGIARTI000034079716
      Il faudra être très attentif à ce que cet article L3111-1 ne soit pas modifié après le 1er janvier 2018 … vont-ils aller jusqu’à supprimer cette possibilité de lever l’obligation vaccinale par décret ? Vont-ils modifier ce décret ou simplement lui rattacher de nouveaux articles concernant les nouvelles obligations vaccinales ?
      Vont-ils revoir de fond en comble ces articles liés à l’obligation vaccinale de manière à permettre une modification annuelle de la liste des vaccins obligatoires selon les décisions du nouveau “CRC de la HAS” ? Je rappelle qu’avant ces annonces, l’ancien CTV à été supprimé pour être rattachés à la HAS, pourquoi faire ?

      1. Voilà, bravo Emilio !
        Ce qu’il faut comprendre (au-delà des théorie supposées complotistes) c’est que nous avons affaire au petit monde des affaires vaccinales.
        la Ministre et son époux sont des molécules dans cette sphère très particulière (qui touche aussi au HIV et vaccins contre ; donc sacré pas toucher !)
        Ils sont, eux et leurs amis, totalement liés (mais discrètement ; c’est la Société du Spectacle !) à l’industrie des vaccins…
        Quand le canard se déchainera… sauf si les journaleux dudit “canard” sont séropositifs…
        Compliqué tout ça !
        Et les bébés : sont compliqués ?

        1. Ben si personne n’y pensé à cet article là, maintenant ils y penseront…mais je crois bien que c’est déjà le cas : La politique c’est prévoir….
          Vraiment Emilio, si parfois je vous trouve ” saoulant ” je reconnais que c’est à bon droit et vous avez raison.
          J’ai un voisin qui a une sonnette qui fonctionne mal : Il a mis un mot “appuyez fort”; C’est en appuyant fort et en insistant qu’on peut se faire entendre.

        2. Bouh mais c’est révoltant toussa hein Françoise ! Qu’est-ce qu’on va pouvoir faire pour ne pas se laisser faire par ces 2 représentants du pouvoir à la botte des labos. Emilio (et beaucoup d’autres) nous informent admirablement avec ses liens … d’intérêt 🙂 Que ce soit Marc Girard, docteurdu 16… ils sont très longs à lire et j’imagine aisément qu’après le turbin il doit être très difficile de s’y coller … Et pourtant s’ils savaient comme une néophyte comme moi qui peut lire à la plage 🙂 ils s’indigneraient davantage qu’à travers quelques phrases percutantes sur les réseaux sociaux qui est quand même un gigantesque bord… entre les pros et les antis mais qui me semble complètement contre-productif !
          Aussi ce matin j’ai écouté les GG sur RMC qui ont parlé de l’obligation vaccinale … un simulacre de débat entre les pour et les contre ! Tout sur la forme, rien sur le fond. Triste époque !
          Et voilà comment on se laissera imposer une telle obligation ! J’en suis malade pour nos petits bouts et ceux à venir … Et de toucher aussi massivement à notre intégrité sans aucune urgence médicale ne permet aucun doute sur les profits qu’elle cherche à engendrer ! Je n’ai pas peur de dire que c’est honteux. Et je ne crains pas d’avoir un jour des regrets de n’avoir pas voté pour ce roi valet et dans ce cas là c’est mieux que les remords (très très maigre consolation 🙁
          Suis vraiment révoltée ! Il faut que je me calme ou que je ne m’informe plus !

        3. J’ai repris le boulot aujourd’hui, je sens que ça va être chaud la rentrée .. entre l’obligation vaccinale , le décret qu’ils nous ont pondu sur les certificats de non contre indication aux sports ….
          ceci dit, je ne suis pas sûre que beaucoup de parents aillent se poser des questions sur l’obligation vaccinale …. le plus dur ça va être de répondre à ceux qui s’informent et vont nous demander que faire ……On va devoir faire des certif de contre indication à la vaccination …….
          Bon sinon, comme on est plus fort ensemble que seuls, je suis officiellement nouvelle adhérente de l’Aimsib !!
          question : pour le sitting du 9 devant le ministère , on a un point de rendez vous prévu ( que je ne sois pas toute seule dans mon coin – avec quelques amies) .. ???
          Bonne nuit à toutes et tous ..

        4. Il semble que CMT fasse partie des rares personnes qui ont PARFAITEMENT pigées de quoi il était question concernant le contenu du rapport Fischer :
          http://www.atoute.org/n/article356.html#forum11239
          Évidemment, Dupagne était d’accord … Ce qui répond à la question de savoir si, en décidant de soutenir la ministre Buzyn et Fischer [1] il décidait soutenir seulement les 8 nouveaux vaccins obligatoires ou le SYSTÈME COMPLET DE CONTRAINTE VACCINAL que J’ai régulièrement évoqué ici.
          [1]”la messe est dite” : http://www.jim.fr/medecin/debats/e-docs/un_plaidoyer_pour_lobligation_vaccinale__166416/document_jim_tube.phtml?reagir=1#article-reactions

          1. Les propos de CMT sont admirables de clairvoyance et je ne comprends pas, même si je sais que la messe est dite, qu’il n’existe aucun sursaut de conscience au sein des hautes sphères autoritaires qui doivent quand même les lire ces écrits non ? Et encore moins que nous, nous puissions nous résigner au lieu de nous indigner !
            Réaction primaire et naïve mais j’m’en moque !

          2. @ Emilio : Dans le dernier lien que vous citez, j’ai lu et enregistré la réponse de C. Gaches Présidente du Revahb et je suis allé voir ce lien cité :
            PubMed – National Center for Biotechnology Information
            http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16206512En cache
            à propos du vaccin contre l’hépatite B et la SEP. déjà en 2005, cette étude donnait l’alerte…

      2. Emilio , je te “pique” ton texte .. mis sur facebook .. effectivement , il va falloir être attentifs aux modifications de la loi…..

  16. Obligatoire et indisponible… Ca ne vous rappèle rien?
    Eh bien en voici une au pays d’UBU roi:
    le vaccin de l’hépatite B est en rupture depuis… Mars 2017
    il l’est encore aujourd’hui… Seuls des centres spécialisés semblent en avoir (sous reserve…)…
    j’ai vérifié auprès de 2 pharmacies , qui confirment…
    Bon courage pour la mise en oeuvre de l’obligation vaccinale!!!

    1. Pas du tout, Charly, tu n’as décidément rien compris…
      Y a plus de tétanos, plus de DTP, plus rien !
      Pôvres de nous !
      Mais si voyons, sonnez clochettes : y a INFANRIX Hexa !

      1. Alors si je devais aller aux urgences pour une coupure comme ça m’est déjà arrivé, au lieu du rappel tétanos, j’aurais droit à 6 vaccins ? Peut-on refuser ? Quels moyens de se faire soigner sans en passer par le vaccin ?

        1. Si vous allez dans un grand hôpital, ils auront peut-être de vieux restes d’un vaccin anti-tétanos…
          Mais pour votre médecin de campagne, y aura pas !
          Mais on s’en fout des ploucs ; vivez en ville, prenez les voies cyclables et fermez-là ; Bon Dieu !
          Pas oubliez le casque !
          Pas pour aller à la manif ; pour le vélo !

          1. Autrement dit, en clinique, on n’échappe pas à l’hexavalent ?
            C’est quand même très concret cette histoire. Par exemple, hier je me suis assez profondément entaillé le pied à la plage, mais heureusement, pas au point de devoir aller aux urgences. J’ai donc échappé de peu aux 6 vaccins !
            Peut-on refuser ? J’imagine qu’ils m’auraient recousu quand même ?

          2. Personne ne peut deviner ce qui peut se passer dans le silence d’un cabinet de consultation…
            Et pis d’abord que faisiez-vous à la plage à l’heure où on est tous au turbin ?

          3. @ Stephane. Je reste un peu sidéré devant tant d’ indécision : Mais si vous allez à l’hôpital et qu’on veut vous administrer un vaccin quelconque fut-il pour un “putatif” Tétanos : mais vous avez le droit de refuser, envoyez paître le “Mengele” qui voudrait vous forcer la main ! Non mais, vous en avez le droit comme celui de refuser les Statines ou autres médocs que vous jugez inutiles ou pervers. On a encore le libre arbitre non ?
            Il n’est pas né celui qui me forcera à accepter des vaccins dont je n’ai pas envie et si un quelconque docteur Cymiesque s’aventurait à insister , je lui pèterai la nuque entre le pouce et l’index!!!

          4. Ça ferait un esclandre, ce n’est pas mon genre, mais je resterai inflexible sur ce coup-là !
            @MdL : J’ai la chance d’habiter à côté de la mer. Cela dit, la plage était encore bondée mercredi, tout le monde n’était pas au turbin. D’ailleurs, en parlant de ça, la saison est catastrophique. Les touristes en sont au point de commander un plat pour deux au restaurant, quand ils y vont, ce qui est rare ! En Italie, au début de la crise, les Italiens commandaient une pizza pour deux (aujourd’hui zéro, je suppose). Maintenant, c’est à notre tour.

        2. Non, à l’hôpital, on a le vaccin tétanos monovalent (génial!!!)
          Je travaille au bloc opératoire, on fait des TQS à quasi tout le monde lors de plaies ou fractures et je peux vous dire qu’on ne demande pas aux patients leur avis quant aux réinjection en cas de TQS négatifs. C’est automatique.
          Mais pas d’hexavalent quand même!
          Enfin, ça va peut-être venir??
          https://www.vidal.fr/actualites/21801/vaccin_tetanique_pasteur_uniquement_disponible_a_l_hopital/

          1. @MT je pose du coup une question, mon jeune patient qui a déclenché des troubles autistiques suite à des vaccins et à qui , je vais faire un certificat de contre indication à tous vaccins, s’il se retrouve à l’hosto , qu’on lui fait une TQS .. peut il opposer son certificat de CI ? ou les médecins vont passer outre ? Parce que déjà que là il est déjà flippé ++ à l’idée que l’on puisse l’obliger à se vacciner, je ne vais peut être pas le stresser encore plus en lui expliquant qu’à l’hopital , il risque d’être vacciné contre son gré….
            Comment peut on faire pour que la CI soit respectée?????

          2. @ Isabelle chivilo
            Je n’avais pas vu votre message.
            Dans la grande majorité des cas, les patients ont un TQS positif, quelque soit leur âge ce qui simplifie la procédure…
            Mais dans les mœurs, clairement, TQS négatif = rappel antitétanique sans se poser plus de questions.
            Souvent les patients sont déjà sous anesthésie quand on a le résultat du TQS d’où le rappel automatique sans demander l’avis du patient qui dort.
            Ca n’est pas moi qui gère la vaccination (heureusement!).
            Si le patient est conscient et que le TQS est négatif, je ne sais pas comment ils procèdent: demandent-ils l’autorisation au patient?? Quand on leur fait des antibio, on ne leur demande pas leur avis. Est-ce que les vaccins sont gérés de la même façon? Je ne sais pas.
            Mais bon, soyons pragmatiques.
            Si votre patient est conscient, il a le droit dès sa prise en charge d’alerter l’équipe médicale quant à l’existence de son certificat de contre-indication.
            Peu de chance que son TQS soit négatif mais si tel était le cas…
            Les médecins n’oseront pas passer outre un certificat de CI je pense, ils risquent gros en cas de pépin!
            Quand un patient est allergique à la pénicilline, on s’abstient donc avec le vaccin, ça devrait être la même chose.
            S’il est pris en charge lors d’un AVP et qu’il n’est plus conscient à l’arrivée à l’hôpital? Si le TQS est négatif et que l’info n’est pas passée qu’il y a CI, il y aura droit mais bon… on ne va pas commencer à envisager le pire!

  17. En ces temps de plus en plus obscurs, je me ressource dans du Karl Popper (“des sources de la connaissance et de l’ignorance”)…tant que les livres ne sont pas encore censurés ou bannis, car certains d’entre eux pourraient nous éloigner de la Vérité, celle de l’Autorité.
    J’en ai extrait 3 points qui en première lecture paressent évidents, mais à force de relecture devraient devenir des automatismes :
    1. Il n’existe pas de source ultime de la connaissance. Aucune source, aucune indication n’est à éliminer, et toutes se prêtent à l’examen critique. À l’exception du domaine historique, ce sont en général les faits eux-mêmes que nous soumettons à examen, et non les sources d’où procéderait l’information.
    2. La question appropriée, pour l’épistémologie, n’est pas celle des sources. Il s’agit au contraire de se demander si l’assertion énoncée est vraie, si elle s’accorde avec les faits. Nous nous efforçons alors de répondre, du mieux que nous pouvons, en examinant ou en testant l’assertion elle-même, soit de manière directe, soit en en soumettant les conséquences à l’examen et aux tests.
    3. Pour ce genre d’examen, différentes démarches peuvent convenir. Une des procédures caractéristiques consiste à examiner si nos théories sont compatibles avec nos observations. Mais on peut aussi, par exemple, examiner la cohérence interne et la concordance de diverses sources historiques.

    1. K Popper est génial, il raisonne et conclue qu’une vérité n’est scientifique qu’à condition d’être réfutable, d’où la conclusion qu’une vérité devra tôt ou tard laisser sa place à la suivante. (réfutable se dit en anglais ‘falsifiable’ ce qui prête aux contresens, d’où peut-être le moindre intérêt porté par les Français à ce grand philosophe autrichien-anglo-saxon.
      Un autre génie a dit : ‘On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de penser qu’ils n’ont pas tort’. extrait du film cité de mémoire ‘La raison du plus fou’. Vous avez deviné qui ?

      1. Sauf erreur, il ne s’agit jamais de “vérité” en science ; seulement de “théorie”…
        C’est chouette, on peut raconter n’importe quoi, tant que les autres n’ont pas démonter qu’on était “fada”, on a raison !

  18. En parlant du lévothyrox Françoise s’est fait littéralement lynchée sur la page des pigeons quand elle a osé pointer les réactions complètement décalées et hors de proportion aux plaintes des patients.
    Pour ma part je suis réellement choquée par ce qu’on peut lire sur cette page où la majorité des interventions ne sont que malaises, frustrations, agressivité, arrogance, mépris et dénigrement des patients… quand ça ne ne vire carrément pas aux pires vulgarités et grossièretés. C’est même à s’interroger sur l’équilibre psychologique de certains qui semble ne plus avoir aucun discernement. Ça donne une image déplorable de la profession qui n’est pas, je l’espère, représentative de l’ensemble.
    Comment ces gens peuvent-ils se placer dans une posture d’écoute, de bienveillance et de respect indispensable dans une relation de soin ?
    Qu’il y ait des raisons à une certaine forme de mécontentement et malaise peut évidemment de comprendre et s’entendre mais au vu de ce qu’on lit, ils devraient carrément changer de job…ou consulter !

    1. Martin Winckler dans son récent livre ” Les Brutes en blanc” répond à vos pertinentes questions.
      Pour ma part, dans les rares réunions mondaines aux quelles il m’arrive, encore et malgré moi, de participer, je me présente, par une sorte dignité vieillie, comme souteneur à la retraite.

    2. Ah mais Françoise a encore de la chance de pouvoir écrire sur la page des pigeons, Vincent et moi avons été virés…. Bon comme on me vire par la porte, j’entre par la fenêtre, j’ai mis quelques articles en message privé à 2 des médecins avec qui on s’est frités.. La psy Nanou Liso ( psychiatre sur Paris ) ne m’a pas répondu ( en même temps, elle n’a pas dû apprécier que je lui fasse comprendre que je savais qui elle était ) mais Nicolas Lebreuth, j’ai pu discuter avec lui.. dans la bienveillance, et sans violence verbale .. ( bon pas eu temps de reprendre la discussion mais à l’occasion..) .. Je crois que sur une page – forum, les gens se sentent en meute , réagissent à chaud alors qu’en privé , c’est plus serein… je pense qu’il est médecin, il n’est pas pour l’obligation , mais a du mal à remettre en cause tout ce que l’on nous a appris…
      Mais c’est vrai quand on lis les pages où il n’y a que des médecins, c’est désespérant… on se demande où est l’humain… Je crois que le ras le bol des soignants vis à vis du système les rend aigris et du coup , tout part en vrille..C’est comme une groupe de jeunes délinquants, tous ensemble, ils mordent , seuls un par un , ils sont “normaux” .. c’est l’effet de groupe ..

      1. Oui Nicolas Lebreuh (pseudo) est ouvert à la discussion s’il n’y a pas la meute derrière ! Il est chirurgien de la sphère digestive je crois !
        Bonne journée !

      2. @Isabella
        Oh, comme vous y allé Isabelle, comparer les médecins à des délinquants ! Effet de groupe sans aucun doute, instinct grégaire qui explique aussi cette vilaine tendance à suivre les recommandations sans aucun esprit critique aussi.
        J’ai sur le sujet, ce qui est de moindre importance, une autre théorie.
        Le spectacle, cette vision totalitaire du monde, fait la part belle à l‘égo, son coeur de cible comme le définissent si poétiquement ses janissaires. Ainsi la promesse faite de satisfaire tous les désirs, et bien au delà en créant de nouveaux besoins, engendre-t-elle un sentiment de toute puissance aux coeurs ciblés. Souvent l’attitude du blogger me rappelle le comportement de l’automobiliste, au volant d’une de ses propriétés les plus sacrées, qui devient d’une vilénie les plus sauvages, prêt à en découdre au moindre coup de klaxon ou à la vitesse jugée trop base d’un autre véhicule. Combien de grimaces, de hurlements, de bras du déshonneur, de doigts en érection, d’insultes et de crachats, quand on en vient pas aux mains voire aux outils. Derrière son volant le spectateur est le roi, et donc n’est-ce pas le même qui passe du volant au clavier ? Là, un nouvel usage de sa toute puissance s’exerce, l’autoroute s’est mondialisé, et l’on peut pourrir à l’envie l’autre, celui qui ne partage pas sa vision du monde, ses convictions, ses croyances, ses certitudes… la haine est devenue un moyen d’échange comme un autre dont certains marchands font un commerce fleurissant.
        A la ville, en voiture, on the web… la civilité est devenue une exception, un égard, une humanité que seuls les esprits critiques seront faire bon usage.
        Santé et communauté méditerranéennes

        1. Sans vouloir chafouinner, quoique…. je trouve cette caricature caricaturale. Mon grand père disait, il n’y a que les gens malhonnêtes qui voient les autres malhonnêtes.
          Je ne pense pas que le soucis du groupe de médecin est d’être un groupe et que cela créerait une sorte de monstres individuels vs une quiétude en face à face, mais plutôt que LE médecin, après ses 10+ années d’étude ou il a été maltraité et gavé de savoirs de big pharma ne PEUT PAS remettre en cause ses évangiles parce que cela reviendrait à admettre qu’une grande partie de ses efforts, sacrifices et maltraitances l’ont été en vain : qu’il ne sait que peu de chose et que la plus grosse part de ses compétences sont encore a acquérir, seul. C’est impossible à entendre. Comme le flic engagé pour défendre la veuve et l’orphelin qui devrait écouter le discours de l’anarchiste qui lui démontre qu’il n’est que le bras armé de l’oppression.
          C’est un peu comme cela que j’analyse les ‘discours’ de dupagne, cmt, girard, sylvain fèvre… : ils ont raison et n’ont pas besoin de produire des études pour démontrer ce qu’ils pensent, puisqu’ils ont raison. dans AUCUN article de CMT, on peut voir des avantages à la vaccination en pop. géné, aucun. TOUS ses articles sont éminemment critiques, montrent les mensonges et les malversations scientifiques, les inconvénients de ces vaccins, les soucis que cela pose en décalage d’age des maladies, des changement dans l’écosystème des pathogènes, de la sélection des souches les plus virulentes…. mais à la fin, LA vaccination ca marche. Ils doivent vivre en plein dissonance cognitive.
          Et le truc le plus carricatural, ils ‘montrent’ que la vaccination marche, en sortant une étude chinoise sur la rougeole, entre une pop à 1 doses vs une pop à 2 doses… pour la présence d’anticorps. AUCUNE étude sur les cas de rougeole, complication et décès dans ces 2 populations, juste le taux d’anticorps. En clair, oui le vaccin marche… à produire des anticorps. le reste de l’évangile (ces anticorps vous apportent une meilleur santé) est un acte de foi.
          LE coté positif c’est que LA vaccination est un syncrétisme religion-science. Les sœurs ennemies qui deviennent siamoises.

        2. @Rico .. Oui délinquants c’était une image.. je ne les considère pas comme des délinquants…
          J’aime ia comparaison avec le chauffeur dans sa voiture.. effectivement, le mec ou la nana derrière son ordinateur se permet des choses qu’il ou elle n’oserait pas faire en face à face.. C’est une réaction assez répandue. je pense que même moi, je peux arriver à dire des choses par écrit que je n’oserais pas dire en vrai ( même des choses gentilles ).. L’écran protège , en plus alors avec les pseudos c’est encore plus facile..
          Dommage que je sois pas restée assez longtemps sur la page, j’aurais dû noter une partie des noms des abonnés pour les contacter en MP…

  19. Juste pour info, voici ce que dit le médiatique Dominique Dupagne désormais, aux sujets des obligations vaccinales (le lien se trouve dans le dernier article de Marc Girard) :
    =>
    J’ai vivement combattu, non pas la vaccination, mais l’obligation vaccinale. La ministre à pris sa décision et une loi sera votée. C’est un mauvais choix, mais j’espère qu’avec la Société Française de Santé Publique et le Collège National des Généralistes Enseignants, nous nous sommes trompés. J’espère que par miracle, la confiance naîtra de l’obligation paternaliste.
    Il est trop tard pour ergoter. A titre personnel, je cesse toute critique vis-à-vis d’Alain Fischer ou d’Agnès Buzyn. Bien au contraire, je vais m’efforcer d’appuyer cette mesure en essayant d’informer le public sur l’intérêt de ces vaccins. Continuer à critiquer cette décision apporterait de l’eau au moulin des antivaccinaux.
    Dominique Dupagne
    ———-
    Il a raison Dupagne … s’il veut rester le petit alibi qui permet au système de se perpétuer, il doit sauver son poste et ses chroniques sur France Inter. Il faut donc rester en bons termes avec la ministre.

    1. De toute façon dupagne, il est(était) contre l’obligation parce qu’il a l’impression qu’on l’oblige LUI à vacciner. Il pense sérieusement qu’il n’y a aucun risque à se faire vacciner et que comme aucune étude montre le lien de causalité entre vaccins et maladies auto immunes (ou autres) cela n’existe pas. Il est persuadé que tous les vaccins sont nécessaires et que les gens doivent avoir une confiance absolu dans le médecin (forcément, lui il sait. Peut-on trouver de ses ordonnance avec le vioxx ? avec le pandemrix ? avec des statines ? avec du médiator ? avec de l’hormone de croissance ?) Il disait quoi dans les années 90 sur le couchage des nourrissons ?
      cela pourrait être très intéressant d’avoir à disposition les ordonnances anonymisées des médecins qui se posent en donneur de leçons. Nous pourrions un peu relativiser les “bons conseils”. Et je ne parle même pas de l’expulsion de M. Girard.. donc ce qu’il peut penser je m’en contre cogne. Son attitude ne me donne pas du tout envie de lui faire confiance.
      Bien entendu, on peut toujours repousser jusqu’au dernier moment la prise de conscience de ce que l’on fait n’est pas forcément bon. Espérons que la génétique en europe ne sera pas contaminée par la génétique US ou un bébé sur 45 est autiste. (une putain de personne sur 2). Dans 30 ans, la gestion de la cité va être intéressante à regarder.
      E pur si muove!

    2. Je suis en train de lire le dernier article de Marc Girard justement (très long mais très bon!) qui d’ailleurs commence par:
      “La nécessité d’une vaccination – surtout obligatoire – doit s’évaluer au regard de son rapport bénéfice/risque dans la population visée par une telle obligation. ”
      Ca me fait plaisir Emilio, je ne suis pas la seule à en parler! (clin d’oeil)
      Bon, comme d’hab, je suis en total accord avec lui mais je n’étais pas encore arrivée à Dupagne (que je ne respecte pas particulièrement) mais alors là, les bras m’en tombent!…
      Comment peut-on autant se contredire et dire autant de conneries Dupagne??
      Y a pas un moyen de censurer tous ces enfoirés??
      C’est grave car ces gens-là sont écoutés et respectés par beaucoup de gens, on est mal barrés…

      1. Girard parle science dans le but de démontrer la bêtise de l’obligation vaccinale… et il faut lire attentivement son article précédent sur “les inconvénients de l’obligation vaccinale”.
        Utiliser la science en ce mois d’août 2017 pour attaquer la légitimité de l’obligation vaccinale a clairement du sens.
        Par contre, se poser des questions pour savoir si tel ou tel vaccin pourrait être utile alors même que la menace la plus imminente est une SUPPRESSION de la liberté de s’interroger sur les vaccins, vous aurez compris que ça m’agace profondément…. Ça m’agace tellement que je suis prêt à la rupture. On est à un moment où les attaques les plus VILES sont formulées à l’encontre des gens comme vous et moi avec pour seul but de faire passer un authentique projet totalitaire.
        Je répète que tout ce que je demande est la liberté pour les familles d’accepter ou de refuser un vaccin, et j’ose imaginer que des gens absolument favorables aux vaccins ont une conscience politique tellement forte qu’elle peut surpasser leurs croyance autour de la couverture vaccinale qui doit être “la plus élevée possible”.
        À l’inverse (et c’est ce que Girard semble vouloir évoquer quand il dénonce la “mutité” des lanceurs d’alerte) on peut avoir envie de critiquer les vaccins tout en considérant que l’obligation vaccinale n’est pas scandaleuse …

        1. Avec tout le respect que je vous dois, Emilio, Marc Girard a une vision beaucoup plus large que la votre et s’intéresse à la question des vaccins dans sa globalité…
          Quand on a étudié la question dans les détails, on ne peut que comprendre comment on en est arrivés là et à quel point c’est scandaleux.
          Je vous rappelle que je suis maman d’un jeune enfant non vacciné qui va renter à l’école lundi et médecin hospitalier (la vaccination obligatoire contre la grippe m’attends avec impatience, je le sens!)
          Je suis donc particulièrement sensible à cette problématique, aussi je vous prierai de cesser de me donner des leçons en citant Marc Girard à tout bout de champs comme si je vous avais attendu pour le lire et que j’avais besoin d’un traducteur pour le comprendre.
          Désolée si le ton est un peu virulent mais à force je sature…
          Vous dites des choses d’une grande intelligence mais il vous manque une dimension psycho-sociétale (ça existe ce mot?)
          Je suis assez intriguée par votre besoin récurrent de faire cavalier seul, comme si vous étiez le seul (avec Marc Girard) à avoir bien saisi la gravité de la situation.
          Que vous soyez tellement agacé par les gens qui s’interrogent que vous soyez prêt à la rupture vous regarde. Mais il ne faudrait pas non plus que votre ego prenne le pas sur la cause que vous défendez (et que je défends je vous le rappelle ainsi que de nombreuses autres personnes sur ce site).
          J’avoue être un peu déçue par ce type de comportement.
          J’ai vu CMT sur le forum du docteur du 16 avoir des réactions du même ordre avec Bernard Guennebaud qui était pourtant venu exprimer des idées en accord avec celles de CMT et clairement contre le projet Fisher et un autre type de la ligue nationale pour la liberté des vaccinations qui venait lui dire qu’il avait transformé son travail sur les vaccins en version PDF accessible à tous (plutôt sympa quand même!).
          Elle les a littéralement envoyés balader en revendiquant je cite: “Je suis agacée par les clins d’œil complices et les coups de coude des anti- vaccinalistes qui viennent sur ce blog, en particulier Jackie et BG.
          JE NE SUIS PAS VOTRE COPINE !!! Et je préfère ne pas avoir de lecteurs du tout que d’être lue uniquement par des anti-vaccinalistes”. fin de citation.
          Tout cela par peur d’être considérée comme une antivaccinaliste alors qu’elle considère clairement que certains vaccins ont leur utilité (elle n’est pas très exhaustive sur ce point!), qu’elle ne croit globalement pas au lien entre vaccins et maladies auto-immunes et ne veut surtout pas que l’on pense qu’elle n’aime pas les vaccins.
          J’ai trouvé cette réaction puérile… Et pourtant, dieu sait que je respecte son travail et son analyse globale des choses!
          Guennebaud est scandalisé par le projet Fisher et inquiet au plus haut point (peut-être même plus que vous puisqu’il a déjà fait les frais de complications post-vaccinales); il contribue tous les jours activement au débat contre ce foutu projet avec des arguments d’une intelligence rare mais vous ne voyez qu’une chose: il soutient la SFSP (ce qui est faux mais avec vous, point de subtilité, c’est blanc ou c’est noir).
          Comme vous le répétez en boucle sur ce forum, l’heure n’a jamais été aussi grave et la seule chose qui vous intéresse c’est de rompre avec les quelques personnes qui pensent pourtant comme vous.
          CMT fait la même chose.
          Au final, il ne se passera rien; enfin si, à force de division, le projet Fisher va passer comme une lettre à la poste.
          C’est pas comme ça qu’on va faire la révolution.
          Voilà! Fallait que j’exprime mon agacement à moi, c’est fait; excusez-moi encore du ton un poile véhément je l’admet.

          1. Non MT, je n’ai pas envie de faire “cavalier seul” comme vous dîtes…
            Votre reproche est vraiment curieux si l’on se souvient que l’on m’a aussi accusé par le passé d’avoir trop d’emprise sur ce blog, parce que je me suis mis à focaliser l’attention des gens sur le problème vaccinal.
            J’ai été SIDÉRÉ par la presque absence totale de réaction réellement adaptée à la suite de la publication du rapport Fischer. Tous ces gens qui ont préféré parlé “d’anecdotes” à la suite de la publication de ce rapport ne pensent ABSOLUMENT PAS comme moi. Parmis ces gens, combien ont explicitement évoqué une menace de totalitarisme ? Combien ont commencé leurs interventions sans dire “mais surtout je vous assure que je ne suis pas opposé aux vaccins” ?
            Je ne veux pas que l’on négocie la liberté vaccinale, parce qu’il faut aussi songer à la crédibilité de notre action y compris après le 1er janvier 2018. Si l’on sert de caution “démocratique” au Buzyn, notre crédibilité n’existera plus …
            Je me doute que Guennebaud ne soutient pas les préconisations de la SFSP … Par contre, il a présenté (comme Dupagne et la LNPLV) ces préconisations comme une ALTERNATIVE à celles de Fischer. Non, ces préconisations ne sont PAS une alternative…
            Un simple décret suffit pour lever l’obligation vaccinale. Pourquoi Guennebaud et ses camarades (au sens large) veulent prendre des chemins détournés (critiquer l’aluminium ou l’indisponibilité des seuls vaccins obligatoires etc…).
            Pourquoi avoir besoin de toujours affirmer que “l’on est pas contre les vaccins” avant de commencer à les critiquer ? Réponse : parce que la connotation moralisatrice du mot “antivaccin” pénètre profondément les esprits …

        2. C’est bien là toute la perversité du projet : là où certains élus pourraient s’opposer farouchement à une obligation totalitaire “lambda”, s’agissant des vaccins ils n’oseront pas de peur de passer pour des méchants complotistes anti vaccins.
          C’est bien le but de cet amalgame que l’on voit partout : anti-obligation = anti-vaccin (ce qui est bien entendu faux pour la plupart des opposants à l’obligation).
          Concernant la fameuse liste modifiable, petit lien juste pour ceux qui en douteraient encore.
          Sinon, un peu de lecture, c’est tout frais :
          http://healthimpactnews.com/2017/millions-of-people-take-to-the-streets-in-italy-and-france-to-protest-mandatory-vaccines/
          a+

          1. Ca y est : l’obligation c’est pour le 1er janvier 2018!
            Il ne reste plus aux jeunes futurs parents qu’ à émigrer dans un pays de liberté!

          2. @aminevitevite : Encore une belle pirouette rhétorique : En prétendant que l’obligation vaccinale est déjà validée, on transforme inconsciemment un vote futur en certitude. Or, sauf loupé magistral de ma part, la loi n”a pas encore été votée.
            Une chose m’a frappé dans cette interview (en dehors des 1 sur 5 enfants qui se transforment en 10-15% plus ou moins exagérés) dame Buzyn insiste sur la notion de justice/injustice puis quelques minutes plus tard sur la notion d’obligation de vaccination. C’est a mon sens totalitairement totalement incompatible. il est impossible de forcer la confiance des gens par une obligation. D’où s’ensuivra un fort sentiment d’injustice.

          3. Il fallait aller vite pour suivre l’avis du Conseil d’Etat. Tout ceci avait été parfaitement organisé. Pénurie -> obligation pour l’Etat de passer par la loi -> élections trafiquées par l’Elysée -> loi.
            Un peu d’humour dans cette sombre période, pas du tout révolutionnaire hélas : https://twitter.com/_Stalker_69_/status/900796079448485888

    3. Je voulais revenir sur le propos de Dupagne …
      Soutenir l’obligation vaccinale géante relève d’un choix qui n’est ABSOLUMENT pas médicale, c’est un choix POLITIQUE, qui consiste à accepter qu’une extrême minorité d’individu ait tous pouvoir sur nos corps et sur nos vies. Voilà ce que soutient Dupagne …
      Les positions de la SFSP et de la CNGE n’ont JAMAIS été des alternatives aux préconisations du rapport Fischer, j’en ai parlé longuement. Les positions de la SFSP, de la CNGE ou de Fischer sont sensiblement identiques : elles visent toutes à considérer que la situation actuelle n’est pas tenable et qu’il faut accroître la coercition contre les gens qui ne veulent pas vacciner.
      Je rappelle un détail qu’il faut à tout prix prendre en compte, c’est que ce qui est annoncé, outre la hausse du nombre de vaccins obligatoires à 11 vaccins pour le 1er janvier 2018, c’est qu’il est prévue que la liste des vaccins obligatoires soient révisées annuellement. Si l’on accepte ça, alors on ouvre la boîte de pandore pour que TOUS les vaccins, y compris ceux qui n’existent pas encore, deviennent potentiellement obligatoires dès leur inscription au sein du calendrier vaccinal. A quoi Dupagne pense-t-il faire allusion quand il dit “Bien au contraire, je vais m’efforcer d’appuyer cette mesure en essayant d’informer le public sur l’intérêt de ces vaccins. ” De CES vaccins ? Parle-t-il des 11 vaccins obligatoires en 2018 ou du SYSTÈME COMPLET DE CONTRAINTE VACCINAL envisagé par Fischer ???
      DD dit “Continuer à critiquer cette décision apporterait de l’eau au moulin des antivaccinaux”. Encore une fois, on sous-entend une absence de moralité chez ceux qui se méfient des vaccins, toujours selon la même stratégie globalisante “LES” vaccins qui sont tous à placer sur le même piédestal de ceux qui sont évidemment doté d’une HAUTE moralité, et donc qui placerait ceux qui se méfie des dogmes comme des gens dangereux, irrationnels et sans moralité…
      Dupagne a oeuvré au coeur du système pour légitimer la propagande vaccinale la plus folle. Ce type doit être boycotté par ceux qui défendent la liberté vaccinale …

    4. Sur un autre billet paru il y a maintenant deux ou trois ans, -trop long pour rechercher – j’avais déjà signalé la collusion entre Dupagne, M. Cymes et Flaysakier ( le directeur du service santé de l’A 2 ) prédécesseur de ce même Cymes sur Télématin dans la rubrique médicale ( au siècle passé…) j’étais tombé par hasard sur un blog dans lequel ces personnage se moquaient allègrement du Dr. MdL à propos des statines. Mon post doit pouvoir se retrouver, il était intervenu sur ce site avec sa trogne rubiconde en photo.
      Il ne font donc pas attendre autre chose qu’un parfait accord avec ces médiatiques “médecins” grandguignolesques !!!

      1. Perdez pas de temps avec les clowns de la télé…
        leur principale préoccupation est de rester accroché parce qu’une fois “décroché”… Voyez l’époux de Pénélope et quelques autres ; l’enfer de la discrétion…

      2. Très surpris d’entendre dans cette vidéo de Philippe Even que Flaysaquier était tout à fait respectable, Cymès n’étant qu’1 valet à la solde des médias, il y aurait donc 1 distinguo à faire…
        Dans cette interview qui vaut le détour, Even se plaint que son 1er livre contre les statines n’ait pas eu d’impact, du coup il en a sorti 1 autre ( qui en a entendu parler ? ) au titre choc: : “Arrêtez les statines” !
        On y revoit des morceaux de bravoure, ainsi MdL littéralement “viré” par Cymès en direct (“Continuez votre monologue” lance t -il méprisant), ça vaut le détour…
        https://www.youtube.com/watch?v=AQ_vfsQz4SQ

        1. Quelle vidéo ?
          De toute façon, ça fait longtemps que Flaysamachin sous statine a perdu ses neurones…
          En avait-il avant ?
          Bienveillance, je vous dis !
          Certes mais un Flaysamachin, comme Dr Simiesque, ça parle dans le poste, et c’est malfaisant… Ça enduit d’erreurs de pôvres gens qui zy croient à leurs conneries !
          On fait quoi, monsieur l’abbé ?

          1. En tous cas docteur, cette vidéo est très claire, le Pr. Even a lui aussi l’art de bien expliquer les problèmes. Ila toutes ses neurones, bravo. Quant à son couplet sur Flayzamachin, il le connaît peut-être personnellement et le trouve sympathique mais il oublie que c’est lui qui est responsable des émissions de santé sur l’A2 et pour virer le néfaste Cymiesque…et faut le virer lui d ‘abord. Mais ça…trop de népotisme.
            A2 c’est France Télévisions :Premier groupe audiovisuel en France en termes d’audiences, la société regroupe les chaînes France 2, France 3, France 4, France 5, France Ô et le Réseau Outre-Mer 1re, et détient des participations dans plusieurs chaînes thématiques et internationales. Elle est également présente à la radio en outre-mer et possède plusieurs sites web. (selon Wikimachin). Jean Daniel Flayzaquier est aujourd’hui rédacteur en chef adjoint à France 2. et c’est lui qui a fait entrer M.Cymes dans l’émission de W. Leymergie pour lui succéder. Copain comme cochon dit-on…

  20. Selon doctissimo page guide du medicament, levothyrox est le 4 ieme medicament le plus prescrit en France
    Quiconque a de quoi sortir un bouquin sur cette question va faire un carton…

    1. Cette histoire de lévothyrox rappelle fortement le syndrome du bâtiment malsain.
      Manifestement personne n’ose en faire l’hypothèse notamment du côté des autorités, pour ne pas envenimer les choses.
      Peut-être en saura t on plus dans un an… patience….

  21. Il y a t il vraimnent un benefice notable a traiter l’hypothyroidie modeste?

      1. Plus semblable au scandale des statines et moins miné que les vaccins, ou vous jouez gros pour un gain (de reputation, de role dans le debat, etc) plutot modeste
        Le levothyrox est pami les plus vendu en France . Voir doctissimo pour son classement

        1. Vous écrivez :! “…où vous jouez gros pour un gain (de réputation, de rôle dans le débat, etc) plutôt modeste…
          Seulement voilà : je ne joue ni gros ni petit, je m’en fous de ma réputation et je ne cherche aucun rôle d’acteur dans la triste “Société du Spectacle” !
          Oups !

  22. Levothyrox?
    L’affaire du Levothyrox, vous voulez dire?
    C’est amusant que l’on en parle aujourd’hui car justement mon heu… cousin s’est penché sur la question et ses conclusions sont concluantes, si je peux me permettre.
    Globalement, ça dit que les plaignants (les plaintifs, en somme) ne sont que des geignards.
    https://www.prevention-sante.eu/actus/affaire-levothyrox

    1. Moi ce que je trouve brillant (et le mot est faible) c’est que nous avons des scientifiques (???) qui ont des milliards à dépenser en recherche et lorsque des patients se plaignent d’effets délétères d’un médoc, d’un vaccin ou d’une nouvelle formule, ils ne savent que dire : c’est dans votre tête (ce qui serait une réponse d’un marcel à 20h00 au bar du stade avec ses 42 ricards) alors que ce sont les mieux placés pour dire :
      nous avons fait une étude en double aveugle sur 50 000 personnes et nous n’avons détectés AUCUN cas d’effets comme ceux décrits : regardez les données en accès libre de ce test, analysez le, refaite le test de votre coté (voila les 200 millions nécessaires) et revenez discuter.
      Pourquoi lorsque l’on parle de médecine et de molécules, TOUS ceux qui défendent le statut quo en se disant scientifiques se comportent comme des mecs bourrés qui ne connaissent pas grand chose.
      Parce que la pharmachien qui a répondu de manière très incorrecte à joyeux, il a donné AUCUN lien vers AUCUNE étude sérieuse et corroborées avec un échantillon susceptible de trouver les effets graves sur 1 pour 10 000. 11 vaccins à 2 doses (au pif) sur 800 000 naissance cela fait 1 760 cas grave. et si c’est un pour 1 000 cela fait 17 600 cas grave. Remarquez ce sera toujours facile d’accuser les parents, l’allaitement, le bébé secoué, le pas de chance, une infection généralisé qu’on n’avait pas détectée, une prédisposition génétique… Ce que l’on sait c’est que ce n’est JAMAIS le médoc/médecin/vaccin. D’ailleurs les 20 000 morts par an de iatrogénie sont dus à la fameuse (et secrète) bactérie iatrogénus impudicus que la science laisse perdurer pour avoir un écosystème bactérien riche.

  23. Tiens c’est marrant ça, un article d’un type que je ne connais pas, qui concerne un sujet que je ne connais absolument pas (Levothyrox) et qui se plaint aussi d’une pétition qu’il considère comme idiote, qui est largement médiatisé, qui concerne spécifiquement un composant de ce médicament et qui aurait la particularité d’orienter tout le monde sur une FAUSSE PISTE:
    http://silicium.blogspirit.com/archive/2017/08/16/levee-de-boucliers-contre-le-nouveau-levothyrox-3095438.html

    1. Le ton du jeune homme est assez “arrogant” pour le moins…
      Au minimum, il y a un problème avec ce “nouveau” médoc qui est le plus prescrit des médocs en France…
      On se demande pourquoi ???

      1. Deux personnes sont concernées dans ma famille. Elles se plaignent de fatigue et ont perdu pas mal de poids (+ de 5kg). Elles s’interrogent.

      2. Le jeune homme est clairement hors-de-lui… Mais il arrive parfois d’avoir de bonnes raisons de perdre son sang-froid. Est-ce le cas ici ? Je ne sais pas.
        Mais imaginons maintenant que la ministre de la santé déclare (sous prétexte qu’il faut absolument soutenir l’industrie du hamburger par exemple) que chaque français aura l’obligation de manger au Mac do 1 fois par semaine au 1er janvier 2018 et de prendre un menu très particulier (pas le choix du menu donc) à chaque visite. Elle annonce qu’il y aura même un suivi électronique de chaque français pour s’assurer que cet obligation soit respectée.
        Imaginez ensuite que la seule réaction à cette obligation hallucinante soit de lancer une pétition pour qu’on retire les cornichons du Royal Cheese et qu’on discute activement du meilleur menu à choisir à chaque visite (alors que le menu est imposé) …. n’y aurait-il pas une bonne raison d’être hors de soi à la fois contre la ministre mais aussi contre les gens qui préfèrent discuter d’anecdotes plutôt que défendre leur liberté de refuser le Mac do 1 fois par mois ?
        Je me sens un peu dans cette situation…

        1. Il y a de l’aluminium dans les cornichons ?
          Nan, je plaisante, excellente comparaison.

          1. La ministre et les acides gras saturés, ça fait deux à mon avis…
            Chris Ramsden est un ami ; faut prendre au sérieux ce qu’il dit ; il a beaucoup travaillé ces questions…
            Mais l’étude PURE est une étude d’observation à prendre avec beaucoup de précautions…

        2. Et évidemment tout cela serait annoncé comme gratuit pour le con-sommateur 😉

      3. Si je peux donner un petit témoignage ( attention il est indirect) d’une proche qui depuis quinze ans prend du Levothyrox : Il y a quelques semaines, un matin elle s’est ramassée à la suite d’un vertige inexpliqué, une “bûche” de la tête contre la cuvette u WC. Rien de grave apparemment ( examens etc…) mais depuis, petits vertiges, prise de poids conséquente ( pourvu qu’elle ne me lise pas…) et autres désagréments; Elle a réalisé que c’était depuis qu’elle prenait le nouveau “Levothyrox” . Son médecin lui a confirmé que ces effets secondaires importants étaient fréquents dans patientelle …mais qu’il n’avait pas d’autre médoc à lui proposer !
        Désemparée elle n’en prend plus et se basant sur sa formation de biologiste, elle essaie de se supplémenter avec des compléments iodé.
        Sans commentaire.

        1. C’est bizarre ce truc ; mais ça rappelle un peu les problèmes liés aux génériques…
          Il était une fois un patient qui prenait régulièrement un truc pour “s’aider à pisser”…
          La pharmacienne, un beau jour d’été, lui dit : “prenez ce générique, c’est la même chose…”
          Prend le générique mais pisse beaucoup moins bien…
          Retour chez la pharmacienne et : “prenez ce putain de générique, je vous dis que c’est la même chose…”
          Pisse toujours pas bien et va voir un autre pharmacien qui lui donne son “pisse-truc” préféré…
          Pisse mieux ! Ah ! serait-ce psycho-machin ? Reprend le générique et… Pisse moins bien…
          Reprend son “pisse-truc” préféré : pisse mieux !
          Ah ! Prend son canif et ouvre les deux gélules : l’une contient une poudre qu’il qualifie de “normal” pour un pisse-truc mais le générique contient une drôle de soupe…
          Conclusion : ce n’est pas la même chose !

          1. Ne vous méprenez pas. Dans son cas, elle n’avait pas encore fait la relation entre le nouveau Levomachin, qu’elle prenait sans méfiance sachant que changer la couleur de la boite n’a pas d’importance. Je passe sur les divers petits symptômes d’asthénie ou de fatigue avant la chute. C’est après seulement en voyant que les symptôme bizarres continuaient et en lisant la presse qu’elle a fait la relation.
            Les histoires de générique je connais, glucophage, metformine etc auxquels mon épouse est très sensible. la seule molécule qu’elle supporte un peu est racheté par une autre marque et la formule restera la même selon la pharmacienne. On verra.

        2. A propos du levothyrox, j’ai également de ma famille concerné par les effets secondaires (insomnies, pieds “qui gonflent” et un autre que je n’ai pas retenu).
          Cette personne a su, après avoir recherché la cause la plus probable de ces effets, que la formulation du Levothyrox avait changé. (il ne peut donc y avoir d’effet nocebo, étant donné la chronologie des faits)
          Voilà ma petite pierre sur ce sujet.
          a+

          1. Le 3ème effet (Alzeihmer me guette, je suppose) est la perte de cheveux.

        3. A propos de Levothyrox (Thyroxine) ,j’ai constaté l’augmention effarante des hypothyroidies chez les femmes depuis une dizaine d’années
          Je l’estime à 10 à 2O% des patientes
          Certains pensent que c’est l’effet Tchernobyl
          Je penche pour la piste vaccinale ,la thyroidite de Hashimoto étant autoimmune
          A suivre
          L’incidence de la maladie de Crohn a aussi beaucoup augmenté
          (cf Wakefield)

          1. Il faudrait regarder précisément la relation entre vaccination massive et hypothyroïdie effectivement…
            Vous pourriez écrire au Directeur Scientifique de l’Assurance-maladie, il y a toutes les données dans ses ordinateurs… Oops !

        4. 3 millions de patients traités par Lévothyrox selon les journaux … (Il n’y aurait pas un chouïa de surdiagnostic ? )
          Par contre (je vais en prendre plein la poire) on a le droit, le devoir, d’évoquer d’autres raisons que la composition du levothyrox nouveau.
          Comment 3 millions de patients en quelques mois, pourraient ne PAS etre victimes de symptômes quelconques ? D’affections se produisant là par coïncidence ?
          Comment, prévenu du changement du lactose pour mannitol jus de citron, ne pas attribuer à cela les symptomes ?
          POurquoi personne n’évoque-t-il une hypothèse politiquement incorrecte ?
          POurquoi ne pas organiser des essais thérapeutiques n=1 ? En aveugle bien sûr.

      1. Bonjour,
        Oui, normal, c’est juste une bande son, un podcast.
        Sur le fond, entendre dire que ceux qui sont opposés à l’obligation sont forcément anti vaccins fait comprendre qu’en fait, “ils” sont juste “les pieds dans le béton”.
        a+

      2. Bah ça ne m’a pas dérangé de ne pas le voir, ce Michel-la…
        Je vais rédiger un article sur le sujet qui me préoccupe HAUTEMENT (l’obligation vaccinale) et le publier sur la toile d’une manière ou d’une autre …

      3. Oui ! Mais on entend Dr Simiesque nous apprendre comme lui sait si bien le faire à ne plus faire la grimace à Agnès B ! C’est sûrement les miasmes de son vaccin H1N1 qui fait encore des siennes :-))

      4. C’est une séquence radio sur RMC avec le “télévaccinovangéliste” docteur Cymiesque qui a le culot de dire la vaccination obligatoire est une “très très bonne chose” et qui compare ceux qui refuse de se faire vacciner en laissant cette possibilité aux autres ( la mise en danger, faut l’entendre…) a quelqu’un qui se soûle avant de prendre la volant de sa voiture pour laisser aux autres le soin de l’éviter !!!
        Il encourage fortement ou vivement, je ne sais plus la ministre Buzin à ordonner cette de l’obligation!!!! Bientôt l’hallali cotre les anti-vaccin obligatoires comme en Australie.
        Et attention j’ai vu une seule fois votre “binette” sur MSN ce jour dans un article sponsorisé par “Santé Nature Innovation” sur le problème de la vaccination intitulé : “Vaccins : lisez ce rapport avant de faire vacciner votre enfant”
        Heureusement que je l’ai mis en favori car, après avoir jonglé (Kapersky refusait de me l’ouvrir comme site non sécurisé) un moment pour avoir l’article qu’il proposait, le vêtre, il avait disparu de la bande annonce des nouvelles.
        Etrange :mais voici le début de cet article :
        “Santé Nature Innovation
        La vérité (enfin !) sur les vaccins…
        Un regard indépendant sur la politique vaccinale
        Les enjeux financiers derrière la politique des 11 vaccins
        Efficacité des vaccins : l’écart entre le mythe et la réalité
        Oui, je veux recevoir ce rapport
        Attention
        Dossier
        EXPLOSIF
        Vaccins : lisez ce rapport avant de faire vacciner votre enfant
        Ce rapport renversant a été écrit par le seul expert français dont on est sûr qu’il n’a :
        >> Aucun intérêt ou collusion avec l’industrie pharmaceutique
        >> Aucun lien avec les autorités de santé, actuelles ou passées
        >> Toujours prouvé son indépendance d’avec n’importe quelle médecine officielle
        Le Dr Michel de Lorgeril, cardiologue et chercheur au CNRS,
        est simplement un des plus grands médecins français vivants.
        Il est auteur d’une douzaine de livres. Il intervient sur les plus grands plateaux de télévision…
        Il mène depuis 25 ans des combats d’envergure qui ont terrassé les certitudes de la médecine officielle.”
        Bon je ne mets pas tout mais je n’arrive pas à trouver le lien ou l’URL sur le net…

        1. Bon Dieu, mais c’est quoi ce truc ?
          A ce train-là bientôt on pourra entendre à la radio : “on meurt encore d’infarctus au pays du Dr de Lorgeril, et c’est inacceptable !
          Même le perroquet de “Tintin au Congo” n’en peut plus…

          1. C’est ce que vous voulez ; mais surtout un fascicule qui apporte une information…
            C’est utile ou pas ?
            Sont contents les bébés qu’on les défende ?

          2. Je ne sais pas ce qu’il y a dedans ce fascicule, je n’ai pas donné mon email. 😉
            Si ça ne fait que répéter ce que l’on trouve dans vos articles, je ne vois pas l’intérêt de télécharger un perroquet (faudra que je la ressorte celle là ^^).
            Si vous me dites que des infos intéressantes s’y trouvent, je tenterai l’expérience.

          1. Connaissant bien l’Augustin depuis longtemps, si je devais lui reprocher quelque chose, ce ne serait pas ça : “il y a derrière un trafic de récupération et probablement de reventes d’emails qui se trouvent être ciblés…
            Inversement, si j’étais vous, je me méfierais de la personne qui a écrit ça ; ça pue le perroquet malfaisant qui ne vérifie pas ses sources…

          2. Avant de connaître vos travaux, quand je cherchais comment manger mieux, je m’étais abonné à la lettre de Jean-Marc Dupuis (un pseudonyme), mais je me suis vite désabonné quand j’ai lu le contenu de ces mails, assez extravagant dans les conseils qu’il donne et avec pas mal de promotion pour des produits “naturels”. Puis, après avoir fait des recherches de conférences sur Youtube à propos du régime méditerranéen et De Lorgeril, je suis tombé avec surprise sur… l’IPSN ! Pas de problèmes, les conférences étaient bonnes, y compris avec d’autres intervenants. Mais la lettre de Jean-Marc Dupuis, non, ce n’est pas pour moi.

          3. @ Stephane : Nonobstant la réponse de MdL qui suit, je voudrais vous dire ceci : L’histoire “Augustin de Livois et Laahman” a déjà été invoquée sur ce site. MdL vendrait du vin parce qu’il existe un producteur M de Lorgeril : Lointain cousinage qui n’a rien a voir avec lui…en outre ce vin n’est pas mauvais quelqu’un m’en a offert une bouteille pensant me faire plaisir.Il vendrait des E mails ? La belle affaire, on peut facilement supprimer les publicités “iatrogènes” qu’on reçoit sur sa boite mail. beaucoup plus difficile est de se débarrasser des importuns téléphoniques qui ont votre numéro revendu par les serveurs TPH ou simplement par des administration ou sites de vente : Il m’a suffit de donner une fois mon N° en liste rouge pour être inondé d’appels intempestifs. Il y a des publicités de vente de produits ? Sur les sien y en a pas ?
            Les écrits de Thierry Souccar sont léger ? Lui au moins cite ses sources.
            Mais le summum c’est ça : (extrait)
            “Alternative Santé et tuttti quanti ? Le problème c’est que c’est toujours superficiel. Exemple on incrimine les laitages sans mentionner que la majeure partie des problèmes viennent d’abord des mauvais traitement subis (chauffage homogénéisation etc…) c’est mensonger. Or les cures de lait cru guérissaient des maladies graves avant 1930 date de généralisation de la pasteurisation. Donc les laitages en tant que tels ne sont pas en cause sauf cas limités d’intolérances.
            Autre exemple: on combat les statines mais on reste à moitié scotché à l’hypothèse lipidique en continuant à criminaliser les graisses saturées pour faire marcher le commerce des omega 3. Or le coeur est entouré de graisses saturées et les dépôts d’athérome sont à dominante instaturée. Donc les gens à la pointe de la rechercher et de la réflexion, reviennent au régime ancestral, pas de gras trans (hydrogéné), retour au beurre cru, au saindoux mais évidemment avec des produits de base sains et non pollués par des additifs et des transformations…”
            Quant on a si peu de culture scientifique et médicale ON FERME SA GUEULE !
            Qu’il bouffe sa graisse saturée, son saindoux, son beurre cru et qu’il foutent la paix aux Oméga 3 qui pour ma part on sauvé ma santé et remplacent allègrement tout ces médicaments qu’il avalera bientôt si ce n’est déjà fait vu ses raisonnement abscons. Grrrr… Y pas que lui qui est en colère!

  24. Australie :10 ans de prison ,pour oser parler des dangers des vaccins
    SKEPTICAL ABOUT VACCINES? ITS NOW PUNISHABLE BY 10 YEARS IN JAIL!
    The Crazz FilesJune 20, 2017
    Australian nurses and midwives who dare to speak out against the dangers of vaccinations on social media or in person will be prosecuted, the Australian government has warned, urging members of the public to report vaccine skeptics to the authorities.
    Medical professional face a jail sentence of 10 years for expressing doubt about the effectiveness of vaccinations or urging further studies into vaccine safety. Opponents of the new law claim free speech and scientific integrity is under attack in Australia by a government that has been bought and paid for by Big Pharma
    http://crazzfiles.com/skeptical-about-vaccines-its-now-punishable-by-10-years-in-jail/

      1. Les australiens se considèrent comme des insulaires et ont la phobie des épidémies !
        Le vaccin leur est présenté comme le bouclier le plus efficace et ils le croient…

    1. Merci, c’est très intéressant !
      Cela montre que l’argumentaire développé doit être parfait, comme d’habitude, car il y a des gens qui raisonnent des deux côtés de la barrière…
      Notre ami a laissé voit des faiblesses dans son raisonnement et l’autre s’en donne à coeur joie…
      Mais l’autre utilise des arguments conventionnels tristement stupides comme le dessin de la poire…
      C’est utile de savoir qu’il y a “ça” en face ; mais je ne suis pas sûr qu’il soit possible à un moment de discuter avec ce type d’arrogants, le deux pieds pris dans le béton, il ne bougera plus…

      1. Bouh ! En effet ces deux raisonnements n’arrangeront pas les affaires des indécis pas plus que les pros-antis !
        Une citoyenne lambda comme moi ou plutôt comme j’ai été parce que maintenant à part la grippe (essuyé l’hiver dernier un revers arrogant d’un médecin lambda lui aussi) et rappel de tétanos (essuyé également d’une manière un peu plus soft) … Aussi la fièvre jaune qui ne m’a pas laissé un goût amer mais il me faudrait un rappel alors je m’abstiens de partir… En revanche j’ai pris à 2 ou 3 reprises le traitement anti-paludisme ! Une horreur ! Et puis je me suis passée de ce traitement avec un peu la peur au ventre je l’avoue mais je n’ai pas regretté les nausées journalières ! Encore aujourd’hui je me pose la question des tenants et des aboutissants de ces vaccins, ils me laissent très perplexes !
        Amiral ! Tant qu’il n’y aura pas de consensus argumentaire parfait j’aimerais vraiment qu’on me laisse CHOISIR !

        1. @ Minoque
          Youhou!!!! Préparez vos valises, Madame Minoque, vous partez en voyage! Faites donc comme dans les films… Allez à l’aéroport, prenez une destination très DANGEREUSE (et un truc qui vous fait plaisir aussi, tant qu’à faire?) qui se présente à l’airport, prenez un billet et Hop! (hihihi) et à vous les hauts sommets éthiopiens ou tanzaniens, la Cazamance ou le Burkina Faso! … la Guyance ou tout ce que vous voudrez du même ordre de dangerosité ‘fièvre jaune’…
          Vous n’avez plus de limite… car la fièvre jaune (je le redis et le partage avec plaisir, car c’est une découverte et un soulagement récents pour moi…) n’est plus soumise à rappel !!!
          Dingue, non?
          Faut croire qu’il y a eu plein d’études scientifiques récentes pour que de statut ‘obligatoire tous les 10 ans’, on soit passé à ‘une fois par vie’… Non, j’décon***…. évidemment…. j’imagine que dans ce grand n’importe quoi, c’est la roulette russe ou un pari entre “experts” chargés de définir et mettre à jour le RSI, qui a présidé à ce changement assez radical de calendrier vaccinal?.
          Bon voyage, Madame Minoque 🙂 !

          1. Bizarre que de tels “jeux d’études” nous passent sous le nez comme ça sans explication ! J’ai lu récemment sur ce blog indispensable qu’effectivement il n’y avait plus de rappels à faire !
            Ah cette Madame Minoque … Elle me fait penser à une tenancière de troquet, bistrot, voire de b…. :-)))) Je ne pense pas qu’elle puisse quitter ses fonctions comme elle le souhaiterait… ! Merci Vincent … 🙂

          2. @ Minoque
            …. C’est fou, n’est-ce-pas ???
            Pardon Madame Minoque, je laisse la tenancière prendre une retraite bien méritée et on ne remercie pas Dr Vince (même s’il est magnifique) de m’avoir mis à l’idée -de manière si entêtante- une fonction pareille, vous concernant.
            Belle soirée (et bon voyage, n’oubliez pas votre tour très dangereux de cette jolie planète avant que le changement climatique n’ait altéré tous risque de fièvre jaune sous les tropiques… ce serait dommage de ne pas profiter de cette immunité ‘yelllow fever’ toute nouvelle), Mme Minoque (argh… ça va pas être facile, la rééducation verbale 😉 )

          3. Quoi ? Comment ? Je m’absente à peine quelques jours et c’est le bordel ? Madame Minoque serait en partance pour l’Afrique avec Monsieur Vince pour ouvrir une maison de passe ? Et qui est ce Yellow Sunshine qui serait atteint d’une terrible fièvre que l’on ne peut même pas vacciner ? Je vous en prie soyez plus claire ! J’ai même cru comprendre qu’Akira ne voulait plus parler de science et que Saint Thomas à peine arrivé voulait déjà repartir ? Qu’une ancienne hirondelle s’était fait tirer sa bicyclette ? Qu’Emilio le salero tupamaros était prêt à finir seul ? Que Amènetoivite voulait construire des asiles pour les cons ? De grâce expliquez-vous !

          4. @ Rico
            Rico??!!!? Vous m’avez tellement manqué!
            En plus, je n’savais pas où vous étiez : je me faisais un sang d’encre ; j’ai vraiment flippé hein? Si, c’est vrai ! En plus, j’avais grand peur que vous fassiez le rappel contre la fièvre jaune (savais même pas où vous alliez exercer votre charme?), alors que c’était totalement inutile. Et contre la rage aussi… faut pas (et “faux pas” aussi, du coup).
            Belle journée, aimesi-bienveillant ami de blog et toussa 🙂

      2. Les articles comme celui de la coupe d’Hygie vont se multiplier !
        On a déjà eu droit à des attaques dans le journal Le Monde, par pseudo-science.org et Psiram (depuis longtemps), rougeole épidémiologie … Ces gens sont dans la répétition de mots et de concepts qui ont tous une forte connotation MORALE, qui sont dénués de toute rationalité, de toute prise en compte de la proportion du danger exposé (voir l’article de docteurdu16 sur Buzyn vaccins: 2 poids 2 mesures ?).
        Ceux qui sont chargés de promouvoir l’obligation vaccinale géante répètent en boucle que les “antivaccins” (les “vilains” …) sont des complotistes égoïstes (qui profitent de la vaccination des autres) et dont il est inutile de chercher à savoir ce qu’ils veulent dire puisqu’ils sont de toutes manières irrationnels. Et on va les assimiler à ceux qui contestent également le réchauffement climatique, qui croit aux martiens et qui pensent que les chemtrails servent à stériliser la population … et dont il faut à tout prix “débunker” les propos.
        C’est ce genre de propagande qu’il va falloir affronter dès que le “débat” va s’emballer, sans doute peu après que Buzyn ait annoncé qu’il n’y aura pas de clauses d’exemption pour les familles les plus récalcitrantes. Peut être même que l’on justifiera ça en indiquant que c’est injuste pour les autres familles forcément solidaires qui vaccinent.
        Ai eu quelques beaux spécimens à affronter sur les réseaux sociaux, y compris ceux qui sont habituellement fréquentés par des gens un peu plus raisonnable que les autres.
        Suis sûr qu’il doit exister une méthode pour que ce genre de propagande se retourne contre ceux qui la développe.
        Si on se fait attaquer sur notre moralité, alors on doit attaquer la moralité de ceux qui veulent priver les français de leur liberté la plus élémentaire. Étant donné la moralité de ceux qui veulent appliquer l’obligation vaccinale (et leurs conflits d’intérêts) il y a forcément une piste à exploiter…

      3. Il faudra le laisser couler alors !!! Et je ne me jetterai pas à l’eau…

        1. @ Ricomart. Je poste ici pour insérer ; Vous avez réussi à me rendre le sourire avec votre commentaire demandant des nouvelles. J’ai trouvé marrant l’allusion à l’ancienne hirondelle qui s’est fait voler son vélo! Si c’est à moi que vous avez pensé, je sais que je ne suis pas un aigle, mais une hirondelle ? “Sass”, comme on dit de par chez moi. A la rigueur un “Grand Duc” qui tourne la tête dans sous les sens l’œil ouvert ( malgré l’arthrose du cou) pour repérer et attraper un “nuisible” nocturne, mais une hirondelle : C’est volage, saisonnier et criard sans raison et ça n’avale que les moustique. Mais bon , j’ai bien ris.

          1. @Rico ! Toujours un réel plaisir de vous lire et de nous faire sourire !
            Pour nos “affaires” Vince a préféré ses “clubs ” ils sont beaucoup plus softs et pourtant ils sait bien qu’ils rapportent beaucoup moins :-))

          2. bcp l’ignorent, sauf Rico, si on appelait Hirondelles les flics à vélo d’avant-guerre, c’était à cause de la marque de leur vélo !

    2. Ceci est une opération de propagande, une opération de démolition de la réputation de Henri Joyeux dont la caractéristique principale est d’utiliser la condescendance pour remettre en cause la moralité et le sérieux du professeur en dehors de toute argumentation rationnelle et honnête.
      Je ne me souviens plus qui (peut être expert vaccinal) avait publié sur ce blog ce lien très intéressant :
      http://initiativecitoyenne.be/2015/02/le-mouvement-anti-vaccin-doit-etre-ridiculise-parce-que-faire-honte-est-payant.html
      On est au coeur du sujet développé dans cet article avec la coupe d’hygie, et ce n’est que le début…
      Ce n’est pas parce que je suis en profond désaccord avec la stratégie Joyeux que je devrais laisser passer ce genre d’articles honteux sans le défendre …

    3. Tiré de “l’art de la guerre” :
      “Connais ton ennemi et connais-toi toi-même ; eussiez-vous cent guerres à soutenir, cent fois vous serez victorieux”
      Afin de nourrir les argumentaires, un autre site pro-industrie, une autre page qui démonte à sa manière les thèmes suivant :
      (lien: https://theierecosmique.com/2015/06/19/vaccins-danger-les-preuves-scientifiques/)
      -Les vaccins causent l’autisme (argument Wakefield)
      -L’immunité naturelle est plus efficace que la vaccination
      -Les vaccins contiennent des « toxines » (argument de la poire)
      -L’amélioration de l’hygiène et de la qualité de vie explique la disparition des maladies infectieuses
      -Les risques de la vaccination sont supérieurs à ses bénéfices
      -Le vaccin peut donner la maladie contre laquelle il est supposé protéger
      Sur le thème de l’obligation vaccinale (sur le site repris par @lori) :
      http://lacoupedhygie.fr/index.php/2017/07/10/lobligation-vaccinale/
      -L’abandon de l’obligation de vaccination ? Un débat de société
      -« L’obligation vaccinale est une réponse simpliste et inadapté »…Quoi ???
      -Quand la région de Venise a abandonné l’obligation vaccinale
      -Quand la vaccination contre l’hépatite B devient obligatoire
      -En France, une meilleure couverture quand les vaccins sont injectés en même temps que les vaccins obligatoires
      -La clause d’exemption, l’exemple américain

    4. Très intéressant effectivement et une bonne base pour s’entrainer à argumenter…
      J’aimerais l’avis du chef s’il daigne m’aider à réfléchir…:
      Je cite:
      “tu appelles une maladie bénigne une maladie qui tue 2 personnes infectées sur 1 000 (source: The Pink Book du Centers for Disease Control). Es-tu bien conscient de ce que représente 2 morts pour 1 000 infectés ?”
      Je note que la référence est celle du CDC donc elle concerne les américains, non les français. D’autre part, les chiffres sont recensés entre 85 et 92 donc après que la vaccination contre la rougeole ait été instaurée massivement et la couverture vaccinale aux US est très forte.
      Je retourne sur le site du docteur du 16 par CMT qui a bien bossé avec références à l’appui
      http://docteurdu16.blogspot.fr/search?q=rougeole&x=0&y=0
      Une étude publiée dans le BMJ en 64 en Angleterre retrouve 2 décès pour 10 000 cas dont la moitié préalablement fragilisés par le handicap ou la maladie. N’oublions pas que cette enquête a été menée il y a un demi siècle et que la mortalité infantile c’est-à-dire avant un an a, depuis lors, été divisée par sept en France, tandis que la mortalité globale pour une population équivalente, a été divisée par deux.
      En France:
      Pour les décès une surveillance était exercée par le CépiDc, laboratoire de l’INSERM, depuis 1979. Elle montre un nombre de décès variant de 15 à 35 chaque année. Donc de un décès pour 10 000 à un pour 20 000 cas de rougeole cliniquement apparente et un décès pour 2 à 4 millions d’habitants chaque année.
      Entre 2 pour 1000 (chiffres du CDC) et 1 pour 10 ou 20.000, il y a un gouffre, non?
      Les chiffres du CDC ne sont pas transposables à la France, comment peut-on affirmer que la létalité de la rougeole est de 2 pour 1000 cas? Est-ce que ça voudrait dire que la rougeole est devenue plus mortelle depuis que l’on vaccine?

      1. A mon avis, cela veut simplement dire que la rougeole de l’ère vaccinale atteint des personnes plus fragiles qu’avant.
        Avant, il y avait beaucoup de rougeoles bénignes ; on le sait !
        Maintenant, il y a beaucoup moins de rougeoles mais… Par exemple, des personnes qui pour différentes raisons ont des contrindications à la vaccination parce qu’ils sont très malades : on n’ose pas les vacciner ou on n’y pense même pas… Ils ne succombent probablement pas de leur rougeole mais parce qu’ils sont très malades.

        1. D’une manière systématique, je dis bien systématique+++, le rapport bénéfice/risque d’un traitement par médicament ou vaccin est SURÉVALUÉ car:
          l’industrie pharmaceutique gagne de l’argent sur les bénéfices et personne (aucun médecin ) ne gagne d’argent pour déclarer les effets indésirables .
          Autrement dit les raisons économiques faussent le résultat.

      2. Bonjour,
        “Est-ce que ça voudrait dire que la rougeole est devenue plus mortelle depuis que l’on vaccine ?”
        C’est un point de l’équation B/R qui mérite que l’on s’y arrête, car la réponse est positive. La vaccination des enfants en bas âges entraîne un décalage en âge (shifting in age) de l’apparition de la maladie.
        Or, cette maladie, qui est bénigne chez l’enfant dans un pays comme le notre, est bien plus dangereuse (8 fois plus de risques de mortalité selon certaines sources) chez l’adulte.
        C’est un fait qui avait été prédit, que l’on constate et qui n’est plus a prouver et qui ajoute donc un facteur risque supplémentaire.

        1. Vous dites : “8 fois plus de risques de mortalité chez l’adulte selon certaines sources”
          Merci de donner vos “sources” ou de nous dire comment vous avez vérifié ces “sources” !

          1. Bonjour,
            Sourçons, sourçons !
            Cette affirmation provient du site http://loindutroupeau.blogspot.fr/ (par ailleurs assez intéressant), plus précisément dans la section “rougeole”.
            Malheureusement, sur cette affirmation précise, ce site -qui s’avère par ailleurs assez bien fourni en études qui appuient ses propos- ne donne pas sa source.
            On peut néanmoins trouver plus bas une référence à un rapport de l’OMS de 1950 qui dit :
            “Une méthode assurant une immunité de quelques années seulement aurait pour effet de retarder l’apparition de la maladie (alors que c’est pendant la seconde enfance qu’elle présente le moins d’inconvénients et de dangers) jusqu’à l’âge adulte, où elle a un caratère plus sérieux.”
            Après quelques recherches, j’ai retrouvé cette citation qui précise le rapport de l’OMS :
            « la couverture vaccinale s’étendant maintenant à près de 90 %, le virus sauvage circule beaucoup moins et les rappels naturels ne se font plus. Résultat : l’immunité vaccinale s’étant évanouie après quinze ou vingt ans, la rougeole se déclare maintenant chez les adultes, chez les femmes en âge de procréer qui ne transmettent plus de protection à leurs nourrissons, lesquels se trouvent exposés à la rougeole à l’âge de quelques mois. Or, la létalité de la maladie est quatre fois plus importante chez les nourrissons de moins d’un an, et 8 fois plus élevée chez les plus de 25 ans ».
            En provenance du livre de Michel Georget « L’apport de la vaccination à la santé publique » ou de “dissolving illusions” de Suzanne Humphries. (voir http://pryskaducoeurjoly.com/actu/1963/les-vaccins-ont-ils-vraiment-eradique-les-maladies-enquete )
            Ce chiffre n’étant à priori pas “sorti du chapeau”, il doit être possible de retrouver une étude qui le confirme.
            ( certainement une étude à accès payant )
            Evidemment, si je retrouve cette étude, je ne manquerai pas de la signaler. 😉
            A+

          2. Donc, pas de source sûre concernant “la létalité de la maladie est quatre fois plus importante chez les nourrissons de moins d’un an, et 8 fois plus élevée chez les plus de 25 ans
            Zut alors !
            Moi qui espérait une bonne grosse référence au moment d’entrer dans mon chapitre “Rougeole”…/ je vais devoir chercher moi-même si c’est fondé ou pas…
            Zut, zut et re-zut !
            Toujours vérifier, jamais répéter !
            Sinon on est un perroquet ; y en a des sympas des perroquets ; pas celui dans Tintin au Congo ; celui-là Milou vous dira que…

  25. Bonjour Docteur. Coup de colère : Ah bravo GRENOBLE ! Pas mieux que Marseille et même pire . J’ai prêté à l’un de mes fils et sa petite famille mon Camping Car pour qu’ils fassent un petit coucou à son frère établi dans votre belle ville si écologique et sportive pour voir la nouvelle – née de la famille. Après une nuit au Sappey, il s’est rendu cet après midi avenue de la Libération et du Général de Gaulle et à stationné le véhicule sur une place à proximité de l’adresse. A un moment, du haut de l’appartement il a vu un “individu” ( je ne dirai pas de quel type pour ne pas faire de racisme) qui semblait faire le guet au coin de la rue. Craignant pour effraction du C.C, il est descendu et l’individu s’est éloigné. Vue sur le CC, pas d’ effraction des ouvertures. Rassuré, il est remonté dire au revoir à son frère et sa famille , ne s’est pas attardé, mais en redescendant, intrigué tout de même il a fait un tour complet du véhicule et s’est rendu compte que les deux vélos, solidement cadenassé à l’arrière ( hors du vue au premier abord) avaient été volés!! Deux vélos neufs ! Il a fait appel à une patrouille de Police et on lui a confirmé que c’était courant à Grenoble ville sportive et qu’il avait peu de chance de les retrouver, comme il avait été dit à mon fils Grenoblois, victime de la même mésaventure en centre ville il y a un an.
    Décidément, vu le nom de vélos amputés de leur roues attachés à un parc vélos que j’ai vu lors de ma dernier visite à Grenoble il y a quinze jour, je conclus que ses habitants sont particulièrement écolos et ne s’embarrassent pas de scrupules pour s’approprier du bien d’autrui et que d’autres sont aveugles!
    Conclusion : J’envisage de revenir à Grenoble en visite à bord d’un char Leclerc, ça dissuadera peut-être !
    Je sais, mon post n’a rien à voir avec ce blog mais je ne décolère pas!

    1. J’ajoute que j’ai traversé toute l’Europe jusqu’en haut de la Norvège cet année avec mon C.C en le laissant dans des endroits invraisemblables, même en m’arrêtant au port de Hambourg durant deux heures, personne n’a touché à mes vélos! Près de 10000 kms sans encombre pour que dans MON pays …. Lamentable !

      1. Merci pour votre marque de sympathie. Aux dernières nouvelles , après avoir vu “le suspect”, le temps de remonter puis de jeter un coup d’œil, il les a vu partir avec les vélos. 6 étages à descendre, mais c’était trop tard. Il est dégouté. Bon j’en resta là et j’ajoute qu’il ne pourra déposer plainte ( à quoi ça sert…) qu’en revenant à Marseille, aucun endroit à Grenoble proche d’un Commissariat pour stationner le C.C si encore on veut bien lui prendre la plainte le dimanche. Ainsi va notre société aujourd’hui. Du laisser aller et de la malhonnêteté dans toutes les couches de la société.

        1. et encore, on voit que tu n’as jamais été cambriolé (toi, et/ou tes proches), en 4 décennies j’en ai recensé 4 (cambriolages), de quoi devenir parano. Grenoble semble “dans les normes” mais surement pas pire que Paris et sa banlieue, il y a lgtps que, ici, je ne laisse pas mon vélo sans antivol pour acheter une baguette de pain… Moins de 5 mn suffisent. France pays sous-développé et de corruption ?
          Je vois qu’il existe des statistiques sur le sujet, et que nous ne sommes pas bien placés (sans être – et de loin) les + pourris… Force est de constater que les anglo-saxons et Vikings sont + honnêtes que nous et que nous demeurons des “méditerranéens” (avec ou sans régime), ce qui équivaut – en termes de civisme (ô comme j’aime ce mot) à sous-hommes…

          1. Ami Phil pour ma part 3 cambriolages. et pourtant je suis dans un village paisible mais qui attire la “crème” des villes d’à côté. Quant aux Vikings, ils furent les rois des raids et autres rapine mais il ont bien changé depuis…

        1. Dans les pays civilisés, démocratiques, non corrompus comme le Danemark: où en est le débat sur les statines?
          Quelqu’un a une info?

          1. C’est un peu comme chez nous : l’hésitation chez certains et le fatalisme chez d’autres ; de moins en moins de convaincus, sauf dans certaines spécialités médicales (cardiologie, diabétologie, par ex) où admettre ses erreurs reviendraient à se faire harakiri…
            Faut que génération passe pour que l’enterrement …

        2. Super intéressant. J’ai fait un zoom sur l’Europe et j’ai l’impression que les pays les moins corrompus (en jaune clair) sont aussi ceux qui n’ont pas (ou presque pas pour la Belgique) d’obligation vaccinale : Benelux, germanophones, scandinaves et Finlande. Mais c’est surement un hasard.

    2. Eh oui, Grenoble est connue aussi pour ses cités et ses gangsters. Même les flics, cf. l’affaire Neyret… Rien à envier à Marseille sur ce plan ! Une bien belle ville aussi pourtant, Marseille.

  26. HELP! je ne me souviens plus dans quelle émission le/la journaliste explique un point important concernant l’interruption des essais à l’aide d’une course de chevaux. C’est très didactique, inspiré de MdL, et c’est à peut près la seule mise en image parlante de l’argument. Par contre, je ne sais plus dans quelle émission c’était…
    Si quelqu’un s’en souvient… Merci par avance

    1. Il me semble que c’est dans le docu choc sur ARTE : “Cholestérol : le grand bluff”, c(est une journaliste américaine dont je ne me souviens plus du nom.

  27. Je ne digère pas le fait qu’il se déclare “à 95% d’accord avec ce qui vient d’être dit” ici :
    https://m.youtube.com/watch?v=uQxCk0TcPIY
    Il le fait dans cette vidéo précisément à 1h24’25” (écoutez à partir de 1h23′). Certains vont trouver ça anecdotique, mais pas moi … puisque la problématique au centre de toutes les autres parce qu’elle est à l’origine de l’impérieuse nécessité de parler de tout le reste est L’OBLIGATION VACCINALE que Fischer veut à tout prix rendre acceptable y compris pour des vaccins qui n’existent pas encore. Gherardi, pour qu’un militant de la liberté vaccinale considère ses contributions comme significative ne PEUT dire avec dédain qu’il est d’accord à 95% avec ce qui a été dit …
    Regarder cette conférence en direct m’a GLACÉ LE SANG. François le Sage qui s’inquiète d’avoir des enfants non-vaccinés dans sa salle d’attente et qui puisse le dire sans que personne ne réagisse, ça me pose un gros problème.
    Mais on va laisser le temps à la fourmilière… parce qu’il faut se taire à un certain moment.
    Pour autant, défendre la liberté vaccinale ÇA URGE.

    1. Justement, faut pas se taire, Emilio !
      Pendant que la fourmilière médite, et que les compteurs tournent, faut pas laisser le microphone à la pègre…

    2. Oui, Gherardi est pour la vaccination, mais s’attaquer à l’aluminium est très gênant pour les laboratoires, qui font leur chiffre d’affaire avec cet adjuvant très économique en quantité de valences, à ce que j’ai compris.

  28. Dans un livre de Karl Popper “Des sources de la connaissance et de l’ignorance” :
    “Le peu que je sache, je veux néanmoins le faire connaître afin qu’un autre, meilleur que je ne suis, découvre la vérité et que l’œuvre qu’il poursuit sanctionne mon erreur. Je m’en réjouirai pour avoir été, malgré tout, cause que cette vérité se fasse jour.” A. Durer

  29. Tres bonne video sur sante-corps-esprit, Amiral ! Et quelle belle barbe de vacance 😀
    Je suis vraiment tres impatient de pouvoir lire ton bouquin sur le sujet.
    Scientifiquement cette recherche extraordinairement compliquee par le manque de donnees doit etre absolument passionnante. Ca donne presque parfois envie de changer de domaine !
    J aurai plein de questions a te poser sur ton histoire russe de diphterie ! C est du Sherlock holmes ton enquete. Genial !

    1. Oui, c’est sûr, ça existe ! C’est même très bien décrit !
      Ce qui fait problème, c’est la cause et le mécanisme : aluminium vaccinal ou pas ?
      Autre problème : le lien avec des pathologies neurologiques variées …
      Ça il semble que ça énerve un peu les conventionnels

      1. Ah, Marc Girard prétend que non, si j’ai bien compris cet article, très difficile à suivre au demeurant (comment le grand public peut-il s’orienter avec des articles aussi touffus, c’est un blog, pas le Lancet ?) : http://www.rolandsimion.org/spip.php?article286#nh40
        Peut-on oui ou non dire en citant des études sérieuses fiables (mettons comme celle de Lyon) que l’aluminium pénètre dans le cerveau suite aux vaccins, chez une partie de la population, comme le dit Gherardi, voire tout le monde (Georget, Joyeux si j’ai bien compris encore une fois) ? Quand je discute avec des pro-vaccins, je leur cite souvent l’étude de Gherardi, mais s’il s’avère qu’elle est complètement biaisée, mes arguments tombent à néant et je suis décrédibilisé. Du fait de mon propre camp, en plus ! De quoi donner envie de baisser les bras. Et je ne dois pas être le seul dans ce cas.
        Au fait, c’est encore un problème d’épistémologie, on y revient toujours ! Je suis souvent déstabilisé face au relativisme et au scientisme ambiant ! L’Etude de Lyon m’a permis par exemple de trouver un point d’appui quand je passais d’un régime à l’autre et d’une théorie nutritionnelle à une autre, sans pouvoir différencier le bon du mauvais, le vrai du faux.

        1. Que l’aluminium pénètre dans le cerveau des humains ? Réponse : oui et c’est bien documenté ! On a décrit une encéphalopathie aluminique !
          Que celui des vaccins en fasse autant ? Chez les humains, on ne sait pas ! Chez le rat, oui !
          Ça dépend probablement de nombreux facteurs associés, côté aluminium vaccinal comme côté personne (humaine) vaccinée.
          Il est à peu près certain, sur la base ci-dessous, que chez certains d’entre nous il y a au moins un peu d’aluminium vaccinal qui arrive au cerveau !
          Question cruciale : c’est grave, docteur ?
          Parce (non négligeable) qu’il n’y a pas que l’alu qui…
          Le mercure du poisson océanique, le cadmium de nos champs de blé…
          A la fin du fin, c’est toujours ça en médecine, quelle est la goutte d’alu, de cadmium (ou d’autres choses) qui fait déborder le (fragile) vase qu’est notre cerveau ?
          En plus, si je prends un pôvre type comme moi (dont les ancêtres ont dilapidé toute la fortune familiale ; sans parler de ce salaud de Robespierre qui m’a même privé du “droit de cuissage” des jeunes vierges de la paroisse…), qu’est-ce que j’ai à part quelques neurones à protéger ?

          1. Surtout protégez les bien docteur. On en a besoin et avec votre aide on protègera les nôtres. C’est pas rien. Je ne parle même pas des malheureux vieillards et futurs “vieux” que nous sommes, vivant sous la menace de quelque “Alzheimer”, “Parkinson”, sénilités en tous genre, mais aussi de la lobotomisation effrénée d’une large partie de la population manipulée par des médias aveugles et sourds ou aux ordres!
            Si nous n’avions pas quelques chercheurs, médecins, ou même passionnés sincères pour éclairer notre lanterne et éviter qu’elle soit mise sous le boisseau, alors là, pôvres de nous ….

        2. La question aluminique des vaccins se situe à 2 niveaux différents et ces 2 niveaux sont aplatis par les pro-vax pour ne prendre que le plus ‘simple’ : est-ce que l’aluminium dans les vaccins est néfaste : réponse on ne sait pas. On ne sait pas, parce qu’en science, pour savoir, il faut chercher et que l’on ne cherche pas parce que la vaccination est LE tabou médical, parce qu’il conjugue milliards et population captive (tout le monde, pas juste les malades), ce serait comme chercher si le pétrole dans notre vie courante est toxique pour l’homme : cela ne sera jamais fait.
          Maintenant, même de ce point de vue là, il me semblait que la médecine devait prouver, au moins, que cela ne fait pas de mal et dans le cas des vaccins, ce n’est pas le cas. Il suffit de relire chez docteur du 16 la contribution de CMT sur l’histoire des vaccins pour comprendre que, dès le début, la vaccination est une expérience à grande échelle, la population étant les cobayes.
          Pourtant la question de l’alu est SURTOUT la question de l’adjuventation : est-ce qu’adjuventer les vaccins pour ‘booster’ la réponse immunitaire est sans danger et souhaitable ? Parce que le fond du problème est là : si on injecte un bout de pathogène ou un pathogène désactivé ou affaibli il y a pas de véritable réponse immunitaire jugée comme suffisante. Et si le pathogène est trop fort, pafff pastèque. Donc le mythe vaccinal est dans une impasse : cela ne marche pas. Sauf qu’un chemin de traverse a été pris : on injecte en même temps des produits irritants pour FORCER le système immunitaire à réagir, le laissant choisir la cible de son action. Souvent (??) il choisit bien et parfois il choisit mal et paff maladie auto-immune.
          Il est étonnant qu’il n’existe AUCUNE étude épistémologique sérieuse sur la vaccination à long terme. Pourtant le vaccin est un objet médical très courant et si peu d’étude. Pourquoi ? la réponse est dans la question : l’état à délégué la recherche et la pharmacovigilance (lol) à ceux qui fabriquent les vaccins, donc peu de chance que l’on ait des études sur les dangers.
          Il est là le scandale. Et je passe sous silence les ‘experts’ qui ont été biberonné dès le berceau au grandeurs et bienfaits du vaccins qui à sauvé des milliards de vie (bon, moins que le lavage de main, mais ne soyons pas chafouin). Voila.
          On ne fait entendre que la voix de ceux qui parlent du danger de l’alu, parce que c’est le plus simple à réfuter : il suffit de parler de théière cosmique : impossible de montrer que quelque chose n’existe pas. Donc il suffit de dire que cela n’existe pas et demander la preuve que cela existe. Et comme les gens sont septiques, il suffit d’obliger sous contrainte pénale (après avoir menti, volé, corrompu) à la suite d’un simulacre de concertation citoyenne qui disait unanimement qu’il fallait lever les obligations.
          Mais la théière cosmique ne marche que dans ce sens là, pour ‘soutenir’ la science médicale. Impossible de demander des preuves que le dépistage par mamo marche, dans ce cas là c’est à nous de montrer que cela ne marche pas. Le scientisme médical est devenu le nouveau moloch.
          La science à disparu pour le scientisme.

          1. Très bonne analyse ; merci !
            Mais ça n’est pas nouveau : déjà le grand philosophe et homme de Loi, Jules César, écrivait dans son célèbre bréviaire : “Science avec conscience serait la ruine de l’économie marchande” oups !
            Et d’autres avant nous (Rabelais, Molière, BB et Gina (gros)Lolobrigida…) s’en sont offusqués ; chacun son tour, restez dans la queue, y en aura pour tout le monde, on n’est pas prêt de s’ennuyer !

    2. Toxic Story – Deux ou trois vérités embarrassantes sur les vaccins et leurs adjuvants
      du grand spécialiste de la maladie, Romain Gherardi
      Tout sur la MFM et en passant sur la corruption des agences de santé
      Un livre remarquable

        1. Donc sa recommandation est juste aussi, faire faire des tests génétiques avant vaccination pour savoir chez quels individus l’aluminium pénétrera dans le cerveau ? Est-ce une solution pour éviter au moins le problème de l’aluminium ? Je suppose que ces tests sont pour l’instant à la charge du futur vacciné. Sur cette base, on devrait déjà pouvoir refuser la vaccination, s’il n’y a aucune alternative avec d’autres adjuvants.

          1. Merci beaucoup.
            Il y a une référence que je vais retrouver dans le livre.
            Quelles est la page du livre ?
            Ça me fera gagner 5 minutes !
            Cela dit, vu le peu que nous voyons sur cette analyse niçoise, j’ai peur qu’une analyse de cette sorte…

          2. http://www.20minutes.fr/sante/1940087-20161012-vaccins-nouveau-livre-danger-aluminium-ravive-polemique
            J’espère sortir du conflit avec les agences sanitaires, reprend le professeur. Mon travail prouve qu’il existe des facteurs génétiques qui expliquent les liens entre sels aluminiques dans les vaccins et cette pathologie. Ces patients ont une difficulté spécifique à digérer les adjuvants aluminiques qui persistent et se promènent dans leur organisme. On pourrait détecter par des tests génétiques ces individus à risques. A condition d’accepter qu’il existe un problème avec les adjuvants aluminiques
            C est pas de la haute litterature mais j ai pas trouve mieux. J ai lu qu il avait identifie quelques predisposition sur des souris.

          3. Je ne peux pas retrouver la page du livre Toxic story, Google books a supprimé trop de pages dans son aperçu. Cela dit, par l’appareil de notes, on doit pouvoir retrouver facilement la page, le passage renvoie à la note 159 (avec un numéro aussi grand, il s’agit sûrement de notes situées à la fin du livre).

          4. Dommage, car c’est le but de ses recherches : l’espoir de protéger les gens incapables de “digérer” l’aluminium des vaccins.

  30. Sans aucun agacement et évidemment, sans vouloir faire de leçon non plus….
    Il me semble que si ce blog est anonyme… chacun.e a droit à ce que son anonymat soit respecté. Si chacun.e fait son enquête pour craquer l’anonymat des autres (je le fais un peu, parfois, j’avoue 🙂 … … coucou Madame Minoque 😉 ! )… il serait peut-être préférable que chacun.e garde le résultat de ses investigations pour soi…?
    En particulier si cela repose sur des déductions incertaines….?
    Et/ou si c’est pour pointer un doigt accusateur… sur un nouvel arrivant, qui plus est….?
    Ca s’est produit avec plusieurs autres personnes intervenant sur ce blog, avant, et j’ai jamais trouvé ce partage-là très utile… bien au contraire !
    N’est-ce-pas???

    1. C’est peut-être à moi que s’adresse le message …
      Je resterai toujours respectueux avec ceux qui le mérite.
      Simplement il faut avoir à l’esprit qu’un projet d’élargissement des obligations vaccinales est dans les tuyaux du ministère et que toute une série de personnage écument internet et les réseaux sociaux pour tenter de manipuler la population de manière à lui faire accepter l’inacceptable.
      Il y a aussi les sites comme Psiram, pseudo-science.org voir hoaxbuster qui ont pour but de s’attaquer à l’intégrité des personnes que nous suivons et apprécions vous et moi (souvenez vous de Lebreuth). Il y a aussi les “tronches de fake” de Acermendax / Thomas C Durand ( de la tronche en biais) que l’on oppose aux gens qui s’interroge sur les vaccins pour “debunker leur complotisme”. Les zététiciens ont décidés de s’engager aux côté des totalitaires (et sur des arguments profondément antiscientifiques qui méprise l’humain). Je me suis intéressé aux zététiciens à une époque, et c’est même auprès d’eux que j’ai découvert “l’effet cigogne” qui permet de faire croire à des causalités (entre vaccin et disparition des maladies par ex) en faisant passer des corrélation pour des causalités. Mais s’ils defendent le totalitarisme, je ne les ai suis certainement pas. Mon camp est celui de la liberté vaccinale et il n’y a aucune ambiguïté à ce sujet.
      Quelqu’un qui débarque ici en désignant l’un des nôtres comme un “nouvel ami” parce qu’il est “raisonnable et raisonné”, alors même que MT lui a cité 3 fois des auteurs auprès desquels le nouvel arrivant peut se renseigner me donne simplement l’impression d’avoir une mission à accomplir …
      La manipulation la plus évidente est de réduire au silence les personnes critiques envers le projet du ministère… et également de les impliquer dans des “débats” qui auront pour immense caractéristique d’être interminables. On sollicite l’ego d’un des nôtres (vous êtes raisonnable et raisonné) et on tente de l’entraîner dans un projet inintéressant en méprisant la réalité de ce que le projet en question peut réellement apporter à cette même personne.
      Il faut rester sur ses gardes…

      1. C’est vous, Emilio, le dernier qui avez fait des commentaires sur un nouvel arrivant, mais mon message s’adressait à plusieurs (sinon, je vous aurais expressément visé d’un “@ Emilio”) qui ont pointé du doigt des “nouveaux” .
        Merci d’avoir explicité, mais je ne partage quand même pas votre façon de voir les choses.
        Un nouvel arrivant qui “désigne un ‘des nôtres’ ” ne me parle pas… du tout !
        Il me semble qu’on gagne toujours à faire bon accueil aux nouveaux arrivants, quoi qu’ils disent (dans la mesure où ce n’est pas censurable et censuré). Même Lebreuth que vous citez (avec qui j’ai discuté sur d’autres sites pendant les vacances, … et je peux continuer à le faire… c’est le temps que j’y consacre qui me limite, et non sa façon arrogante d’être ni ce qu’il dit). Je n’ai d’ailleurs toujours pas d’avis arrêté sur lui : jeune chir’ arrogant OU suppôt de Satan payé? Je ne sais pas et je dirais que cela m’est presque égal.
        Il me semble qu’on se porte tort à soi-même, en restant ‘entre nous’, et en désignant du doigt les gens qui, de passage, viennent interroger et/ou inquiéter.
        Si nous avons de bons arguments (et un peu de temps, c’est le plus gros problème..), nous saurons bien trouver quelques réponses qui aideront le commun des mortels qui consultent ce blog à faire la part des choses et à trouver que Lebreuth (par exemple) était bien inconséquent et ses positions (qu’il n’a pas défendues bien longtemps) étaient fort incertaines.
        Tout le monde mérite le respect.
        Et si un “des nôtres” comme vous dites (Akira, ici) veut répondre à l’invitation de monter un site autour d’un prétendu “débat”…. je n’irai pas l’en incriminer…. Libre à chacun.e de répondre comme il lui semble juste. Il n’y a pas UNE façon de faire, il y en a plein, complémentaires et pas forcément aussi antagonistes que vous le croyez, vous, Emilio.
        Je comprends parfaitement ce que vous dites : la diversion et toussa (j’ai d’ailleurs pensé à vous, quand j’ai vu en replay le Dr Cymes parler de l’Al dans les vaccins), mais ouvrir un débat aujourd’hui serait -quand même, aussi- matérialiser le fait que tout n’est ni tranché ni aussi clair qu’initialement annoncé sur les vaccins. Ca participerait certainement (et je ne suis pas d’accord avec vous sur ce point) à interroger les gens, et pour certains à les amener dans la rue contre l’obligation vaccinale.
        Car ici comme dans beaucoup de domaines, il me semble que : TOUT EST LIE !
        Bon dimanche, Emilio.

        1. Je comprends totalement votre point de vue Françoise.
          Sauf que nous sommes de retour en 2009, au moment de la fausse pandémie H1N1 et que l’on va tenter de nous manipuler.
          Le débat aujourd’hui n’est pas la vaccination, c’est l’élargissement de l’obligation vaccinale, dont la mise en oeuvre impliquera l’interdiction de débattre de la manière posée et ouverte que vous appelez de vos voeux…
          Je ne comprend pas qu’il soit si difficile de faire prendre conscience à mes amis de l’AIMSIB que si LES VACCINS DEVIENNENT TOUS OBLIGATOIRES, alors il n’y aura plus aucun sens à débattre de l’intérêt de l’un ou l’autre des vaccins. Une menace encore plus forte pourrait être que le corollaire de la nouvelle obligation fasse peser une possibilité de sanction pénale sur votre volonté de débat ouvert et respectueux. Relisez le détail de la sanction pénale que pourrait risquer ceux qui voudront contester la future vaccination obligatoire contre la rougeole. Ceux qui sont prêt à inscrire dans la loi une sanction de 6 mois de prison et une déchéance des droits parentaux pour les parents refusant la vaccination pour une maladie aussi bénigne n’ont AUCUNE LIMITE dans leur volonté de coercition.
          Donc, non seulement je ne met pas en cause votre volonté de respecter les gens qui veulent débattre vaccins… Mais en plus, je milite pour que votre liberté de débattre EXISTENT ENCORE EN 2018.

          1. Et les conséquences en matière de santé publique ? S’il y a vaccination de masse avec en plus 11 vaccins, nous aurons un test grandeur nature sur leur nocivité. Il devrait y avoir des centaines de milliers de maladies auto-immunes supplémentaires, puisque le seul hépatite B a fait 20 000 scléroses en plaque, et d’autres maladies. Georget cite Kouchner qui prévoyait 300 morts quand on a pensé remettre en route le vaccin contre la variole à cause des menaces terroristes.
            Ce qui veut dire : scandale sanitaire, coût exorbitant pour l’assurance maladie, discrédit des pro-vaccins. Certes, ce serait une victoire à la Pyrrhus, mais si les vaccins sont vraiment nocifs (or cas exceptionnels), c’est ce à quoi on devrait assister.

          2. Ça m’étonnerait.
            Pourquoi ?
            Parce que la “couverture vaccinale” actuelle est déjà importante.
            Qu’on passe de 92% à 94 ou 95% de couverture anti-rougeole sous l’effet de l’obligation va changer quelque chose ?

          3. @ Stephane
            Mais les maladies auto-immunes et l’explosion des fréquences… sont des bombes à retardement…. des années de délais…. donc, on niera très probablement le lien entre maladies auto-immunes et vaccins… évidemment ?

          4. Oui mais là, 11 vaccins d’un coup, je me dis que ça va faire mal. Peut-être que je me trompe. Et encore faut-il aussi que cette obligation soit respectée, ce qui ne fut pas le cas avec H1N1. Mais la campagne pour vacciner contre l’hépatite B a fonctionné, d’où les 20 000 scléroses en plaques.
            La justice considère maintenant qu’il n’y a pas besoin de preuves scientifiques pour reconnaître les effets secondaires des vaccins (arrêt de la cour européenne, normalement suivi par les juridictions des pays de l’UE).

          5. Vous dites : “vacciner contre l’hépatite B a fonctionné, d’où les 20 000 scléroses en plaques”
            Pouvez-vous donner vos sources sur ce chiffre ?
            Merci d’avance

  31. Je n’ai aucun problème à lire ses articles, je trouve qu’il écrit remarquablement bien. Mais il est vrai que J’ai besoin de lire 2 ou 3 fois chaque article pour m’imprégner de la logique de son propos.
    Ça fait 5 ans (7 ans ?) qu’il nous avertit sur cette menace d’extension des obligations vaccinales.
    Je me rend compte de son désespoir de ne pas avoir été entendu, et vraiment ça me fait mal, à la fois pour lui et pour les nombreuses familles qui devront batailler pour épargner à leurs enfants des vaccinations inutiles …
    J’ai ÉNORMÉMENT appris en lisant ses articles, largement au-delà de la seule question vaccinale.
    Il faut lire l’article La France s’INDIGNE. Il y a potentiellement dans les “invariants” qu’il décrit (et qui sont constamment repris dans ses articles) un début de solution pour nous faire entendre sur les vaccins, mais aussi sur les statines.

    1. Moi non plus.
      Mais je n’arrive pas à le lire.
      C’est écrit en volcanique variété dialectale aggressive et surabondance de mots. Je n’arrive pas à discerner le fond scientifique de la pensée au travers des fumerolles. Très difficile à lire. Ca nuit au propos.
      Il faudrait que je re-essaie mais il faut préoir pas mal de temps.
      Il marque un but sur le coup de la vaccination antigrippale .Ne pas envisager de la rendre obligatoire (ce qui serait un comble au vu de l’état lamentable de la science en sa faveur) est en effet une faute logique du ministère.

      1. @ Barahj et Emilio . Cher docteur et cher amis. Vous avez du mal à comprendre ce qu’il a écrit ? Ben pas moi, pour une fois, avec ses récapitulatifs, j’ai lu d’un bloc jusqu’au bout et je suis D’ACCORD avec lui. Je suis en outre attristé de son désenchantement devant l’incompréhension de ceux vont se faire “tondre” sans renâcler, se faire enfumer par les suppôt de Big ¨Pharma, se faire multivacciner sans rouspéter avec la complicité de médecin aux ordres.
        Quand je vois ça , je comprend mieux la passivité du peuple Allemand fac à la coercitive barbarie nazie : On courbe l’échine et on se laisse convaincre qu’ont est sur une bonne voie sans même réaliser ou redouter qu’on va droit dans le mur.
        Il va faire valoir ses droits à la retraite mais j’ espère qu’il continuera, comme le Dr MdL à éclairer sous angle différent, les scandales médicaux.
        Il ne faut pas oublier les “pensées de Mar Aurèle : Sois content si une petite chose progresse, et réfléchis au fait que ce qui résulte de cette petite chose n’est précisément pas une petite chose.”
        Alors continuez, continuons.

        1. C’est vrai qu’il y a un peu de “désenchantement” dans la prose de Marc Girard ; j’ai souvent moi-aussi depuis 40 ans un peu l’impression de prêcher dans le désert…
          Et puis parfois, des consultations, des rencontres, des évènements, des supposées “nouveautés” médicales ou scientifiques vous indiquent que vous avez pris le bon chemin (qui certes inéluctablement vous mène au cimetière avec les autres) mais les quelques petits détours amusants que vous avez proposés ont sans doute permis de retarder le moment de passer la grille (du cimetière)…

          1. Cher docteur. Il y a une expression qui dit “Prêcher dans le désert”…On pourrait croire que cette expression qu’o attribue au prêche de Jean-Baptiste voudrait dire que personne ne vous écoute, mais en réalité : “Jean-Baptiste réussit à faire venir à lui tous ceux qui veulent être immergés dans le Jourdain pour se faire baptiser (“Jérusalem sortait vers lui, et toute la Judée, et tout le pays des environs du Jourdain”). Il est donc loin de parler dans le désert, au sens de notre expression.” ( tiré du Reverso)
            Donc, même si vous avez l’impression de “prêcher dans le désert” c’est faux et l’écho des montagnes rameutera encore plus de monde.

      2. Les articles de Marc Girard sont si abscons que personne ne les lit
        Aucun effort ce clarté;c’en est pathologique
        Aluminium et adjuvants – II. A qui profite la mystification de la “myofasciite” ?
        Pourtant une maladie reconnue par scientifiques les plus sérieux!

        1. Tiens donc ! Gherardi est-il aussi nul que le dit Marc Girard ? Ses travaux sur l’aluminium sont-ils à mettre à la poubelle ?

          1. Je ne suis pas d’accord avec mon ami Marc Girard concernant la validité des travaux de Gherardi et de son équipe…
            Cela dit, je ne suis pas sûr que ce soit les travaux eux-mêmes qui posent problème à notre Marc, c’est plutôt l’usage qui en est fait : ça sert selon lui à nous détourner de l‘objet principal qui est, selon tonton Guy, toute autre chose… Et là, je suis 100% avec le Marc !

          2. A regarde un peu les publis medicales, il semble qu il soit tout de meme un peu isole sur cette question. D apres ce que j en comprend, il semble y avoir pas mal de personnes qui reconnaissent la possibilite d’une lesion due a l accumulation d aluminium autour du point d injection (en IM) mais l hypothese d’un effet globale est beaucoup moins soutenue.
            J ai juste diagonalise les premieres publi que j ai trouvee en cherchant macrophagic miiofasciit, ca n est pas une recherche fiable du tout de l etat des choses actuelles, jsute une tentative de comprehension.

          3. Il y a des résumés en entête de chacun des articles de MG.
            En l’occurrence il y a des résumés en entête des 2 principaux articles qui se réfèrent à la question aluminique (Aluminium et adjuvants – La mystification de la “myofasciite à macrophages, partie I et II)
            Contrairement à ce que pense MdL, c’est clairement la méthodologie des travaux du GERMMAD qui est dénoncé par MG, qui a permis d’emmener les critiques des vaccins sur une fausse piste, de manipuler les gens de manière à les maintenir dans une impasse et surtout de faire oublier que les victimes de la “myofasciite à macrophage” ont des symptômes qui se rappellent ceux de la sclérose en plaque… dont le nombre de cas a explosé à la suite des campagnes de vaccination hépatite B.
            Effectivement, pourquoi parle-t-on autant de l’aluminium ? Georget dit dans une vidéo (webserie #1 sur les vaccins / agence info libre) que la question aluminique est l’arbre qui cache la forêt. Il semble lui aussi s’agacer qu’on parle autant de l’aluminium. Georget cite très rapidement les travaux du GERMMAD dans son livre. Cette question n’est absolument pas centrale dans ses livres !
            C’est malin de focaliser l’attention des critiques sur l’aluminium si l’on veut imposer l’obligation vaccinale. Lever l’obligation vaccinale est possible parce qu’un simple décret (de nature POLITIQUE donc) permet de l’abolir. Alors que pour produire des vaccins sans aluminium, il faudrait agir sur les chaînes de production d’entreprises privées… Ce qui est impossible et insensé. Le citoyen a une légitimité pour intervenir sur l’action POLITIQUE, pas sur des chaînes de production des entreprises privées.
            Il est vraiment ennuyeux que des gens comme E3M ou Joyeux (qui militait au dernières nouvelles toujours pour le “retour du DTP sans aluminium”) fasse indirectement la promotion de l’obligation vaccinale en focalisant l’attention des gens sur l’aluminium AU LIEU de la focaliser sur la GRAVE SUPPRESSION DE LIBERTÉ provoquée par l’obligation vaccinale, ce qui nous ramène au dernier article de MG et au titre de son introduction (étrange épidémie de mutité chez les lanceurs d’alerte) :
            http://www.rolandsimion.org/spip.php?article385

          4. L’aluminium est une partie non négligeable de la question vaccinale ; car pour les industriels (qui sont désormais aux commandes de la Santé Publique) c’est un aspect technique majeur…
            Il faut bien comprendre la question de l’aluminium pour comprendre la question des vaccins et des obligations…
            Je l’explique dans mon prochain livre, ce chapitre est écrit ; mais je crains d’arriver trop tard !

          5. @ MdeL
            Comment pourriez-vous arriver ‘trop tard’ ?
            Il y aura constamment besoin d’information pour mobiliser les gens, pour qu’ils choisissent le moindre mal dans le peu qui leur restera de liberté, qu’ils restent vigilants, harcèlent leurs médecins pour faire des déclarations ad hoc en cas de problème. La vie ne s’arrêtera pas après l’obligation vaccinale, si elle est confirmée.

        2. @ expert, puisque vous l’êtessans doute je crois qu’il faut bien lire l’article de Marc Girard :
          Aluminium et adjuvants – I. La mystification de la “myofasciite à macrophages”
          samedi 21 juin 2014 par Marc Girard
          Je crois avoir compris que cette maladie existe et a été décrite depuis longtemps et la rattacher à l’aluminium plutôt qu’au vaccins relève d’une mystification : L’arbre qui cache la forêt. Mais j’ai peut-être mal compris, comme disait “Lorenzo” dans le film “Le nom de la Rose” Son stupido” en se frappant la tête.

        3. Siiii … pleins de gens lisent ses articles, parce qu’ils permettent de savoir comment on nous manipule.
          Par exemple, une manipulation peut consister à parler de l’aluminium tout le temps… et de passer sur tous les médias, comme Me Jacqueline Bergel-Hatchuel qui passe sur Cnews, qui a les honneurs de FranceTVinfo pour dire qu’elle ne veut pas prendre position sur les 11 vaccins obligatoires et qu’elle respecte beaucoup madame la ministre.
          J’ai lu Georget, vous aussi (j’imagine !). Du coup, vous savez que la question scientifique sur les vaccins est TRÈS VASTE et qu’il n’y a aucune raison de ne parler QUE de l’aluminium.
          C’est pourtant de ça que vous avez le plus de chance d’entendre parler jusqu’à la fin de l’année sur les “médias officiels” : l’aluminium.
          Je n’ai pas lu le livre Toxic Story de Gherardi, par contre J’ai vu et entendu (en direct) Gherardi dire qu’il était d’accord “à 95%” avec les trucs ahurissant qui ont été préconisés par Fischer.
          Pas besoin de me pencher sur une LOURDE documentation pour savoir POURQUOI leurs critiques restent aussi modérée.
          Il faut lire le dernier article de notre ami Marc Girard, le titre est éloquent :
          http://www.rolandsimion.org/spip.php?article385

          1. Nous sommes des fourmis dans une fourmilière et ne survivons, bon an mal an, que grâce à notre “biodiversité”.
            Me Jacqueline Bergel-Hatchuel, Gherardi ET Marc Girard ET Emilio sont très utiles car, à la fin du fin, le cerveau de la fourmilière (concept à fouiller un peu) fait une sorte de synthèse et exprime la démocratie…
            Donner un peu de temps à la fourmilière…

    2. À propos de l’article majeur de Marc Girard propose par Emilio le 24 août …
      Petit avis perso sur cet article c’est de réaliser que cet homme là ressemble étrangement à un objecteur de conscience ! En le lisant j’ai eu l’impression de m’être sentie psychanalysée et j’aime bien !
      Est-ce normal ? Ou complètement à côté de la plaque ?

      1. et il est couillu le Monsieur, peu de médecins ont eu le courage de parler aussi clairement de “la pègre médico-pharmaceutique, soutenue par le pouvoir”
        Ce qui lui a valu de nombreux amis, on le comprend.
        Par contre s’il aime d’amour MdL, il dézingue à mort Mme Frachon pour son action “complètement contre productive”, ici il faudrait sûrement mettre les choses au point.
        Un bretteur totalement désintéressé (et sans fortune), ça existe encore de belles personnes comma ça?

        1. Son hostilité vis-à-vis de la “fille de Brest” m’échappe un peu ; mais c’est secondaire…
          Y a des gens très sympas qui me haïssent… Je leur pardonne, comme jésus du haut de sa croix, mais … putain ça fait mal ces clous…

          1. Lors de la médiatisation de la fille de Brest en 2008, la stratégie industrielle des laboratoires pharmaceutiques était DEJA établie…
            Le “scandale” du médiator a servi d’alibi pour promouvoir cette stratégie, c’est ce que MG explique en long, en large et en travers sur son blog.
            La Sirène (également appelée la SARDINE de Brest, la TORPILLE de Brest, bref jamais rien de réellement méchant) a servi d'”alibi” au système.
            J’ai lu la dernière lettre de Joyeux et je e n’arrive pas à trouver de mots assez durs pour exprimer ma colère envers cet individu qui veut à tout prix focaliser l’attention des gens sur quelque-chose d’anecdotique (l’indisponibilité du vaccin DTP) alors que la menace la plus imminente concerne la mise en place des mesures préconisées par Alain Fischer dans son rapport publié le 30 novembre 2016 …
            LIBERTE VACCINALE …

          2. L’indisponibilité du vaccin DTP et la fin de la liberté vaccinale sont les deux faces de la même pièce.
            Votre histoire d’alibi de la torpille de Brest n’est pas claire…
            “Il pleuvait sur Brest, rappelle-toi Barbara…” dit la chanson

          1. Ouais, je sais : il pense que l’affaire du Médiator a éclipsé l’affaire vaccinale…
            Ces jours-ci montrent le contraire ; les deux affaires s’emboîtent !

        2. Même sous influence psychanalytique on peut garder son libre arbitre et rester simple voire simpliste ! Au sujet d’Irene j’y vois donc humblement qu’il n’a pas apprécié le scandale du médiator déposé sur la place publique à travers les médias et le film “La fille de Brest” alors qu’il dénonçait depuis fort longtemps et donc en amont toutes ces dérives, ces problèmes de délinquance du lobbying médico-pharmaceutique … Et qu’ainsi le mediator ne resterait qu’une “anecdote” limite contre-productive alors qu’il y aurait tant à faire… pour abolir cette envahissante escroquerie de l’industrie pharmaceutique ??? Je ne crois pas qu’il à tout à fait tort en même temps ! Les dérives n’augmentent-elles pas depuis tous ces scandales ? Demain les 11 vaccins obligatoires …
          Bon moi j’ai aimé notre Amiral répondre un jour d’août sur ce blog “Qu’il suffit parfois d’une personne pour faire bouger les plaques tectoniques” Ben voui j’y crois aussi ! Sinon à quoi bon continuer nos luttes ?
          Bon dimanche à tous

          1. je comprends bien toute votre prose (c’est déjà pas mal), mais sans aucune mauvaise volonté, je ne pige pas ce que signifie “sous influence psychanalytique” (comme sous celle d’une secte, ou drogué…),
            Marc Girard a lu Freud, au moins 1 peu (pour un médecin j’estime que c’est un minimum vital), ce qui lui permet d’avoir un oeil sur ses faiblesses. Ainsi il parle de son “agressivité pathologique” avec pas mal d’humour, moi j’aimerais savoir ce qu’est une “agressivité gentille” (ou douce)… Il est bon d’appeler 1 con 1 con et par son patronyme sur un blog, ça soulage, mais ce n’est pas à la portée de tout le monde…

          2. @ Phil
            J’ai voulu dire qu’en lisant un tel article, au lieu de lire en diagonale ou de décrocher, il m’a plutôt bien aidé à éclairer mon jugement, à décoder ce que je n’aurais pas pu faire toute seule ! Michel sait très bien le faire également et quelques autres… Ce n’est pas donné à tout le monde de nous rendre un peu plus d’intelligence que la distribution a bien voulu nous accorder 🙂
            Et pourtant j’ai plutôt l’esprit cartésien mais j’aime bien être embarquée ainsi c’est quand même bien mieux qu’une secte remplie de drogués non ?

  32. Voici un peu de documentation pour ceux qui ont envie de parler d’anecdotes alors qu’un incroyable projet visant à soumettre de force la population aux produits des laboratoires pharmaceutiques (et potentiellement, y compris pour les vaccins qui n’existent pas encore) est dans les tuyaux du ministère de la santé :
    Articles de Marc Girard :
    Élargissement des obligations vaccinales : quels inconvénients, en fait ? (article réellement MAJEUR)
    http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article382
    Y a-t-il des raisons objectives de se méfier des vaccins ?
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article316
    (Version plus courte de cet article “Vaccins et vaccinations : ce qu’il vaudrait mieux savoir ” : http://www.rolandsimion.org/spip.php?article319 )
    Débat national sur les vaccinations : toujours aucun vaccin en vue contre les escrocs ou les imbéciles
    http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article372
    Politique vaccinale et obligations :
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article359
    Gardasil : éléments pour un vrai débat (évaluation technico-réglementaire du vaccin probablement le plus polémique, article majeur)
    http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article311
    Les déconneurs du journal Le Monde au service de la propagande vaccinale (MG démantèle la récente propagande du journal #LeMonde) :
    http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article383
    Alain Fischer : science ou propagande, il faut choisir (à propos d’une récente tribune de nos fabuleux experts dans le journal Le Monde) :
    http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article381
    Rapport Fischer (nov. 2016) sur les obligations vaccinales : la propagande comme cas d’école (critique du rapport Fischer qui sert de base à la volonté d’élargissement des obligations et qui fut publié le 30 novembre 2016)
    http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article379
    La France s’indigne (où Marc Girard présente notamment ses fameux invariants que l’on retrouve pour chaque dysfonctionnement)
    http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article208
    La recomposition peut attendre : avec Agnès Buzyn, la décomposition, « c’est maintenant »
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article378
    “Le Médiator et après ?” : pire qu’avant…
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article245
    Aluminium et adjuvants – II. A qui profite la mystification de la “myofasciite” ?
    http://www.rolandsimion.fr/spip.php?article287
    Quand le Justicier masqué de Big Pharma oublie sa pièce d’identité sur le lieu de ses exploits… (lorsque Marc Girard dénonce les âneries de #PSIRAM)
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article348
    Michel De Lorgeril :
    LA « QUESTION VACCINALE » VUE PAR LES MÉDIAS « SÉRIEUX » EN JUILLET 2017
    https://michel.delorgeril.info/ethique-et-transparence/la-question-vaccinale-vue-par-les-medias-en-juillet-2017-2
    SINISTRES ARITHMÉTIQUES À PROPOS DU VACCIN CONTRE L’HÉPATITE B : ILLUSIONS DE LA VACCINOLOGIE (SAISON 8) (Les grandes illusions de la vaccinologie Saison 8)
    https://michel.delorgeril.info/ethique-et-transparence/sinistres-arithmetiques-a-propos-du-vaccin-contre-lhepatite-b-les-illusions-de-la-vaccinologie-saison-8
    RUPTURE DES STOCKS DU VACCIN ANTITÉTANIQUE [DÉLIRES VACCINOLOGIQUES : SAISON 9] (Les grandes illusions de la vaccinologie Saison 9)
    https://michel.delorgeril.info/web/delire-vaccinal-et-industriel-illusions-vaccinologiques-saison-9
    COMMENT LE JOURNAL LE MONDE SE DÉSHONORE EN FAISANT MENTIR LES CHIFFRES ! [DÉLIRES VACCINOLOGIQUES : SAISON 10] (Les grandes illusions de la vaccinologie Saison 10)
    https://michel.delorgeril.info/vaccins/comment-le-journal-le-monde-se-deshonore-en-faisant-mentir-les-chiffres
    COMMENT INVENTE-T-ON DES ÉPIDÉMIES ?
    https://michel.delorgeril.info/ethique-et-transparence/comment-invente-t-on-des-epidemies
    LA VARIOLE ET LES « ERREURS » INTENTIONNELLES (?) DES 200 SIGNATAIRES EN FAVEUR DE 11 VACCINS OBLIGATOIRES
    https://michel.delorgeril.info/ethique-et-transparence/les-erreurs-intentionnelles-des-200-signataires-en-faveur-de-11-vaccins-obligatoires
    (Davantage d’information sur la manière dont la variole fut réellement éradiquée, cad grâce à une stratégie de surveillance-endiguement : http://www.infovaccin.fr/l-eradication-de-la-variole.html )
    ONZE VACCINS OBLIGATOIRES PLUTÔT QUE 3 ?
    https://michel.delorgeril.info/ethique-et-transparence/onze-vaccins-obligatoires-plutot-que-3
    QUESTION VACCINALE : DIALOGUE IMPOSSIBLE, ABSENCE D’ARBITRE, MAIS PASSAGERS CLANDESTINS…
    https://michel.delorgeril.info/ethique-et-transparence/question-vaccinale-dialogue-impossible-absence-darbitre-mais-passagers-clandestins
    https://michel.delorgeril.info/web/pourquoi-ne-peut-on-parler-des-vaccins-en-toute-serenite
    Michel Georget (vidéo) :
    https://www.youtube.com/watch?v=E9D69mNi3ZI
    Incroyable confidence d’un vaccinologue (Jean-François Saluzzo directeur de production de Sanofi) :
    http://www.agoravox.tv/actualites/sante/article/incroyables-confidences-d-un-38077 (vidéo https://www.youtube.com/watch?v=rnKnp_nuMeA&feature=youtu.be )
    Même pour les autres …
    J’ai toujours constaté de la confusion sur ce que dit réellement Marc Girard. Quand il dénonce les “antivaccinalistes”, il y a une toute une logique derrière ce propos. je ne peux qu’adhérer à cette logique, et j’ai eu une éclatante confirmation de ses thèses lorsque j’ai constaté la totale ABSENCE de réaction des associations critiquées à la suite d’un incroyable rapport Fischer qui proposait de mettre en place un SYSTÈME COMPLET DE CONTRAINTE VACCINAL. Quand il dénonce le “micro-scandale” médiator, il dénonce la médiatisation d’un problème sanitaire qui a été utilisé comme un ALIBI par les autorités pour montrer que “tout allait changer” pour amener ensuite un élargissement des obligations vaccinales … ce qui a été remarquablement confirmé par les faits. Lorsqu’une loi de “moralisation de la vie publique” est votée à une large majorité dépassant les députés LREM, ce n’est sans doute pas un hasard que l’on en profite également pour élargir les obligations vaccinales. Lorsque Philippe a annoncée sa volonté dans l’hémicycle, les gens ont massivement APPLAUDI (voir https://www.youtube.com/watch?v=be1zKQuj0Vo )
    A ce propos, un argumentaire me met mal à l’aise : dois-t-on réellement demander qu’un comité d'”experts indépendant” se réunisse pour examiner la question vaccinale ? Parce que si un comité REELLEMENT HONNETE se réunissait, il y a fort à parier que l’obligation vaccinale géante serait quand même votée. Comme ce fut régulièrement évoqué sur ce site, les conflits d’intérêts ne sont parfois pas QUE de nature financière.
    Marc Girard dénonce la MANIPULATION, la TENDANCE égocentrique des “antivaccinalistes” qui veulent faire parler d’eux coûte que coûte, qui veulent être des interlocuteurs privilégiés des pouvoirs publics à n’importe quel prix (comme Me Jacqueline Bergel Hatchuel qui dit qu’elle NE VEUT PAS PRENDRE POSITION SUR LES 11 VACCINS OBLIGATOIRES et qu’elle respecte beaucoup madame la ministre).
    Marc Girard dénonce la question aluminique des vaccins, régulièrement reprise par les médias (y compris ceux qui par ailleurs, sont les premiers à promouvoir la propagande sur les vaccins ou les statines), comme une manipulation visant à empêcher de soupçonner le vaccin Hépatite B d’être une cause primordiale sur l’épidémie de “myofasciite à macrophage” (qui pourrait être apparentés à une sclérose en plaque) et à maintenir les généralises vents debout contre ceux qui critiquent les vaccins (des médecins parfaitement prêts à se passer du vaccin hépatite B, mais incapable d’accepter des critiques sur la vaccination EN GENERAL).
    Si vous vouliez une confirmation que le drone des “11 vaccins obligatoires” volontairement lancé par Buzyn avait pour simple rôle de détourner l’attention, c’est désormais officiel => La liste des vaccins obligatoires sera révisée CHAQUE ANNEE pour adapter au mieux le marché du vaccin à ses débouchés (les petits et grands français) : http://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/a-partir-de-2018-les-enfants-de-moins-de-deux-ans-devront-etre-vaccines-contre

  33. Marc Girard nous livre de nouvelles réflexions, en partie en réaction à une discussion dans ce blog.
    Ethique scientifique et crise de l’expertise:
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article131
    La première partie est intéressante, mais si elle est inutilement ardue à décrypter.
    Puis vient une réflexion philosophique confuse où l’on trouve:
    le Sacré = l’acceptation de l’inconnaissable agissant
    puis:
    Cependant et premièrement, il n’y a pas besoin d’inventer un Dieu omniprésent pour s’émerveiller que le réel fonctionne
    Ce qui me parait exact
    Deuxièmement, je ne vois pas en quoi décrire les lois de la gravitation ou tracer la courbe d’une fonction mutile ou amoindrit le Sacré.
    Et d’ajouter en bas de page:
    Ce m’est aussi l’occasion de dire que, quoique l’intelligent design ne soit pas ma ligne personnelle de pensée, je peine à comprendre le politiquement correct qui justifie de décrédibiliser cette vision comme intolérablement primaire : qu’est-ce qui empêche quiconque de se représenter la main de Dieu derrière les lois de la nature telles que la science s’efforce de les décrypter ?
    Ce n’est pas le PC qui décrédibilise le dessein intelligent, c’est son manque d’explication convaincante du monde, son incapacité à prévoir, à formuler des hypothèses que l’on puisse tester.
    Le dessein intelligent est du créationnisme déguisé: il est faux.
    Certes, il s’échappe dans les recoins encore inexplorés et se refuge entre les lamelles du parquet, au point de recourir au Dieu de l’Incertitude Quantique, qui serait un Dieu, un inconnaissable agissant, qui tricherait avec la physique.
    Dès lors on ne peut plus démontrer sa non existence, pas plus que celle de la Theière Céleste, de la Licorne Rose, du Plat de Spaghetti Volant ou du Monstre dans le Garage.
    Bien au contraire, savoir mettre en équation, c’est à dire, révéler les forces agissantes amoindrit, à chaque nouvel épisode, l’acceptation d’un inconnaissable agissant (le Sacré selon MG)
    C’est bien là l’enjeu d’une médecine SCIENTIFIQUE, que de nous soustraire à notre penchant naturel à vouloir expliquer le monde avec des mythes.
    Et d’espérer que la réécriture, à venir, de ‘l’équation du risque cardiovasculaire’, excluant le CHO comme ‘inconnaissable agissant’, puisse amoindrir l’hystérie collective
    Les anglophones pourront se délecter de la démonstration qui est faite ici:
    https://www.youtube.com/watch?v=qfXbnygJirc
    Pour le reste, il y a quelques bonnes réflexions (mais que c’est lourd!)

    1. Sans vouloir prendre parti, l’un comme l’autre m’indiffère, je ne vois pas en quoi ceux qui pensent l’intelligent design (la main d’un dieu qui a crée en sachant comment cela évoluera) remettent en cause la science.
      Il reste toujours la capacité de chercher, faire des expériences et prouver.
      Maintenant parler de démarche SCIENTIFIQUE sous un post concernant la vaccination (en l’opposant à la foi de ceux qui regarde le monde comme créé de la main d’un dieu) est croquignolet. Demandez aux médecins lambda ce qu’ils pensent de la vaccination, je vous résume : “la vaccination ça marche” et même si ils sont contre l’obligation, à la fin il faut se vacciner en masse sinon les épidémies vont revenir.
      Y-a-t-il une étude scientifique sérieuse pour le justifier ou est-ce une sorte d’intelligent design spécial médecine ?

  34. Dans la vie, on n’est pas tous égaux.
    Chez les Anglo-saxons, on enquête vraiment, chez nous, on lèche les bottes, exemple?
    1- Aux States, la corruption des experts en Nutrition par l’industrie du sucre est mise à jour, dure depuis les années 60, une perle y est dénoncée, “les enfants qui consomment beaucoup de sucres sont plus maigres que ceux qui n’en consomment pas”. Fallait oser.
    2- Aux RU, c’est l’industrie laitière qui en prend pour son grade, c’est archi-connu, certes, mais là, ce sont des scientifiques qui enfoncent les clous du cercueil.
    3- Mais en France, la presse est vent debout contre la nébuleuse anti-vaccinale, adepte de désinformation et de pseudo-science…
    1- https://www.nytimes.com/2016/09/13/well/eat/how-the-sugar-industry-shifted-blame-to-fat.html?mcubz=3
    2- http://www.dur-a-avaler.com/les-3-strategies-influences-industrie-laitiere-mises-nue-comparables-tabac/

    1. @ Reliquet : Vu sur Prévention Santé un article signé par “Doc s’en mêle” ( et pas s’ emmêle..;) un article sur :” Santé et Pratiques sectaires : un tour d’horizon en 2017″ très instructif et pour ma part ayant eu en GàV le sinistre Gilbert Bourdin ( Mandarom) je n’ai toujours pas compris comment des gens pouvaient se laisser séduire par cette larve pédophile, incapable de me regarder dans les yeux sinon de manière torve et sournoise ! Et qui pleurnichait qu’il était malade. Quoique, sa “Déïcité” ne l’a pas empêché de mourir par la suite du diabète sucré en prison si je ne me trompe. (C’est juste une anecdote)
      D’autre part à propos de dérive sectaire et de charlatans, j’ai vu sur la page Facebook de l’AIMSIB ceci :
      “Dr. Jean Jacques CHARBONIER
      21 août, 02:25 ·
      ..
      UNISSONS NOS PRIÈRES CE SOIR 21 AOUT À 20 H 11, HEURE DE PARIS. Nous allons changer de niveau énergétique et augmenter encore notre prise de conscience universelle par le biais de nos CIE. Ce sera le moment d’une éclipse solaire avec un changement de lune qui permet l’écoute de toutes les pensées d’Amour envoyées à l’Univers. Alors prions ensemble à cette heure précise pour rétablir la paix dans ce monde et pour que l’Amour l’emporte sur la haine et la violence.”
      Je veux bien être bienveillant, mais çà ! J’ai regardé qui était ce “médecin” et ce qu’il fait : mais il a un “pèt au casque” , ou quoi , Même son regard est celui d’un dément. j’espère de tout cœur qu’il n’adhèrera pas à l’AIMSIB cela reviendrait , à mon sens, à nous ridiculiser.
      Y a peut-être une explication ?

        1. C’est là :
          Conscience Intuitive Extraneuronale : Un concept révolutionnaire sur l’après-vie, enfin reconnu par la médecine
          La Conscience Intuitive ExtraneuronaleLe 14 décembre 2015 est une date historique. Ce jour-là, l’hypothèse d’une conscience délocalisée, autonome et totalement indépendante du cerveau, est enfin reconnue dans une thèse de doctorat en médecine pour expliquer les expériences particulières vécues par celles et ceux qui ont connu un arrêt cardiaque les fameuses Expériences de Mort Provisoire ou EMP appelées aussi NDE (Near Death Experience).
          Cette thèse, soutenue à la faculté de médecine de Reims par François Lallier et dirigée par le Dr Charbonier, a été récompensée de façon maximale avec une mention très honorable et les félicitations du jury.
          Ce concept est appelé Conscience Intuitive Extraneuronale ou CIE.
          Certaines informations contenues dans la CIE peuvent être retrouvées sous hypnose.
          Bon, je veux bien regarder un peu des feuilleton policier américains dans lesquels interviennent des médiums, et même lire des romans S.F de Peter Hamilton ( la trilogie de Mindstar), c’est amusant, mais des médiums qui interviennent dans des enquêtes de police comme il affirme dans sa page Facebook, alors là j’en reste les bras ballants ! Et c’est un médecin çà. Croire à une vie dans l’au-delà après la mort est déjà difficile ( même pour un chrétien) mais affirmer que quelqu’un entre en contact avec le défunt … même le père de Sherlock Holmes y a laissé sa raison à force de faire tourner les tables… et son argent.

        2. C’est vérifié, il se pourrait que nous ayons un nouvel ami.
          Ses opinions et croyances lui appartiennent, il semble qu’il soit anesthésiste dans le Languedoc et qu’il aime l’AIMSIB, qu’y pouvons-nous?.
          Mon heu… cousin Doc s’en Mêle est très clair dans son article, toutes les thèses sont intéressantes si elles sont étudiées de manière pragmatique et raisonnée. Il y a 20 ans en réa un patient m’a fait part de sa NDE pendant sa réanimation sur un parking, je rigole moins avec cette idée depuis.
          Pour ce qui est des pensées d’amour envoyées à l’univers pendant les éclipses solaires et machin la lune, bon… Tant qu’il ne propose pas une distribution massive d’AVK à ses patients…

  35. A propos de vaccins, quelqu’un a entendu parler de ce bouquin? “Immunisés ? – Un nouveau regard sur les vaccins ” de Lise Barneoud ( journaliste scientifique )
    https://www.amazon.fr/Immunis%C3%A9s-nouveau-regard-sur-vaccins/dp/B0724ZL3FY/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1503062570&sr=8-1&keywords=immunis%C3%A9s
    Il sort le 31 .. Vu sur le compte twitter de Dupagne qui l’a déjà reçu lui… il a l’air très enthousiaste … Il dit carrément que c’est le meilleur livre sur la vaccination qui n’ait été publié.. C’est parce qu’il n’a pas lu ceux de Michel Georget et pas encore le votre Amiral !!!!

    1. Dissolving Illusions: Disease, Vaccines, and The Forgotten History de l’eminente Suzanne Humphries
      est le livre le plus enrichissant
      Ses conférences video (en anglais)sont aussi très riches d’enseignements

  36. Je rappelle que ceux qui sont à l’origine de ce genre d’article veulent vacciner de force les petits (avant de s’attaquer ensuite aux grands) français !
    Pour faire passer une pilule aussi folle, ils stimulent l’orgueil des parents en tendant à occulter que ce que l’obligation vaccinale veut supprimer, c’est également la liberté de LEUR propres enfants !
    La propagande vaccinale méprise l’humanité des individus, elle méprise les droits élémentaires des individus, elle veut placer les français AU SERVICE de Big Pharma en leur interdisant d’exercer leur droit le plus fondamental de refuser un traitement pour eux-même et leurs enfants … ce projet est complètement fou.
    Ce projet d’élargissement des obligations vaccinales est prévu de longue date, Marc Girard le prévoit depuis plusieurs années. Ce projet est la conséquence directe de l’échec de la campagne de vaccination contre la “pandémie grippale” H1N1 de 2009. Roselyne Bachelot a fait rigoler la France d’en bas (qui n’a été que 8% à se faire vacciner), mais ça n’a certainement pas fait rire Big Pharma, qui souhaite désormais prendre une revanche à la hauteur de l’échec de 2009.
    La propagande veut mettre en cause la MORALITE de tout individu mettant en cause la moindre vaccination … C’est cela la méthode employée pour imposer la coercition : faire croire à un maximum de gens qu’ils sont les “gentils” (qui sont solidaires parce qu’ils acceptent de vacciner leur gosse) et qu’ils doivent combattre les “méchants” (les vilains antivaccins qui refusent LA vaccination, et profiterai ainsi de la vaccination des autres). Ce que les “gentils” oublient, c’est que leurs nourrissons seront un jour des adolescent (e-s) qui seront certainement contrariés qu’on leur refuse à l’avenir d’exprimer leur choix de recevoir un traitement à l’avenir, surtout avec un vaccin aussi polémique que le Gardasil 9.
    L’étape suivante (qui est sans doute encore plus importante) va consister à mettre en place une coercition contre les médecins. Pour l’instant (toujours grâce à cet orgueil que la propagande cherche à stimuler au maximum) les médecins sont majoritairement favorables à l’obligation vaccinale. Ils sont donc les alliés de Buzyn dans son projet d’élargissement, il faut donc les caresser dans le sens du poil … Pour l’instant, c’est donc hors de question d’évoquer la moindre coercition contre les médecins, mais ce sera certainement l’étape suivante, une fois que le premier projet aura été voté.
    Pour rire, les perles de 2009 relevées par MG : http://www.rolandsimion.fr/IMG/pdf/Les_perles_2010.pdf

    1. oui la majorité des médecins est favorable aux vaccins et à leur caractère obligatoire, ça va être compliqué pour les parents..
      Je discutais récemment avec des amies dont une qui est assistante maternelle à domicile. Elle se pose la question, inquiète, d’un éventuel élargissement de l’obligation au personnel de la petite enfance… Et pourquoi pas? tout est possible..
      Je me disais que le seul moment où les médecins bougeront c’est le jour où il nous sera imposé des vaccins ( déjà on a l’hépatite B dès la 1ère année de médecine ) mais on pourrait arguer que l’on peut contaminer nos patients avec le pneumocoque ( on nous a déjà traiter d’irresponsables lors de l’épisode H1N1 parce que l’on ne s’est pas fait vacciné – enfin la plupart ) ..
      Parce que les médecins acceptent sans sourciller l’obligation vaccinale mais sont les derniers à se vacciner contre la grippe .. Quoi , nous imposer à nous un vaccin , qui peut y penser, ? c’est inadmissible !!
      Mais sans doute, Buzyn n”‘ira pas jusque là , elle a besoin des médecins pour la soutenir… par contre, les assistantes maternelles, …….

      1. Peut-être.
        Mais si un nombre significatif de familles recherchent des médecins qui ne soient pas “obligataires”, vous pouvez être sûre qu’un nombre significatif de médecins suivront leur potentielle patientèle…
        Ça s’appelle la Loi du marché !

        1. Je crains que la Loi du marché ne joue pas en notre faveur.
          En effet, en rendant obligatoire la vaccination élargie on donne encore du pouvoir aux médecins.les vaccinés seront plus nombreux!
          Le Dr Knock l’avait dit “:Tout bien portant est un vaccinable qui s’ignore”…
          Toute mesure qui peut remplir la salle d’attente et rendre les patients dépendants du médecin est bien vue par ces derniers.
          Donner une seringue à un médecin c’est comme donner un flingue à un cow-boy!
          Peu refuseront.

  37. Si ça peut faire avancer le chmilblik (?)
    Je vous laisse le soin d’analyser le document officiel et confidentiel de GSK, vous êtes plus pertinent que moi pour ce faire . A vous de voir si on peut en tirer des conclusions …
    Infanrix hexa: le document confidentiel de GSK
    L’article de “Initiative Citoyenne”, sa position ainsi que les coupures de presse sur la question (notamment un droit de réponse de GSK : [«… Il est confidentiel, parce qu’on ne veut simplement pas semer la panique. … »] )
    http://initiativecitoyenne.be/article-infanrix-hexa-le-document-confidentiel-accablant-113251207.html
    Le communiqué de presse de I.C.
    http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/2012-2013/Communique-de-presse-d-IC-du-6-dec.-2012-_doc-confidentie.pdf
    Le document confidentiel de GSK aux autorités (en anglais – 1271 pages)
    http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/2012-2013/confid.pdf

  38. On peut réfléchir aussi si on n’est pas scientifique ?
    Qui manipule ces marionnettes “Mondistes” ( c’est du Wellbeck) ? Les marionnettes font aussi partie de la société du spectacle et un “Deus ex machina” est descendu récemment de son Olympe argenté pour distribuer ses satisfécit et ses prébendes de bon aloi à ceux qui le servent bien. C’est ainsi que lié par des pactes synallagmatiques, il est l’obligé de ceux qui l’ont soutenu comme ceux-ci le soutiendront, lui et ses féaux en ne se défaussant jamais par rapport à la doxa qui leur rapporte une manne dont ils ne peuvent plus se passer ! Le “Monde” et se rédacteurs est ainsi fait de liens et de conflits d’intérêts qui fausseront toujours la réalité pour nous donner le spectacle de leur incompétence… et ce “canard ” boiteux n’est pas le seul. De profundis mes frères pour notre société…

  39. Amiral et le poids des mots 🙂 Bon y’a pas encore le choc des photos mais ça va viendre p’têtre :-))
    Encore plus dramatique de les décrypter ainsi :-((
    Merci !
    Stratégie du trio Bergé Niel et Pigasse … On comprend un peu plus !
    Comment renverser cela ?

    1. Faut pas “renverser”, ça fait du bruit et pourrait réveiller les enfants ; faut les pousser sur le côté, dans le caniveau, comme des …

  40. D’accord avec cet article, sauf la partie sur Trump et le Brexit. En effet, c’est parmi les gens qui ont voté dans ce sens que se recrutent le plus les anti-vaccins. Alors que les européistes mondialistes, lecteurs du Monde, sur-diplômés, sont généralement favorables au “progrès scientifique”, à la finance, à l’industrie… S’il y a une dérive avec les vaccins (et les médicaments), elle est du côté de l’ultra-libéralisme. Ce n’est pas le chômeur isolé dans sa campagne anglaise ou américaine qui en est responsable. Au contraire, il a tendance à se méfier de tout ce qui vient d’en-haut, à voir des complots partout, ce qui dans le cas des laboratoires, n’est pas infondé. Il y a bien une stratégie derrière la pénurie organisée du DTP.

    1. Bon, d’accord !
      mais attention, faut pas sombrer non plus dans l’anti-vaccinalisme militant ; faut réfléchir un peu d’abord…
      Dur de réfléchir ! C’est justement le métier des scientifiques : réfléchir !

      1. C’est vrai, mais l’anti-vaccinalisme est une réaction à la peur. Peur qui est aggravée par l’inconnu. Qu’y a-t-il dans les vaccins qui rend malade ? Pour rassurer, il faudrait mener des études, mais il n’y a pas de financement, voir les problèmes de Gherardi pour en trouver.

      2. Combien d’anti-vaccinalistes radicaux pour 100 partisans du refus de l’obligation vaccinaliste ?

        1. Bonne question !
          Il y a tendance, comme d’hab, à caricaturer la réalité : on peut être contre toute obligation (comme moi) et ne pas être forcément anti-vaccins forcené, comme moi encore ; mais encore faut-il bien réfléchir avant de laisser planter une aiguille dans le muscle d’un bébé de 2 mois ou moins (comme aux USA)…

      3. Diverses analyses sociologiques démontrent que plus leur niveau d’instruction est élevé et plus les parents se posent des questions sur les vaccins…

        1. EXACT !
          Mais pas seulement pour les vaccins pour l’alimentation aussi, pour les perturbateurs endocriniens, le réchauffement climatique.
          Conclusion: moins on instruit plus on peut manipuler et diriger.

    2. Ah, ah, “L’ultra-libéralisme” a bon dos. Au contraire les vrais libéraux et libertariens sont opposés à toute forme de contrainte, en particulier celles imposées par l’Etat. Donc pour la liberté vaccinale, quelle que soit la lecture que l’on fait des données scientifiques, la mienne étant que certains vaccins ont un rapport bénéfice risque favorable au moins à court terme. Dans tous les cas, lire ou relire Ayn Rand, Tocqueville ou Bastiat, ça ne ferait pas de mal à certains de ceux qui postent sur ce blog.

      1. Le libéralisme, c’est la loi du plus fort et l’ultra-libéralisme…
        C’est la liberté du loup à manger l’agneau. Pas de berger, si possible, sauf peut-être un pion pour aider le loup à manger l’agneau sans effort.
        Alors la liberté vaccinale, c’est la liberté pour l’agneau de se faire tondre 😉

      2. Du point de vue de la fidélité à la pureté idéologique le libéralisme en milieu ambiant souffre de distorsions aiguës au même titre que le communisme en son temps. La différence est que le premier peut se prévaloir d’une efficacité concrète supérieure … au moins à court terme. Car il se peut que cette réussite s’avère être une réussite à crédit quand viendra le moment d’acquitter les intérêts probablement exorbitant … condamnant l’ensemble à une faillite différée

      3. Grand Merci à Lori, pour citer ceux qui bien avant nous, vivaient les yeux ouverts, et voyaient bien les risques et les dérives du système étatique trop centralisé, mais quin’étaient pas forcément reconnus par le système qui évite les critiques. Un exemple frappant est le Dr Gustave Lebon qui a écrit ‘Psychologie des foules’, livre qui a été lu par Hitler et Mussolini qui s’y réfèrent, et dit-on par Staline et Mao.
        Merci de nous faire découvrir le gascon Frédéric Bastiat qui décrit si bien nos difficultés actuelles et nous indique déjà la meilleure façon d’y remédier : « Non, non, l’obstacle n’est pas au ministère, c’est tout au plus là qu’il se résume. Pour modifier la pensée ministérielle, il faut modifier la pensée parlementaire ; et pour changer la pensée parlementaire, il faut changer la pensée électorale ; et pour réformer la pensée électorale, il faut réformer l’opinion publique. »

        1. Ah oui, c’est sur que Bastiat a ete bien entendu !! On peut citer la destruction de la secu progressive par la privatisation de la protection sociale par exemple. Il doit etre aux anges.
          Un precurseur de l’ecole d’autriche en economie, Hayek et autre extremistes.
          Quand l’Etat ne s occupera plus que de la securite (ce que prone Bastiat), on va rigoler pour trouver de la recherche en medecine independante de l’industrie.

          1. Chère Akira,
            C’est avec regrets que nous voyons comment le prix de vente des médicaments remboursés par la sécu est déterminé depuis des années, à un niveau plus haut que chez la plupart de nos voisins, ‘afin de financer la recherche’ déclare pour se justifier les membres du CEPS. Un débat démocratique serait souhaitable pour vérifier l’efficacité de cette utilisation de fonds publics à des fins privées. La recherche publique a permis de découvrir l’Hepcidine, et la recherche privée, les anticorps anti-PCSK9 pour faire bref. Une recherche indépendante de l’industrie parait être un vœux pieux, depuis plusieurs années déjà. Les antibiotiques nouveaux avaient été développés par l’industrie lorsque c’était rentable, or depuis plusieurs années, l’absence de nouvelle molécule soulève le problème des résistances aux anciennes, phénomène qui a toujours existé. Pourquoi la recherche publique de trouve-t-elle pas de nouveaux antibiotiques ?

          2. La recherche indépendante de l’industrie, c’est ce qui existe dans un pays “libéral”, les USA, où une partie de la recherche est financée par des universités comme Harvard. Et en plus, cette recherche est indépendante de L’Etat, ce qui évite que des sommes astronomiques payées par le contribuable soient consacrées à des chimères décidées en haut lieu comme le tout biologie moléculaire il y a 25 ans, et la recherche de gènes de susceptibilité du diabète ou de l’obésité, qui n’a débouché sur rien et s’est faite au détriment de la recherche sur les modes de vie.

          3. Je ne suis pas sûr que les USA soient le modèle à suivre.
            Quant à Harvard, vous écrivez : “la recherche est financée par des universités comme Harvard“…
            Je connais quelques chercheurs-universitaires de Harvard : c’est eux qui financent Harvard (grâce aux contrats qu’ils passent avec les industriels) et pas l’inverse.
            Les universités US sont en crise (Trumpette ne fait que “constater”) et si on évalue leur productivité actuelle autrement que par le business généré (vaccins, statines, anti-PCSK9…), c’est-à-dire en termes d’innovation réelle pour la santé (publique) ce serait catastrophique. L’espérance de vie moyenne aux USA diminue depuis plusieurs années, elle stagne chez nous avant de décliner… Pas bon, tout ça !

          4. Houla … !!
            Vous devez etre tres tres tres loin de la recherche pour proposer les US comme modele de recherche independante de l’industrie. Je crois que je vais m arreter la, Michel a deja repondu.
            L’absence de financement publique de la recherche fondamentale entraine des biais severes dans la recherche, accentue le publish or perish et un tas d autres choses tout a fait nefastes.
            Pour Jabeau :
            Il suffit de comparer le budget de l INSERM avec le budget de n importe quelle industrie pharmaceutique de seconde zone. Il n y a plus de recherche pharma publique. Lori devrait etre content, son souhait est deja en grande partie realise.

          5. Et ça fait longtemps, les directions successives [en 1er lieu, le très célèbre Philippe Lazar, voyez Wikipedia] de l’INSERM proclamaient carrément que la recherche clinique elle-même étaient du ressort de l’industrie… Toute initiative en ce sens était immédiatement tuée dans l’œuf ; je suis bien payé pour le savoir : il m’adorait, le Philippe… Nous faisions un beau couple !

          6. Les universités américaines ont financé sur fonds propres en 2017 la recherche à hauteur de 67 milliards de dollars. Pour rappel, le budget de l’inserm est de moins de 900 millions d’euros. Les règles régissant les conflits d’intérêts aux USA sont particulièrement strictes et semblent (à vérifier) plus strictes que les nôtres. Ne pas oublier que les nouvelles règles régissant les essais cliniques ont été instaurées aux USA. Donc oui, les Méchants américains libéraux honnis peuvent constituer un modèle à suivre.

          7. Vous ne pouvez pas comparer le mini Institut-INSERM avec les budgets des universités US…
            D’où tenez-vous ces 67 milliards et que signifie “fonds propres” ? Vraiment propres ?
            Sans chauvinisme aucun, la 1ère règlementation sérieuse de essais cliniques est née avec la Loi Huriet en France
            Il est vrai, par contre, que les scientistes américains réagissent plus vite que le Européens concernant les conflits d’intérêt ; l’explication est qu’au pays d’Al Capone, ça prend des proportions vertigineuses…

        2. c’est pas nouveau, il faut dissoudre le peuple, et le peuple a dissout c’est pas cher. Sérieux s’abstenir

Comments are closed.

Merci d'avance, pour le 469 +1 eme commentaire.