Pourquoi la rougeole fait la "une" de l'actualité ?

 
On meurt en France 500 fois plus de la tuberculose et cent mille fois plus du cancer ou de maladie cardiovasculaire que de la rougeole.
La rougeole est donc une maladie relativement bénigne d’un point de vue sociétal ou de santé publique, c’est-à-dire par rapport à d’autres pathologies.
Pas d’autre urgence ou priorité vraiment que la rougeole ?
Pourtant, pas un jour sans une nouvelle alarmante avec des “une” et des images qui frisent la tragicomédie. Exemple récent ci-dessous.
Le 15 Février 2018.
20180227_A
Heureusement, personne n’a bougé une oreille.
Cet appel du 15 février ne fut donc pas celui du18 Juin depuis Londres.
Ce coupable manque de réactivité de la population est une information majeure : les français n’entendent pas ce que les experts et Ministres leur hurlent dans les oreilles !
Urgent de les appareiller !
Pourtant ici et là dans les médias des images (ci-dessous) supposées les faire réagir…
20180227_B
Les français ne voient pas non plus. Urgent de changer leurs lunettes !
Cette indifférence est troublante et s’oppose à la frénésie médiatique et institutionnelle à propos de la rougeole.
Pourquoi un tel contraste ?
Réponse : dans la Société Spectaculaire et Marchande, la frénésie spectaculaire est toujours une diversion ; qui veut afficher le contraire de ce que la réalité montre.
En parlant beaucoup et bruyamment de la rougeole, on veut cacher (étouffer) ce que la rougeole nous dit effrontément. Car la rougeole a quelque chose à nous dire en 2018.
Taisons-nous et écoutons la rougeole !
Ce bébé rougeoleux sur la photo (ci-dessus) est une complication de la vaccination anti-rougeoleuse. Avant la vaccination massive, les bébés étaient protégés par l’immunité transmise par leurs mamans. La médecine moderne a créé une maladie qui n’existait pas.
Merci de ne pas ébruiter cette sorte d’évidence.
Ainsi s’explique la cacophonie actuelle. Elle sert à masquer la réalité.
De la même façon, les rougeoles adultes étaient rarissimes. Ce sont devenues des complications de la vaccination car, chez l’adulte fragile, l’immunodéficience induite par le virus de la rougeole peut créer des complications, notamment bronchopulmonaires, nécessitant parfois les soins intensifs. Je répète : ce sont des conséquences de la vaccination, et pas l’inverse!
Les institutions nationales et internationales disent aujourd’hui que c’est le défaut (ou l’insuffisance) de vaccination qui est le problème. C’est l’exact opposé.
La stratégie vaccinale contre la rougeole proposée, notamment par l’OMS, il y a 30 ans aurait (peut-être, pas sûr) pu être utile si les vaccins eux-mêmes avaient été efficaces. Ainsi les mamans vaccinées protègeraient leurs bébés et les adultes vaccinés seraient immunisés à vie.
Ce n’est pas le cas, les vaccins actuels (on les appelle des ROR) ne sont pas (ou pas assez) efficaces. Les flambées de rougeole, ici et ailleurs, disent l’échec des politique vaccinales. Des populations vaccinées à 99% ne sont pas épargnées. Des personnes travaillant en milieu hospitalier et qui ont reçu les deux doses standards du vaccin font des rougeoles cliniques et sont contagieuses ; mettant en danger ceux qui ne sont pas encore immunisés (bébé de moins de 12 mois par exemple), ceux qui ont perdu leur immunité vaccinale (adultes, séniors et parfois adolescents) et ceux dont le système immunitaire ne répond pas (immunodéficients sévères ou modérés).
Non seulement les vaccins ROR sont peu (ou pas assez) efficaces contre la rougeole clinique mais ils sont potentiellement toxiques ; quoique tout soit fait pour minimiser ou dissimuler les faits : innocuité parfaite, dit-on.
Pourtant, les alertes se multiplient dans tous les pays et il devient de plus en plus difficile de faire croire que ces lanceurs d’alerte sont tous des obscurantistes ou des complotistes.
Ces évidences sont perçues (quoique souvent mal comprises) par des proportions de plus en plus larges de la population. Les autorités soupçonnent qu’on ne les croit plus et s’affolent.
D’où l’urgence du brouhaha médiatique, d’une part, et de nouvelles règlementations et Lois obligationnistes, d’autre part.
Pourquoi des discussions sérieuses et sereines pour trouver une solution sont aujourd’hui impossibles ?
Parce que la triplette responsable de cet état de fait [(1) industrie du vaccin ; (2) institutions nationales (corporations médicales) et internationales (OMS); (3) les gouvernements] ne peut pas reculer et admettre ces erreurs ; ou encore renoncer aux perspectives (industrielles, commerciales et politiques) qu’offrent les stratégies vaccinalistes maximalistes.
En plus, leur vision de la médecine et du monde s’oppose frontalement aux tenants d’une nouvelle société écologique (au sens large) et aux nouvelles médecines basées (au sens large) sur le « moins on en fait et mieux c’est » quand c’est possible…
Pour la triplette qui détient aujourd’hui tous les pouvoirs, la seule solution est la fuite en avant : c’est-à-dire vacciner plus !
Avec cette prétention et illusion qu’en vaccinant plus, on parviendra à éradiquer les virus, l’éradication étant devenue la seule façon de protéger.
Aux USA et au Canada, pays qui prétendent avoir éradiquer la rougeole depuis 20 ans, les flambées sont fréquentes, y compris dans des communautés vaccinées, et les autorités désemparées, plutôt que d’admettre leur échec, accusent un ennemi extérieur…
Dans les temps très anciens où la Société Spectaculaire et Marchande était encore peu développée, on avait su admettre les erreurs commises avec la vaccination et changer de stratégie pour vaincre la variole, une maladie autrement plus menaçante que la rougeole.
Qui va réussir à faire bouger la triplette ?
Quand va-t-on réfléchir et chercher une vraie solution ?

412 Replies to “Pourquoi la rougeole fait la "une" de l'actualité ?”

  1. Je ne connais pas ce monsieur Boris Cyrulnik (même si j’ai déjà entendu son nom), mais apparemment il va intervenir lors de l’annonce sur l’âge de scolarisation obligatoire.
    http://www.leparisien.fr/societe/reforme-l-ecole-sera-obligatoire-des-3-ans-en-2019-27-03-2018-7631052.php
    http://www.leparisien.fr/laparisienne/actualites/societe/un-enfant-qui-s-epanouit-en-maternelle-est-bien-parti-dans-l-existence-26-03-2018-7630131.php
    Je trouve significatif que la caution CIVILE apportée à ce projet soit encore une fois issue du monde médical (neuropsychiatre).
    Provocation-test nous disait Marc Girard … cette stratégie est globale, elle est loin de ne concerner que la vaccination.

    1. Cyrulnik est un monsieur très respectable et très intelligent ; jusqu’à récemment…
      Il ne m’est pas très clair qu’il faille être opposé à l’école obligatoire à 3 ans !

  2. MG à rajouté un commentaire supplémentaire à son dernier article
    => Annoncé dans la foulée (La presse, 27/03/18), l’abaissement à 3 ans de l’âge de la scolarité obligatoire apparaît donc comme un moyen supplémentaire de réduire encore, et drastiquement, les prérogatives parentales : tout cela est clairement effrayant mais le jeune Macron était tellement plus séduisant physiquement que Marine Le Pen…
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article404 (voir renvoi n°16)

  3. Entendu ce matin à la radio RTL
    http://www.rtl.fr/actu/bien-etre/le-depistage-gratuit-du-cancer-du-col-de-l-uterus-peut-il-ameliorer-la-prevention-7792775823
    En écoutant l’intervenant, le professeur Israël Nisand, président du Collège national des gynécologues et obstétriciens français, vous allez constater que ses propos dérivent très rapidement vers la vaccination contre le cancer du col de l’utérus pour les filles ET les garçons, à faire au collège si on suit son idée, hein, il ne faudrait pas que les parents s’en mêlent.
    Il cite comme exemple à suivre l’Australie qui aurait vaincu ce type de cancer (même si ce n’est pas clairement dit).
    Et demain matin, c’est Miss Buzyn qui passe à la radio. On verra ce qu’elle dira à ce sujet.
    J’en profite pour faire un peu de promo pour cette bande dessinée
    http:i /www.bickel.fr/produit/vaccination-la-grande-illusion/
    (déjà cité ici mais le lien n’était pas mis).

  4. @Akira : Je n’ai aucune envie de perdre de l’énergie à polémiquer avec toi.
    Si ton avis est de me ranger dans le même sac que ceux qui veulent vacciner de force des individus, libre à toi …
    Ceux qui sont informés de la vraie nature de la menace que fait peser l’élargissement des obligations vaccinales récemment décidée (et qui sont visiblement de moins en moins nombreux au fur et à mesure que la nécessité de ces mesures font leur chemin dans les esprits…) savent pourquoi je me comporte ainsi.
    Toi, tu ne comprends pas, tant pis …

      1. Encore une nouvelle violence :
        https://www.20minutes.fr/societe/2244339-20180327-ecole-scolarite-obligatoire-3-ans-partir-rentree-2019
        Imprégnez vous de l’esprit Macron, qui veut contrôler tous les aspects de notre vie pour notre bien, avec des justifications de plus en plus débiles.
        Après la loi travail, avant la loi sur les fakes news, après le service national universel, les obligations vaccinales élargies à 11 valences, la spoliation des salariés (bientôt obligé de fournir une partie de leur revenu aux entreprises), l’état d’urgence permanent, la surveillance généralisée, la mise en rétention administrative des individus (en dehors du champs des juges), l’appel à la calomnie (hashtag #balancetonporc) …etc, les preuves s’accumulent toujours plus que le seul objectif de Macron est de faire de nous des gentils citoyens qui ont seulement le droit de travailler, de consommer et surtout de fermer sa gueule.

        1. J’ai enlevé la référence inutile à arakiri ; tu devrais l’inviter à boire un coup ; vous avez la même mentalité un peu “rigide” : vous feriez un joli couple !

        2. Affligeant et révoltant Emilio je suis entièrement d’accord avec vous ! Ces obligations qui fusent de toutes parts me laissent un goût amer que je n’avais vraiment pas envie de savourer !
          Son pouvoir est construit sur l’autoritarisme pour faire passer une cascade de réformes autrement dit un libéral qui ne respecte ni contre-pouvoir ni pluralisme (Etre libéral devrait permettre ce respect?) !
          Malgré cela il s’autorise à endosser un statut de monarque républicain pour profiter des Institutions de la Ve République …
          C’est écoeurant !
          J’ose espérer qu’à un moment donné Macron finira pas être pris au piège d’une telle stratégie !

      2. J’attend aussi avec impatience la promotion des thèses transhumanistes sous l’égide de Cedric Villani, et peut-être l’obligation de mesurer le QI des enfants afin de faire toujours plus de “prévention” (détecter les enfants précoces et trouver le vivier des “gens intelligents” dont les transhumanistes ont besoin), peut-être la disparition des profs, remplacée par des cours en ligne, avec des enfants alignés en rang d’oignon (cf BD “La Presidente”) qui ne doivent ni parler, ni faire le moindre chahut…

  5. Quand aux liens valides, c’est ceux-ci :
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article382
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article385
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article404
    A lire et à relire pour comprendre quelle est la NATURE de la menace que fait peser l’obligation vaccinale….
    On peut aussi rajouter celui-ci (pour savoir quel est l’esprit de la ministre en charge de faire la promotion de cet élargissement des obligations vaccinales) :
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article378
    Ce qui se prépare est complètement fou … ça aurait dû mobiliser tout le monde, même ceux qui sont favorables aux vaccins, puisque les obligations vaccinales les menace autant que les autres dans leur capacité à EXIGER POUR LEURS ENFANTS des vaccins correctement développés.

    1. @ Emilio, je vous donne raison ( j’ai peut-être tort ) et suis avec vous contre l’obligation vaccinale et tout ce qui en découle. Mais qu’est ce qu vous êtes allé vous fourrer dans ce Parti Pirate ? Je suis allé voir sur le lien que vous avez indiqué, j’a été affligé par les réponses à vos questions et suis allé voir sur Wikipédia et autre ce que c’était. Mais c’est du bla bla inconsistant ! Vous avez réellement cru que ces 68tars en retard allaient s’intéresser à la tyrannie vaccinale ? Mais ils ont été bercé dedans et je ne suis même pas sûr que la plupart aient des enfants ( je ne les connais pas bien sûr) mais je suis certains que vos interlocuteurs (?!) ont été bercé dans l’illusion de la vaccination à tout va et que de vos arguments, “ils s’en tamponnent le coquillard avec un tibia de grenouille” comme me disait mon Adjudant Chef à l’Armée quand je lui posais une question , quelle qu’elle fut !

      1. Normalement, le Parti Pirate rassemble des gens un peu plus intelligent que la moyenne qui ont conscience de la dangerosité de la politique de Macron. Ils sont notamment engagé sur la défense de la liberté sur internet et milite contre les incroyables lois liberticides qui ont été votées sous les gouvernement Valls et Philippe. Ils ont été des alliés contre … la loi Hadopi, la loi LOPPSI, la loi de programmation militaire, la loi sur le renseignement, la pérénisation de l’état d’urgence etc…
        Mais la propagande vaccinale rend les gens complètement fou. Même les gens censés être les plus intelligents perdent toute rationalité dès qu’on leur parle vaccin. Je l’ai également constaté dans ma vie personnelle en parlant avec d’autres.
        Ce sujet a profondément modifié ma perception des notions d’intelligence, de compassion, de liberté, de solidarité, de droit de l’homme etc …
        Comment se fait-il que le fait de parler d’un traitement contre un risque aussi anecdotique que celui lié aux maladies à prévention vaccinale rende les gens complètement hermétique à toutes remise en cause ?
        Ce sont dans les textes de Marc Girard que l’on trouve la réponse… plus particulièrement dans l’article sur les inconvénients de l’obligation vaccinale (inconvénients psychologiques notamment), sur la “mystérieuse épidémie chez les lanceurs d’alerte”, et dans l’article publié il y a quelques jours, articles d’ailleurs repartagé sur ce forum du Parti Pirate.

        1. “…profondément modifié ma perception des notions d’intelligence, de compassion, de liberté, de solidarité, de droit de l’homme...”
          Bravo, Emilio ! Respect !

        2. C est effectivement étonnant que ca te rende (tout comme ceux que tu dénonces) parfaitement hermétique à toute pensée différente de la tienne … Ou de celle de Marc si tant est qu’il y ait la moindre différence.

          1. @Akira : Je suis hermétique à tous propos défendant l’obligation vaccinale en effet.
            Je suis extrêmement clair là-dessus. Et je n’ai pas commencé à étudier ce sujet au 1er janvier 2018.

          2. Pas vraiment non. Tu fais de l’essentialisme en traitant de c** toute personne qui differe de ta pensee sur la base de ce seul critere. Ca n’a absolument rien a voir.
            Il est des personnes par ailleurs tres bien qui (souvent par ignorance) ne partagent pas ton point de vue sur l’obligation vaccinale. Ton atitude a leur egard n’est guere differente de celle des promoteurs de la vaccination : totalitaire, sans nuance et depourvue de compassion.
            Tu te pares de grand mots (liberte, solidarite, compassion, etc …) mais tu ne les applique que dans le sens qui t’arrange. Ton discours globalisant et essentialiste va a l’inverse de ces grand principes que tu affiches fierement comme une banniere.
            Sans rentrer en detail dans les philosophie orientales (je suis plutot bouddhisme que hindouisme), je suis assez persuade que la lecture de la bagavad-gita (de l’Amiral) ou d’ecrit bouddhiste pourrait te proposer une vision differente de la compassion. Plus difficile a mettre en oeuvre … evidemment.

  6. @Akira : il y a vraiment quelque-chose de curieux de trouver que l’obligation vaccinale est un sujet “polarisant”.
    Refuser l’obligation vaccinale, ça consiste simplement à REFUSER de se voir supprimer la possibilité de ne pas recevoir un traitement médical. Ce n’est PAS polarisant, c’est juste évident…
    Pour moi, vouloir dominer son prochain (en lui appliquant un traitement médical forcé) n’est pas une opinion “normale”. Ça va à l’encontre de toutes mes valeurs morales … Comment se fait-il qu’il y ait autant de gens, y compris au Parti Pirate, qui soient incapables de piger ça ???
    Toutes personnes dotée d’un élémentaire instinct de survie DEVRAIT rejeter l’obligation vaccinale.
    Qu’est-ce que mon message avait remué pour mériter un tel déluge de mépris ??? Quel est la perversion inconsciente qui habite les personnes capables de tenir des propos aussi scandaleux ???
    => Parti Pirate – Discourse
    1
    La menace que fait peser l’élargissement des obligations vaccinales
    Espace libre
    Retour
    Emilio
    20h2
    Bonjour,
    Je voulais simplement transmettre aux militants du Parti Pirate une série de 3 articles de Marc Girard (médecin, expert judiciaire médical, psychanalyste, spécialiste du médicament…) relatif à L’IMMENSE menace que fait peser la nouvelle politique vaccinale promue par Agnès Buzyn.
    11 valences ont été rendues obligatoires au 1er janvier 2018 (soi-disant seulement pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018), et tout porte à penser que l’élargissement des obligations vaccinales ne va pas s’arrêter à cette liste, qui concerne en réalité 10 injections de vaccins multivalents chez l’enfant entre 2 mois et 18 mois (dont la valence hépatite B incluse dans Infanrix Hexa, Hexyon, Vaxélis, tellement polémique sur laquelle Marc Girard a travaillé des milliers d’heures en tant qu’expert judiciaire).
    Je suis extrêmement préoccupé par ce sujet. La menace que fait peser Agnès Buzyn est celle d’un totalitarisme médical, parce que la liste des vaccins obligatoires sera révisée CHAQUE ANNÉE.
    1 – Élargissement des obligations vaccinales : quels inconvénients, en fait ?
    —–.rolandsimion.org/spip.php?article382
    2 – Élargissement des obligations vaccinales : mystérieuse épidémie chez les lanceurs d’alerte
    —–rolandsimion.org/spip.php?article385
    3 – Le retour de la bête immonde : ce que les obligations vaccinales trahissent sur le nouvel esprit du capitalisme.
    ——rolandsimion.org/spip.php?article404

  7. @Akira : ça fait un sacré paquet de temps que les gens critiquent la vaccination de manière “pédagogique” …
    Avez-vous vu où ça nous a mené ?!?
    Désolé mais j’ai eu aussi à affronter d’autres insultes sur Diaspora* … Je sais parfaitement comment fonctionne la propagande vaccinale.
    Je ne suis pas une personne qui a envie de critiquer les vaccins en expliquant au préalable que “je ne suis pas contre les vaccins”
    J’ai été censuré presque IMMÉDIATEMENT. Voilà ce que vaut ce “Parti Pirate” …
    Lorsqu’on vous obligera à recevoir un vaccin pour continuer à exercer votre activité professionnelle ou pour envoyer un enfant à l’école, vous pourrez toujours discuter “pédagogiquement” de la nécessité d’un traitement que vous NE POURREZ PAS REFUSER.
    J’ai failli être censuré également sur le site de Hippocrate et Pindare !

    1. Vu comment tu te comportes sur ces forums, ca n’est pas tres etonnant que tu te fasse virer. On arrive pas comme ca chez les gens en ch*** sur leur paillasson … meme si on est pas d’accord avec eux.

      1. Tu crois que j’ai ch*** sur le paillasson à quelle moment ?
        Le premier commentaire que j’ai eu immédiatement, c’était ça :
        =>” Oui et ? Il faut ranger le Parti Pirate dans le camp des Antivax ?
        Parce que quand des irresponsables mettent la vie des autres en danger … on ne parle pas là de liberté individuelle mais de santé publique.
        Qu’on soit bien clair, les gens qui seraient antivax je les invite tout de suite à quitter le Parti Pirate, parce que la liberté d’expression oui, mais clairement ça veut pas dire que je vais avoir envie de les entendre demander quoique ce soit qui irait dans le sens d’un allègement vaccinal.
        C’est simple depuis que le mouvement antivax s’est renforcé des maladies quasi éradiquées en France refont surface … et qu’on me disent que les gens sont d’un seul coup devenus plus sale … (oui hein parce que l’argument “l’hygiène s’est amélioré c’est pour ça que…”, je le connais).
        Donc, @Emilio, les vaccins te plaisent pas ? Va sur une île … seul ou avec des gens qui prônent ce genre d’idée.
        Les gens malades rapportent plus aux labos que les vaccins …”
        Qu’est-ce que tu réponds à ça ?
        Tu réponds gentiment que oui oui, faut surtout pas d’allégement vaccinal ?
        De quel genre de sujet penses-tu qu’on est en train de parler ? Tu crois qu’on peut discuter tranquillement de forcer les gens à subir des traitements médicaux en buvant un café au resto du coin ? Tu crois que ce sujet est du même niveau que la météo ou que les résultats du XV de France ?

    1. il n’y a pas de références (et surtout aucune définition de l’autisme), les vérités y sont seulement assénées. Avec toujours en ligne de lire le même a priori : déculpabiliser les parents. Evidemment, cela ne peut que plaire…

      1. Oui ce site semble un sacré ramassis de tout et n’importe quoi sur le sujet de l’autisme.
        Quant à la responsabilité des parents, Phil, je serais bien curieuse de connaître votre avis pour savoir si les parents de :
        – personnes gauchères
        – personnes épileptiques
        – personnes homosexuelles
        – personnes ayant une dysphorie de genre
        – personnes souffrant de prosopagnosie…
        devraient se sentir responsable des difficultés que leur enfant rencontre dans la vie du fait de leur différence qui n’est pas bien vue dans la société dans laquelle nous vivons ?

        1. Je ne suis pas sûr que Phil soit la bonne personne à qui poser ces questions…
          Bon, on le laisse répondre mais je censure si ce n’est pas courtois !

        2. comme je ne suis pas assez calé pour répondre je vais donc m’abstenir (c’est vrai que je ne suis pas assez calé), par contre c’est vrai aussi que ce site n’est pas sérieux

  8. Je pensais que le Parti Pirate parfois évoqué par MdL, était différent des autres… il semble que non.
    https://discourse.partipirate.org/t/la-menace-que-fait-peser-lelargissement-des-obligations-vaccinales/6109/5
    Il semble donc que je me sois planté, ce qui ne m’empêchera pas d’avoir une douloureuse explication à demander à un responsable de ce parti que je risque de croiser ce we.
    On peut être membre d’un parti favorable à la liberté numérique, qui dénonce l’Etat d’urgence, qui défend la vie privée… et être aussi CON que les autres sur la question des vaccins.

      1. Tu trouves qu’on progresse dans l’approche des personnes qui ne sont pas a priori concernees ? En les insultant en retour quand elles nous traitent d’antivax ?
        C’est sur qu’avec ce genre de comportements, on va agreger un paquet de monde.
        En gros, c est soit vous etes convaincus comme moi des le debut, soit vous etes des cons. Elle est belle l’education des masses ignorantes.

          1. En lisant le lien vers la discussion d’Emilio, je ne comprends pas comment on peut dire que ca aide la cause de l’abrogation de l’obligation vaccinale. Encore une fois, arriver dans la maison de quelqu’un d’autre avec un sujet hyper-polarisant et en arriver aux insultes apres trois messages parce qu’ils sont d’un avis differents, je ne trouve pas ca du tout productif (meme si les noms d’oiseaux fusaient des deux cotes).
            L’explication du pourquoi on pense que l’obligation vaccinale est un probleme est compliquee car elle touche a un totem de la medecine. Il est evident qu’il n’est pas possible de convaincre une personne en trois messages. Si on commence a lui rentrer dedans apres 5mn, ca ne sert a rien. J’irais meme plus loin, ca conforte la personne dans son opinion contraire. Et le resultat est precisement l’inverse de celui qui est recherche (si tant est que le but soit de federer du monde autour de cette lutte, ce dont je commence a douter serieusement). La pedagogie est ici essentielle et je doute que la pedagogie au marteau (clin d’oeil au philosophe allemand post-Schopenhauer) nous mene aou que ce soit … a part a se satisfaire personellement de de ne pas avoir souille son engagement.
            Evidemment ca permet de compter l’adversaire (Vaccins, combien de divisions ?). Mais a ce jeu la, on risque de perdre rapidement. La purete ideologique peut facilement basculer vers une tendance totalitaire. Quand elle est du cote dominant, ca donne ce que le gouvernement met en place. Quand elle est dans la camp adverse, ca donne des groupuscules qui peinent a entendre que les oppositions sont complexes et multiples et qu’il est necessaire de mettre de l’eau dans son vin … sinon on finit a 2 divisions fragmentees en trouzemille individus qui se crachent les uns sur les autres.

  9. Revue de presse de la propagande.
    Ça parle beaucoup du Gardasil ces temps-ci. Plus particulièrement d’une éventuelle campagne de vaccination scolaire, dont on rappelle qu’elle est préconisée par le rapport Fischer et plus récemment par la cour des comptes. Ça parle plus particulièrement de l’Australie, qui serait en passe “d’éradiquer le cancer du col de l’utérus”.
    https://www.santemagazine.fr/actualites/vaccin-hpv-grace-a-lui-bientot-plus-de-cancer-de-luterus-en-australie-306901
    https://mobile.francetvinfo.fr/sante/cancer/cancer-du-col-de-luterus-la-france-a-la-traine_2666316.html#xtref=https://www.google.fr/
    http://sante.lefigaro.fr/article/-il-serait-judicieux-de-vacciner-les-garcons-contre-les-papillomavirus-/
    Évaluation technico-règlementaire du Gardasil :
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article311
    Cour des Comptes et politique vaccinale :
    https://www.challenges.fr/entreprise/sante-et-pharmacie/vaccination-les-propositions-de-la-cour-des-comptes-pour-renforcer-la-confiance_565898
    Obligation vaccinale en Colombie / Gardasil :
    http://initiativecitoyenne.be/2017/09/coloimbie-la-vaccination-obligatoire-jugee-inconstitutionnelle.html
    L’avant-dernier article de Marc Girard (que j’ai lu mais pas encore assimilé correctement) :
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article403
    Je rappelle simplement que la menace d’une obligation vaccinale Gardasil est régulièrement évoqué dans les articles de Marc, tout comme une obligation vaccinale contre la grippe.
    Je rappelle aussi que l’élargissement des OV à 11 valences a été votée au travers d’une loi votée chaque année.
    Avec Agnès Buzyn, on peut s’attendre AU PIRE :
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article378

  10. Un article intéressant http://www.alternativesante.fr/vaccins/vaccins-un-rapport-parlementaire-italien-explosif#.WqwD09iCgFU.facebook
    Rapport d’une commission parlementaire italienne qui cherche à expliquer des décès et des maladies graves chez les militaires italiens. Parmi les pistes étudiées, l’exposition aux métaux lourds, à l’uranium appauvri et la façon dont les vaccinations sont pratiquées (chapitre 5 du rapport complet). Liens pour le rapport complet à la fin de l’article d’alternative santé.

  11. Nouvel article de la part de l’homme qui m’a sensibilisé (depuis presque 4 ans) sur l’immense menace que l’élargissement des obligations vaccinales fait peser sur mes concitoyens…
    Le retour de la bête immonde : ce que les obligations vaccinales trahissent sur le nouvel esprit du capitalisme
    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article404

    1. Magnifique article ; avec une seule réserve : la référence au nazisme n’était peut-être pas utile.
      Les habituels comploteurs de l’anti-complotisme vont sauter au plafond, avaler leur cravate et oublier de changer leur chemise sale ; c’est dommage pour eux !
      Moi je m’en fous je ne mets que des chemises à carreaux colorés, on ne voit pas quand le col est sale.

      1. @ Emilio. merci pour la référence de cet article. Suis entièrement d’accord avec M.G. Rien que ces deux phrases ou paragraphes traduisent bien ma pensée :
        ” c’est l’activisme juridique et médiatique tel que celui déployé par Macron pour disqualifier la critique sous le prétexte des « fake news » [10], et qui pourrait rapidement s’avérer redoutable. En tout cas, ceux qui ont d’emblée décelé chez l’intéressé une inquiétante absence de limites n’ont pas trop mal visé…”
        et
        “« Les responsables politiques ont-ils la moindre crédibilité à dire le vrai en matière de morale familiale ? Sont-ils moins divorcés que la moyenne ? Attendent-ils d’avoir la moindre garantie de stabilité émotionnelle avant de procréer, quand ils ont déjà laissé leur comptant de gosses dans la nature ? Offrent-ils le spectacle de couples équilibrés par l’âge, le physique ou l’intellect ? Leurs enfants sont-ils mieux élevés, meilleurs citoyens, moins toxicomanes, moins délinquants ? »
        C’est un article qui mérite vraiment sa lecture et il es facilement compréhensible ( ou alors deviendrai-je plus intelligent ?)

      2. Je trouve la référence au nazisme pertinente. Quand on pense traitement médical forcé, la référence immédiate qui vient à l’esprit est celle du nazisme.
        L’histoire de la famille Buzyn ne doit pas être une excuse pour falsifier la réalité.

      3. Très en forme notre Amiral depuis quelques posts !
        Nazisme ou soft totalitarisme de nos jours y’a pas trop de différence à mon sens !
        Ce que dit Marc Girard est absolument affligeant et criant de vérité ! Sans des diatribes aussi fouillées et travaillées comme il les rapportent comment est-il possible de ne se rendre compte de rien ou plutôt comment est-il possible de continuer sans réagir ce laisser faire ! Bien avant son élection je redoutais abominablement cet homme et je suis à des années lumières de penser que…
        M’étais-je trompée ???!!!
        Il faut relayer sur Médiapart …

  12. Concernant l’intervention de Didier Raoult dans preventionsante dont on a déjà parlé ici…
    https://www.prevention-sante.eu/radio-tv/11-vaccins-obligatoires-lobjectif-de-95-de-couverture-vaccinale-na-aucune-base-scientifique-le-pr-raoult
    Personnellement, je suis horrifiée par les propos de Didier Raoult!!
    Sous couvert de propos modérés et réfléchis, de vaccination personnalisée, il dit des choses qui m’inquiètent au plus haut point! (bon, c’est pas comme si j’avais besoin de lui pour m’inquiéter mais ça enfonce le clou!). Je résume:
    Il serait pour alléger les vaccinations chez les enfants de moins de 2 ans, effectivement merci Didier. Le DTP, le vaccin hépatite B n’ont aucune raison d’être chez les bébés, ouf.
    Après, ça se gâte…
    Il est par contre pour ++++ la vaccination contre HI, pneumocoque, coqueluche chez les bébés.
    Il faudrait vacciner tous les enfants contre les vraies maladies problématiques comme aux US càd la varicelle (la varicelle??????), la grippe et les rotavirus.
    Tout le monde devrait en fait être vacciné contre le pneumocoque tous les 10 ans car c’est une bactérie tueuse (lui-même se fait vacciner tous les 10 ans, tant pis pour lui). Il n’y aucun pb avec ce vaccin, même si tous les sérotypes ne sont pas ciblés… mouai mouai…
    Les femmes enceintes devraient toutes être vaccinées +++ contre la grippe (sic) et la coqueluche (resic).
    Le vaccin contre la rougeole, il n’est pas contre. Les oreillons non plus d’ailleurs il me semble. La rubéole, il n’y en a presque plus, bof. (mais de toutes façons, c’est un trivalent on s’en fout)
    Le personnel hospitalier et d’EPAD devrait être vacciné contre la rougeole (on devrait faire des sérologies à tout le monde et vacciner ceux dont la sérologie est négative; ben oui, le pb c’est que le vaccin immunise moins bien que la maladie d’où l’apparition d’adultes susceptibles de faire la rougeole et de contaminer les personnes fragiles mais c’est pas grave, il est très bien quand même ce vaccin, mais qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre?!) et la grippe car ceux sont eux les vecteurs de ces maladies.
    Ca n’est pas les vieux qu’il faut vacciner contre la grippe mais les enfants, les femmes enceintes et les adultes de moins de 65 ans. AU SECOURS!!!!!
    On devrait vacciner les préadolescents contre HPV et l’hépatite B!!!!!!!
    Pour les méningo, c’est totalement confus.
    Il faudrait vacciner les enfants de plus de 2 ans contre le méningo B, pourquoi pas il dit.
    Et les homosexuels masculins contre le méningo W ou Y je ne sais plus??
    Enfin, il a rien contre le vaccin contre le méningo C.
    Mais finalement, on ferait mieux de faire comme aux US et de vacciner avec un tetravalent A, C, W, Y. ben oui, après tout?
    C’est d’une totale confusion.
    Il martèle à la fin qu’il n’y a AUCUN LIEN entre le vaccin hépatite B et SEP, ça va plaire à Marc Girard je pense! Perso, j’adore…
    Finalement, on va se retrouver à vacciner tous les bébés contre la varicelle, la grippe les rotavirus, l’HI, le pneumocoque, la coqueluche, le ROR, toutes les femmes enceintes contre la grippe et la coqueluche, tous les ado contre HPV et hépatite B, tout le personnel soignant contre la grippe, la rougeole et tout le monde bébés, ado, adultes tous les 10 ans contre le pneumocoque, et tous les ans contre la grippe.
    Et le méningo? J’ai rien compris.
    Mais si on l’écoute, ça sera même pire que maintenant en fait?
    Il n’est peut-être pas pour l’obligation vaccinale et serait plutôt pour une vaccination personnalisée mais c’est un danger publique ce type?
    Merci Didier raoult!
    Et surtout, il n’y a qu’en France qu’on délire sur les SEP et le vaccin hépatite B, bien sûr…

    1. En plus, il ne comprend pas bien la question du pneumocoque ; il se fait vacciner (dit-il) avec la version à 23 sérotypes…
      Mais chuuuuuuuuuuuuuuut, l’ennemi de vos ennemis est votre ami disait le célèbre Mao Tsé (rien à voir avec la mouche à merde du même nom) à la page 2678 de son célèbre “petit” livre rouge, celui grâce auquel il est devenu académicien…
      Quand les monstres s’affrontent… on se tait ! On attend !

      1. Et pourtant, selon certaines sources :
        http://initiativecitoyenne.be/2016/03/medaillee-d-or-aux-jo-mais-vaccinee-contre-le-hpv-elle-decede-d-un-cancer-du-col-de-l-uterus.html
        « Toutefois, le Gardasil a été abandonné au Danemark et a fait l’objet d’actions en justice aux Etats-Unis, en Australie et en Irlande. »
        http://initiativecitoyenne.be/2016/01/la-vie-de-130-jeunes-filles-ruinee-par-le-vaccin-anti-cancer.html
        « Gardasil : les aveux accablants de Sanofi Pasteur confirment le caractère expérimental du vaccin.
        Les récents aveux accablants du Dr Yann Leocmach, directeur médical de Sanofi France, parus dans le Point, au sujet du Gardasil, suffisent à démontrer que nous avions raisons depuis le début, lorsque nous évoquions le caractère expérimental de ces vaccins prétendument « contre le cancer du col de l’utérus ».
        Dans le journal, Le Point, en effet, on pouvait lire ceci :
        « Du côté de Sanofi Pasteur MSD, on convient que cette efficacité “globale” sur les cancers “n’a pas été formellement démontrée”. Mais le Dr Yann Leocmach, directeur médical France du laboratoire, souligne qu'”aucune étude ne permettrait de savoir si le nombre de cancers diminuerait”. »
        http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/3/27/09/71/Communique-du-28-oct-2011.pdf
        Qui au fond de la classe a prononcé le mot propagande ?

        1. Près du radiateur, y a un loufoque qui a osé murmurer : “conneries”…
          Merci beaucoup, Marie-Thérèse, ces infos sont importantes ; et La rédaction du Figaro, notamment Pierre Kaldy, est fidèle à elle-même…
          Manquent plus que les “déconneurs du Monde” pour nous ravir toujours plus…

    2. “Il faudrait vacciner tous les enfants contre les vraies maladies problématiques comme aux US càd la varicelle (la varicelle??????), la grippe et les rotavirus.”
      Au fond est-ce qu’il dit vraiment cela ? C’est là que je ne suis pas certaine d’avoir bien compris ses intentions tant en effet il est confus et ambigüe.
      Son postulat de départ consiste essentiellement à dire que la politique vaccinale actuelle est stupide.
      On ne peut être que d’accord avec lui.
      Il compare rougeole et varicelle en disant qu’on fait tout un foin de la rougeole qui fait 1 mort par an mais qu’on ne fait aucun cas de la varicelle qui au fond peut présenter aussi de graves complications et peut être tout aussi terrible chez les immuno déprimés. Mettre les deux en parallèle permet de souligner l’absurdité de la psychose qui entoure la rougeole et l’obsession vaccinale. Ces intentions sont peut être moins louables et peut-être veut-il vraiment vacciner tous les gosses contre la varicelle ?!!!
      Ensuite s’il parle de la grippe (comme des rotavirus d’ailleurs) c’est pour évoquer le fait qu’en nombre de cas annuels c’est beaucoup plus important que les méningocoques. Pour lui la grippe serait un problème de santé publique contrairement aux méningocoques.
      Il poursuit ensuite sur la “stratégie” qui consiste à vacciner prioritairement des personnes âgées peu “répondantes” au vaccin. Là aussi ça sert sa thèse de base de l’absurdité de la politique vaccinale.
      Il est exact cependant qu’il s’est exprimé dans le point en faveur d’une généralisation du vaccin contre la grippe pour les enfants : http://www.lepoint.fr/invites-du-point/didier_raoult/raoult-vaccins-infantiles-la-rougeole-ou-la-grippe-03-07-2017-2140067_445.php.
      Il n’aborde finalement jamais la question de l’efficacité des produits. C’est très étonnant. C’est comme si tout un pan de la réflexion intellectuelle avait été effacé.
      Le fait qu’il démonte et déconstruise la pertinence de la politique vaccinale est un point de vue intéressant. Au fond il participe, malgré tout, à faire vaciller tout l’édifice.
      Il faudrait lire ce qu’il écrit exactement dans son bouquin…

    3. Extrait de Toxic story de R Gherardi (sur la myofasciite à macrophage)
      “Ce syndrome de fatigue chronique est une construction artificieuse ! tonne soudain le Pr Raoult. Il a déjà fait perdre trop de temps et d’argent à la communauté scientifique qui s’est épuisée en vain à lui trouver une cause infectieuse… Il n’existe tout simplement pas !” Devant une salle abasourdie, j’assiste, médusé, à la transformation subite du ci-devant modérateur en imprécateur. Avec une fureur réelle ou simulée, Didier Raoult poursuit sa harangue, qu’il conclura ainsi : “Et ce prétendu syndrome est défendu pour des raisons inavouables par une coalition de patients simulateurs et de médecins marrons…” À ces mots, ma stupeur cède la place à la révolte. Cet homme vient, en public, devant mes pairs, de traiter d’imposteurs, de vendus, les médecins de Créteil, et de discréditer les malades dont nous avons la charge depuis près de dix ans. C’en est trop. D’un ton glacial, je le rappelle à l’ordre, le sommant de “cesser immédiatement cette terreur.”
      Peine perdue : “Vos patients n’ont rien !” crache-t-il avec violence.
      Au cinquième rang, je vois alors mon assistant Jérôme Authier se dresser de son siège. “Pour être aussi affirmatif, il vaudrait mieux avoir vu les patients !” lance-t-il d’un ton cinglant. Brouhaha dans la salle. Allons-nous en venir aux mains ? Ce qui se passe là est ahurissant. Essayant de calmer le jeu par une remarque de bon sens, Bruno Eymard, autorité respectée de la Salpêtrière, intervient à son tour : “Même si nous ne comprenons pas ce qu’ils ont, ces malades existent, et il faut s’en occuper.” On entend dans la salle quelqu’un approuver bruyamment : “Bruno, tu parles d’or !”, avant que le tumulte qui s’est emparé de l’amphithéâtre n’oblige à lever la séance.
      Fin de la réunion de famille, dont les participants se souviendront longtemps.
      Ces gens là sont Professeur!
      Et il y en a beaucoup du même tonneau !

      1. Mon meilleur ami, toubib de son état (pédo psychiatre) souffre d’une spondylarthrite ankylosante. Avant que le diagnostic soit posé, à votre avis combien a-t-il passé d’années pendant lesquelles il a entendu “c’est psychosomatique” voire que c’était un affabulateur ?

        1. Ce n’est certainement pas un affabulateur. Par contre est-il réellement victime de l’aluminium ? Ou … n’est-il pas plutôt victime d’un effet secondaire lié au vaccin hépatite B ?
          Demandez-lui s’il a reçu un Engerix B ou Genhevac B. Le vaccin hépatite B est obligatoire pour le personnel soignant.

      2. Je ne comprends pas pourquoi tout le monde tombe sur Gherardi. Le type est en train de flinguer sa fin de carrière et en plus on lui crache à la gueule.
        Son bouquin est passionnant car au delà de l’aspect scientifique (malheureusement pour lui, le lien de causalité entre la persistance aluminique dans les tissus et la survenue des troubles neurologiques chez ses patients n’est pas démontrée, et ne le sera jamais car c’est sans doute impossible – outre le fait qu’en l’état, cela soit hautement spéculatif), il montre l’envers du décor de la “communauté des pairs” (le passage que vous citez m’avait choqué à sa lecture), des autorités et agences diverses…
        In fine je reste persuadé que l’aluminium n’a rien à faire dans des produits de santé, ce combat mérite d’être mené au même titre que d’autres :
        – la liberté de se faire vacciner ou pas (c’est une problématique non pas médicale mais sociétale sur le respect des libertés individuelles)
        – le droit d’avoir accès à des vaccins dont l’efficacité a été démontrée
        – le droit d’être informé des risques des vaccins mentionnés juste au point précédent

          1. Moi je le trouve sympa… Un peu naïf certes !
            Il n’a rien compris, le pôvre, et tous les cabots qui passent à proximité lui pissent dessus ; mais il tient la tête haute dans l’adversité… Courageux !

          2. Ce n’est pas parce que ce n’est pas votre combat que le sien ne mérite pas d’être mené.
            https://www.youtube.com/watch?v=HRwYWHDi-D0
            Dans cette intervention j’apprends :
            – que lorsqu’on teste un vaccin contre un placebo, c’est en fait un “faux placebo qui contient l’adjuvant” (!) (au moins pour certains d’entre eux)
            – on ne fournit pas d’étude de pharmaco cinétique des vaccins pour l’obtention de leur AMM (!) (quid de la pharmaco dynamique d’ailleurs ? c’est du même acabit ?)
            C’est bien vrai tout ça ?

          3. C’est un peu vrai.
            Mais c’est pas ça le pire : on obtient des AMM sans la moindre démonstration que le vaccin est efficace cliniquement. Pas d’essai clinique !

          4. Vous aborderez tous ces aspects “administratifs” dans votre bouquin ?

          5. En fait les seules “études cliniques” qu’ils font ce sont les tests d’immunogénicité par dosage d’anticorps c’est ça le loup ?
            Donc aucune étude d’efficacité réelle d’immunisation contre la maladie, aucune pharmaco dynamique/cinétique, aucun reporting des effets secondaires (parlons même pas de l’établissement des liens de causalité), de toute façon les tests sont faits sur des échantillons statistiques trop petits etc…
            J’ai bon ?

          6. Je vous embête une dernière fois; avez-vous prévu de publier des “recommandations” et des “contre indications” ? Souffrant d’une maladie auto immune inflammatoire (psoriasis ayant dégénéré en rhumatisme psoriasique au passage, comme une bonne partie de ma famille) suis-je à risque ?
            Je ne peux m’empêcher de penser à un éventuel lien entre l’explosion des maladies auto immunes et la vaccination de masse, seul geste médical en lien avec le système immunitaire touchant toute la population …

          7. Je pense au risque de développer dans le futur des maladies auto immunes. Une survaccination peut elle être un facteur de risque ? (on sait que l’aluminium induit un surproduction d’IgE, quid de l’administration de ce genre de produit à des nourrissons ?)

      3. Infos supplémentaires sur Raoult :
        Voici ce qu’il pense sur le Gardasil:
        http://www.lepoint.fr/invites-du-point/didier_raoult/gardasil-fausse-alerte-et-principe-de-precaution-09-12-2013-1766232_445.php
        Aluminium et myofasciite à macrophage. Cet article de Marc Girard n’a semble-t-il jamais été réfuté. Si MG à tort, Gherardi devrait le réfuter ! Gherardi … le type d’accord à 95% avec Fischer, qui “n’est pas farouchement opposé à l’obligation vaccinale” et pour lequel seul 5 des 11 vaccins rendus obligatoires contiennent de l’aluminium (interview prévention santé).
        http://www.rolandsimion.org/spip.php?article286
        Quand à Raoult (virologue marseillais) il est à l’origine d’un rapport au sujet du bioterrorisme, qui fut utilisé par un juge antiterroriste :
        http://www.rolandsimion.org/spip.php?article257
        Sont tous plus nuls les uns que les autres …

  13. Mouais… Je veux bien révulser les braves gens avec mes délires freudiens, mais après vérification, ceux de mes articles qui font (directement ou non) allusion à la psychanalyse doivent concerner environ 10% du total publié sur mon site, ce qui ne paraît pas excessif pour quelqu’un : i) dont la psychanalyse est la principale pratique clinique ; ii) qui a consacré une certaine énergie à la souffrance psychiatrique et à ses traitements ; iii) qui assume de contribuer à réfuter les falsifications orientées de Bettelheim relativement à la psychanalyse des contes ; iv) qui assume de penser – et, parfois, de prouver – que la psychanalyse peut être un moyen prodigieux pour « démasquer le réel ». Ça laisse aux âmes sensibles environ 350 articles expurgés de toute vérole freudienne : il urgerait donc de trouver autre chose pour expliquer qu’on parle tellement (trop, disent certains) du bon Dr Girard, et si souvent pour en dire du mal.
    La vraie raison, je crois, c’est que l’intéressé est particulièrement seul à dénoncer, et de façon intransigeante (« malveillante » diraient d’aucuns), la médicalisation comme idéologie désormais totalitaire – et que à cause de son intransigeance, cette dénonciation met en porte-à-faux à peu près tout le monde pour la raison simple (c’est la définition d’un totalitarisme) que chacun a son lien personnel avec la médecine (en fonction de son expérience personnelle, de ses phobies, de ses impuissances, etc.). « Je suis d’accord avec toi que les obstétriciens en font trop, mais tu ne peux pas nier le bénéfice des échographies (variante : des péridurales) ». « Je suis d’accord avec toi qu’on en fait trop avec le dépistage, mais tu ne peux pas nier le bénéfice des mammographies (variante : des frottis) ». « Je suis d’accord avec toi sur la médicalisation de l’intime, mais tu ne peux pas nier les bénéfices de la pilule (ou du stérilet) ». « Je suis d’accord avec toi qu’on vaccine trop, mais tu ne peux pas nier l’intérêt de vacciner contre la rougeole (ou les pneumocoques) ». « Je suis d’accord avec toi qu’on prescrit trop de psychotropes, mais tu ne peux pas nier l’intérêt des neuroleptiques chez un schizophrène (ou un maniaco-dépressif) ». « Je suis d’accord avec toi qu’on prescrit trop chez l’enfant, mais tu ne sais pas ce qu’est un gamin hyperactif (ou un autiste) ». « Je suis d’accord avec toi qu’il y a plein de problèmes avec l’industrie pharmaceutique, mais tu ne peux pas rejeter en bloc l’homéopathie (ou les médecines alternatives, ou Irène Frachon…) ».
    Bref et pour résumer : tout le monde est « d’accord » avec moi, sauf sur l’essentiel.

    1. Ça me fait penser à une expression que les imbéciles adorent employer pour décrédibiliser toute personne qui aurait choisi de rejeter totalement un projet, une théorie, un dogme …
      “Tout ce qui est excessif est insignifiant”
      Pour rester dans le cadre imposé par cette manière d’appréhender les problématiques, il faut toujours trouver une quelcquonque limite pour que la critique ne soit jamais être excessive …
      Contre les obligations vaccinales, je n’ai aucune limite. Et je ne parviens pas à comprendre ceux qui en ont.
      L’humiliation potentielle ressentie par un individu (ou ses parents) que l’on vaccinerait de force (fut-il un enfant mineur sous la tutelle de ses parents) est à elle-seule une contre-indication évidente à la vaccination. L’effet secondaire d’un vaccin peut être une légère fièvre… ça peut être aussi une profonde humiliation, un stress lié à la menace qu’une pareille situation se reproduise de manière régulière, avec pour conséquence une impossibilité d’avancer dans la vie.

  14. Après la commission italienne qui découvre que le principe de précaution est bafoué, voici notre Institut national de veille sanitaire qui découvret que le vaccin ne protège pas tout le monde et qu’il n’y a jamais eu autant d’enfant de moins d’un an atteints de la rougeole, en proportion, puisque c’est aujourd’hui la tranche d’âge ou l’incidence est la plus élevée. Le rapport est daté du 14 mars 18 et on le trouve en googlant ‘Bulletin-epidemiologique-rougeole’

  15. De quatre ans mon cadet, un frère qui a beaucoup inquiété mes parents les premières années de sa vie …
    puis il est devenu aveugle, non sans souffrances, et grabataire à l’âge de la pré-adolescence …
    il est parti dans sa trentième année.
    Appuyés par le médecin de famille, mes parents ont pensé que nous, les écoliers, avions pu “ramener” (c’était leur terme) la rubéole au moment fatidique …
    Alors, lorsque j’ai attendu mes deux aînés, je ne me suis faite aucun souci, persuadée d’être immunisée!
    heureusement tout s’est bien passé. Surprise! à plus de trente ans, juste avant ma “petite dernière” j’ai fait la rubéole avec, comme complications, une inflammation des articulations qui a disparu au bout de quelques semaines, sans laisser de séquelles …
    Donc, questionnement, évidemment!
    J’en ai déduit que maman n’avait pas eu la rubéole, mais peut-être la toxoplasmose ? les chats ayant toujours cohabité étroitement avec nous …
    Ou, alors, ai-je pu transmettre la maladie sans l’avoir contractée moi-même ?
    Docteur, j’aimerais avoir votre opinion quoique manquant terriblement d’éléments.

      1. Tant pis pour moi!
        La confiance évidente que je vous porte n’en est pas entachée.
        Veuillez m’excuser!

  16. @ricomart
    Vous aiguisez ma curiosité depuis le 1er jour où j’ai débarqué sur ce blog, vous m’aviez accordé un accueil des plus sympa! vous êtes surprenant Rico, un kaléidoscope!
    On ne peut que vous aimer.

    1. C’est vrai qu’avec Nau et Flaysakier, on n’est pas couché, comme y disent à la télé…
      Et ce sera la faute des antivaccinalistes si il y avait une épidémie ?
      Il me semble que la 1ère chose à faire serait de se demander justement si la politique vaccinale Européenne (certains pays hautement vaccinés sont autant touchés que les autres…) est intelligente…
      Mais l’intelligence est rare chez les consommateurs de statines qu’ils sont tous les deux…
      Faut pas s’étonner donc !

      1. J’ai lu son article. D’où sort il les chiffres. Tous les sites comme l’INVS parlent de 10 morts entre 2008 et 2012, lui parle de 20 ! Il prend encore une fois les “enfants du Bon Dieu pour des crétins” .Las.

    1. C’est parce que la couverture vaccinale a pas été atteinte 😉

    2. Mais on sait bien que le vaccin est pas efficace à 100% non plus !
      On se vautre dans des mauvais arguments, si on rigole de ce cas de la lycéenne .

      1. Le rire est le propre de l’homme sain disait Don Quichotte…
        Rions, mes frères, elle ne risque pas grand chose cette lycéenne ; sauf si les médecins s’en occupent un peu trop…
        “Less is better” disait Sancho…

        1. le rire c’est tout ce qu’on a… dixit un humoriste controversé… * siffle *

        2. Ce que je voulais dire, en fait ; c’ est que rire parce qu’ elle etait vaccinée et qu’ elle a chopé la maladie a pas de sens . On sait bien que les vaccins sont pas totalement efficaces. A quoi bon se moquer de ça ?
          Personne dit l’ inverse , quand même .
          Sinon , oui , je sais qu’elle ira surement très bien et au moins , sera immunisée à vie !.

          1. Perso je m’autorise a rire de la croyance qu’ont les gens d’être immunisé sans même avoir fait un examen sérologique…
            Ils jouent a la roulette russe… qui sera le grand perdant ?

          2. Les tests sérologiques sont également risibles : un cache-sexe fendu dans son milieu pour exciter les adolescents…
            Un médecin sérieux est, à partit d’un certain âge, guéri de ce genre d’illusions !

      2. Il n’y a pas “d’argument ultime”, il y a des tas d’arguments qui chacun toucheront peut être une personne différente.
        Même avec deux doses, 95-98% des vaccinés ne developperont pas d’immunité.
        Et cette immunité décroit probablement dans le temps.
        Sauf que pour un vacciné, il est forcement protégé, alors que dans la réalité… sans sérologie anticorps rougeole, qui quand bien même elle serait positive ne serait même pas un gage 100% de protection, sa croyance ne repose sur rien d’autre que le rituel (l’injection devant le prêtre… euh le medecin) qu’il a subit.
        et même si il est protégé… il l’est pendant la période ou il aurait probablement le moins de risque de la faire… et il risque de perdre son immunité quand ce sera le plus dangereux…
        A moins de faire et refaire encore un vaccin…
        Ca parle a certains, a d’autres non…
        Notons qu’il faudrait que les medecins expliquent vraiment ca a chaque patient qu’ils vaccinent, quel patient ne voudrait pas avoir une sérologie après une explication claire et loyale ?
        On adopte pas les mêmes comportement quand on est protégé ou pas… si je n’avais pas d’immunité rougeole, j’irai pas me balader dans les coins ou elle traine… je metterai un masque pour sortir … etc
        pareil pour la grippe, et d’autres maladies… comme les MST (HPV) …

        1. Je rigole.
          je viens de discuter avec une amie pharmacienne qui me raconte la propagande et les pressions qu’elle subit tous les ans pour se faire vacciner contre la grippe à son officine.
          Une de ses collègues s’est faite vacciner cette année ainsi que son mari et ses 2 ou 3 enfants. Ils ont tous eu la grippe et pis alors, une vraie de vraie!
          Je sais, ç’est pas bien de se moquer mais quand il ne nous reste plus que ça?

    3. Rien ne prouve qu’il s’agisse d’une rougeole. L’éruption de la rougeole n’est pas précoce, elle ne se voit qu’au 3ème jour de fièvre, et la sérologie ne se positivera qu’au deuxième jour de l’éruption, de sorte qu’on fait le diagnostic cliniquement (devant la fièvre à 40°, le catarrhe occulo-nasal et le fin granité de la peau éruptive au cas où on aurait loupé le Köplick) avant d’avoir le retour des anticorps. Suspicion de telle ou telle maladie (scarlatine hier, rougeole aujourd’hui) ne signifie pas diagnostic.

  17. On a l’espoir d’éradiquer la rougeole, donc il faut vacciner.
    On a l’espoir de supprimer les 3500 morts sur la route, donc il faut rouler à 80 km/h
    Or on dispose d’études qui disent autrement, mais qu’on laisse dans l’ombre puisqu’elle ne vont pas dans le sens de l’idée au logis.

    1. @ Jabeau : a propos de la vitesse à 80 kms/h, la plupart des véhicules aujourd’hui sont équipés de 6 vitesses; Rouler à 90 en 6è, aucun problème, le moteur ne peine pas, à 80 on tombe la vitesse comme à 70 et le moteur tourne plus vite…donc plus de pollution. Simple réflexion .

      1. le moteur tourne + vite quand la voiture va moins vite ? Dis-donc, tu ne truquerais pas 1 peu les essais ? Mais ne t’en fais pas, si la vitesse passe à 80 Macron passera à la trappe, les Français gobent tout, mais se réveillent quand ça devient grave…

        1. Je me suis sans doute mal exprimé : Roulez à 90 en 6è et regardez le compte tour puis roulez à 80 et tombant en 5è et regardez le compte tour. Mais peut-être que ce n’est pas valable pour tous les véhicules, le mien est diesel récent alors peut-être que…

          1. j’avais compris mais toi tu es high tech… Pour le vélo c’est presque tous les jours, mais sur les trottoirs car les pistes cyclables c’est pas encore ça, et il y a 2 mois une charmante dame m’a renversé, je crois qu’elle téléphonait. Peut-être qu’à Grenoble ils sont + civilisés

          2. C’est ce que je fais le plus souvent possible sauf en ce moment ( tendon…). Tout le monde ne peut en dire autant.

  18. Bonjour à tous. A propos de la Rougeole, la propagande bat son plein à la TV où même le plus sympathique de présentateur, Jean-Pierre Pernaut de TF1 qui pourtant habituellement n’a pas la langue dans sa poche pour dénoncer ou râler sur certaines anomalies “administratives” nous assène un coup que l’épidémie de grippe a atteint deux millions de personnes en France et fait des milliers de morts, qu’il fallait absolument se faire vacciner, une autre fois il y a deux ou trois jours que l’épidémie de rougeole avait atteint des milliers de malades, des centaines d’hospitalisés dans l’ouest de la France, que ça s’étendait et que selon les autorités sanitaires il fallait absolument que tout le monde se fasse vacciner
    Aucune nuance ou réserve dans ses propos, une véritable courroie de transmission des “autorités sanitaires”…la terreur se lisait presque dans ses yeux!
    Jean-Pierre, si tu me lis( y peu de chances), saches que tu mes déçois fortement et que si le cas “échalait” (oui, du très vieux français ..) je te le ferai savoir vertement !

    1. C’est une des voix officielles les plus intelligentes qu’on aie entendues jusqu’à présent ; y a pas photo par rapport aux crétins habituels !
      Et comme il est franc et sûr de lui, il nous dit les choses sans langue de bois : “y a bon Banania“, comme disait mon cousin congolais…
      Et ainsi nous avons enfin quelque chose de vaccinaliste qui tient la route ; car il est vaccinaliste et il y croit ; il est incongru pour lui de penser que les petites bêtes ne sont pas méchantes…
      Il se moque de l’ôtre qui est immunologiste et pas infectiologue comme lui ; mais il n’a pas compris qu’il est préférable d’être les deux…
      Encore mieux, il vaut mieux comprendre l’épidémiologie (c’est tellement évident) et surtout la physiologie générale selon Claude Bernard : “la bête n’est rien, c’est le terrain qui fait tout”.
      Or le terrain ce n’est pas seulement des anticorps et des lymphocytes…
      Tout ça pour dire que, malgré des grandes faiblesses et des grossières erreurs, il peut être utile à la cause ; Buzyn doit l’adorer, c’est sûr…
      Or l’ami de mes ennemis est… Non je me trompe !

      1. Merci pour l’analyse !
        Il y a des passages très intéressants et d’autres où il manque carrément de nuances sans qu’on comprenne bien pourquoi. C’est même étonnant.
        Globalement j’ai trouvé ses propos intelligents.

      2. En résumé faut se faire vacciner, sauf quand c’est inutile, déjà que j’y comprenais rien avant

  19. ” Medscape Logo
    jeudi 15 mars 2018
    ODYSSEY Outcomes : l’anti-PSCK9 alirocumab diminue aussi la mortalité globale”.
    “Orlando, Etats-Unis – Pour la première fois, un anti-PCSK9, l’alirocumab (Praluent®, Sanofi/Regeneron), a montré qu’il était efficace à la fois en prévention secondaire des événements cardiovasculaires mais aussi sur la mortalité toute-causes”.
    Bonjour M.De Lorgeril,
    je viens de recevoir ce billet par mail…
    j’aimerais avoir votre avis scientifique.
    ( cela va certainement intéresser tous les utilisateurs qui suivent votre blog avec attention).
    Merci pour votre réponse,
    Louis.

    1. Par principe et par prudence, je ne m’exprime jamais en l’absence de données concrètes via un article publié.
      Pour le moment, il s’agit de communication dans un congrès.
      Attendons l’article et voyons les données que les auteurs vont nous confier…
      A 1ère vue toutefois (ce que confirme l’absence d’échos dans les grandes sociétés savantes), le missile a raté sa cible…

  20. Buzyn est en train de bâtir une prison dans laquelle elle va incarcérer les familles françaises, qui ne sont coupables de rien … j’alerte sur cette menace depuis fin 2014, grâce à la lecture et la compréhension des articles de Marc Girard.
    La menace s’est concrétisée d’abord dans le rapport Fischer, puis j’ai alerté. L’elargissement a été annoncé par Buzyn, puis je continue à alerter…
    Mais tout ce qui intéresse, c’est de voir comment il sera possible d’avoir une position équilibrée une fois qu’on sera dans la prison de Buzyn. Personne ne veut critiquer la légitimité du PROJET DE RÉALISATION DE CETTE PRISON. Moi c’est ça qui m’obsede = la construction de cette prison et rien d’autre … Je me fous de savoir quel sera la qualité de la bouffe du self de la prison, d’autant plus que la fraude a été massive pour construire cette prison coûte que coûte.
    J’ai précisé aussi que l’instinct de survie était un réflexe qui devrait être naturel face à l’immense menace proposée par Fischer et ses acolytes.
    Mais on préfère parler “science” … une fois qu’on sera tous dans la prison, vous verrez on aura beaucoup de temps pour parler science …

  21. Selon la Direction générale de la Santé (DGS), l’épidémie de rougeole qui sévit depuis le mois de novembre ne faiblit pas ! Au total, 913 cas ont été déclarés en France, touchant 53 départements. Les autorités appellent à la vigilance.
    « Le nombre de cas de rougeole augmente de manière importante depuis novembre 2017 », indique la DGS. Entre le 6 novembre 2017, début de l’épidémie en Nouvelle-Aquitaine, et le 12 mars, 913 cas ont été déclarés. Parmi eux, 201 hospitalisations et un décès ont été enregistrés.
    Une couverture vaccinale dans les choux
    Les autorités sanitaires et les professionnels de santé sont pleinement mobilisés pour contenir cette épidémie et protéger la population. La Direction générale de la Santé (DGS) rappelle « la nécessité d’une couverture vaccinale très élevée ». Or aucun département n’atteint les 95% à 2 ans pour les 2 doses de vaccin rougeole-oreillons-rubéole (ROR). Rappelons qu’il s’agit du taux à partir duquel la rougeole pourrait être éliminée. « Avec une couverture vaccinale pour la seconde dose variant de 62 à 88% selon les départements, une extension de l’épidémie à l’échelle nationale dans les mois à venir est donc à craindre », s’inquiète la DGS.
    Il est demandé à chaque personne infectée par le virus de la rougeole d’appliquer les mesures barrière. A savoir le lavage régulier des mains et le port de masque. Les autorités recommandent également de prévenir l’entourage familial, social et professionnel afin que chacun puisse vérifier s’il est correctement vacciné.
    Le vaccin reste la seule stratégie pour rester protégé(e) contre la rougeole. Cette injection est inscrite dans le calendrier de la petite enfance (de 6 à 12 mois). Mais elle peut protéger à n’importe quel moment : les adolescents et les adultes sont donc aussi concernés.
    Tiré de “Destination Santé”

    1. Une nouvelle étude provocatrice sur la transmission du virus de la grippe a révélé que les sujets vaccinés avaient 6,3 fois plus d’excrétion par aérosol de particules du virus de la grippe s’ils avaient été vaccinés pendant la saison courante et la précédente, par rapport à aucune vaccination au cours des deux saisons.
      C’est peut être pareil pour la rougeole!
      http://initiativecitoyenne.be/
      http://www.greenmedinfo.com/blog/flu-vaccine-increases-your-risk-infecting-others-6-fold-study-suggests

    2. Un encart pavé dans la mare ou qui renvoie la balle dans un média indépendant genre Mediapart …
      ” Pourquoi et comment la rougeole considérée pendant x années comme une maladie bénigne de la petite enfance devient en 2018 une maladie qui peut toucher mortellement enfants et adultes… ”
      Autre sujet et pour info le 23 juin fait partie du calendrier des grèves de la SNCF !
      Toujours déconnectée des commentaires … ? 🙁

      1. Oui, Minoque, toujours déconnectée des commentaires !
        Loin d’être scientifique! mais il me semble qu’on a “élaboré” une autre rougeole, survenant plus tardivement, plus gravement … de par la vaccination ? on se fait des fouets pour se fouetter!
        Oui, autrefois c’était une maladie qu’on considérait bénigne, puisqu’on “forçait” même le “destin” ! il fallait avoir eu toutes ces maladies de “la petite enfance” à l’école primaire …
        Mais, franchement, tous les repaires sautent! …
        Grèves ou pas grèves : rien ne changera de ce qui a été décidé … dans le couloir …

        1. Ben voui Aubépine CQFD !
          Comment obtenir des droits de réponse si on ne peut même pas poser de questions ?
          Nous ne sommes ligotés que par des affirmations et des obligations !
          Quelle époque !
          Belle soirée à vous Aubépine

      2. je ne reçois plus les commentaires par mail et ne peux accéder à mes abonnements.
        Signaler un bug ne fonctionne pas.

        1. Oui je sais hélas ! Mais ça va reviendre …
          En attendant et “Au risque de se perdre” on frappe et on entre direct sur le blog !
          Bonne fin de semaine à tous.

          1. Et je rajoute dans la liste de réclamations: plus de possibilité de m’abonner sans commenter.
            C’est sûr qu’en allant sur le blog, j’ai accès aux 5 derniers commentaires mais il peut y en avoir eu d’autres (des commentaires) qui ne sont plus affichés.
            Bon, c’est pas mortel, bien que …parfois certains commentaires pourraient nous “sauver la vie” d’après leur auteur!
            Bon… puisque ça va reviendre, patience.

    1. J’ai envie de répondre mais immédiatement je me dis que les résultats seront utilisés pour la propagande et l’idéologie vaccinaliste et pas pour faire avancer le connaissances sur les vaccins et sur nous-mêmes par rapport aux vaccins.
      En plus, je ne suis pas certain que l’analyse sera faite honnêtement…
      Alors, à quoi bon ?

      1. En fait, cette consultation n’est conçue que pour peaufiner la propagande au service de l’idéologie vaccinaliste !

      2. Je me rends compte que le lien de Jean-Marc est le même que celui d’Isa.
        Ne surtout pas répondre!!!

        1. Si faut répondre, histoire d’être un magnifique IDIOT UTILE servant d’alibi démocratique au futur élargissement des obligations vaccinales …

          1. Ca depend pas de ce qu’ on va repondre à l’enquête , en fait ?
            Si tous les gens opposés repondent pas , c’est sur que ça va bien les aider à dire que tout le monde est parfaitement d’accord !

    1. Oui, effectivement, c’est assez orienté. ne surtout pas y réponde à mon humble avis!
      Décidément, comment rendre la confiance est la seule question légitime.
      La propagande est absolument partout, c’est consternant.

Comments are closed.