Vaccins, sciences médicales et ordre des médecins

 

Dans un récent interview (ci-dessous) donné à un journal financé plus ou moins directement par l’industrie des vaccins, le Président du Conseil de l’Ordre des Médecins se fait menaçant vis-à-vis des médecins qui auraient des doutes concernant la nouvelle Loi d’obligation vaccinale. Et qui oseraient, au nom de la liberté d’expression, faire part de leurs doutes.

Il y a, dans cet interview, deux phrases qui méritent réflexion. A moins, ce qui n’est pas impossible, qu’il y ait eu erreur de transcription du journaliste…

Admettons que ces propos aient été réellement prononcés. Si tel n’était pas le cas, je retirerais immédiatement les commentaires qui vont suivre.

La première est que, selon ce très digne Président : il n’y a pas de débat.

C’est très ennuyeux ; car justement, pour les scientifiques il y a toujours débat.

On peut même dire que l’absence de débat est synonyme d’absence de science !

Il va être difficile de concilier les impératifs scientifiques du Code de Santé Publique et les imprécations de tel ou tel académicien dont la principale caractéristique est de tout ignorer de la science  des vaccins ; si toutefois on peut accepter que les connaissances actuelles sur les vaccins puissent être qualifiées de scientifiques

Ça mérite débat !

La deuxième phrase est encore plus inquiétante car selon notre Président : les professionnels qui relaieront des arguments contraires aux données de la science pourront être poursuivis.

Poursuivis par qui ?

Je crains que les Chambres Disciplinaires Régionales ne soient très rapidement submergées par des plaintes multiples et variées contre ceux de nos confrères qui diffusent des argumentaires très vaccinalistes et contraires aux données de la science.

Et ça commence aux plus hauts niveaux des hiérarchies universitaires, académiques et administratives ! Sans parler des médecins qui s’expriment lourdement et naïvement dans les médias…

Étant, par principe et par obligation, très respectueux du code de déontologie, je m’abstiendrai de citer quelques auteurs et « perles » contraires aux données les plus élémentaires (et les moins controversées) de la science des maladies infectieuses et (peut-être) des vaccins. Mais je les tiens à la disposition des Présidents des Chambres Disciplinaires.

Si le Président du Conseil de l’Ordre des Médecins s’avisait de lancer une campagne de dénonciations des collègues résistants aux imprécations ministérielles, le retour de boomerang pourrait faire très mal. Les miliciens ne finissent pas toujours très bien leurs carrières dans les sociétés libres !

Cela dit, cette tentation de faire taire la science (en empêchant tout débat) par la menace de poursuites contre ceux qui s’acharneraient à débattre de science n’est pas nouvelle ; et régulièrement nous devons, nous scientifiques et présidents de rien, le rappeler ; comme récemment des respectables collègues américains ont encore dû le faire (ci-dessous).

La science des vaccins est faible (pour le moins), et les données supposées scientifiques doivent faire l’objet d’un examen attentif. Il est bien aisé d’en faire démonstration ; à condition qu’il y ait un minimum de débat ! Et ce débat, qui doit être scientifique, n’a toujours pas eu lieu.

A condition qu’on ose le débat. C’est risqué !

Si une commission de supposés experts rémunérés par l’industrie des vaccins s’avisait de nous dire à nous scientifiques ce qu’est la « bonne » science des vaccins, en l’absence même de débat contradictoire, nous tomberions dans une forme de dictature académique qui irait à l’opposé de toute forme de science indépendante et ruinerait immédiatement l’argumentaire supposé scientifique des militants vaccinalistes.

Je doute que ce soit l’objectif principal des industriels des vaccins. Je les invite à bien réfléchir.

Ils pourraient être (eux et leur business) les premières victimes de l’absence de débat scientifique prôné, si j’ai bien compris, par le Président du Conseil de l’Ordre des médecins.

Halte au feu !

Place au débat !

 

 

 

 

 

 

 

 

186 réflexions au sujet de « Vaccins, sciences médicales et ordre des médecins »

  1. Ping : Infirmiers, se vacciner contre la grippe pour protéger vos patients est infondé | Dur A Avaler

  2. phil

    Pour ceux qui n’auraient pas – comme moi – une heure à passer sur les propos de jérémy-notre-ami (et ami du genre humain), voici la conclusion de son texte :

    [ Pour résumer
    L’obligation vaccinale antigrippe pour les professionnels de santé ne repose aujourd’hui sur aucun fondement scientifique, comme le confirme le Haut Conseil de la Santé Publique.
    Les professionnels de santé qui militent pour l’obligation vaccinale antigrippale ne tiennent manifestement pas un discours scientifique, qui pourrait être sanctionné par l’Ordre des médecins.
    La campagne de communication de l’Ordre national des infirmiers utilise un argumentaire dramatisant sur le nombre de morts dû à la grippe, des chiffres gonflés par des estimations théoriques sans base solide.
    Les infirmiers qui refusent aujourd’hui la vaccination antigrippe respectent bien le code de déontologie, puisqu’aucun risque n’a été scientifiquement mis en évidence avec ce refus.
    L’Ordre national des médecins et des infirmiers devrait d’urgence revoir les bases de l’analyse de la littérature scientifique.
    Aucune nouvelle étude scientifique n’a été publiée depuis 2016 en faveur d’une vaccination des professionnels de santé en EHPAD.
    Finalement, plusieurs médecins généralistes 10 11 (dont le docteur et chercheur au CNRS, Michel de Lorgeril) s’inquiètent des propos du président de l’Ordre des médecins, qui souhaite à demi-mot lancer une chasse aux sorcières sur la base de propos non scientifique. Le président de l’Ordre devrait surveiller ses propres propos, et de montrer l’exemplarité médicale et scientifique, avant de s’en prendre aux praticiens. )

    Répondre
    1. phil
      En réponse à : phil

      en EPHAD – j’en fus témoin – on vaccine les personnes âgées sans leur consentement (ni celui de leur famille), et en Maison de repos on leur refile du Tahor même s’ils n’ont aucune prescription à ce sujet.

      Il serait grand temps de « terroriser les terroristes », les terroristes sont les toubibs menaçants à la solde de big pharma. On les voit sur Fr5 argumenter en faveur de tel ou tel poison, sans déclarer au préalable leurs conflits d’intérêt vis à vis des fabricants de ces poisons.

      Sans aller jusqu’à demander au pdt de l’Ordre des médecins de démissionner (quoique, on est viré pour moins que ça par les temps qui courent), il commence à y avoir matière à traduire en justice certains qui menacent de traduire les autres en justice

      Répondre
      1. MT
        En réponse à : phil

        @Phil

        Vous me faites bien plaisir, Phil.
        Demander au président de l’Ordre des médecins de démissionner, c’est une chose à envisager.

        Répondre
      2. heiliger
        En réponse à : phil

        ces vermines a la solde de big pharma sont plus dangereux que daech,de véritables assassins! big pharma inclus .
        je parle en tant que victime des statines,elles m’ont transformé en épave , un véritable mort vivant ,elles m’avaient attaqué,les muscles ,tout le système digestif,le foie, le pancréas , le cœur, les statines attaquent tout le corps . j’ai arrêté de prendre ce poison ,il y a 30 mois , depuis mon état c’est arrangé tout doucement ,j’ai repris 16 k . il y a 10 mois ,j’ai arrêté de prendre les merdes « médocs » que les néphrologues (greffé rénal ) m’avaient prescrits pour soigner les problèmes dus au statines prescrites par eux même au moment de la greffe (on voie des incompétents dans tous les domaines) . je ne me fait plus vacciner contre la grippe car,l’année ou je me suis fait vacciner j’ai eu une grippe qui a trainé 15 jours . cela fait 6ans que je ne me fait plus vacciner et depuis pas de grippe .
        les laboratoires pharmaceutiques sont prêts a tout pour faire du fric , les actionnaires s’engraissent tant qu’ils peuvent , si ils font crever des gens ils s’en foutent royalement , le plus triste c’est que notre gouvernement est a leur solde .

        Répondre
  3. MT

    @ Emilio

    Vous avez vu le commentaire de CMT? Je l’attendais avec impatience je l’avoue…
    Bon, dorénavant, nous discuterons ici, entre antivaccinalistes! (hum), l’ambiance est plus conviviale!
    Vous avez vu combien de fois elle utilisait le terme « antivaccinalistes »?
    Cette femme a un grave problème docteur.
    Enfin, elle n’a toujours pas répondu à l’anonyme qui lui demandait des arguments pour préconiser le DTP. Je guette…

    Répondre
    1. herve_02
      En réponse à : MT

      Elle ne répondra pas. Elle doit vivre en ce moment une grave crises de dissonance cognitive.

      Elle demande aux alternatifs de fournir des études solides. Elle est incapable de le faire pour ce qu’elle préconise. A chaque fois qu’elle se penche sur un vaccin, elle trouve qu’il est inutile et même dangereux (sans même parler des effets secondaires) au niveau prophylaxie. Mais si c’est BG qui le dit c’est de anti vaccinalisme.

      Je pense que psychiquement elle doit vivre une expérience assez intéressante à étudier. Je ne parle même pas de annette lexa qui est la mauvaise foi incarnée. Les deux se retrouvent à ferrailler contre « l’obscurantisme »,une sorte d’association de la carpe et du lapin. L’armée mexicaine de défense de LA vaccination.

      Aucune des deux n’est capable de répondre que le fond : où sont les études ? (et non pas là)

      Je voulais publier un texte la bas, mais c’est trop la misère pour réussir à publier. Et c’est de la perte de temps car elles ne répondent à rien et viennent y faire une sorte de ‘conférence’ ou on doit les écouter et ne pas poser de question. Elles n’ont pas compris que, pour la premier fois, internet permet une interaction de ‘n à n’ et donc que les contradicteurs peuvent interagir. Alors qu’il serait tellement simple de rayer les anti-vaccinalistes : juste prouver que ca marche, par des expériences reproductibles. si on ajoute le fait que ceux qui défendent les vaccins mentent ouvertement et déforment les faits. Il reste quoi de la science dans les vaccinations ?

      Benveniste expliquait bien dans une interview (à 21’10) que la science actuellement (et c’était il y a de nombreuses années) est la re-production d’expériences dont on sait avant de les faire quels vont être les résultats. De nombreuses publications sur le sujet ont eu lieu depuis en parlent. Il ne pensaient même pas que des chercheurs puissent manipuler les données pour arriver aux résultats voulus alors que….

      Répondre
        1. herve_02
          En réponse à : akira

          Bien sur que ses expériences sont reproductibles, et sont reproduites, même en double aveugle contre vraie placebo, pas certain que l’on puisse dire la même chose de la majorité des expériences qui permettent de mettre sur le marché des médocs, des dépistages ou des vaccins.

          Faut se documenter un peu, plutôt que de répéter la vulgate ambiante des menteurs.

          Répondre
          1. Inoxydable
            En réponse à : herve_02

            @ akira : Décidemment vous un indécrottable opposant à toute affirmation sur la « mémoire » de l’eau, » sur l’homéopathie, enfin bref sur ce qui dérange. Voici deux liens qui vous amuseront sans doute :
            Pour l’eau :
            http://blogs.mediapart.fr/blog/bernard-sudan/210313/de-leau-au-moulin-de-jacques-benveniste

            Pour l’ homéopathie :
            Effects of ultra-high dilutions of sodium butyrate on viability and gene expression in HEK 293 cells.
            Olsen S.
            Homeopathy. 2017 Feb;106(1):32-36. doi: 10.1016/j.homp.2017.01.003. Epub 2017 Feb 22
            Amusez vous bien.

          2. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Inoxydable

            Le problème c’est d’accepter qu’une faible quantité de matière (faible parce que « dilutions » successives) puisse avoir un effet biologique.
            C’est dur à accepter !
            Jusqu’au moment où… vous pénétrez le monde des nanotechnologies…
            Les nano oui ! Et l’homéopathie non ?

          3. Akira
            En réponse à : herve_02

            Des études sur l homeo … Dans un canard d homéopathie. Y en a qui crient pour moins de partialité que ca …

          4. Akira
            En réponse à : herve_02

            Je ne vois pas trop le rapport entre les nanotech et l homéopathie. Les nano tech ne passent pas du tout la barrière d avogadro ni n ont de recours à des extrapolations largement au déjà de leur domaine de validité des théorie quantiques.

          5. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Akira

            C’est juste pour dire que ce n’est pas parce que c’est touuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut petit que ce n’est pas actif !
            Akira, lève le nez du guidon !

          6. Akira
            En réponse à : herve_02

            Je ne dis pas que ce n est pas à lire … Mais une publication dans une revue généraliste et non une revue déjà totalement acquise à la cause aurait nettement plus de poids.
            Après j imagine assez qu’ il est plus difficile de publier dans une revue généraliste puisque le consensus assez générale de la communauté scientifique (aussi bien chimiste que physique ou médicale) est celui d une non reconnaissance de cette pratique et de ses propositions de fondement théorique.

          7. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Akira

            C’est de la pure mauvaise foi, Akira,, cette revue est indexée dans ; certes ce n’est pas un critère de « haute qualité » mais ça veut au moins dire que ce n’est pas pire que les reste !
            Akira, lève le nez du guidon !

        2. Francoise D.
          En réponse à : akira

          @Dr MdeL
          Ah, non, n’introduisez pas du flou, bon Dr Michel de L. !
          On ne comprend déjà rien du tout….
          Si vous nous faites une analogie entre taille des particules et quantités présentes… on est pas prêt de comprendre… en tous cas sur ce blog…?
          J’ai lu que la recherche investiguait (récemment?) les nanoparticules biodégradables.
          Du coup, ça a commencé à vraiment me ré-intéresser… ça aussi !

          Répondre
      1. Benoit
        En réponse à : herve_02

        Vous avez tout compris sur CMT.

        Comprendre la dissonance cognitive est important…

        L’être humain est un « croyant », et il se construit sur des pilliers mentaux dont certains sont indestructibles.

        En tout cas de l’extérieur, ca demande un gros travailn intérieur, sur soi pour les « exploser ».

        J’ai essayé d’allumer une mèche avec CMT, d’abord sur twitter (ou elle m’a envoyé boulet) puis sur le dernier article de leur blog (de conférence fermée, comme vous le signalez très justement) ou elle réponds par le silence. mais les prendre a parti en public est je pense la seule chose a faire pour eux.

        le DTP est la pierre angulaire de l’idéologie vaccinale… c’est pour cela que je m’attaque surtout a celui la.

        combien de décennies d’obligation inutile ? (si elle l’a été un jour) combien d’arrangements avec la vérité ? les un après les autres, tous (les zautorités, les zexperts) complaisants ou incompétents…

        Bref je me perds, mais je voulais affiché publiquement CMT sur ce sujet c’est chose faite. Je comprends aussi son refus d’aller plus loin sur le DTP, elle démonte déjà pas mal les autres vaccins, et elle risque (probablement) des ennuis…

        Notez que j’ai affiché sur twitter l’expert daniel levy bruhl,

        https://twitter.com/GuyMoquette/status/930340202786238464

        je sais qu’il y passe car il a aimé un de mes tweets

        https://twitter.com/GuyMoquette/status/931214447766573056

        ils sont probablement entrain de se triturer la tête pour trouver des pirouettes… (ou je me donne trop d’importance… mais c’est pas grave !)

        Répondre
        1. MT
          En réponse à : Benoit

          Ca qui m’embête, c’est que parmi les médecins qui remettent en question la politique vaccinale, il n’y en a pas qui soient vraiment « décomplexés ».
          On n’arrive jamais à savoir ce qu’ils pensent vraiment, peut-être parce que c’est dangereux ou qu’ils ne savent pas eux-mêmes.
          Il y a plusieurs sites qui ont relayé les infos sur le projet fisher, sur le vaccin contre la grippe, le gardasil…
          Mais jamais les médecins énoncent clairement leur position vis-à-vis de l’intégralité du calendrier vaccinal. Ca reste tabou, c’est un vrai facteur limitant je trouve.
          Et surtout quand il s’agit du DTP.

          Mais CMT a dit à propos du vaccin contre la rougeole que « pourquoi pas si ce vaccin permet de diminuer un certain nombre de complications? » (en faisant abstraction de tous les autres problèmes engendrés par la vaccination massive justement)

          Donc même avec eux, on marche sur des œufs.
          Ils disent tous sans exception: « je ne suis pas contre les vaccins », c’est une façon de ne pas être taxé d’antivaccinalistes ou alors ils pensent vraiment que certains vaccins méritent d’être administrés en systématique? Et si oui, pour quelles raisons?
          Pourquoi, même sur le site de docteur du 16, alors que les gens tentent de se mobiliser contre un projet fashiste, la parole n’est pas libre et tous nos propos sont détournés?

          J’aime que les choses soient claires ou alors on dit qu’on ne sait pas.
          J’ai senti dans cette discussion sans fin avec CMT une violence malsaine et Dr Grange a validé cette attitude. Ca me laisse un goût amer!
          J’ai pourtant pondéré mes propos puisque je garde une porte ouverte pour les groupes à risque: exemple, une femme en âge de procréer et non immunisée doit-elle être vacciné contre la rubéole? Peut-être, je ne sais pas.
          Et bien, non, je suis traitée d’antivaccinaliste, toutes les subtilités sont effacées.

          Comment discuter sereinement des vaccins si même sur ces sites on ne peut s’exprimer librement?
          On n’y arrivera jamais!
          Dr grange pense t’il vraiment que c’est nécessaire de vacciner tous les bébés avec le DTP, le ROR ou alors il surfe sur la vague?

          Répondre
          1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : MT

            La question des vaccins est désormais sorti du cadre professionnel médical ; le médecin n’est pas « obligé » de vacciner…

            Il peut se voir reprocher de diffuser des informations mensongères par le Conseil de l’Ordre, c’est tout !
            S’il respecte la Loi il est tranquille…

            Les familles ne sont pas « obligées » non plus ; c’est juste que pour bénéficier des offres sociales (crèches) et éducatives de l’état, elles doivent se conformer à des règlements.

            Elles pourraient éventuellement se voir reprocher de la maltraitance si en cas de non-vaccination, leur enfant devait tomber gravement malade. Cette possibilité est très rare car les maladies en question sont très rares et rarement sévères chez des enfants « normaux »…
            Bref, il ne faut pas inventer des faux problèmes.

            Le vrai problème c’est le sadique chantage concernant l’offre sociale et éducative de l’état…
            Comment détourner le problème ?

            Lisez tonton Guy, urgent !

          2. Emilio
            En réponse à : MT

            @MT : On vit un moment particulier qui nous stresse tous.

            Le Dr Grange n’est pas CMT. Je pense que CMT a juste pété les plombs, à moins qu’elle ait juste un sale caractère.

            Je vous avoue que ma colère est davantage orientée envers ceux comme la sénatrice Laurence Cohen, qui usurpe la place de « principal opposant à la politique vaccinale de madame Buzyn » et qui ne trouve à parler QUE DE L’ALUMINIUM et de Gherardi au sein d’un sénat qui doit examiner la modification des obligations vaccinales pour rendre obligatoire 11 valences (la dernière modification des obligations vaccinales a eu lieue il y a 53 ans avec l’obligation polio adoptée en 1964 de mémoire).

            Cette article 34 a été voté à 322 voix contre 19, c’est à chialer … et je n’ai guère de doute sur le fait que ce genre d’extremisme est représentatif de ce que pense la « population générale » (selon les termes utilisés par le HCSP au moment de la présentation de leur avis du 10/09/2014). Les parents, persuadés d’être humaniste ou solidaires quand ils vaccinent leur môme, trouvent normal qu’on obligent les autres à faire comme eux…

            322 vs 19, combien de médecins dans cette assemblée ? Pourcentage à comparer au nombre de médecins au sein de la population générale.

            Buzyn rigole … Buzyn se fend la poire …. à juste titre, les « antivaccinalistes » sont des nuls qui adorent parler de choses qui sont totalement à côté de la plaque.

          3. Emilio
            En réponse à : MT

            Voici 2 vidéos extraites des débats qui ont eu lieu la semaine dernière et qui ont aboutis à l’adoption de cet article 34 par le sénat, qui élargi pour l’année 2018 l’obligation vaccinale à 11 valences (quel sera l’élargissement pour 2019 ?).

            Cohen : http://www.dailymotion.com/video/x69kdxw

            Buzyn : http://www.dailymotion.com/video/x69kfez

            Voici 2 articles de MG qui ridiculisent les croisés contre la célèbre « myofasciite à macrophage » :

            http://www.rolandsimion.org/spip.php?article286 (Partie I – la mystification)

            http://www.rolandsimion.org/spip.php?article287 (Partie II – À qui profite la mystification ?)

            Ceux qui parlent sans cesse de l’aluminium (et qui demandent des financements, Cohen le dit si vous écoutez son intervention jusqu’au bout) ne servent absolument À RIEN.

            Cet élargissement des obligations vaccinales est voté par les senateurs à une écrasante majorité 322 pour vs 19 contre, avec une femme qui nous parle des travaux sur les « dangers de l’aluminium » comme principal raison de ne pas voter cet article 34.

            L’OBLIGATION VACCINALE est le problème…

          4. ISABELLE CHIVILO
            En réponse à : MT

            On n’est « pas obligé  » de vacciner mais les médecins ont la trouille d’une plainte éventuelle si en informant les parents sur la vaccination , ceux ci prennent la décision de ne pas vacciner leur enfant et que , par malchance, celui ci déclenche la maladie et qu’il y ait des conséquences graves.. Les parents auront pris la décision mais je ne doute pas un instant qu’ils se retourneront sur le médecin en cas de problème.. Qui d’entre eux sont prêts à assumer leur décision?
            Alors oui, on marche sur des oeufs….
            Et avec les confrères c’est pareil, la moindre critique sur la vaccination entraine une levée de boucliers , avec des réflexions style ,  » tu es sectaire »,  » tu es irresponsable  » , « c’est inadmissible « …….
            Perso, après quelques tentatives d’ouvrir le débat, auprès de mes associés, j’ai laissé tomber .. de toute façon je peux leur donner toutes les études que je veux, ils ne les liront pas….
            Je pense aussi que pas mal d’entre nous , se posent des questions mais la peur d’être taxé d’anti vax , de dérives sectaires, bloque la parole…..
            Sans compter que , ceux qui ont le courage de le dire , sont « fichés » … Moi, suis « fichée » depuis longtemps , vu mes prises de position sur pas mal de sujets …
            On en est pas encore aux menaces ( sauf le chiffon rouge du pdt du CNOM ) mais ça va venir …

          5. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : ISABELLE CHIVILO

            Pas de panique !
            Moi j’ai eu droit aux Chambres Disciplinaires…
            Finalement, le commissaire envoyé par le Procureur, c’est les bureaux de deux Conseils de l’Ordre départementaux qu’il a visité pas le mien…

      2. MT
        En réponse à : herve_02

        @Herve_02

        Vous me faites rire…
        Je lui ai répondu une dernière fois (cf Anais), après j’arrête ça me fatigue!
        Elle raisonne vraiment très mal, c’est dommage parce qu’elle a vraiment bien bossé sur les vaccins. Faut prendre ce qu’il y a à prendre et laisser tomber pour le reste.

        Pour ce qui est d’Annette lexa, je suis morte de rire car elle se revendique comme une grande scientifique sur la même longueur d’onde que CMT sauf que CMT l’a littéralement brisée en mille sur les perturbateurs endocriniens, a t’elle seulement compris que son mentor la mettait dans la même poubelle que les vilains antivax???

        Répondre
        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : MT

          Vous dites : Faut prendre ce qu’il y a à prendre et laisser tomber pour le reste.
          C’est la règle d’or partout et pour toutes choses, disait Tyrannosaurus avant de s’éteindre… Suis pas sûr qu’on soient nombreux à le regretter.

          Répondre
        2. ISABELLE CHIVILO
          En réponse à : MT

          Annette , que je connais personnellement, est toxicologue ( http://www.criigen.org/Qui-Sommes-Nous#element-equipe-list–content) et membre du CRIIGEN (c’est là que je l’ai connue ) ..et membre de l’association https://www.cancer-rose.fr/ .
          Elle a ; comme beaucoup , peur d’être taxée d’anti vax et du coup son discours s’en ressent. On n’est pas forcément d’accord sur tout… mais ça n’enlève rien à ses qualités de toxicologues. Et au CRIIGEN, on peut avoir des avis différents sur un certain nombre de points..

          Répondre
          1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : ISABELLE CHIVILO

            Des avis différents, ça s’appelle la biodiversité !
            Pas d’avenir biologique et mental (voire culturel) sans diversité…
            A moins qu’on travaille pour les généticiens du télé-thon ; dans ce cas…

          2. MT
            En réponse à : ISABELLE CHIVILO

            Je ne juge pas Lexa sur ses compétences.
            Mais son discours, qu’elle voudrait « 100% EBM » me fatigue et elle manque vraiment d’humilité. Mais c’est vrai que CMT est son mentor…L’humilité n’est pas son point fort! (ça rime!)
            On a fait baisser le niveau intelectuel du blog (nous c’est Emilio, BG, herve_02 et moi) en parlant d’autres choses que de faits basés sur de vraies études scientifiques.
            Un peu comme des discussions de comptoir (je cite la grande méchante)
            Excusez du peu!
            Alors quand elle ramène sa fraise pour se mettre au côté de son maitre (CMT) alors qu’elle vient de se faire bâcher sans même s’en apercevoir semble t’il, ça me fait marrer…
            C’est nul, je sais…

          3. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Diététicienne

            Je n’ai jamais donné un cent à la télé des Thons ; et je n’ai jamais reçu un cent non plus…

            Chasse gardée ! Pas de vraie transparence concernant la répartition des énormes sommes acquises grâce à la télé des thons !
            Et c’est vrai que c’est d’une désespérante stérilité tout ça ! Hélas !
            On sait pourquoi : c’est le reflet du fiasco de la génétique moderne.
            Heureusement que maintenant on va savoir identifier les hypercholestérolémies familiales
            Il y a des petits rigolos qui savent y faire…
            Je préfère les restos des chœurs quoique, à part ceux de Jean-Sébastien et des deux Richard, je n’aime pas la musique chorale… surtout à la télé des thons !

  4. Inoxydable

    Bonjour docteur. ( Hors Sujet)Que pensez vous de cette étude récente parue dans la revue « Science Advances »Qui semble indiquer ( à mon avis) les effets épigénétiques de l’alimentation sur la santé et la longévité humaine ?
    C’est dans cet article :

    A null mutation in SERPINE1 protects against biological aging in humans
    Sadiya S. Khan1,2,3,*,
    Sanjiv J. Shah1,2,*,
    Ekaterina Klyachko1,2, etc…
    Science Advances 15 Nov 2017:
    Vol. 3, no. 11, eaao1617
    DOI: 10.1126/sciadv.aao1617
    + See all authors and affiliations
    Tout est dans le mode de vie et l’alimentation quoi…

    Répondre
    1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
      En réponse à : Inoxydable

      Intéressant !
      La limite du truc à mon avis c’est la force du paramètre « longueur du télomère » ; un peu vaseux…
      Comme toute l’épigénétique d’ailleurs ; besoin de « maturer » un peu tout ça…
      Faut suivre !

      Répondre
  5. herve_02

    ca y est,on a sa réponse : parce que on a toujours fait comme ça.

    C’est assez intéressant comme raisonnement, et je pense que c’est comme ça qu’elle résout sa dissonance cognitive. On fait comme ça depuis longtemps, donc, il faut des preuves FORTE pour changer, tandis que pour continuer comme avant, pas besoin de preuve.

    Ainsi comme elle fait partie de ceux qui s’interroge le plus (même si c’est le moins des plus), on peut comprendre pourquoi les scandales sanitaires arrivent : parce qu’on a toujours fait comme ça. On a continuer à prescrire de la dépakine, parce qu’on a toujours fait comme ça, idem pour médiator, idem pour l’hormone de croissance, pour l’amiante, pour le tabac. C’est dommage pour les victimes.

    Répondre
      1. herve_02
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Pour le moment les statines ne font pas unanimités. C’est comme la mémoire de l’eau.

        Chacune des choses que j’ai citées sont maintenant admis comme un vrai scandale sanitaire. Les statines n’ont pas encore assez tué de gens… juste handicapés probablement et encore plus probablement des ‘vieux’ (plus de 50) donc tout le monde s’en fout. Reparlons en dans 10 ans (si je suis encore vivant) et j’ajouterais les statines.

        Comme je le disais, la science médicale qui a pignon sur rue ou pour le dire autrement, de manière plonplon, la science publiée et reviewed, est un peu une grosse merde. (sauf pour la science fondamentale).

        Répondre
        1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
          En réponse à : herve_02

          Il semblerait que la dite « fondamentale » soit encore pire que la « clinique »…
          Là Hippocrate, ils ne connaissent pas du tout ; s’en foutent totalement ! No limit!

          Ayant fréquenté les deux bords du précipice, je pense leur attribuer la médaille d’or Ex Æquo. C’est beau le latin!

          Répondre
          1. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : phil

            Je suis assez de cet avis : les statines c’est médicalement bien pire que les vaccins !
            Mais les vaccins c’est une sordide affaire politico-industrielle où le sadisme social et le cynisme dans le mensonge ont dépassé les bornes…
            Mais plus ils mentent, plus ils s’enfoncent, et plus vite on les aura…
            Je la sens bien cette affaire de vaccins ; miam !

          2. herve_02
            En réponse à : phil

            Je ne dis pas que les statines ne _vont_ pas être un scandale. Je dis que pour l’instant ils ne le sont pas. Le médiator, on sait que c’est un scandale, la dépakine itoo. Trouvez un juge qui accepte un procès d’un particulier ou d’un groupe contre un labo où un médecin qui vend/prescrit de la dépakine et nous en reparlerons.

            Vous savez comment cela va se passer ? Lorsque l »on commencera à parler des statines, il y aura une première ligne de défense qui sera que cela ne fait pas l’unanimité, que l’on trouve des études qui disent que… Ensuite si on fait remarquer que les études observationnelles montrent que, on objectera que l’observationnel c’est de la science du pauvre et que comme les gens ont plus de 50 balais, c’est probablement multifactoriel. que les décès, on n’en trouve pas plus d’observés que d’attendus.

            JE LE RÉPÈTE, je ne dis pas que ce n’est pas un scandale, je dis qu’il est considéré comme un scandale par encore moins de personne que pour les vaccins.

            Chacune des choses que j’ai citées a été défendue par l’académie de médecine pendant un temps comme quelque chose ‘que scientifiquement on ne pouvait pas accuser d’être mauvais’ et que maintenant tout le monde trouve mauvais,même cmt et jean yves nau, c’est dire.

            Et, les gens de plus de 50 balais, la sécu et les autorités médicales s’en contre-foutent, sauf à pomper du fric pour les copains en faisant des dépistages inutiles, coûteux, dangereux et inutiles. D’ailleurs pourquoi on ne vaccine que les bébés ? la vaccination si elle marche protège que 25 ans ? et après ? entre 30 et 60 ? ouais la grippe, mais on pourrait bien faire des combos avec hepB aussi et hpv non, les mecs (et femes) de 50 et plus continuent à avoir une vie sexuelle, et pas forcément mono-tone?

            Les gens de plus de 50, la société s’en cogne alors les statines, il va falloir ramer un max pour en faire un scandale sanitaire.

          3. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : herve_02

            Je suis invité par ARTE à débattre le 28 Novembre prochain avec un mandarin teuton ; nous allons probablement parler de ça…
            On va voir ce qu’il dit le mandarin…

          4. Emilio
            En réponse à : phil

            @MdL : c’est exactement ça… Le cynisme et le mensonge, mais également la violence cohabitent non pas au sein du sujet VACCINATIONS, mais au sein du sujet OBLIGATION VACCINALE.

            Il faut effectivement être un authentique sadique pour envisager de priver des enfants de vie sociale dans le cas où ils ne sont pas vacciné. Lutter contre une telle folie aurait dû rassembler TOUT LE MONDE, y compris les plus farouches défenseurs des vaccins.

            Marc Girard est réellement effrayant dans ses propos. Ses analyses ont été confirmée par les faits ! Désormais il envisage des obligations de traitement pour les statines, la mammographie… où va nous mener la « révolution de la prévention » macroniste ??? C’est extrêmement inquiétant que celui qui avait prévu de longue date cet élargissement des obligations vaccinales prévoit désormais un élargissement des obligations au delà de la seule question vaccinale !

            Ce gouvernement ne cesse de FAIRE LA MORALE à la population. C’est extrêmement inquiétant parce que ça donne une indication sur la volonté profonde qui anime ses actions … Je suis fan de musique metal, y compris de death-metal, black-metal. Va-t-on interdire cette musique et les manifestations (comme le Hellfest) qui lui sont associées ?

            A quand le moment où ce gouvernement fera la morale aux gens qui ne font pas un maximum de « gentille » prévention, avec des dépistages qui deviendront obligatoires de fait ? Le DMP va archiver les paramètres biologiques des individus. Le DMP semble être l’outil qui permettra de savoir si les individus ont réalisés les dépistages, les vaccinations nécessaires… bientôt on pourra dire « vous avez fait un infarctus et vous avez refusé de prendre des statines, vous êtes responsables de ce qui vous est arrivé ». Et la plupart des gens trouveront ça normal …

            A titre personnel, je suis opposé aux vaccins. La science à l’oeuvre concernant les preuves de l’efficacité des vaccins sont absolument nullissime. Georget et Girard le montre clairement. L’évaluation technico-reglementaire des médicaments, c’est extrêmement intéressant. Pour autant, je refuse d’imposer mon opinion. Si je voulais imposer mon opinion, je ne vaudrais guère mieux que ceux qui veulent vacciner de force la population.

            Je demande la liberté vaccinale … Il est vraiment étonnant que ceux qui se prétendent les opposants à Buzyn les plus représentatif de ce que veut la population (et qui parlent de l’aluminium tout le temps …) soient ambigus sur la question de l’obligation vaccinale.

          5. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Emilio

            Le sadisme vaccinal n’est pas nouveau ; depuis son origine, le principe vaccinal a soulevé des réactions violentes…
            Souvenez-vous qu’on « entretenait » la vaccine-variole sur des bataillons d’enfants trouvés pour avoir des réservoirs de vaccins…
            Pour le sérum antitétanique, on allait jusqu’à l’épuisement fatal des chevaux…
            Certes, un cheval a plus de valeur qu’un enfant trouvé ; c’est encore plus scandaleux !

          1. herve_02
            En réponse à : Akira

            pfff

            les vaccins font l’unanimité pour eux. À part quelques dissidents.

            La mémoire de l’eau fait unanimité contre elle, a part quelques dissidents.

            un partout.

            Bien sur que si, les expériences sont reproductibles. Regardez les reportages et les interviews, regardez les manips qui ont été faites. Mais c’est un dogme que cela ne marche pas n’est-ce pas ? le même genre de dogme que les vaccins sauvent des vies. c’en est désespérant.

            On en sait si peu de chose de l’eau, personne n’est capable d’expliquer pourquoi elle se dilate au froid à l’inverse de toutes les autres éléments, personne n’est capable d’expliquer pourquoi 2 gaz liés entre eux forme un ‘solide-liquide’ à température ambiante, mais tout le monde est capable d’affirmer que l’eau ne peu pas garder une information dès qu’il n’y a plus de molécule autre. Ce serait risible si ce n’était pitoyable.

            Montagnier est arrivé à étudier le phénomène de cette ‘mémoire’ car dans sa recherche sur le sida, il s’est aperçu que l’adn maintenait autour de lui de l’eau et qu’il l’a maintenait dans un certain état de cohérence vibratoire. Il s’est aperçu que lorsque l’on étudiait cette eau d’un patient atteint du sida, on ‘voyait’ l’eau émettre la même vibration que le virus, sans virus.

            Il y a eu plein d’expériences qui ne sont pas explicables sauf à admettre que l’eau continue à ‘vibrer’ de l’information qui peut même être ‘créatrice de matière’.

            Cela emmerde tout le monde que ce soit possible, parce que cela validerait l’homéopathie et tout le monde sait que l’homéopathie est une arnaque n’est-ce pas. Pourtant, les expériences le montrent. Les expériences le montrent.

          2. Inoxydable
            En réponse à : Akira

            Ca c’est vous qui le dites ! On a déjà parlé plusieurs fois de le « mémoire de l’eau » ainsi que de l’homéopathie. Même quand on vous fourni quelques liens d’études scientifiques, ça compte pour du beurre et il n’est pire sourd qui ne veut entendre. Vous êtes un scientifique mais vous ne semblez pas avoir l’esprit très ouvert.
            Si tout le monde avais la même attitude, on pourrait donner raison à ceux qui prétendent que les hommes n’ont jamais « débarqué » sur la lune simplement parce que ça n’a jamais été reproduit jusqu’ici .

          3. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : Inoxydable

            Soyez gentil avec akira ; il progresse !
            Lentement certes mais avantageusement !
            D’ici peu, il sera (comment disait l’autre à propos d’un autre), le meilleur d’entre nous !

          4. akira
            En réponse à : Akira

            « Pffffff … »
            Si vous pouviez quitter votre ton paternaliste et condescendant de professeur, ca serait pas plus mal. Vous n etes pas ici devant vos eleves comme vous semblez le croire.

          5. akira
            En réponse à : Akira

            Il est certainement necessaire de progresser lentement. Quand on propose des choses aussi totalement en rupture avec le reste de la science, il est normal (et sain) d’exiger des preuves particulierement univoques.
            Malgre ce que Henry essaie de faire passer comme message, sa theorie est loin de se placer dans le cadre de la science actuelle. Il utilise bien les concepts de mecanique quantique mais tres au dela de leur domaine de validite … et meme en dehors de ces domaines. Et il y a aussi un peu de charabia de melange : Des chakras qui seraient des vortex topologiques du vide quantique. Ahem … ca passe surement bien dans les conferences de Marion mais pour une physicien, c’est plus nettement difficile.

          6. akira
            En réponse à : Akira

            Je cherchais la citation, elle est de Carl Sagan :
            « Extraordinary claims require extraordinary evidence »
            Mais on a la meme chez Laplace :
            « The weight of evidence for an extraordinary claim must be proportioned to its strangeness. »

          7. ol.verte
            En réponse à : Akira

            Bonsjour,
            une remarque pour l’eau, et une question sur le 28 novembre.
            Salut Akira, pour l’effet biologique de faibles concentrations dans l’eau, on trouve ça … pour les poissons :
            « Trouver un gramme dans 100 000 m3 d’eau en moins d’une demi-seconde.
            C’est en ces termes que l’on peut caractériser les réactions sensorielles de la truite. En effet, non seulement l’animal peut détecter un produit à un tel niveau de dilution (10 ng/l), mais, en plus, ses réponses électrophysiologiques apparaissent 500 ms après le début de la stimulation.
            Une telle acuité olfactive n’a rien de surprenant lorsque l’on sait qu’en 1957, Teichmann, un chercheur allemand[6] montra que l’anguille détecte 1 ml d’un dérivé aromatique dilué dans 58 fois le volume du lac de Constance ! Sur le plan quantitatif, les molécules qui ont été testées, selon la méthode exposée plus haut sont détectées de façon reproductible jusqu’à 10 ng/litre. » C’est tiré de : http://baladesnaturalistes.hautetfort.com/archive/2016/03/29/un-de%CC%81tecteur-de-pollution-original-la-truite-5781377.html.
            Je n’ai pas été plus loin pour vérifier ces données, mais ça me semble assez crédible, du moins ça correspond au ordres de grandeur donnés habituellement. Il s’agit de détection, pas d’un autre effet biologique, mais ça montre qu’un organisme vivant a une interaction possible avec des concentrations limitées. Après, pour l’homéopathie à proprement parler, après avoir vécu dans plusieurs villes, je me suis rendu compte que les homéopathes vraiment efficaces étaient très rares. Ca doit demander une très grande expérience j’imagine. Ca fait très très longtemps que je me soigne pas par homéopathie pour ces raisons, plus de médecin efficace là où j’habite. En termes d’études cliniques préalables, le hasard d’autres lectures m’a fait tomber sur ça : https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT02427386/, résumé ici : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S030121151730060X. Je n’ai pas le temps d’en faire une lecture détaillée pour tenter de voir si ça tient la route, je laisse ça à vos sagacités respectives. Mais si oui, c’est un élément en faveur de l’efficacité de l’homéopathie, dans ce cas précis.

            Question au maître de céans pour le 28 novembre : c’est un débat après la rediffusion de « cholestérol : le grand bluff » c’est ça ? Très bien que ce soit rediffusé. Si j’en crois le programme ici : http://www.linternaute.com/television/programme-arte-mardi-28-novembre-2017/, l’entretien est de 20 mn , … que c’est court pour un tel sujet, surtout si vous vous retrouvez à argumenter face à des données maltraitées et assénés.

            Je reviens sur ma remarque, sur les bons médecins homéopathes difficiles à trouver. Là où je suis, idem, pour les médecins généralistes classiques. La plupart de ceux qui sont conseillés ne prennent plus de nouveaux patients, en attendant leur retraite. Et quand tous seront occupés à vacciner à tour de bras, entre deux renouvellements d’anti-hypertenseurs pour les mesures au dessus de 13/8 et de statines, en restera t’il un de libre pour faire … de la médecine ?

          8. akira
            En réponse à : Akira

            Les criteres primaires pour ces etudes sont des effets extremement flous a quantifier. On parle de tester avec un critere primaire de douleur. Pour l’Amiral qui se plaint des etudes qui ont pour critere primaire cardio les hospitalisations plutot que les deces, c’est encore plus flou ici.

            Pour ce qui est de la truite, on est tres tres loin de l’homeopathie. Les concentrations evoquees dans l’article n’ont absolument rien a voir avec de l homeopathie. On est sur des choses comme 10e14 molecules par litre !! Dans les dilutions classiques de l’homeopathie, on est a plusieurs ordre de grandeur en dessous d’une molecules par litre. La difference (plus de 100000000000000) est de taille …

          9. akira
            En réponse à : Akira

            ol.verte:
            Est ce bien l olive verte connu sur d’autres medias en ligne ??
            Ca fait plaisir de te lire !!

            Merci pour les etudes. Effectivement il y a quelques etudes en dble aveugle qui donne des resultats positifs en homeo mais je les trouve souvent vraiment tres peu probante. Evidemment on va encore me tomber dessus mais j’ai l’habitude. Les citeres finaux (endpoint) sont souvent vraiment vagues …
            Mais bon, je suis dans l’expectative mais pour le moment, je n’ai pas eu les extraordinary evidences pour cette extraordinary claim.

          10. Francoise D.
            En réponse à : Akira

            @Akira
            Bien sûr Akira, ce qui suit n’a presque rien à voir, c’est sûr…. mais c’est si plaisant (et facile) de vous provoquer. Et puis, c’est poétique, de la musique jouée au piano pour « en-jouer » des tomates, convenez-en !
            https://www.youtube.com/watch?v=Z1l4uz0wT9Y&feature=share
            Bien sûr, le lien entre génodique et homéopathie est tout sauf direct (moi-même ultra-dubitative je suis sur l’homéo), mais quand même… Ca donne la mesure de l’énormité de ce qu’il nous reste à découvrir, non ? De là à nous rendre humbles, là en revanche, il n’y a qu’un tout petit pas, n’est-ce-pas ?
            Suivre les travaux de Pr Olivier Gallet (Univ. Cergy-Pontoise) va être pas-si-on-nant !

          11. herve_02
            En réponse à : Akira

            Ce qui gêne les scientifiques à propos de l’homéopathie, ce n’est pas de faire les expériences qui marchent (ou pas) ce n’est pas les critères flous (ou pas) ce n’est pas la personnalités de ceux qui le font, ce n’est pas le peu de personnes qui choisissent le chemin, c’est juste que cela remet en cause leur vision simpliste du monde. Suivant le même type de raisonnements simplistes qui promeuvent la vaccination.

            Ils ne comprennent pas comment l’eau (le truc simple) puisse retenir une information (alors même qu’il ne comprennent rien à l’eau). Si demain un physicien pêchu montrait, au niveau théorique, comment l’eau POURRAIT retenir une information sans être capable de l’expérimenter, tous les biologistes se lanceraient dans les dilutions homéopathiques et autres enregistrement digital.

            Le problème de fond est la conceptualisation : ils ne peuvent conceptualiser ce qu’ils ne peuvent comprendre. Je ne sais pas si c’est dû à la forme des études en france ou au milieu de la recherche (qui est peu ragoutant en france), mais je crois que c’est un problème intéressant à adresser.

            De nombreux chercheurs brillants ont du s’exiler pour juste travailler dans des conditions décentes, de nombreux doctorants végètent dans des conditions ahurissantes, lorsque leurs travaux ne sont pas pillés par les directeurs de thèse ou les chefs de labos.

            SArko disait et on s’est moqué de lui pour cela « des chercheurs qui cherchent on en trouve, des chercheurs qui trouvent on en cherche », mais il résume parfaitement le petit monde de la recherche.

            Lorsque nature est venu « voir » les travaux de benveniste, ils ne sont pas venu avec des chercheurs, des scientifiques, mais avec un magicien. Cela montre le parti pris (une forme d’anti science) vis à vis de la chose. Ce besoin de « vérifier » pour éviter toute fraude, ne se fait pas bizarrement sentir sur tous le reste des publications. Ainsi on dit que la moitié des publications seraient fausses dont certaines même frauduleuse. Étonnamment, ils n’envoient pas une équipe pour vérifier à chaque fois…. cela s’appelle des œillères.

            Bien entendu il ne faut pas écouter n’importe quel crétin qui affirme révolutionner le monde, par exemple avec un vaccin contre les papilloma virus et demander des expériences qui fonctionnent, avec les données pour pouvoir les réitérer. Mais une fois que les expériences sont là, on fait quoi ?

            Pour terminer sur l’homéo, aucune étude montre que cela ne marche pas. Le reproche qu’on lui fait est que les études qui veulent montrer que cela marche ne sont pas assez significatives. Avec le recul, je préfère prendre des granules qui ne marchent pas que du vioxx qui marche ou de la dépakine ou du médiator, enfin vous avez compris le truc. Et les statines dont les « études » marchent.

          12. Akira
            En réponse à : Akira

            Merci professeur.
            C’est sympa de m’expliquer comment je pense et pourquoi je le pense. J’avais vraiment besoin de ca et je me coucherais surement moins c*** ce soir.
            On touche vraiment le fond dans la condescendance et les generalisations ridicules.

          13. Akira
            En réponse à : Akira

            Y’a pas mal de choses a dire sur le reste mais comme je ne peut pas voir plus loin que mes oeilleres, je vais m’en retourner a bouffer du foin dans mon labo.

          14. herve_02
            En réponse à : Akira

            Le fond de votre répulsion à cette mémoire de l’eau c’est que vous ne voyez pas comment cela peut fonctionner, que cela « pousserait les phénomènes quantiques au delà de la théorie ».

            Ce qui revient exactement à ce que je dis. Il n’est pas question de bouffer du foin. Juste être ouvert.Quelques personnes expérimentent des choses et fournissent des expériences.Vous refusez d’imaginer que ce puisse êtres des expériences non frauduleuse ( elles ne peuvent être que frauduleuses si elles fonctionnent) puisque « personnes ne peut les reproduire » (donc elles ne sont pas valides) alors que c’est faux, mais vous ne voulez pas l’admettre.

            Il n’y a rien de plus à dire. C’est un peu comme CMT avec les vaccins : même mode de réaction, même raisonnements axiomatiques, même façon de déconsidérer les interlocuteurs, mêmes raisonnements qui tournent en rond, autour de l’axiome. Soit ce n’est pas la bonne publication, soit c’est pas assez ceci, soit pas assez cela, il y a toujours quelques chose qui ne convient pas dans la publication ou l’expérience ou l’exemple.

            Cela me fait penser aux objections des acheteurs : elles ne sont que des « prétextes » pour ne pas acheter, si on change des paramètres pour que l’objection ne tienne plus, il y en a une autre, différente… ad lib.

            Ce n’est pas un jugement sue que ce VOUS êtes, mais sur l’attitude que vous avez.

          15. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : herve_02

            Arakira est juste de son temps ; tandis que vous un peu autiste type Asperger, vous voyez ce que les autres ne voient pas ; certains en font une maladie, sont cons ; c’est un avantage adaptatif majeur ; mieux que l’épigénétique !

          16. akira
            En réponse à : Akira

            Tres cher Herve, je n’ai critique que les idees et les theories tandis que vous n’avez cesse des proferer invectives et insultes sur les personnes qui ne partageaient pas vos idees. N’importe quel lecteur attentif pourra s’en faire une copieuse liste en consultant la liste de vos messages.
            Voyez vous, c’est la difference entre vous et moi. Je me sens tout a fait a l’aise de critiquer les theories de quelqu’un sans employer des methodes qui feraient rougir Schopenhauer et son art de l’insulte. Vous semblez incapable de discuter d’une theorie plus de trois echanges sans finir par traiter votre contradicteur d’ane bate incapable d’enlever ses oeilleres. Je diverge largement de l’Amiral sur certains sujets, ca ne nous empeche pas de discuter dans nous envoyer des insultes a la figure. Cela vous est manifestement impossible.

            En gros, quand une personne ne pense pas comme vous, plutot que de parler des idees, vous preferez vous vautrez dans la facilite de la critique de la pseudo fermeture intellectuelle de votre contradicteur. Ce que j’ai un peu de mal a comprendre, c’est que ca fonctionne avec les personnes qui partage vos idees. Comment peut on cautionner une telle atitude, qu’elle vienne de son propre bord intelectuel (sur un sujet de debat) ou de l’autre.

            Restez donc dans votre entre-soi confortable, il semble que l’exercice du debat contradictoire vous soit largement hors de portee.

      2. Emilio
        En réponse à : Michel de Lorgeril

        Les statines sont un scandale ahurissant. Avant de m’intéresser aux vaccins (suite à une banale prescription de rappel DTP) c’était le sujet des statines qui me préoccupait.

        Répondre
  6. Benoit

    Un article sur les examens a exiger avant toute vaccination :

    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/demande-d-entente-prealable-pour-198772

    extrait :

    « 1/ un ionogramme complet et un dosage de l’urée
    2/ un lipidogramme
    3/ un bilan endocrinien
    4/ un titrage de tous les anticorps spécifiques aux vaccinations éventuelles déjà subies,
    5/ un test de dépistage du SIDA et de toutes les hépatites ( ces maladies sont des CONTRE INDICATIONS FORMELLES A TOUTE VACCINATION, ainsi d’ailleurs que toute personne vivant avec une greffe d’organe )
    6/ une électrophorèse et une immunopherèse des protéines sériques, de manière à avoir une image globale des capacités ou incapacités éventuelles de l’organisme de cet enfant à fabriquer des anticorps.
    7/ un bilan radiologique, à savoir une radiographie panoramique dentaire et cela dès qu’il y a au moins une dent dévitalisée, et une radiographie pulmonaire pour éliminer toute image de tuberculose pulmonaire.
    8/ une analyse d’urines avec recherche de protéinurie.
    9/ Une batterie de tests allergologiques (encore que ces tests soient bien insuffisants en regard des nombreux composants d’un vaccin).
    10/ Un typage HLA, d’un coût minimum de 600 euros, certains enfants ayant jusqu’à 9 fois plus de risques que d’autres de subir une maladie auto-immune ou démyélinisante, ce qu’on ne peut déterminer à l’avance sans examen, et sans toutefois que cela soit une sécurité absolue pour l’avenir post-vaccinal. »

    Répondre
  7. Philippe Bussiere

    Là je ne comprends plus votre position, cher Michel, il ne faut pas croire sur parole les revues de cardiologie car elles sont financés par Big Pharma mais les journaux homéopathiques oui bien qu’ils doivent être bien sponsorisés par Boiron and Co et donc tout aussi sujet à caution question objectivité.
    Et moi aussi, je suis comme Akira, je ne vois aucun rapport entre nanoparticule et homéopathie. En effet que vous ayez un bloc de grès de 100g ou un sac de sable de 100g ou 100g de poudre de sable réduit en nanoparticule vous avez toujours 100g de silice mais prenez 100g de granules homéo et vous avez 100g de …..sucre.
    Pour info https://fr.wikipedia.org/wiki/Hom%C3%A9opathie avec des liens vers des études en double aveugle publiées dans le Lancet entre autre.
    Quant à la mémoire de l’eau, je ne demande qu’a y croire (oups…pas scientifique ça) mais pourquoi ne garderait-elle en mémoire que les produits bénéfiques et pas les polluants et comment fait-on pour la réinitialiser.
    Je pense malgré tout qu’il serait bon que ce forum laisse ces questions à d’autres et se recentre sur les sujets qui nous préoccupe tous aujourd’hui à savoir les vaccins et l’obligation vaccinale, les traitements inutiles, dangereux et couteux et la corruption de nos « élites ».
    Bien cordialement à tous ……..et soyons fort

    Répondre
    1. akira
      En réponse à : Philippe Bussiere

      A decharge de l’Amiral (qui n’a evidemment pas besoin de moi pour s’en expliquer …), j imagine qu’il voulait dire que ce journal n’est pas moins credible que les autres …. mais sans doute pas plus non plus. Ce qui nous ramene a un niveau guere reluisant de toute facon.
      D’une certaine maniere, je suis assez content de travailler dans un domaine de la recherche ou les interets financiers sont absolument nuls grace a l absence totale de retombees industrielles. Ca empeche pas les magouilles de pouvoir, de reconnaissance, etc mais ca elimine (en tres grande partie) l’aspect financier.

      Répondre
    2. Inoxydable
      En réponse à : Philippe Bussiere

      Euh, permettez moi juste une remarque sur votre raisonnement : »Pourquoi ne garderait-elle en mémoire que les effets bénéfiques et pas les polluants.. » Ben, il me semble que l’eau pour ces expériences a été sélectionnée en ce sens, quel intérêt de faire des expériences avec des produits « maléfiques » si le but de cette recherche est de trouver un moyen de soigner et de guérir les gens à peu de frais ?

      Répondre
    3. Bea
      En réponse à : Philippe Bussiere

      @Philippe Bussiere
      Je pense comme vous. S’il devait y avoir une mémoire de l’eau qui aurait une action biologique alors je n’ose pas imaginer ce que nous subissons en buvant un verre d’eau après traitement en station d’épuration. Ce serait donc un véritable cocktail de mémoires d’antibiotiques, polluants, anticancéreux… qui passerait dans notre tube digestif !

      Répondre
      1. Dr Pascalito
        En réponse à : Bea

        Regardez les travaux de Masaru Emoto qui refroidit des eaux de différentes provenances et observe les cristaux obtenus. C’est très significatif.
        Aussi, des physiciens comme Nassim Haramein montrent que la structure tétraédrique de la molécule d’eau est le vecteur d’information fondamental du monde biologique.

        Nous sommes encore sourds et aveugles aux subtilités de la vie.

        Répondre
        1. Bea
          En réponse à : Dr Pascalito

          Si mémoire de l’eau il y a réellement, je pense qu’au cours de l’évolution les organismes vivants unicellulaires puis les cellules des organismes pluricellulaires ont développés des stratégies de feed-back ou autre contrôle (nature ou intensité du signal) avant de réagir à de simples stimuli extérieurs, comme ceux supposés par la mémoire de l’eau. Si la structure tétraédrique suffit pour être vecteur d’information et modifier les cellules alors nous sommes dans de beaux draps !

          Répondre
          1. Bea
            En réponse à : Bea

            J’ajouterai que quelque soit le signal communiqué d’une molécule d’eau à une autre par des ondes quantiques ou autre, celui-ci ne devrait pas être éternel. Il y aurait sans doute déperdition ou transfert à d’autres molécules (comme celles du verre qui contient l’eau par exemple).

          2. herve_02
            En réponse à : Bea

            @Bea

            Sans vouloir vous paraître hautain, il me semble que le pas de l’évolution génétique est de l’ordre de 100 000 ans ou à tout le moins 10 000 ans. C’est à dire qu’entre le moment ou le corps s’aperçoit d’une attaque et arrive à stabiliser une évolution pour y réagir, il doit probablement se passer au moins 10 000 ans et probablement plutôt 100 000 ans.

            Autant dire que la problématique des pollutions de l’eau qui doit dater de, à tout péter, 500 ans entre peu en ligne de compte. Partant de votre mode de pensée, je dirais même que le corps aura plutôt du apprendre à répondre aux vibrations de l’eau avec par exemple comme objectif de savoir facilement ou en trouver (IGN ne publiait pas de carte il y a 100 000 ans) et profiter de ces bienfaits car l’alimentation à l’époque était plutôt frustre et donc bénéficier des vibrations de l’eau pure qui a côtoyée minéraux et végétaux (vitamines ?) serait plutôt bienvenu.

          3. Michel de LorgerilMichel de Lorgeril Auteur de l’article
            En réponse à : herve_02

            La génétique c’est intéressant.
            Mais l’épigénétique bouleverse tout !
            Va falloir s’habituer à penser différemment ; les archéo, les paléo et les autres : le gène de dit pas tout ! Peut-être moins qu’on l’a cru…
            Au boulot !

          4. phil
            En réponse à : Bea

            le quantique des quantiques, fallait y penser (c’est pourtant bien une affaire de Q)

            Carré blanc

          5. Ricomart
            En réponse à : Bea

            @Béa
            Merci pour cette information sur l’épigénétique, si même un ignorant de mon espèce arrive à comprendre ce genre de chose, il y a bon espoir, en les partageant, de donner quelques éléments de réflexion à l’ensemble des non-spécialistes.

            @Heve2, ce n’est pas de moi, mais je trouve que ça colle, @Eve2 donc :
            J’ai regardé ta proposition vidéo sur Beneveniste, je vais t’épargner mes commentaires sur la réalisation de l’objet en question, mais n’as-tu pas été surpris d’apprendre que les molécules seraient réceptives à la même bande passante que ton oreille ? Quand on connaît la mauvaise propagation ondulatoire des sons en milieu liquide, surtout celles de hautes fréquences, on se demande pourquoi les molécules ne seraient plus sensibles aux infra-sons ? Des espèces de pipistrelles inversées en somme ! Oui, je sais que tu vas me prendre pour un cancre, mais même les cancres s’intéressent à l’homéopathie.

            @Kirira
            C’est marrant comment avec ta mauvaise humour tu as le don de soulever nos doutes. Ta rigueur fait peur, ton courage séduit et ta langue fourchue me plaît beaucoup. Fais gaffe, si tu continues le professeur va demander le conseil de discipline !
            Pourtant, à propos de l’homéopathie, poser la question de la croyance me paraît fort mal à propos. Tu sembles dire que si la science arrivait à la mettre en évidence tu serais prêt à y croire. Personnellement, ce qui sans intérêt, lorsque je prends un remède, je ne me pose pas la question de savoir si j’y crois ou pas, je vérifie s’il est efficace ou pas. Savoir si c’est par effet placebo ou pas, m’importe tout autant aussi peu, la seule véritable question est : cela me guérit-il ou pas ? Et ma véritable méfiance sera de savoir quels peuvent être les effets secondaires.
            Sur les conseils d’un copain allopathe, l’hiver c’est Influenzinum & Yersin pour toute la famille, et d’un autre copain, tout aussi allopathe, vitamines D3, ce qui n’empêche pas quelques états fébriles, mais nous épargnent gros rhumes et grippes, pour le moment.
            Allez Akirira, une petite hostie pleine de sucre de temps en temps ! Et si ça marche, tu seras bien curieux d’interroger la science sur le sujet.

          6. akira
            En réponse à : Bea

            Mon bon Rico, une hostie pleine de sucre, avec mon diabete de type 1, n’y pense meme pas ;-) A moins que le seigneur fasse une exception, que dis je, un miracle et me permette de manger ladite friandise sans exploser ma glycemie !!
            Ca me ferait presque retourner a l’Eglise ces histoires …

          7. Francoise C.
            En réponse à : Bea

            Nooon, Akira !
            N’y retournez pas !!
            Renseignements pris, Rico bluffe !!!
            Il n’y a toujours aucun sucre dans la moindre hostie !!!!

          8. Ricomart
            En réponse à : Bea

            Merde y’a pas de sucre ! Super Arakirira bien rira le dernier, va pouvoir s’en gaver ! Mon chéri, Isa notre copine va sûrement pouvoir t’aider dans tes premiers pas dans l’inconnu, enfin tes premiers coups de langue !

          9. Francoise D.
            En réponse à : Bea

            @Ricomart
            Il va falloir faire un suivi très scrupuleux du ‘k’ d’Akira….
            et tout bien noter de ses premiers pas en homéopathie, sous l’accompagnement bienveillant d’Isa.
            Parce que ceux qui diront, le concernant, que seul l’effet ‘plat-c’est-beau’ a pu jouer, ben, ils seront de fort mauvaise… ‘foi’ !… Ou faudrait-il écrire de mauvaise foie, à présent ? De récents aveux gourmands concernant le foie gras ont eu raison de mon orthographe et de toutes mes certitudes, cette fois !

          10. Ricomart
            En réponse à : Bea

            Madame,
            Je ne sais de C ou de D qui parle ? Je soupçonne qu’une fois un S, dont on peut douter de la foi, ait pu perturber votre foie. Madame CD, mon cerveau, parfois inattentif, oublie des mots, remplace des lettres, pousse ma main à écrire l’un pour un autre… mais je vois que de C à D, même s’il n’y a qu’un pas, le votre tend à la confusion, à moins qu’il ne s’agisse d’une fine stratégie d’approche qui, en manière d’embuscade, tente de déstabiliser l’adversaire. K cela ne tienne de l’acquis raz nous aurons raison et si Lisa n’y suffit pas, en poésie on l’épuisera.

        2. phil
          En réponse à : Dr Pascalito

          @Rico, sans être désagréable (pas mon genre), j’ai tjrs appris que le son se déplaçait + vite lorsque le matériau de propagation était + dense, donc + vite dans l’eau que dans l’air, + vite dans un solide que dans l’eau…
          Aussi je vérifie à l’instant chez Internet, et j’obtiens : 340 M/S dans l’air, mais 4 x plus vite dans l’eau. Ainsi les baleines et autres communiquent bien mieux et + vite que nous… Je pense que la confusion vient de ce que les ondes em (300.000 km/s) circulent mal dans l’eau, je le sais car j’ai piloté 1 sous marin

          Répondre
          1. Ricomart
            En réponse à : phil

            Un sous-marin, damned ! Tu vois je suis un cancre, moi qui n’ai même jamais piloté de tracteur et qui confonds la vitesse de propagation du son dans l’air et dans l’eau. Non, mon étonnement vient du fait que les molécules soient, dans le modèle de Beneveniste, sensibles à la même bande passante que celle de l’oreille humaine – enfin la mienne au-dessus de 12 kHz n’entend plus rien – et pourquoi pas en infra ou ultra ? Probablement parce que l’on ne pourrait plus guérir, dans son modèle futuriste, par téléphone ou internet.

  8. Inoxydable

    @ hervé 02 : «Vous avez écrit que : «  Lorsque l »on commencera à parler des statines, il y aura une première ligne de défense qui sera que cela ne fait pas l’unanimité, que l’on trouve des études qui disent que … » Mais on en parle, on en a parlé mais le « mauvais cholestérol » est un dogme comme pour la rondité de la terre !
    La terre est ronde : En effet, c’est Eratosthène , 3 siècle avant JC qui fut le tout premier à émettre cette hypothèse qui fut oubliée par la suite … et ce n’était pas la faute de l’Église. Pour Galilée, celui-ci n’a fait que reprendre cette idée ainsi que celle de Copernic. Difficile en ces temps de dogmes d’accepter cette idée…d’autant que certains aujourd’hui le croient encore.
    Il en va de même aujourd’hui, pour celui du vaccin «  qui ne se discute pas » ou celui des statines qui en encore plus difficile à combattre malgré les nombreuses études scientifiques RECENTES, bien précisées par les Dr MdL dans ses livres et billets et les nombreux témoignages que @ hervé 02, avec lequel je sui d’accord sur son analyse « vaccinale » ainsi que celle de @ emilio, n’a vraisemblablement pas lu.
    J’ajoute que la question vaccinale des 11 vaccins pour les enfants en bas âge, outre leur prétendues utilités, la coercition qui les entoure, porte aussi une dimension affective énorme : Ce sont nos enfants, nos petits enfants, pas encore entrés dans la vraie vie qui sont affectés par les décisions des adultes dont souvent des « vieux c….s ». Quelle maman, quel papa serait insensible à ces problèmes.
    Le problème des statines est tout autre : Il touche non seulement des « vieux » de + de 50 ans (?) mais aussi des plus jeunes atteints insidieusement de maladies ou d’affections cardiaques pour lesquelles, la « science médicale » prépondérante, celle qui a pignon sur rue, refuse d’envisager autre chose que des »soins » par médicaments toxiques en minorant outrageusement et scandaleusement les effets secondaires torpides, insidieux et graves dont la plupart de ceux qui en sont affectés ne se rendent même pas compte de la cause en la mettant sur la maladie… et c’est là tout le malheur : Entendre un Cardiologue ou un médecin vous dire « Meuuuh non, c’est l’âge etc… »
    Pour terminer je pointerai mon doigt (épais et long…) sur les profits :
    Les vaccins qui touchent les enfants concernent environ 3 millions d’enfants qui seraient sauvés chaque année grâce à la vaccination, dont un million grâce à la seule vaccination contre la rougeole(?) La plupart de ces vaccins ne coûtent pas cher sauf certains nouveaux et il n’a y souvent qu’une seule injection et un ou deux rappels. Voici quelques exemples, sur la base d’une injection en France :
    • Rougeole Oreillons Rubéole (ROR) : 25 €,
    • Grippe : 15 €,
    • Diphtérie Tétanos Poliomyélite DT Polio : 19 €,
    • Typhoïde : 32 €,
    • Hépatite B : 26 €,
    • Tuberculose : 30 €.
    Ce qui représente 147 € pour une injection du tout et autant sans doute pour le rappel…. Dans une vie !
    Je ne suis pas mathématicien et je laisse à d’autres le soin de poursuivre ce calcul, mais en ce qui concerne les Statines, voici le prix du Crestor par exemple :
    CRESTOR 5 mg : comprimé (jaune) ; boîte de 90
    Sur ordonnance (Liste I) – Remboursable à 65 % - Prix : 43,92 €.
    5 mg par jour est la dose minimale journalière.C’est donc pour trois mois, c’est à dire 175,68 €
    par an ( sans compter les visites médicales, les analyses etc. )c’est à dire que pour une espérance de vie de 25 ans ( et je minore même) pour quelqu’un qui en prend à partir de 50 ans, cela représente 4242,€. Il y a 5 millions d’assujettis à ces médocs en France et 220 millions dans le monde et qui les prennent en permanence jusqu’à la fin de leur vie inutilement et en souffrance, même si beaucoup l’ignorent.
    Je suis resté dans une fourchette basse et je vous laisse deviner sur quel sujet bigpharma lâchera du lest en premier …s’il en lâche. Il semble en avoir lâché un peu sur les statines données en prévention au « bébés » et tout au long de leur vie : Sujet trop sensible par les temps qui courent.d’autant qu’en prévention certains admettent qu’il n’y aucun bénéfice (de santé, je précise).
    Alors, il n’y a pas de scandale des statines ? Mais il est permanent mais étouffé par la plupart des médias aux ordres et par la pharmacovigilance. Il y a 108 membres prestigieux au sein du
    Thincs, the International network of cholesterol skeptics. Et malgré ç a il y a toujours barrage !
    .Malheureusement il faut être touché personnellement par ce scandale des statines pour tenter de réagir, mais il manque la dose de compréhension pour ses victimes : Comment ? Il est soigné et ils se plaint ? Mais s’il n’en veut pas il n’a qu’à plus en prendre et tant pis pour lui » On n’est pas des « bébés » qui ont besoin de quelqu’un pour les défendre, les victimes des statines sont supposés être assez grandes et informées pour se défendre.
    Tout est là.

    Répondre
Commentaires : page 3 sur 4«1234»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Vous pouvez également vous abonner sans commenter.