Professeur zinzin et Docteur zozo donnent un cours de médecine vaccinale à la radio…

 

Les vaccinologistes prudents (y en a : ni pro, ni anti ; juste experts et indépendants) sont, selon le Pr zinzin et le Dr zozo des affreux comploteurs qui, dans la pénombre des réseaux sociaux, fomentent des troubles à l’ordre public visant à empêcher les nouvelles obligations vaccinales.

C’est là : http://www.europe1.fr/emissions/le-fin-mot-de-linfo/il-nexiste-aucun-vaccin-contre-le-virus-de-lanti-vaccination-3463019

Pr zozo et Dr zinzin sont des experts renommés de la vaccination dont les avis sur ces questions complexes sont attendus chaque jour avec la plus grande anxiété par des auditeurs perclus d’angoisse face à la menace rubéoleuse et coquelucheuse…

Pr zozo et Dr zinzin, sans pitié ni condescendance vis-à-vis des bébés (et leurs familles) et des médecins qui se poseraient des questions, nous jouent là une saynète (une petite pièce de théâtre) du plus bel effet.

Les deux complices, probablement entre deux « parties » de golf, ont très bien préparé leur scénario : ils lisent leurs textes respectifs.

L’un « simplet » pose des questions simplettes et l’autre « savant » répond savamment que je suis (et d’autres avec moi) un pur crétin tombé dans le piège de l’obscurantisme anti-vaccinal…

Comment pouvons-nous être aussi stupides ? Ils vous l’expliquent !

Comment pouvons-nous tomber dans de tels pièges de désinformation ? Ils vous l’expliquent !

La façon dont Pr zozo et Dr zinzin nous assènent leurs irréfutables vérités est un magnifique témoignage, une pièce d’orfèvrerie, de la façon dont les médias contemporains sont devenus partenaires des politiciens et donc acteurs de la vie politique.

Pourquoi pas ?  Sauf que dans la Société du Spectacle, être acteur, c’est n’être rien moins qu’une marchandise…

Combien vaut Dr zozo ?

Combien tu donnes pour Pr zinzin ?

Outre qu’être des simples objets d’échange sur la scène du Spectacle, ces académiciens-là sont effectivement, entre deux parties de golf, des comploteurs !

Certes, des minables acteurs de « multiples petits complots »  !

Conformément à la Société du Spectacle, dont ils sont des membres hyperactifs, ils seront les premiers à dénoncer les théories complotistes…

Quoique je répugne à attaquer des personnes, aussi vulgaires soient-elles, une telle pièce d’orfèvrerie spectaculaire ne pouvait me laisser indifférent…

Je fais à tous des gros bisous de Corse, l’île de beauté toujours, et toujours protégée par ses habitants, peuple supérieur !

 

 

 

 

225 réflexions au sujet de « Professeur zinzin et Docteur zozo donnent un cours de médecine vaccinale à la radio… »

  1. MonikaMars

    Nous dormions plus ou moins tous !
    Et ça s’écrit encore au présent pour l’écrasante majorité … du monde !
    Et comme le système broie de mille manières les élans lumineux, tant de façon radicale qu’insidieuse, le combat est encore plus compliqué.
    D’autant plus que l’intoxication des esprits existe depuis si longtemps, que notre hôte, par exemple, suit la doxa en me traitant d’obscurantiste lorsque je parle d’Ivan Illich pour « Némésis médicale » au prétexte que cet auteur remit en cause également le système scolaire. Mais cher Michel, les vaccins, le conseil de l’ordre, tel président ou ministre ne sont pas LE problème. Ce qui nous tue, cette dictature qui ne dit pas son nom, c’est infiniment plus vaste, profond et ancien. Et les institutions qui semblent les plus vertueuses ne doivent pas échapper à notre saine réflexion, à notre vitale remise en question.
    On nous vend ( et/ou prétend donner ) du bonheur, du progrès ? Le diable est là à tout coup.
    La vie vraie est simple, les besoins fondamentaux aussi, voyons par exemple l’approche de Marshall Rosenberg. La science n’en fait pas partie. Apprendre est naturel, et ne date pas plus de l’instruction règlementée que la santé ne date des médecins.
    Finalement, c’est tout sauf confortable, d’ouvrir vraiment les yeux, surtout si nous virons en plus les oeillères ;-) Mais qui a dit que vivre était confortable ? Le système délétère !!! :D

    Répondre
  2. Emilio

    Il y a 2 liens que je voulais porter à votre connaissance. CMT cite PSIRAM sur le blog de docteurdu16 pour démonter notre association…

    Voyons ce que PSIRAM raconte sur notre ami Marc Girard :

    https://www.psiram.com/fr/index.php/Marc_Girard

    Voyons ce que dit Marc Girard concernant PSIRAM :

    http://www.rolandsimion.org/spip.php?article348

    PSIRAM, c’est des VRAIS vilains … incroyable que CMT ait besoin de se référer à PSIRAM pour démolir l’AIMSIB.

    Comme dirait Cédric Villani, CMT, elle abuuuuuuse …

    https://youtu.be/bFXPLidjLDg

    On devrait contacter Villani. Je me demande ce qu’un type aussi manifestement gentil et ouvert fait chez LREM.

    http://m.huffingtonpost.fr/2017/06/01/pourquoi-cedric-villani-a-t-il-ce-look-si-particulier_a_22121103/

    Répondre
      1. Inoxydable
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        C’est marrant, M.G comme d’autres ici ou là , lorsqu’ils ne font pas partie de la doxa, ne publient que dans des revues controversées selon les justiciers de psiram, eux non, ils n’ont jamais de controverses… sont droit dans leur bottes.
        Quant à Villani, je crois avoir trouvé le secret de son araignée : c’est celle qu’il a au «plafond» car comment comprendre différemment l’ accoutrement qui est sensé le personnaliser, puisé dans l’époque des «précieuses et des ridicules» , si ce n’est pour avoir un complexe permanent et énorme de son physique ingrat en disproportion complète avec son cerveau de génie matheux .
        je suis mauvaise langue sans doute mais j’ai toujours entendu dire que les grands mathématiciens avaient une «araignée au plafond». Lol.
        En tout cas être un génie ne lui suffisait pas, il fallait qu’il se rapproche d’un autre (mauvais ) génie de la politique et de la finance…

        Répondre
        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : Inoxydable

          Les génies, les matheux, les polytechniciens, les députés, les présidents, vous voulez savoir (quel que soit la casquette, le béret ou la cravate) ce que j’en pense ?
          C’est une réflexion (la mienne) de jaloux : dans ma famille et à l’école (jusqu’à l’âge de 15 ans environ), je passai pour un « idiot » (j’ai failli tout arrêter au moment du certificat d’étude) ; j’étais peut-être un « aspi » ; à savoir…
          Mais j’ai gardé vis-à-vis de ceux (instits, curés, gendarmes…) qui jugent les enfants pour les mettre très tôt dans des catégories (futurs génies, matheux, polytechniciens, députés, présidents…) une certaine indifférence…
          J’étais idiot !

          Répondre
          1. Inoxydable
            En réponse à : Michel de Lorgeril

            Ha ha ha . Mais je ne jugeais pas de sa valeur «intellectuelle», c’était juste une observation comme je/vous peux le faire en voyant certains jeunes avec une immense crête multicolore sur un crane rasé, des anneaux dans le nez comme un goret dans le groin pour se«distinguer», ça va quand on est jeune et qu’on ne s’est pas trouvé, mais à partir d’un certain âge…
            Je sais ce n’est pas scientifique c’est juste une observation qui me fait pense qu’ils (ces adultes) sont immatures mais certainement pas jeunes. Etre jeune c’est autre chose (voir le poème…)

  3. MT

    @ Emilio

    CMT est littéralement cinglée, elle fait flipper.
    Totalement parano, d’une froideur pathologique, voit des obscurantistes partout, emploie le mot secte, gourou, théorie du complot à toutes les phrases, c’est délirant.
    Son travail est vraiment remarquable mais sinon, elle a pour moi perdue toute crédibilité.
    Elle a tjs été comme ça ou elle a disjoncté?
    Alors PSIRAM en plus…

    Répondre
    1. herve_02
      En réponse à : MT

      Elle a toujours été comme ça, dès le premier jour.

      Il ne faut pas se tromper, elle est aussi hystérique que les autres, mais se sent un peu au dessus du lot du fait qu’elle travaille à écrire des articles. Elle n’a que le mot science à la bouche, mais demandez lui un peu si elle à une étude, n’importe quel vaccin, en double aveugle contre _vrai_ placebo qui ne regarde que la morbi-mortalité et pas des critères secondaires de merde, avec une population suffisante pour déceler un effet secondaire sur 10 000 ou sur 100 000 , avec un suivi suffisamment long pour déceler les atteintes neurologiques ou auto-immunes.

      Parce que c’est bien sympa le suivi populationel, mais il y a tellement de critères à surveiller, tellement d’impondérables sur la pharmacovigilance que c’est du niveau science du moyen age.

      Votre post sera effacé ou elle bottera en touche. C’est, de mon point de vue, le pire des médecins car elle à l’impression de savoir et je suis persuadé qu’elle vaccinera tous les bébés qui lui seront présentés sans états d’âme et écartera avec la plus grande force tout changement dans l’état de santé du bébé comme étant la résultante du vaccin.

      Son attitude et son arrogance me font vomir, elle verse vite dans l’attaque ad hominem. ok elle semble plus ouverte, mais c’est juste une apparence. Elle est plus bouchée que mon généraliste. L’exemple le plus frappant est lorsqu’on lui demande quelle vaccin elle propose aux enfants…. la réponse est éloquente… on dirait un politique mis face à sa contradiction, aucune réponse sérieuse et tranchée.

      Répondre
        1. MT
          En réponse à : Michel de Lorgeril

          @ MDL

          Mais non, regardez Michel de Lorgeril, vous connaissez pas?
          Utile et sympa (pour ne pas dire INDISPENSABLE!) j’vous dis! Un sens de l’humour du tonnerre!
          Et au moins, lui est cohérent et accepte la critique.
          Point barre terminé à la ligne.

          Répondre
        2. Inoxydable
          En réponse à : Michel de Lorgeril

          Comme moi. Lol
          Mais ce que dit @herve 02 a propos de cette CMT me fait penser aux différents médecins que ma fille vu pour ma petites fille âgée maintenant de 4 ans presque au gré de ses mutations professionnelles : jusqu’à son vaccin hexa, aucun problème… mais quelques temps après les maladies se succèdaient _ bronchites à répétitions avec pneumopathie ayant nécessité une hospitalisation, les 5e et 6e maladies et que sais-je encore, je passe sur les autres désagréments et tout cela avec une joie de vivre qui fait plaisir à voir.
          Pour tous ces bon docteurs celà n’ a rien à voir avec les effets secondaires des vaccins. Cherchons pas à comprendre, il y a heureusement tant d’antibiotiques à sa disposition..dont elle a presque inutilement fait le tour. C’est ca la médecine bienveillante de nos jours.

          Répondre
    2. Emilio
      En réponse à : MT

      Elle a probablement disjonctée.

      Elle a publiée sa lettre ouverte avec une réelle intention bienveillante… qu’elle a du mal à assumer.

      Tant pis hein …

      Répondre
      1. herve_02
        En réponse à : Emilio

        Non; son intention n’était pas bienveillante.

        C’est un sursaut de complexe de supériorité, d’ailleurs elle le dit bien, ce n’est pas l’obligation qui lui déplaît, C’est la manière dont sont prises les décisions, pas les décisions elle même. elle veut rester le médecin (ou la médecin) qui SAIT et qui IMPOSE sa décision aux patients par la force de sa blouse blanche. Elle veut ‘rentabiliser’ ses années de souffrance pendant ses études par son pouvoir sur les patients, son pouvoir de décision, l’impression qu’elle sauve le monde avec ses recommandations en carton pâte. Comme un charlatan, sauf que le vrai charlatan, sait qu’il ment, alors qu’elle, elle ne le sait même pas, elle est à l’étage du dessous du charlatan, elle ne sait pas, elle y croit.

        Elle chouine contre les ‘charlatans’ qui proposent des médecines alternatives, elles éructent (en gras) contre ses contradicteurs en dénigrant leurs relations ou leurs publications à cause du magazine qui les publie. Elle étale une science de recherches historiques qu’elle pense lui donner une légitimité à affirmer ce qu’elle pense. AUCUN de ses articles sur les différents vaccins publiés ne montrent une utilité du vaccin (même sans parler des effets secondaires qui sont réfutés sans aucune preuve). Aucun, à aucun moment. Et nous avons des arguments de fond : pression de sélection, décalage des infections, impossibilité d’éradication, impossibilité des immunités par circulation…

        Comment elle arrive à défendre un seul de ces vaccins : tout simplement parce qu’elle n’a pas encore fait une recherche sur eux, individuellement. Mais c’est compréhensible, comment demander à un policier de quartier difficile de faire un dossier sur les bavures policières ? comment demander à un politique corrompu de faire une loi contre la corruption ? Comment demander à un médecin de réfléchir sur un point déterminant de sa façon de gagner sa vie ? c’est proprement impossible.

        Elle vit dans un monde d’ombres, fait de croyances qu’on lui a inculquées et qui font parti de son ascendance sur le patient. En gros elle propose tous les vaccins, SAUF l’hepB, l’hemophilus et la méningite. En gros avec les indispos, il doit rester que le méningitec dont ses petits patients peuvent échapper. Et encore, je suis persuadé qu’au moins1 sur 2 doit faire partie d’une population à risque qui doit l’avoir.

        Cette femme n’est pas notre amie, elle n’a pas pété les plombs : elle révèle ce qu’elle est, une religieuse de l’ordre établie. Sauf qu’elle n’a pas vu que la frontière à un peu avancée et elle se sent trahie de ne pas avoir participé à l’évolution du traçage des frontières : elle veut continuer à recommander et persuader les patients de faire les vaccins, pas d’être obligé de les faire. elle ne veut pas se rendre compte qu’elle est une sorte de petit fonctionnaire, payée avec l’argent de la sécu. Elle à même probablement signé le ROSP. C’est une suiveuse, lorsque la majorité découvrira la supercherie, elle se découvrira résistante comme tant de personne à la libération. Mais cela reste une collaboratrice.

        D’ailleurs, il est étonnant que dès qu’on lui demande un étude, une preuve… pffff pas de réponse, le silence. Demandons lui une étude sur les bienfaits de la vaccination et là elle se fait moins virulente. Demandons lui une seule preuve qu’aucune mort subite du nourrisson n’est dû à une vaccination (ou un début d’étude sur le sujet) et nous verrons le silence ou les argument ad hominem.

        C’est perte de temps de discuter avec ce type de personne. Il faut lire ses publication, prendre les éléments pour étoffer nos discours et ne pas lui répondre ou lui parler. Vous voulez discuter du bienfait de l’entraide avec un banquier ? là c’est pareil. elle n’est pas en capacité de comprendre.

        Répondre
Commentaires : page 5 sur 5«12345

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez également vous abonner sans commenter.